Jump to content
This Topic
veunstyle

Coverage Wonder8 Marrakech 2019

Recommended Posts

Posted (edited)
La Carette avant les boeufs

Et la première élimination de cette finale est signée Emile Carette. Longtemps parmi les plus gros tapis du tournoi, Emile n'a pas été d'une efficacité redoutable hier (il fallait voir comment Anas le décrivait à table) et ne pouvait pas faire grand chose aujourd'hui. 

Le coup quasi fatal, c'est lorsqu'il décidait de shove 565 000 (14bb) avec :Qd:9d, pour tomber contre :As:Ad dans les blindes, chez Simon Abou Zaki

Crippled, il trouve un triple up un peu chanceux, avant de se retrouver à nouveau à tapis, lorsque NC Azalp poussait son stack de petite blinde... avec :4d:3h. La décision est facile pour Emile, muni de :9h:9c. La remontada est en cours pour Emile... ou pas : :4s:4h:3s ! Comme dans un mauvais film, Emile assiste impuissant à ce coup de l'espace, offrant full floppée à l'Espagnol.

La turn :7d et la river :2d ne sont d'aucune aide pour Emile, qui est obligé de quitter son siège en 8e position.
Il remporte tout de même 52 000 MAD. 

 

emile_carette8.JPG
Emile Carette, 8e du Main Event Wonder8

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Monin s'éteint

Il ne suffit pas de bien jouer au poker pour gagner, il faut aussi ne pas déchatter ! Parlez-en à Anthony Monin...

Après avoir observé Najib Bennis relancer à tapis (avec :9h:9s) pour ses 635 000 jetons restants, Anthony a eu le plaisir de découvrir :Ah:Ac ! Il possède 705 000 jetons et trouve un call facile... mais il va ensuite déchatter, la faute à un board :Ks:9d:Js:8c:Qc offrant un brelan de Neuf sur le flop à son adversaire.

Crippled, il disparaitra la main suivante. Il remporte 63 000 MAD.

 

anthony_monin7.JPG

 

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
La voie royale pour Anas

4left.JPG

 

Il est 18h à Marrakech, et seulement quatre joueurs occupent encore un siège sur la table finale de ce Wonder8,. On ne cachera pas notre joie, sachant que la plupart du temps ici, les finales à neuf démarrent plutôt vers 20h...

Deux éliminations à dénombrer donc : celle du Marocain Najib Bennis (5e) et celle du dernier Français en course, Youssef Aanaouch (6e). 

Le premier, déjà finaliste du Main Event WSOP Circuit en janvier dernier (5e place déjà), s'est fait Tadanisé. Najib a open UTG avec :Ad:Kc, payé par Zaki et Tadini dans les blindes. Puis sur un flop :6c:8c:2s, et derrière un double check des blindes, Najib fait le grand saut à tapis. Si Zaki passe, Anas paie et retourne :5c:4c pour des draws dans tous les sens. La turn :2c offrait directement la flush pour Anas, et la rivière :5d venait secure le tout.

Najib repart encore avec quelques milliers de Dirhams, 97 000 MAD précisément, et ajoute une 26e Hendon mob avec un drapeau Marocain.

Najib_Bennis_bust.JPG
Elimination de Najib Bennis, en sixième position

 

Le second a vécu un véritable enfer sur cette table : parti en pole position, sa voiture s'est gentiment garé sur le bas côté, pour échouer en 6e place. Il s'agit d'une panne moteur. On appelle ça un fail. Une paire d'As n'a pas fait l'affaire notamment, et lui a couté très cher face à l'Espagnol NC GRJ (ce dernier a défendu sa blinde avec Roi-7, fait paire de Rois au flop et trips Rois à la turn) et c'est peu de temps après que son élimination est intervenue. Un peu gamble ce dernier coup.

Ouverture d'Anas (125 000 sur 30 000/60 000), simplement payé chez GRJ avec :Ah:Ks. Youssef a découvert :As:Th et a pris le spot de squeeze, à 350 000. Si Anas trouvait un fold (avec :9s:8s), l'Espagnol trouvait surtout un spot de NYBR en envoyant le bouza, pour plus de 2 millions. C'est payé chez Youssef, et l'aventure se termine sans discussion aucune, à la suite d'un tableau :6h:Kh:Tc:Kd:8c

Le Mohamed Henni du poker va pouvoir rentrer chez lui défoncer sa vieille télé, il remporte 77 000 MAD pour son joli parcours sur ce Wonder8. 

