Aller au contenu
Ce sujet
veunstyle

Coverage du PokerStars Players Championship 2019

Messages recommandés

Posté (modifié)
Dix Français dans l'argent du PSPC Bahamas

large.labulle.JPG.acd1aaa38c1bfe9ed16bc8

 

Quel début de journée mouvementé sur ce Pokerstars Players Championship des Bahamas ! Ce jour 3 était synonyme d'éclatement de la bulle, chose qui a fini par arriver vers 15h45, soit 3h35 après la reprise. Mais avant d'en arriver là, un bon paquet de gouttes de sueur se sont extraites toutes seules de la plupart des pores des survivants de ce tournoi. Les Français n'étaient d'ailleurs pas tous dans une situation incroyable : quelqu'un comme Pierre Calamusa a eu le visage transformé pendant ces longues heures de stress... mais au final, il a atteint son objectif, celui d'être dans les places payées.

 

 

Sur les 11 Français engagés à midi, un seul a trébuché avant la 181e place, Corentin Ropert. Voilà, c'est fait, Coco a donc bust pour la première fois de sa vie d'un tournoi à 25 000$, et malheureusement pour lui, il n'a pas forcément choisi le meilleur tournoi ni le meilleur moment. Il a fait partie d'une fournée de joueurs qui a disparu rapidement (16 bustos en 13 minutes selon les calculs de Mama) en début de journée. Comment ? Mystère.

 

large.Paul_Leckey.JPG.3744ce30bba7cf4090

 

Le monsieur sur la photo, Paul Leckey, est le malheureux bubble boy de ce tournoi. Deux jours et demi de poker... pour rien (ou presque). Son dernier coup, il l'a disputé à tapis avant le flop, avec une belle paire de Rois. Sa vingtaine de blindes a fini au milieu de la table avant le flop et c'est son voisin de gauche, avec la casquette noire, Tianle Wang, qui n'en demandait pas tant, planqué avec une paire d'As sous les mains. Le fameux débat "et si t'as les Rois à la bulle, tu fais tapis ?" peut gentiment se relancer.

Le rail Irlandais a eu beau appeler très fort le "Kiiiiiing" (il y en a un qui m'a pété un tympan je crois), il n'est finalement rien venu de très intéressant sur la table : :3d:7c:Ts:5c:6s. En guise de lot de consolation, l'organisation a décidé d'inviter ce monsieur à Monaco prochainement, pour participer en freeroll au prochain EPT. C'est mieux qu'un coup de poing dans l'oeil, mais ça n'empêchera surement pas la bière de couler à flot ce soir, pour noyer ce gros chagrin.

 

Retour en images sur cette bulle

 

large.PSPC_bahamas.jpg.d310b0b3e50eda71c

 

La bonne nouvelle, c'est donc que ces dix visages ci-dessus se sont assurés un min-cash sur ce tournoi. On retrouve ainsi, de haut en bas et de gauche à droite : Jimmy Guerrero, Pierre Calamusa, Damien Le Goff, Julien Martini, Adrien Delmas, Jérémie Sarda, Thi Nguyen, Alexandre De Zutter, Benjamin Pollak et Johan Girard

Mention spéciale tout particulièrement à deux d'entre eux, Alexandre De Zutter et Johan Girard, qui étaient vainqueurs de Platinum Pass. Est-ce que vous imaginez l'embellie ?! Et mieux, il n'aura fallu attendre à peine que quelques minutes, pour voir une ribambelle de joueurs se pointer au niveau des payouts... permettant ainsi à ces deux là, de gratter un premier palier de 10 000$ !

La magie que j'ai pu trouver dans le regard de @Johan06pfcquand il venait de réaliser qu'il grattait gentiment 10 000 balles sans rien faire, me conforte dans l'idée que je ne suis pas prêt de détester ce jeu. 

 

large.girard_leviet_KS.JPG.be062f638fcad
La messagerie de Johan s'excite tout seul, tu m'étonnes ! Face à lui, il a retrouvé @LeVietF0u-W. Les deux joueurs sont shorts, mais les deux joueurs sont bel et bien dans l'argent

 

large.time_bank.JPG.82d801a980b36421c43d
Et dès l'explosion de cette bulle, des Time Bank ont été distribués dans tous les sens à tout le monde : la shot clock fait son arrivée sur ce tournoi

 

A noter que Jimmy Guerrero fut malgré tout l'un des premiers à disparaitre dans les places payées, lui qui était tombé à 2 blindes seulement (ouf). Il a été rejoint par Thi Nguyen, qui a perdu un flip contre Jack Salter, AQ vs 77. Le flop a apporté un As... mais la river fut un 7 ! Désillusion supplémentaire pour Thi, elle termine officiellement 152e... et manque donc le palier à 10 000$ ! 

On refait un point plus tard, une fois que tout le monde s'est un peu calmé, car pour le moment, la queue des payouts ressemble à celle d'une attraction EuroDisney. 

Enfin, je le redis, je le répète, on ne sait jamais : sachez que j'ai tenté de vous faire vivre au mieux cette bulle sur l'Instagram de Club Poker. Il parait même, pour ceux qui n'ont pas Insta, que vous pouvez retrouver ces mêmes stories sur la page FB de Club Poker, le retour. Et si vous n'avez ni l'un, ni l'autre, je ne peux plus rien pour vous, sorry les bros.

 

Bustos dans l'argent

Jimmy Guerrero, Bart Lybaert, Parker Talbot, Sam Grafton, JC Alvarado, Taylor Black, Frank Kassela, Sean Winter, Alex Keating, Luiz Duarte, Thi Nguyen...

Les stacks des Français après la bulle :

Alexandre De Zutter : 1 150 000
Julien Martini : 855 000
Adrien Delmas : 581 000
Damien Le Goff : 445 000
Benjamin Pollak : 255 000
Pierre Calamusa : 130 000
Johan Girard : 100 000
Jérémie Sarda : 84 000
Thi Nguyen : 0
Jimmy Guerrero : 0

large.tableau_147left.JPG.46f6faee440cb0
35 blindes de moyenne. La bulle a fait mal à la structure (on était tombé à 28bb d'average), mais on devrait rapidement retrouver un rythme de croisière normal très bientôt

Modifié par veunstyle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ils tombent comme des mouches

large.leviet_bust.jpg.ec1aadc7ea87c28e04

19h passé aux Bahamas, la barre des 100 joueurs restants est dépassée depuis bien longtemps, puisqu'ils n'étaient plus que 76 joueurs à l'approche du 22e niveau de ce tournoi. Le rythme des éliminations parait tout de même bien élevé, et quelques Français ont également du dire adieu à leur rêve de millions de dollars. Et vous le verrez, ce ne sont pas forcément ceux que l'on croit.

Pierre Calamusa a pris la 133e place de ce tournoi. Tout est raconté sur son post Facebook. @LeVietF0u-Wa de la bouteille, on le sait, et pourtant cette bulle lui aura surement fait perdre quelques précieuses années de vie. Pour autant, il s'est accroché, sans rien dire, sans fanfaronner non plus, shortstack ninja mais pro jusqu'au bout des doigts, quand il s'agit de ne pas manquer un cash aussi important. En atteignant, cette place, il gratte même 10 000$ supplémentaires, pour finalement repartir avec 35 000$, et probablement le sentiment du devoir accompli, GG.

