Jump to content
This Topic
veunstyle

Coverage Wonder8 Marrakech 2019

Recommended Posts

Posted (edited)
Hassan fessé

Shortstack pendant un moment, le pauvre Hassan Fares a d'abord bien déchatté un coup préflop, avec :Th:Tc contre :Ac:2c chez Ali Alawadhi. Ça semblait bien parti, sauf que le croupier a oublié de mélanger le paquet et a claqué un tableau :7d:8d:9d:Td:Ad.

Toujours en attente d'une décision du croupier, Hassan n'a finalement pas attendu longtemps et a shove UTG ses cinq dernières BB avec :Th:9d vs :As:Jh chez Ali Alawadhi pour doubler à 10bb, après l'apparition d'un :9h sur le flop. 

Et c'est une rencontre assez classique, à tapis préflop, qui a conduit à son élimination, puisque son :Kh:Qs s'est fracassé sur le :Ah:Jh de Pierre Zerbib. La logique des cartes, s'il en existe une, a été respectée sur le coup, et Hassan Fares devenait le malheureux bubble boy de ce tournoi, après l'apparition d'un tableau :8d:As:6h:7s:Jd.

 

hassan_fares_bubble.JPG
Avec le sourire pour la photo, mais surement bien déçu quand même, Hassan Fares s'incline à la bulle de ce Highroller Wonder 8

 

C'est un nouveau tournoi qui démarre à présent, un tournoi dans lequel Corentin Ropert m'a confié qu'il commençait gentiment "à dérouler". On appelle ça la confiance, et celle de Coco est au top, depuis 4 mois déjà. "Je viens encore de placer un petit check raise avec hauteur As, j'ai fait fold une paire"

Face à lui, il croisera la vieille école, comme celle de Thierry Morel qui ne semble pas connaitre la défaite en 2019, lui qui, on le rappelle a terminé runner du FPO Cannes début février, avant d'enchainer une nouvelle place de runner up il y a deux jours sur le Monster Stack de ce Wonder8. Poulidor frappera-t-il une troisième fois ? Réponse au bout de la nuit.

 

Rappel du payout

Vainqueur : 360 000 MAD
Runner up : 250 000 MAD
3e : 180 000 MAD
4e : 135 000 MAD
5e : 100 000 MAD
6e : 80 000 MAD
7e : 64 000 MAD
8e : 50 000 MAD
9e : 38 000 MAD
10e : 30 500 MAD
11e : 30 500 MAD

 

Il reste 11 joueurs (sur 101 inscriptions)
Level 20 - Blindes : 8 000/16 000, ante 16 000
Moyenne : 459 000

Gain assuré : 30 500 MAD

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pas de finale pour Coco

corentin_ropert.JPG

 

Raaaah ! Les Marocains en rêvaient, Thierry Morel l'a fait : en éliminant Corentin Ropert en 10e position, Morel offre une table finale 100% livetarde à ce Highroller Wonder8 ! 

Corentin a tenté de voler le coup préflop (une grosse dizaine de blindes), en faisant tapis avec :Qc:Th. En BB, Morel a d'abord ouvert un :5s et ne semblait pas très chaud. Sauf que celui-ci était accompagné d'un :As.

Il pousse des jetons au milieu de la table en guise de call, et Coco est éliminé à la suite d'un tableau :5h:4c:7d:3h:3c

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le trophée pour Alawadhi

finalistes_HR8.JPG

 

Les mauvaises langues ont eu tort : cette finale n'a pas été si éternelle que cela, puisque un peu plus de 2h après le début, nous voici avec un vainqueur : Ali Alawadhi (T-shirt vert). Le Saoudien/Américain s'est défait de... Thierry Morel (qui d'autre ?) en tête à tête pour remporter 312 000 MAD (après deal) et un magnifique petit trophée.... Ah, on me souffle dans l'oreillette que finalement, non le trophée et les photos, ce sera pour demain. 

Petite séance de rattrapage sur ce qu'on a pu voir lors de cette TF : 

- Hassan Nashar a suivi Corentin vers la sortie, puisqu'il est éliminé 9e. Le pauvre aura à peine eu le temps de vibrer sur son dernier coup, :9h:8c vs :Ah:Kh, puisque le flop est venu :Qh:4h:3h.

- 8e position pour Mohamed El Wely, qui s'est fait craquer une belle premium :Qs :Qh , par Thierry Morel, avec :4c:4s. Et pouf le 4 au flop.

- 7e de ce tournoi, Mark Rostron. L'Anglais de Liverpool est tombé contre ce même Thierry Morel. Après avoir défendu sa BB avec :Ac:9s, sur un open bouton de Morel, Rostron va check call au flop puis check raise à tapis, sur la turn d'un tableau :Js:6d:As:Qs, lui offrant top pair et flush draw. Mais quelques uns de ses outs n'existaient déjà plus, puisque Morel lui a retourné :8s:6s pour flush floppée. Pas de 4e pique sur la river, et un sortant supplémentaire.

 

thierry_morel_TF.JPG

 

- 6e, David Duoek : il s'est fracassé les dents en resteal préflop avec :Kd:Jd  contre :Ks:Qh. Il n'avait pas trop envie de se montrer, on ne parlera pas plus de lui.

- 5e, c'est la place d'un joueur qui a regardé tous ses adversaires pendant très longtemps, sans rien faire... jusqu'à attendre probablement son maximum, David Tavernier Well, gg guys

4e - Existe-t-il plus joviale que Pierre Zerbib dans ce casino aujourd'hui ? Je ne crois pas. Et pourtant, s'il y a bien quelque chose qui aurait pu lui faire perdre sa bonne mine, c'est d'avoir bust au pied du podium. Parti à tapis avec :Kc:Kh, il fut payé par Ali Alawadhi, avec :6s:6c . Première carte du flop : bim, un Six !