 

FarJitteryAustraliansilkyterrier-max-1mb

 

Depuis, c'est la guerre à quatre. Le rythme n'est pas simple à suivre. On a cru un moment qu'Anas Tadini allait plier le tournoi en deux temps trois mouvements, mais la vie n'est jamais un long fleuve tranquille. 

Anas a remporté une énorme confrontation, après avoir floppé top set contre une paire et flush draw max chez l'Espagnol. C'est LE gros coup qu'il ne fallait pas manquer, et en tant que spectateur, et surtout dans l'optique de vouloir gagner le tournoi. Anas n'a pas déchatté, puisque la turn et la river furent des briques en pagaille, offrant au Marocain une chance de s'envoler définitivement.

Sauf que... et bien que sauf que ce n'est jamais terminé à ce jeu. La tombe de l'Espagnol était prête, son ami Javier Tsunamy avait la cuillère à la main prêt à la ramasser rapidement, et pour autant, NC GRJ n'a jamais abandonné, trouvant double up sur double up. 

Bilan ? Et bien cela fait un moment maintenant, que tout ce beau monde se dépatouille à quatre. Mon petit doigt me dit qu'il manque encore une élimination, celle de GRJ pour ne pas le citer, avant que les trois derniers larrons ne discutent d'un éventuel deal. Evidemment, ce ne sont que des suppositions que j'imagine moi-même, mais vu le scénario et l'heure, rien ne m'étonnerait. Après... c'est vrai qu'il n'y a pas non plus 1 million d'euros à la gagne, et peut-être qu'en ça, un Anas Tadini pourrait aussi snap fold ce deal, ce qui ne choquerait personne non plus. 

 

Chipcount à vue d'oeil

Anas : 5 000 000 (chipleader)
Azapl : 2 300 000
GRJ : 1 500 000
Simon : 1 000 000

 

Vainqueur : 330 000 MAD
Runner up : 230 000 MAD
3e : 165 000 MAD
4e : 126 000 MAD

 

Il reste 4 joueurs (sur 211 inscriptions)
Level 28 - Blindes : 50 000/100 000, ante 100 000
Moyenne : 2,3 millions
Gain assuré : 126 000 MAD

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Petit diner en tête à tête à tête

Les trois derniers finalistes de ce Main Event Wonder8 sont désormais en pause diner. L'organisation s'est décidé sur une pause de 45 minutes pour aller profiter une dernière fois du buffet du Palace Es Saadi. Trois joueurs, c'est un de moins que dans le post précédent : l'Anglais Simon Abou Zaki est le dernier joueur à avoir quitter cette finale.

Chipcount au dinner break 

Anas Tadini : 4,03 millions (25bb)
NC GRJ : 3,39 millions (21bb)
NC Azapl : 2, 075 millions (13bb)

 

Retour à 21h45 (heure Française) et donc 22h15 sur le streaming.

3_left.JPG

 

C'est donc entre Anas Tadini et deux NC Espagnol que se jouera ce Wonder8.

Simon Abou Zaki a bust de façon un peu anecdotique, en poussant ses 5 dernières blindes avec 6 et 2. Anas a trouvé un Roi et sa Reine, et s'est fait un plaisir de punir définitivement le bougre en le sortant du tournoi. "Et on perd enfin un joueur", lâchait @Tarymaux commentaires, qui je pense, trouvait aussi comme nous que toute cette histoire durait depuis un peu trop longtemps.

 

Simon%20Abou%20Zaki_4e.JPG
Simon Abou Zaki (4e, 126 000 MAD)

 

anas_GRJ2.JPG
A part ça, la tendance ces dernières minutes, ce sont les coups à tapis qui se suivent et se ressemblent pour Anas Tadini et le copain GRJ. Au début, Anas prenait tout ça très à la rigolade...

