Jump to content
This Topic

Recommended Posts

Posted (edited)
Dans les remous de Charbonnières-les-Bains

Alors que l'EPT Monte Carlo bat son plein, un autre évènement majeur du poker hexagonal vient de débuter quelques centaines de kilomètres plus au nord. Mesdames et Messieurs, place au FPO Lyon Vert 2019 ! 

A quelques centaines de kilomètres de Monaco, une autre bourgade connue pour son activité pokeristique s’apprête à attirer les joueurs et les projecteurs. Moins de yachts, de Lamborghinis et de monde que sur la côte d’Azur mais en termes de charme et de classe, cette bourgade de la campagne lyonnaise se défend très bien. Un petit village de 5 000 habitants, une gare SNCF, le café de la place, une poste, l’Eglise un peu plus loin, une allée de maisons plutôt chic, (c'est tout de même l'une des municipalités les plus riches de France) menant à la grande attraction du domaine : Le Casino Lyon Vert. Mesdames et Messieurs, bienvenue à Charbonnières-Les-Bains.

large.DSC_0413.JPG.3139622c94dc415854036
Un petit village de la campagne rhodanienne. Sans prétention, mais charmant. 

Derrière ce nom sexy se cache un morceau d’histoire du poker français. Le Casino Lyon Vert est tout simplement l’un des plus anciens établissements de jeu de l’Hexagone. Situé à proximité d’une source thermale découverte à la fin du XVIIIe siècle, le casino a ouvert ses portes en 1882. A l’époque, Jean Jaurès était étudiant, Otto Von Bismarck règnait sur la Prusse et Wimbledon fêtait sa 6e édition, dominée par les invincibles frères Renshaw. Mais ce n’est pas sur le gazon vert que se livrera la bataille du jour, mais plutôt sur le… tapis Vert (vous admirerez la transition) puisque le casino de Charbonnières accueille cette semaine l’une des étapes reine du France Poker Open.
 

large.DSC_0416.JPG.f4b726f3c8756d755bc3f
Sur les buy-in, il n'y a pas match avec Monte Carlo. Mais pour ce qui est de la devanture et de l'architecture, c'est plus que serré. 

Dans un cadre bucolique et luxueux, la collaboration PMU/Texapoker permet l’organisation d’un festival alléchant. Du KO Progressif, du turbo, du deepstack petit buy-in et biensur en point d’orgue, un Main Event à 600 €, qui devrait rameuter la crème du poker hexagonal.

large.5ccb0dc9d112b_Capturedcran2019-05-
"Chéri, j'ai un empêchement je vais finalement pas pouvoir venir chez les beaux parents ce week end"

D’ailleurs, on va toute suite prendre la température de ces anciens thermes puisque certains compétiteurs ont déjà fait le grand saut dans ce Day 1A. A peine 30 minutes de jeu, et déjà, je vois des joueurs brasser les jetons, couler ou bien surnager dans le field qui se remplit peu à peu. Mouillez vous la nuque, inspirez fort, et plongez avec moi dans l’onde délicieuse de ce France Poker Open.


large.DSC_0440.JPG.b716a475ba2cbb1264f8c

large.DSC_0444.JPG.bcf3318c8200ad2b121b0
Préparation des tables en cours, armement des stacks, et mise en place des joueurs... Ladies and Gentlemen, shuffle up and deal !

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
L’heure des présentations

Après cette petite introduction, place à l’action. Un peu plus de 70 joueurs ont déjà pris place dans ce Day 1A. Un premier tour de table pour se familiariser un peu avec ce tournoi !

Ca fait bizarre de se retrouver avec un field tout bleu. Moi qui suis habitué aux Tchèques, aux Allemands et aux Slovaques de Rozvadov, je m’étonne que tout le monde me réponde en Français. Mais comme dans la campagne Tchèque, je peux m’appuyer sur @PMU Poker - Vincent, responsable du circuit FPO, qui m’aide à repérer les joueurs notoires de ce Day 1A.

Pour l’instant, ils sont 75 à a voir tenter leur chance dans ce flight. Un début en douceur mais ça va grossir dans les prochains niveaux et le gras du field arrivera surtout demain. L’objectif est de faire « aussi bien que l’année dernière » soit 457 entrées, annonce Vincent qui espère que de nombreux joueurs remonteront le Rhône après leur aventure monégasque. « Y’en a pas mal qui sont déjà en route » précise le floor. C’est le cas d’Erwan Pécheux qui visera un deuxième ITM en trois jours après sa 92e place sur l’EPT. C’est lui qui mènera le contingent PMU puisque de nombreux Team Pro feront leur apparition sur ce FPO. Joffrey Lotte, Sarah Herzali ou encore Paul Guichard seront de la partie mais pas de logo PMU dans la salle pour l’instant puisqu’ils ont d’abord prévu de jouer le FPO KO Progressif à 220 € qui débutera à 20 heures.

Mais pas besoin d’avoir de sponsor pour attirer les regards. Permettez moi de vous présenter les « big players » sont venus dès le coup d’envoi de ce Main FPO.

Si on se réfère en termes de gains et de lignes Hendon Mob, c’est certainement Gilles Huet qui dirigent les troupes. Le natif de Bobigny, auteur de nombreuses perfs à cinq chiffres à Bruxelles, Deauville, Las Vegas ou Barcelone a bien aimé son dernier séjour Lyonnais il y a tout juste deux mois à savoir une deuxième place sur le DSO Unibet et un beau chèque de 12 250 €. Rebelotte sur le tournoi PMU ? Pas vraiment, puisque Gilles vient de se faire éliminer par son voisin de droite, Monsieur Anthony Cruz. Les deux regs sont partis à tapis sur un flop :6s:9d:Th  et la double paire :6c:9c d’Anthony a tenu face au :Qs:Jc de son voisin qui retentera sa chance demain. 

large.DSC_0467.JPG.6253f73659c3af227f023
Ca rigolait bien pourtant entre Anthony Cruz et Gilles Huet... Le premier s'installe comme l'un des chipleaders de ce Day 1A au détriment du second.

S’il y en a un qui se sent à Charbonnières-Les-Bains comme un poisson dans l’eau, c’est bien Mathieu Brun. Il a écrit sa première ligne Hendon Mob ici même il y a cinq ans, et sa dernière, la plus grosse de sa carrière, porte encore l’empreinte du Lyon Vert. En l’occurence, une deuxième place sur le FPO Main Event de décembre dernier, pour un gain de 31 271 €. Entre temps, quelques petites perfs et tables finales entre La Grande Motte et Barcelone pour flirter désormais avec la barre des 100 000 € de gains. Quoi de mieux que d’évoluer dans son jardin pour franchir la clôture mythique ?

large.DSC_0483.JPG.c64f0ee8d0beefacdf7b8
"J'étais tranquille, j'étais peinard, accoudé à la table, le type est entré dans la salle, pour prendre des photos en pagaille". Mathieu Brun, visiblement pas impressionné par le photographe.
 

Des regs expérimentés, des vétérans mais aussi de jeunes loups aux dents et à la technique aiguisés. C’est le cas de Samy Dubonnet et sa casquette toujours vissée sur le crâne, ici aux côté de Mike Alonso. Le premier a enchaîné les places d’honneur en 2018 en faisant de La Grande Motte son nouveau jardin tandis que le deuxième s’est fait remarqué avec une 2e place sur un Side Event du Sismix. Un vent de fraicheur sur la table 9 qui s’ouvre dans la joie et la bonne humeur.

large.DSC_0450.JPG.ffec22a30f6c36272e556
La relève est présente au casino Lyon Vert avec Mike Alonso (à gauche) et Samy Dubonnet (à droite avec son éternel casquette)

Enfin, un petit point sur la structure de ce Main Event. On commence aujourd’hui avec des niveaux de 40 minutes, pour un tapis de départ de 40 000 jetons. On passera à 50 minutes sur le Day 2 et enfin une heure pour le Final Day. On approche le cinquième niveau, la salle se remplit, le casino est beau, les joueurs sont chauds… Cette fin de semaine lyonnaise s’annonce plus que belle.

Il reste 68 joueurs (sur 75 inscriptions)
Level 4 - Blinds : 200 - 400
Moyenne : 44 000

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le champion Manquant

Il manquait quelque chose dans ce field. Un joueur qu'on repère de loin, un compétiteur qui fait frémir ses adversaires dès lors qu'il s'assoit à la table, un joueur dont le palmarès et la réputation élèvent le prestige et la tension de tout un tournoi. Nous l'avons trouvé, et il s'agit d'Alain Ricardo Manquant.

