Aller au contenu
Ce sujet

Messages recommandés

Same players, new tournament

La barre des 100 joueurs restants est tombée, et plutôt rapidement. 96 joueurs, c'est ce qu'il restait avant que je tombe sur un rappeur triste : Kool Shen termine 96e, éliminé les armes à la main (top paire vs 2 paires au flop). D'autres avant lui ont également disparu des tablettes, comme Albert Sebag, Antonin Teisseire, @Artconix ,@krouton-1313, Jose AstimaRabah Ait Abdelmalek, @ElkYou encore Lucas Sfez.

J'adorerais vous donner précisément les places de chacun dans ce tournoi, mais devinez quoi (je n'avais encore jamais vu ça, ready ?) le casino se refuserait à communiquer les résultats de ce tournoi. Quand on m'a dit ça, j'ai hésité entre éclater de rire et mourir de rire. Je suis mort au final.

Du coup, à moins de tomber nez à nez avec le joueur éliminé (mais je passe la moitié de mon temps devant cet ordi aussi), il sera compliqué pour le moment de diffuser les résultats de ce tournoi. Les absents ont toujours tort, alors tant pis pour eux (mais bravo quand même), et intéressons nous alors à ceux qui survivent.

 

large.arnaud_enselme.JPG.fa079df4801879f
Arnaud Enselme a fier allure sur cette fake table télévisée pour le moment, avec 720 000 jetons (72bb) en sa possession : "J'ai du jouer 20 mains aujourd'hui... je crois que j'en ai gagné 18 ! Ça run vraiment fluide. J'ai bust quelques joueurs, dont Rabah Ait Abdelmalek par exemple, c'était un flip JJ vs AQ." Installé à la table de son pote Jérémy Saderne, il était dans la peau du spectateur lorsque celui-ci a disparu : "Il était short : ça a fait open du HJ, call du bouton et il a shove ses 10 dernières blindes avec As-Six. Le premier avait As-Roi." Du haut des ses 324 000$ de gains en live, j'ai l'impression que le public ne connait pourtant pas encore assez ce joueur, pourtant diablement doué avec deux cartes (enfin surtout quand il a une souris dans les mains). Il est temps d'éclater au grand jour Arnaud !

 

large.saderne_bust.JPG.3ec05a38b09278b17
@krouton-1313n'est plus. Il abandonne Roger Taieb sur sa droite et le chipleader de ce tournoi sur sa gauche, le Bulgare Boris Kolev

 

large.nicolas_noguera740.JPG.217ae2a39e8
Vous en voulez encore des histoires de mec qui run good ? Demandez donc au vainqueur du Main Event WSOP Circuit 2017, Nicolas Noguera : "Je suis passé de 250 000 à 740 000 en deux coups !" Sur le premier, Nico a trouvé un client chaud d'action pour gamble tout son stack avec open ended, quand lui avait trouvé top pair, puis sur la seconde main, il découvre deux beaux As en blinde et un client pour payer son 3bet préflop (avec 20bb). Sur un flop QJx, les jetons ont volé et Nico a découvert Roi-Valet chez son adversaire. Faciiiiiile ce jeu !

 

large.anton_wigg.JPG.4b114997fd0df80ac94
Ah au fait, désolé pour les quelques demoiselles qui suivent ce coverage, j'ai oublié depuis le début du tournoi, de mentionner la présence de cet éphèbe d'Anton Wigg. Quelque chose me dit qu'on n'a pas fini de reparler de lui

 

large.pierre_merlin.JPG.e17800aebc0d59cd
Face à Eric Sfez, Pierre Merlin n'a pas l'air très enchanté avec sa grosse quinzaine de blindes devant lui... mais ce serait mal le connaitre que de dire ça : on le sait, moins de 20 blindes, @Lenchanteurest comme en pantoufles devant la cheminée

 

large.5c8bd12944de5_tableau96left.JPG.a2

Modifié par veunstyle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Un Français est millionnaire

Aïe, si le Fisc tombe sur ce titre, je pense que Nicolas Noguera est foutu. Après, s'il fait l'effort de s'envoyer les quelques lignes qui arrivent, il comprendra que pour le moment, rien n'est acquis. Mais les faits sont là pour le moment, alors que 80 joueurs se sont envoyés 25 minutes de pause supplémentaire, c'est bien Noguera qui mène les troupes Françaises avec près de 1,1 million de jetons. 

On fait un petit point chipcount, en espérant qu'aucun Français ne m'ait échappé. Oui, j'ai peut-être rajouté un ou deux Belges dans le lot, que voulez-vous, ils sont partout. 

 

large.stack_noguera.JPG.4827439f3fd3474f

 

Nicolas Noguera : 1,1 million
Arnaud Enselme : 870 000
Thomas Cazayoux : 850 000
Eric Sfez : 750 000
Florian Ribouchon : 580 000

Moyenne : 460 000

Alex Viard : 320 000
Anas Belatik : 300 000
Paul François Tedeschi : 260 000
@loorent: 250 000
Roger Taieb : 220 000
Paul Testud : 210 000
@Lenchanteur: 200 000
Yehoram Houri : 200 000
Bart Lybaert : 180 000
Davidi Kitai : 150 000

 

large.jimmy_kebe.JPG.b006fedf7b690e668c8
Jimmy Kebe fait partie des derniers éliminés du tournoi

Modifié par veunstyle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
En pleine montée

large.arnaud_enselme2.JPG.d25441fbf44d2d

 

Il y a une petite odeur de kiffance dans cette salle du casino de Barcelone, je dois bien vous le dire. Alors certes, dans ce post, il y a quelques mauvaises nouvelles, mais derrière, c'est la régalade ! Mais gardons ces mauvaises nouvelles pour plus tard.

L'homme en photo ci-dessus n'est pas stone/bloqué/un robot, il s'agit d'un joueur "en plein dans la zone", comme dirait @krouton-1313venu le rail. Arnaud Enselme roule actuellement sur ses adversaires et je regrette pour vous que cette "table télévisée" n'en ait que le nom pour le moment, car vous vous régaleriez. 