 

morel_zeitoun_alawadhi.JPG

 

3e - Plus petite marche du podium pour Jean Jacques Zeitoun. Patient (peut-être trop), il tout de même tenté de shove 15 blindes environ avec :Jd:9s. Face à lui, :6d:6c. Un bon vieux flip qui va tourner à l'avantage d'Alawadhi.

2e - Runner up, toujours le même maintenant, vous êtes habitués, il s'agit de Thierry Morel. Le Français n'a une fois de plus pas réussi à aller au bout du bout d'un tournoi de poker. Il se contentera de 251 000 MAD après deal.

 

raymond-poulidor-300x217.jpg
Poulidor un jour, Poulidor toujours...

 

Et donc la victoire revient à Ali Alawadhi, qui encaisse 312 000 MAD en tout. Il se s'agit pas de son plus gros gain en carrière, mais on peut estimer que celui-ci va lui permettre de se rapprocher des 700 000$ en carrière.

                                                                                                   

Ali%20Alawadhi_winner.jpg
Photo © Mounir Mahroug

    

Le trophée sera remis seulement demain au vainqueur. Il est plus de 4h du matin, et je crois que la meilleure décision, c'est de vous quitter de ce pas... bonne nuit :zzz:

 

Vainqueur - Ali Alawadhi : 312 000 MAD
Runner up - Thierry Morel : 251 000 MAD
3e - Jean Jacques Zeitoun : 226 000 MAD
4e - Pierre Zerbib : 135 000 MAD
5e - David Tavernier : 100 000 MAD
6e - David Duoek : 80 000 MAD
7e - Mark Rostron : 64 000 MAD
8e - Mohamed El Wely : 50 000 MAD
9e - Hassan Nashar : 38 000 MAD
10e - Corentin Ropert : 30 500 MAD
11e - Mateo : 30 500 MAD

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Une centaine pour démarrer

jetons_ME.JPG

 

Après l'échauffement, place au big game !

Le Monster Stack qui a fini par couronner Javier Tsunamy, fut une belle mise en bouche. Le Highroller, remporté au milieu de la nuit hier soir par Ali Alawadhi était un joli plat principal... mais le dessert est arrivé, et je ne sais pas vous, mais le sucré, c'est ma partie préférée !

Le Main Event a déjà laissé filé trois niveaux aujourd'hui. Comme d'hab', on n'a pas manqué grand chose, ou presque. J'ai l'impression d'avoir rencontré l'autre moitié du field à venir, un peu plus tôt, en venant, du côté de la piscine Es Saadi. Oui parce que si la météo annonçait l'enfer sur Marrakech cette semaine... il n'en n'est rien du tout et le soleil brille de mille feu ! On s'en ballec pour le tournoi, mais la vérité, ça fait plaisir quand même.

109 inscriptions, c'est ce que le tableau principal affiche dans la salle de poker. Et déjà 19 âmes tombées au combat. 

 

ali_anas.JPG
Ali Alawadhi et Anas Tadini. Un Anas en short de bain et ravi d'avoir le vainqueur highroller de la veille, un joueur pour qui il a évidemment beaucoup d'admiration et de respect :ph34r:

 

Hassan_Nashar.JPG
Un homme en forme en ce début de journée, mais en forme de quoi, on cherche encore : "Il vient de faire tapis dans le noir", me confie Olivier Paris, assis juste à sa gauche, "il avait 7 et 3 au showdown contre As-4... et il a fait le trois !" On joue comme on aime à Kech. La légende raconte qu'Hassan Nashar, c'est toujours son nom, a déjà bust depuis. Plein aux as, il n'a pas hésité à remettre une bullet. On parie que ce ne sera pas la dernière ?

 

7_3.JPGAll in préflop in the dark : <3 Marrakech <3 

 

NC_Wina.JPG
A part ça, mon oeil de couvreur Français est intrigué : cette veste Winamax est actuellement posée sur les épaules d'un joueur Espagnol, NC en l'occurence ici. Et quelque chose me dit qu'il s'agit d'un phénomène auquel il faudra s'habituer de plus en plus à l'avenir. En ça, je suis certain que le Sismix sera une violente transition pour comprendre à quel point le marché W risque fort probablement d'inonder bientôt tout le territoire ibérique : "J'ai découvert Winamax l'été dernier. Je me suis inscrit, et je me suis déjà qualifié online pour les WSOPC en janvier. Idem ici. Ouais j'aime bien ce site" ¡ Vamos chico !

 

fish.JPG
A défaut de voir des Espagnols partout, on croise parfois des... Malaysiens. Qui l'avait senti venir celle là ? Sans prétention, et en toute détente, notre ami affiche ses ambitions à sa table, sur ses jetons. A voir si le poisson trônera bientôt sur une montagne orange, ou s'il fera plutôt un saut dans la piscine du Saadi cet après midi

 

Il reste 90 joueurs (sur 109 inscriptions)
Level 4 à venir - Blindes : 200/400, ante 400
Moyenne : 55 000

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
La bonne forme du Wonder 8

sarah_herzali.JPG

 

Et quatre niveaux plus tard, nous revoilà dans la salle de poker : "T'es ou Steven ?! Il n'y a rien sur le coverage depuis des heures", m'a-t-on invectivé. A raison ou presque. J'ai profité de la présence de @Comancheet @ShiShi sur Marrakech pour tourner une nouvelle petite vidéo cet après midi. Sorryyy.

D'après mes dernières informations, aucun vainqueur de ce tournoi n'a encore été trouvé, alléluia, on n'a pas tout loupé. En revanche bien sur, il s'est passé pas mal de belles choses depuis tout à l'heure.

Entre les départs et les arrivées, l'émotion est partout. Emotion de voir Sarah Herzali (photo) débarquer de nul part pour s'ajouter au field. Emotion de voir un champion EPT comme Jean Montury, quitter le tournoi si rapidement. Emotion de voir encore et toujours les mêmes joueurs monter des jetons (Thierry Morel, Alexandre De Zutter, Anas Tadini). Emotion aussi, mais plutôt dans la tristesse, de voir une si belle table télévisée en terme de casting, qui ne fonctionne pas pour le moment, pour raisons techniques.