On le sait, les gros joueurs arriveront majoritairement demain pour un Day 2 qui devrait accueillir bien plus de monde mais certains n'ont pas attendu le Day 1B pour se chauffer les doigts. Je vous ai présenté quelques uns des "gros joueurs" présents dans le dernier post mais il y en a un qui vient de s'asseoir et qui dépasse d'une tête tous les autres. En termes de corpulence et en termes de palmarès. Je parle bien évidemment d'Alain Ricardo Manquant.
 

large.DSC_0499.JPG.7b2870f78bac24a8696cc
Epaules carrées, attitude posée, regard perçant, technique aiguisée... Alain Manquant a tous les atouts pour faire parler de lui dans ce FPO


Présent sur le circuit depuis 2012, le Français s'est fait connaître grâce à ses multiples perfs à Marrakech. Son passe temps préféré ? Braquer le Es Saadi où il enchaîne les résultats depuis son premier séjour. Il a commencé par des petits ITMs, puis une table finale sur le MPO de 2012, puis runner up sur le High Roller de 2013 et même la win six mois plus tard sur le WPT National pour 127 273 €. Deux ans plus tard, toujours à Marrakech, il s'offre un nouveau gain à six chiffres plus une bague WSOP-C en remportant le Main Event. Il a failli en ajouter une seconde en 2017 sur le Main Event de Bruxelles mais s'est finalement fait devancé par Pieyre Maggi. 

Culminant à plus de 700 000 $ de gains en tournois, Alain Manquant aimerait se rappeler au bon souvenir de l'année 2012 puisque c'est ici même au Lyon Vert qu'il a décroché son premier résultat sur le circuit. Une win sur un 150 € du Partouche Poker Tour pour un peu plus de 5 600 € de gains. Beaucoup de choses ont changé depuis. Mais le talent et le sourire malicieux du champion sont toujours intacts. 

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
La team pmu lache les chevaux

Alors que les joueurs sont partis en pause sur le Main, le KO Progressif vient d'être lancé. Et parmi les 150 joueurs partis à la chasse aux primes, on retrouve toute la team PMU, composée de joueurs bien connus mais aussi de la révélation de ces derniers Powerfest, Joffrey Lhote aka magijof84.

Pas le temps de biaiser pour Erwann Pecheux. Fraichement rentré de Monaco d'où il est reparti avec 3 ITMs, l'homme au 1,5 millions d'euros de gains en tournoi enchaîne par le FPO où il a directement pris place dans le KO Progressif au côté de toute la Team PMU. 20 000 jetons, des niveaux de 15 minutes, une structure haletante qui a attiré du monde, les joueurs préférant se mettre en jambe avec un turbo avant d'attaquer le Main Event.

large.DSC_0547.JPG.57df4a734d95b359d8a62
Deuxième étape du marathon d'Erwann Pécheux. Après avoir validé quelques places payées à Monte Carlo, le Breton est chaud pour aller chercher une table finale lyonnaise.

Pour compléter la Team, on retrouve Paul Guichard, runner up du Main Event de Deauville en 2012 pour un pactole de 557 000 €, mais aussi Sarah Herzali. La Française aime le FPO. Elle a déjà gagné la dernière édition de Saint Amand-Les Eaux il y a dix mois, pris la 3e place du dernier High Roller de Lyon, tournoi qu'elle avait d'ailleurs remporté l'année précédente.
 

large.DSC_0538.JPG.40a2e3a9afa941af0cd1e
"Tu le connais ce couvreur qui prend des superbes photos mais qui sait pas faire le point ?". En même temps, je ne pouvais pas passer à côté du superbe sourire de Paul Guichard.

L'action devrait être corsé à cette table puisque juste à sa droite, enfin, juste droite du croupier qui est à sa droite, on retrouve Joffrey Lhote. Dernière recrue de la Team, le jeune tricolore est moins connu du circuit Live mais ceux qui squattent la room PMU.fr ont forcément entendu parlé de lui. Pour quelle raison ? Parce qu'il a fait l'exploit de remporté trois tournois lors du même festival lors de la même journée, à l'occasion des derniers Powerfest. Magijof84 a ainsi décroché un contrat sponsoring de 50 000 € et l'opportunité de faire parler son talent sur un circuit Live qu'il ne côtoyait jusque là que ponctuellement. On essaiera d'aller lui parler durant le semaine pour l'interroger sur ce changement de vie.
 

large.DSC_0554.JPG.4ab03133d812d4234b297
La grindeuse expérimentée Sarah Herzali fait profil bas, laissant la lumière au petit nouveau de la team, le souriant Joffrey Lhote

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Premières échappées

Comme les coureurs osant sortir du peloton sur la 1ère étape du Tour, certains compétiteurs aiment se faire remarquer d'entrée. Passage en revue des joueurs qui se sont distingués dans les premières difficultés de la course.

Prendre les devants dès la première heure et ne plus lâcher le chiplead jusqu'à la fin de la journée est une sensation aussi rare qu'agréable. C'est ce qu'est en train de vivre Anthony Cruz. Le reg français, qui avait connu une belle année 2017 avec des perfs à Cannes et Marrakech avant de lever le pied l'année dernière a démarré comme une balle dans ce FPO. Quelques petits coups pour s'élever au dessus du tapis de départ, un bon call pour prendre le tapis de Gilles Huet au bout d'une petite heure de jeu et de multiples coups grappillés ici et là pour maintenir son avance... Tout se passe bien pour Anthony qui compte désormais près de cinq tapis devant lui. A vu de nez, c'est lui qui endosse virtuellement le maillot jaune de ce Day 1A.

large.DSC_0574.JPG.4496f6eadb8b5adcf76e7
Le smile parfait, le point ok... Manque plus que régler l'exposition et j'aurai de belles photos sur ce Main Event.

Dans le groupe de poursuivants, on retrouve Mathieu Gourmelen. Pas vraiment connu sur le circuit, une fiche Hendon Mob de quatre lignes et vierge depuis 2014, marquée tout de même d'une perf à 5 chiffres lors du Dream Poker d'Aix Les Bains, mais l'attitude et le style d'un reg chevronné. 140 000 jetons pour lui. Juste à sa gauche, l'amateur Julien Cappello a lui aussi monté un stack plus que décent avec plus de 120 000 jetons. Autre random à lunettes noires, Flavien Delestre, a monté de belles piles tandis que Samy Dubonnet et sa casquette continuent leur petit bonhomme de chemins avec plus de 150 000 jetons.
 

large.DSC_0563.JPG.afc367fb3b44a4e87ce6c 
Discipline et concentration chez Mathieu Gourmelen et Fabien Cappello. Les deux voisins attirent tous les jetons de la table et ont tous deux près de trois tapis de départ.
 

large.DSC_0504.JPG.e4eeb3eef4f474ec29390
Derrière ses lunettes noires se cachent en réalité Flavien Delestre, random inconnu au bataillon, mais qui passe une très belle journée. 150 000 jetons pour lui.
 

large.DSC_0557.JPG.51e46da860ab1a2c62950
Pour réussir au poker, il est bon de s'inspirer des meilleurs. Sur les tables du Lyon Vert, beaucoup de joueurs ont posé un streaming de l'EPT Monte Carlo dont les péripéties vous sont racontées par l'excellent @veunstyIe. Pour Mathieu Gourmelen, la tactique fonctionne plutôt bien, l'amateur français accumulant les jetons comme Timothy Adams.

large.DSC_0533.JPG.c8b83115a40ad7e17e334
Heureusement, certains sont là pour rappeler que le poker n'est pas tout. Certes il y a des Main Event FPO, des EPT, mais il y a surtout une demi finale d'Europa League qui se joue et ce supporter d'Arsenal ne la louperait pour rien au monde. Come on Gunners !

 

Il reste 59 joueurs (sur 90 inscriptions)
Level 9 - Blinds : 600 - 1 200
Moyenne : 62 000

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Gourmelen le bâtisseur

Mathieu Gourmelen excelle dans l'art de la construction. Qu'il s'agisse de maisons ou de stack. Alors qu'on entre dans la dernière ligne droite de ce Day 1A, l'homme aux lunettes noires a érigé de larges colonnes pour endosser le costume de chipleader.

Ses larges épaules et sa poker face ne sont pas passées inaperçues dans la salle du Lyon Vert. Depuis le début de la journée, Mathieu Gourmelen a construit un stack assez énorme. Quoi de plus normal pour celui qui travaille dans le bâtiment depuis dix ans. Sa fiche Hendon Mob m'avait interloqué et j'ai profité de la pause pour lui poser quelques questions. Et derrière ces lunettes sombres et cette allure froide se cache en réalité un joueur bien sympathique.

large.DSC_0587.JPG.83f940b44cd4ebea60e55
Constructeur de maison, joueur de poker, père de famille et sosie de Christophe Dugarry... Mathieu Gourmelen, un homme au multiples facettes.

Cet amateur joue depuis presque dix ans. Le poker online ? Très peu pour lui. Mathieu est un jouer de Live qui se réserve chaque année trois mois pour aller se faire plaisir dans les casinos français. Les probabilités les côtes implicites, il connaît, mais Gourmelen joue surtout sur son sens de l'observation pour identifier les profils et les faiblesses de ses adversaires. "Je regarde si les gars sont concentrés, fatigués... Si j'en vois un qui flanche un peu je vais tout de suite tenter d'aller lui tirer quelques jetons".

