Aller au contenu
Ce sujet

Messages recommandés

Posté (modifié)
Avion, boxe, philosophie... On s'occupe comme on peut

Un tournoi de poker c'est long... Certains joueurs combinent donc leur jeu préféré avec d'autres activités, plus ou moins répandues aux tables. Petit tour par dessus l'épaule des joueurs.

Si les conversations Whatssap, les casque audios et les petites séries sur iPad sont courantes chez les joueurs qui s'ennuient, d'autres préfèrent s'adonner à des passes temps plus fantasque. Pour se divertir, s'informer ou même se cultiver. Kamal Chraïbi par exemple, profite des tournois pour améliorer ses skills poker mais aussi... Ses skills de boxe. Quoi de mieux, qu'une petite vidéo d'entrainement pour connaître les meilleurs enchainements qu'il pourra reproduire sur le ring. Poker, Boxe, deux sports de combat où on se cogne dessus pour mettre son adversaire au tapis. Logique finalement.

 

IAtpRdxbTmG_IMG-3351.jpg
"Crochet gauche, uppercut, re-raise... Flute, je crois que je m'emmêle les pinceaux"

 

La notion de duel au poker inspire également Krijn Broski. Mais sur un plan moins physique qu'intellectuel. Le Hollandais profite donc du tournoi pour réfléchir à la notion "d'obstacle", "d'opposition". et se plonge dans la lecture de cet essai universitaire tiré de la prestigieuse école d'Harvard "How to bounce back from adversity" (Comment rebondir face à l'adversité). Voyons s'il pourra mettre en application ce savoir aux tables de Es Saadi.

 

IAtpLP0FD4X_IMG-3348.jpg
Voilà un passe temps qui devrait permettre à Krijn Broski de prendre de bonnes décisions. Beaucoup mieux que Snapshove ou ces autres applications futiles. 

Le cerveau de José travaille déjà bien assez aux tables. Une fois les cartes foldées, l'Espagnol préfère se détendre avec un jeu décontractant, où le but est de se balader dans le ciel pour mitrailler les avions ennemis. Pour les adeptes des jeux de haute voltige, ça s'appelle "Modern Warplanes".

 

IAtpOofuHKX_IMG-3356.jpg
Qu'est ce qui va se crasher en premier ? Le stack de José ou son F-18 ici en pleine bataille aérienne.

 

Mais le meilleur d'entre tous, c'est bien Jean Pierre Didier, qui s'informe en temps et en heure sur un très bon coverage. Tiens tiens, cette page me dit quelque chose (désolé pour la qualité photo, l'appareil est en charge mais je suis sur que vous aurez deviné de quelle site on parle).

 

IAtpJOLeRJP_IMG-3350.jpg
"Ces salauds de couvreurs ne parlent même pas de moi". T'inquiète Jean Pierre, on est juste derrière toi.

Il reste 112 joueurs (sur 544 inscriptions)
Level 15 - Blindes : 1500/3000, ante 500
Moyenne : 145 000

Modifié par cosmictrip

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)
Tips ou pas tips

 

Il y a deux jours, l'Anglais Sam Grafton a tweeté ça : une belle photo du vainqueur Espagnol du 25 000$ (pour 5,1 millions $ de gains) en train de participer à qui veut gagner des millions. 

"Vous venez de remporter 5,1 millions de dollars sur un tournoi de poker, grâce à un ticket freeroll. Combien allez vous laisser de pourboire ?"

La réponse C est en effet ce qu'il s'est passé aux Bahamas. Le débat sur "faut-il vraiment balancer ce genre d'infos sur les réseaux publics" est vite apparu dans les commentaires de ce tweet (que je vous recommande chaudement de lire) et j'avoue que ça parait moyen moyen comme façon de communiquer (ce n'est pas moi qui vais lui donner des leçons de communication ceci dit hein) 

Pourquoi je pose ça là ? Parce qu'on est au Maroc, territoire outre mer des joueurs de poker espagnols, et que cette question du tips fait très souvent parler ici.

Le débat est ouvert.

Modifié par veunstyle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)
Bulle en approche, Kamal Atoui souffle le chiplead

Encore une vingtaine d'éliminations et nous entrerons dans les places payées de ce Main Event.

C'est une tête bien connue du Es Saadi qui est aux commandes de ce Main Event. Alors qu'on s'approche doucement de la bulle, Kamel Atoui abuse de son stack et grappille les jetons de ses voisins. 560 000 jetons pour lui et puisqu'Isabel Baltazar a perdu de sa superbe, c'est bien lui le nouveau chipleader. Ca tombe bien, le Main Event de ces WSOPC est un des seuls tournois qu'il n'a pas encore deep run ici. Vainqueur de l'opener l'année dernière, Runner-up du Marrakech Poker Open en 2013, table finale du dernier Sismix... Kamel enchaine les perfs comme des perles au Es Saadi. Rebelote en 2019 ?

 

IAtqSp1mhuP_DSC-0499.JPG
Pas du genre à fanfaronner le Kamel Atoui. Concentration maximum pour le sérial perfeur du Es Saadi qui a encore monté une belle muraille de jetons.

 

IAtqOC2HVk8_DSC-0496.JPG
Dans un style plus expressif, voici Abida Jaouad. Le Marocain passe du bon temps au Es Saadi. Runner-up du dernier WPT Deepstacks, le voilà à plus de 320 000 jetons.

C'est terminé en revanche pour Clément Richez, Hélène Dominique, Aitor Tilla, Adriano Di Fatta, Mathieu Papineau, Kamal Chraibi, Romain Morain, Ercan Atmaca, Henri Dupont, Christopher CHaudey et Miguel Coussement.