Le Français a remporté un 3-way all in assez solide : un joueur a shove 150 000 au CO et Arnaud a découvert une paire de Valets au bouton. Que faire ? Ses adversaires en blindes détiennent 700 000 et 400 000. Arnaud se pose quelques questions... avant d'estimer que faire tapis était probablement la meilleure solution. Le premier passe mais pas le second, qui trouve un call avec une paire de Dix ! 

Quelques instants plus tard, Arnaud place un 3-bet en BB à 112 000, derrière un open à 25 000 du bouton. Tombe un flop :Kd:7d:2s, c-bet par le Français à 75 000. La turn est un :Tc, et Nono envoie un petit parpaing de 210 000 cette fois. Son adversaire a compris, et préfère rendre ses cartes. Désormais en possession de 1,6 million de jetons, on continue de souhaiter bien du courage à ses adversaires à table.

 

large.salle_semi_vide.JPG.c3025c379971fb
Encore une bonne nouvelle ? La salle qui se vide petit à petit. Le tournoi retrouve une taille "humaine" et chaque coup commence à peser gentiment son pesant d'or

 

large.ribouchon.JPG.f1f357534de6cc13f02e
Dernière bonne nouvelle du coin, mais attention, elle entrainera une mauvaise nouvelle dans la foulée : Florian Ribouchon est devenu assez costaud, avec 800 000 jetons... mais c'est parce qu'il a du éliminer @loorentpour en arriver là :o Florian m'a expliqué que Laurent avait resteal avec une paire de 9... pour tomber contre deux belles flèches bien pointues chez le barbu. Shit happen, VGG Laurent, quel parcours :clap-clap:et j'espère que tu viendras rapidement nous poster un bon petit compte rendu

 

large.naza_merlin_sfez.JPG.4e0f816e41524
Autre mauvaise nouvelle, c'est élimination du génie Belge Davidi Kitai, en 72e position. Le Team Pro Winamax a défendu sa BB avec :8d:5d et s'est retrouvé sur un flop :Ad:3h:4d  avec flush draw et gutshot. Il a tenté le petit check raise dans deux joueurs depuis la BB et le premier a payé avec :As:Qs. Conséquence, Joao Vieira est le dernier Team Pro Winamax, avec 215 000, installé à la table d'Eric Sfez et de Pierre Merlin. A moins que...

 

large.pierre_merlin2.JPG.5406a7b7de42d5d
Aïe, c'est la dernière mauvaise nouvelle de ce post : @Lenchanteurest désenchanté : "J'ai shove AA 13bb... et je n'ai pas été payé. La main d'après, je shove encore, As-Valet... et là je suis payé par As-Dame". Sonny Franco a débarqué 2 min après : "Qu'est-ce que tu fais là Pierre ? Oh 66e ! C'est pas mal pour toi déjà" :D  

 

Il reste 65 joueurs (sur 1227 inscriptions)
Level 22 - Blindes : 6 000/12 000, ante 12 000
Moyenne : 566 000
Gain assuré : 8 750€

Modifié par veunstyle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Noguera mène le combat

Ici Barcelone, il est 20h15 et une nouvelle pause est en cours. Nous voilà désormais avec 47 soldats toujours debout, et quelques Français qui martyrisent tous ceux qui se mettent en travers de leur chemin. En cela, on pense directement à Nicolas Noguera, qui pointe maintenant à 2,4 millions de jetons, soit plus de 110 blindes à la reprise, soit plus de 3 fois le tapis moyen, brefffff, ça va pas mal par ici.

Nicolas a, de son propre aveu, remporté "beaucoup de coups !" aujourd'hui, mais on va retenir un pot conséquent, tout récemment glané : Depuis sa blinde, il décide de défendre :Kh:Jh, derrière un open à 36 000 de Morten Mortensen au HJ et un call d'un joueur non identifié au bouton. Un flop :Jc:8c:3d est check par Nicolas puis par Mortensen, avant que le bouton ne prenne le lead pour 55 000. Le Français répond d'une relance à 195 000. Il fait fold le Danois mais pas le joueur au bouton, qui annonce tapis pour 580 000. Nico paie et découvre :Ac:3c. Quelques gouttes de sueur plus loin, Noguera peut s'assoir à nouveau, plus sur une chaise, mais désormais dans le trône du chipleader.

Les autres Français à se montrer à leur avantage sont toujours Arnaud Enselme, Eric Sfez... et d'autres surement. Je vais tenter d'attraper les joueurs avant la reprise pour un petit chipcount.

 

large.noguera_huge.JPG.1a0b217a31d8cbb16

 

Peu de temps avant cette pause, Yehoram Houri nous a quitté, en 53e position. Il a disputé son dernier coup de poker dans ce tournoi avec 88... pour tomber contre QQ chez Marcin Wydrowski.

J'ai aussi appris qu'Anas Belatik avait bust Christopher De Meulder.

 

Il reste 47 joueurs (sur 1227 inscriptions)
Level 24 à venir - Blindes : 10 000/20 000, ante 20 000
Moyenne : 783 000
Gain assuré : 8 750€

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tempête sur Barcelone

large.anas_fares_adeniya.JPG.d06d0f2da7b
Deux marins Français survivent actuellement à cette tempête, Anas Belatik (premier plan) et Hassan Fares

 

Il parait que la météo change très vite dans les villes en bord de mer. Je n'en sais rien puisque je vis à Paris et que quand il pleut, ça peut durer un bon moment, mais à Barcelone, il faut s'y faire, c'est comme ça. Dehors, il fait toujours au beau, ce n'est pas le problème. A l'intérieur du casino, c'était un peu plus le bordel en revanche.

Tout allait peut-être un peu trop bien pour le clan Français jusque là, qui a fini par remplir l'infirmerie de grands blessés. J'ai oublié quelques noms, éliminés dans les premières places payées : Antonin Teisseire fait 148e, Albert Sebag termine 147e, Arnaud Fabre 145e, Sébastien Guinand 141e, @ElkY119e, Said El Yousfi 117e ou encore Lucas Sfez 99e.