Sans oublier non plus le copain dont je vous parlais tout à l'heure, Hassan Nashar. Il ne fallait pas écouter la légende qui l'annonçait hors de ce tournoi, bien au contraire, il serait même proche du chiplead avec un gros tapis de 250 000 ! L'animal s'est quelque peu calmé comparé au début de journée, où il faisait n'importe quoi. Mais qu'est-ce qu'il parle en revanche, un vrai moulin ! Un peu plus tôt dans la journée, je l'ai vu bust deux joueurs sur la même main. En vrai, je n'ai rien vu, mais comme son cri a traversé toute la salle, ce n'était pas compliqué de se rendre sur les lieux du crime. Il a floppé flush max, et a salué ses adversaires de la main, façon Miss France, pour leur dire au revoir. Si vous voulez, c'est comme un Anas, mais en moins subtil et plus énervé. 

Sachez qu'à la fin du 9e niveau, le prochain, les joueurs partiront en pause pour 1h, dinner break baby. Les inscriptions se poursuivront jusqu'au début du niveau 10 (soit vers 21h45). La journée s'arrêtera quant à elle aux alentours de minuit.

 

rakesh_lalwani_montury.JPGJean Montury n'est plus. Après avoir tenté de bluff l'homme en forme de 2019, Thierry Morel, avec un flush draw manqué, le vainqueur EPT Malte a perdu une grande partie de son tapis. Ses derniers jetons sont partis chez Alexandre De Zutter, avec là encore un tirage manqué. Morel est à 160 000, De Zutter est grimpé à 250 000... ça va plutôt pas mal de leur côté

 

table_TV_93.JPG
Anas Tadini, Imad Derwiche, Javier Tsunamy. Rien qu'avec ses 3 là, on tient un casting capable d'animer n'importe quelle table télé. C'est juste dommage que la technique ne veuille pas encore vous offrir un peu de bonheur

 

tableau93.JPG

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Alexandre De Zutter, en tête au dinner break

chips_afterDB.JPG

 

Alexandre De Zutter : 265 000 (chipleader)
Jaouad Abida : 250 000
Jérome Zerbib : 230 000
Pierre Antoine Quignard : 198 000
Olivier Paris : 198 000
Ringo Stimac : 181 000
Pierre Thonnerieux : 170 000
Thierry Morel : 163 000
Corentin Ropert : 159 000
Hassan Nashar : 158 000
Rachid Aabbadi : 147 000
Jean Jacques Zeitoun : 123 500

Moyenne : 97 000

Mathieu Papineau : 90 000
Marius Conan : 87 000
Karim Lehoussine : 85 000
Henrique Pinho : 75 000
Karim Abdelmoumene 68 000
Sarah Herzali : 60 000
Jon Garde 60 000
Jean Montury : 59 000
Patrick Sacrispeyre 51 000
Junkyboy 39 000
Sarah Sacrispeyre : 35 000
Ali Alawadhi 35 000

 

Il reste 97 joueurs (sur 210 inscriptions)
Level 10 à venir - Blindes : 800/1 600, ante 1 600
Moyenne : 97 000

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Streaming du jour 1

Avec toujours @Tarymaux commentaires, je vous propose, une fois que Koh Lanta est terminé bien sur, de rejoindre ce petit streaming live ci-dessous.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Pascal Rolin : "Il faut juste nous laisser un peu de temps"

Planqué dans un bureau discret du Es Saadi, le sien en l'occurence, Pascal Rolin, l'un des papas du Wonder8, a pris le temps de passer sur la casserole pour répondre à deux trois petites questions concernant ce festival. Le bureau des enregistrements étant fermé, il est l'heure de discuter du présent et surtout du futur. Et même si on est encore loin d'affoler tous les compteurs, Pascal mise sur l'avenir et l'éclosion de son bébé, en France mais aussi à l'étranger. Pour le plus grand plaisir de ceux qui participent à ces tournois.

 

medium._DSC2143.jpg.a210250d728baef329a0
Ziad Farhoud et Pascal Rolin

 

Les inscriptions sont terminées sur ce tournoi, 211 buy in à 800€ ont été enregistrés. Es tu satisfait des chiffres ? Etait-ce dans vos attentes ?

On espère toujours un peu plus, mais oui, c'est globalement ce qu'on attendait sur ce festival. Un festival qui a pour vocation... déjà qui n'existait pas ! Pas ici au mois de mars, donc c'est plutôt cool, et que c'est un bon démarrage. On a une vocation, pour cet event là à Marrakech, et dans Wonder8 aussi, avoir une démarche plus premium. Donc oui, c'est satisfaisant pour une attaque sur une création comme celle-ci.

Lorsque le tournoi se déroulait à Paris, on dépassait les 400 inscriptions facilement. Est-ce quelque chose d'atteignable un jour ici tu penses ?

Oui oui, forcément c'est atteignable ici. Il faut aussi laisser un peu le temps que Wonder8 ré-existe, parce que ça fait déjà un petit moment qu'il n'avait pas tourné. Il va tourner à Divonne au mois de juin, à Cannes en septembre, plus d'autres dates qui vont apparaitre dans quelques grandes capitales Européennes, il faudra surveiller sur le site. Après à Marrakech là, c'est la reprise d'un tour, on peut même dire, l'une des premières étapes internationales d'un tour, donc il faut aussi se créer une crédibilité en dehors de Paris. 

Il se passe des choses en ce moment même du côté de Chypre, de Madrid, de Rozvadov...

Oui voilà, ça joue aussi. La chance qu'on a, c'est qu'on a une poignée de fidèles... enfin une poignée, ils sont nombreux hein ! Parce que mine de rien, plus de 200 joueurs sur le Main Event, une centaine sur le highroller... ce sont de beaux chiffres malgré tout. On aurait été très content de ça il y a quelques années.