Random chip count : 

Kamel Atoui : 560 000
Isabel Baltazar : 368 000
Stéphane Dossetto : 362 000
Jimmy Kebe : 342 000
Pierre Antoine Quignard : 340 000
Abida Jaouad : 322 000
Canarinho : 282 000
Carlos : 270 000
Miguel Montes : 268 000
Barny Boatman : 265 000
Fernando Pons : 136 000
Aurélie Dassi : 134 000
Camel Meriem : 120 000
Yuri Ishida : 101 000
Adrien Saz : 85 000

Il reste 86 joueurs (sur 544 inscriptions)
Level 15 - Blindes : 2000/4000, ante 500
Moyenne : 190 000

Modifié par cosmictrip

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une table télévisée est envisageable après le dinner break d'après mes infos. Si la technique veut bien suivre, évidemment. Le plan serait d'attendre que la bulle éclate.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)
Les vieux  Briscards se réveillent

On n’avait pas trop parlé d’eux, voire même pas du tout, mais certains vétérans du Es Saadi ont attendu la barre des cent joueurs left pour se montrer.

Parmi eux, Monsieur Najib Bennis. Cet habitué du circuit marocain (plus d’une quinzaine de tables finales au compteur dans ce même casino), vient de décoller. Un joli full avec :Jd:Jc sur un board :Ad:Jh:Kc:6s:As face au brelan de son adversaire espagnol et le voilà au delà des 400 000 jetons. Il interpelle alors Jimmy Kébé et son gros stack posté au siège 2.

« Je suis prêt pour l’affrontement, prévient le Marocain qui s’est pris un brelan de 6 de l’ex-footballeur quelques minutes plus tôt.
- Quel affrontement ? Je cherche pas les problèmes, rétorque Jimmy.
- Pas pour les problèmes. C’est pour le plaisir cher ami. »

On attend le round 2 avec impatience.

IAtsae11tW8_DSC-0521.JPG
Najib Bennis ici à gauche vient de bouffer son voisin espagnol. Il a dores et déjà repéré sa nouvelle cible, à savoir Jimmy Kebé, au siège 2.

Autre joueur redoutable du circuit marrocain (et qu’on avait un peu zappé jusque là), Monsieur Hassan Fares. On ne va pas vous faire la liste de toute ses perfs mais pour situer le bonhomme, c’est près d’un million de dollars de gains en tournoi (il pourrait dépasser la barre mythique en cas de gros résultat ici), et des perfs à la pelle que ce soit en France, au Sénégal ou bien au Maroc. Il a remporté le Main Event du Marrakech Poker Open ici même il y a maintenant 9 ans et il revient raser les tables du Es Saadi presque chaque année. En 2018, Hassan fait deuxième et troisième des deux High Roller. Solide. Solidement assis sur ses 350 000 jetons, il devrait animer la fin de ce tournoi.

 

IAtr4G4z6eN_DSC-0511.JPG
Camel Meriem peine à exister à la table. La faute à son petit stack, mais aussi à Hassan Farès, à sa gauche, qui attire tous les jetons de la table

 

A huit joueurs de la bulle, c’est pourtant la jeunesse qui guide les troupes en la personne de Julien Robert qui a construit un joli stack de 700 000 jetons. :Qs:Qh face :As:Kd et :Ah:Kh, ça passe. :Ts:Td face à :As:Kd, ça passe. GG !

 

IAtr1mNkIJN_DSC-0524.JPG
Les flips passent, les jetons viennent, la musique est bonne... Une bonne journée de poker pour Julien Robert !


 

Il reste 72 joueurs (sur 544 inscriptions)
Level 15 - Blindes : 3000/6000, ante 500
Moyenne : 225 000

Modifié par cosmictrip

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)
Kamel envoie du caramel

Un bon gros clash entre big stacks et Kamel Atoui reprend le chiplead de ce Main Event.

Kamel Atoui a fait parler la poudre lors d'un choc délicieux entre stack titanesques. Le Français open utg et se fait payer au bouton par Tarek Omri, assis sur plus de 500 000 jetons. :As:2c:3s sur le flop et Kamel laisse la main à son adversaire qui envoie un bon premier raise à 35 000. Kamel paye tranquillement. Environ 90 00 dans le pot. Turn :7c et Tarek poursuit l'agression. 100 000 demandé cette fois ! Kamel se pose, réfléchit un temps, puis réplique par un minraise à 200 000 (avec 151 000 derrière). Gros casse tête pour Tarek qui prend une bonne minute et demi avant de payer. Sur la river :4s, Kamel pousse tout et Tarek prend moins de temps, mais un peu quand même pour payer le tapis adverse. :3s:3h pour Kamel qui maximise son brelan face au :As:Td de son adversaire.

 

IAtsS6wCGqG_DSC-0534.JPG
Un slow play sournois avec brelan de 3 Kamel Atoui s'envole dans ce tournoi avec plus de 800 000 jetons.

 

Kamel Atoui s'offre le plus gros coup du tournoi jusque là et reprend par la même occasion le Chiplead. Juste avant la bulle. Mais il faudra attendre un peu avant de connaître le bubble boy puisque le floor vient d'annoncer le Dinner-Break, histoire que Tarek ait le temps de digérer tout ça.

 

IAtsV1rqbaX_DSC-0540.JPG
Kamel Atoui ramassant les ossements de sa victime 

 

Il reste 65 joueurs (sur 544 inscriptions)
Level 19 à venir : Blindes : 4000/8000, ante 1000
Moyenne : 250 000

Modifié par cosmictrip

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)
Kamel Atoui et les autres

Les croupiers nous ont offert un leger chipcount (en tout cas quelques uns des plus gros tapis), juste le temps de s'apercevoir que Kamel Atoui domine les débats, avec 780 000.

Julien Robert a connu un coup de chaud pour monter jusqu'à 900 000, mais la température a légèrement baissé et le voilà désormais avec 680 000. La bulle n'est plus très loin et les organisateurs espèrent bien la voir éclater lors de ce niveau de reprise.