D'autres ont suivi, vous les avez déjà vu (Saderne, Kool Shen, Astima, Kebe, @loorent,Houri), et bien il faut ajouter à cette liste d'éliminés ce bon vieux monsieur Paul Testud (77e), ainsi que Thomas Cazayoux (45e, victime du fameux QQ vs AK, puis 55<AQ pour finir) et Alexandre Viard (44e, qui a également perdu un flip).

C'est moi ou ça commence à puer cette histoire ? Heureusement, Noguera et Enselme conservent pour le moment un bon avantage, Eric Sfez est là, mais comme dit son fils dans le rail, "il peut bust à tout moment ou avoir 2,5 millions", alors que Paul François Tedeschi continue de faire le yoyo dans cette journée. Et actuellement, il est plus proche du top que du flop, avec 900 000 devant lui (il a gagné AQ vs QQ... et boum l'As river).

 

Checkpoint

Nicolas Noguera : 2 200 000
Arnaud Enselme : 1 400 000
Eric Sfez : 1 000 000
Paul François Tedeschi : 900 000
Anas Belatik : 500 000
Florian Ribouchon : 400 000
Hassan Fares : 400 000

 

large.tableau_43.JPG.99c1cf26fcae7e10f58

Modifié par veunstyle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Belatik, c'est chic

large.anas_belatik.JPG.aae33d83fa70805a8

 

Vous vous souvenez du post précédent ? Come on, c'était il y a quelques minutes à peine. On pouvait notamment apercevoir deux Français sur la même photo. Et bien la bataille de casquette a tourné à l'avantage de l'équipe des noirs. Explications.

Derrière une relance d'Hassan Fares, Anas Belatik et son voisin, tous deux en blindes, s'invitent à la fête. C'est sur un flop :9h:5h:2c que tout va partir en vrille. Check d'Anas, donk bet shove all in de BB, reshove d'Hassan Fares... et snap call d'Anas ! 

BB retourne :7h:4h pour flush draw etGLbaby, Hassan Fares retourne :Jd:Js alors qu'Anas Belatik était planqué avec un brelan, :5d:5c

Le :8c et le :9d ne changent rien à l'histoire et Hassan Fares se retrouve sur la touche plus vite qu'il ne l'aurait imaginé. La déception était palpable à sa sortie, lui qui a eu besoin de quelques minutes avant de quitter l'aire de tournoi.

Il reste 36 joueurs sur le tableau, et à peine quelques minutes avant une nouvelle pause, le dinner break. A très vite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tenir bon

large.PFT_Mortensen.JPG.6ea3b177919e3606

 

Le bout du tunnel n'est plus très loin pour aujourd'hui, les 36 derniers joueurs sont revenus disputer deux niveaux seulement. Lors du premier, le 25e du nom", 6 joueurs ont trinqué. Pas mal de gens dont l'histoire ne se souviendra probablement pas, et puis Anton Wigg, histoie de couper une tête de prestige au passage.

Les Français ? Il en manque deux à l'appel, mais pour dire vrai, il manquait déjà l'appel au dinner break, j'ai juste oublié de le mentionner : Florian Ribouchon s'est incliné en 43e position. Il est suivi par Anas Belatik (aux alentours de la 30e place).

Sur la photo ci-dessus, vous pourrez apercevoir Paul François Tedeschi se grattant sa petite moustache : il vient de faire doubler le blondinet à sa gauche, qui répond au doux nom de Morten Mortensen. Ce dernier possédait moins de 10 blindes, et donc le tapis de Paul François n'a pas pris une grosse claque (800 000 left), mais tout de même, ce n'est pas la meilleure nouvelle de la soirée. 

Il reste très peu de temps à jouer finalement, et on va terminer cette journée tranquillement ? Avec 22 joueurs ? Plus moins ? Un Français chipleader ? Réponses dans quelques instants.

 

large.sfez_arnaud.JPG.e5ddbeefcbeb0f3ef3
Au fond de la salle, diverses écoles se rencontrent. L'école livetarde controlée aujourd'hui par Eric Sfez continue de disputer de nombreux pots pour faire évoluer le tapis en haut, en bas, en haut, en haut, en haut, et c'est ça qu'on aime aussi chez l'école Sfez. L'école internet menée de main de maitre par Arnaud Enselme est plus calme et choisit calmement ses spots. Au final, chacun joue au poker comme il aime chez nos Français, le principal c'est qu'ils avancent main dans la main, et de l'avant pour se diriger tout droit vers un joli day 4

 

large.david_hu.JPG.d2f94ebde825f862c2991
David Hu, bonsoir monsieur. Cet homme est Hollandais et aussi l'une des causes principales de l'élimination d'Anas Belatik. Ce joli stack aurait pur être celui du Français, mais il a laissé filer une grande partie de ces jetons à HU, dans une confrontation entre sa top paire au flop... et le brelan trouvé à la turn par David Hu ! Peu de temps après Belatik a bust en BvB sur un flip, 44 vs AK. Sale soirée à vite oublier, mais joli parcours quand même dans ce Main Event

 

Il reste 28 joueurs (sur 1227 inscriptions)
Level 24 - Blindes : 12 000/25 000, ante 25 000
Moyenne : 1,314 million
Gain assuré : 17 500€

Modifié par veunstyle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
4 français au jour 4

Le directeur du tournoi est un petit coquin, et en même temps, comme il a tous les droits, il fait bien ce qu'il veut. Alors qu'il restait 30 minutes à disputer sur ce 26e niveau, il a tout simplement décidé d'arrêter le tournoi. Evidemment, cette décision ne lui a pas pris comme une envie de pisser, elle fait suite à l'élimination d'un joueur en 25e position, que personne n'avait vu arriver aussi vite. Du coup, au lieu de redraw, de perdre 15 min pour organiser tout ça, et de continuer à jouer pour seulement 30 petites minutes, il a simplement été décidé que la journée s'arrêterait ici. 

 

large_4FR.JPG.1604b9b622fc618f97614e88e4

 

Quatre mousquetaires ont le vent en poupe et continueront de faire flotter le drapeau tricolore sur la baie catalane ce samedi à l'occasion du jour 4. Eux, ce sont, de gauche à droite, Eric Sfez, Paul François Tedeschi, Arnaud Enselme et Nicolas Noguera.