Basé à Courchevel, le bâtisseur est un habitué d'Aix Les Bains, où il a connu sa plus belle perf il y a quatre ans de cela. 38 000 € empoché après deal sur une étape du Dream Poker Tour. Et après, plus rien. "J'ai levé le pied après avoir eu ma deuxième fille. Le poker ça prend du temps et avec la famille, le boulot, c'est compliqué de combiner. Ce soir d'ailleurs, je rentre à Courchevel pour voir ma femme et mes enfants. Mais si je suis encore gros samedi, tu peux être sur que je vais prendre ma chambre", prévient Gourmelen. Du sommeil, un bon régime, pas trop protéiné, et une concentration de chaque instant, voilà la recette pleine de discipline de celui qui espère bien renouer avec la perf, cinq ans après. Idéal pour se chauffer les doigts avant de s'envoler dans deux mois pour son premier Las Vegas.

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Manquant loupe le coche

Une main stratosphérique à la table d'Alain Manquant qui aurait pu remonter son stack mal en point. Au lieu de ça, c'est Christope Galwiaczek qui s'envole dans les hauteurs du tournoi.

Pas beaucoup de mains détaillées pour l'instant, comme souvent dans les premières journées du coverage (à la sauce CP biensur, pas pokernews). Pour me rattraper, je vous propose un petit coup de l'espace, assez fou en matière de "thinking process". Ca se passe à la table d'Alain Manquant, parti avec un peu plus de 50 000 jetons.

Le champion de Marrakech ouvre 5 000 au bouton, payé par les deux blindes. Le flop vient :5h:Jd:2h et Christophe Galwiaczek donk bet en SB. Payé par les deux concurrents. Turn :6s et cette fois, le Franco-polonais opte pour un check. Check aussi en BB et Manquant passe à l'attaque. 13 000 dans 44 000. Les deux blindes suivent et tous le monde voit la river :3s. Check chez la SB, check chez la BB et après réflexion, Alain Manquant annonce un gros... Check. Christophe Galwiaczek retourne :As:6h, surprenant, mais le plus surprenant, c'est que ça passe après les deux mucks de ses adversaires. Galwiaczek passe à 120 000 jetons. Manquant à moins de 20BB.
 

large.DSC_0594.JPG.5037cf8f4cce8266e8c9e
"Donk bet au flop ?" s'étonne le champion WSOP-C avec un sourire amusé... Quoiqu'un peu frustré.

Il reste 40 joueurs (sur 92 inscriptions)
Level 11 - Blinds : 1000 - 2 000 - Ante 2 000
Moyenne : 95 000

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le festival dubonnet

Première journée bouclée ! Trente survivants dans ce Day 1A où plusieurs ont profité des derniers niveaux pour monter dans le bon wagon. Mais il y en a un qui a carrément pris un train d'avance, en la personne de Samy Dubonnet, qui a littéralement roulé sur sa table lors des deux dernières heures

On en a parlé au tout début, on l'a un peu oublié par la suite mais tout va bien pour Samy Dubonnet. Le jeune grinder a su se montrer patient et a attendu les derniers niveaux pour faire parler la poudre. Au moment de changer de table, il avait 100 000 jetons, deux heures plus tard, le voilà au delà des 450 000. Je le soupçonne d'avoir envoyé quelques briques sur notre ami bâtisseur puisque l'édifice qu'avait construit Mathieu Gourmelen a légèrement perdu en solidité. Une belle rencontre :As:Ah vs :Ac:Ks a permis à Samy Dubonnet de prendre le large puis l'homme a casquette a fait cavalier seul sur la dernière heure, graillant les jetons sans avoir besoin d'aller au showdown. Avec 474 000 jetons, il est de très loin le chipleader de ce tournoi.

Professionnel depuis 2017, le Tricolore avait ramené un très beau chèque de Bucarest il y a deux ans (6e sur un 1 500 € pour 40 000 €) mais attend encore la perf de la confirmation. Grand fan de basket, Samy se verrait bien claquer un score sur ce FPO, à défaut de pouvoir participer à celui de La Grande Motte, où il joue régulièrement, puisqu'il passera ce jour là son diplôme pour être arbitre de haut niveau.

large.DSC_0627.JPG.a0d11458f430c945d9717
Samy Dubonnet et sa casquette prennent la tête de ce Main Event (des fois que vous ayez pas compris le jeu de mot dans le titre) ! "Il va falloir un autre sac" se permet le chipleader, qui permet cependant à Mathieu Gourmelen de repartir à Courchevel plus léger.

Avec deux fois plus que le deuxième, Samy a laissé la concurrence sur place. On notera quand même les bonnes journées de Romain Marsolat, Mike Thauvy et de cet intriguant Christophe Gawiaczek qui a continué de causer des maux de crâne à toute sa table. Après avoir fait bavé Alain Manquant, le Franco Polonais a encore pris une tonne à un jeune concurrent grâce à ses fameux donk bet dont seul lui a le secret. Il paye une relance du bouton en grosse blind puis donk 6 000 sur un flop :9s:Tc:9c. Turn :4d et Christophe donk encore 6 000. Riposte de son adversaire qui relance à 16 000 et Gawiaczek insta-shove. Ce drôle de move calme les ardeurs de son concurrent qui abandonne le coup. Le voilà à près de 200 000. Un simple amateur qui fait craquer une table de pros et de jeunes grinders online avec des lignes aussi folles qu'audacieuses ? L'histoire est encore plus belle quand on sait qu'il s'est qualifié pour 15 €après deux sats gagnés. Chapeau l'artiste.

large.DSC_0606.JPG.fb0240a07902ab9de5f2a
Un poker instinctif fait de moves imprévisibles... Voilà la recette de Christophe Galwiaczek, qui pèse désormais plus de quatre tapis de départ.

Enfin, on notera la présence parmi les survivants de trois joueurs de renom à savoir Erwann Pécheux, Ricardo Manquant et Gilles Huet. Le premier s'est fait plutôt discret et n'a pas su trouver beaucoup de spot mais se maintient légèrement au dessus du tapis de départ, le second est bien remonté après le coup magistral d'il y a une heure et le troisième a bien rentabilisé sa deuxième bullet et reprendra le Day 2 avec plus de 30BB. Enfin, mentionnons la bonne journée, toute en tranquilité et en régularité de notre ami Cpiste @ansemaloqui bag 127 500 jetons.

Le chipcount complet :

Samy Dubonnet : 453 000
Romain Marsolat : 228 000
Christophe Alinet : 213 000
Mike Thauvy : 202 500
Christophe Gawiaczek : 190 000
Jean Michel Brizon : 170 000
Stephan Fajg : 168 500
Claude Penal : 166 000
Flavien Delestre 153 000
Damien Dupon : 148 000
Gilles Huet : 134 000
Laurent Guillot : 127 500
Lionel Selam : 126 500
Olivier Duran : 123 000
Eric Geraume : 119 000
Michael Descote : 95 500
Cyril Peralez : 88 000
Marc Vionnet : 86 000
David Sok : 82 500
Ricardo Manquant : 79 000
Mosaki : 65 500
Mathieu Gourmelen : 62 000
Erwin Pecheux : 47 500
Frédéric Bertrand : 29 500
Amirouche Houchiche : 23 000

Ceux qui ont suivi mes coverages rozvadoviens connaissent la musique : Impossible pour moi de vous quitter sans vous bercer d'une douce mélodie. Pour cette ouverture de festival, je vous propose une musique quelque chose qui nous installe doucement dans la vibe  de ce FPO, un premier pas, une première prière, tel un prélude qui éveille vos sens pour que vous vous abandonniez ensuite pleinement au coverage de Main Event. D'ici là, dormez bien, prenez soin de vous, de ceux que vous aimez et on se retrouve demain pour une nouvelle chaude et belle journée de poker.

 

giphy.gif

Il reste 27 joueurs (sur 92 inscriptions)
Level 14 à venir - Blinds : 2 000 - 4 000 - Ante 2 500
Moyenne : 135 000

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le réveil du Lyon vert

Il miaulait doucement hier soir mais ça y'est, le Lyon Vert a sorti ses griffes et rugit de nouveau.

giphy.gif
 

Des tables en pagaille qui ne cesse de s'ouvrir, des joueurs affutés venus des six coins de l'Hexagone, une file d'attente jusque dans l'escalier menant aux machines à sous... Les compétiteurs, l'ambiance et la tension est palpable aux abords du parc de Charbonnières les Bains. On entre dans le vrai.

large.DSC_0632.JPG.9d5dea78e890a210463fc

Le Day 1A nous avait mis en appétit, place au plat de résistance avec un Day 1B qui devrait compter entre deux et trois fois plus de participants. Et plusieurs prédateurs du circuit sont prêts à sortir les crocs. Je ne vais pas vous faire la liste exhaustive tout de suite mais j'ai déjà pu repérer quelques fauves redoutables lors de ma première excursion, ainsi que pas mal de jeunes aventuriers qui tenteront de les dompter. Petit catalogue de la faune présente dans ce FPO :

giphy.gif
 

Les jeunes lionceaux, vifs et habiles sont au rendez vous, mais pour prendre le pouvoir, ils devront détrôner les vieux briscards qui règnent sur la savane rhodanienne depuis longtemps. Je parle par exemple de Pascal Rabany. Sa crinière a perdu de sa superbe mais sa science de la chasse est intact. L'année dernière encore, il a marqué de son empreinte les WSOP-C de Marrakech en dévorant le Short Handed et on ne compte plus ses coups de griffe sur le circuit français.

large.DSC_0643.JPG.e7b37f651a6703c2f0379
Aujourd'hui, il devra tenir en respect les jeunes prétendants comme Florian Guimond, à sa droite, qui n'hésitera pas à le harceler. Il avait causé des dégâts lors du dernier FPO de décembre en atteignant la table finale mais Florian voudra pour sur marquer un peu plus son territoire sur cette nouvelle édition.
 

