Jump to content
This Topic
FloFlo M.

Coverage PokerStars and Monte-Carlo®Casino European Poker Tour 2019

Recommended Posts

Posted (edited)
Objectif degraissage

large.romain_riess.JPG.237aff1fe2ff429a6

 

Le premier niveau de cette journée est déjà terminé, au moment de vous présenter les forces en présence dans cette salle. Après ce 16e niveau, ils sont encore 89 joueurs installés autour des tables. Les plus matheux, pas les Steph' hein, mais ceux qui comptent vite, comprendront ainsi qu'on a perdu 18 joueurs en un peu plus d'une heure (les niveaux sont à 90 minutes désormais). 

Parmi ces premières éliminations, le clan Français est déjà bien touché, puisque quatre de ces joueurs sont tricolores : Morgan Aceto (104e, not so bad quand on sait qu'il s'est qualifié pour 30€ sur un Spin'n'Go !), Guy Catan (98e, not so bad tout court), Erwann Pecheux (92e) et Pierre Merlin (90e) sont les quatre premières victimes du jour pour le clan bleu blanc rouge. 

 

large.fatima_erwann.JPG.12167fce2f69ce42
Fatima Moreira De Melo connait également un début de journée assez horrible, ceci expliquant la moue comme ça

 

Morgan Aceto a run flush dans full, mais comme il m'a clairement expliqué au jour 1 qu'il préfèrerait qu'on l'oublie, on se contentera juste de l'info de son bust. GG. Pour Guy Catan, je n'ai pas la moindre idée de ce qui a bien pu se passer, en revanche, pour Erwann Pecheux, on a vu, et ce n'était pas joli joli.

Le dernier poulain PMU a perdu une grande majorité de son tapis, dans une confrontation entre son As-Roi et la paire d'As d'Antonio Scalzi. Les derniers jetons ont filé chez un compatriote, Sylvain Mazza, qui a découvert une paire de Valets, lorsque @lOrDy tentait le tout pour le tout avec une paire de 9. Déçu, il est très rapidement parti de cette Salle des Etoiles, remportant au passage 10 780€. Bonne chance à Lyon.

large.guy_catan_emrah_cakmak.JPG.8c24c6e
Guy Catan, à gauche, 98e de cet EPT, abandonne Emrah Cakmak (à droite) seul sur cette table

 

Quant à Pierre Merlin, j'allais tranquillement vous dire qu'on allait avoir la chance de le voir en table télévisée après la pause, quand soudain... pouf, disparu. Je cherche à regrouper les infos, puisqu'il a disparu depuis, mais il paraitrait que les jetons ont filé chez un compatriote, Jean René Fontaine, c'est juste. Jean René a défendu une paire d'As depuis sa BB sur un open de @Lenchanteur , le flop est venu A33... et Pierre a fini par bust. Je suis comme vous, je ne comprends pas tout, mais je cherche, promis. Seul truc qui est sur, il n'a pas eu le temps de gratter le moindre numéro de téléphone, sale journée pour Pierrot.

large.5ccad3c1c9b2d_MelikahRazavi_pierre
Si proche Pierrot. De gagner le tournoi je parle. GG quand même :( 

 

Enfin si on jette un oeil plus général sur ce tournoi, on retiendra l'élimination très rapide de Ramon Colillas, très très rapide même, puisque c'était sur la première main en table télévisée ! Le nouveau fer de lance de PS est tombé dans un spot bien compliqué, derrière un open et un 3-bet. Il a découvert une paire de Valets et a 4-bet shove ses 26 blindes. Fold de l'OR qui n'est autre que Patrik Antonius avec une paire de Deux... et call du 3-betteur initial, Mikalai Vaskaboinikau, qui détenait tranquillement deux beaux As.

L'Italien Rocco Palumbo (103e) et le Biélorusse Mikita Badziakouski (102e) sont les deux autres têtes que l'on reconnait parmi ces premières éliminations.

large.TV_antonius.JPG.b7c2a7d5810e4a3774
Du coup, Patrik Antonius a pu faire le beau pendant 90 minutes, la véritable star, c'était lui

 

large.aladin_gen_nose.JPG.bcf5bf1624baac
Débuts aventureux pour Aladin Reskallah, qui a d'abord commencé sa journée en perdant la moitié de son stack, avant de finir par attraper son voisin, Gen "LeVietClasse" Nose (ouais je sais il est Japonais, calmez vous), sur un bon gros coin flip des familles. L'ex petit copain de Jasmine (ouais c'est fini) pointait à 475 000 à la pause

 

large.fr_adams.JPG.3d6e6dee05bb0b5402be0
Souhaitons bonne chance à nos minots Français, Rémi Castaignon, Corentin Ropert et Johann Zeitoun, qui ont vu débarquer au milieu d'eux, le Canadien Timothy Adams, avec ses grosses piles de jetons, et sa masseuse

 

large.chouity_DU.JPG.fd1158008d17ced3f55
Pendant ce temps, l'ancien vainqueur de ce tournoi, Nicolas Chouity, a trouvé un double up rapide, pour continuer à rêver d'un doublé légendaire

 

Il reste 89 joueurs (sur 922 inscriptions)
Level 17 à venir - Blindes : 3 000/6 000, ante 6 000
Moyenne : 297 000

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Bob_Lamar a écrit :

Cc, sur le récap des tables, je suppose que Gaelle est en siège 4 sur la T10 (il manque la ligne)

Bravo et merci pour le coverage

Gaelle Baumann ? Elle a bust hier soir, 112e. Il n'y avait pas de siège 4 sur cette table, ça arrive. Comme il n'y avait pas de siège 1 en table 6. Ce sont des choses qui arrivent.

Merci sinon :) 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, veunstyle a écrit :

Je jalouse d'avance Erwann Pecheux (235 000), puisque @lOrDydébutera son aprem en table 10, en compagnie de la toujours très douce et à la fois redoutable Hollandaise, Fatima Moreira De Melo (154 000)

autant pour moi j'ai lu en diagonale et j'ai cru lire OrLy , j'avais raté l'info et j'ai pris mes désirs pour des réalités ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, veunstyle a écrit :

Je jalouse d'avance Erwann Pecheux (235 000), puisque @lOrDydébutera son aprem en table 10, en compagnie de la toujours très douce et à la fois redoutable Hollandaise, Fatima Moreira De Melo (154 000)

autant pour moi j'ai lu en diagonale et j'ai cru lire OrLy , j'avais raté l'info et j'ai pris mes désirs pour des réalités ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, veunstyle a écrit :

Je jalouse d'avance Erwann Pecheux (235 000), puisque @lOrDydébutera son aprem en table 10, en compagnie de la toujours très douce et à la fois redoutable Hollandaise, Fatima Moreira De Melo (154 000)

autant pour moi j'ai lu en diagonale et j'ai cru lire OrLy , j'avais raté l'info et j'ai pris mes désirs pour des réalités ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, veunstyle a écrit :
 

large.5ccad3c1c9b2d_MelikahRazavi_pierre
Si proche Pierrot. De gagner le tournoi je parle. GG quand même :( 

 

 

@veunstyIe

Cette photo, ces lunettes, et le fait que Melika Razavi soit encore en course....serait ce la preuve que les joueurs à sa table n'arrivent pas à regarder son visage? 