 

wonder8_logo.JPG

 

Que faut-il faire alors pour améliorer ça ?

Je pense qu'il faut continuer à travailler dans la qualité de l'event, et démontrer que le tour est intéressant, que la qualité de jeu est bien. Je pense que la table streamée, de haute qualité, prouve encore un peu plus la volonté d'application qu'il y a dans ce tour et même au Saadi ici.

Peux-tu me parler de cette table télévisée alors ? Vous avez gagné au loto récemment ?

Non non, après c'est le Es Saadi qui met tous ces moyens à notre disponibilité. On est content du setup qui a été réalisé. C'est une production conjointe, Ziad Farhoud a beaucoup travaillé à l'élaboration du rendu final. Et Bendo bien sur, dans la qualité de son travail et son acharnement à améliorer en permanence le rendu.

Que manque-t-il a ce tournoi alors, pour qu'il devienne, un peu comme le MPO à l'époque, un tournoi phare ici ? Des stars ? des étrangers ? Un prizepool avec une garantie ?

Peut-être qu'en garantissant, oui en effet... mais en fait, je pense qu'il faut juste nous laisser un peu de temps, j'ai assez confiance dans le produit, les structures de jeu semblent satisfaire les joueurs, il n'y a pas de retour trop négatif. Je pense qu'il faut juste prendre le temps de se développer, de convaincre, de montrer que cette période de l'année est propice à passer un bon moment à Marrakech, qu'il fait suffisamment beau aussi. Bref il y a plein de choses. On ne peut que s'améliorer en tout cas, et on va s'améliorer. 

 

setupTV.JPG

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le plus dur n'est pas encore fait

dodo.JPG

 

La nuit de repos qui arrive se présente comme une bénédiction pour pas mal de monde, et surtout le monsieur ci-dessus. Entre deux mains de poker, sa bouche tendait à rapidement s'ouvrir toute seul lors des dernières mains, avachi au fond de sa chaise. Il est temps d'aller se coucher.

Et c'est valable pour tout le monde. Cette première journée du Main Event Wonder8 s'est achevée peu après minuit, avec encore 64 joueurs en course. En fin de soirée, l'organisation a annoncé que 31 joueurs seraient payés (quasi 15% du field) à hauteur de 14 000 MAD (1 290€) pour le 31e, alors que le futur vainqueur s'enverra un billet de 330 000 MAD (plus de 30 000€).

Qui a quoi, qui est comment ? Le chipleader est Espagnol. Je dois leur faire peur à ces gens là désormais, puisque le type m'a dit "pas de photo, pas de nom". Deux minutes après, il déclinait son identité à mes collègues, et posait comme un coq devant leurs appareils. Ok bro, on va quand même continuer à t'appeler NC je crois.

Il possède un tout petit peu plus de 400 000, et est le seul au dessus de cette barre.

 

NC_CL.JPG

 

On ne s'éternise pas sur l'amigo et du coup, on regarde juste derrière dans le rétro : Alexandre De Zutter est encore là, parfaitement bien placé avec à peine moins que 400 000. Le grand habitué des lieux avait déjà réussi un beau parcours dans les premiers events du festival, s'il pouvait concrétiser sur le Main, ce serait finement bien senti.

Notons les qualifications de Jaouad Abida, Jérôme Zerbib et Alexandre Pouzet (tous les trois dans le top 10), ainsi que celles de Anas Tadini, Abdelhadi Kondah, Pierre Antoine Quignard, Olivier Paris, Marius Conan, Hassan Fares, Mounim Kaddouri, Bernard Guigon, Thierry Morel ou encore Sarah Herzali, avant dernière au classement.

Demain la partie reprendra à 13h : d'abord pour trouver un bubble boy, ensuite pour constituer une magnifique table finale. 

 

alexandre_pouzet_TV.JPG

 

Chipleader - NC GRJ    402 500
2e - Alexandre De ZUTTER    397 000
3e - Emile CARETTE    328 000
4e - Jaouad  ABIDA    320 000 (photo ci-dessous)
5e - Mohamed    MEHALLEG    296 000
6e - Sairi    AZZELARAB    283 500
7e - Jerome  ZERBIB    258 000
8e - Alexandre   POUZET    254 500 (photo ci-dessus)
9e - Imad    BARKA    242 000

 

Jaouad_Abida.JPG

 

10e - Anas    TADINI    241 500
Abdelhadi    KONDAH    240 500
Pierre Antoine    QUIGNARD    237 000
Giovanni    MISALE    233 000
Eric    FOURNIER    228 000
Abdullatif    ATTIA    218 000
Olivier    PARIS    202 500
Rachid    AABBADI    198 000
NC WILLERMINHO    194 000
Najib    BENNIS    184 000 (photo ci-dessous)

 

Najib_Bennis.JPG


20e - Manuel    BOTELHO    179 500
Marius    CONAN    179 000
Mohamed    EL WELY    167 000
Simon    ABOU ZAKI    163 000
Hassan    FARES    157 500
Samir  TAZI MOKHA    157 500
Mounim   KADDOURI    156 000
Anthony    MONIN    149 000
Said BALR    142 000
Antony    MARCHETTI    137 500
 

virage_konda.JPG
Ces trois là ont profité du sale run d'Hassan Nashar sur la fin de journée pour tous se renflouer

 

 

30e - Perez Andres MANUEL    128 000
David    DUOEK    127 500
Said    BASRI    126 500
Bernard    GUIGON    122 000
Issam    BENHADDOU    120 500
Ringo    STIMAC    117 500
NC AZAPL    117 000
Jean-Pierre    GRAND MOURSEL    114 000
NC MATEO    111 000
Nicolas    BOTON    106 500

40e - El Mehdi   MBAREK    106 500
Fatiha    TRARI MARZOUKI    104 500
Oumar   DIALLO SYELE    104 000
Thierry    MOREL    103 000
Said    SADALLAH    102 000
Abdelkader    BENHALIMA    102 000
Karim    LEHOUSSINE    88 000
NC JUAN    82 500
NC BENJI    81 000
Malek    GRABSI    80 000

 

sarah_waaaat.JPG
Quoi Karim ?? Je suis avant dernière au classement ??