Quatre hommes et quatre destins pas si différents : Eric (2,670 millions) et Nicolas (2,260 millions) sont les mieux placés et pourront regarder les étoiles ce soir avec des rêves pleins les yeux. Pour les deux autres, bien évidemment, l'aventure est loin d'être terminée, elle est juste un peu moins bien embarquée. Le Corse Paul François a emballé 650 000 jetons  (22bb) alors qu'Arnaud a difficilement terminé cette journée avec 1,090 milllions, en ayant "pas gagné un coup depuis le dinner break".  

Eh, l'objectif dans un tournoi de poker aussi long, c'est de remettre des jetons dans un sac plastique tous les soirs, et en ça, les quatre peuvent être satisfaits, ils restent toujours dans la course aux 600 000€.

 

large.mortensen_bust.JPG.bc9967598f09b64
Shortstack depuis un moment, le Danois Morten Mortensen s'est bien battu, mais a fini par rendre les armes en 26e position

 

large.boris_kolev.JPG.4ff71398efe7f5ba09
Le chipleader du soir, c'est lui, le Bulgare Boris Kolev, avec 3 millions de jetons (100bb pour la reprise)

 

 

Samedi 16 mars, midi, les joueurs ont rendez-vous pour s'offrir une avant dernière bataille, celle qui les mènera jusqu'à la table finale. Nous jouerons en effet jusqu'à tomber à 6 joueurs, ce seront les finalistes de ce WPT Barcelone 2019.

Information importante, les niveaux passeront à 90 minutes à partir du niveau suivant, le 26e du nom.

Dimanche, la table finale sera disponible en streaming live, avec l'excellent @Tarym aux commentaires. Pas de panique, je vous donnerai tous les liens pour la suivre, avec 30 minutes de décalage et donc cartes ouvertes. 

 

giphy.gif
On remet le bleu de chauffe dès midi !

Chipcount à l'issue du jour 3

Chipleader - Boris Kolev (Bulgarie) : 3 millions
2e - Eric Sfez (France) : 2, 670 millions
3e - Alain Zeidan (France) : 2,550 millions
4e - David Hu (Pays-Bas) : 2,550 millions
5e - Juan Arango (Colombie) : 2,545 millions
6e - Nicolas Noguera (France) : 2,265 millions
7e - Vitalijs Zavorotnijs : 2,150 millions
8e - Jakob Madsen (Danemark) : 1,940 million
9e - Niko Koop : 1,765 million
10e - Antal Mezei : 1,715 million

Moyenne : 1,533 million

11e - Jerry Odeen (Suède) : 1,430 million
12e - Martins Adeniya (GB) : 1,330 million
13e - Jon Gurrutxaga (Espagne) : 1,330 million
14e - Ioannis Konstas (Grèce) : 1,215 million
15e - Robert Bickley : 1,195 million
16e - Luca Marchetti (Italie) : 1,100 million
17e - Arnaud Enselme (France) : 1,090 million
18e - Marcin Kreft : 1,015 million
19e - Helder Teixeira (Portugal) : 990 000
20e - Kamil Lewandowski (Pologne) : 750 000
21e - Jason Tompkins : 670 000
22e - Paul Tedeschi (France) : 650 000
23e - Raul Van Boxtel (Pays-Bas) : 526 000
24e - Marcin Wydrowski : 375 000

 

large.chips.JPG.3d98a5b682d0138b5f7a4c6e

 

Redraw pour le jour 4

Table 84
1  -  Jerry Odeen (Suède) : 1 430 000    (48bb)
2  -  Luca Marchetti (Italie) : 1 100 000    (37bb)
3  -  Paul-François Tedeschi  (France) : 650 000    (22bb)
4  -  Nicolas Noguera (France) : 2 265 000    (76bb)

5  -  Marcin Kreft (Pologne) : 1 015 000)   (34bb)
6  -  David Hu (Pays-Bas) : 2 550 000    (85bb)
7  -  Boris Kolev (Bulgarie) : 3 000 000    (100bb)
8  -  Niko Koop (Allemagne) : 1 765 000    (59bb)

 

Table 85
1  -  Vitalijs Zavorotnijs (Lettonie) : 2 150 000    (72bb)
2  -  Juan Arango (Colombie) : 2 545 000    (85bb)
3  -  Jon Gurrutxaga (Espagne) : 1,330,000    (44bb)
4  -  Helder Nuno Lopes Teixeira (Portugal) : 990 000    (33bb)
5  -  Raul van Boxtel (Pays-Bas) : 525 000    (18bb)
6  -  Eric Sfez (France)    2,670,000    (89bb)
7  -  Kamil Lewandowski (Pologne) : 750 000    (25bb)
8  -  Jason Tompkins (Irlande) : 670 000    (22bb)

 

Table 86
1  -  Antal Mezei  (Hongrie) : 1 715 000    (57bb)
2  -  Alain Zeidan (Liban) : 2 550 000    (85bb)
3  -  Robert Bickley (UK) : 1 195 000    (40bb)
4  -  Ioannis Angelou-Konstas (Grèce) : 1 215 000    (41bb)
5  -  Jakob Madsen (Danemark) : 1 940 000    (65bb)
6  -  Martins Adeniya  (UK) : 1 330 000    (44bb)
7  -  Arnaud Enselme (France) 1 090 000    (36bb)
8  -  Marcin Wydrowski  (Pologne) 375 000    (13bb)

 

Il reste 24 joueurs (sur 1227 inscriptions)
Level 25 - Blindes : 15 000/30 000, ante 30 000 (il reste 30'23 à disputer)
Moyenne : 1,533 million
Gain assuré : 20 750€

Modifié par veunstyle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
En route vers la finale

large.debut_alex.JPG.e0a40c1dd451656e94b

 

Et bien le bonjour à tous, on est de retour au Casino Barcelona pour vivre une journée de poker très importante : 24 joueurs sont revenus déterminés et j'espère pour eux, un peu reposés, avant d'attaquer l'avant dernière day de ce tournoi. L'objectif est simple, vous le savez, atteindre la table finale qui est, comme vous le constaterez sur la photo, dans un état un peu plus avancé que la veille. Les lumières sont allumées quoi.