:ph34r:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jamais rassasiés 

large.remi_castaignon.JPG.70affc703283cf
Oh qu'il est mignon ce tapis mon cher Rémi...

 

Un niveau de plus, 4 Français en moins, encore une fois... cette histoire commence par me sortir des trous de nez : l'infirmerie s'agrandit de façon assez drastique, puisque Romain Lewis (82e), David Lascar (78e), Cédric Bousseta (75e) et Emrah Cakmak (70e) font partie des derniers sortants, dans ce niveau 17. 

Pas grand chose à dire pour tous ces joueurs, qui étaient clairement dans le mauvais chariot, celui des shortstacks ninja. @rLewis s'est levé un moment pour m'expliquer qu'il fallait qu'il soit patient, et que de toute façon, il était globalement complètement card dead. Du coup, lorsqu'il a soulevé :As:2s, ses 7,5 blindes sont partis au milieu de la table avec un plaisir certain, on peut en être presque sur. Tout le monde a jeté ses cartes, jusqu'au joueur à ses côtés, en BB, qui a fini par lâcher timidement quelques jetons en guise de call, avec :Qs:3s. La turn a apporté une Dame, concluant le tournoi du jeune Bordelais.

La sortie de David Lascar s'est faite sur un flip à rebondissements, selon les dires d'un de ses anciens adversaires, Ludovic Geilich : "Le Français était tombé bas", m'explique-t-il, "et puis il a fini par jouer un flip avec une paire de dix. Il y avait As-Dame en face, et le flop est venu :Ah:Ac:Qd. Le pire c'est que le croupier a ensuité posé un Roi puis un Valet." Je ne connaissais pas l'Ecossais sous cet aspect livetard, mais c'est intéressant à noter.

Cédric Bousseta et Emrah Cakmak ont quant à eux disparu sans que je ne m'en aperçoive, bravo tout de même pour le parcours/

large.david_lascar.JPG.c5110c118f4147a85
David Lascar, 78e

 

large.martini_deyra_greenwood.JPG.9b3cde
Parlons des vivants : Ivan Deyra est même un survivant ! Rarement vu une moule autant s'accrocher à son rocher. La récompense, c'est que désormais il peut relâcher un peu la pression (un peu on a dit). @ValueMergueza remporté un flip important (AK vs 22) pour remonter quelque peu, avant de trouver un double up bien plus conséquent, avec AK vs QJ : "Il s'est chauffé, il m'a envoyé 30 blindes !" Ivan n'a pas déchatté, et le voilà totalement réintroduit dans cette course de fond. A sa droite, Julien Martini vit des moments plus compliqués, et son tapis a bien fondu

 

large.paul_michaelis.JPG.3be87dad8a4c70c
L'homme qui a pris les commandes de ce tournoi, c'est le récent vainqueur de l'EPT Prague, Paul Michaelis ! Son stack ? 1,5 million ! On va chercher le doublé mon coño ? Accroche toi bien, tu n'es pas solo... ils sont même 4 au total à encore pouvoir faire le doublé. Cet Allemand donc, mais aussi Rémi Castaignon (qui est proche du million de jetons, après avoir gagné AA vs AK), Patrik Antonius et Nicolas Chouity

 

large.tableTV_melika.JPG.19cb1fbd287b8a9
La table TV durant ce niveau...

 

large.table_TV_fr.JPG.c00e62c815c036fce8
... et la table télé pour le prochain niveau ! Hey, je vous avais prévenu qu'il fallait garder encore un peu de popcorn

 

 

Il reste 68 joueurs (sur 922 inscriptions)
Level 18 à venir - Blindes : 4 000/8 000, ante 8 000
Moyenne : 406 000

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merguez cramée

large.ivan_aladin.JPG.0c34f8b6563337fd56

 

C'est l'heure de faire le point, comme toutes les 90 minutes sur ce tournoi. Le field est tombé à 57 joueurs, ce qui veut dire que seulement 11 joueurs nous ont quitté dans ce niveau. Et parmi eux, @ValueMerguez:bye:

Ivan Deyra a observé son voisin, le Suisse Panetti, open UTG à 17 000. Au siège suivant, il découvre :Ad:Kd et 3-bet à 48 000. Mais l'action ne s'arrête pas là, puisque son voisin Aladin Reskallah le 3-bet à 110 000. Le Top Shark Winamax détient :Ks:Kh, aïe.

Que faire à la place d'Ivan, à qui il reste 271 000 derrière s'il paie. Lui a pris l'option de call pour découvrir un flop : :7s:Td:Kc. Le piège est tendu...

Ivan check et Aladin place un c-bet à 75 000. Un time bank plus tard, Ivan prend l'option de call. Alice, la croupière, claque alors un :9s sur la turn, et Ivan va se faire mettre à tapis par son collègue. C'est un f*ck call chez Ivan, qui accepte sans broncher la décision et son sort au vu du showdown : il est éliminé de ce tournoi.

"Je ne sais pas si je peux fold ici ?" se demandait-il après coup. Les avis sont partagés. 

Alors qu'Ivan doit se contenter d'une 59e place, son collègue Aladin en profite pour grimper à 990 000 grâce à ce pot. Ne reste plus qu'à les emmener au bout tous ces jetons.

Ivan Deyra remporte 12 790€.

 

large.virage_TV.JPG.bd85cd2c31842740480b
Apparemment, cette table plait aux organisateurs, puisque malgré la pause, on gardera les mêmes visages pour la suite du streaming

 

large.screen_TV.png.85d463ce22f0d9fab4cc
Du coup, chipcount post busto Ivan

 

large.sylvain_mazza.JPG.ceeba264f70a907e
N'oublions pas Sylvain Mazza. Même si tout ne se passe par pour le mieux, Sylvain tient bon, à la table original de Romain Lewis, celle où on retrouve encore Ryan Riess. Il m'a raconté un coup perdu un peu plus tôt dans la journée :
"C'est la première fois que je prends un board en photo, mais là, je crois que ça valait le coup..."

 

large.88Carre.JPG.aa82fd70fd87fa0f19801e
Mazza m'a raconté être parti à tapis préflop avec TT vs 88 : "J'ai vu le 8 en premier, puis le 10 tout de suite... mais je ne m'attendais pas à un autre 8 tout de suite !" Il faut vraiment avoir le coeur bien accroché pour gagner un tournoi de poker...