Parmi les lions les plus expérimentés, il y en a qui nous vient de l'Atlas. Adepte du Es Saadi, Rachid Chaouki a faim de poker en cette année 2019. 6e du deepstack WSOP-C à Marrakech en janvier et runner-up DSO Unibet pour 30 patates ici même il y a deux mois mais ne fous en faîtes pas, Rachid a encore de l'apétit.

large.DSC_0638.JPG.8c105094d043568315c9d
Il a voulu se déguiser en crocodile mais c'est bien le Lion de l'Atlas Rachid Chaouki qui est prêt à croquer ce Main Event


large.DSC_0653.JPG.61fc6ded8c6d564493723
Mentionnons également de jeunes loups en passe de se faire un nom. Voici Gauthier, récent finaliste de l'aventure Pro Dream 2019. Gros grinder online, il est en quête de son premier fait d'arme sur le circuit Live.

 

 Il reste 160 joueurs (sur 160 inscriptions)
Level 3 à venir - Blinds : 100 - 200 - Ante 200
Moyenne : 40 000

Share this post


Link to post
Share on other sites

heh les bros du PMU z'auriez pas oublié un truc dans votre programme?

Quand on a pas bust le day 1A du jeudi on fait quoi le vendredi?

Parce que bon charbonnières les Bains c'est calme quoi ...

Certes y'a un side Turbo à 22h00 (c'est le seul de la journée...) mais c'est exactement l'heure à laquelle tu veux pas commencer un side pour être à peu prés présentable pour le jour 2 qui commence à 13h samedi.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Les CPistes en piste

On a déjà franchi la barre des 200 joueurs inscrits sur ce Day 1B. Du reg, du team pro, du random, et biensur, des amis Cpistes.

Les anciens du forum (c'est à dire, pas moi)  le connaissent. Les habitués du circuit ne l'avait pas vu depuis longtemps. Il est de retour. Alban Juen aka@HWolowitzest bien In sur ce Main Event FPO. Il était connu pour son activité sur le site mais aussi pour ses super-perfs qui en feraient baver plus d'un. Comme le jour où il a transformé 2 700 € en 290 000 € sur un Main Event ISPT à Londres, il y a six ans déjà. Ou comme le jour où il a (presque) réalisé le rêve de tout joueur de poker, à savoir Deep Run le Main Event, édition Gregory Merson/Gaelle Baumann, finissant 59e pour 128 000 $. Retour aux sources pour Alban, régional de l'étape et dont la toute première ligne Hendon Mob est enregistrée dans ce même casino.

large.DSC_1056.JPG.0ac5cabde4f069f462cc3
Malgré les années, Alban Juen n'a pas pris une ride. En espérant que son jeu aussi.

Autre CPiste en course, Thibaud Aka @AsKiPik. Un palmarès moins impressionnant que le précédent mais tout aussi sympa. J'ai d'ailleurs plutôt porté chance à notre ami qui, mal en point jusqu'alors, a placé un 3-Bet + C-Bet important au moment où je venais le saluer. Je sais qu'il y en a plein d'autres qui se cachent dans ce ce field. Comme notre ami @AsKiPik, n'hésitez pas à signaler votre présence via le site pour que l'on puisse observer tous le talent et la force de l'armée CP.

large.DSC_1014.JPG.d99683363174aadc1f42b
@AsKiPikretrouve le sourire au moment de voir les alliés du CP

Un coup d'œil tout de même sur les autres combattants en lice puisque l'arène continue de se remplir. Les cavaliers du Team PMU ont fait leur apparition, avec des fortunes diverses. Sarah Herzali a déjà fait des ravages, avec son sourire comme avec son talent pokeristique. 4 tapis de départ déjà pour la récente gagnante du FPO de Saint Amand Les Eaux. En revanche, Joffrey Lhotte a rendu les armes, envoyant tout avec :Ac:Ks sur un flop :6c:8c:Jc, alors que son adversaire avait eu le toupet de payer son 3-Bet avec :6h:8h. Pas de trèfle, bien entendu.

large.DSC_1028.JPG.f9f8c03893c968b46f6c3
J'en connais une qui s'éclate dans ce FPO. 140 000 pour Sarah Herzali

large.DSC_1024.JPG.e9e908c8e3a822bf0dfbe
Joffrey Lhotte, à l'époque où il avait un stack.

Autre guerrier redoutable, le soldat du Es Saadi Mohamed Mamouni. On avait pu observer son adresse cartes en main lors du dernier WSOP-C marrakchi où il avait terminé 3e du High roller, empochant au passage 300 000 dirhams (à peu près 30 bâtons).

large.DSC_1040.JPG.f3f91d16a7b17d3c3ab46
Le regard pensif du stratège Mohamed Mamouni

Il reste 212 joueurs (sur 220 inscriptions)
Level 3 à venir - Blinds : 100 - 200 - Ante 200
Moyenne : 42 000

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
La fourmilière de Charbonnières

Une armada de joueurs éparpillés dans l'arène du Lyon Vert et ça continue d'affluer dans tous les sens. Au moment où j'écris ses lignes, le Main Event vient de passer la barre des 250 joueurs.

Le casino du Lyon Vert est doté d'une superbe architecture mais c'est lorsqu'il est rempli qu'il révèle sa réelle splendeur. Ce vendredi, c'est carton plein. Un petit point chiffres : 250 joueurs inscrits dans ce Day 1B, ce qui porte le total à 342. Sachant qu'il reste encore presque 3 heures d'inscriptions tardives et un Day 1C qui devrait accueillir entre 60 et 80 joueurs, @PMU Poker - Vincentpeut tranquillement dire "on est dans les temps".

large.DSC_1117.JPG.d692e78a4d740d9daadf1

Avec une si belle structure, les joueurs ont le temps. L'average augmente très doucement mais certains n'ont pas attendu pour piller les jetons adverses. Sarah Herzali continue d'attirer tous les regards et les jetons de sa table, Florian Guimond a monté de belles piles grâce à une livraison alors qu'il avait full max, et j'ai repéré de beaux stacks chez Nicolas Plantin ou encore Quentin Roussey, qui continue de se gaver sur les FPO. A Saint Amand les Eaux, le grinder avait enchaîné une win sur un side event par une sixième place sur le Main. Avec 140 000 jetons devant lui, Quentin est bien parti pour aller chercher sa première ligne Hendon Mob de l'année.

Les joueurs continuent d'affluer dans le casino. Des randoms en masse mais aussi des joueurs qu'on ne présente plus. Arnaud Peyroles, vétéran serial perfeur, finaliste EPT, WSOP-C et compagnie vient de prendre place, tout comme Omar Lakhdari. Des entrées fracassantes pour les deux regs, puisque le premier a triplé en une heure et le deuxième a mis à peine trente minutes pour re-entry.

large.DSC_1141.JPG.d6378fbec758f7a8f26c4
Arnaud Peyroles Late Reg et se retrouve avec un stack monstre après deux niveaux. Je suis sur que certains ont déjà entendu cette histoire

large.DSC_1079.JPG.bee8259490d2ae667683e
Omar Lakhdari n'a pas de temps à perdre dans ce FPO. Un busto en 30 mn et un presque double up dans la demi heure suivante.

large.DSC_1075.JPG.edbf44acbe0e601680800
Autre vétéran redoutable du circuit, le très sympathique Olivier Paris (avec les lunettes)

Au moment de la pause, les centaines de joueurs se dispersent dans le casino tels de petits insectes en quête de nicotine et viennent relâcher la pression sur le parvis du Lyon Vert. On prend des nouvelles des stacks des copains avant de se plaindre du bad beat reçu, un petit message à la famille et c'est reparti pour un tour. On attaque le sixième niveau de la journée, l'action va commencer à se corser... Et les tunnels de la fourmilière vont commencer à se vider.

large.DSC_1108.JPG.ad45670109800b6319c67
"Le mec me paye avec Q3 quoi ! Alors que j'ai tous les tirages. Vraiment que des fishs !"

 

Il reste 182 joueurs (sur 250 inscriptions)
Level 8 à venir - Blinds : 1000 - 2000 - Ante 2000
Moyenne : 55 000

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le CP Radio est dans la place
ALERTE RADIO

giphy.gif


Arrivée en fanfares au moment de la pause. Mais d'ou viennent ces clameurs, et toute cette bonne humeur ? Mais c'est naturellement @ShiShiet @Comanchequi viennent de débarquer au Lyon Vert avec l'excellent David l'ingé-son. Vous l'aurez compris, vos deux animateurs préférés ont prévu une nouvelles fois de vous régaler les tympans avec un nouvel épisode du CP Radio en direct de Charbonnières-Les-Bains.
 

large.DSC_1171.JPG.6c2d31bf9a2e7b68eaebf
Micro connecté, fils branchés, bouton enclenché, joint de culasse vissé, moteur, ça tourne au son... Action dans 30 minutes !

