Aller au contenu
Ce sujet
cosmictrip

Coverage GP Germany à Rozvadov

Messages recommandés

Bienvenue à Rozvadov

large.IMG_2323.jpg.c00bd6afe6983df9791a7

 

Au fin fond de la campagne tchèque, égaré parmi les quelques patelins qui jonchent la frontière avec l’Allemagne, un puit de lumière surgit de la pénombre des forêts de Bohême. Comme un phare dans une nuit de tempête, les lumières du King’s Casino se remarquent de loin et guident les fidèles du jeu de l’Europe outre-Rhin. Sur les terres d’Ottokar et de Venceslas 1er, le nouveau roi s’appelle Léon Tsoukernik et il a édifié l’une des plus belles citadelles du jeu du pays. Trois éléments façonnent le quotidien de cette petite bourgade : Le froid, la neige et le poker. Mesdames et Messieurs, bienvenue à Rozvadov !

 

large.IMG_2310.jpg.a210ab2dea80adc26e4df

Des lumières qui scintillent dans la pénombre de Rozvadov... Je crois que ça doit être ici.
 

Dans l’antre des WSOPE, du dernier Deutsche Poker Tour et bientôt du WPT Germany, nous allons vivre ensemble le GP Germany, un festival de poker petit par le buy-in (220 €) mais grand par le field, l'action et les attentes qu’il suscite. Si tout se passe comme prévu, le tournoi devrait accueillir au moins 4 fois la population de la ville (de 700 âmes) pour un prizepool juteux, garanti à 500 000 €.

 

De quoi attirer les petites bankrolls de toute part. Une fine colonie française, que je vous présenterai très bientôt, a fait le déplacement, mais ce sont surtout des tchèques, des allemands, des autrichiens, des polonais et des slovaques qui livreront bataille. C’est donc tout naturellement que Club Poker a envoyé un reporter hispanophone pour vous faire vivre l’action et les coulisses de ce tournoi.

 

Mon allemand étant très limité, je me suis mis au tchèque depuis hier mais ma banque de mot reste encore insuffisante pour mener des interviews en longueur. Le langage des signes m’a sauvé lors de quelques conversations que j’ai pu avoir entre hier soir et ce matin mais c’est quand même plus simple quand je trouve des interlocuteurs bilingue anglais. Nous pourrons donc aller discuter avec tous les joueurs qui parlent, au choix, la langue de Molière, de Shakespeare ou de Cervantes (j’ai tout de même espoir d’en croiser un ou deux). Et puisque le field n’est pas très fourni en Cpistes ni en copains du Team Winamax, je vais vais partir à la rencontre de ces illustres inconnus pour vous faire découvrir les champions, les touristes, les stars et les hommes de l’ombre qui se cachent parmi ces joueurs tcheko-polono-allemano-austro-hongrois.

 

En attendant que le tournoi commence (d'ici un petit quart d'heure), je peux profiter de la chaleur du casino (dehors il fait -4°) avec un bon petit dej' Shnitzel et Cappuccino. Les insatiables du gambling patientent devant les innombrables machines à sous quand à moi, je prépare le converge en me délectant de la Playlist qui résonne sur les enceintes du Casino. Ca fait 3 fois que le DJ nous passe du Dire Straits (Calling Elvis, pour les connaisseurs), mon groupe préféré... Des signes qui ne trompent pas : Ce GP Germany sera grand !

 

giphy.gif
Quand je me prépare à faire les 400 mètres qui séparent l'hôtel du casino
 
large.IMG_2325.jpg.e3d53b5642f290597ac00

La Splendide "Poker Arena" du King's Casino. Manque plus que les joueurs.

 

large.IMG_2328.jpg.9ce804d8079f9c2b634e9

Qu'il s'agisse de casino ou de sapin, Léon Tsoukernik aime voir les choses en grand

 

large.IMG_2301.jpg.2f06d8a0c09db77a2f7de

Scènes de liesse devant les machines à sous, qui font carton plein ce matin 

 

large.IMG_2331.jpg.fceb612719ba3d42448d2

Préparation des stacks en cours... Le tournoi ne devrait pas tarder à démarrer !

Modifié par fistochaume

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
DavaÏ Davaï !