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est l'hécatombe

4 Français nous quittent en 40 minutes !!

large.coco_bust.JPG.49068b06c965010662b6
Coco s'est fait éclater

 

Et alors, c'est le quoi problème avec ce 19e niveau ? Je veux dire, tout se passait si bien jusque là, et depuis moins de 30 minutes que ce level a débuté, c'est la débandade : coup sur coup, nous avons perdu Corentin Ropert, puis Julien Martini, suivi de Sylvain Mazza et Jean René Fontaine ! Ouais, ça pique un peu.

Coco termine 55e, et comme d'habitude, avec un grand sourire : "C'était sympa en tout cas", confiait-il rapidement. "J'étais short, depuis très longtemps que veux-tu ? Là j'ai décidé de shove mes 14 dernières blindes avec :Kh:7h au bouton. J'ai été payé par :Ts:Td en big blinde, chez Johan Zeitoun. J'ai fait full, mais ça n'a pas suffit",  préférait-il en plaisanter, après que le board soit venu :2s:Th:7c:7s:Kd !

Il remporte 14 800€, pas mécontent d'avoir gratté un palier dans cette histoire.

 

large.martini_bust.JPG.40fe9f64d178aff69Julien Martini, en compagnie de @Gloub94et @Tommy juste après son élimination

 

Dans la foulée, après l'élimination d'un Grec en 54e position, c'est donc Julien Martini qui a pris la porte, 53e. Après une journée en enfer, le champion WSOP 2018 s'est confié, comme à son habitude, avec beaucoup de sincérité : "Que des mauvaises rencontres aujourd'hui. J'ai perdu 3 flips, j'ai gagné un coup en faisant une paire, mais globalement, j'ai fait beaucoup d'erreurs. Je dois encore pas mal travailler là dessus. Je n'ai pas été assez fort aujourd'hui tout simplement. Une journée comme ça, j'aurai du l'esquiver, j'aurais du faire le dos rond, j'aurais du être tight et demain aurait été une autre journée".

Son dernier coup, Julien le regrette déjà : après avoir open au CO (23 000), Nicolas Chouity le 3-bet à 78 000 et le Français prend l'option de défendre son :9s:7s.  Sur un flop :9d:4s:2h , Julien va call un barrel à 58 000, puis sur une turn :6h, Chouity a mis son adversaire à tapis (230 000). Call, :Js:Jc chez le libanais, game over chez le Français.

 

Tout pendant qu'on écrivait nos petites lignes, on est ensuite venu nous signaler la disparition de Sylvain Mazza. Il s'agirait d'une histoire de Roi-Dame contre As-Dame, mais personne ne sait comment ni contre qui s'est déroulé ce coup. Neuf ans après son plus beau résultat sur un EPT, c'était à San Remo et il avait terminé 55e, le Français renoue avec le succès, lui qui a déjà terminé 7e du 1000€ d'ouverture (pour 32 600€ de gains). 

Sylvain Mazza termine 51e pour 14 800€.

 

large.fontaine_bust.JPG.f99fb8fae84365d9

 

Et ce post n'est malheureusement pas terminé, puisque Jean René Fontaine va le conclure, vu qu'il fait lui aussi parti des derniers bustos de ce tournoi, sorti en 49e position. Le Réunionnais s'est fait trap en règle, par l'Allemand Chris Vogelsang. Ce dernier a sous-joué une paire Rois, et lorsque l'argent est parti sur un flop hauteur 9, la paire de 10 de Fontaine n'en menait plus très large : "Je suis déçu de moi, de ce dernier coup je veux dire... si le flop tombe hauteur Valet, je ne me fais pas attraper. Mais là, hauteur 9, c'est difficile de le voir là-dessus."

Jean René Fontaine empoche 14 800€, pas sur que ce soit un résultat qui arrive à le consoler rapidement. 

large.vogelsang.JPG.dc214cbe65e7568f5c95
Ces Allemands, tous les mêmes, des diables ! Et hop, Chris Vogelsang se retrouve avec une tonne sur ce Main Event, plus d'un million de jetons

 

Dernières éliminations :

46e - Ignacio Barcenas Romera
47e - Maksim Kolosov
48e - Ami Barer
49e - Jean René Fontaine
50e - Fionne Macnamara
51e - Sylvain Mazza
52e - Charles La Boissonière
53e - Julien Martini
54e - Konstantinos Adsgoudakis
55e - Corentin Ropert
56e - Ibrahim Ghassan
57e - Vlad Darie
58e - Orpen Kisacikoglu
59e - Ivan Deyra
60e - Antonio Scalzi
61e - Karim Jamil
62e - Roberto Fernandez
63e - Jean Mikhael
64e - Oleg Larichev
65e - Georgios Kitsios
66e - Seth Davies
67e - Michail Karapanos
68e - Jonas Lauck


 

Il reste 45 joueurs (sur 922 inscriptions)
Level 19 - Blindes : 5 000/10 000, ante 10 000
Moyenne : 614 000
Gain assuré : 14 800€

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Calmons le jeu

Eh, on est d'accord hein, plus jamais un niveau comme celui-ci ? On vient de vivre l'enfer comme ce n'est pas permis côté Français, il est temps de prendre une pause. Une bonne et grosse pause de 75 minutes. On appelle ça un dinner break dans le jargon.

Il restera deux niveaux à disputer après cette pause. Reprise vers 20h25 (21h pour le streaming chez vous si j'ai bien compris).

 

giphy.gif?cid=790b76115ccb22ca3148564f32

 

Les Français au dinner break 

Aladin Reskallah : 1,2 million :hello:
Remi Castaignon : 440 000 ;)
Johann Zeitoun : 67 000 o.O

`

Récentes éliminations

44e - Fatima Moreira De Melo >(((
45e - Pablo Melogno :sais-pas:

 

Il reste 43 joueurs (sur 922 inscriptions)
Level 19 - Blindes : 5 000/10 000, ante 10 000
Moyenne : 614 000
Gain assuré : 14 800€

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Petit Zeitoun deviendra grand

 

mb07ba132b2.jpg
Johann Zeitoun, 42e pour son premier EPT
Photo ©Neil Stoddart

L'avant dernier niveau de cette 3e journée de l'EPT a repris, et un Français de plus a rapidement chuté dans cette journée : Johann Zeitoun s'incline 42e. Le fils de Jean Jacques Zeitoun, illustre figure des Cercles Parisiens depuis des années, peut être fier de son parcours, bien évidemment, pour son dépucelage d'EPT.