En 114e position, on retrouve Jérémie Sarda, lui aussi shortstack pendant un moment, et qui n'a finalement jamais réussi à remonter la pente après le passage de la bulle. Il empoche 39 500$, ce qui représente mine de rien son 4e plus gros cash ever. Là encore, j'en connais un qui va passer une bonne soirée.

large.jeremie_sarda.JPG.8e2000ce0a5e4bb9

 

La surprise arrive lorsqu'on observe qui a terminé en 97e position et en l'occurence ici, il s'agit d'Alexandre De Zutter. Longtemps présent dans les hauteurs du classement, le Français a donné l'impression de kiffer les montagnes Russes. Problème, amomendoné, on se casse la figure à faire ça. Selon PN, le vainqueur du FPS Lille ne possédait déjà plus que la moitié du million qu'on lui avait compté à la bulle, et il aurait check raise à tapis sur la turn, avec flush draw et gutshot. Sur :As:Qc:Jh:2s, il possédait :Ts:8s et est tombé contre :Kd:Td pour quinte floppée. Un :8h river n'a rien changé à l'affaire, bouclant définitivement l'aventure du Français, qui transforme tout de même son ticket freeroll, en un joli magot de 39 500€, un grand bravo.

large.alex_de_zutter.JPG.9c676f4e822bf90
Champion mon frère ! Et bravo pour le parcours Alex De Zutter

 

Le grand Benjamin Pollak a ensuite pris la 82e place, histoire de poursuivre la mauvaise passe du clan Français : Ben ne s'est pas fait respecter sur ce coup là : "J'ai shove 14 blindes en fin de parole, et la SB m'a payé avec :Ac:7h, dans son regard, on avait l'impression qu'il voulait hurler "YES j'ai attrapé Pollak !" Car oui, Ben s'est fait attraper par la patrouille, un agent nommé Luis Faria, un Portugais, et son :Qs:Jd n'a pas pesé lourd au moment du contrôle des papiers. ElkY peut encore dormir tranquille sur ses deux oreilles, à priori, mais j'ai bien écrit "à priori", il devrait pouvoir conserver sa place de numéro 1 Français à l'issue de ce festival. A moins que... "Je vais late reg le 25 000$ qui a commencé cet après midi, c'est parti !" GL Pollak, en avant les histoires.

large.pollak_busto.JPG.55f821c1769bfb7b8
La pilule a du mal passer pour Ben Pollak...

 

large.adrien_martini.JPG.d7e2b5d7e50f673

 

Et les survivants alors ? Non parce que la nécro des Français, ça va bien 5 minutes, mais on n'a pas traversé l'Atlantique pour ça en fait. Quatre joueurs sont encore debout, et parmi eux, deux partagent la même table : Adrien "Lebron" Delmas et Julien Martini, récemment débarqué.

Et Julien n'a pas attendu très longtemps avant de montrer à toute la table ses ambitions. L'une d'elle étant de raser tous ceux qui oseraient se mettre sur son chemin. Sur sa première main, il a décidé d'open, a trouvé un payeur en la personne d'Adrien Delmas, avant que le chipleader du début de journée, Farid Jattin ne squeeze le tout. Fold des deux Français. Quelques instants plus tard, les deux Français vont disputer un coup important, et bien sur, c'est le moment que j'ai choisi pour tourner la tête deux minutes. Adrien, please, que s'est-il passé ? "Julien a open UTG et il a ensuite 3-barrels sur :5h:9h:2c:Kd:5s, il a fait 115 000, 210 000 et 540 000 et tapis." Le Top Shark Winamax a gentiment fold. "C'est dommage d'avoir eu une grosse main contre Adrien", m'a confié Julien Martini un peu plus tard.

On retrouve Martini en BvB. Vojtech Ruzicka limp sa petite blinde et Martini relance, 3,5x. C'est payé. Un flop :Qs:6s:Td apparait sur la table, il y a 175 000 au milieu de la table, et le Français place un c-bet à 65 000. Il est payé de nouveau. La turn :3d débarque, nouveau check du November Nine Tchèque et Julien Martini dégaine une seconde fois : "Je mise un tiers de son stack, 110 000". Le piège est tendu et Ruzicka s'y engouffre comme par magie, en annonçant tapis, pour donc, 330 000. Snap call chez Julien qui retourne :Qh:Ts. Ruzicka est écoeuré et n'a même pas envie de montrer ses cartes, il le faudra pourtant monsieur. Ce sera :Th:9h.

Drawing dead, Ruzicka récupère la 79e place de ce tournoi pour 45 700$, tandis que Martini en profite pour grimper à 2,2 millions suite à ce coup. 

Le poing sur la table est posé : Julien Martini est en grande forme, et bonne chance pour aller le chercher.

 

large.ruzicka_martini.JPG.436b292e84ac6f
Ce moment où Vojtech Ruzicka se demande pourquoi il a joué cette main de cette façon contre Julien Martini

 

large.legoff_.JPG.be0f5a9f1cd4506d5b6076
Et sinon Damien Le Goff, comment va ? "J'avais 400 000 hier, 400 000 ce midi, et j'ai 400 000 maintenant". Au moins, c'est facile à suivre

 

large.girard_80.JPG.097641fac2ad9bd5c325
Et enfin, last but not least, @Johan06pfcest toujours debout le bougre ! Là, vous le voyez à tapis, c'était peu de temps après avoir perdu un flip pour éliminer un short. Le genre de coup qui fait chi**, puisque tu laisses filer quelques précieuses BB chez un adversaire (qui va ensuite rendre les armes la main suivante avec K4o préflop, wtf) Mais il s'accroche et n'a semble-t-il toujours pas dit son dernier mot

 

large.ana_busto.JPG.3fbee35f349fa4609548
Dans le reste du monde, la mauvaise nouvelle c'est aussi la triste élimination de l'Espagnole Ana Marquez. Shortstack après avoir perdu JJ vs 77, elle a tenté sa chance avec Dame-9 off, mais Marvin Rettenmaier (je le croyais disparu) a fini par reshove en SB avec Dame-Valet. Tristesse, le croupier a oublié de sortir un 9 sur le board. Elle est éliminée 88e.

 

large.table_TV.JPG.ad3a4fd39958fc8ac2360
Et sinon, en table télévisée, on retrouve...euh... ba des mecs qui jouent au poker on dirait, mais alors ne me demandez de qu'il s'agit (il doit bien y avoir un platinum pass dans le lot, j'imagine)

 

large.adeniya_upeshka.JPG.79c51c7052b23e
Comme à la belle époque quand il défonçait les EPT, Martins Adeniya en a profité pour monter une belle montagne de jetons aujourd'hui, je l'ai compté à 1,7 million de jetons ici, contre 700 000 pour Upeshka De Silva, face à lui

 

large.bicknell_steven.JPG.74e445a3c1c8bb
Parmi les féminines toujours présentes, on peut compter, comme souvent, sur Kristen Bicknell (700 000) soutenu par son chéri (à gauche) et plusieurs amis dans le rail

 

Il reste 76 joueurs (sur 1039 inscriptions)
Level 22 - Blindes : 10 000/25 000, ante 25 000
Moyenne : 820 000
Gain assuré : 45 700$

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)
Un Martini pour la France, un

giphy.gif?cid=3640f6095c35637f7751736849

 

La dernière heure de jeu est ouverte, la fin de journée est proche... et le clan Français fait la gueule. C'est bien simple, à 41 joueurs restants, il n'en reste plus qu'un, Julien Martini

La bonne nouvelle, c'est qu'il possède des jetons (3 millions, deux fois la moyenne). La mauvaise, c'est donc qu'il est bien seul.

- Adrien Delmas a pris la porte de sortie en 73e position. Le Top Shark Winamax a vécu l'enfer après l'arrivée de Julien Martini à sa table. Si ce dernier lui a pris un joli pot (le coup raconté dans le post précédent), c'est surtout le chipleader au début de la journée, le Colombien Farid Jattin, qui s'est chargé d'achever son parcours. D'abord en lui prenant un joli pot postflop, puis en l'éliminant préflop, avec une paire de Neuf contre le Dame-Valet de la belle barbe. Adrien Delmas remporte 45 700$... quand on sait qu'il n'avait remporté "que" 31 000$ sur l'année 2018, on se dit qu'il va pouvoir respirer un bon coup ce soir.

large.adrien_delmas.JPG.862aa91322f163c3

 

- Puis c'est Johan Girard qui a achevé son incroyable parcours en 63e position, pour 56 800$ de gains. Il n'a jamais monté plus de 330 000 jetons, et a du s'incliner après avoir fait tapis avec As-Cinq, payé par As-Dix. From zero to heroe, @Johan06pfc a plus que rentabilisé son ticket freeroll, et est reparti avec le sourire aux lèvres de cette salle. Imaginez la bonne surprise lorsqu'il est remonté à sa chambre d'hôtel, pour annoncer à sa femme enceinte de six mois qu'il allait pouvoir mettre un peu de beurre dans les épinards à l'avenir. Et dire que tout ça va partir en couches pour bébé... Encore un gros GG, et surtout bonne année hein !