« Shuffle Up and Deal » ! David, le floor de ce tournoi a donné il y une petite demi-heure le coup d’envoi de ce GP Germany 2018. Avant de faire notre premier tour de table, un point sur la structure du tournoi.

large.IMG_2336.jpg.1f2193a39e06f91ac7286

Une grosse soixantaine de joueurs ont déjà pris place dans la Poker Arena

La structure

8 Days 1 se succéderont entre aujourd’hui et dimanche matin. Pour aujourd’hui, comme pour les 5 prochains Days 1, la structure est plutôt correct. Des niveaux de blinds de 30 minutes, 100 000 de stack de départ, soit 100BB deep pour le 1er niveau. Deux autres Days 1 se joueront en mode turbo, samedi soir et dimanche matin tandis que le Day 2 débutera dans la foulée, dimanche à 14h30. Les derniers survivants se retrouveront lundi à 13h00 pour la grande finale de ce GP Germany.

Pour aujourd’hui, David espère « entre 100 et 150 joueurs » pour le Day 1A de 13h00 et « environ 200 joueurs » pour le Day 1B de 18h00.

Petite particularité, 4 Day 1 ont déjà été joué Online sur la Room PartyPoker. 29 joueurs sur 227 ont donc déjà gagné leur place pour le Day 2 depuis leur ordinateur. Le floor m’a gentillement fourni la liste des qualifiés où l’on retrouve quelques grinders redoutables tel que l’anglais Tony Poulengeris aka « The Enigma », perfeur régulier des tournois petits buy-ins ou encore l’allemand Christian Krupp, vainqueur de la Pokernews Cup ici même il y a 3 ans pour 57 470 €. Avec 1,5 millions de jetons, soit 15 tapis de départ, c’est un certain Florian Maas qui trône virtuellement comme chipleader du Day 2.

Pendant ce temps se joue la bulle du satellite, démarrée à 11 heures ce matin et pour lequel 15 joueurs gagneront leur place. Ashot Oganesian, joueur russe qui écume le circuit tchèque depuis maintenant presque 10 ans est bien évidemment de la partie, et quoiqu’il arrive, on devrait le retrouver sur le tournoi principal très vite. Il y aura deux trois choses à dire à son sujet.

 

large.5c1259c5010e7_IMG_23434.jpg.89de14

Ashot Oganesian, toujours discret dans l'attitude comme dans le vêtement

64 joueurs restants sur 68 inscrits
Level 3 - Blindes : 600/1200, ante 1200
Moyenne : 111 300

Modifié par fistochaume

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Attention, le « Chess Master » a pris place !

 

Petits buy-in ne signifie pas forcément petits joueurs. Certes, la grande majorité du field se compose de grinders du dimanche et de petites bankrolls, mais il  cache aussi quelques noms un peu plus prestigieux. Du moins, j’en ai trouvé un pour l’instant, en la personne de Monsieur Ivo Donev, alias « The Chess Master ».

large.IMG_2359.jpg.8848014ffd6310477703d

Le "Chess Master" Ivo Donev semble équipé pour un nouveau deep-un

Pas forcément très connu du circuit américano-européen, l’Autrichien a 20 ans de carrière derrière lui, au cours desquels il a quand même ramassé un bracelet WSOP et produit quelques deep-run remarquables. Vainqueur du 1,500$ Omaha en 2000, il ajoute à son palmarès une demi-douzaine de tables finales au WSOP, une table finale à l’EPT de Budapest en 2008 et un gain de plus de 400 000 $ en finissant 4e du 50 000 $ 6-max, il y a deux ans, accompagné en TF de quelques joueurs corrects comme Shaun Deeb, Daniel Negreanu ou Isaac Haxton.

Mais Ivo Donev est surtout connu pour être un maître stratège, qui anticipe et calcule tous les mouvements adverses. Avant de devenir joueur de poker, il était tout simplement un des meilleurs jouer d’échec autrichien, un jeu que lui a enseigné son père qui était lui même professeur. C’est même en donnant des cours d’échec qu’Ivo Donev a pu se payer ses études en science informatique, avant de devenir joueur professionnel.

Pour l'instant, on l’a plus vu regarder son téléphone que la table mais le « Chess Master » ne devrait pas tarder à faire parler sa science du jeu.

Modifié par fistochaume

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, Clockwork a écrit :

C’est du 4-handed ??

Du tout du tout @Clockwork. Le tournoi se joue bien en 9-handed mais la photo était prise en tout début de tournoi, alors que les tables n'étaient pas encore très remplies. Les nouvelles photos arrivent très bientôt.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Allez le bleu !