Et comme souvent, ils seront accompagnés par des invités de marque. Le champion de la Team PMU Paul Guichard ouvrira le bal, suivi de Guillaume Filleul et c'est enfin @CrazyDonkeydu site SpinForWin qui viendra conclure les débats lors de la deuxième partie.

Rendez vous à 19h30, le temps que David règle les micros pendant que les deux zygotos prennent leur marque au bar du Lyon Vert.

large.DSC_1173.JPG.029ba217f5b97855643af
Beaucoup d'amour et de rires à vous livrer sur les ondes de CP Radio

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Les victuailles avant la bataille

Avant de repartir au combat, les soldats de ce Main Event ont pu se ravitailler autour d'un petit buffet dans la salle de réception du Lyon Vert. L'occasion de se remplir la panse et d'aller à la rencontre de quelques randoms, autour d'un verre de vin.

Ouh qu'il était bon ce dinner break. Toute une farandole d'amuses bouches, saumon tarama, bœuf teryaki, poulet confit ou mozzarella di buffala, le tout accompagné d'un délicieux Côte-du-Rhône... Je peux vous assurer que les joueurs qui se sont aventurés au buffet reviennent dans ce Main dans d'excellentes conditions. Et les couvreurs aussi.

large.DSC_1189.JPG.b5b38dd4d1203d0f1e3cf
Il y a ceux qui discutent autour d'un verre, et ceux qui trainent autour du buffet. Erwann Pecheux a choisi son camp

En plus de profiter de ces délicieuses victuailles, c'était l'occasion pour moi de discuter avec quelques joueurs, pour la plupart d'illustres inconnus, afin de connaître leur histoire, leur parcours, et le dernier bad beat qu'ils se sont mangés. Ça, généralement, il le raconte sans que je leur demande. Puisque tous le monde s'est rassis dans la salle, je vais vous présenter quelques-uns de ces joueurs amateurs, pour la plupart fort sympathiques.

Commençons par Anthony Blanchard aka "Xsh4riing4n". Ce Stéphanois de naissance a gagné son ticket sur un sat à 75 € mercredi dernier. Du coup, il a fait le déplacement en terre lyonnaise et ça se passe plutôt bien puisqu'Anthony navigue autour des 100 000 jetons. Son objectif ? Faire au moins aussi bien que lors du dernier FPO où il avait atteint la 43e place. Des tournois deeps, un cadre luxe, une ambiance cool, le tout à 1 heure de la maison, ce qui lui permet de faire les aller retour et de voir sa femme et ses deux enfants le matin avant de reprendre la route. Voilà ce qui attire le Stéphanois dans la gueule du Lyon Vert. En solo cette fois, mais Anthony s'est fait copain avec d'autres amateurs à force de squatter le circuit rhodanien.

large.DSC_1210.JPG.95eecab63c309c664e2fc
Le Stéphanois Anthony Blanchard en route pour un nouvel ITM sur le FPO du Lyon Vert

Des gars comme Jérome Regaldo par exemple. Vous l'avez peut être déjà vu sous le pseudo "Spewsurtoi". Cette fois, il se fait plaisir en Live après une belle perf sur La Fièvre il y a une semaine. Pas forcément au top sur ce tournoi, puisqu'il est descendu à 20BB, Jérome ne s'affole pas et se régale de l'ambiance comme des petits fours. Pas d'apéro en revanche pour son ami Nicolas Tomaïc. Lui préfère bouffer les stacks et compte déjà quatre tapis de départ devant lui. Comment a-t-il fait ? En quadruplant sur un spot de malade avec :6d:6h vs :Jd:Jh vs :Ks:Kd vs :As:Ah. Lui était à tapis pré-flop pendant que les autres s'écharpaient sur les autres streets et les as ont miraculeusement fait folder les rois sur un board :4s:5d:6s:7c avant que la river :Kh ne tombe. Splendide.
 

large.DSC_1207.JPG.812ce2b8141bb466a0c21
Le regard perçant de Nicolas Tomaïc, back in business après avoir ch***té un quadruplage de l'espace

 

Il reste 152 joueurs (sur 262 inscriptions)
Level 8 à venir - Blinds : 600 - 1 200 - Ante 1 200
Moyenne : 62 000

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Dans le grand bassin

Les thermes du Lyon Vert ne conviennent pas tous le monde. Après presque huit heure de course, certains commencent à couler quand d'autres au contraire, surnagent dans ce FPO. Passage en revue de ceux qui surfent sur ce tournoi.

Un grand smile et des grandes piles de jetons depuis le début de la journée, Quentin Roussey passe un beau vendredi au Lyon Vert de Charbonnières-Les-Bains. Le grinder était parti à toute vitesse dès la première coulée il a même pris deux longueurs d'avance lors des derniers niveaux. 270 000 jetons pour lui, ce qui en fait assurément l'un des chipleaders de ce Day 1B.

large.DSC_1256.JPG.d70cf740c6929097807d2
Le requin Quentin Roussey, très à l'aise dans les thermes de Charbonnières-Les-Bains.

Un autre joueur porté par les vagues, c'est Jean Michel Ploch aka "Durrtowin". Régulier du circuit PMU, ce joueur expérimenté sait comment profiter des vents et des courants, et celui du Lyon vert lui réussit plutôt bien. 3e du High Roller FPO de 2017, Jean Michel Ploch avance toute voile dehors dans ce Main Event, ayant amassé déjà plus de 240 000 jetons. 

large.DSC_1251.JPG.33d1b1513406089e4743f
"Chéri ne m'attend pas pour diner. Mais dans deux jours, je t'invite au gastro"

Tel un dauphin, Azzedine Khairani est lui parti des profondeurs pour sortir la tête de l'eau, mais il a poussé si fort qu'il n'a jamais retouché la surface. Derrière cette métaphore aquatique, vous comprendrez qu'Azzedine était redescendu à moins de 20 000 jetons puis il a touché les as back to back. La première fois, il tombe contre les rois, la deuxième, contre les dames. Idéal pour se remettre en confiance, respirer et enchaîner quelques coups derrière. Le voilà à plus de 200 000 jetons. Easy Poker.

large.DSC_1237.JPG.763879758e111852ebc96
L'art de la remontada par Azzedine Khairani

Joffrey Lhotte aussi respire enfin après avoir touché le fond lors de sa première bullet. Un bon spot avec :9s:Ts sur un flop :9d:Js:8s face au :8d:Td de son adversaire, qui l'a relancé tapis flop lui permet de maintenir le cap autour des 130 000 jetons. L'ami Cpiste@AsKiPikbrasse lui aussi à vive allure après avoir longtemps ramé en début de journée. Sa suite river à 3 Way l'a bien aidé. Il ouvre :Jd:Td au bouton, les deux blindes complètent. Thibaud C-Bet son tirage sur flop :Ks:9h:7c. Ralentit sur la turn :Kd jusqu'à voir la river :8d. Bet 7 000 de la SB. Relance à 21 000 chez @AsKiPikqui se fait payer et monte à plus de 150 000 jetons.

large.DSC_1233.JPG.eba55027ba5ddcee3fa80
Le changement de T-Shirt a payé chez Thibaud. 150 000 pour le Cpiste.

Il reste 130 joueurs (sur 266 inscriptions)
Level 8 à venir - Blinds : 1 000 - 2 000 - Ante 2 000
Moyenne : 81 200

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Omar largue les amarres

Après une première bullet dilapidé en moins d'une demi heure, Omar Lakhdari a bien rentabilisé son re-entry. Il remis le moteur en marche avec quelques petits coups puis a passé la cinquième pour devancer tous ses concurrents. Le voilà chipleader.

Redoutable, instinctif, illisible, agressif... On peut user de tous les adjectifs pour qualifier Omar Lakhdari. Mais le champion algérien est avant tout un gars sympa. C'est d'ailleurs en toute détente qu'Omar a pris cinq minutes de sa pause pour me raconter comment il a croqué son voisin en bataille de blindes. Il découvre :Qs:4s et envoie 4 500, riposte de son voisin qui annonce 11 000, payé chez Lakhdari. Le flop vient :Ad:Js:8s et Omar check call le C-Bet 17 000. :4d sur le turn et Vilain envoie une deuxième cartouche à... 21 000. Payé encore avec tirage flush plus paire. La river est une :Qd et cette fois, le raise est de 47 000. "J'ai pris mon temps pour réfléchir mais je me disais que le gars me racontait une histoire. Ces sizings n'avaient aucun sens". Omar paye, son adversaire annonce "un 8" et Lakhdari remporte le pactole pour s'envoler à plus de 340 000 jetons.

large.DSC_1281.JPG.05527cfe9c673340fd1a8
Omar attire ses adversaires dans ses pinces sur cette fin de journée. 340 000 pour lui.