 

large.legoff_bust.JPG.5e142c398d1217afa3

- Enfin, si vous êtes un couche-tard, vous l'avez peut-être vu sur le streaming se faire éliminer en 46e position, il s'agit de Damien Le Goff : "Attends mais... on m'a changé de table pour me mettre en table TV... mais ce n'est pas le même tournoi ? Ce n'est pas possible. Vraiment. Qui sont ces peintres qui jouent à montrer une carte à chaque fois au showdown ? C'est dommage, super frustrant même, parce que là, j'étais enfin sur la bonne table." Je ne vous cache pas que d'ici, on ne suit pas du tout l'action en table télévisée, mais j'ai tout de même assister à son dernier coup dans ce tournoi, un bon vieux :Ts:Tc vs :Ac:Ks à tapis préflop pour quelques blindes à peine, un coup qui va tourner à l'avantage de l'un de ses adversaires, après l'apparition d'un :Kc sur le flop. Damien Le Goff remporte 69 100$, son premier cash de l'année, lui qui sortait déjà de sa meilleure année en tournoi live (il a remporté 107 000$ en 2018). 

Modifié par veunstyle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
38 joueurs restants, Martini dernier survivant tricolore

large.martini_baumstein.JPG.f2da38d58d21

 

Il s'annonce magnifique ce jour 4 avec 38 joueurs toujours vivant. Et finalement, même s'il ne reste plus qu'un Français, ce n'est surement pas le plus mauvais. C'est toujours la même histoire : vous préférez avoir encore 5 représentants moyens, ou un seul, mais plutôt bon ? Personne ne pourra choisir de toute façon aujourd'hui, Julien Martini est le dernier des Mohicans. 

Rencontre avec celui qui, un jour porte un pull rouge éclatant, le lendemain un pull à damiers, et qui débutera le jour 4 avec pas moins de 3,25 millions de jetons, soit le 3e plus gros tapis du tournoi. 

 

On est satisfait quand on finit avec autant de jetons ?

Plutôt ouais ! Regarde le tableau, c'est combien la moyenne ? 1,6 million ? Et bien ça fait deux fois la moyenne tout ça ! Je crois que je maintiens cette cadence depuis la 140e minute de ce tournoi. 

Revenons un peu sur cette journée. T'as débuté à 830 000, puis la bulle est arrivée rapidement. Tout s'est bien passé à ce moment là ?

Je me suis fait démonter à la bulle, vraiment, par un Azerbaïdjan. Il m'a tout de suite calmé, il a trouvé deux As, deux Valets, deux As et deux Rois en 20 mains, dont 4 fois où j'open et je 3-bet. Je me suis dit "boooon, on va peut-être se calmer !" Finalement, j'ai juste fait le dos rond et j'ai un peu attendu que ça passe. Je n'ai pas trop exploité cette bulle du coup, malheureusement.

Et après la bulle alors ? 

J'ai changé de table, mais je n'ai pas eu grand chose à relever. Il n'y a pas eu de showdown, le niveau technique était assez élevé, les gens jouaient très bien, l'action s'arrêtait souvent préflop du coup.

Tu as 1,2 million de jetons à ce moment là... et tu arrives sur cette table, avec notamment Adrien Delmas, et là les choses se sont un peu accélérées ?

J'ai joué un gros pot contre Adrien Delmas malheureusement, il a deux Valets et en fait j'ai deux Dames ici. Il n'a pas eu de chance, parce que c'était un très bon runout pour lui (flop 953, turn Roi, river 5). Moi j'ai 3-barrels value et lui est censé call 3 fois je pense, et il sauve un bet river, ce n'était pas évident du tout, c'est vraiment un bon fold. Contre moi même je me serais call 100% et j'aurais snap. Ça tombe contre lui, c'est malheureux, mais j'ai eu la réussite d'avoir deux Dames.  Et après, j'ai gagné pleins de petits pots assez cool. Il y a eu ce Dame-Dix en BvB, où le mec ne sait pas trop ce qu'il fait avec second pair. Il s'est dit "tiens, on y va ! On est à combien ? 80 left, c'est pas grave, on y va, allez allez, on va spew", et ce pot là fait vraiment du bien, ça me donne 460 000. Et pour le moral, le mental, ça faisait un moment que je n'avais pas gagné un coup à la river, c'était cool. Je monte à 2,3 millions, je regagne un autre pot conséquent contre le chipleader du jour 3, Jared Jettin (qui a perdu AK vs QQ pour un pot de 4 millions contre Baumstein), où j'ai As-Neuf sur 3-9-J-J-9 et je lui fais call quelque chose comme 150% du pot river. Il a check back la turn, et du coup j'ai pensé qu'il n'avait jamais le Valet. J'espère pas pour lui qu'il avait une overpaire, sinon c'est bien sick pour lui, mais je pense qu'il m'a call hauteur As, tout simplement. Ça c'était un gros pot qui était plutôt intéressant pour moi. Et sinon, comme d'habitude, pas mal de 3-bet light, des open avec le c-bet qui passe... Ah si, j'ai gagné à la fin une petite main, un pot de 400 000, avec As-Valet contre Roi-Dame... voilà la journée ! Franchement, c'était beaucoup plus pépère qu'hier.

Pour moi, Julien Martini est un joueur de variante. Et apparemment, tu te débrouilles bien aussi avec deux cartes en main. C'est un kiff le NLHE ?

En fait, l'étude du NLHE, c'est ce qu'il y a de mieux je trouve... après le jouer, c'est la pire des variantes je crois. Le pire, ça doit être le Limit Hold'em. Toutes les autres variantes sont géniales à jouer... en revanche, quasiment tous les variantes sont aujourd'hui résolus, donc ça rend le jeu un peu moins cool. Le NLHE, dans 10 ans, personne ne le jouera parfaitement, donc ça c'est vraiment cool. Après, des tournois à 25 000$ ou tu as 1039 joueurs, ce ne sera pas en NL2-7 single draw je pense... donc pour les millions, on fait du "deux cartes" et on est content. Mais après, de manière générale, j'aime le poker et je prends beaucoup de plaisir à jouer.

Et maintenant, c'est quoi le prochain objectif ?

Essayer de survivre ! Je tenterai de jouer tous les spots du mieux que je peux et on verra ce que ça donne. Après, voilà, j'espère vraiment ne pas me prendre de setup en ma défaveur, de ne pas bust de manière un peu stupide, mais je vais surtout essayer de ne pas faire d'erreurs et prendre tout ce qui arrive. Evidemment que j'aimerais gagner, ce serait génial... mais je n'y pense vraiment pas pour le moment. Je me dis juste "ok, là il faut faire ça, là il faut faire ça et là il faut faire ça"... tant mieux si j'ai des jetons... et je vais être triste si je perds tout, voilà.

En tant que joueur de cash game, penses-tu avoir un edge sur le field à ce niveau là, et en quoi ça peut t'aider vraiment ?

Regarde là, c'est 38 left. La moyenne est à une quarantaine de blindes. Quand je suis arrivé à ma table, il y avait de gros tapis, donc finalement on joue 75 ou 80bb. Alors ce n'est pas exactement 100bb, mais ça y ressemble quand même un petit peu, au niveau des lines. C'est une aide énorme. Je vois des gens faire des erreurs de fous postflop. Après, moi je ne suis pas très bon préflop, il faut que je travaille ça, mais postflop j'ai l'impression d'être à l'aise, ça aide.

