Aller au contenu
Ce sujet
veunstyle

Coverage du PokerStars Players Championship 2019

Messages recommandés

Posté (modifié)
91% au flop ? Insuffisant

large.TF_trophee.JPG.493be77d1daf042bfb8

 

Il n'aura pas fallu attendre très longtemps pour avoir un premier sortant... le scénario est juste un peu surréaliste !

Derrière un open à 500 000 de Marc Rivera avec :Kh:Jh Julien Martini 3-bet à 1,3 millions avec :As:Qs en main. Son voisin Farid Jattin va tank un bon moment avec :7s:7d, avant de sagement rendre ses cartes. Ce ne fut pas le cas de Talal Shakerchi, qui a rapidement poussé son tapis de 5,25 millions au milieu de la table... avec :Ah:Ac ! 

Le Français a pris le shot et a call, pour près de la moitié de son tapis... avant de trouver un tableau légèrement favorable, puisqu'il rentre tranquillement une couleur backdoor, sur un board :3c:Ks:2h:Ts:5s

Talal Shakerchi est éliminé 8e pour 509 000$ alors que Julien Martini en profite pour passer à 16,5 millions.

"Pretty good feeling",  a lâché Julien à l'un de ses adversaires, qui lui demandait si le plaisir était là, lorsqu'on craquait deux As en TF d'un aussi gros tournoi.

large.martini_AA_shakerchi.png.7c0c84248
"Je vais te la mettre Talal, désolé..."

 

Pourtant derrière, les jetons vont revoler, puisque Martini va faire doubler le shortstack de cette finale, le Canadien Marc Perrault, avec :Ks:Jc vs :Ah:7d. Le flop est venu :2s:3s:6s et je pense que tout le monde s'attendait déjà à voir un 4e pique débarquer sur la table. Il n'en fut rien.

Redescendu à 14,5 millions, il va squeeze la main suivante avec :Ah:Qd, derrière un open de Rivera à 500 000 (avec  :8c:8s) et un call de Koonce (avec :9s:9h). Fold et fold, de quoi récupérer quelques pions. 

 

Il reste 7 joueurs (sur 1039 inscriptions)
Level 32 - Blindes : 125 000/250 000, ante 250 000
Moyenne : 8,9 millions
Gain assuré : 746 000$

Modifié par veunstyle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)
Le club des millionnaires

giphy.gif

 

Six joueurs restants sur cette table finale, et donc ça y est, c'est officiel, tous les joueurs restants s'assurent désormais un minimum d'un million de dollars ! Mais qui peut stopper Julien Martini en ce début de table finale ? Après avoir craqué les As de Talal Shakerchi, il s'est chargé de rendre le Canadien super short. 

Open du Français au bouton, avec :Kh:Tc à 2bb. Marc Perrault n'en possède que 10, mais défend tout de même avec :9h:5c. Un flop :4h:3h:7h apparait sur la table et les deux joueurs check... pour voir un :Jh sur la turn, une carte qui complète une flush chez les deux joueurs. Julien ne le sait pas, mais l'As de coeur a été jeté et il détient donc la meilleure couleur. Une fois encore, double check, jusqu'à l'arrivée d'un :Kd sur la river. C'est le moment choisi par le Canadien pour tenter de value sa main en misant 1,3 million (et en se gardant 875 000). Julien se contente de call simplement, à la bonne surprise de Perrault, et remporte ce pot, tout en laissant son adversaire plutôt crippled !

large.perrault_surprise.png.6fdc54e963f8
La surprise de Marc Perrault, qui se tourne direct vers son rail, langue pendue et les sourcils bien haut. "Merci",a-t-il lâché à Martini, "si tu shoves, on y est je crois"

 

Deux mains plus tard, près avoir open à 600 000 avec :Ah:Kc au HJ, Farid Jattin soulève :As:Js au siège suivant et prend l'option de shove ses 6,2 millions. Le moment est fou, puisqu'on rappelle que le Canadien Marc Perrault ne possède que deux blindes ! Quelqu'un a parlé de suicide ICM ? Oui c'est par ici.