On ne va pas se mentir, le reste du field est quand même majoritairement composée d’illustres anonymes. Mais parmi la horde de tchèques et d’allemands que je croise depuis ce matin, j’ai tout de même réussi à trouver un français !

giphy.gif

Il s’appelle Eric Conge, retraité depuis une dizaine d’année et il connaît Rozvadov comme sa poche. « Ca doit faire une dizaine de fois que je viens », précise cet ex-mathématicien de Siemens qui s’arrange régulièrement quelques week-end poker dans les environs. « De toute l’Europe, Rozvadov est une des meilleures offres de jeu » déclare l’Alsacien qui met en avant la tranquillité des structures et la qualité du service. « Et encore, les serveuses sont plus habillées qu’avant, parce qu’avant c’était vraiment dans un style très "Europe de l’est" ».

 

large.IMG_2344.jpg.81e926c638d7a5a18aaf8

Seul Français du field pour l'instant, Monsieur Eric Conge, au siège 1

Son meilleur souvenir ici ? Son élimination dans un tournoi de début d’année par Elky. "Je le call avec :Ac:Jd, ça vient :Kd:Qc:Jh, il raise je call. Turn :As , il raise, je call. River brique, il check, j'envoie tapis et après 2 minutes, il me call avec :Ks:Kh. C'était beau".

Pour l'instant, Eric a l'average. Il m'a également annoncé que quelques copains français devraient garnir le field, surement cet après midi. Les Bleus sont là !

 

78 joueurs restants sur 108 inscrits
Level 6 - Blindes : 1000/2000, ante 2000
Moyenne : 138 400

Modifié par fistochaume

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ca commence à se remplir

112 inscrits et 76 restants alors qu'on vient de passer les 3 heures de jeu.

large.IMG_2373.jpg.070533ec0dedd11c858ec

La Poker Arena est quand même moins triste comme ça.

 

J'allais vous présenter la 2e star que j'ai identifié sur ce Day 1A, à savoir Matouš Houžvíček, vainqueur de l'EPT National Sochi cette année pour 134 000$ de gains mais il a bust juste après que j'ai pris sa photo. "Dealer raise, SB 3bet, je pousse tout avec :As:Qs et je me fais call par :Ac:Kd", raconte l'homme à la casquette noire. Rien de grave pour l'un des joueurs tchèques les plus redoutables du circuit, qui sera de retour sur le Day 1B de 18h00.

 

A part ça, difficile de savoir vraiment qui domine les débats puisqu'aucun Chip Count ne sera fait avant la fin du Day, m'annonce le Floor David. Mais à vue d'œil, cela semble être l'Allemand Christian Adolf Seitz aka Lycos, habitué de Rozvadov, qui figure parmi les chipleaders avec plus de 400 000 jetons. Au moment de compter son stack, je le vois call tranquillement river son :As:Qc sur un board :Qd:9c:9h  :Ks:Jh . Il y avait quoi en face ? :3h:3d. Tout va bien pour lui. J'ai repéré aussi un très gros stack turque répond au nom de Umut Firat Yükselir qui doit facilement compter dans lees 400 000 jetons.

 

large.5c1278e47c6cf_IMG_23702.jpg.91dbf8

Démarrage en trombe pour le reg allemand aux lunettes noires Lycos

De son côté, le DJ assure toujours avec un petit Red Red Wine bien senti qui apaise toute la salle. On est bien.

giphy.gif

La plus belle Poker Face de l'histoire 

72 joueurs restants sur 118 inscrits
Level 7 - Blindes : 1000/2500, ante 2500
Moyenne : 163 900

Modifié par fistochaume

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 16 minutes, kzu a écrit :

agréable a lire ton coverage.

je ne te connaissait pas mais pour moi c'est une belle découverte

bonne continuation!

 

 

Merci @kzu. J'ai oublié de le dire mais je suis un petit nouveau sur CP. Rozvadov, c'est mon bizutage en quelque sorte.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Au cœur de l'action

Bientôt 5 heures de jeu dans ce premier Day A. La moitié du field est parti, les tables cassent et les choses s’éclaircissent peu à peu. Grâce au floor David (qui est devenu mon véritable sbire), j’ai pu avoir quelques infos sur les habitués du King’s Casino et sur les quelques joueurs qui ont monté des superstacks. Petit tour d’horizon.