Accrocher une 42e place est une performance que bien des professionnels de ce jeu depuis des années, rêveraient de faire au moins une fois dans leur vie (pour commencer). Au final, le jeune Français est tombé contre bien meilleur que lui, et son manque d'expérience à ce niveau a peut-être un peu penché dans la balance.

Tout s'est joué juste avant la pause pour Johann. Je n'apprendrai rien à ceux qui ont regardé le stream, pour les autres, voici ce qu'on a pu observer.

Après avoir réussi un petit hero call bien senti, le Français open :Qh:Qs premier de parole et Adams défend sa BB avec :Ac:8h. Alice est la croupière et déroule alors un flop qui va tout changer : :8s:8d:5d. Clac, trips kicker max pour le Canadien. Après avoir très vite check, Timothy Adams place un check raise de 20 000 à 61 000. A sa bonne surprise, il entend alors le Français le surrelancer à 140 000. Pour infos, les deux joueurs possèdent tous les deux beaucoup de jetons, plus de 900 000, mais Johann couvre son adversaire. Timothy Adams ne s'arrête pas là, et fait grimper les enchères à 260 000 très vite. Johann jette alors un coup d'oeil au tapis de son adversaire... avant de faire tapis pour 864 000. Adams double check ses cartes, on ne sait jamais, et pose une pile de jetons très vite en guise de call. Johann est tombé dans le piège.

Alice est une croupière adorable, mais elle n'en a que faire des nationalités autour de la table. Johann a eu beau appeler de l'aide, une Dame en l'occurence, Alice s'est contentée de claquer un :Tc puis un :2h.

C'est au retour de ce dinner break qu'Adams a fini par définitivement achever le Français, crippled, sur une main assez anecdotique :Qc:8c vs :Ah:9d

14 800€ récompensent le parcours de Zeitoun. A très vite sur le circuit minot. 

 

large.patrik_antonius_tv.JPG.0ce373832df
Pendant ce temps, on a remis Patrik Antonius en table télévisée

 

large.table_fr.JPG.d661fd8efd976f49ec3fc
Pendant ce temps également, les Français rejouent au poker normalement, sur une table dans la salle. Sur cette photo, Aladin s'est échappé pour attraper de l'eau. Avec 1,2 million, il est toujours au calme. Dommage pour lui, il a raté ce moment où, dans un pot 3-bet, et c-bet par Rémi Castaignon depuis sa BB, Miss Iran a placé un raise, entrainant un fold du Français, sur un flop :6d:5h:Ts... et Melikah Razavi a claqué un bon gros :Ac:4d, au calme. Je suis peut-être belle, mais je ne suis pas une plante à table, semblait vouloir dire ce move. Le message est-il bien passé messieurs ?

 

Il reste 40 joueurs (sur 922 inscriptions)
Level 20 - Blindes : 6 000/12 000, ante 12 000
Moyenne : 691 500
Gain assuré : 14 800€

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Johan06pfc a écrit :

@veunstyIe

Cette photo, ces lunettes, et le fait que Melika Razavi soit encore en course....serait ce la preuve que les joueurs à sa table n'arrivent pas à regarder son visage? 

:ph34r:

Copine de Nikita Bodyakovskiy 'Mikita' depuis le début de ce festival 

 

image.png.1ccb6462c0bacd8d4f38c11a2b261d2d.png

 

Et elle a sorti une "blague ?" à table comme quoi elle aurait fait du porno :>'

 

J'ai trouvé ça :

Spoiler

image.png.1700370165cac4edb09ad344a39e7108.png

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Dernière ligne droite

Il reste moins d'une demie heure à jouer dans ce day 3 de l'EPT Monte Carlo. Il reste 32 joueurs et... aucun Français n'est à compter parmi les derniers sortants, ouf.

Et pourtant, les deux derniers tricolores se sont mis sur la gueule récemment. Le gros tapis d'Aladin Reskallah a tenté de bust le petit tapis de Remi Castaignon, AJ vs KJ. 

 

large.aladin_castaignon.JPG.578ad70edba0

 

Les Dieux du poker ont décidé de kiffer un peu encore, en claquant un Roi sur la table, histoire de voir s'il peut vraiment aller le chercher ce doublé EPT. Un Roi qui n'aura fait plaisir qu'à Remi, forcément, puisque que pour Aladin, il s'agit d'un second "petit" pot perdu de suite. Il venait en effet de faire doubler sa voisine, la Danoise Evy Kvilhaug peu de temps avant. La situation n'est pas encore catastrophique, mais on va dire qu'il est temps que la journée se termine pour le Team Pro Winamax.

 

large.antonius_bust.JPG.3ed24918de905d3c
Selfie imaginaire avec Patoche avant de le laisser partir

 

Quelques éliminations sont donc à pointer du doigt... surtout une en fait, celle de Patrik Antonius, en 35e position. C'est arrivé en table télévisée, je n'ai pas encore vu la main. 

Avant lui, François Evard (36e), Ionut Voinea (37e) Ludovic Geilich (38e) ou encore l'Espagnol Ramon Miquel Munoz (39e). Après lui, ce sont Nicolas D'Anselmo (34e) et Masato Yokosawa (33e) qui ont disparu. 

Les 32 derniers se sont ainsi réunis sur les 4 dernières tables du tournoi. On refait un point plus complet sur la fin de cette journée dans le post de conclusion qui arrivera prochainement.

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Timothy Adams en tête, deux Français survivent

large.timothy_adams.JPG.4bede5fcba45878c
Chipleader de ce tournoi, le Canadien Timothy Adams, qui continue de faire fructifier les jetons que lui a donné Johann Zeitoun juste avant la pause diner

 

Voilà une belle et longue journée de poker qui s'achève avec 30 joueurs restants sur le Main Event de l'EPT Monte Carlo.

Longue journée, ça c'est sur, belle, j'ai quelques doutes. En tout cas, pour le clan Français, ce fut plutôt une journée sanglante. A l'arrivée, il ne reste que deux compatriotes encore debout, sur les 16 au départ à midi. L'hécatombe est intervenue en milieu/fin d'aprèm, peu avant le dinner break, avec une flopée d'éliminations bleu blanc rouge. Les deux derniers porte drapeau encore vivant se nomment Aladin Reskallah (1,6 million) et Rémi Castaignon (680 000). Dans ce paragraphe de mauvaises nouvelles, on arrive à en sortir deux bonnes quand même.

Le Top Shark Winamax a passé une journée relativement tranquille, marquée évidemment de haut et de bas quand même, mais qui se termine de la meilleures manières, puisqu'Aladin s'est chargé lui même d'éliminer le redoutable Dario Sammartino, sur un coup à tapis préflop, entre son As-Roi et la paire de Valets de l'Italien. Un Roi plus tard au milieu du flop, et Aladin pouvait alors faire le vide, et oublier quelque peu cette soirée compliquée, il reviendra aborder le jour 4 en étant 5e au classement général.