Depuis sa BB, Baumstein soulève une paire de 8, mais ne fera pas la même erreur, et rendra gentiment ses cartes au croupier. Julien paie, bien évidemment, et finir par l'emporter après l'arrivée d'un board :6s:2d:5s:Qd:Tc.

Annnnnd just like that, la table finale tombe à 6 joueurs, tous assurés d'empocher la modique somme de 1,012 million de dollars.

Quant à Julien, le voici désormais à plus de 25 millions de jetons (soit plus de 80bb). Le titre ? C'est tout droit que je crois.

 

Il reste 6 joueurs (sur 1039 inscriptions)
Level 32 - Blindes : 125 000/250 000, ante 250 000
Moyenne : 8,9 millions
Gain assuré : 1 012 000$

Modifié par veunstyle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Perrault, c'est déjà beau

large.perrault_bust.png.065a34805e420092

 

Cette dernière main affichée sur la photo ci-dessus est anecdotique, qu'on se le dise, et rarement on a pu voir un shortstack sortir d'une table finale avec le sourire, comme Marc Perrault. Après avoir eu le bonheur de voir un adversaire sauter avant lui, alors qu'il n'avait plus que 2 blindes, Perrault s'est retrouvé à tapis avec une merguez contre... deux Rois chez l'Espagnol Colillas

Vraiment anecdotique, comme je le disais, mais cette erreur de Farid Jattin lui a revanche permis de gratter 266 000$ supplémentaires "que prévu". La seule mauvaise nouvelle, c'est qu'on devrait perdre le sympathique rail Canadien, qui était plutôt fourni rien que pour lui (on a vu Sam Chartier et sa copine, Ema Zajmovic...).

 

Détail un peu plus intéressant que ce bust à 2 blindes, c'est la façon dont Julien Martini a joué la main précédent cette élimination. Profitant du fait que le Canadien était crippled, il en a profité pour open UTG avec :Qd:5c, simplement défendu par Marc Rivera dans les blindes avec... :Qs:Qh. Et oui, la pression, l'ICM, toussa toussa, ça vous pousse à faire des choses qui peuvent parfois paraitre étranges. Et croyez le, Martini le sait bien.

Sur un tableau :7d:6s:7c:3c:6c, il a envoyé trois belles banderilles, d'abord gentiment au flop, 600 000, puis de façon un peu plus tenace à la turn, 2,325 millions avant d'employer les grands moyens river, et d'annoncer tapis. Il reste un peu plus de 5 millions chez le qualifié Platinum Pass, qui utilise actuellement l'une des dernières couches du paquet. Et celle-ci semble déjà bien souillé. Bref, vous l'aurez compris, après avoir cramé trois de ses Time Bank, Marc Rivera a fini par rendre ses cartes à la croupière, permettant à Julien de grimper au delà des 30 millions de jetons. Ballzy.

 

large.rivera_surprised.png.532bd0289a31c
Ce moment où Julien Martini confie à Marc Rivera qu'il possédait un 5 dans sa main... et c'est tout :o 

 

Il reste 5 joueurs (sur 1039 inscriptions)
Level 33 - Blindes : 150 000/300 000, ante 300 000
Moyenne : 12,468 millions
Gain assuré : 1 304 000$

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)
Martini contre le reste du monde

Voici le point chipcount au break. Il n'existe qu'un seul joueur sur cette table finale, et il est Français : avec plus de 28 millions de jetons en sa possession, Martini ne fait pour le moment qu'une bouchée de cette table finale.

Pourvu que ça dure...

large.chipcount_5left.png.e276967eaba19b

Modifié par veunstyle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)
A toute vitesse !

large.5c37b3982fd8b_trophee_3.JPG.6f40ef

 

Et bien... si on nous avait dit que cette table finale défilerait aussi vite, je ne sais pas s'il aurait été facile de le croire. Certes, les joueurs n'étaient finalement pas très deep... mais de là à se retrouver aussi vite en 3-handed après moins de 40 mains ! Oui oui, 3-handed. Car dans ce post, vous n'allez pas découvrir une élimination, mais deux éliminations qui sont arrivées en moins de 15 minutes après la reprise ! 