David m’a tout de suite parlé d’Ivan Curic. Ce Croate aime les petits buy-in et par dessus tout, il aime Rozvadov. Dans ce même casino, il a remporté il y a deux ans l’opening event du WSOP Circuit. 300 € transformés en 85 000 €. Sa plus grosse perf parmi les dizaines d’autres qu’il a accomplis ici. Il y a trois mois encore, il terminait 3e d’un WSOP Oktoberfest sur plus de 1 700 joueurs, pour un gain de 33 000 €. Bon, avec ses 4 pauvres jetons, Ivan Curic n’a rien d’impressionnant mais disons que les gros fields à petit buy-in, ça l’air d’être son truc.

large.5c1296ca41bd9_IMG_23793.jpg.5976ae

Le Champion croate dont je vous parle n'est pas celui qui a un stack énorme, mais bien celui juste à sa droite, avec 4 jetons.

Autre grinder qui a pris ses quartier au King’s Casino, Marian Kubis aka « Emkey » ! Ce slovène enchaîne les deep-run ces derniers mois sur les tournois du circuit WSOP ou des WSOPE. Ça a l’air quand même de runner un peu moins bien pour lui aujourd’hui (Ivo Donev le « Chess master » semble lui causer quelques soucis).

large.5c1297d6dc8ea_IMG_23842.jpg.54bc47

Le regard perçant d'"Emkey", ici au bouton

Pour Alper Mutu en revanche, c’est la régalade ! Ce reg allemand d’origine roumaine était déjà gros tapis avant que je vienne l’observer et pile quand j’arrive, il double encore son stack sur un coup lunaire qui en dit un peu sur le niveau global du tournoi :

Blinds 2k/4k, Open utg+1 à 10k, call utg+3, reraise du cut off à 50k (un demi tapis de départ) et attention, Alper Mutu call au bouton, call de la SB et call de la BB. Les deux premiers joueurs ayant misé se couchent. Action standard. On a donc presque 2 tapis de départ quand vient le flop :As:6s:8d. Ouverture 5k de la SB (dans un pot à 180k), call de la BB, call du cut Off et Alper Mutu envoie 5 jetons oranges à 25k. La SB tank pendant 1 minute puis envoie tous ses jetons avec dépit. Les deux autres joueurs foldent. Alper Mutu retourne :Ad:6d, envoyant ainsi à la morgue le :Ah:4c de son adversaire et empochant un pactole qui l'envoie à plus de 800 000 jetons. Un petit coup de fil aux copains pour raconter ça.

large.5c1296be0be0b_IMG_23812.jpg.ccec73

"Rhalala mec je te raconte pas la livraison que je viens de recevoir..."

Autre gros stack du jour, Lubos Wendle, local de l'étape qui figurait déjà parmi les Chipleaders lors du Main Event du Forbes Pokerman Festival, il y a une semaine de cela.

large.IMG_2378.jpg.24d208d2931693b2639d0

Un nouveau Deep-run en vue pour Lubos Wendle ?

 

A part ça, je suis navré de vous apprendre l'élimination de notre seul et unique Français Eric Conge, attrapé par la paire d'as de son voisin de gauche. "Ca arrive. Je sais pas si je me ré-inscris ou si je fais le sat pour l'anniversaire de Tony G". Ah oui ! Il faut que je vous parle de cet évènement.

47 joueurs restants sur 133 inscrits
Level 11 - Blindes : 2500/5000, ante 5000
Moyenne : 282 900

Modifié par fistochaume

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Nice CR ! On va suivre ça.

 

Spoiler

Par contre dommage que le tournoi ne fasse pas plus envie que ça (220€ ?)  et que l'appareil photo soit un samsung.

 

En plus j'aime pas Léon avec ses histoires de scam. 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 9 minutes, NutsIMO a écrit :

Nice CR ! On va suivre ça.

 

  Révéler le texte masqué

Par contre dommage que le tournoi ne fasse pas plus envie que ça (220€ ?)  et que l'appareil photo soit un samsung.

 

En plus j'aime pas Léon avec ses histoires de scam. 

 

Pour les photos, je crois que c'est pas seulement l'appareil, mais aussi le photographe :P (moi hihi). On va essayer de s'appliquer un peu plus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ou sont les feeeeeeeeeeemes ?

Alors que les joueurs du Day 1A sont partis en pause, les joueurs du Day 1B se mettent en place. Déjà 106 joueurs inscrits alors que nous terminons le premier niveau. Un deuxième flight qui commence : 2 fois plus de joueurs, 2 fois plus de kiffe et 2 fois plus de sport pour moi puisque je vais couvrir en simultanée les deux tournois.