"Ce qui a changé depuis ma première année Top Shark ? J'ai beaucoup travaillé le jeu, vraiment beaucoup. De côtoyer le Team, ça te fait déjà beaucoup évoluer, mais en plus de ça, j'ai charbonné de mon côté. Après, oui, c'est vrai, j'ai gagné mes flips importants aujourd'hui, mais je ressens quand même tout le travail aussi."

 

large.aladin_end.JPG.915e6120452a318878c

 

Aladin sera accompagné d'un ancien vainqueur EPT, Rémi Castaignon. Absent des radars depuis des lustres, Rémi sort la tête de l'eau au bon moment, sur un tournoi grassement doté, qui pourrait considérablement booster une bankroll. On aurait adoré échanger quelques mots avec lui, mais l'animal à l'accent du Sud, s'est rapidement échappé après avoir rangé ses jetons dans un sac.

Avec 680 000 jetons pour demain, c'est plutôt vers le bas du classement général qu'on le retrouve. Rien n'est joué, vous le savez, et à tout moment, Rémi pourrait aussi revenir sur le devant de ce tournoi très rapidement.

 

large.manig_loeser.JPG.a34df700ea2ef6c20
Rémi Castaignon a terminé sa journée à la table de l'Allemand Manig Loeser. Je n'ai pas encore évoqué son cas dans ce coverage, mais Manig Loeser fait partie des trois derniers Allemands toujours en course. Et avec 1,635 million de jetons, il s'agit de tout sauf d'une bonne nouvelle pour le reste de la concurrence

 

En haut du classement donc, Timothy Adams mène la danse (2,19 millions), même si la concurrence n'est pas très loin derrière. L'ancien vainqueur de ce tournoi, Nicolas Chouity, lui colle aux basques, avec 2,155 millions. Quand je pense qu'il est parti à tapis très vite ce midi, avec KK vs QQ chez le chipleader du jour, avant de gagner un flip un peu plus tard, toujours pour sa survie. Souvent, ça ne se joue vraiment à rien ce jeu.

Timothy Adams quant à lui, n'a jamais gaspillé les jetons de Zeitoun. Mieux, après ça, il s'est pris une masseuse qu'il n'a plus quitté pendant des heures, éliminant au passage quelques adversaires qui osaient défier son run. 

On le retrouvera, accompagné de quelques visages qu'on commence maintenant à connaitre un peu. Manig Loeser par exemple, mais aussi son dernier compatriote, le vainqueur de l'EPT en décembre dernier, Paul Michaelis, ainsi que James Romero.

 

large.5ccb72e1c5cfd_MelikahRazavi_end.JP
Melikah Razavi continue d'épater son monde. Miss Iran 2016 a démontré aujourd'hui qu'avec deux cartes en main, elle savait tout de même ce qu'elle faisait. Elle reviendra au jour 4 avec le 3e plus gros tapis du tournoi (2,05 millions) et on peut parier que désormais, les autres garçons ont fini de mater la jolie plante qu'elle est, et vont pouvoir gentiment se méfier de la demoiselle...

 

large.sammartino_bust.JPG.1d91554d65c263
Dario Sammartino faisait partie des têtes de série de ce tournoi, mais Aladin Reskallah a décidé de lui couper la chique à quelques secondes de la fin du day. Les quelques femmes qui lisaient ce coverage vont peut-être désormais nous quitter, et j'en suis fort attristé

 

 

Les éliminés du jour :

31    Dario Sammartino : 19 990€

Ils remportent 17 310€
32    Ariel Celestino
33    Masato Yokosawa
34    Nicola D'Anselmo
35    Patrik Antonius
36    Francois Evard
37    Ionut Voinea
38    Ludovic Geilich
39    Ramon Miquel Munoz

Ils remportent 14 800€
40    Christophe Panetti
41    Serafim Kovalevskiy
42    Johann Zeitoun
43    Armin Rezaei
44    Fatima Moreira de Melo
45    Pablo Melogno
46    Ignacio Barcenas Romera
47    Maksim Kolosov
48    Ami Barer
49    Jean Fontaine
50    Tomas Macnamara
51    Sylvain Mazza
52    Charles La Boissonniere
53    Julien Martini
54    Konstantinos Asgoudakis
55    Corentin Ropert

Ils remportent 12 790€
56    Ibrahim Ghassan
57    Vlad Darie
58    Orpen Kisacikoglu
59    Ivan Deyra
60    Antonio Scalzi
61    Karim Jamil
62    Roberto Fernandez
63    Jean Mikhael
64    Oleg Larichev
65    Georgios Kitsios
66    Seth Davies
67    Michail Karapanos
68    Jonas Lauck
69    Markus Durnegger
70    Emrah Cakmak
71    Artur Martirosian

Ils remportent 18 780€
72    Ermo Kosk
73    Danilo Velasevic
74    Michael Wang
75    Cedric Boussetta
76    Artur Koren
77    Sergei Bagirov
78    David Lascar
79    Martin Schacher
80    Maxi Lehmanski
81    Eusebiu Jalba
82    Romain Lewis
83    Vamshi Vandanapu
84    Andreas Klatt
85    Boris Kolev
86    Thomas Hueber
87    Oshri Lahmani
88    Dirk Wiele
89    Andreas Vlachos
90    Pierre Merlin
91    Aram Sargsyan
92    Erwann Pecheux
93    Gen Nose
94    Dominykas Karmazinas
95    Enio Bozzano

Ils remportent 9 660€
96    Milos Lalovic
97    Tamer Kamel
98    Guy Catan
99    Huan Jiaming
100    Robert Nesh
101    Vincas Tamasauskas
102    Mikita Badziakouski
103    Rocco Palumbo
104    Vahe Ter-Khachatryan
105    Michel Bouskila
106    Morgan Aceto
107    Ramon Colillas

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Seat Draw jour 4

Si avec ce tirage de table de mutants, vous n'apercevez pas nos deux Français demain en table télévisée, je ne comprendrais alors plus rien à ce qu'on appelle "une bonne table TV".

EDIT : bon... je ne dois rien comprendre au mot "spectacle" je suppose.