Jason Koonce, puis le chipleader au début de cette table finale, Scott Baumstein, ont rendu les armes, respectivement 5e et 4e. 

Le premier a shove ses 13 blindes au bouton dès la reprise, avec :Td:7d et l'Espagnol Ramon Colillas a marqué un temps de réfléxion, avant de call avec :5s:5h

Un petit flip, ça faisait longtemps, un flip qui va tourner à l'avantage du qualifié Espagnol Platinum Pass, après le déroulé d'un board :2c:4s:8h:4c:6d.

Jason Koonce empoche 1, 304 million d'euros pour cette 5e place, de quoi lui permettre d'obtenir, d'un coup d'un seul, une Hendon Mob qui a un peu plus de gueule

Problème pour Colillas, son bénéfice est rapidement reparti chez Marc Rivera, sa paire de Dames n'ayant pas tenu bon face à :Ad:Td chez l'autre finaliste, vainqueur d'un Platinum Pass. 

large.rail_rivera.png.564ae1f77863587313
Double up pour Marc Rivera et c'est tout un rail qui retrouve le sourire

 

Quelques minutes plus tard donc, Julien Martini continue son agression, min raise à 800 000 avec :Kd:Qc en premier de parole et entend Baumstein annoncer tapis depuis la petite blinde pour 6,625 millions. Après un temps de réflexion, il pose un jeton au milieu de la table et découvre :Ah:9h chez l'Amériain. "57% du temps, Baumstein va remporter ce coup", lâche Stapleton au micro. Cool, ça veut dire que Martini garde 43%, non ? Facile du coup. 

Le flop :3h:Ks:8h débarque sur la table, pour le drama, mais aussi et surtout pour offrir l'avantage au Français. La turn :4s ne change rien, et même si l'As est appelé chez Baumstein, c'est finalement un :Ts qui est venu compléter ce board à la river.

 

large.baumstein_bust.png.55e24a40b4410fc
Le couperet tombe pour Scott Baumstein : ce sera une 4e place

 

Scott Baumstein encaisse 1,657 millions de dollars, alors que le run infini de Julien Martini se poursuit, et le chipcount parle clairement en sa faveur.

 

Julien Martini : 36,78 millions
Ramon Colillas : 14,55 millions
Marc Rivera : 10,13 millions

 

Avec cette nouvelle élimination, offrant un minimum de 2,168 millions de dollars au prochain sortant, la finale se joue désormais en 3-handed. Selon la structure, il est écrit que les niveaux passeraient à 30 minutes, mais il faudra attendre le HU pour ça, le TD m'a expliqué : "Sur les EPT classiques, la structure offre des niveaux de 90 minutes, et on attend toujours le 3-handed pour passer les niveaux à 30 minutes. Mais ici les niveaux durent 60 minutes. On attendra donc le HU pour passer à 30 minutes."

large.3-handed.JPG.b45675f548bee11d6021f
La bataille a trois joueurs peut débuter

 

Il reste 3 joueurs (sur 1039 inscriptions)
Level 34 - Blindes : 200 000/400 000, ante 400 000
Moyenne : 20,78 millions
Gain assuré : 2 168 000$

Modifié par veunstyle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Martini va se battre pour le titre 

On y est les enfants, on-y-est ! Des mois après le lancement de la campagne de promo pour ce tournoi évènement, le tête à tête final est connu et d'ici quelques minutes (pas des heures, pitié) on connaitra le premier vainqueur de l'histoire du Pokerstars Players Championship,  un joueur qui empochera 5,1 millions de dollars ! 

 

large.marc_rivera3.JPG.00c5d774ab4ed272b

 

Plus d'une heure après l'élimination de Scott Baumstein, c'est le joueur des Philippines, Marc Rivera, qui monte sur la plus petite marche du podium. Quel parcours pour ce vainqueur d'un Platinum Pass, qui transforme un ticket freeroll à 25 000$ (qu'il a gagné après avoir ship un tournoi à 600$) en un joli billet de 2,168 millions de dollars ! 