Pour autant, on ne s'intéressera à ce dispositif de table télévisée que demain, à l'occasion de l'ultime jour du tournoi. Aujourd'hui, les joueurs sont reclus dans un coin de la salle, et ne peuvent observer que tout ça de loin. Ils se seront que six à pouvoir fouler cette pelouse demain, et les places seront très chères.

 

large.alex_gray.JPG.1f777d6e5bd1ffe6caeb
Alex Gray est dans les parages, alléluia. A côté d'elle, Lucas Sfez est là pour supporter papa

 

large.eric_sfez_debut.JPG.166715ab53acec
Papa Eric Sfez qui se trouve d'ailleurs au bord du rail, juste à coté de l'écran, histoire que je fasse de belles photos bien éclatées

 

large.PFT_noguera_debut.JPG.975b06101053
Deux Français côte à côte, on avait découvert le tirage de table hier soir, et bien en photo, ça donne ça : Paul François Tedeschi et Nicolas Noguera

 

large.arnaud_enselme_debut.JPG.b2ec430ca
Arnaud Enselme est le dernier mousquetaire en course, il a trouvé Martins Adeniya en voisin de table. Un double up rapide pour lui redonner le sourire svp !

 

Les prix distribués aujourd'hui

7e : 94 000€
8e : 74 000€

9e - 10e : 58 250€
11e - 12e : 46 250€
13e - 14e : 37 250€
15e - 16e : 30 250€
17e - 19e : 25 000€
20e - 24e : 20 750€

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
A boire et à manger

Bon appétit si vous êtes à table, ici on se régale déjà, et au menu, on a du Frenchy pour le déjeuner. Malheureusement, pas que des bonnes nouvelles.

Paul François Tedeschi est le premier éliminé du jour : "Ça a mis du temps avant de sauter !" déplorait-il, près de 50 minutes après la reprise. "Je ne pouvais pas faire grand chose, c'est difficile de se plaindre. J'ai rapidement gagné As-Dix contre As-Roi, c'est venu Dix Dix au flop (!) et puis là, je viens d'open As-Dame, le chipleader 3-bet, bon appétit..." Comprenez par là que le Corse a annoncé tapis pour ses 22 blindes, et que le chipleader a payé à la vitesse de la lumière, avec As-Roi en main.

"Je suis content quand même. Depuis les Bahamas, ça va beaucoup mieux", ajoutait-il avec un grand sourire. On se souvient que Paul François était notamment reparti d'un tournoi avec 700 000$, c'était en novembre dernier. Ça met du beurre dans les épinards ma foi.

 

large.arnaud_AA_KK.JPG.6cdb2d94c44ad2fac

 

En voyant la tête d'Arnaud Enselme sur cette photo, on se demande si je n'ai pas capturé ses derniers instants dans ce tournoi, après avoir pris un gros bad beat. Je vais éclairer cette lanterne tout de suite : le Français vient de remporter une confrontation à tapis préflop avec :Ah:Ad contre :Kh:Kc ! 

Et puisque finalement on vibre quand même toujours dans ces cas là, bien que les probabilités annoncent 80% de chance de réussite, le flop est venu :Qh:9s:Td ! La petite gutshot de l'espace n'est pas rentrée pour son adversaire, Robert Bickley, tombé à 250 000 après ce coup et éliminé dans la foulée, quand Arnaud Enselme en profite pour grimper à 1,9 million ! Ça repart de là !

 

large.jason_tompkins.JPG.299c0b27747f125
L'Irlandais Jason Tompkins vient de vivre un truc pas commun. Il a perdu un coup avec AQ contre K7, puis s'est retrouvé quelques instants plus tard, à tapis (photo), contre le même joueur, avec AQ contre... K7 ! La routourne a tourné puisqu'il a trouvé un double up cette fois

 

Robert Bickley, je vous le disais, a pris la 22e place, avant lui c'est Helder Nuno Lopes Teixeira qui a terminé 23e.

 

large.tableau_21.JPG.ddaa1e0b0a87b1bffef

Modifié par veunstyle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sfez les déroule

C'est une tendance à laquelle on pouvait facilement s'attendre : avec des jetons, Eric Sfez devient vite quelqu'un de très chiant... pour ses adversaires hein, car dans la vie, il a plutôt l'air d'un type sympa. 

Mais lorsque le poids des jetons est de son côté, (il possédait jusqu'a 3,8 millions) il ne se fait en général que très peu prier pour, comme on dit vulgairement, en foutre partout : "Tu vois par exemple tout à l'heure, le Portugais, j'ai joué un coup contre lui, j'avais :Kx:7x c'est venu :Qx:Jx:6x, il a fait 80 000, j'ai fait 280 000, il a passé. Peu de temps après, je relance As-Dame, payé 4 fois, dont le même mec. Le flop est venu :Qx:7x:2x et il a directement fait tapis. Il avait 7-6." 

Et ce type en question, c'est le Portugais Helder Nuno Lopes Teixeira que j'évoquais dans le post précédent. 

 

large.sfez_3m.JPG.822b4819f8bcfbd7be1bf1

 

Malheureusement, ce bon départ est à nuancer quelque peu, puisque Eric s'est délesté de quelques milliers de jetons, en faisant d'abord doubler un short (moins 700 000) puis en abandonnant un gros coup au flop (moins 500 000). Mais ainsi va la vie d'Eric dans un tournoi de poker, qui possède tout de même encore 2,6 millions.

A part ça, on a perdu Marcin Kreft (21e) ainsi que le Grec Ioannis Angelou-Konstas (20e). J'espère que vous passerez un bon samedi malgré ces récentes pertes. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bien dommage de réserver le stream à la seule table finale. L'abord de la TF est justement très intéressant au niveau stratégique je trouve, peut être même plus que la TF en elle même. Monter tout ce set up pour une seule journée de stream en plus je trouve ça aberrant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nico, c'était pas beau

Pendant qu'Eric Sfez continue de faire les montagnes Russes, on y reviendra juste après, on a aperçu un Français faire ses bagages, et disparaitre de cette salle un peu trop tôt à notre goût : Nicolas Noguera est éliminé 19e, clairement pas ce qu'il avait envisagé à midi, je mettrai ma main à couper.