Table 1
Rustam Hajiyev    1 045 000
Wei Huang    130 000
Jorden Verbraeken    1 100 000
James Romero    1 310 000
Fady Kamar    725 000
Malikeh Razavi    2 050 000
Karoly Odor    270 000

large.table1.JPG.3ef56d87c519a4f68d8dfae

 

Table 2
Mikalai Vaskaboinikau    695 000
Evy Widvey Kvilhaug    485 000
Alisa Sibgatova    450 000
Ambrose Travers    520 000
Bruno Volkmann    1 210 000
Nicolas Chouity    2 155 000
Vlado Banicevic    350 000
Sam Greenwood    550 000

large.table2_TV.JPG.a1c1f367855a3f930a75

 

Table 3
Christoph Vogelsang    625 000
Remi Castaignon    680 000
Aladin Reskallah    1 600 000

Nicola Grieco    975 000
Timothy Adams    2 190 000 (chipleader)
Ryan Riess    230 000
Luis Medina    890 000

large.table3.JPG.ceedecd9f585698422a87f2

 

Table 4
Manig Loeser    1 635 000
Conor Beresford    1 010 000
Massimo Mosele    320 000
Govert Metaal    790 000
Jack Maskill    300 000
Wiktor Malinowski    715 000
Paul Michaelis    1 480 000
Viktor Katzenberger    1 255 000

large.table4.JPG.95115ffa8f6cce0479d5b74

REPRISE MIDI

Il reste 30 joueurs (sur 922 inscriptions)
Level 20 - Blindes : 6 000/12 000, ante 12 000
Moyenne : 691 500
Gain assuré : 14 800€

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
No spoil

large.salle_generale.JPG.f529419d3724641

 

La 4e journée de ce Main Event EPT Monte Carlo a démarré tambour battant avec 4 éliminations dans les 10 premières minutes. Promis, c'est le seul spoil de la journée que je réserve à ceux qui ont envie de tranquillement mater le streaming aujourd'hui.

De toute façon, vous n'avez rien manqué, c'est plutôt randomland ce début de liste d'éliminés : l'Anglais Jack Maskill (une main, AT<TT), le Monténégrin Vlado Banicevic (table TV, première main aussi), l'Anglais Ambrose Travers, et la Russe Alisa Sibgatova sont les premiers sortants du jour. 

Et les Français ? Pour le moment, R.A.S... Pour le moment...

 

large.5ccc1ace31431_JackMaskill.JPG.6cbf
Quand t'as claqué une nuit de plus à plus de 300€ pour rien au Monte Carlo Bay. GG Maskill

 

large.tableau_26.JPG.fc7a85e1cf92639c392

 

Streaming live

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Rémi sans jetons

large.castaignon_bust.JPG.e03e75d2e3aa7f

 

Et de un... et de deux champions EPT qui ne feront pas le doublé grâce à ce tournoi. Après un début énervé, avec des éliminations de shortstacks et de joueurs totalement inconnus, l'European Poker Tour vient de perdre coup sur coup, deux de ses anciens champions.

Vous l'aurez compris, parmi eux, il y a malheureusement Rémi Castaignon. Parmi les joueurs avec le moins de jetons en début de partie, il n'a pas réussi le come back tant espéré. D'abord en perdant un premier pot à tapis contre Vogelsang, sur un flip,  :8h:8s vs :Ah:Kc  (qui trouve un As à la turn), puis en perdant un autre flip, toujous contre ce même Vogelsang... sauf que cette fois, c'est l'Allemand qui détenait la paire, 88, contre le As-Dix du vainqueur de l'EPT Deauville. Rémi est éliminé 26e et remporte 23 210€, pour le doublé magique, il faudra revenir.

Et puis l'autre joueur déjà auréolé d'un titre EPT, et éliminé en 25e position, c'est l'Allemand Paul Michaelis. Le vainqueur du dernier EPT Prague, a perdu tous les coups depuis le début de la journée.

"De 1,5 million, à 1 million, de 1 million à 500 000, de 500 000, à busto". Ce résumé parfait du day 4 de Paul Michaelis, vous est présenté par @Flegmatic.

 

25e - Paul Michaelis : 23 210€
26e - Remi Castaignon : 23 210€

Le six d'une vie

Pendant ce temps là, un nouveau chipleader est né. Sans surprise, ce joueur est Allemand et répond au nom de Manig Loeser. L'homme aux 9,5 millions de dollars de gains en tournois live (lol, il n'est que 10e de la All Time Money List Allemagne avec tout ça) a trouvé une configuration de rêve pour s'emparer des reines de ce tournoi.

Ce coup, il l'a disputé contre Nicolas Chouity. Aujourd'hui, il ne fait clairement pas bon d'être déjà un champion.

Nous sommes toujours sur 10 000/20 000, ante 20 000. Open de Chouity (2 millions) en MP avec :6s:6c , défendu en BB par Loeser (2,2 millions) avec :7h :5s. Puis sur :Qd:3s:4s:6d:Jd, Chouity a envoyé un bet au flop (60 000), avant de se faire check raise turn (je vous laisse réaliser l'importance ou la catastrophe, à vous de voir, de cette turn) de 130 000, à 600 000. Vous voyez les cartes, tout est plus simple, mais mettez vous deux secondes dans les basket de Chouity, qui vient de frapper brelan turn...

Il paie pour découvrir sagement une river, sur laquelle Manig Loeser va prendre un time bank, avant de proposer une mise de 670 000. Chouity est embêté mais il call quand même, et est obligé de s'avouer vaincu. 

Manig Loeser grimpe à 3,6 millions, alors que Chouity chute à 800 000 après ce coup. 

J'aimerais bien avoir une partie technique sur cette main dans un prochain CPR @ShiShiet @Comanche:D 

 

large.manig_loeser.JPG.5b2734383c6cb342a
Le visage du nouveau chipleader de ce tournoi, Manig Loeser


 

Il reste 24 joueurs (sur 922 inscriptions)
Level 22 - Blindes : 10 000/20 000, ante 20 000
Moyenne : 1,152 million
Gain assuré : 23 210€

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Aladin décolle enfin

large.aladin_sasha.JPG.4fe6112aac3c25cb8
Non non, Aladin n'a pas busto. Mais que voulez-vous, ça vient vite la célébrité !

 

20 left, le tableau d'affichage est-il en panne ? Non, ça descend simplement tout doucement.

Après les éliminations de Fady Kamar (24e), Evy Kvilhaug (23e), Mikalai Vaskaboinikau (22e) et James Romero (21e), le 23e niveau a pu tranquillement toucher à sa fin Mais qui sont les trois premiers joueurs cités ? Un Libanais, une Norvégienne et un Biélorusse. Cool.

La belle histoire de ce tournoi parmi ces trois là, c'est celle de Evy Kvilhaug, qui a transformé un ticket satellite à 55$ en un billet de 26 680€ ! Elle était totalement inconnue jusque là, elle le sera probablement de nouveau demain, mais aujourd'hui, beaucoup de monde avait jeté son dévolu sur elle, son histoire et son parcours

James Romero a quant à lui bust, en envoyant ses derniers jetons préflop ave 8 et 6. Il est tombé contre 99, ert mercé bonsoir.