Et si tu jettes un petit coup d'oeil au field restant, en deux secondes, est-ce qu'il y a un joueur que tu pourrais craindre plus qu'un autre ?

Bien sur ! Le numéro 1 c'est Mikita Badziakouski, évidemment. Il rase tout, il défonce tout. Il a un peu arrêté le online, mais je suis sur que s'il avait continué, il serait encore au top. Il est vraiment bon en tournoi, tout simplement. Que du NLHE et beaucoup de cash game ces deux dernières années. Après dans le field j'ai entendu parler qu'il y avait le vainqueur du Main Event Party Poker qui a eu lieu en novembre dernier (Le Portugais Filipe Oliveira, mais qui fait partie des plus petits tapis à la reprise avec 600 000) et du coup je pense qu'il doit savoir quoi faire avec les cartes, il y a des habitués de cash game qui sont là aussi, mais qui sont évidemment moins bons en tournoi qu'un très bon reg... on va dire qu'à 38 left d'un 25 000$, c'est pas mal du tout.

Chipcount pour le jour 3

Chipleader - Scott Baumstein : 4 240 000
2e - Yiannis Liperis : 4 210 000
3e - Julien Martini : 3 250 000
4e - Louis Boutin : 3 040 000
5e - Ramons Colillas : 2 895 000
6e - Luigi Knoppers : 2 715 000
7e - Jack O’Neill : 2 525 000
8e - Jason Koonce : 2 235 000
9e - Luke Marsh : 2 065 000

large.Ramon_Colillas_shakerchi.JPG.f33b7
Pour les amateurs de Marrakech, le visage de l'homme à gauche ne vous est peut-être pas inconnu, il s'agit d'un Espagnol, plus connu sous le nom de... NC ! Sauf que là mon pote, on n'est pas à Kech : il s'appelle donc Ramon Colillas, et il occupe la 5e place au général. A ses côtés, Talal Sharkechi a quelque peu perdu de sa superbe, mais il reste toujours en lice pour aller embêter tous ces petits jeunes 

10e - Marc Perrault : 1 935 000
Mikita Badziakouski : 1 910 000
Joao Barbosa : 1 780 000
Dan O’Brien : 1 765 000
Griffin Benger : 1 560 000
Martins Adeniya : 1 545 000
Jake Schwartz : 1 530 000
Sosia Jiang : 1 515 000
Chris Johnson : 1 480 000
Samuel Tsehai : 1 395 000

large.rettenmaier_bicknell_mikita.JPG.b1
Marvin Rettenmaier, Kristen Bicknell, Mikita Badziakouski... dieu merci, on reconnait encore quelques bonnes têtes à l'approche de la table finale

 

20e - Talal Shakerchi : 1 330 000
Pedro Chaves : 1 315 000
Florian Duta : 1 305 000
Adrian Echave Samu : 1 265 000
Luis Faria : 1 155 000
Scott Stewart : 1 120 000
Kristen Bicknell : 1 115 000
Rui Sousa : 1 105 000
Atanas Pavlov : 1 070 000
Evan Mathis : 910 000

large.Laurynas_Levinskas.JPG.24f94019b2b
Et lui alors, vous le reconnaissez ? Si je vous dis qu'il vient de faire TF à l'EPT Prague ? Vous avez vu, dès qu'il n'y a pas de streaming, on est perdu. En attendant, Laurynas Levinskas est toujours bien là, prêt à aller chercher une seconde TF de suite sur un tournoi majeur

 

30e - Tony Gregg : 905 000
Laurynas Levinskas : 895 000
Marc Rivera : 865 000
Michael Robionek : 720 000
Jacqueline Burkhart : 660 000
Filipe Oliveira : 640 000
Farid Jattin : 640 000
Marvin Rettenmaier : 630 000
Jonathan West : 280 000

large.Jonathan_West.JPG.e66bd16cc0921b1b
Tombé à 6 blindes, Jonathan West sera le shortstack officiel pour le jour 4

Les Français tombés au combat


46e : Damien Le Goff 69 100 $
63e : Johan Girard (Platinum Pass) 56 800 $
73e : Adrien Delmas 45 700 $
82e : Benjamin Pollak 45 700 $
97e : Alexandre De Zutter (Platinum Pass) 39 500 $
114e : Jérémie Sarda39 500 $
133e : Pierre Calamusa 35 000 $
153e : Thi Nguyen 25 450 $
180e : Jimmy Guerrero  25 450 $

Pas dans l'argent : Corentin Ropert

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 15 heures, Benjo a écrit :

 

Non, vous ne prenez pas en compte tous les paramètres.

1 039 joueurs et 181 places payées = 17,4 % du field.

Normalement, de nos jours on paie 15 % du field

15 % de 1 039 joueurs = 156 ITM.

En remontant l'échelle des prix, le pay jump arrive pas loin de la 156e place : la 151e place paie 35 000 $, donc un min-cash convenable.

Henri du blog PS m'a expliqué ce qui avait été décidé :

On sait que le tournoi est rake free. PS a néanmoins calculé un rake fictif sur le prizepool total, puis calculé un payout classique à 15% en prenant en compte ce rake fictif. Ce dernier a ensuite servi pour créer cette trentaine de places payées "bonus" de la 156 à la 181e place. Et voilà.

(Je sais pas si je me fais bien comprendre.)

[EDIT car je me suis gourré sur le nombre de joueurs : c'est 1 039 et non 1 049]

Merci pour les explications, je retire ce que j'ai posté... Merci Pokerstars !

RESPECT !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
News

Les joueurs français n'ont pas eu la partie facile la nuit dernière, aux Bahamas, dans la foulée de la bulle du PokerStars Players Championship. Pour bon nombre d'entre eux, le magot amassé représente toutefois déjà une petite victoire. Julien Martini, lui, essaiera de viser plus haut ce soir sous le regard de veunstyle.

[...] Lire la suite…



Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)

Ha mais purée je savais pas il y avait un coverage CP ! haaaa GL @veunstyIe

 

Ha mais c'est un fan de 27NLSD en plus Julien... je vais devoir me poser boire une bière avec lui ! :D

Modifié par haygus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Csb:

Il y a genre deux ans je discute avec ce Julien martini dans les couloirs du CCM avant le début d'un tournoi a 300e suite a un coup contre lui ou je réagis comme un triso aigri de perdre un flip contre lui la veille.

Il m'explique un peu sa vie le poker et me dit qu'il pense a arrêter monter sa boîte qu'il a envie d'autre chose que le poker etc ...

Qu'il s'est mit aux variantes car en France le niveau est très mauvais et qu'il arrive a être gagnant en regardant les vidéos limpers pour étudier.

Il joue ABC tt en regardant des séries et c'est suffisant pour win en variante lors de leur arrivée sur le .fr selon lui.

Deux ans plus tard veunstyle en parle dans ce coverage et je mate sa Hendon par curiosité.

Ok le mec a pris genre 800k en 2018 dont un bracelet WSOP en variantes.

Gg mec !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

qq'un sait ou trouver le review de kennedy lorsqu'il était en table TV ?

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)
En route vers la finale

large.TV_set.JPG.fdd734a7cb113da402f76fa

 

Une longue et très importante journée s'offre à nous aujourd'hui, puisque si le tournoi a redémarré avec 38 joueurs à midi et s'arrêtera ce soir, probablement tard (23h?), une fois l'identité des six finalistes connue.

Deux heures de jeu ont déjà défilé, et Julien Martini... est toujours bien là, ouf. Faisons un point sur les premiers faits de jeu.