Ils sont tout de même plusieurs à avoir dépassé la barre des 300 000, chose que seul Samy Dubonnet avait réussi à faire dans le Day 1A. Quentin Roussey, Marc Oualid et Alexandre Molad font partie de ce cercle fermé qui compte également un ami Cpiste, le célèbre @atoutcoeur. Mal en point il y a encore deux niveaux, Ludovic Zuchetti a connu un sacré rush jusqu'à monter 320 000 jetons. On le remarque davantage pour ces envolées (pas très) lyriques et ses commandes de bière hurlée dans toute la salle mais visiblement, @atoutcoeursait parfaitement jouer avec son image. Arnaud Peyroles vient d'ailleurs d'en faire les frais, après avoir tenté de tirer des informations de son adversaire. "Si je fold tu montres ? Je vais folder un monstre là" l'a averti Peyrloles face au très gros 3-Bet de Zuchetti. "Si t'as As-Dame, fold, si t'as As valet paye" a répondu Ludovic. Arnaud a rigolé, payé puis abandonné sur le flop :Js:Qh:4d après un C-Bet de son adversaire, à qui il révèle son :As:Kd. @atoutcoeur se contente de lui montrer un :9d. Sacré Ludo.
 

large.DSC_1278.JPG.742261f2c8233029983b8
Des bières, des blagues et beaucoup de jetons pour Ludovic Zuchetti aka @atoutcoeur

 

Il reste 98 joueurs (sur 266 inscriptions)
Level 12 - Blinds : 1 00 - 2 500 - Ante 2 500
Moyenne : 109 000

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Fin de journée explosive

79 survivants sur 266 prétendants. Entre descente aux enfers, remontadas et pichets de bières, récit du dénouement de ce Day 1B.

Que d'émotions durant cette dernière heure où nos guerriers auront bataillé jusqu'au dernier coup . Dans des styles divers et variés. Certains comme Omar Lakhdari terminent leur table à la mitraillette en relançant chaque coup, d'autres se barricadent derrière leur stack en espérant ne pas tomber sur des mains où ils seraient obligés d'attaquer et d'autres encore, moins nombreux, espèrent ne pas doubler avec leur trois dernières blindes pour pouvoir entrer sur le Day 1C.

Les dernières offensives ont fait changé les rapports de force. Superstack pendant la quasi totalité de la journée, Quentin Roussey a vu son stack se faire décimer dans la dernière heure pour finalement bust à deux mains du dénouement. Il a filé une partie de ses jetons à Fredo Zaiat qui lui a pris le chemin inverse, émergeant sur les derniers niveaux pour flirter avec les 300 000 jetons à la fin du Day. Mais la plus belle remontada est signé Alban Juen. 20 000 au moment d'attaquer le dernier niveau. "Au moins je pouvoir passer le week end à Lyon tranquille" me disait-il plein de dérision. Quarante minutes plus tard, Alban bag 150 000 jetons. Le chill attendra.

large.DSC_1345.JPG.7f66b4be7c1293c77cf2c
Fredo Zaiat et son pote repartent avec le sourire. Les deux verront le jour 2, avec un tapis confortable de 100BB pour celui qui est en train de baguer.

Dans les gros stacks du jour, on retrouve Florian Guimond, Omar Lakhdari, Julien Montois ou encore Eric Ravier qui reprendront tous le Day 2 avec plus de 80 BB. Mais le plus beau numéro est signé Ludovic Zucchetti alias @atoutcoeur. Le grand gaillard a enchaîné les coups gagnés et les pichets de bière sur les deux dernières heures pour finir totalement hilare au moment de quitter la salle. Ses adversaires ont ben tenté d'en profiter mais Ludo ripostait sans cesse à base de moves aussi incompréhensibles qu'audacieux. Je pense par exemple à ce 3-Bet préflop, check in the dark, overbet turn qui a laissé pantois le grand Arnaud Peyroles, visiblement écœuré par la désinvolture et la réussite d' @atoutcoeur. Zuchetti en a mis partout. Sur la table, sur sa chemise et surtout, il finit la journée avec le 4e plus gros stack. Une démonstration.

large.DSC_1338.JPG.45732a6b06d64d17c042b
Bluffeur jusqu'au bout ! Ne vous laissez pas berner par cette bouteille d'eau mise en évidence par Ludovic Zuchetti. @atoutcoeurtourne à la bière depuis près de deux heures. Et ça lui réussit bien puisqu'il repart avec l'un des plus gros stacks de la journée. Santé ! 

 

large.DSC_1318.JPG.e72bb61d55121539a767a
Un beau mile pour le jeune Florian Guimaud qui a tranquillement mené sa barque sur ce Day 1B pour boucler la journée avec 282 000 jetons.

Dans un style bien plus sobre, Hamit Gurbuz termine ce Day 1B en tant que chipleader. Le colosse a monté des piles de jetons pareilles à sa carrure, énormes, et il n'a cessé de grappiller les stacks voisins pour se maintenir dans le peloton de tête. Mais le géant reste prudent. "Je vais essayer de pas faire comme au Sismix, où j'avais fait chiplead du jour 1 pour ne même pas faire l'argent au Day 2". Ne pas mordre la peau de l'ours avant de l'avoir vendu comme on dit.

large.DSC_1322.JPG.3264de1ba752ed2cb0cbe
Solidité, tranquillité, sobriété. Un triptyque qui permet à Hamit Gurbuz de valider son statut de chipleader de la journée

Chipcount complet : 
Hamit Gurbuz : 373 000
Aziz Smati : 346 500
Alexandre Malod : 345 000
Ludovic Zucchetti : 320 500
Frédo Zaiat : 290 000
Taner Tunay : 285 000
Florian Guimond : 282 000
Dorian Hem : 254 000
Jerome Gourlin : 245 500
Omar Lakhdari : 240 000
Eric Ravier : 239 500
Philippe Cup : 235 000
Medhi Makoui : 226 000
Julien Montois : 210 000
Azzedine Kheraini : 205 500
Jeremy Macod : 204 500
Christian Petre : 198 500
Thibaud Goria; 187 000
Yohan Harys : 178 000
Farid Mabta : 177 500
Miguel Coussement : 172 000
Sofiane Belkilani : 167 000
Gregory Treillon : 165 000
Hakim Kaddour : 159 599
Mathieu Brun : 156 000
Jérome Boulhal : 151 000
Alban Juan : 150 500
Kim Amanton : 149 000
Joffrey Lhote : 144 500
Ali Rachedi : 143 000
Damien Lups : 142 500
Yassine Azouaou : 135 000
Guillaume Boyer : 133 500
Patrick Guez : 131 500
Victor Chervez : 130 000
Medhi Violeau : 122 500
Olivier Obadia : 126 000
Nicolas Malbrec : 116 500
Mathieu Forgeneuf : 114 500
Mohamed Mamouni : 110 000
Nicolas Plantin : 107 500
Olivier Durand 107 500
Merah Amar : 106 000
Anthony Allard : 105 000
Arnaud Peyroles : 104 500
Marie Bourgeois : 98 500
Aurélien Angénieux : 95 500
Marie Lemaître : 93 500
Paul Guichard : 92 000
Anthony Blanchard : 86 000
Guillaume Giraud : 85 000
Nicolas Guigner : 85 000
Erwin Regnault : 82 500
David Labrosse : 76 500
Michel Pensanel : 76 500
Karim Aouadi : 76 000
Medhi Guedjali : 71 500
Alban Morel : 70 000
Lionel Barracano : 69 500
Pierre Marchal : 66 500
Vincent Boria : 65 500
Jean Michel Ploch : 63 000
Hervé Gouril : 61 500
Michael Hametaj : 60 000
Pascal Tosello : 58 000
Emerick Mineau : 56 000
Kim Abramovia : 54 500
Fabrice Ferrando : 55 000
Thomas Bernard : 55 000
Dylan Delgado : 54 500
Michael Muselli : 53 000
Marc Oualid : 50 000
Jean Truong : 48 500
Vincent Alexandre : 40 500
Guillaume Pouillart : 40 000
Léo Conbariez : 39 000
Christophe Vidal : 37 500
Christian Grenier : 37 500

giphy.gif

Il est l'heure pour moi de vous quitter après cette belle et longue journée de poker. Je vous donne rendez vous demain à partir de 13 heures pour la suite de ce Main Event. Des jeunes loups, des vieux briscards, des regs redoutables, des pures randoms... Ils reviendront tous sur les tables du Lyon Vert pour mener bataille sur le Day 2. D'ici là, on connaîtra le nom et les stacks des qualifiés qui tentent actuellement d'arracher leur ticket sur le Day 1C, disputé en mode turbo. Mais avant de se quitter, comme toujours, on va s'offrir une pause musicale. Un son qui nous ramène aux questionnements de ce Day 1 et aux défis de ce Day 2. Quel joueur guidera les troupes jusqu'à l'ITM ? Qui flanchera dans la dernière ligne droite ? Qui se distinguera ? Qui succombera ? Qu'adviendra-t-il de demain ? Est-il un autre jour ? Tout cela ne serait-t-il qu'un rêve ? Yo me pregunto...
 