Les Français ? Vous voulez dire LE Français ? Aladin Reskallah est 3e au chipcount, grâce à une grosse confrontation remportée face à l'intenable Timothy Adams. Le Top Shark Winamax a parfaitement trap le Canadien, qui ne s'est pas fait prier pour tomber dans le piège. Depuis sa SB, Aladin a simplement défendu :Qh:Qs derrière un open d'Adams.

Puis tout au long d'un board :6h:3h:2d:6d:5h, Aladin a check/call 3 fois, 55 000 au flop, 220 000 à la turn, et son tapis de 750 000 sur la river.

Aladin a retourné sa paire... pour se rendre compte que Timothy Adams le bluffait, avec :Ah:Js. Raaah les bloqueurs, ça peut rendre fou.

"Il m'a pris pour un con ou quoi ?" s'étonnait-il après coup. Pas du tout Aladin, simplement, il est meilleur et plus riche que toi et toute la table, et donc il en profite.

Aladin remonte à plus de 2 millions, soit quasiment 70 blindes pour le niveau à venir. Chiiiiillax.

large.adams_massage.JPG.ae3c4ad073e43b0b
Timothy Adams en met absolument partout. La bonne nouvelle pour le spectacle, c'est que lui et ses petits copains à table arrivent en table télévisée, have fun !

 

large.Wei_Huang.JPG.1b96c247eb5dfe12a288
L'un des belles histoires du jour, c'est lui : le Chinois Wei Huang possédait 130 000 à la reprise... le voici maintenant à 2,56 millions, complètement dans la course à la table finale. Il a récemment remporté un gros pot contre Miss Iran, qui a cramé tous ses TimeBanks dans cette histoire... avant de fold, lorsque Huang poussait son tapis.
"J'avais un brelan, je te promets que je voulais payer !", tentait-elle de se justifier, lorsqu'elle a vu mon regard de chien battu, triste de la voir perdre des jetons mais aussi tout ce bonus de temps grillé. "Il m'a dit qu'il avait un brelan supérieur, je pense que j'ai bien fait de fold"

 

21e - James Romero : 27 680€
22e - Mikalai Vaskaboinikau : 27 680€
23e - Evy Kvilhaug : 27 680€
24e - Fady Kamar : 23 210€

 

 

large.flegmatic.JPG.8665bdd0bb6273ae32af
Quand tu réalises qu'ils sont encore 20 joueurs dans ce tournoi à 16h o.O @Flegmatic

 

Il reste 20 joueurs (sur 922 inscriptions)
Level 24 à venir - Blindes : 15 000/30 000, ante 30 000
Moyenne : 1,383 million
Gain assuré : 32 150€

Chipcount à 20 left

Table 1
Rustam Hajiyev  (Azerbaijan)  775 000
Wei Huang  (China)  2 560 000
Viktor Katzenberger  (Hungary)  1 855 000
Jorden Verbraeken  (Belgium)  880 000
Melika Razavi  (Iran) 1 890 000
Karoly Odor  (Hungary)  410 000


Table 2
Nicola Grieco  (Italie)  1 370 000
Manig Loeser (Allemagne) 4 625 000 (Chiplead)
 Govert Metaal  (Pays Bas)  550 000
Bruno Volkmann  (Brésil)   775 000
Nicolas Chouity  (Liban)  970 000
Ryan Riess  (USA) 1 430 000
Sam Greenwood  (Canada)  715000


Table 3
Christoph Vogelsang (Allemagne)  1 030 000
Wiktor Malinowski  (Pologne)  1 620 000
Aladin Reskallah  (France)  2 080 000
Massimo Mosele  (Italie) 490 000
Timothy Adams  (Canada)  1 635 000
Conor Beresford  (UK)  685 000
Luis Medina  (Portugal)  1 275 000

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Melikatastrophe

large.5ccb72e1c5cfd_MelikahRazavi_end.JP

 

Là je dis non. Non, non et non. Les demies finales sont officielles... et Miss Iran 2016, alias Melika Razavi, n'en fait pas partie. C'est horrible. Non seulement parce que, on ne va pas se mentir, elle est quand même plutôt jolie, ça faisait du bien aux yeux, mais et aussi et surtout parce qu'elle cliquait plutôt bien depuis le début de ce tournoi. Cerise sur la gâteau, c'est une fille adorable, très ouverte et disponible, à des kilomètres de certaines de nos Miss France en carton qui se prennent pour la nouvelle Reine d'Angleterre. Mais brefff. Parlons poker plutôt.

La jeune Iranienne possédait deux millions au début du coup, et a tout de même fini par busto en une main... mais Kessss t'as fait bébé ? 

C'est Manig Loeser qui est à l'origine de ce coup, puisque l'Allemand a relancé UTG à 60 000.. Le respect étant mort depuis longtemps à ce jeu, 4 joueurs s'incrustent aussi : Melika qui est UTG+1, le chinois qui vit un rêve éveillé depuis le début de la journée, Wei Huang, ainsi que les deux joueurs dans les blindes. Un flop débarque sur la table. :Qh:5h:4h. Allez, on se met dans la peau de la belle, et je vous révèle sa main tout de suite :7h:6h !

Les blindes tapent la table, Manig Loeser ne propose même pas de continuation-bet, et c'est Melika qui prend les devants, en envoyant 215 000 (une belle petite praline dans un pot d'un peu plus de 300 000). Wei Huang est le seul à payer (hum) et deux joueurs seulement découvrent la turn, :Ad. La belle va alors proposer 500 000... avant de se faire mettre à tapis par son adversaire. Il lui reste 1,3 million derrière cette mise... et c'est payé monsieur ! Le Chinois retourne :Jh:Th pour une flush supérieure. Melika possède encore un tirage quinte flush par les deux bouts, mais le :Jc n'est pas exactement la carte qu'elle attendant. Ses rêves de table finale s'envolent comme par magie.

"Je n'aurais jamais du miser cette rivière", me confiait-elle quelques instants après cette élimination, "je pense que je peux m'en sortir si je ne mise pas cette turn.. C'est tellement dommage, je la voulais vraiment cette table finale." Et nous donc.

Melika Razavi repart avec 36 620€, ce qui n'est même pas sa plus grosse perf' au poker, c'est vous dire si la demoiselle se débrouille plutôt à ce jeu. Et nous... on se retrouve entre mâles à 16 left.

 

large.Wei_Huang2.JPG.d8faf99caf10804c42d
Concentrez vous deux secondes sur cette photo : à midi, Wei Huang possédait une pile de jetons bleus, ainsi que 6 autres jetons de la même couleur, et vous avez la taille de son tapis pour le début du jour 4.

 

Interview Melika Razavi

Merci à nos amis de Pokernews.com pour cette petite interview vidéo, qui vous permettra peut-être de comprendre un peu plus qui est cette joueuse.