Julien Martini est le bourreau de cet amateur Asiatique, le Français a open avec :Ad:Kh puis a payé le tapis de Rivera à 8,225 millions (17bb) qui détenait :As:3d. Le Français n'a pas pris de saleté, comme depuis le tournoi finalement, et s'impose à l'issue d'un tableau :Qs:7h:2d:Ts:Td. Déçu de ne pas avoir gagné, mais forcément ravi d'avoir réussi la perf' de sa vie. Qui ne serait pas heureux de faire 3e de ce tournoi ?

 

large_HU1.JPG.891feb40831a4f6e46372000b3
Le tête à tête entre Julien Martini et son adversaire Espagnol, Ramon Colillas, peut débuter. 40 millions pour le Français, contre 20 millions. One time ?!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)
L'Espagne célèbre son héros

large.trophee_all2.JPG.5decc315df7ae57f2

 

"Ça y est, c'est officiel, je peux rejoindre la Team Poulidor !", préférait en plaisanter Julien Martini, runner up quelque peu malheureux de ce Pokerstars Players Championship à 25 000$ l'entrée pour 2,974 millions de dollars. 

La victoire, le trophée et les 5,1 millions de dollars étaient pourtant à portée de mains, mais la réussite qui l'a bien suivi durant toute la table finale, a décidé de le larguer sur le bord de la route au moment de conclure les débats. Une main a définitivement fait basculer le destin du Français, une main disputée en début de tête à tête.

Julien open :9h:6h et Ramon Colillas défend :Qc:5s. Les deux joueurs ont 70bb et 50bb environ chacun. Puis sur un board :Ah:Qh:4h:Qd:5d, Julien a 3-barrel à tapis  sa couleur floppée (2bb au flop, 9bb turn et tapis river, Colillas avait encore 17 millions soit 34bb). L'Espagnol possédait moins de 3% de chance au flop de remporter le coup, mais les Dieux du poker avaient semble-t-il fait leur choix déjà, en lui offrant un petit full backdoor de derrière les fagots. Après cette main, le Français est tombé à 26bb contre 98bb chez son adversaire. 

Une fois le lead récupéré, Ramon Colillas n'a plus laissé aucune chance à Julien Martini, qui a surtout degrind petit à petit. Tombé à un peu plus de 4 millions (6,6bb), il a trouvé un premier double up sur un flip ( :3c:3s > :Ad:Jh), avant de disparaitre la main suivante, la 102e main de cette finale.

Julien Martini a open shove sa quinzaine de blindes muni de :Jc:9c et Ramon Colillas a fini par trouver un call avec :Ad:5s. Un petit flop à suspens plus tard, :Ah:9d:8h permettait d'entretenir un semblant d'espoir, mais ni la turn :2c ni la river :5d n'ont inversé l'ordre des mains. Il s'agissait alors de la dernière main de ce tournoi, offrant la victoire, l'énorme trophée et les 5,1 millions de dollars à Ramon Colillas

 

large.trophee_GF.JPG.8416aa73146f5dc14ae

 

Bien connu sous le pseudo de NC du côté de Marrakech, très ami avec NC et NC mais également ami et parrain de NC, Ramon Colillas va avoir du mal à rester anonyme désormais. A la limite, de NC on peut passer à RC si ça l'arrange ? Avec ce gain, il devient le joueur de poker Espagnol numéro 1 en terme de cash in sur un seul tournoi (Il efface des tablettes la légende Carlos Mortensen qui avait remporté 3,9 millions en 2007 sur un WPT à 25 000$). Ses impressions ? On m'a demandé de repasser plus tard pour lui proposer une interview, du coup, on verra bien dans 5 ans.

Mon collègue Alex de chez Winamax m'a alors quelque peu éclairé : Ramon Colillas est un joueur professionnel plutôt aguerri déjà (vous l'avez surement déjà croisé au Es Saadi de Marrakech, en vrai ou sur des coverages) qui a remporté son Platinum Pass après avoir remporté une sorte de leaderboard sur une série tournois en Espagne en 2018. "C'était une série de tournois sponso par Pokerstars, du coup il a pu gratter le Platinum Pass. Mais dis toi qu'il a également gagné un autre leaderboard cette année, organisé par 888 poker, et qui lui permettra de disputer le Main Event des WSOP en 2019 en freeroll." 