 

IAttRF37eGB_chips-atoui.JPG

 

Quelques chipcounts à la pause diner

Kamel Atoui : 780 000
Joonas Hautala : 712 000
Julien Robert : 680 000
Brahim Hajji : 615 000
Kamel El Abdallaoui : 556 000
Joao Duarte Gil : 549 000
Achille Voltolina : 500 000
Mouloud : 500 000
Janis Saultis : 458 000
Isabel Baltazar : 449 000
Stéphane Dossetto : 400 000
Jimmy Kebe : 262 000
Sairi Azzelarab : 249 000
Robert Rumba : 150 000
Rickart Rohani : 147 000
Nicolas Pacifico : 117 000
Anas Tadini : 110 000

Modifié par veunstyle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
C'est maintenant ou... maintenant en fait

IAttXikVMcX_tableau-bulle.JPG

 

Première grosse vibration dans ce tournoi pour les 64 derniers joueurs en course, puisque à 20h47, c'est officiel, le tournoi est mis en pause, une table est cassée et nous jouerons désormais en main par main jusqu'à trouver un bubble boy. 

Mais que s'est-il passé pour en arriver la ? "C'est un Espagnol qui a bust un Marocain."
Ah ba chouette ça, merci @FloFlo M.pour l'info, ça nous fait du bien d'apprendre ça.

"Nous allons jouer le main par main. Assurez vous que vous avez bien 8 joueurs à table, et si c'est le cas, dealers, nous pourrons y aller", vient de glisser Olivier le TD au micro, "dealer, deal one more hand please".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)
Une bulle expéditive

On a même pas eu le temps de trop stresser que la bulle a déjà explosé.

C'est le señor Lopez qui échoue aux portes de l'argent, éliminé par le superstack Julien Robert sur un bon flip des familles Le :Jh:Js de l'Espagnol n'a pas tenu face au :Ad:Qc du Français qui sauve par la même occasion son compatriote ultra shortstack Alexandre Sanz, qui va pouvoir tranquillement envoyer ses trois dernières blindes.

 

IAtuqVLWQIB_DSC-0552.JPG
Adios señor Lopez (dont on voit le bout de la main droite en bas à gauche ! Merci Monsieur Robert (dont on voit les deux poignets à droite.

Un gros ouf de soulagement aussi pour Mohamed Hossam, également parti à tapis au moment fatidique. Son :As:Ks a tremblé sur le flop :7d:8h:9h face au :Ah:6c de son adversaire mais les deux briques suivantes lui permettent de respirer et de s'offrir un je ne sais combientième cash dans l'antre du Es Saadi.

 

IAtumDb18EX_DSC-0558.JPG
Sourires chez Mohamed Houssam et son copain Anas Tadini. C'était chaud mais le Marocain est bien dans l'argent !

 

Les 63 joueurs restants sont assurés de repartir avec un minimum de 28 000 MAD (2 574 €). On va savourer le popcorn-time qui s'annonce avec un bon petit thé à la menthe, qui va bien juste après le dinner break.

 

giphy.gif

 

Il reste 63 joueurs (sur 544 inscriptions)
Level 19 : Blindes : 4000/8000, ante 1000
Moyenne : 280 000

Modifié par cosmictrip

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)
Des busts, des busts et du bluff

La salle se vide à vitesse grand V. Déjà seize joueurs éliminés en à peine trente minutes. Beaucoup de coin flips, de "mauvaises rencontres" mais aussi quelques coups de maîtres.

C'est le cas notamment d'Ibrahim Kiriakus. Le Suédois s'est retrouvé à payer :Kc:Jc au bouton face à son voisin de droite, surnommé VPA (un Espagnol qu'on avait déjà croisé dans le deepstack). Une première mise payée sur un flop :As:Jh:3c. Une deuxième cartouche payée sur la turn :2c et enfin la river qui change tout : le :8s. Le troisième parpaing est envoyé, pour presque la totalité du stack du Suédois. Ibrahim, après une petite minute de réflexion, trouve finalement le call. :Qs:Ts chez Monsieur VPA. "Nice read Mister Kiriakus". 500 000 jetons pour lui.

A part ça, on a assisté à des "All-in / Call" pré-flop en pagaille. Notons quand même cette belle rencontre Nicolas Pacifico et Achille Votolina, seul Italien présent parmi les survivants.

Nicolas open utg, payé au bouton par le Transalpin. C-Bet sur flop :Jd:As:Td. L'italien ne bronche pas et avance la somme. Check sur la turn :3d et Achille passe à l'attaque. 50 000, pour le montant du raise. Un peu de cinéma suspens chez Nicolas qui annonce finalement all-in. L'homme au nuts bleus (voir ci-dessous) paie sans trop tarder avec sa couleur :5d:2d et se prend... Les nuts ! :Ad:Kd pour le Français qui passe à 400 000 de stack.
 

IAtvrHuKyaP_IMG-3358.jpg
L'homme au Nuts bleus qui se mangent les Nuts rouges. Ca ne s'invente pas.

Pendant ce temps, Julien Robert continue sa démonstration. Il vient de passer au dessus de millions de jeton mais est suivi de près par l'Anglais Brahim Hajji.
 

IAtvoS1LDMB_DSC-0594.JPG
Brahim Hajji dans le groupe des poursuivants pour aller chercher le maillot jaune Julien Robert

Récentes éliminations

Ils remportent 30 000 MAD

48e - Mathieu Chevalier
49e - Ange Eli
51e - Davis Modans
52e - Ringo Stimac
53e - Adrien Sanz
54e - Daniel
55e - Anas Tadini

Ils remportent 28 000 MAD

56e - Patrick Sacrispeyre
57e - Roberts Rumba
58e - Jérome Barre
59e - Abida Jaouad
60e - Thierry Morel
61e - Henrique de Oliveira
62e - Barny Boatman
63e - NC

Il reste 47 joueurs (sur 544 inscriptions)
Level 20 : Blindes : 5000/10000, ante 1000
Moyenne : 360 000

Modifié par cosmictrip

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)
Le petit Robert

Voilà un joueur qu'on n'avait pas vu venir dans ce tournoi, Julien Robert. Qui ça ? Je me pose la même question que vous.