 

Redraw à 16 left

Table TV
Siège 1 - Ryan Riess (USA) : 820 000 (27 BB)
Siège 2 -  Nicolas Chouity (Liban) : 570 000 (19 BB)
Siège 3 -  Rustam Hajiyev (Azerbaïdjan) : 970 000 (32 BB)
Siège 4 -  Sam Greenwood (Canada) : 1 545 000 (52 BB)
Siège 5 -  Wei Huang (Chine) : 5 150 000 (172 BB) chipleader :frantics::frantics::frantics: (il avait 130 000 à midiiii)
Siège 6 -  Manig Loeser (Allemagne) : 4 375 000 (146 BB)
Siège 7 -  Govert Metaal (Pays-Bas) : 445 000
Siège 8 -  Viktor Katzenberger (Hongrie) : 2 705 000 (90 BB)

Table extérieure
Siège 1 - Conor Beresford (UK) : 2 330 000 (78 BB)
Siège 2 - Wiktor Malinowski (Pologne) : 830 000 (28 BB)
Siège 3 - Nicola Grieco (Italie) : 1 500 000 (50 BB)
Siège 4 - Bruno Volkmann (Brésil) : 890 000 (30 BB) 
Siège 5 -  Luis Medina (Portugal) : 1 070 000 (36 BB)
Siège 6 -  Timothy Adams (Canada) : 1 785 000 (60 BB)
Siège 7 -  Aladin Reskallah (France) : 1 580 000 (53 BB)
Siège 8 -  Massimo Mosele (Italie) : 1 050 000 (35 BB)

 

Il reste 16 joueurs (sur 922 inscriptions)
Level 24 - Blindes : 15 000/30 000, ante 30 000
Moyenne : 1,728 million
Gain assuré : 36 620€

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Un top shark aux dents longues

large.aladin_bust.JPG.790fef529047575466

 

Dire qu'il y a 4 mois, il se battait online chez lui, pour décrocher une place dans le Team Winamax. Aujourd'hui, Aladin évoluait dans une autre cour, celle des grands, l'EPT, Monaco... et puis non. Non, son aventure ne se terminera pas en table finale, puisque qu'Aladin Reskallah s'incline à la 13e place de ce Main Event EPT Monte Carlo, pour un gain de 45 570€

Entre grosse déception de louper cette finale et grosse satisfaction d'avoir réussi un deeprun de qualité, la plus belle perf' de sa jeune carrière, qui va lui permettre de doubler sa Hendon Mob, tout le monde est un peu partagé. Aladin lui, n'a même pas de regrets, c'est bien le principal. C'est le destin et les cartes qui ont décidé de son avenir dans ce tournoi. Il restait un joli spot à table, qu'Aladin exploitait plutôt bien, mais ce dernier a eu la réussite maximale nécessaire pour chatter remporter un tournoi de poker.

Derrière un open de Conor Beresford en milieu de position, l'Italien Nicola Grieco défend depuis le CO, tout comme Aladin Reskallah depuis sa BB. Sa main ? Il détient :Qh:9h. Alice déroule un flop sur la table... :8h:6h:4h !

Check du Team Pro Winamax, check de Conor, et l'Italien en profite pour miser 125 000. Aladin est seul à call. La turn est une brique, :3c, et derrière un second barrel à 150 000, le dernier Top Shark Winamax annonce tapis en check raise, pour 900 000. Debout et excité comme une puce en braillant, Grieco claque alors :Kh:Jh en baragouinant des mots en Italien, que je ne saurai vous décrire, désolé. C'est terminé, Aladin est drawing dead.

"Je ne pouvais rien faire... rien du tout", nous expliquait-il après coup, quelque peu sonné, forcément. "J'étais bien remonté en plus, à 1,3 million, ça se passait bien... pfff... et il faut qu'il me fasse ça... le bon côté des choses, c'est que j'ai déjà remboursé le contrat, c'est déjà bien". Aladin Reskallah remporte 45 570€.

Un coup de massue qui arrive sur la toute dernière main avant le dinner break. Une main qui conclut l'aventure des Français sur ce Main Event EPT, tristesse.

22% de tricolores dans ce tournoi, et plus un seul à 12 left, c'est la triste et difficile réalité du poker.

 

large.nicola_grieco.JPG.ef457b7e43d6376d
On peut être l'un des plus gros perdants online de Pokerstars.it et chatter une fois dans sa vie un Main Event, oui on peut

 

A part ça, le tournoi se poursuit quand même. Avec ou sans Français, il nous faudra un vainqueur. 

Aladin était le premier surpris de voir qu'il avait gratté un palier supérieur dans ce tournoi. Et pour cause : en table télévisée, deux joueurs ont quitté le navire juste avant lui, il s'agit du dernier Néerlandais en course, Govert Metaal (15e) et du dernier Brésilien Bruno Volkmann. Govert est un grand habitué de ces rendez-vous, puisqu'il s'agit de sa 10e place payée sur un EPT, quant au Brésilien, son run good se poursuit, lui qui vient tout juste de terminer runner up du Party Poker Million Rio, pour 687 000$. 

Je vous abandonne pour aller diner, ne m'en voulez pas, mais la faim prend le dessus sur le reste de cette journée. 

Bien évidemment, on fera un point complet sur la fin de cette journée ce soir. Une journée qui se terminera à la fin du level 27, soit vers 23h30 (minuit si vous êtes devant le stream).

 

Siège 1    Ryan Riess    1,165,000 (23bb)    
Siège 3    Rustam Hajiyev    1,845,000 (37bb)   
Siège 4    Sam Greenwood    1,870,000 (37bb)   
Siège 5    Wei Huang    5,585,000  (112bb)    Chipleader
Siège 6    Manig Loeser    4,930,000  (99bb)    
Siège 8    Viktor Katzenberger    1,830,000  (37bb)    

 

Siège 1    Conor Beresford    2,415,000  (48bb)
Siège 2    Wiktor Malinowski    1,425,000  (29bb)
Siège 3    Nicola Grieco    3,390,000  (68bb)
Siège 5    Luis Medina    625,000  (13bb)
Siège 6    Timothy Adams    1,215,000  (24bb)
Siège 8    Massimo Mosele    1,200,000  (24bb)

 

13e - Aladin Reskallah : 45 570€
14e - Bruno Volkmann : 41 090€
15e- Govert Metaal : 41 090€
16e - Nicols Chouity : 36 620€

Il reste 12 joueurs (sur 922 inscriptions)
Level 26 - Blindes : 25 000/50 000, ante 50 000
Moyenne : 2,305 million
Gain assuré : 45 570€

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×
PokerStars : SECOOP
PokerStars : SECOOP