 

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
De retour au Charbon(nières)

Une courte nuit de sommeil, un burger, un café et on est reparti pour le Day 2 de ce FPO Main Event. Tout comme les 123 joueurs encore en lice pour aller chercher le titre et les 40 bâtons promis au vainqueur.

large.DSC_1371.JPG.21b70a251da855fff97ff

C'est sous un soleil grisâtre et une pluie fine que le Lyon Vert s'est réveillé ce matin. Mais à peine Mica le floor a-t-il donné le coup d'envoi de ce Day 2 que le soleil a refait son apparition pour réchauffer l'atmosphère de Charbonnières-Les-Bains. Les 123 survivants, eux, sont déjà chauds. Parmi eux, des regs de renom, comme Omar Lakhdari, Arnaud Peyrolles ou Paul Guichard, de jeunes espoirs comme Florian Guimaud, Samy Dubonnet ou Alexandre Malod, des énergumènes comme @atoutcoeur, de revenants comme Alban Juen et toute une flopée de randoms plus ou moins habitués du circuit. Tous espèrent poursuivre l'aventure au Lyon Vert mais il faudra pour cela passer l'obstacle du Day 2. 10 niveaux de 50 minutes à jouer pour rejoindre l'argent et se placer avant l'ultime bataille qui débutera dimanche à 13 heures.

large.DSC_1390.JPG.0a7a59d00cced42e0e691
Une belle brochette de reg ici avec Anthony Cruz, Mathieu Brun et le team PMU Paul Guichard, qui, chose rare, ne sourit pas sur cette photo 

Pour l'instant, c'est Samy Dubonnet qui mène la danse, suite à son Day 1A fabuleux qui l'a vu amassé plus de 440 000 jetons. Hamit Gurbuz, chipleader du Day 1B est également solidement assis sur ses 130 Blindes. Petite précision à son sujet puisque j'avais mal entendu une information qu'il soufflait à son voisin. J'avais dit qu'il espérait faire mieux qu'au Sismix où il avait été chipleader du Day 1 pour finalement ne pas faire l'argent. Du tout du tout. Il a fait chipleader du Day 1 pour finalement remporter le tournoi. Petite nuance.

large.DSC_1373.JPG.bb09d903c9a7f92110fe3
Le bleu va si bien à Hamit Gurbuz qui démarre ce Day 2 dans la peau du presque chipleader

En attendant, les premières mains ont été distribués et j'entends déjà les croupiers crier "Sortant table 5 !". On va donc vite aller faire un tour pour voir qui sont les premiers éliminés de la journée, et surtout, vous parler des pay-outs qui ont été annoncés. Commandez un petit café, installez vous confortablement, et dégustons ensemble cette belle après-midi de poker qui s'ouvre dans luxueux casino de Charbonnières.

large.DSC_1380.JPG.b36417cc3a77d1e81bd10
Les CPistes sont toujours présents dans ce FPO avec ici Thibaud aka @AsKiPikqui a ressorti le T-Shirt rouge porte bonheur

Il reste 123 joueurs (sur 397 inscriptions)
Level 14 - Blinds : 2 000 - 4 000 - Ante 4 000
Moyenne : 129 000

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Parlons ARGENT

Après que les résultats du Day 1C ait été connus dans la nuit, les joueurs ont pu découvrir en arrivant les Pay-Outs de ce FPO Main Event. On va donc se faire un petit point sur les chiffres.

giphy.gif

39 joueurs inscrits sur ce Day 1C, ajouté au 92 du Day 1A et au 266 du Day 1B, ce qui nous fait donc un total de 397 joueurs. A trois entrées prêt, l'objectif des 400 joueurs était atteint. Damned !

On ne va pas se plaindre, le tournoi et le prizepool sont déjà assez beaux comme ça : 205 804 € très précisément dans le prizepool, et 40 barres promis au vainqueur de ce FPO. Voici le pay-outs détaillés.

giphy.gif

 

Les pay-outs de ce Main Event :

  • 1er : 40 864 €
  • 2e : 27 800 €
  • 3e : 18 600 €
  • 4e : 13 400 €
  • 5e : 10 200 €
  • 6e : 8 000 €
  • 7e : 6 500 €
  • 8e : 5 500 €
  • 9e : 4 700 €
  • 10-11e : 4 0 80 €
  • 12-13e : 3 460 €
  • 14-15e : 2 960 €
  • 16e-17e : 2 460 €
  • 18e-20e : 2 050 €
  • 21e-23e : 1 830 €
  • 24e-27e : 1 630 €
  • 28e - 31e : 1 430 €
  • 32e-39e : 1 330 €
  • 40e-47e : 1 230 € 
Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Carnage chez le Team PMU

En même pas une heure de jeu, on a perdu près d'un quart des joueurs restants. Et beaucoup de grands noms parmi les trente joueurs qui ont sauté.

 Hécatombe chez le Team PMU : Sarah Herzali, qui était passé sur le Day 1C avec même pas 6 blindes n'a pas fait de miracle. Pas d'ITM non plus pour son collègue du Team PMU Erwann Pecheux, qui a envoyé ses 12 dernières BB avec :As:Th mais est tombé contre :Ad:Kh.  Enfin Paul Guichard vient de se faire avoir par son voisin de droite Mathieu Brun. Le Lyonnais a hésité à folder sur le gros 3bet tapis 30BB de son ami mais son :As:Qc était bien devant le :Ac:Jd du Team PMU. 

giphy.gif
La team PMU à terre sur ce FPO

Alban Juen quant à lui a sauté aussi rapidement qu'il avait remonté hier. Olivier Paris a tenu quarante minutes avec ses dix blindes puis s'en est allé. Plus surprenant, Omar Lakhdari a également busto alors qu'il était parti avec plus de 240 000 jetons. Deux énormes flips et puis s'en va. Franchement, on est presque un peu triste de voir tous ses gros joueurs partir. Mais quelques requins nagent encore dans ces thermes remplis de random et eux, s'en lèchent les babines.

large.DSC_0016.JPG.2736ba035bb7ceef10110
Ricardo Manquant, apprenant que la moitié des gros regs sont partis. Florian Guimond sent que c'est sa chance et lève les yeux vers le ciel

Ce bon vieux Mathieu Gourmelen luit fait de la résistance. Tombé à 3 000 dès les premières minutes de la journée, le bâtisseur a reconstruit pierre par pierre pour revenir à plus de 15BB. Et son petit stack ne lui a pas fait perdre sa bonne humeur. "C'est la meilleure table, peut être pas en termes de niveau mais c'est là que y'a la meilleure ambiance". Main suivante, ça se dispute parce qu'un joueur à demander le Time. Mais les sourires reviennent vite.

large.DSC_0005.JPG.3ec9852027496ebce6a80
De 3 000 à 60 000. Mathieu Gourmelen est en plein comeback !

large.DSC_0022.JPG.96855d5c62dd131ccafa6
Samy Dubonnet toujours tranquille sur ce FPO. Et sans la casquette cette fois.

Il reste 90 joueurs (sur 397 inscriptions)
Level 15 - Blinds : 2 500 - 5 000 - Ante 5 000
Moyenne : 149 000

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Comme une odeur de Table Télévisée

Alors que les joueurs profitent de leur première pause, Bacchus et ses équipes préparent avec beaucoup de soin et de technique la table télévisée.

Un dédale de fils, d'ordinateurs et de boitiers électroniques... Franchement, la machinerie en ferait flipper plus d'un mais pas d'inquiétude, Maître Bacchus est à la manœuvre. Avec ses équipes techniques, il nous prépare un set up magnifique pour que vous puissiez profiter de la fin de ce Main Event FPO sur le streaming PMU. La diffusion débutera au moment de la bulle et se prolongera sur toute la fin du tournoi. Voici quelques photos des coulisses.

large.DSC_0041.JPG.1c15e7a74960cbf13ec07
Bacchus, dieu du vin, de la fête et du streaming

large.DSC_0049.JPG.92dcaa57c9c45c929f70d
Avez vous déjà assisté à la mise en place d'une caméra streaming pour table de poker ? Club Poker a immortalisé pour vous cette scène fascinante. C'est beau !

Pendant ce temps, le poker continue dans le Lyon Vert. Et un nouveau venu dans le gang de superstack, j'ai noté Smati Abdelmaziz qui a rejoint le club restreint des "demi-millionaire" à la faveur d'un coup audacieux. Smati défend :3s:4c en BB et découvre un flop :2s:3d:4h. Il décide de donk bet et se prend un raise tapis 150 000 de Victor Chervel. Il était plutôt bien avec son :5s:5c en découvrant 3 under + tirage mais c'est insta call chez Smati et deux briques plus tard, le voilà à 520 000 jetons.

large.DSC_0045.JPG.a42f9c5fafc69478df70d
Une belle bouse en BB permet à Abdelmaziz de passer au dessus des 500 000 jetons.

large.DSC_0058.JPG.1f7639453e4193de811bc
Les jetons de 25 000 ont fait leur apparition dans le tournoi. Et la plupart se retrouvent dans le stack de Samy Dubonnet, toujours chipleader avec 540 000 jetons.

large.DSC_0029.JPG.db93338c6c1f66c291d61
Grinder pendant deux jours, rester focus, prendre le maximum de value sur chaque main, pour se prendre finalement des set up dans le genre. Quel plaisir que le poker de tournoi. Cette fois, ça sourit à Ali Rachedi qui passe à 340 000 jetons.