Structure du jour 

Level 25 : 25 000/50 000, ante 50 000
Level 26 : 30 000/60 000, ante 60 000
Level 27 : 40 000/80 000, ante 80 000
Level 28 : 50 000/100 000, ante 100 000
Level 29 : 60 000/120 000, ante 120 000
Level 30 : 80 000/160 000, ante 160 000
Level 31 : 100 000/200 000, ante 200 000
Level 32 : 125 000/250 000, ante 250 000
Level 33 : 150 000/300 000, ante 300 000

large.Jacqueline_Burkhart.JPG.aa5d4ab548

 

Ce day 4 a commencé avec l'élimination de l'Américaine Jacqueline Burkhart (photo ci-dessus), qualifiée via un Platinum Pass. C'est lors d'un crêpage de chignons avec Kristen Bicknell que tout s'est joué. Jacqueline a défendu sa blinde avec :5d:6d sur un open de Bicknell UTG, puis elle a check call sur :8d:6h:5c, avant de check raise à tapis sur une turn :7d. Mauvais timing, puisque c'est à ce moment précis que la joueuse Party Poker venait de compléter sa quinte, avec :9h:8h dans les mains.

Le multimillionnaire Jonathan West (il a fait fortune dans le bitcoin, si si, ça arrive), shortstack officiel de cette journée avec 6 blindes devant lui, a pris la porte ensuite, 37e, éliminé par Martins Adeniya (:Jc:9s < :9h:9c ).

christianlouboutin-anjalina-3160739_H442

L'Américain Anthony Gregg (11,9 millions de $ sur Hendon Mob) a ensuite pris un coup de talon aux fesses, éliminé par le Canadien Louis Boutin, sur un petit flip moustache, pour ses 15 dernière blindes, :7s:7h contre :Ac:Kh qui finira par trouver un As dès le flop.

Direction les terrains de football de NFL ensuite, puisque j'ai appris (tardivement, il est vrai), qu'un ancien pro était dans ce tournoi. Il a passé un bon moment en table télévisée hier. Et moi qui pensait que la table était full random, je ne pigeais rien du tout. Ceci explique donc cela. Il s'appelle Evan Mathis, il est grand, très grand, baraqué, très baraqué, mais ça ne l'a pas empêché de se la prendre, pour son dernier coup à tapis, lui qui a resteal pour ses 9 dernières blindes avec :Ad:Jh. Face à lui, un fan de Davidi, Yiannis Liperis, a call avec :Qs:8s et a trouvé un :8d au flop. 

 

eagles-football-ca92708a6b1b0b59.jpg
Pas content, Evan Mathis a snap jump dans le 50k. On y reviendra à la fin de ce post...

 

Mikita Badziakouski s'incline en 34e position, c'est l'une des première surprises de cette journée. L'homme qui faisait peur à Julien Martini, ce que nous confiait le Français hier, a pourtant mis les jetons devant, après avoir shove avec :Ac:Td. Son adversaire, Marc Rivera, a payé avec :Ad:7c et a trouvé, comme par magie, un :7d sur la turn. Avant cela, il avait également fait doubler Farid Jattin sur un flip (:As:Qd < :9h:9c). Je n'aurais pas parié sur ce résultat pour le Biélorusse perso, qui devra néanmoins se contenter de "maigre" résultat. Qualifié via un Platinum Pass (il en avait vachement besoin), Mikita empoche 86 400$... une somme qu'il a ré-investi pour plus de la moitié dans le tournoi à 50 000$.

Le Portugais Luis Sousa (33e), le finaliste de l'EPT Prague Laurynas Levinskas (32e), l'Américain Dan O'Brien (31e) ainsi que deux autres vainqueurs de Platinum Pass, le Bulgare Atanas Pavlov (30e) et le Portugais Filipe Oliveira (29e) ont par la suite, tour à tour, dit adieu à leurs rêves de millions de dollars dans tous les sens. 

 

large.Farid_Jattin_bicknell.JPG.9681f3fa

Et parmi les survivants, on est obligé d'offrir une mention spéciale au chipleader du jour 2, Farid Jattin ici à la droite de Kristen Bicknell, car en deux heures de jeu, il est passé de 640 000 à... 6,3 millions de jetons ! Un petit x10 qui doit faire un bien fou au mental. 

Un peu de grind, un double up contre Mikita, comme indiqué précédemment, pour repasser à près de 3 millions de jetons, deux As contre As-Valet chez Laurynas Levinskas pour grimper à 4 millions, puis un dernier flip, :Ad:Qs vs :Js:Jh chez Atanas Pavlov pour franchir la barre des 6 millions... ma foi, je ne sais pas où le Colombien a pris son petit dej' ce matin, mais il devait y avoir du lion à volonté, et ça m'intéresse fortement.

 

large.martini_louis_Boutin.JPG.51de97234

 

Du côté de Julien Martini, installé à la droite de Louis Boutin, pour le moment, rien de trop exceptionnel à noter... si ce n'est peut-être Julien a réussi à trouver un fold avec brelan d'As trouvé à la turn, face à Jason Koonce, sur :6h:9s:Ks:As:2h  : "J'ai open, bet 2/3 pot au flop et il a donkbet 90% pot à la turn (590 000) avant de shove sur une blank river (pour 1,8 millions). Je suis un peu dégoûté de mon fold et j'aimerais bien récupérer mes cartes maintenant !" se plaignait-il en souriant, après avoir observé quelques instants plus tard, ce même Jason Koonce 4-bet shove 2,4 millions en BvB avec... Dame-Deux. Face à lui, une paire de 9, et sur la table, une quinte de l'As au 5 affiché.

 

patience-yoda.jpg

 

large.Jason_Koonce.JPG.3783d3991deb14cb1
Jason Koonce, c'est lui. A tapis sur :Tc:7h:7d:Jh:3s , son adversaire a call avec :Ac:7c pour trips... sauf que Koonce avait cette fois floppé les nuts, muni de :Td:Th ! Et hop, voilà comment on remonte gentiment mais surement, second au classement

 

large.shakerchi_TV.JPG.7c365750a27ae4198
La table TV proposait de découvrir un peu mieux Talal Shakerchi. Je ne regarde pas, alors j'espère que les présentations se sont bien faites, si jamais vous êtes sur le streaming

large.pspc_benger.JPG.9cf18031b791339e3c
Table TV sur laquelle Griffin Benger est en maladie, puisque shortstack

 

Chipcount après 2h de jeu :

(Qualifiés grâce à un platinum pass)

Chipleader - Farid Jattin : 6 315 000
2e - Jason Koonce : 5 280 000
3e - Jake Schwartz : 4 175 000
4e - Marc Perrault : 3 630 000
5e - Scott Baumstein : 3 630 000
6e - Yiannis Liperis : 3 590 000
7e - Ramon Colillas : 2 645 000
8e - Julien Martini : 2 620 000
9e - Tala Shakerchi : 2 385 000
10e - Martins Adeniya : 2 365 000

11e - Pedro Padilha : 2 015 000
12e - Marc Rivera : 1 980 000

13e - Luke Marsh : 1 960 000
14e - Luis Faria : 1 795 000
15e - Kristen Bicknell : 1 670 000
16e - Louis Boutin : 1 620 000
17e - Michael Robionek : 1 525 000
18e - Jack O’Neill : 1 490 000
19e - Sosia Jiang : 1 435 000
20e - Chris Johnson : 1 340 000

21e - Sott Stewart : 1 305 000
22e - Florian Duta : 1 270 000
23e - Luigi Knoppers : 1 195 000
24e - Adrian Echave Samu : 980 000
25e - Marvin Rettenmaier : 800 000
26e - Joao Barbosa : 725 000
27e - Griffin Benger : 620 000
28e - Samuel Tsehai : 565 000

Il reste 28 joueurs (sur 1039 participants)
Level 27 à venir - Blindes : 40 000/80 000, ante 80 000
Moyenne : 2,226 millions
Gain assuré : 105 000$

Sit'n'Go entre bons potos

Et pendant que ce 25 000$ se termine, ou plutôt progresse, un autre tournoi a débuté, un 50 000$ re-entry illimités.