Il s'agit du chipleader actuel du tournoi, avec plus de 1,5 million de jetons. Depuis le début de la soirée, il semble touché par la grâce, et ce genre d'histoire, on sait comment ça finit souvent... Si vous avez suivi les petites stories sur l'Instagram de Club Poker, vous avez alors peut-être découvert son petit rush de mutant.

Il a notamment gagné QQ vs AK et AK, pour éliminer deux joueurs et grimper à 760 000, avant de passer TT vs AK pour s'approcher du million. Et là, tout récemment, c'est ce que vous apercevez sur la photo ci-dessous, il s'est offert le scalp d'un nouveau joueur en remportant un pot de près de 50bb avec 99 vs AA... qui trouve un 9 sur la river !

Ça y est, vous commencez à comprendre de quelle genre de belle histoire on parle là ?

 

IAtvUkBrUcX_julien-robert.JPG
Julien Robert, l'homme en forme aujourd'hui

 

A part ça, on a appris plusieurs faits de jeu :

- Aurélie Dassi a bust en 42e position. La petite amie de Jérôme Sgorrano se débattait depuis un long moment avec un petit tapis. Elle abandonne ainsi Isabel Baltazar, la dernière survivante féminine, comme bien souvent ici. Il reste 27 belles blindes chez Baltazar pour défendre ses chances jusqu'au bout.

- Stéphane Dossetto aurait, selon @mama913, "bet/call muck river sur :3s:5s:3h:9s :4d après avoir découvert le :As:8s de son adversaire. Il ne lui reste plus que des jetons jaunes", comprenez par là qu'il est plus proche de la fin qu'autre chose. 

- Pierre Antoine Quignard a doublé son tapis de 21BB, en remportant un flip face à Javier Tsunamy, avec une paire de Dix contre As-Roi. Le Français remonte à 420 000 alors qu'il ne reste plus que 250 000 chez l'Espagnol.

- Camel Meriem et Jean Pierre Didier sont à ranger dans la liste des éliminés.  

Récentes éliminations

Ils remportent 32 000 MAD

41e - Jean Pierre Didier
42e - Aurélie Dassi
43e - Sairi Azzelarab
44e - Camel Meriem
45e - David Cameron Carrasco
46e - Chakib Bennani
47e - Lotfi Yahyaoui

 

Il reste 40 joueurs (sur 544 inscriptions)
Level 20 - Blindes : 5 000/10 000, ante 1 000
Moyenne : 408 000
Gain assuré : 32 000 MAD

Modifié par veunstyle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)
Le streaming est lancé... et devrait bientôt marcher

Ca y'est ! Le directeur de tournoi a déplacé sept joueurs dans le salon égyptien pour le début de la table télévisée. Reste plus qu'à attendre que le lien fonctionne.

Habemus Streaming ! Enfin presque. BenDo et son équipe de choc font absolument tout leur possible pour contourner les problèmes techniques. Il m'a assuré que ça devrait bientôt être bon. En attendant voici déjà le lien où vous pourrez trouver la table TV.

 

 

IAtwiVFXEZi_Table-TV2.JPG
Les yeux du Es Saadi sont en place et ne louperont rien de l'action. Mais pour l'instant, ils voient très flous.

 

IAtwexNscAG_Table-TV.JPG
Kamel Atoui, Miguel Montes, Abdellah El Ghrari, Abdelhamid El Khayati, Sonny Franco, Eric Rabut et bientôt Jimmy Kébé vous attendent dans le salon Egyptien

 

Il reste 38 joueurs (sur 544 inscriptions)
Level 20 : Blindes : 6000/12000, ante 2000
Moyenne : 418 000
Gain assuré : 35 000 MAD

 

Modifié par cosmictrip

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)
Le busto pour Fernando, l'ivresse pour Farès

On a perdu l'unique November-niner de ce field. Hassan Farès, lui, a encore fait des dégâts.

Chipleader au début de cette journée, Fernando Pons a vu son stack fondre continuellement après le dinner break. Tombé en dessous des 15 BB il a tout envoyé avec :Ts:Td mais la pièce est tombée du côté de Brahim Hajji qui passe au dessus du million de jetons avec son :As:Qc. L'Espagnol ajoute tout de même un drapeau marocain à sa fiche Hendon Mob... Ah non pardon, c'est vrai qu'il s'agit de Monsieur "Sastre".

 

IAtwKf8BbqX_DSC-0617.JPG
Brahim Hajji (à gauche, en gris) ajoute un nom de prestige à son tableau de chasse déjà bien rempli

 

 Pendant ce temps, Hassan Farès ne fait pas dans la dentelle. Quand il se retrouve à tapis, c'est qu'il est devant, et même quand il est derrière, ça passe. Kamal El Abdallaoui peut en témoigner.

Kamal raise utg+2 avec :Qd:Qh et se retrouve seul à seul avec Hassan Farès, qui call en grosse blinde. Le flop vient :Ad:6c:9h et Farès défend sur le C-Bet de son adversaire. Turn :5c, Kamal a confiance en sa paire de dames et pousse tout, alors qu'il couvre son rival pour environ 200 000 jetons. Hassan hésite mais décide de Gamble avec son :8c:5c. Il faut dire qu'il a des outs. La suite, la couleur... Mais c'est le brelan qui le fait doubler grâce à une river :5h cruelle. Il flirte désormais avec le million de jeton.

 

IAtwUNPBat8_DSC-0622.JPG
Sick river pour Kamal (au milieu, avec ses lunettes noires) qui vient de gouter à la foudre Hassan Farès (à gauche, avec ses lunettes noires)

Il reste 33 joueurs (sur 544 inscriptions)
Level 21 : Blindes : 7000/14000, ante 2000
Moyenne : 480 000

Gain assuré : 35 000 MAD

 

Modifié par cosmictrip

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)
Maman j'ai raté l'avion... Et je vais gagner gros

Il est parfois bon d'arriver en retard à l'aéroport. Ça peut donner un deep run sur un Main Event... Pour le premier gros tournoi de sa vie.