 

50e - NC SAUL    76 000
Jean Jacques    ZEITOUN    75 000
Aly    CHAHROUR    74 000
Adrien    SANZ BUETAS    69 000
Ladislav    SOJKA    61 500
Youssef    AANANOUCH    61 500
Sarah Hajar    SACRISPEYRE    60 000
Abderrazzak   BOUHARI    56 000
Ralph    MATTA    54 000
Pierre    THONNERIEUX    46 500

60e - Mohamed EL BERRAK    43 500
Hafid    KINANY ALAOUI    42 000
Ricky    NACHIF    36 000
Sarah    HERZALI    33 000
NC CARLOS    21 500

 

Il reste 64 joueurs (sur 210 inscriptions)
Level 13 à venir - Blindes : 1 500/3 000, ante 3 000
Moyenne : 148 000

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le grand 8

Benhalima_TV.JPG

 

Direction la table finale de ce Wonder8 !

Dit comme ça, on a l'impression que l'histoire sera simple à écrire, mais dans les faits, on est plutôt parti pour une belle et longue journée de cartes. Les deux premiers niveaux de cette journée ont presque déjà défilé, et 18 joueurs ont rapidement rendu les armes dans ce tournoi. Parmi eux, Sarah Herzali.

En bonne Marseillaise qu'elle est, Sarah n'a jamais réussi à refaire son retard sur les Parisiens loin devant elle, obligé de s'incliner sur un flip moustache pour ses 10 dernières BB. Ça c'est pour la vision du verra à moitié vide. Les plus optimistes sont heureux, car désormais Sarah est parti s'enfermer dans une pièce secrète du Saadi en compagnie de @Tarym. Pour commenter hein, et d'ailleurs le streaming est déjà en train de tourner, foncez-y !

On a également entendu au loin Abdelkader Benhalima (premier plan sur la photo ci dessus), d'après ces cris, il a l'air d'avoir sauté. D'après ces mêmes cris, je crois que c'est de la faute de la croupière. Bref, un Benhalima est dans la première fournée d'éliminés. 

A part ça, la grosse sensation, c'est qu'on a officiellement appris que le runner up de ce tournoi ne sera pas Thierry Morel. Ouais, moi aussi j'ai eu du mal à y croire, mais Thierry a déjà sauté de ce tournoi. Je ne sais pas s'il se rappelle la sensation de bust avant de voir le trophée arriver la table en heads up, mais cette fois, il va pouvoir se remémorer. Il a perdu un flip AQ vs 88 chez Najib Bennis. Après sa place de runner up sur le Monster Stack puis sur le Highroller, Thierry Morel ne repartira pas dans les places payées cette fois.

 

pouzet_500.JPG
Les choses ont déjà bien changé dans ce tournoi, et notamment en haut du tableau : l'homme en chemise blanche, debout, n'est pas éliminé, bien au contraire. Alexandre Pouzet vient à l'instant d'éliminer un adversaire avec AA vs KK ! "Il a déjà fait ça avant hier !", m'explique ensuite Anas, son voisin de droite, "Il avait AA vs KK et KK ! C'est un fou ce mec !" Plus fou que toi Anas ? Je ne pense pas, mais plus riche (en jetons) que toi avec plus de 500 000, ça c'est sur

 

Les premiers éliminés du jour

giphy.gif?cid=790b76115c9f71904c52597a32

Pierre Thonnerieux, Sarah Sacrispeyre, Ralph Matta, NC Benjo, Sarah Herzali, Olivier Paris, Ricky Nachif, Abderrazz Bouhari, NC Carlos, Aly Chahrour, Mohamed El Berrak, Adrien Sanz Buetas, Hafid Benhalima, Abdelkader Benhalima, Fatiha Trari, Thierry Morel, El Mehdi Mbarrek et NC Juan

 

Il reste 46 joueurs (sur 210 inscriptions)
Level 14 - Blindes : 2 000/4 000, ante 4 000
Moyenne : 206 000
31 ITM

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Carrette moi si tu peux

emile_carette.JPG

 

Dites 33 ! Les aisselles de certains joueurs commencent à créer une odeur étrange dans cette salle. Selon le médecin, on appelle ça le syndrome de la bulle. 

Il reste deux joueurs à éliminer avant de commencer la pénétration dans la somme monétaire de ce tournoi. Avant cela, on n'a notamment perdu Alexandre De Zutter. Pour être honnête, je n'étais pas là, mais c'est l'avantage d'être à plusieurs sur ce tournoi. @GregHa tout vu, et ce ne fut pas très beau à voir je crois... Tout est dans cet article.

Le chipleader actuel est l'homme en photo, Emile Carette, installé au beau milieu de la table télévisée avec 823 000 jetons. Rien de spécial à noter, monsieur joue bien et a choisi le bon jour pour trouver de bonnes cartes. Il s'est également offert le scalp de Sarah Herzali notamment.