31 joueurs étaient inscrits dès le début, dont deux Français, Jean Noel Thorel et Benjamin Pollak. Je vais vous mettre les photos des 4 tables, et si vous trouvez de la value, dites moi. Ça force à se poser des questions tout ça : quel est l'intérêt de jouer ce tournoi, dans lequel la dead money n'existe pratiquement pas ?

GL à nos deux Français en tout cas, et rendez-vous ce soir pour connaitre le visage du futur vainqueur.

 

large_50k1.JPG.01de134fe5db7d8ae6df807b2

 

large_50K2.JPG.7d5d79db8cfc9ee81fc5d2e35

 

large_50K3.JPG.0ec611409b13c6af012045c95

 

large_50K4.JPG.f5a1ec40e1af4c429c9f12be4

Modifié par veunstyle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 08/01/2019 à 15:55, BV77 a écrit :

très bon fold en effet, après vu le déroulement du coup ça bluff tellement jamais en face

 

@Johan06pfcgros gl pour aujourd'hui :)

 

Le 08/01/2019 à 16:06, Mayo69 a écrit :

Big big GL @Johan06pfc

Hello, merci pour vos encouragements :) je les ai vus pendant le tournois mais pas voulu répondre pour ne pas me porter la "scoumoune"! O:)

C'est incroyable ce tournoi pour moi, le temps que je redescende et je ferai un ptit topic pour raconter comment je l'ai ressenti!

D'habitude je le dis de l'extérieur, mais les couvreurs francais sont énormes, ils ont le temps de tout suivre, de nous encourager, de nous tenir au courant des payjumps par exemple (je pense à celui de 25k à 35k parce que le tableau n'était pas à jour et donc pas facile de savoir ou on en était...), donner des conseils (à un joueur amateur hein, les autres n'en ont pas besoin :D ) et de rédiger ici pour que l'on puisse suivre de loin.....quel boulot!

 

TY @veunstyIe@Benjo Henri (PS) et mama (Pokernews)!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)
Tight is right

large.martini_TV.JPG.24b1498e946a0c035c4

 

L'heure est grave, attention. Il est 17h17 et il reste 17 joueurs : "A cette heure-ci, chaque coup commence à coûter potentiellement des millions", remarquait justement Julien Martini. Ça ferait presque flipper de savoir que des vies vont changer, d'ici ce soir et surtout d'ici demain, lors de la finale, mais ça ferait aussi beaucoup frissonner de voir un Français faire la nique au monde entier. Oui parce qu'avec 10 nationalités différentes sur 17 joueurs restants, on ne pourra pas dire que les Américains ont rasé cette édition. Enfin pas encore. Ils sont 5 restants dont 3 dans le top 4, ça vous place un pays sur la carte du poker ça. 

Le Français évolue en table télévisée, et tout se passe plutôt bien. "Mais le problème, c'est que pendant la pause qui vient de s'écouler, ils ont pu avoir les informations du streaming... et ils ont surement vu mes open avec 8 et 4 par exemple. Je crois maintenant, c'est terminé, je vais devoir véritablement resserré." 

Resserrer pour s'assurer, mais resserrer aussi pour ne pas perdre l'objectif premier, qui est d'aller décrocher la table finale. Le tournoi ne va pas se gagner dans les quelques prochaines heures et Martini en est bien conscient. "Le problème, c'est qu'il va falloir chatter maintenant. Tout à l'heure, j'ai eu une décision avec As-Dix, j'ai du me décider à payer un tapis de 17bb. Un coup que j'aurais payé très vite online, mais là, tu dis que tu n'as vraiment pas le droit à l'erreur quand même. J'ai payé, il avait Roi-Valet, et finalement, au showdown, tu n'as que 60%. Il faut vraiment passer entre les balles. Si t'as JJ et qu'il y a KK en face, et ba GG malheureusement. Je pense qu'il n'y a plus qu'à prier."

 

large.tables_ext.JPG.f9d353785c1eff31836
Prier, c'est que les autres font aussi par ici, étalés sur les deux autres tables de ce tournoi. Et le moins favori d'entre tous pour l'instant pour les demis, c'est le type avec le bandana rouge sur la tête au premier plan. Seul joueur sous le million de jetons, Scott Stewart va devoir avoir de la réussite très vite

 

large.Sosia_Jiang.JPG.ac81bccbec835c6f3b
Sosia Jiang, avant dernière féminine de ce tournoi est éliminée en 28e place par son voisin de gauche, Marc Rivera. L'Australienne a shove 18 blindes en début de parole avec :Ad:9d, payé par :Ac:Kh et n'a pas trouvé de miracle derrière, elle empoche le dernier palier de gains de 105 000$

 

large.rettenmaier.JPG.027ca4d08711d7eb83
Marvin Rettenmaier profite de cette 27e place sur ce tournoi pour empocher 126 000$ et affiche désormais presque 7 millions tout pile de dollars de gains en tournois live sur Hendon Mob. Un Allemand quoi. Mais un Allemand pas en réussite aujourd'hui, qui a été patient, mais la patience à ses limites, faut pas déconner. :Kc:Tc fut bien suffisant pour que sa douzaine de blindes parte au milieu. Seul hic, Scott Baumstein, plutôt en réussite pour le coup lui aujourd'hui, a trouvé une main supérieure, :Ad:Qh et n'a pas tant tremblé que cela pour éliminer l'homme qui, rappelons, avait réussi le bel exploit de ship deux gros WPT coup sur coup il y a quelques longues années déjà (en 2012, contre Ktorza à Las Vegas puis à Chypre dans la foulée !)

 

large.adeniya.JPG.00687feb6625991c9b50ef
J'avoue j'suis déçu. Martins Adeniya qui nous quitte en 24e position, je trouve ça nul. Le type a du style, un bel accent Anglais, un bon coup de poignet quand il faut envoyer les jetons, il me permet de ne pas oublier de belles aventures EPT à Deauville en 2012, à Londres en 2011 ou sur son Main Event WSOP en 2009... c'est ça d'être vieux ? C'est avoir le blues ? De toute façon, il était écrit qu'aujourd'hui, ce ne serait pas pour lui. Tombé à 9 blindes, il part sur une sale confrontation entre sa paire de Dames trouvé en BB, et la paire de Rois du Brésilien Pedro Padilha. L'affaire est bouclée, Martins Adeniya empoche 126 000$ tout de même, ce qui représente ni plus ni moins que le second plus gros gain de sa carrière en live

 

large.kristen_Ramon_Colillas.JPG.b433577
Après la sortie d'Adrian Echave Samu en 26e place, Ramon Colillas se retrouve dernier représentant de l'Espagne. C'est marrant, Ramon Colillas, ça change de "NC", le petit nom qu'il porte d'habitude à Marrakech. Doucement sur les 3-bet contre Bicknell en revanche, elle est la dernière féminine, et on aimerait bien la garder encore un peu

 

On ne manquera pas non plus de féliciter deux vainqueurs de Platinum Pass, qui nous ont récemment quittés, le Portugais Joao Barbosa (25e pour 126 000$) et l'Allemand Michael Robionek (21e pour 150 600$), ainsi que le Canadien Samuel Tsehai (23e), les Anglais Luke Marsh (22e) et Jack O'Neill (19e), le Hollandais Luigi Knoppers (20e) et le Portugais Luis Faria (18e).

Désormais, tous les joueurs encore dans le tournoi sont assurés d'un minimum de 202 400$.