 

anas_GRJ.JPG
... et puis un moment donné, il est comme tout le monde Anas, il est saoulé de toujours perdre contre le même client. Dernier exemple en date ? Anas et NC GRJ sont partis à tapis sur la turn d'un tableau :Jd:8h:7c:4d. Anas détenait :Jc:7d et dominait parfaitement l'Espagnol, muni du calibre inférieur, :Jh:4s. Etttttttttt pan le :4h river qui relance toute la partie :o

 

 

azapl.JPG
Sinon, NC Azapl est toujours là, et promis, dès qu'il joue un coup intéressant, ou dès qu'il joue un coup tout simplement, on vous fait signe

 

Il reste 4 joueurs (sur 211 inscriptions)
Level 30 à venir - Blindes : 80 000/160 000, ante 160 000
Moyenne : 3,165 millions
Gain assuré : 165 000 MAD

Share this post


Link to post
Share on other sites
De suspens il n'y aura point

anas_casse.JPG

 

Anas Tadini imite l'action de prendre une branche dans ses mains, dans le but de la casser en deux. C'est le programme qui attend le dernier NC Espagnol face à lui apparemment, NC Asapl, puisque le Marocain a réussi à se séparer de NC GRJ. Pas trop perdu avec tous ces NC ?

Pour en arriver là, Anas a passé la seconde. Le fait que les trois joueurs se sont accordés sur un deal y est peut-être pour quelque chose aussi. Anas s'est assuré 228 000 MAD (21 000€), NC GRJ a mis la main sur 222 000 MAD (20 475€), alors que NC Asapl repartira au moins avec 204 000 MAD (18 800€). Les deux joueurs se battront en HU encore pour 70 000 MAD (6 400€)

Et donc, récemment, Anas a décidé de cliquer sur le bouton all in, en attendant un peu de répondant. Il a fini par entendre "call" chez GRJ, qui a retourné Roi Dame comme s'il avait deux flèches rouges. Le Marocain lui a claqué As-Six off, et la meilleure main a fini par l'emporter.

Désormais, place au Heads up...

 

deal_3.JPG
Thomas Gimie et les trois derniers finalistes concluent ce deal

Share this post


Link to post
Share on other sites
Anas Tadini, comme une évidence

anas_winner.JPG

 

On dit souvent qu'au poker, n'importe qui a sa chance pour l'emporter. Cet adage ne fonctionne évidemment pas quand Anas Tadini est dans le tournoi, qu'on se le dise, et tout ça s'est confirmé dans la soirée. Le Marocain remporte le premier Wonder8 Marrakech de l'histoire. Soyons honnête, aucun autre finaliste n'a vraiment une chance, un moment donné, de gagner.

En dominant de la tête et des épaules cette table finale, le héros Marocain aura fait plaisir à beaucoup de monde, à commencer par ses amis et les spectateurs dans le rail (vous aussi j'espère si vous avez suivi le stream) pour le spectacle, mais aussi et surtout à tout le personnel de ce tournoi. Grâce au style très agressif d'Anas Tadini, ce fut assez rapide et tout le monde s'est retrouvé libéré peu après 22h ! 

Le tête à tête ? Une formalité, un combat totalement déséquilibré et une perte de temps sans nom : 3 mains auront suffi pour trouver un dénouement à ce tournoi. Anas a limp :Qh:4c et son adversaire a check :Kd:3d. Puis sur un flop :Qd:Jc:2d, l'Espagnol a check raise à tapis et Anas n'avait plus qu'à call. 

Très loin de ces légendes du jinx, Anas faisait déjà le signe miss France de la main, comme pour gentiment accompagner l'Espagnol vers la sortie. La turn :Ts a quand même offert le frisson à quelques poils d'Anas, puisque l'Espagnol se retrouvait avec 18 outs... mais la river :Js ne changeait plus rien à la fin de cette histoire, qu'on connaissait depuis bien longtemps. 

board_final_Wonder8.JPG

 

"C'était vraiment un tournoi sympa bien organisé et pour une première, 210 joueurs, c'est quand même pas mal. C'était un peu difficile mais sinon j'aime bien jouer ici, parce que c'est quand même très professionnel", lâchait celui qui a pourtant commencé son festival en envoyant 6 bullets dans le Highroller... sans pour autant voir la couleur des dirhams : "Mes parents m'ont toujours appris que pour recevoir, il faut savoir donner. Je pense que j'ai bien donné dans ce tournoi, il est temps de recevoir sur le Main Event. Il n'y a pas de vengeance par rapport au Highroller, mais simplement, je savais que j'allais gagner quelque chose sur ce Main Event."