C'est la belle histoire de ce festival. Parti seul pour quelques jours de vacances au soleil, Kamal El Abdallaoui avait prévu de rentrer il y a deux jours. Arrivé en retard à l'aéroport de Marrakech, le Français a loupé son avion retour. Du coup, il s'est dit qu'il allait tenter un sat pour le Main Event. Deux jours plus tard, le voilà dans les trois dernières tables du plus gros tournoi de sa vie. "J'ai rien à voir avec ce monde là normalement. Je travaille à l'usine, à Amiens" explique l'invité surprise qui découvre le poker live. Mon premier tournoi, c'était cette semaine, lors de l'opener. Si j'avais pas loupé mon avion, rien de tout cela ne serait arrivé. Mais bon, il y a une raison à tout".

 

IAtxQ0nhOa8_DSC-0633.JPG
En totale détente sur ce Main Event, Kamal vit actuellement l'une des semaines les plus inattendues de sa vie. Pour savoir comment rentabiliser un avion raté, c'est à lui qu'il faut s'adresser.

 

"J'essaie d'imiter ce que j'ai vu sur Youtube"

Mais comment est-il possible de deep run un Main Event à 1 350 € quand on n'a jamais joué ni online, ni en Live ? "C'est juste qu'un jour, j'étais à Barcelone pour les vacances et je suis passé au casino. Il y avait l'EPT et j'ai regardé comment ça se passait. J'ai rencontré un Français qui m'a un peu montré le casino, les tables télévisées et j'ai bien kiffé l'ambiance. J'ai commencé à regarder un peu des vidéos sur internet, avec Phil Ivey et tout... J'essaie juste d'imiter ce que j'ai vu sur Youtube."

Pour l'instant, son jeu d'acteur fonctionne plutôt bien et quand on l'observe dans son attitude, comme dans son jeu, il n'a rien d'un néophyte. "J'ai ma petite recette à moi. Je sais que je dois penser à ma main, ma positAprion, à ce que l'adversaire peut avoir et après je prends ma décision. Mais en une semaine j'ai beaucoup appris. Le lexique déjà, et encore il y a plein de mots que je comprends toujours pas. Mais surtout sur les coups, les mains à jeter, les montants des mises. Quand j'ai "bust" du premier tournoi - c'est comme ça qu'on dit hein ? - je me suis dit que j'allais pas refaire la même erreur par exemple".

Au vue de sa semaine Marrakchi, Kamal a déjà réussi ses vacances. "C'est que du bonus maintenant. Si je reviens demain, je vais profiter de chaque minute. Ca serait du pur plaisir".

On espère pour lui. En attendant, notre invité surprise vient d'être déplacé en table télé. Comme Phil Ivey.

 

Il reste 28 joueurs (sur 544 inscriptions)
Level 21 : Blindes : 8000/14000, ante 2000
Moyenne : 580 000

Gain assuré : 40 000 MAD

Modifié par cosmictrip

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Julien Robert tient le bon bout

giphy.gif?cid=3640f6095c43b3144d4b65396b

 

Il reste 27 joueurs sur ce Main Event, les choses vont à toute vitesse ! 

- Stéphane Dossetto a joué son dernier coup de cartes sur un flop :3h:8h:4s avec :9d:4d en main. Oui bon, les affaires ne marchaient plus si bien, le stack ne suivait plus, et il fallait prendre des risques. Un copain espagnol l'a payé avec :Ts:6d et a trouvé un :Td sur la turn. Après sa 2e place sur le 550€ du début de festival, le Français ajoute un drapeau marocain supplémentaire sur sa Hendon Mob avec cette 28e place, et sera bon pour un gain de 40 000 MAD cette fois.

- Javier Tsunamy a pris la porte juste avant, 29e. Javier a légèrement gamble pour son dernier coup et ses jetons ont filé chez un collègue espagnol à lui. Encore un deeprun moustache pour Javier au casino Es Saadi. Merci quand même pour les 200 Espagnols dans le field.

A part ça, ce sont des étrangers de toute nationalité qui ont disparu, c'est assez étonnant : un Marocain 30e, Mohamed Ali, un Espagnol 31e, David Algarra, un Portugais 32e, Joao Duarte Gil, un Letton 33e, Janis Saulitis, un Finlandais 34e Joonas Hautala, et (enfin) deux Français, Joseph Pineiro (35e) et Mehdi Merai (37e). Entre ces deux là, s'est glissé le Marocain Abdellah El Ghrari.

Et oui, les choses ont bien changé à Marrakech avec le temps !

Nouveau redraw à 27 left
Table 2

Julien Robert : 1 481 000
Hassan Fares : 798 000
Steve Berdah : 891 000
Kamal El Abdallaoui : 850 000
Smain Mamouni : 242 000
Mouloud : 775 000
Rickart Rohani : 302 000

Table 4

Brahim Hajji : 1 061 000
Alexis : 484 000
Cheva : 1 084 000
Isabel Baltazar : 840 000
Edoardo Mortera : 378 000
Ramon Sol : 421 000
Carlos : 189 000

Table 8

Pierre Antoine Quignard : 825 000
Fadhil Farag : 380 000
Olivier Paris : 229 000
VPA : 769 000
Ibrahim Kiriakus : 347 000
Najib Bennis : 812 000

Table 9 

Kamel Atoui : 780 000
Miguel Montes Ferreiro : 145 000
Nicolas Pacifico : 600 000
Jimmy Kebe : 340 000
Abdelhamid El Khayati : 240 000
Sonny Franco : 720 000
Eric Rabut : 385 000
 

Il reste 27 joueurs (sur 544 inscriptions)
Level 22 à venir - Blindes : 8 000/16 000, ante 2 000
Moyenne : 627 000

Gain assuré : 40 000 MAD

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fares accelère les choses

IAuadet0mYN_hassan-fares.JPG

 

Quel rythme ! Les joueurs sont pressés d'en découdre on dirait. Le tableau n'affiche plus que 24 joueurs en course, après les éliminations de deux Espagnols et de Smain Mamouni, 27e.