Comme pour le Day 1A, ma connaissance du field germano-tchèque ne me permet pas de reconnaître tout le monde de tête mais je compte sur l'aide de mon pote David qui va bientôt arrêter son job de floor pour devenir lui même journaliste-couvreur (il m'a demandé de lui montrer la page du CP, il a trop kiffé je pense qu'il va bientôt ouvrir son compte).

Cependant, mon sens de l'observation légendaire m'a permis de voir une donnée intéressante. Le Day 1B compte deux fois plus de demoiselles que le Day 1A. Une belle nouvelle pour la parité, à relativiser tout de même puisqu'en chiffre absolu cela nous donne 1 femme dans le Day 1A et 2 femmes dans le Day 1B.

Les deux joueuses qui viennent de prendre place répondent au nom de Priscilla Kuijpers et d'Elvedina Ulrich. Pour ces deux joueuses, la présentation sera rapide puisque les deux floors m'avouent qu'ils "ne les ont jamais vu". En revanche, l'unique joueuse du Day 1A est assez connu dans le milieu du poker tchékoslovaque. Adela Pechackova est en effet reporter et commentatrice pour Spade Poker, un des principaux média poker du pays qui stream de nombreux tournois. Aujourd'hui, elle est venue pour se faire plaisir et fait les montagnes russes depuis ce midi. "J'étais à 300 000 mais disons qu'il y a eu deux coups... étranges", confie-t-elle avec un sourire malicieux, sans plus entrer dans le détail. Elle navigue désormais autour des 120k, ce qui reste honnête.

 

large.IMG_2392.jpg.f2da767f77e344b7973bc

Adela Pechackova, prête à la remontada

 

42 joueurs restants sur 134 inscrits
Level 12 - Blindes : 3000/6000, ante 6000
Moyenne : 320 000

Modifié par fistochaume

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
7 heures de jeu, le Day 2 approche...

Avant de nous intéresser un peu au Day 1B, un dernier point sur le Day A, qui dure depuis presque 7 heures déjà et dans lequel on ne compte plus que 33 survivants. Et les quelques têtes que je vous ai présenté depuis ce matin sont toujours aux commandes.

 

Alper Mutu poursuit sa démonstration. Il a été le premier à dépasser le million de jetons et continue d'écraser sa table, avoisinant désormais les 1,4 millions. Deux sièges à sa gauche, Adela Pechackova tente de survivre et mais les petites mouvements de tête qu'elle me fait en me voyant passer ne sont pas d'un grand optimisme.

 

Le "Chess Master" Ivo Donev est placé lui aussi, avec environ 1,5 fois l'average  sur une table toujours dominée par Lubos Wendle, pas loin des 900k.

large.IMG_2393.jpg.43f3127a769a8ba02410c

Ivo Donev et Lubos Wendle à la même table. Pas super bavard, mais super pensifs.

A la petite liste des "VIP" du field, je voudrais ajouter un joueur que j'ai déjà mentionner plus haut, en la personne d'Ashot Oganesian. Ce joueur russe est reconnaissable à sa casquette noire et à ses T-Shirts fantasques. Aujourd'hui, il a opté pour un "près du corps fluo", floqué "ChiKKita Massage". Chikkita Massage, c'est le SPA situé juste à côté du casino. Il repère les bons joueurs réguliers du casino et sponsorise leur tournoi en échange de quoi il leur demande de faire de la pub pour le salon de massage. Et quand on dit régulier, c'est au sens propre du terme. "This Guy is here every f*cking Day", commente Micha, l'adjoint de David, dans un anglais qui se passe de traduction. "Littéralement, le gars a passé l'année ici. C'est plutôt un bon joueur, mais il ne fait que les petits tournois. Par contre, il les fait tous" ajoute David. Aujourd'hui, Ashot est en forme. Ultra agressif à sa table, il a monté un stack proche des 800k jetons. Ça vaudra bien un petit massage à la fin du Day.

large.IMG_2394.jpg.1cfbcefc4b04d71a77e71

Du gros Ice Cube dans les écouteurs d'Ashot :"Today is a good day"

Enfin, comment ne pas parler de Marek Blasko. Cette casquette à l'envers, c'est certainement un des meilleurs joueurs slovaques du circuit. Impossible de compter toutes ses nerfs sur le circuit mais il a fait de Rozvadov son jardin, pour dépasser les 1 millions d'euros de gain en tournoi. Pourquoi ne vous en ai-je pas parler plus tôt ? Parce qu'il est arrivé sur le dernier niveau d'inscription. 2 heures plus tard, il oscille entre 6 et 7 tapis de départ. Au moment où je vais le prendre en photo, je le vois raise 1,5 fois le pot river sur un board :Ad:7s:6h :Qs:9h. Son adversaire couche, et Marek retourne :2d:8d. "Je bloque les suites, c'est pour ça...". Son adversaire répond sobrement : "Nice hand".

large.IMG_2396.jpg.98802eb26d31671691167

Et vous avec vos mini-stacks, ça fait combien d'heures que vous êtes là ?