Cette nouvelle démonstration de force de la part d'Anas Tadini, sur ces terres, ne doit rien au hasard, lui qui n'a pas re-entry une seule fois pour le coup dans ce tournoi : "Peut être que j'étais en forme, peut être que je suis plus à l'aise, peut être que j'ai appris à jouer aussi." Avec un coach qui t'aide ? "Je me coach tout seul, j'essaie de garder mes nerfs quand je perds un coup. Aujourd'hui, j'ai su rentrer dans la tête de mes adversaires,  pour les faire tilter, et ça a marché."

Anas Tadini donne rendez-vous à Marrakech en juin prochain, pour les WSOP Circuit, avec pourquoi pas comme objectif, celui d'aller chambouler un peu l'ordre établi par Sonny Franco par exemple, déjà détenteur de 4 bagues : "En juin, c'est là qu'il faut les gagner. Sonny Franco, c'est de l'histoire ancienne maintenant..."

Le rendez-vous est déjà pris apparement.

anas_family.JPG

 

Résultats de la table finale

Vainqueur - Anas Tadini (Maroc) : 298 000 MAD (27 470€)
Runner up - NC Azapl (Espagne) : 204 000 MAD (18 805€)
3e - NC GRJ (Espagne) : 222 000 MAD (20 464€)
4e - Simon Abou Zaki (UK) : 126 000 MAD (11 615€)
5e - Najib Bennis (Maroc) : 97 000 MAD (8 941€)
6e - Youssef Aananouch (France) : 77 000 MAD (7 098€)
7e - Anthony Monin (France) : 63 000 MAD (5 807€)
8e - Emile Carette (France) : 52 000 MAD (4 793€

 

anas_bauchet.JPG

 

C'est déjà la fin de ce festival Wonder8, le temps passe toujours trop vite ici, c'est triste. Anas fait un vrai beau vainqueur, lui qui dépasse maintenant les 700 000$ de gains en tournoi live, bravo.

Le Marocain est vraiment un phénomène à part, et le jour où il ne jouera plus aux cartes ici, le poker au Es Saadi ne sera plus comme avant. Certes il braille, fort, souvent, tout le temps, mais très très souvent aussi avec le sourire, la bonne humeur. Qu'il rende fou les joueurs à table, je veux bien concevoir, mais qu'il ennuie son monde, je refuse de l'écrire. Il faudrait peut-être même plus d'Anas Tadini sur le circuit que l'inverse, l'ambiance serait tout de même complètement différente et bien plus distrayante.

Anas fait un beau vainqueur, un vainqueur au grand coeur, qui en plus de ça, a rencardé tout le staff, croupiers, floors, couvreurs, direction le Theatro : "Venez tous, c'est moi qui régale". Anas sait parler à son public. 

Je profite donc de ces derniers instants de lucidité, laà maintenant tout de suite, pour rendre l'antenne sans voir trouble et double. C'était toujours aussi sympa de passer par Marrakech, et j'ai déjà hâte, personnellement, d'être vers la fin de l'année, pour pointer à nouveau mon nez ici (non, je ne serai pas là pour les WSOPC en juin). 

On s'est fait plaisir avec les petites vidéos, j'espère tout de même que globalement elles vous ont occupées quelques instants dans la semaine. Un grand merci à @Adidousurtout, le talent dans les mains pour le montage, c'est lui. Et il y a intérêt que ce ne soit pas la dernière fois qu'on travaille ensemble.

A bientôt le CP !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
News

Son agressivité cartes en main a fait merveille en table finale. Anas Tadini remporte le Main Event du Wonder8 Marrakech et épargne à l'événement le sacre d'un Espagnol désireux de préserver son anonymat. Retour sur une première plutôt réussie pour les équipes du Es Saadi.

[...] Lire la suite…



Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×