Le vainqueur du WPT Deepstacks Marrakech 2017 ici même au Es Saadi, est tombé contre un os, un os bien dur qu'on appelle aussi Hassan Fares (photo). Avec son presque million de dollars de gains en tournoi live, le Français se place de plus en plus comme un favori dans ce tournoi, avec désormais un million de jetons. Il s'est notamment servi chez Smain Mamouni donc, pour faire augmenter son capital jeton, en l'éliminant sur un 80/20, :Th:Tc vs :9s:9d

Dans la foulée, un nouveau redraw été effectué, ce sont les trois dernières tables du tournoi. La fin est vraiment vraiment proche ceci dit, puisque à la fin de ce level 22, il sera temps de remballer.

 

Table 1 
Brahim Hajji
Kamel Atoui
Abdelmahid El Khayati
Julien Robert
Isabel Baltazar
Pierre Antoine Quignard
Kamal El Abdallaoui
VPA

Table 2
Nicolas Pacifico
Edoardo Mortera
Alexis
Mouloud
Hassan Fares
Fadhil Farag
Ibrahim Kriakus
Sonny Franco

Table 3
Cheva
Ramon Sol
Jimmy Kebe
Steve Berdah
Najib Bennis
Rickard Rohani
Eric Rabut
Olivier Paris

 

Il reste 24 joueurs (sur 544 inscriptions)
Level 22 - Blindes : 8 000/16 000, ante 2 000 (fin de la journée à la fin du niveau)
Moyenne : 709 000

Gain assuré : 40 000 MAD

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)
Petite réunion entre superstacks

Le hasard du re-draw fait bien les choses. Tous les joueurs de la table télévisée, ou presque, ont largement au dessus de la moyenne.

Avoir un avion, c'est bien. Mais avoir un avion quand tout tes potes ont une fusée dernière génération, ça la fout mal. La comparaison est peut être foireuse, mais elle convient bien à la situation de cette table télévisée. En effet, le re-draw a décidé qu'il n'y aurait que des superstacks dans le salon égyptien. Un seul joueur se situe en dessous de l'average, et les autres sont parfois bien au delà. Un tirage qui interloque certains joueurs, voire même les effraie.

"C'est quoi ce re-draw demande Kamel Atoui à la floor postée à côté de la table ? Y'a que des gros stacks ici, alors qu'à côté, ils se battent tous avec 10 blindes ?
- Il y aura un autre re-draw demain, s'interroge également le chipleader Julien Robert.
- Non, on vient d'en faire un, c'est pas pour tous vous faire re-déplacer, répond la floor.
- En tout cas je te l'annonce, le gagnant de ce tournoi se trouve à cette table, prophétise Kamel.
- Et pourquoi pas les sept derniers, renchérit Isabel Baltazar, elle aussi assise sur une bonne masse de jetons.

Ca parle beaucoup, mais pour ce qui est du poker, on ne voit pas grand chose. Les superstacks voisins rendraient-ils nos acteurs frileux ?

 

IAuau42LWSN_TV-2.JPG
Tous les jetons bleus (à 25 000) du tournoi se trouvent à cette table.

Chipcount de la nouvelle table télévisée :

IAuatIq1M6P_TV-stack.JPG

 

Il reste 24 joueurs (sur 544 inscriptions)
Level 22 : Blindes : 8000/16000, ante 2000
Moyenne : 680 000

Gain assuré : 46 000 MAD

Modifié par cosmictrip

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)
Pas de Day 3 pour Fadhil Farag

Un bon set-up des familles aura eu raison du dernier représentant égyptien de ce Main Event

Ca se chauffe entre le premier de parole et son voisin Ibrahim Kiriakus. Raise - reraise - call et on se retrouve avec 120 000 dans le pot avant de voir le flop {3-Hearts}{10-Spades}{8-Clubs}. Tapis annoncé chez Fadhil qui se fait snapcall par le Suédois. :Qd:Qc chez Farag et brelan max chez Kiriakus qui montre :Th:Tc. Aucune dame ne viendra sauver le Marocain qui se consolera tout de même avec 46 000 MAD et ajoute une nouveau drapeau marocain à sa fiche Hendon Mob que le Casino Es Saadi a bien aidé à remplir.
 

giphy.gif

 

Il reste 23 joueurs (sur 544 inscriptions)
Level 22 : Blindes : 8000/16000, ante 2000
Moyenne : 680 000

Gain assuré : 46 000 MAD

Modifié par cosmictrip

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)
Une journée au paradis

giphy.gif?cid=3640f6095c43dbe86a53424741

Le 22e niveau de ce tournoi est terminé et entraine avec lui l'ensemble du field vers la porte de sortie : 22 joueurs ont fini par se qualifier pour le jour 3, le dernier de ce Main Event WSOP Circuit Marrakech, et à la fin du bal, le chef d'orchestre est le même que depuis un petit moment déjà, Julien Robert, avec 1,575 million.

Le Bisontin n'est pas né de la dernière pluie et affiche déjà des résultats sur Hendon Mob depuis 2009 (avec quasi 100 000$ de gains), dont une table finale sur le WPT Amneville 2010 (7e), une 3e place sur un PPD Forges Les Eaux en 2011 ou une 26e place sur ce même tournoi, en 2016, l'année où @Matslides'était imposé. 

"Je ne joue pas beaucoup en live, mais j'ai un rendement intéressant", confiait-il en fin de journée, forcément pas peu fier de son day 2, qui avait pourtant avec seulement 97 000 jetons à midi : "J'ai commencé par grind progressivement pour monter à 160 000, puis c'est là que j'ai gagné AK contre KK chez Henrique Pinho pour grimper à 320 000. Je m'offre alors 150 000 de plus à l'approche de la bulle en grindant énormément, puis est venu cet énorme coup avec ma paire de Dames. J'ai open UTG à 13 000, tout le monde à jeter, jusqu'au joueur en SB, qui m'a fait tapis 180 000... et là BB fait de même, pour 90 000. Franchement, j'ai hésité, je ne me sentais pas super bien mais bon... j'ai payé, ils avaient As-Roi tous les deux." 