Finalement, l'un des plus gros défauts de Ramon... c'est d'être Espagnol : "Je ne connais pas sa situation fiscale actuelle, mais il pourrait en effet se faire taxer de 35 à 40% sur son gain. Je te rassure, il devrait acheter un appartement très vite du côté de Londres ! Et une fois posé, il réfléchira à ce qu'il y a de mieux à faire. C'est pour éviter ce genre de problèmes qu'il refusait de faire les tournois à 25 000$. Néanmoins, et pour le connaitre depuis quelques temps maintenant, je suis persuadé qu'il parcourra désormais le circuit pro." 

 

large.trophee_all.JPG.5c83a4f1ff6a771810
Le rail Espagnol est heureux, le petit poulain Ramon va finalement ramener l'énorme trophée sur la péninsule ibérique

 

large.colillas_alex.JPG.07a6c7b86dde2e05
Couvreur, oui, mais Espagnol avant tout : Alex, notre collègue pour Winamax.es est aux anges ! Et dire qu'il avait parié avec moi à 25 left, qu'il n'y aurait ni Français ni Espagnols en finale... bien vu l'aveugle, on a fait 1 et 2 finalement ! 

 

A défaut de pouvoir pratiquer mon Espagnol en live avec le vainqueur, chose qui ne m'est plus arrivé depuis la 4e avec ma prof Madame Sanchez, j'ai fini par attraper quelques mots chez Julien Martini. Deuxième c'est bien... mais c'est aussi un peu chiant de ne pas avoir deal et de voir le trophée s'enfuir au loin :

"Il était beau ce trophée put**n... dommage. Mais bon, il a vraiment fait une table finale parfaite, bravo à lui, il a bien géré. Je n'ai pas grand chose à redire. Il a fait le dos rond quand il fallait, il a attaqué quand il fallait, franchement, il m'a épaté. Je ne pensais pas qu'il était aussi compétent, je trouve qu'il a vraiment très bien joué. Après bon, j'ai run Jesus et lui il a run paire de Jesus tu vois, tous les deux on a eu un run indécent, mais lui a eu un peu plus de chance que moi."

Concernant un deal éventuel, Julien nous a confié : "J'ai dit no deal. Rivera a proposé à 3 left, j'ai refusé. Et en HU, l'Espagnol n'a pas proposé et je n'aurais pas dit oui. C'était clair dans ma tête, je voulais pas deal. C'est comme ça, ça m'apprendra, j'ai joué un Heads up à... combien ? Deux millions ! C'est quand même beaucoup, j'avoue... peut-être que j'aurai pu deal, et m'assurer un million de plus, mais je ne regrette rien. Je suis censé être un spécialiste de HU, même si je les perds tout le temps !", Julien faisant ainsi référence à son HU perdu quelques mois plus tôt sur l'EPT National de Barcelone. "Je m'en veux sur deux mains. Le As-Dame contre les As de Shakerchi et une main pendant le Heads up. Mais bon, ça ne peut pas toujours être parfait. C'est mérité pour l'Espagnol, pas d'amertume. Vivement le prochain HU pour 2,2 millions d'euros !"

large.chen_martini.JPG.62b6aaf59087819d2
Julien Martini et son ami/coach/coloc Taïwanais James Chen

 

Résultats de la table finale

Vainqueur - Ramon Colillas (Espagne) : 5 100 000$
Runner up - Julien Martini (France) : 2 974 000$
3e - Marc Rivera (Philippines) : 2 168 000$
4e - Scott Baumstein (USA) : 1 657 000$
5e - Jason Koonce (USA) : 1 304 000$
6e - Marc Perrault (Canada) : 1 012 000$
7e - Farid Jattin (Colombie) : 746 000$
8e - Talal Shakerchi (UK) : 509 000$

 

large.trophee_kiss.JPG.df8ea3f87a43bfbb4

 

large.colillas_GF.JPG.f669485fd71add65f9
Et le gros calin à 5 millions de dollars

 

Ainsi s'achève le premier Pokerstars Players Championship de l'histoire. Quel tournoi mes amis ! Le plus gros tournoi à 25 000$ de l'histoire a tenu toutes ses promesses, et vous n'avez surement pas fini d'entendre Pokerstars vous rappeler régulièrement que l'un des vainqueurs de Platinum Pass a transformé son invitation en un chèque qui va probablement changer la vie d'un homme. Vivement la prochaine édition !