"Que des sales coups, je n'ai rien gagné", nous lâchait-il un peu sonné et dépité de cette élimination précoce. "Dernier coup, j'ai open shove en bvb, 17 blindes, avec Dame-Neuf. David Hu m'a payé avec As-Sept, et voilà..."

Pour les détails sur cette journée chaotique, je crois que je peux retenter ma chance dans une autre vie, Nicolas n'était pas d'humeur à s'étendre sur cette après midi catastrophe. 

Il repart de ce tournoi et de Barcelone avec 25 000€, et ce sera tout pour cette fois.

 

large.noguera_bust.JPG.f68817a7281f62d7c
Nouvelle ligne Hendon Mob pour... ah ba non, il n'en a déjà plus

Modifié par veunstyle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sfez et Enselme en demi-finale

16 left, oh yeah baby ! On avance plutôt bien dans cette journée, et Eric Sfez et Arnaud Enselme sont désormais les deux derniers tricolores en lice. Ils sont actuellement installés sur les deux sièges 1 du tournoi.

Cocorico même, puisque l'actuel chipleader n'est autre qu'Eric Sfez, avec 3,9 millions de jetons (78bb) ! Bon d'accord, il partage la couronne avec Niko Koop qui détient le même tapis, mais tout de même. 

Arnaud Enselme est également dans une bonne situation, avec plus de 2 millions en sa possession, soit 42 blindes pour entamer ces demis, soit à peu près l'average, soiiiiit une bonne nouvelle.

 

Table 85
Siège 1 - Eric Sfez : 3 900 000
Siège 2 - Martins Adeniya : 1 900 000
Siège 3 - Niko Koop : 3 900 000
Siège 4 - Jakob Madsen : 1 400 000
Siège 5 - Jon Gurrutxaga : 2 300 000
Siège 6 - Antal Mezei : 1 700 000
Siège 7 - Luca Marchetti : 900 000
Siège 8 - Jerry Odeen : 2 100 000

large.demi2.JPG.795d15e31ff16483b8c3d924
Oui oui, il manque Eric sur la photo, mais ce dernier n'attend pas toujours la pause pour aller prendre l'air. Et avec autant de jetons devant lui, il peut se la couler douce de temps en temps

 

 

Table 86
Siège 1 - Arnaud Enselme : 2 100 000
Siège 2 - Jason Tompkins : 600 000
Siège 3 - Boris Kolev : 3 100 000
Siège 4 - Alain Zeidan : 4 300 000
Siège 5 - Juan Arango : 850 000
Siège 6 - Kamil Lewandowski : 980 000
Siège 7 - Vitalijs Zavorotnjis : 3 350 000
Siège 8 - David Hu : 3 050 000

large.demi1.JPG.cf4688b6123391436e960bd1

 

 

Pour en arriver là, on a perdu deux nouveaux joueurs depuis la sortie de Noguera. C'est d'abord Raul Van Boxtel qui a pris la 18e place, suivi de près par Marcin Wydrowski

 

large.raul_van_boxtel.JPG.46e646de0599e4
Raul Van Boxtel a pris la porte en 17e position, éliminé par ce diable d'Eric : le Français a open avec :Ah:Kh, Raul a défendu sa BB, puis sur :9c:8d:2s, le Hollandais a rapidement annoncé tapis. Ce n'était pas grand chose, et Eric est en forme, il a call. :Ac:8c chez Boxtel, pas mal... mais pas suffisant pour battre le Parisien, qui va frapper un :Kd sur la river, lui faisant cracher un gros "ouiiii petit", qui fait du bien à entendre de temps à autres. Heureusement qu'ils sont là pour mettre l'ambiance nos livetards Français

 

large.wydrowski_bust.JPG.0d3d778a18e9b79Puis c'est Marcin Wydrowski qui a été éliminé, :Ad:5d  contre une paire de 6 chez Antal Mezei  

 

large.wydroski_trophy.JPG.767ece62c630bd
C'était trois mois à peine après la victoire de Yorane Kerignard : Marcin Wydrowski remportait le WPT Prague et le droit d'apparaitre pour l'éternité sur l'énorme trophée WPT qui trône désormais dans la salle de tournoi. Et ça, c'est plutôt très balla ! Malheureusement pour lui, il n'ajoutera pas une seconde plaque avec son nom dessus, 7 ans plus tard.

 

Il reste 16 joueurs (sur 1227 inscriptions)
Level 28 - Blindes : 25 000/50 000, ante 50 000
Moyenne : 2,3 millions
Gain assuré : 30 250€

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
A mi chemin du bonheur

On va passer en un post de 16... à 12 joueurs ! Ouais, ça va vite. Et surtout, je commence à avoir de sérieux soucis de connexion. Merci à tous les joueurs qui passent et m'offrent un peu leur 4G, le dieu des flips vous le rendra. 

Qu'on se rassure aucun des bleus n'est tombé. Mieux, Eric Sfez est toujours chipleader. C'est plus compliqué pour Arnaud Enselme, mais je peux vous dire que vu la zone de confort, mentalement, dans laquelle il est installé, ça va être compliqué de le titiller et tilter tout de suite.

On a perdu 12 joueurs déjà aujourd'hui, la partie s'arrêtera à 6 joueurs restants et la table finale sera composée de 9 joueurs.