Petite tristesse quelques secondes avant de publier ce post, l'unique demoiselle du field vient d'être éliminée. On va aller voir ce qu'il se passe du côte du Day 1B.

30 joueurs restants sur 134 inscrits
Level 13 - Blindes : 3500/7000, ante 7000
Moyenne : 45
0 000

Modifié par fistochaume

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Plus que deux tables au Day 1A

Les vingt joueurs restants sont partis en pause. 20 minutes pour ce qui semble correspondre à un court « dinner break ». Tout juste le temps d’aller faire un tour au buffet, qui s’est largement amélioré depuis hier. Des pizzas de toutes les couleurs, des beignets de toutes les formes et des viandes à toutes les sauces. Pour ma part je me suis laissé tenter par les pitas dégoulinantes de houmous et qu’on peut fourrer à souhait.

large.IMG_2402.jpg.eb2660df1a9ad247ed3c0

La qualification pour le Day 2 se joue aussi ici

Petit café-clope dans la « Smoker Area », qui elle aussi a bien changé depuis hier. Les machines à sous sont bien plus occupées et la salle est bien plus enfumée que la veille. On sent « l’effet GP Germany ». Mon petit jeu est de reconnaître les nationalités des joueurs en fonction des accents. Rozvadov, c’est vraiment un carrefour de joueurs venus de partout. J’ai entendu du russe, du grec, de l’hébreu et… Tiens, ne serait-ce pas des Français que j’entends sortir du restaurant ? Sissi, trois belges et une française qui viennent de poser leur bagages à Rozvadov et qui seront in pour le Day 1C ou 1D demain. « Ca dépend de l'heure à laquelle on se réveille ». On se sent tout de suite un peu moins seul.

Retour au jeu ! Ils ne sont plus que deux tables dans le Day 1A (Oui oui, promis je vous parle du Day 1B bientôt mais l’action est clairement plus chaude sur le Day 1A). Plus ça avance, plus ça va pour notre maître joueur d’échec Ivo Donev qui a monté un tapis proche du million.

 

large.IMG_2406.jpg.974e662aee72e091120c1

"T'as vu ça comment je les écrase ?"

Alper Mutu est toujours chipleader, suivi de près par Marek Blasko. A la table du tchèque, l’Isréalien Rem Braha (900k) fait également partie des tapis les plus lourds tandis qu’aller Mutu est lui accompagné du slovaque Stefan Hulen et du bélarusse Andrei Makavets, tout deux autour du million. Ca va un peu moins bien pour Lubos Wendle (300k) et notre ami fluo Ashot (400k), qui s’agite et discute beaucoup. Il paraît que ça fait partie de son jeu.

large.IMG_2398.jpg.c20af9900b8586bd1e20e

Depuis 1 heure, Stefan Hulen fait voir rouge à ses adversaires

Selon notre désormais co-reporter David, le tournoi s’arrêtera au niveau 18, soit dans à peu près une heure de jeu. Ca va être chaud !

 

18 joueurs restants sur 134 inscrits
Level 12 - Blindes : 7000/14000, ante 14000
Moyenne : 750 000

Modifié par fistochaume

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pendant ce temps sur le Day 1B...
 
15 left sur le Day A et Marek Blasko continue d'assumer son statut de numéro 1 slovaque en prenant le tapis de la SB qui à tout envoyer avec :Kd:7d. Le :7h vient au flop, mais ça ne suffit pas à battre la paire :8h:8d  du Slovaque.
 
Mais de l'autre côté de la salle, le Day 1B est encore loin d'avoir livrer son verdict. Sur les 180 joueurs inscrits, 84 sont encore en course pour décrocher leur place pour le Day 2. Le contingent de femmes est finalement passé à 4 et la délégation française est quant à elle plus forte que jamais. 3 joueurs tricolores présents sur ce Day 1B. Si avec ça, il n'yen a pas un qui crush... En plus, ils pourraient s'arranger pour se refiler leur tapis entre eux puisque, hasard du tirage au sort, les trois frenchies se battent à la même table.
 