 

chips_cardguard.JPG

 

On fait un point sur le chipcount, table par table :

 

Table 1
Willerminho : 466 000
Jean Pierre Grand Moursel : 39 000
Bernard Guigon : 65 000
Sairi Azzelarab : 351 000
Antony Marchetti : 250 000
Alexandre Pouzet : 520 000

Table 2 (table TV)
Mounir Kaddouri : 98 000
Mateo : 185 000
Emile Carette : 823 000 (chipleader)
Giovanni Misale : 319 000
Jean Jacques Zeitoun : 226 000
Karim Lehoussine : 79 000
Nicolas Boton : 124 000

Table 3
Imad Barka : 206 000
Issam Benhaddou : 180 000
Abdelhadi Kondah : 106 000
Jérôme Zerbib : 300 000
Ringo Stimac : 170 000
GRJ : 760 000
Anthony Monin : 246 000
Samir Tazi Mokha : 263 000

Table 4
Azapl : 593 000
Pierre-Antoine Quignard : 240 000
Simon Abou : 440 000
Rachid Aabbadi : 170 000
Manu Perez : 91 000
Mohamed Mehalleg : 219 000
Manuel Botelho : 240 000

Table 5
Anas Tadini : 125 000
Said Basri : 100 00
Youssef Aananouch : 800 000
Oumar Diallo : 80 000
Najib Bennis : 350 000
Jaouad Abida : 360 000

 

Il reste 33 joueurs (sur 210 inscriptions)
Level 16 - Blindes : 3 000/6 000, ante 6 000
Moyenne : 287 000
31 ITM

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Get rich or die tryin

karim_lehoussine.JPG

 

Bizarre, vous avez dit bizarre ? Il aura fallu 8 mains pour bust la bulle de ce Wonder8 :/8 Les partisans de la terre plate crient déjà au scandale, je les comprendrais presque.

Alors qu'on a bien cru pendant longtemps que cette bulle éclaterait au nez de Bernard Guigon, quasi à tapis lorsque la BB et l'ante sont venus frapper à sa porter, le finaliste EPT Monte Carlo a finalement trouvé un double up avec hauteur Valet, ce qui lui a permis de se sauver.

Pour voir la bulle éclater, il fallait diriger ses yeux sur la table télévisée. Emile Carette et Karim Lehoussine ont gamble un coup à tapis préflop. Open d'Emile, tapis 8bb chez Karim, call. Emile avait beaucoup de jetons, et :Jd:Td en main. Karim avait beaucoup de coeur, et :Ah:Ad en main.

"Tant pis pour l'ICM hein !", lançait-il a un ami dans le rail. Le flop :4c:Kc:6c a bien fait rire tout le monde, rires jaunes bien entendu, et quelques "queeeeeen" commençaient à émaner des tribunes. Le croupier a pris son instant télé, le temps de respirer, puis a posé une turn : :Qh ! 

La salle vibre toujours plus, et désormais, un As ou un 9 pourrait complètement renverser la tendance, et craquer la bulle. Le croupier fait son job, et claque une river : :9s ! 

Coup de tonnerre, la meilleure-main-possible-pour-craquer-les-as a encore frappé, puisque Carette a finalement rentré une quinte sur la river. Le temps pour Karim de comprendre que l'aventure est terminée, et voilà 31 joueurs libérés, assurés d'un billet de 14 000 MAD.

Emile Carette en profite pour tutoyer le million de jetons, et conforte sa place de chipleader dans ce tournoi.

 

board_bulle.JPG

 

Et le temps d'écrire ce petit post, deux joueurs ont rapidement quitté le navire, dans les places payées donc, il s'agit de Bernard Guigon (solide combativité) et Manuel Botelho

 

Il reste 29 joueurs (sur 210 inscriptions)
Level 17 - Blindes : 4 000/8 000, ante 8 000
Moyenne : 327 000
Gain assuré : 14 000 MAD

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pause forcée

pause24.JPG

 

Le bal des sortants est en cours. La musique est triste, mais ça c'est juste parce que j'entends @Adidoufignoler la dernière vidéo CP qui devrait sortir dans quelques instants... ;) 

Oumar Diallo (29e), Ringo Stimac (28e), Mounim Kaddouri (27e), Said Basri (26e) et Sairi Azzelarab (25e) sont tous partis faire la queue pour aller récupérer leur min cash, compris entre 14 000 et 15 000 dirhams. 

Des joueurs nous quittent certes, mais d'autres deviennent millionnaires par la même occasion, un tournoi de poker par définition : Emile Carette faisait déjà partie du club, il vient d'être rejoint par Youssef Aananouch et toujours cet Espagnol qui refuse de me décliner son identité :D 

L'histoire commence à se compliquer en revanche pour des joueurs comme Rachid Aabbadi (7bb), Anthony Monin (14bb), Giovanni Misale (12bb) ou Jaoud Abida (18bb), tous en dessous de la "zone de confort" des 20 big blindes.

 

 

Table TV
Emile Carette : 1 017 000
Pierre Antoine Quignard : 376 000
Rachid Aabbadi : 55 000
Issam Benhaddou : 126 000
Antony Marchetti : 233 000
NC Willerminho : 453 000
Abdelhadi Kondah : 291 000
Anthony Monin : 112 000

Table 2
Alexandre Pouzet : 675 000
Youssef Aananouch : 1 020 000
Giovanni Misale : 101 000
Nicolas Boton : 456 000
Jerome Zerbib : 659 000
Anas Tadini : 269 000
Jaouad Abida : 145 000
Samir Tazi Mokha : 252 000

Table 3
Imad Barka : 166 000
Mohamed Mehalleg : 178 000
NC Mateo : 136 000
Simon Abou Zaki : 422 000
Jean Jacques Zeitoun : 220 000
Najib Bennis : 468 000
NC GRJ : 1 192 000 (chipleader)
Azapl : 474 000

 

Il reste 24 joueurs (sur 210 inscriptions)
Level 17 - Blindes : 4 000/8 000, ante 8 000 (32 minutes restantes)
Moyenne : 395 000
Gain assuré : 15 000 MAD

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ça va trop vite !

PSG_youssef.JPG

 

A peine le temps de faire un petit saut du côté de CPRadio, en compagnie de @Comancheet @ShiShi, que les joueurs ont décidé d'achever tout ça en un rien de temps. Il est 19h30 à Marrakech et le tableau du tournoi affiche 16 joueurs toujours vivants ! Ouais ça fait peu.

Les choses se sont faites dans la logique des choses. Sauf qu'en général, cette logique n'existe pas au poker. Les shortstacks ont toujours droit à une chance. Euuuh, pas là.