Petit point sur ce qu'il s'est passé récemment :

 

large.Jakob_Madsen_15.JPG.c2a326f8290a91
L'homme au milieu de la photo ne gardera probablement un bon souvenir de ce tournoi. Il s'appelle Jakob Madsen, et après avoir open, il a entendu son voisin de gauche, Jon Gurrutxaga, lui annoncer tapis. "C'est un fou de faire ça", me glissait Eric Sfez après coup, "avec trois mecs à parler derrière lui. Et puis c'est beaucoup son tapis !". Madsen ne s'est pas posé la question très longtemps, et a rapidement mis les jetons de l'autre côté de la ligne avec :Qh:Qs. L'Espagnol a fait la petite moue de "ouuups", puis il a retourné :Ad:3d et a tout a fait logiquement trouvé un :Ac dès le flop

 

large.lewandowski14.JPG.061ce3843fbeadfc
Puis ce monsieur, Kamil Lewandowski, est parti, à peu près dans l'obscurité de cette photo. Enfin, disons que son play ne restera surement pas dans les annales : "A 14 left de 600k€, je ne m'attendais pas à voir ça", me glissait Arnaud, un brin songeur suite à cette main : le Libanais Alain Zeidan a open, le faux attaquant du Bayern a défendu sa BB, puis sur :Tc:6h:2s, le Polonais a check raise flop (de 90k à 250k), puis les deux joueurs ont check la turn :Jh avant que Lewandowski ne pousse son tapis (685 000) sur une river :4s. J'offrirai bien un ticket à 10€ à celui qui trouve la main de Lewandowski, mais ce n'est pas comme si j'étais le seul média ici : :7s:5s, com-plé-te-ment au calme. Je ne sais pas ce qui est pire : tenter un bluff comme celui-ci, avec cette main, à ce moment précis du tournoi, ou se faire call par :Td:9d chez Alain Zeidan, avec juste une middle pair ? Up to you.

 

large.kolev_zeidan.JPG.0280e5e38f26f9d97Alain Zeidan, crâne reluisant, ne s'attendait pas non plus à découvrir cette main au showdown. Mais après tout, pourquoi pas, ça lui permet de décoller au chipcount avec lui aussi près de 5 millions

 

large.juan_arango.JPG.378eb9e983fb8951d2
Et juste après cette main un peu folle, une autre confrontation fut sanglante : deux joueurs sont partis à tapis sur la turn d'un tableau :Th:6d:2d:Ts . Le premier, en photo ci-dessus et répondant au nom de Juan Arango, a retourné :Tc:8s, pour trips kicker 8. Son adversaire, Vitalijs Zavorotnijs a alors claqué... :Td:9h pour trips, kicker 9 ! Vous imaginez comme ça doit cogiter dans la tête d'Arango à cette heure-ci ?

 

 

Vous savez tout, ne manque plus que les nouveaux chipcounts. Ça tombe bien, ils sont juste en dessous.

 

large.tapis_sfez.JPG.f3806b961fb7a6a18ce

 

Table 85
Siège 1 - Eric Sfez : 4 970 000 (chipleader)
Siège 2 - Martins Adeniya : 2 580 000
Siège 3 - Niko Koop : 4 265 000
Siège 5 - Jon Gurrutxaga : 3 640 000
Siège 6 - Antal Mezei : 1 570 000
Siège 8 - Jerry Odeen : 1 420 000

Table 86
Siège 1 - Arnaud Enselme : 1 450 000
Siège 2 - Jason Tompkins : 660 000
Siège 3 - Boris Kolev : 4 120 000
Siège 4 - Alain Zeidan : 4 840 000
Siège 7 - Vitalijs Zavorotnjis : 4 585 000
Siège 8 - David Hu : 3 010 000

 

Il reste 12 joueurs (sur 1227 inscriptions)
Level 29 - Blindes : 30 000/60 000, ante 60 000
Moyenne : 3,06 millions
Gain assuré : 52 262€

Modifié par veunstyle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Refroidi

Brrr, ça piquote le dos tout ça. Tu sais le petit filet qui remonte toute la colonne vertébrale et qui dresse les poils sur les bras ensuite. Ce frisson horrible qui a du passer à travers le corps d'Arnaud Enselme après avoir disputé la main qui a conduit a son élimination à la 12e place.

Shortstack parmi les shortstacks, Arnaud s'accroche et vit de resteal bien placés jusque là. Une nouvelle main arrive, son voisin Boris Kolev relance UTG et Arnaud défend sa BB "avec un peu moins de 20 blindes", un bon million de jetons en soit.

Un flop :8h:8c:Jd apparait sur la table et le Français place un check raise de 100 000 à 300 000. Boris paie et sur une turn :9h, Arnaud annonce presque logiquement tapis. Le Bulgare demande un compte, on lui répond 745 000, il rétorque alors "I call".

Arnaud retourne :9c:8d, pour une défense de blindes qui a viré en deux paires floppées, et full à la turn ! Le Bulgare est dans de sales draps avec :Qc:Qd... mais la river est une :Qh. Bam, full supérieur ! 

large.arnaud_enselme_bust.JPG.02c63dc496
Sereinement, Arnaud Enselme pousse son tapis, avec son full trouvé à la turn. Et pourtant, ça ne suffira pas...

 

Mains sur la tête, Arnaud fait un tour sur lui même, le temps de réaliser qu'on lui a bien mise au fond, puis il quitte la table sans dire un mot. 

"Arnaud est costaud mentalement quand même, moi j'aurais tout pété", confiait Lucas Sfez, toujours dans le rail de papa, et qui a bien évidemment assisté comme tout le monde à ce coup de tonnerre.

Arnaud Enselme repart de ce tournoi avec 46 250€, et pour le gros one time, il faudra retenter sa chance une autre fois. Il abandonne également Eric Sfez dans la galère, lui qui devient le dernier espoir Français sur ce WPT.

 

Dans la foulée de cette élimination, Antal Mezei termine 11e (KQ vs QQ chez l'Espagnol qui avait craqué QQ un peu plus tôt) et c'est un autre shortstack qui a gentiment pu rendre les armes en 10e position, David Hu, K9 vs KT chez Boris Kolev. 

Les joueurs sont désormais réunis sur une seule et même table. Mais pas la table finale, le setup TV. La partie s'arrêtera lorsque trois éliminations seront intervenues. Et au vu du chipcount, Sfez n'a pas trop de soucis à se faire, puisqu'il est toujours chipleader. Ça parait plus compliqué pour Jason Tompkins (12bb) ou Martins Adeniya (17bb). J'ai bien dit "ça parait", puisque quand on sait qu'Adeniya est dans une position de shortstack depuis des heures, et qu'il mène très bien sa barque, on se dit qu'il faudra peut-être chercher à ailleurs pour trouver des éliminés.

large.table_finale.JPG.b1b1c4d2518235591
Quand t'as un magnifique setup TV...