 

Chipcount

(Qualifiés grâce à un platinum pass)

Chipleader - Scott Baumstein : 11 565 000
2e - Farid Jattin : 6 645 000
3e - Griffin Benger : 5 620 000
4e - Jason Koonce : 4 890 000
5e - Julien Martini : 4 660 000
6e - Jake Schwartz : 3 960 000
7e - Yiannos Liperis : 3 925 000
8e - Marc Rivera : 3 790 000
9e - Ramon Colillas : 3 135 000

10e - Kristen Bicknell : 2 930 000
11e - Louis Boutin : 2 190 000
12e - Pedro Padilha : 1 945 000
13e - Chris Johnson : 1 595 000
14e - Talal Shakerchi : 1 550 000
15e - Marc Perrault : 1 270 000
16e - Florian Duta : 1 140 000
17e - Scott Stewart : 980 000

 

Prix à distribuer aujourd'hui

9e : 405 000$
10e - 11e : 328 500$
12e - 13e : 261 750$
14e - 15e : 229 700$
16e - 17e : 202 400$

Il reste 17 joueurs (sur 1039 inscriptions)
Level 29 à venir - 60 000/120 000, ante 120 000
Moyenne : 3,667 millions
Gain assuré : 202 400$

Modifié par veunstyle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)
Le rêve se poursuit

large.martini_Chris_Johnson.JPG.5c2954e5

 

Mais c'est qu'il est bien parti pour le faire le coño : Julien Martini est désormais à 10 éliminations de remporter plus de 5 millions de dollars ! Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il met du coeur à l'ouvrage pour s'ouvrir tout seul comme un chef, les portes de cette table finale. Récapitulons rapidement ce que ces demis finales nous ont offertes.

- Rapidement après mon dernier post, Scott Stewart n'a finalement pas réussi la remontada tant attendue. Au lieu de cela, l'Américain a pris la 17e place, la faute à cette foutue pièce qui ne s'est pas tournée du bon côté. L'argent est parti chez Talal Shakerchi, qui était du côté de la petite paire. 

- Notre ami Loulou et Boutin, pardon, Louis Boutin, remballe ses affaires pour les mêmes raisons, incapable de remporter un coup à 50/50. Les jetons sont partis chez un compatriote à lui, Griffin Benger. 

Stewart et Boutin remportent le même prix de 202 400$.

- Il a bien fallu une bonne heure pour assister à une nouvelle élimination, la faute à une série de double up en pagaille. C'est finalement un autre Américain, Chris Johnson, qui est remercié par Julien Martini. Le Français a remporté... son flip, :8c:8h vs :Kd:Qc, encore un.

 

large.check_martini.JPG.6ab3b364ae42eabe
Le petit check de bros. Martini fait le ménage en tout cas !

 

- Puis c'est en table télévisée qu'un joueur a vu son tournoi se terminer subitement : Griffin Benger aura fait les montagnes Russes aujourd'hui, mais au lieu de remonter après être un peu redescendu... et bien il n'a fait que dégringoler encore et toujours. Quand les flips ne passent pas, de toute façon, on peut être le meilleur joueur du monde, rien n'y fait, on n'avance pas. Et pour le coup, ce sera même le point mort pour Benger. Ses jetons sont partis au Brésil (mais pas pour danser la samba) ainsi qu'en Espagne, puisqu'après avoir fait doubler Pedro Padilha, il a également rendu heureux le clan Espagnol, en faisant doubler Ramon Colillas

Le November Nine 2016 réalise le 4e plus gros cash de sa carrière, grâce à ce billet de 229 700$. Pas sur qu'il reparte heureux de ce tournoi, mais les cartes étaient bien décidées à lui faire la tête aujourd'hui.

 

large.benger_out.JPG.d37fae8e37d2b60f0b1
Hashtag déception pour Griffin Benger, qui aurait pu être brillant en table finale... sauf qu'il est comme nous tous, il la regardera demain à la TV

 

large.Yiannis_Liperis.JPG.ce13f9f1376f85
Yiannis Liperis prend la 13e place de ce tournoi, éliminé, alors qu'il n'avait plus que 5bb devant lui, par le Roumain Florian Duta

 

large.Jake_Schwartz.JPG.2b5db15acdf49d18
Jake Schwartz avait le sourire après avoir remporté KQ vs 77 chez Julien et... 77 chez un autre adversaire. Mais la joie aura été de courte durée, puisque son tournoi a pris fin quelques instants après, avec :Kh:Jc contre :As:Ks chez Marc Rivera son voisin. Schwartz voulait resteal derrière un open de Duta, mais c'est fait attraper par la police

 

Chipcount

(Qualifiés grâce à un platinum pass)

Chipleader - Scott Baumstein : 10 175 000
2e - Marc Rivera : 9 350 000

3e - Jason Koonce : 7 550 000
4e - Farid Jattin : 7 400 000
5e - Ramon Colillas : 5 050 000
6e - Julien Martini : 5 025 000
7e - Pedro Padilha : 4 275 000

8e - Kristen Bicknell : 3 775 000
9e - Marc Perrault : 3 525 000
10e - Talal Shakerchi : 2 950 000
11e - Florian Duta : 2 375 000
 

Il reste 11 joueurs (sur 1039 inscriptions)
Level 31 à venir - 100 000/200 000, ante 200 000
Moyenne : 5,667 millions
Gain assuré : 328 500$

Modifié par veunstyle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)
On a coupé les ailes de Bicknell

large.bicknell_out.JPG.8893b55fd2d2367d0

 

L'évènement poker de ce début d'année 2019 aurait mérité une touche de féminité et la présence de Kristen Bicknell était fortement souhaitée par tous. Tous, non, car un petit village d'irréductibles Gaulois résiste encore et toujours à l'envahisseur. A la tête de ce village, un chef, Julien Martinix.

Le Français a open (400 000) obligeant la Canadienne à défendre sa grosse blinde. Puis sur :Kd:3h:5h:8c, Julien a c-bet flop (300 000) puis shove sur la turn, poussant Bicknell a risquer son tapis (1,1 million). Ce qu'elle s'est empressée de faire, munie de :Kh:Jc. Bien joué, mais ça ne suffira pas cette fois, puisque Julien Martinix dominait légèrement mais suffisamment la main de la joueuse Party Poker, avec :Kc:Qs en poche.

Kristen Bicknell est éliminée 11e et repart de ce tournoi avec 328 500$, la plus belle performance financière de sa carrière.

 

Quelques minutes plus tard à peine, le Brésil a perdu son dernier espoir de briller de mille feux sur la scène internationale, avec l'élimination de Pedro Padilha. Je n'ai absolument rien vu, mais on m'a raconté ses malheurs. Pedro a resteal pour ses 9 dernières blindes avec une belle paire de 5, et Scott Baumstein qui ne semble pas avoir perdu un coup depuis 2 ans, a payé avec :Ad:4h. Le flop :6c:4d:3c a fait vibrer les foules, avant qu'un :Ah sur la turn ne viennent glacer le sang de tous les supporters de la Seleçao. 

Et encore un Platinum Pass transformé en or, puisque Pedro Padilha empoche 328 500$, ce qui est là aussi le plus gros gain de sa carrière, mais pour lui, ça parait moins étonnant. Sa Hendon Mob nous indique en effet que le jeune homme a du mal à quitter son pays, ou du moins l'Amérique du Sud. Et pourtant, il semblerait qu'il tienne plutôt bien les cartes dans l'ensemble.

 

giphy.gif

 

 

large.prepa_TF.JPG.030fc340b6859bbe75195
On se place pour la finale, c'est parti

 

large.prepa_TF2.JPG.a1d42c0639bb4b5374b3

Modifié par veunstyle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)
Duta, le doute

C'est fait, la table finale est composée ! Il n'est même pas 22h aux Bahamas et les huit joueurs qui reviendront ce jeudi 10 janvier pour disputer la table finale de leur vie, sont tous connus. Cocorico, Julien Martini en fait partie. Mais ça, on en reparlera dans le post suivant.

Ici, on va juste dire au revoir au Roumain Florian Duta, qui est le bubble boy de la table finale officielle. Après avoir longtemps lutté avec le maillot de shortstack, après avoir trouvé le moyen de split A7 contre un As-Roi, il s'est finalement incliné sur une rencontre où il était devant préflop, avec :Ac:Kh contre le :Ah:Jh de Farid Jattin, puisque le board est venu :8h:6h:8c:4h:6s, et hop la flush.