Giovanni Misale (24e), Jaouad Abida (23e), Imad Barka (22e), Rachid Aabbadi (21e) étaient parmi les moins fournis en jetons et ont rapidement, tour à tour, pris la porte.

En 20e position, on retrouve Nicolas Boton, qui a tenté un gros bluff contre Youssef Aanaouche (photo ci dessus), et qui s'est bien planté. Youssef a presque failli jeter flush, quand Boton n'avait rien trouvé de mieux qu'une petite paire sur la river. L'occasion pour Aanouche de passer énorme, à plus de 1,8 million. C'était déjà lui qui s'était chargé d'éliminer Jaouad Abida.

Pierre Antoine Quignard termine 19e de ce tournoi. C'est d'ailleurs presque à cette place qu'il avait terminé son Main Event WSOP Circuit en début d'année (20e). Il a également, ici même, terminé 20e d'un side WPT en 2017, et 15e du Main Event WPTN PMU en 2016. Et sinon, c'est bientôt fini ces deeprun moustache mon cher P-A ?

Jean Jacques Zeitoun (18e) et Abdeladih Kondah (17e) sont les deux derniers sortants du jour. Deux sales confrontations : JJ Zeitoun a perdu AK vs AA chez un Espagnol, pour ses 8 dernières BB, alors que Kondah a bust avec AK vs AT, qui fait quinte à la river. Calmement. 

 

zeitoun_bust.JPG
JJ Zeitoun, 18e de ce Wonder8

 

kondah_bust.JPG
Pour déloger Abdelhadi Kondah, il faut s'accrocher en général... ou chatter, comme ce fut le cas cette foisi-ci

 

Il reste 16 joueurs (sur 210 inscriptions)
Level 20 - Blindes : 8 000/16 000, ante 16 000
Moyenne : 593 000
Gain assuré : 20 000 MAD

Share this post


Link to post
Share on other sites
Dinner break

Reprise du tournoi à 21h15. On a perdu un joueur entre temps, Mohamed Mehalleg, 17e de ce tournoi. Il n'avait plus que 10 blindes et les a offertes à Najib Bennis, Roi-Deux contre Roi-Dix, rien de bien exceptionnel.

On aura toujours plus de chipcount à la reprise du break, parce qu'on adore les chipcounts, pas vrai ?

 

giphy.gif?cid=790b76115c9fc3455652365232

 

Il reste 15 joueurs (sur 210 inscriptions)
Level 21 à venir - Blindes : 10 000/20 000, ante 20 000
Moyenne : 633 000
Gain assuré : 24 000 MAD

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Une tornade sur Marrakech

anthony_monin.JPG

 

D'un coup, d'un seul, et surtout sans prévenir absolument personne, ce tournoi a pris un sérieux coup d'accélérateur. En quelques minutes à peine, soit quelques mains seulement, on a perdu quatre joueurs pour faire tomber ce field à 11 restants. 

Alexandre Pouzet est le premier à être tombé, en 15e position. C'est con à dire, mais je le voyais bien gagner. Comme quoi, tout est vrai dans cette vidéo ci-dessus, j'ai souvent raison on dirait. Tombé à 7 blindes, il a pris sa chance avec une paire de 4, pour tomber contre une paire de Valets chez Najib Bennis. Ce renard de Najib, finaliste du Main Event WSOP Circuit ici même en janvier dernier, et qui continue de montrer une belle forme autour de ces tables violettes.

Pas le temps de souffler, puisqu'un gros coup en table télévisée s'est ensuite déroulé. Un coup démarré par une relance de Mathieu Selid.... pardon de Mateos. Son voisin Anthony Monin annonce alors tapis... imité par Antony Marchetti, avec une blinde de moins. Mateos paie tout le monde, showdown : :As:Qc pour Mateos, :8s:8d pour Marchetti et :Ah:Jc pour Mateos. Un flop :9s:6h:3c:8h:Qh a permis d'obtenir ce petit instant respiration de la part de Monin, sur la photo ci-dessus.

Monin élimine Marchetti (14e, il remporte 24 000 MAD) et profite de coup pour tripler son tapis (780 000), tout en abandonnant Mateos avec 350 000.

 

antony_marchetti.JPG
Antony Marchetti, 14e de ce Wonder8

 

On passe au suivant ?

Ce sera toujours sur la table télévisée : Jérome Zerbib est crippled avec 6 ou 7 blindes devant lui. Elles sont investies avec :Ks:7s, payé par :Ad:4c chez Youssef Aananouch, qui vous le verrez plus tard, n'est pas trop du côté fold de la force.

Le flop est venu :9d:7h:4h, c'était plutôt cool pour Zerbib. La turn dessina un splendide :Kc. Au calme donc... oui mais non, river : :4s ! Bien gavé, le Parisien est rapidement parti de la table. 13e pour 29 000 MAD, ce n'est pas vraiment ce qu'il était venu chercher.

 

jerome_zerbib_13.JPG
Clap de fin pour Zerbib, avant la table finale. Pas facile à encaisser ce coup quand même

 

Nexxxt ! 

Cette fois, on file en table extérieur. L'homme a la mer se nomme Issam Benhaddou. Comme un grand, sans que personne ne le force, il a décidé de pousser sa vingtaine de blindes en premier de parole, avec As-Valet. Dans ce genre de cas, on prend souvent les blindes, et quand on est payé, c'est rarement par As-Dix. Le jeu en valait-il la chandelle ? A vous de voir. 

En attendant, Najib Bennis s'est réveillé avec la pointure supérieure, As-Dame, et n'a pas tremblé pour l'emporter à la hauteur. Issam Benhaddou termine 12e pour 29 000 MAD également. 