 

IAubxh1LGrX_julien-robert-CL2.JPG
Voici la tête du chipleader, Julien Robert, avec plus de 1,5 million de jetons

 

Bourreau d'une dizaine de joueurs aujourd'hui, "dont au moins six ou sept Espagnols je pense !", Julien Robert ne s'est pas arrêté en si bon chemin. "J'ai bust Arnaud Peyroles. Sur 3 000/6 000, il avait 180 000... le joueur UTG open 12 000 et je décide faire tapis un peu plus loin avec une paire de Dix. Je couvre tout le monde et de très loin, et je veux mettre la pression. Sauf qu'il décide de call pour ses 190 000 restants en SB. Je te dis ça, normal, mais à ce moment là, en vrai, on n'est plus très loin de l'ITM, c'était osé. Il avait As-Roi et j'ai touché le 10 direct."

Un dernier coup de folie ? Julien s'est offert un petit plaisir, celui de craquer une paire d'As avec une paire de 9... qui trouve un 9 sur la river. "J'avais l'impression d'être absolument intouchable aujourd'hui, c'était fou. Même quand je me suis retrouvé avec les 9 contre les As, je n'ai pas paniqué, je sentais que je pouvais le faire." 

Ne reste plus qu'à terminer le travail, "et pour ça, ce sera compliqué ! On est quand même 22 encore... Premier objectif : la table finale déjà, pour le reste on verra".

 

IAubyM0imJX_isa-end.JPG
Et observez bien la photo, je ne me suis pas déplacé très loin pour trouver la dernière féminine du tournoi et accessoirement seconde au chipcount, Isabel Baltazar. Après avoir bouclé une très très solide journée avec presque le même tapis que son voisin chipleader, Zaza est gentiment rentré se coucher après le tournoi...

 

IAubzzyvAwX_TF-isa-freezout.JPG
... ou paaas finalement ! Isabel Baltazar fait en effet partie des finalistes de l'event 15, un NLHE Freezout avec 150 000 MAD à la gagne (et un petit Camel Meriem, in également). Un tournoi qui a repris immédiatement après la fin du Main Event. Et le pire, c'est que Baltazar est en très bonne position sur cette finale ! J'en connais une qui va arriver avec des petits yeux pour son day 3 du ME 

 

IAubwn0IOiX_nicolas-pacifico-end.JPG
Dans le reste du field, on croise le visage de Nicolas Pacifico, et toujours pas dans les allées du tournoi pour donner des pénalités et des sacs à la fin de la journée, mais plutôt assis à la table, en train de réaliser le deeprun de sa vie. Avec 633 000 jetons, il ne fera pas forcément partie des cadors de ce tournoi, mais qu'on n'en doute pas une seconde, ce professionnel de l'industrie du poker tient parfaitement les cartes. La question c'est plutôt de savoir quel pourcentage de ses gains il lâchera aux croupier pour ne pas se faire taper sur les doigts par Sam Grafton :D 

 

IAubv6tpBPX_olivier-paris-end.JPGParis est magique parait-il. Ce soir on va dire que Paris est toujours debout, et c'est déjà pas mal. Il reste 279 000 chez Olivier Paris, qui saura jouer tout en étant shortstack. Il faudra juste rapidement gagner un premier coup à tapis...

 

 

Table 1 
Brahim Hajji : 1 014 000
Kamel Atoui : 1 000 000
Abdelmahid El Khayati : 357 000
Julien Robert : 1 575 000
Isabel Baltazar : 1 541 000
Pierre Antoine Quignard : 742 000
Kamal El Abdallaoui : 545 000
VPA : 662 000

Table 2
Nicolas Pacifico : 633 000
Edoardo Mortera : 305 000
Alexis : 572 000
Rabah Ait Abdelmalek : 700 000
Hassan Fares : 1 296 000
Ibrahim Kriakus : 600 000
Sonny Franco : 589 000

Table 3
Cheva : 840 000
Ramon Sol : 720 000
Jimmy Kebe : 314 000
Steve Berdah : 635 000
Najib Bennis : 1 131 000
Eric Rabut : 237 000
Olivier Paris : 279 000

 

IAubvXvCAyX_jimmy-kebe-end.JPG
Jimmy Kebe a eu chaud aujourd'hui, mais probablement comme tout le monde finalement. L'ancien footballeur a été lâché par Camel Meriem et sera donc le dernier sportif en course. Il reviendra avec 314 000, un tapis pas forcément facile à manier (15bb) mais tout reste possible

 

IAubwgZHVtX_sonny-franco-end.JPG
Ça ne fera pas plaisir à tout le monde, désolé, mais le Petit Prince de Marrakech, Sonny Franco, est toujours bel et bien là, incroyable cette régularité quand on y pense. Avec 589 000 (quasi 30bb) dans la besace, Sonny ne jouira pas d'une profondeur immense, mais au moins, il pourra jouir et surtout rêver : la 4e bague WSOP Circuit est toujours envisageable, et Sonny profitera de ce jour 3 pour aller compléter sa (déjà) grande collection

 

IAubwLhLMfB_Najib-Bennis-end.JPG
Najib Bennis n'est peut-être pas le plus connu mondialement, mais si vous êtes un régulier du Es Saadi et de ses tournois de poker depuis des années, alors vous savez qu'il s'agit d'un joueur tenace, avec près de 300 000$ de gains en tournoi live. 23 résultats... 23 drapeaux marocains ! Comme un poisson dans l'eau au Es Saadi...