405 000$ viennent remplir les poches de ce joueur régulier depuis tant d'années, mais surtout, surtout... la journée est terminée ! Et on retrouvera donc Julien Martini et ses sept autres acolytes demain en table télévisée pour aller tenter de décrocher les 5 millions de dollars de la gagne. 

 

large.florian_duta_9.JPG.856d15bc3a172d2

Modifié par veunstyle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
"Si je gagne, je considérerai d'arrêter le poker"

Dans un entretien d'une bonne demie-heure avec la presse Française (Henri pour le blog PS, Benjo pour Winamax, Mama pour Pokernews et bibi pour le CP), Julien Martini est revenu sur ce jour 4, ce tournoi globalement et ses ambitions pour la table finale, mais également sur la vie, tout simplement. Un type simple, heureux de ce qui lui arrive et avec de bons projets pour la suite... comme celui d'arrêter bientôt le poker.

 

large.presse_martini.JPG.ab51d492119c7a2

 

Finaliste de cette première édition du Pokerstars Players Championship à 25 000$ l'entrée, Julien Martini s'apprête à disputer ce jeudi la table finale la plus importante de sa vie : "J'ai du mal à réaliser que je vais jouer pour 5 millions de dollars ! Dans mon esprit, c'est comme s'il ne s'agissait que de gagner le tournoi. Ça ne va rien changer du tout, je n'ai aucune pression financière, il faut juste que je pense à gagner ce tournoi."

Si la pression financière n'existe pas, il n'empêche que la carotte des 5,1 millions de dollars à la gagne pourrait à elle seule changer pas mal de choses. "3 millions, ça ne changerait pas tout... mais 5 millions... je pense que je considèrerai d'arrêter le poker, je ne me sentirais même plus obligé de jouer. D'ailleurs, j'y avais déjà pensé cet été. La vie est trop belle pour ne faire que ça et j'ai envie d'en profiter. Cinq millions, ça permettrait de se mettre à l'abri. Après, par rapport au field, je me sens bien, même si ce n'est peut -être pas très humble de dire ça. Mais je vais essayer de me donner des vies, tout simplement."

Il devrait y avoir "pas mal de monde qui suivra la table finale pour moi, de quoi avoir pas mal d'infos de qualité", sa petite amie ne sera en revanche pas présente dans le rail : "Je vais avoir besoin de véritablement me concentrer... je lui ai demandé d'arriver après, histoire qu'on profite correctement."  

En plus de ne pas déchatter lors de cette finale, ce qui semble être l'une des plus grandes hantises de Julien, "parce que l'air de rien, on n'est quand même pas très deep" (réflexion presque logique pour un joueur de CG) le Français s'attachera surtout à prendre la meilleure décision tout le temps : "Mon ami James Chen est là pour me donner toutes les mains et il me dit des choses utiles surtout. Vous savez, il n'y a pas de secrets on travaille comme des porcs, il faut bien que ça paie un jour. James est un peu moins chaud que moi pour dire qu'on bosse énormément mais c'est vrai. Alors voilà, maintenant pour la finale, j'espère juste éviter les balles, et ne pas me level. Quand j'ai open 10 fois, je me suis fait 3-bet 2 ou 3 fois, et je me suis forcé à respecter. Et c'était good à chaque fois. Le piège dans lequel il ne faut pas tomber, c'est lorsqu'on open As-Valet par exemple. Quand on se fait 3-bet, il ne faut pas avoir honte de folder. C'est ça de ne pas se level, il faudra que je sois costaud de ce côté là."

Spécialiste de parties de cash game officielles à Macau (il joue de la 1000HKD/2000HKD, soit 125€/250€ partie publique au Wynn) mais également privées à Taïwan, "un peu plus cher", Julien Martini est également le détenteur d'un bracelet WSOP. "Et je considère d'ailleurs que le Bracelet est bien au dessus d'un titre PSPC." Ne lui manque plus qu'une chose qui semble lui tenir particulièrement à coeur : "Le respect de mes paires. Je ne suis pas certain d'être encore complètement respecté." 

Difficile pourtant de ne pas imaginer de nombreuses personnes lui souhaiter tout le bonheur du monde demain. Une victoire lui permettrait de s'immiscer en 7e position du classement de la All Time Money List France, juste derrière Fabrice Soulier. Et peut-aussi de lui offrir un peu plus de considération de la part de la communauté.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)
Seat Draw et chipcount de la finale

(Qualifiés grâce à un platinum pass)

Siège 1 : Jason Koonce (USA) 7 125 000 (28bb)
Siège 2 : Julien Martini (France) 8 600 000 (34bb)
Siège 3 : Farid Jattin (Colombie) 8 525 000 (34bb)
Siège 4 : Talal Shakerchi (UK) 5 500 000 (22bb)
Siège 5 : Marc Perrault (Canada) 2 275 000 (9bb)
Siège 6 : Ramon Colillas (Espagne) 8 300 000 (33bb)
Siège 7 : Scott Baumstein (USA) 10 725 000 (43bb) - Chipleader
Siège 8 : Marc Rivera (Philippines) 10 350 000 (41bb)

 

large.scott_baumstein2.JPG.ffd10ec2a4eda
Scott Baumstein, dans les bras sa copine, abordera la table finale en position de chipleader, après avoir parfaitement déroulé aujourd'hui. Il est l'un des deux joueurs à dépasser les 10 millions de jetons

 

large.talal_end.JPG.6fa48bad0fa1cd1309a9
Le chipleader du jour 1 Talal Shakerchi réussit à atteindre la dernière table. S'il parvenait à doubler sa vingtaine de blindes, il pourrait être un adversaire qui fera beaucoup moins rire Julien et son voisin

 

Les gains de cette finale

Vainqueur : 5 100 000$
Runner up : 2 974 000$
3e : 2 168 000$
4e : 1 657 000$
5e : 1 304 000$
6e : 1 012 000$
7e : 746 000$
8e : 509 000$

 

Les éliminés du jour

9e - Florian Duta : 405 000$
10e - Pedro Padilha : 328 500$
11e - Kristen Bicknell : 328 500$
12e - Jake Schwartz : 261 750$
13e - Yiannis Liperis : 261 750$
14e - Griffin Benger : 229 700$
15e - Chris Johnson : 229 700$
16e - Louis Boutin : 202 400$
17e - Scott Stewart : 202 400$
18e - Luis Faria : 175 300$
19e - Jack O’Neill : 175 300$
20e - Luigi Knoppers : 175 300$
21e - Michael Robionek : 150 600$
22e - Luke Marsh : 150 600$
23e - Samuel Tsehai : 150 600$
24e - Martins Adeniya : 126 000$
25e - Joao Barbosa : 126 000$
26e - Adrian Echave Samu : 126 000$
27e -Marvin Rettenmaier : 126 000
28e - Sosia Jiang : 105 000
29e - Filipe Oliveira : 105 000$
30e - Atanas Pavlov : 105 500$
31e - Dan O’Brien : 105 000$
32e - Laurynas Levinskas : 86 400$
33e - Rui Sousa : 86 400$
34e - Mikita Badziakouski  : 86 400$
35e - Evan Mathis : 86 400$
36e - Tony Gregg : 86 400$
37e - Jonathan West : 86 400$
38e - Jacqueline Burkhart : 86 400$ 

Reprise à midi (18h en France)

 

Il reste 8 joueurs (sur 1039 inscriptions)
Level 32 (pour encore 40 minutes) - 125 000/250 000, ante 250 000
Moyenne : 7,79 millions

Modifié par veunstyle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Thi buzz sur la toile

On est un peu hors sujet niveau TF, mais complètement dans le sujet niveau actu : Thi NGuyen a réalisé dans ce tournoi, ce qui s'apparente à un fold de mutant des bois, et on peut dire que le monde du poker a fini sur le cul. Petit florilège de ce qu'on a pu trouver sur la toile. La vidéo de Doug Polk notamment est assez cool.

 

 

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

English
Retour en haut de page
×