 

Il reste 82 joueurs (sur 397 inscriptions)
Level 16 - Blinds : 3 000 - 6 000 - Ante 6 000
Moyenne : 162 000

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Ali boxe avec les jetons

Après une entame de journée blanche et sèche, Ali Rachedi vit un jour 2 tonnerre. A ce jeu, quelques spots suffisent et le voilà chipleader de ce FPO (j'espère que certains vont choper les références sinon on va croire que je suis parti en gonades).

Il avait attiré l'attention de la salle en lâchant un gros "YES !!!", serrant le poing après que son :Ks:Kh vs :Qs:Qh lui permettent de passer dans les hauteurs du tournoi. A peine cinq minutes plus tard, Rachedi en a remis une couche. Open :Kc:9c utg, payé par les deux blindes. Un C-Bet à 22 000, la SB s'en va, la BB paye. Une deuxième cartouche à 55 000 sur la turn :6c, et cette fois, la BB riposte par un minraise. Ali call. La river est un :Tc et c'est check par la BB. Ali se pose, réfléchit et annonce 100 000. Snap call par la BB qui voit la double paire flopée de son adversaire et muck sa main avec déception. Rachedi s'envole à 640 000 jetons, c'est lui le nouveau chipleader de ce Main Event.

large.DSC_0071.JPG.3711deba74c13d0e2445b
Le regard posé, les jetons bien rangés, la force tranquille... Ali Rachedi a su attendre son moment pour prendre son envol.

Derrière lui, Samy Dubonnet est toujours solidement cramponné à ses 600 000 jetons, suivi de près par Jean Michel Brizon qui vient de rejoindre ses altitudes après avoir piqué un peu de stack à Gilles Huet. Relance utg, Gilles call au bouton et check check sur flop :3s:6s:Qh. Jean Michel passe à l'attaque sur la turn :Jc. Huet paye une fois mais abandonne sur la deuxième offensive de Brizon qui envoie mid pot sur la river :4s. Autre vétéran en forme, Monsieur Claude Perol qui vient de faire un joli strike avec :Qs:Qh, prenant le meilleur sur le :As:9s et le :7d:7h de ses deux jeunes concurrents. 450 000 jetons pour lui.

large.DSC_0080.JPG.32028eb8523fda610229a
La vie en rose pour Claude Peral qui ramasse les débris après avoir fait exploser sa table

large.DSC_0076.JPG.8e83f5fd568bb3b08ebe5
L'art du Strike par Claude Peral

Le qualifié PMU Vincent Boria a également fait son apparition parmi les gros stacks, et petite mention à @AsKiPikqui continue sa belle journée avec près de 400 000 jetons.
 

large.DSC_0073.JPG.3ab950d0c5bf425855d75
Qualifié, random, discret, mais dans le gang des chipleaders : Voici Vincent Boria

L'action est chaude, la bulle approche, la tension monte... Et dire qu'il reste encore plus de 5 heures de jeu. Qu'est-ce qu'on est bien à Charbonnières-les-Bains !

Il reste 65 joueurs (sur 397 inscriptions)
Level 16 - Blinds : 3 000 - 6 000 - Ante 6 000
Moyenne : 204 000

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Mamie fait de la résistance... Mais finit par bust

On a perdu la dernière femme du tournoi. Et au vue de son humour et de son fair play, on est tous triste de voir partir Marie Christine Bourgeois.

Elle a attiré tous les regards et toutes les caméras durant ces dernières minutes. Descendue à 6 000 jetons en cours de journée, la sympathique dame a trouvé plusieurs doubles ups et arrachage pour remonter à près de 60 000 jetons. En deux jours de tournoi, on ne l'a jamais vu si huge. Malheureusement pour elle, son dernier "Bon bah All in" avec :As:2s est tombé contre le :Ks:Kh de Nicolas Plantin, lui aussi passé short. Secrètement, beaucoup espérait un as pour que Marie Christine continue l'aventure mais le board n'a pas fait de miracle. On retiendrait sa gentillesse et son humour, elle qui de sa petite voix n'a cessé de faire rire la table.

large.DSC_0097.JPG.f25bc909366ef8257eece
L'aventure se termine pour la supershark online sympathique  Marie Christine 

Dans un autre style, un peu plus baraqué, on vient de perdre Ricardo Manquant, attrapé avec :Qs:8s par la paire d'as de son voisin. C'est terminé aussi pour Arnaud Peyroles, lui aussi attrapé par une paire d'as. Les poids lourds de ce tournoi sortent par la petite porte.

large.DSC_0101.JPG.c177b35860103f39e3683
Son short stack a longtemps résisté mais Ricardo Manquant fini par quitter ce FPO à quelques joueurs de la bulle

 

Il reste 54 joueurs (sur 397 inscriptions)
Level 17 - Blinds : 4 000 - 8 000 - Ante 8 000
Moyenne : 246 000

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bubble Time

Les joueurs croyaient pouvoir partir en pause mais puisque le 49e joueur vient d'être éliminé, Mica a annoncé le début du main par main. Pour souffler, les joueur attendront l'éclatement de la bulle.

La tension est palpable dans l'allée qui sépare les six dernières tables de ce Main Event où les caméras de Bacchus n'arrêtent pas de faire des aller retours. Les shortstacks comme Hervé Bouzile sert les fesses tandis que les plus gros tapis abusent et pillent leurs plus pauvres adversaires. @AsKiPikl'a bien compris et vient d'enchaîner plusieurs vols de blinds, resteal qui lui permettent d'avoisiner les 500 000 jetons.
 

large.DSC_0131.JPG.c2a3182a4a7f899a44a43
Hervé Bouzile s'accroche comme il peut dans ce Main Event. Mais il a repéré que si les objectifs sont braqués sur lui, c'est que les journalistes cherchent le potentiel Bubble Boy.
 

large.DSC_0134.JPG.1e029dbfa7399b0820a8f
La belle vie pour Thibaud aka @AsKiPikqui resteal tous ce qu'il peut, et se permet même de montrer des :2d à ses adversaires une fois qu'ils ont foldé. Plus le tournoi avance, plus le stack de notre ami Cpiste grossit. On espère le suivre encore longtemps dans ce FPO.

Certains très gros stacks auront cependant plus de mal à mettre la pression... Puisqu'ils sont réunis à la même table.. Le chipleader du Day 1A Hamit Gurmuz, le chipleader du Day 1B Samy Dubonnet et Florian Guimaud, tous les trois entre 600 000 et 800 000 jetons sont assis à la même table et ils n'hésitent pas à se mettre des coups de tatanes. Pour l'instant, c'est Samy qui s'en tire le mieux, aidé il faut le dire par la livraison de Ricardo Manquant et par le flip passé dans la foulée avec :As:Kd face à :Js:Jh.

large.DSC_0118.JPG.82c1ac2c94543ee274f86
La table des titans avec Hamit Gurmuz (à gauche), Samu Dubonnet (à gauche du croupier) et Florian Guimaud (siège 3)

Pour vivre en direct vidéo la bulle et la suite de ce tournoi, allez donc faire un tour sur le Twitch de PMU puisqu'une armada de caméras ont été déployés dans les travées du Lyon Vert.

Il reste 48 joueurs (sur 397 inscriptions)
Level 17 - Blinds : 4 000 - 8 000 - Ante 8 000
Moyenne : 267 000

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
La bulle pour Boulhol

Une grosse demi heure aura suffi. Les 47 joueurs survivants de ce Main Event sont officiellement dans "In The Money". Pas de chance en revanche pour Jérome Boulhol qui échoue à un cheveux de l'argent.

Aucun shortstack n'avait jusqu'alors osé tenter le coup. C'est donc sur le premier "All-in & Call" que la bulle a explosé. Et le malheureux s'appelle Jérome Boulhol. Avec 8 blindes devant lui, l'amateur a tout poussé avec :Js:Jh et le relanceur initial a payé avec :Ks:Qh. Un Roi dès le flop et le flip de la mort tourne en faveur du gros stack.

large.DSC_0156.JPG.5b8c7e0bc8b31ee1e2306
Hervé Gouzil (avec la veste violette) peut remercier son voisin de gauche. Des deux shortstacks de la table, c'est bien Jérome Boulhol (en gris) qui s'en va le premier. Ca valait bien un petit serrage de pince.

L'aventure se termine donc pour Jérome Boulhol tandis que les quarante sept joueurs restants peuvent exulter. Ils repartiront avec le kiffe de l'ITM et au moins 1 230 €. GG All.

giphy.gif

Mica a laissé les trois dernières minutes du niveau tourner puis envoyé les joueurs en pause. Juste le temps que Mathieu Forgeneuf se fasse manger par Hakim Kaddour. :As:Ah vs :Qd:Qh. "Heureusement que la bulle vient de sauter" se rassure Mathieu. Pendant ce temps, un autre superstack a pris place à la table des titans, en la personne de Medhi Violleau.

Il reste 46 joueurs (sur 397 inscriptions)
Level 18 à venir - Blinds : 5 000 - 8 000 - Ante 10 000
Moyenne : 290 000

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×