Ca se passe pas mal pour le Franco-israélien Rotem Kamilean qui a doublé son tapis de départ. A sa droite, Tzur Levy tente de se remémorer au bon souvenir du dernier GP Germany qui s'était déroulé en juin, ici même à Rozvadov. Il avait atteint la table finale, sa huitième place lui rapportant 6 500 €, sa plus belle perf sur le circuit. Enfin, le troisième bleu de la table (et du tournoi), c'est Dor Adela aka Dorman100, qui attend sagement les spots avec un peu moins du tapis de départ.
 
large.IMG_2411.jpg.991170b8923211434e0de
3 Frenchies à la même table. Siège 1 : Tzur Levy. Siège 3 : Rotem Kamilean. Siège 7 : Dor Adela
 
Parmi les gros stacks, on notera la présence d'Andrei Ghita, joueur roumain habitué des petites TFs à Rozvadov mais sinon, de l'aveu même de Micha, " C'est un flight d'anonymes". Mettons donc à l'honneur le Chipleader Roman Mulyk qui a monté plus de 500 000 jetons en à peu près 4 heures de jeu.
 
large.IMG_2417.jpg.a0442bc90b62566aaef08
Ca commence pas mal pour le reg roumain Andrei Ghita
 
large.IMG_2418.jpg.65fd5468e2eceab78be9f
Chiplead du Day 1B : Monsieur Roman Mulyk
 
large.IMG_2414.jpg.2ab2a76222c93985fd4c9
Comme un air de déjà vu... 2e chance pour Adela Pechackova
 
Day 1B : 76 joueurs restants sur 181 inscrits
Level 6 - Blindes : 1500/3000, ante 3000
Moyenne : 280 000
Modifié par fistochaume

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Et les qualifiés pour le Day 2 sont...

Bien évidemment, il suffisait de faire un tour de table sur le Day 1B pour louper la dernière main du Day 1A. J'ai juste pu entendre Ashot Oganesian se lever de  d'un bond en criant à l'un de ses camarades posté autour de la Poker Arena "Set contre Set ! Qu'est ce que tu veux faire ?". Dommage, c'était lui qui mettait le plus d'ambiance à la table. Marian Kubis et Lubos Wendle échouent eux aussi peu avant la fin du Day.

Ils sont donc 12 à être sortis vivants de ce Day 1A. Le Russe Boris Tapelzon trône en haut du classement avec 1,520 M de jetons. Malheureusement pour l'album photo, le chipleader a pris peur dès le moment où j'ai sorti mon appareil. On retentera le coup au Day 2.

Juste derrière lui, l'inévitable Ivo Donev peut repartir serein avec plus de 1,420 M. Encore un joli coup du "Chess Master" qui débutera le Day 2 avec plus de 70BB. Marek Blasko sera également de la partie avec 57BB. A noter que ce Day 1A n'a pas vraiment profité aux joueurs locaux, pourtant largement représenté au départ, puisque le seul tchèque encore en vie de ce Day 1A finit bon dernier.

Le Chipcount complet :

  1. Boris Tapelzon (Russie) : 1 520 000
  2. Ivo Donev (Autriche) : 1 480 000
  3. Kitsios Konstantinos (Grèce) : 1 455 000
  4. Michel Fisher (Allemagne) : 1 425 000
  5. Stefan Hulin (Slovaque) : 1 370 000
  6. Andrei Makavets (Biélorussie) : 1 360 000
  7. Alper Mutu (Allemagne) : 1 360 000
  8. Marek Blasko (Slovaque) : 1 145 000
  9. Braha Ram (Israël) : 1 045 000
  10. Ivan Kutsenko (Ukraine) : 595 000
  11. Bogdan Giesecke (Allemagne) : 340 000
  12. Vladimir Stejskal (République Tchèque) : 320 000

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Canard ou lapin ?

Sans son gri-gri, impossible de crucher un tournoi.