 

issam_benhaddou12.JPG
Issam Benhaddou est dans le flou, l'appareil photo aussi. 12e, ça reste pas mal quand même

 

Non non, on ne prend pas de pause : on repart en table télévisée. Mateo, qui possède déjà une bague WSOP Circuit glané ici, et accessoirement pas mal d'expérience avec de vieux loustiques aux tables, sait comment titiller ses adversaires. Et en l'occurence, quand il touche un peu de jeu, c'est encore mieux. Après avoir resteal plusieurs à fois à tapis contre Youssef Aananouch, ce dernier a fini par craquer et f*ck call pour une grosse vingtaine de blindes, avec :Ks:Ts. Une histoire rondement menée par Mateo, qui a pu retourner sereinement :Ad:Kd. Le piège s'est refermé sur Youssef, et plus rien ne semble pouvoir freiner Mateo dans sa course au double up. Rien, sauf un board comme celui là : :6s:Qs:2d:9c:Kd, offrant une petite quinte à Youssef.

 

mateo_bust.JPG

 

Enfin, dernier éliminé, il s'agit d'un NC Espagnol, NC Willerminho, GG bro. Il a écarté les fesses et Youssef s'est gentiment introduit. Pardon. En fait, je voulais dire que Youssef a check sa BB avec :7d:6h, derrière un limp de Willerminho en SB avec :Tc:5h, puis il a simplement floppé :5d:8h:9d, la quintepapa. Youssef a bet sa quinte, 30 000, puis envoyé un second barrel à 50 000 sur une turn :Th. Moment choisi par l'Espagnol pour annoncer tapis. Ah d'accord. Youssef paie et découvre :Tc:5h pour deux paires. 

Petit sweat ? Même pas, le supporter du PSG semble en détente complète. La river :4s ne change plus rien à l'histoire, le jeune Espagnol est éliminé et la pré-table finale est composée !

Composition de la pré-table finale

Siège 1 : Emile Carette – 850 000
Siège 2 : Youssef Aananouch – 2 635 000 (chipleader)
Siège 3 : Anthony Monin – 850 000
Siège 4 : Simon Abou Zaki – 430 000
Siège 5 : Anas Tadini – 595 000
Siège 6 : Najib Bennis : 910 000
Siège 7 : GRJ – 1 905 000
Siège 8 : Samir Tazi Mokha – 745 000
Siège 9 : Azapl – 605 000

 

tableau9_wonder8.JPG

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Tadini est chez lui

anas_najib_TV.JPG

 

La première table finale du Wonder8, édition Marrakech, ne pouvait pas se dérouler sans quelques têtes bien connues du casino Es Saadi. Avec la présence d'Anas Tadini, quasi chipleader, on a déjà le gâteau et la cerise. 

La mascotte Marocaine a tremblé aujourd'hui, Anas Tadini est parti à tapis plus d'une fois en étant couvert, et à chaque fois, les cartes étaient avec lui. Ajouté à cela un gros double up, avec QQ vs AT chez son voisin Najib Bennis, ainsi que beaucoup beaucoup beaucoup de blabla, de petites intimidations toujours sympa, et de bonnes cartes ici et là, et on se retrouve avec une tête d'affiche de prestige pour les grands débuts de ce festival en Afrique.

Et pour le spectacle et la bonne humeur, il faudrait mieux être supporter de Tadini, parce qu'ensuite...

Le chipleader actuel Youssef Aaanouch porte un maillot du Paris Saint Germain, "mais je viens d'Avignon et je supporte le Real" O.o C'est sa copine qui doit être heureuse. Il a démontré qu'il n'avait pas peur de grand chose. Il a aussi montré que son égo pouvait être facilement titillé, attention au tilt. Outre Youssef et Anas, seul un NC Espagnol (GRJ) a réussi à se construire un tapis qui peut offrir quelques jolis perspectives (1,69 million).

Pour les autres, il faudra se battre, avec entre 12 blindes pour le plus short et 18 blindes au max pour les autres. Vous la sentez cette finale express ce dimanche ?

La reprise s'effectuera à... 15h ! Et ouais, Thomas Gimie et Olivier Franchesci aussi ont le droit de se dorer la pilule parfois, et ils ont décidé d'en faire profiter tout le monde ! Une finale qui regroupera 3 Français, 3 Marocains, 2 Espagnols et un Anglais. Il manque une élimination pour obtenir la "vraie" finale.

Le streaming live sera à suivre avec Tarym, comme depuis le début de la semaine.

 

youssef_Aananouch.JPG 

Siège 1 - Emile Carette (France) : 710 000
Siège 2 - Youssef Aananouch (France) : 2 070 000 (chipleader)
Siège 3 - Anthony Monin (France) : 720 000
Siège 4 - Simon Abou Zaki (UK) : 565 000
Siège 5 - Anas Tadini (Maroc) : 2 050 000
Siège 6 - Najib Bennis (Maroc) : 655 000
Siège 7 - NC GRJ (Espagne) : 1 690 000
Siège 8 - Samir Tazi Mokha (Maroc) : 505 000
Siège 9 - NC Azapl (Espagne) : 540 000

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, Skalou a écrit :

Toujours rien sur Youtube pour le live. Un lien steam svp !?

It's coming, un peu de patience ! Surtout que j'ai annoncé une reprise à 15h... mais c'était 15h à Marrakech. J'ai juste zappé la petite heure de décalage.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Place à la finale 

finalistes.JPG

 

Treize petites minutes, c'est précisément le temps qu'il aura fallu pour obtenir les huit finalistes officiels de cette première édition du Main Event Wonder8 Marrakech.

Le Marocain Samir Tazi Mokha bulle cette finale officielle : il est revenu au Es Saadi aujourd'hui pour jouer... 13 minutes. Muni d'une dizaine de blindes, il a rapidement annoncé tapis avant la découverte du flop, avec :Ac:3s dans les mains. En SB, Youssef Aananouch trouve :Ad:Ks et un call plutôt facile.

Le tableau :Jc:8h:9d:4c:Jd est favorable aux huit autres joueurs, assurés de devenir donc finaliste de ce Wonder8.

 

Samir_Tazi_Mokha.JPG
Samir Tazi Mokha, 9e et bubble boy officiel de la table finale

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×