 

large.9_left_players.JPG.8f01c4da3681942...mais que tu joues tout au fond de la salle quand même. Et ouais, messieurs six places seulement pour la vraie TF, il faut batailler encore un peu

 

Chipcount ultime table

Siège 1 - Eric Sfez (France) 7 345 000 (122bb)
Siège 2 - Alain Zeidan (Liban) 3 845 000 (64bb)
Siège 3 - Martins Adeniya (UK) 1 000 000 (17bb)
Siège 4 - Vitalijs Zavorotnijs (Lettonie) 7 240 000 (121bb)
Siège 5 - Boris Kolev (Bulgarie) 6 560 000 (109bb)
Siège 6 - Jerry Odeen (Suède) 1 780 000 (30bb)
Siège 7 - Niko Koop (Allemagne) 3 070 000 (51bb)
Siège 8 - Jon Gurrutxaga (Espagne) 5 280 000 (88b)
Siège 9 - Jason Tompkins (Irelande) 720 000 (12bb)

 

Il reste 9 joueurs (sur 1227 inscriptions)
Level 29 - Blindes : 30 000/60 000, ante 60 000
Moyenne : 4,09 millions
Gain assuré : 65 822€

Modifié par veunstyle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ça peut durer

Cela fait près de deux heures maintenant que neuf joueurs se disputent une place sur la table finale télévisée de demain. Et comme annoncé, Martins Adeniya n'a pas spécialement envie de rendre les armes maintenant.

Tombé à onze blindes (870 000), l'Anglais a pris l'option de simplement défendre sa BB, suite à une relance de son voisin Vitalijs Zavorotnijs, et un call de l'Allemand Niko Koop. Un flop :4c:9s:3h apparait sur la table, check de l'Anglais, pas de c-bet du Letton et c'est l'Allemand Koop qui prend le lead en proposant 225 000.

Il est temps de vous révéler la main de Martins Adeniya : :9c:9s pour top set ! Le timing est magnifique pour lui, qui en profite pour pousser ses derniers 695 000 jetons. Il est payé par le relanceur initial et par Niko Koop ! La turn :6s et la river :4h sont check très vite par les deux joueurs, qui retournent respectivement :As:Ac (pour l'OR) et :Jh:Jd (chez l'Allemand). 

 

large.adeniya_DU.JPG.599d23f0562460dfa74
Martins Adeniya dévore ce flop des yeux : top set et triple up, la belle opération !

 

Martins grimpe à 32bb grâce à ce pot et conserve ainsi toutes ses chances de poursuivre l'aventure dans le tournoi. Désormais, le shortstack officiel est Irlandais : GL Jason Tompkins (1,1 million) il va falloir doubler bientôt !

Pour rappel, le prochain palier est d'environ 18 000€ (de 58 250€ à 74 000€).

Rien de spécial à noter du côté d'Eric Sfez, il pratique un poker qui ne lui ressemble pas généralement, c'est à dire que la boutique est actuellement fermée. Mais attention tout de même à l'eau qui dort...

 

Il reste 9 joueurs (sur 1227 inscriptions)
Level 30 - Blindes : 40 000/80 000, ante 80 000
Moyenne : 4,09 millions
Gain assuré : 58 250€

Modifié par veunstyle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dinner break, pas dinner break ?

Qu'essssst-ce tu fais bébé ? Tu le cales ou pas le dinner break pour les joueurs ? Je parle au directeur de tournoi hein. Neuf joueurs, trois éliminations à trouver, 20h passé, Martins Adeniya a doublé... et Jason Tompkins l'a imité ! 

En bataille de blindes, l'Espagnol Jon Gurrutxaga a fait tapis pour le dernier million de jetons du copain Irlandais, mais ce dernier n'attendait que ça, avec un joli petit :Ad:Ks sous sa big blinde. :Jc:7d est une main qui se défend presque pour l'Espagnol, qui n'aura pourtant pas le bonheur de trouver un peu d'aide sur un tableau :Kc:3s:2c:9d:Tc. Tompkins repasse à un peu plus de deux millions. Et nous on est toujours neuf.

J'en reviens donc à notre question de base ? On la faiiiit ou pas cette pause diner ?

 

large.tompkins_DU.JPG.29576033623f536845
Jason Tompkins est reparti pour un tour !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Deux heures plus tard : bon appétit

Le directeur de tournoi s'est finalement décidé à envoyer tout le monde en dinner break. Personne n'a trouvé la porte de sortie encore, ils sont toujours neuf sur ce Main Event. Je rappelle qu'il manque trois éliminations pour que la journée s'arrête. On ne peut pas dire qu'il s'agisse de la partie la plus excitante à regarder, mais ce moment crucial et tendu au début d'une table finale est presque normale et compréhensible. 

Continuer de passer un bon samedi de votre côté, et revenez bien plus tard, je sens que l'issue finale est loin d'être trouvée.

Reprise du tournoi à 23h10. 

Chipcount au dinner break

Siège 1 - Eric Sfez (France) 9 230 000 (77bb)
Siège 2 - Alain Zeidan (Liban) 2 275 000 (19bb)
Siège 3 - Martins Adeniya (UK) 1 375 000 (11bb)
Siège 4 - Vitalijs Zavorotnijs (Lettonie) 9 745 000 (81bb - chipleader)
Siège 5 - Boris Kolev (Bulgarie) 4 660 000 (39bb)
Siège 6 - Jerry Odeen (Suède) 2 185 000 (18bb)
Siège 7 - Niko Koop (Allemagne) 4 080 000 (34bb)
Siège 8 - Jon Gurrutxaga (Espagne) 1 730 000 (14bb)
Siège 9 - Jason Tompkins (Irelande) 1 530 000 (13bb)

 

Il reste 9 joueurs (sur 1227 inscriptions)
Level 32 à venir - Blindes : 60 000/120 000, ante 120 000
Moyenne : 4,09 millions (34bb)
Gain assuré : 58 250€

Modifié par veunstyle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

English
Retour en haut de page
×