 

IAubwSomd8X_Abdelmahid-El-Khayati.JPG
Abdelhamid El Khayati à tapis, dans les toutes dernières mains de la journée. Pas forcément super bien armé pour la suite (18bb), il aura évidemment en tête d'aller chercher une nouvelle table finale d'importance, un mois après sa place de runner up sur le WPT Deauville. Pour cela, il faudra rapidement trouver quelques solutions dès la reprise

 

IAubw4uP6tX_kamel-atoui-end.JPG
J'ai tapé "Kamel Atoui" dans la barre de recherche de mon ordinateur... vous n'imaginez pas le nombre de photos de ce joueur que je peux avoir stocké depuis toutes ces années, et à chaque fois, il possède une armée de jetons. On m'a parlé de hasard au poker, est-ce que Kamel est au courant ? J'ai de forts doutes. Avec un million de jetons tout pile, il possèdera calmement 50 blindes pour la reprise. Qu'on se le dise, il s'agit de l'un des favoris pour demain

 

IAubyZtpiiX_rabah-ait-abdelmalek-end.JPG
Et lui alors, favori ou pas ? Rabah Ait Abdelmalek est encore et toujours là. C'est difficile d'impressionner un couvreur qui en a vu pas mal depuis toutes ces années, mais je reste bluffé par la régularité de ce type. "Je suis solide, c'est tout", tentait-il de se justifier. Ouais, ou t'es bon mon coño, il y a forcément un truc, non ? Rabah aura 700 000 à la reprise... et bon courage pour l'éliminer !

 

IAubw0ViX3X_pa-quignard-end.JPG
Ah, un de nos livetards préférés de Marrakech, Pierre Antoine Quignard. Il reviendra avec 742 000 jetons pour le jour 3, et même s'il n'était forcément pas très satisfait de son seat draw, il pourra tenter de trouver un peu de réconfort en se disant qu'il est en position sur les deux plus gros tapis du tournoi. Eh mec, le verre est à moitié plein, pas à moitié vide, il faut rester positif !

 

 

Il reste 22 joueurs (sur 544 inscriptions)
Level 23 à venir : Blindes : 10 000/20 000, ante 3 000
Moyenne : 741 000

Gain assuré : 46 000 MAD

 

Reprise du jour 3 à 13h ce dimanche 20 janvier

Modifié par veunstyle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)
Nouveau profil pour le salon Egyptien

Nous y sommes enfin. Après trois jours de combats, les joueurs sont de retour dans la luxueuse salle du casino égyptien pour le Final Day de ce Main Event.

Ils sont encore vingt deux à pouvoir prétendre à la précieuse bague WSOPC. Parmi eux, des grinders bien connus du circuit comme Isabel Baltazar, Sonny Franco, Kamel Atoui, un footballeur en la personne de Jimmy Kébé mais aussi quelques amateurs affutés vivant là l’une de leur plus belles aventures poker. Je pense notamment à Kamal Al Abdoualilla, la belle histoire de ce Main Event, qui jouait son premier festival de poker, s’est qualifié via un satellite et qui vit un rêve éveillé depuis maintenant une semaine.
 

IAumHM7N8i7_Table-TV-3.JPG
Changement de décor dans le salon égyptien. Et la table télévisée s'est mise sur son 31

 

C’est le Français Julien Robert qui mène la danse au départ de ce quatrième et dernier jour. Lui et les vingt et un autres survivants se sont retrouvés dans un salon égyptien remis à neuf pour la grande occasion. La table télévisée a été déplacée, la table de presse reliftée et le Es Saadi a même prévu des gradins pour accueillir les supporters de chaque combattant. Bon, pour l’instant, ils ne sont que deux à y avoir pris place mais nul doute que la salle devrait se remplir au fur et à mesure de la journée.

 

IAumGlerb87_Salon-egyptien.JPG
Suffle Up and deal ! Le Final day de ce Main Event est lancé.

 

La salle est belle, les joueurs sont installés, le directeur du tournoi a le micro en main et annonce à l’instant même le top départ de l’ultime journée de ce Main Event. Mesdames et Messieurs, place au jeu !

 

giphy.gif

 

Modifié par cosmictrip

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Rappel du payout

Vainqueur : 1 500 000 MAD (138 000€)
Runner up : 950 000 MAD (87 400€)
3e : 650 000 MAD (59 800€)
4e : 480 000 MAD (44 200€)
5e : 365 000 MAD (33 600€)
6e : 282 000 MAD (26 000€)
7e : 222 000 MAD (20 500€)
8e : 183 000 MAD (16 800€)
9e : 156 000 MAD (14 400€)
10e : 135 000 MAD (12 400€)
11e : 115 000 MAD (10 600€)
12e : 98 000 MAD (9 000€)
13e : 83 000 MAD (7 600€-
14e - 15e : 70 000 MAD (6 400€)
16e - 17e : 61 000 MAD (5 600€)
18e - 20e : 53 000 MAD (4 900€)
21e - 23e : 46 000 MAD (4 200€)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)
Rappel à l'ordre

Deux joueurs ont rapidement disparu aujourd'hui pour commencer cette journée. Le premier fut Ibrahim Kriakus 22e, face à Sonny Franco, et en deux coups. Sonny a d'abord bien rentabilisé une double paire face au Suédois, avant de l'éliminer en gagnant QQ vs 99.

Ibrahim Kriakus est le premier sortant du jour, et pour son parcours, il sera récompensé d'un billet de 46 000 MAD. Sonny effectue un bon départ, et pointe maintenant à 1,2 million.

 

IAum3uhzX41_Ibrahim-Kriakus.JPG

 

Peu de temps après, c'est Eric Rabut (debout sur la photo), qui a pris un petit set over set, avec TT vs QQ sur QTx pour tomber crippled, puis busto la main suivante, et terminer 21e.

Lui aussi remporte 46 000 MAD.

IAum3Sul7b1_eric-rabut.JPG

 

IAum4ay3jI1_kamal-VPA.JPG
Encore un coup à tapis... mais pas d'élimination cette fois, puisque Kamal El Abdallaoui a trouvé un double up face à son voisin espagnol, VPA

Modifié par veunstyle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

English
Retour en haut de page
×
PokerStars : SCOOP
PokerStars : SCOOP