Je suis ravi d'avoir pu vous présenter ce tournoi via le coverage et les nombreuses stories instagam, ravi de voir qu'on pense toujours à la presse Française quand il s'agit d'un évènement mondial, ravi d'avoir pu me balader toute la semaine avec, sur mon accred', un joli "Steven, Club Poker". Faites confiance encore à @WebMasterpour nous dénicher quelques uns des plus beaux festivals de poker cette année, afin que cette même passion du jeu qui nous anime tous, continue de faire vibrer ce forum. Quand je vois le succès de ce tournoi, je me dis que le poker a encore pas mal de beaux jours devant lui, tant mieux pour tout le monde.

Dès demain, vendredi 11 janvier, le Main Event débutera, ce sera le day 1A. Perso, il me reste un deeprun à faire avant de partir après demain : tenter de rester plus de 3h au soleil sur la plage de sable fin, sans fondre sur place, afin de faire partie de ces conn**ds bien bronzés au mois de janvier qu'on taperait bien dans le métro Parisien. 

Paris, ce sera dimanche matin, et deux jours plus tard, direction Marrakech. Les WSOP Circuit débutent ce weekend, et il est hors de question que je ne vienne pas vérifier comment va la vie du côté du Es Saadi en 2019.

Merci pour le soutien, pour votre présence, et à la semaine prochaine, sur un autre continent du globe, pour de nouvelles aventures poker. 

giphy.gif
Ma journée de demain

Modifié par veunstyle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

put**n de 5 river.

C'est pour ça que l'on aime aussi le poker mais put**n de 5 river.

GG aux 2 joueurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 25 minutes, Tetedail31 a écrit :

Incroyable de pas deal vu les montants non? Même si il est spécialiste de HU je comprends pas trop l'idée de le jouer pour autant d'oseille. Il avait un edge incroyable sur l'espagnol ? 

Il avait peut-etre un edge et le double de jetons (80 bb vs 40bb), mais c est clairement hallucinant de pas deal et de jouer un HU a plus de 2 millions...Après sacré perf et GG à lui.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Breaking News

Julien Martini signe l'une des plus belles performances du poker français en se hissant à la seconde place du PokerStars Players Championship. Le trophée bahaméen revient au détenteur d'un Platinum Pass : l'Espagnol Ramon Colillas met la main sur un chèque de cinq millions de dollars !

[...] Lire la suite…



Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, Tetedail31 a écrit :

Incroyable de pas deal vu les montants non? Même si il est spécialiste de HU je comprends pas trop l'idée de le jouer pour autant d'oseille. Il avait un edge incroyable sur l'espagnol ? 

Il marchait sur l’eau à 3left quand il a refusé le deal, sur le moment c’était presque compréhensible tellement il runnait good et au vu de l’écart en jeton considérable...après un HU à plus de 2M c’est vrais qu’il vaut peut être mieu prendre quelques précautions 😆  mais bon GG a lui tout de même!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Pirkin a écrit :

@Benjo est ce qu'il y aurait moyen, si possible, de lire le coverage espagnol sur wina, car depuis la france on est toujours redirigé vers la page fr du site?

 

C'est une excellente question dont je n'ai pas la réponse pour le moment. Il faut que je me renseigne avec les collègues au retour du week-end.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello,

Afin de célébrer le duel final Franco-Espagnol du PSPC, nous offrons à nos joueurs un  'PSPC Espagne et France Celebration Freeroll' avec 40 tickets à 250 € pour le Main Event des Winter Series. 

Le freeroll aura lieu Samedi 12 Janvier à 18h00, les inscriptions seront possibles dès 17h30 et pendant 30 minutes après le début du tournoi. Aucun mot de passe nécessaire, tout le monde peut participer ! Vous trouverez facilement le tournoi en tapant 'France' dans le barre de recherche.

Bonne chance à tous !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

English
Retour en haut de page
×