Le duo ibérique que je viens de rencontrer l'a bien compris. Alors que je fais mon tour de table, je vois ce geste de Daniel Gonvalves qui pose délicatement son petit canard en plastique rouge sur ses piles de jetons avant de prononcer le mot magique : "All-in". Daniel tremble un peu au moment où le bouton call en retournant :Ac:Qc mais au fond de lui, Daniel sait que son :Jd:Jh devrait passer. 5 briques plus tard, Daniel récupère la masse de jetons éparpillés sur le tapis puis se lève pour aller raconter la nouvelle à son ami Josu.

large.IMG_2441.jpg.09aa95e5adefe3106c886

"El Pato Rojo" a encore fait parler la poudre

Pour gagner, lui a une autre solution : le lapin. Tant que "Tankete" (c'est le nom du lapin) reste à côté de son stack, il ne risque rien. D'ailleurs, je reste à la table deux-trois mains et le voit envoyer ses 20 dernières BB. Les autres joueurs ont vu le lapin et bien évidemment, personne n'ose faire le call.

Ces deux amis sont les deux seuls du Day 1B à avoir poser un gri-gri à leur table. "C'est un ami à moi qui me l'a filé, raconte Daniel. Le canard lui a toujours porté chance mais bon la dernière fois qu'il l'a utilisé, il a fini à la bulle...". Les deux compères Daniel et Josu sont venus ensemble de Bilbao, avec un troisième larron, Iker, qui est est également en course sur ce Day 1B, mais lui, n'a pas de gri-gri. Difficile donc pour lui de se défendre et inévitablement, il se fait sortir alors qu'il vient de s'asseoir à une nouvelle table par... Josu, qui lui a encore fait le coup du lapin... Véridique.

large.IMG_2439.jpg.462c297d8adfb9c79591f

Tant que "Tankete" veillera sur le stack de Josu, rien ne pourra lui arriver

Modifié par fistochaume

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ca se précise sur le Day 1B...

Après une petite pause clope/machine à sous, les 45 joueurs restant sur le Day 2 sont de retour aux tables. Et certains joueurs commencent à se démarquer.

large.IMG_2443.jpg.e0c89ea4dca872ba3e8c2

A 1 heure du matin, ils sont encore 45 à rêver de Day 2

Parmi les chipleaders, on retrouve Roy Paenen, jeune joueur flamand de retour à Rozvadov après un premier passage en octobre où il avait fait une TF sur 6-max des WSOP Circuit.

Avec 1,3 millions, Sebastian Birnkammer, qui a aussi déjà crushé quelques tournois ici, le suit de près. Mais parmi les gros stacks, le moins discret est certainement Pavel Paduch, dont les rires emplissent la Poker Arena, de plus en plus vide alors qu'on approche les 1h du matin. Avec ses 800k, il a en effet de quoi être content. "J'ai floppé un full avec :Kd:Kh, je check et mon adversaire mise turn et river. Je re-raise tapis et il call avec couleur max. Eazy money".

En revanche, plus une trace de nos trois français.

large.IMG_2436.jpg.b00e7e3cc7b2e716682b2

Sacré Pavel... Toujours le mot pour rire.

 

large.IMG_2424.jpg.997acbf9b5e90cb1f4b68

Roy Paanen, l'un des chipleaders de ce Day 1B

 

large.IMG_2437.jpg.51af6ee3af74096a5308d

Cet énorme stack d'1,3 millions de jetons appartient à Sebastian Birnkammer

 

large.IMG_2419.jpg.5d8948b9e7590d69ca7ed

3 des 4 filles engagées sur ce flight sont encore en course. Adela est toujours là mais la Queen du King's, c'est Elvedina Ulrich

 

Day 1B : 45 joueurs restants sur 191 inscrits
Level 13 - Blindes : 3500/7000, ante 7000
Moyenne : 420 000

Modifié par fistochaume

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
A l'approche du dernier acte, quelques coups de théâtre

Plus que trois niveaux à jouer avant la fin du Day et l'action redouble encore d'intensité. Je ne sais pas si mon covering pousse les joueurs à donner le meilleur d'eux même, mais ceux que l'on suit depuis le début de la journée sont, pour la plupart, en train de crusher ce flight.

Démonstration avec Andrei Ghita, l'un des premiers regs repérés sur ce Day 1B, qui vient de bouffer un énorme stack pour s'emparer du chiplead. Avec plus d'1,7 millions de jetons, il est même le plus gros stack tout flight confondu, pour le moment. Bon c'est vrai qu'avoir :Ad:Ac contre :Ks:Kc, ça aide au décollage.

large.IMG_2451.jpg.32cf927186aaef74244fc

"C'est pas parce qu'on est chipleader qu'on est obligé d'être content" - Andrei Ghita

Dans la famille des gros joueurs qui domine le flight depuis le début, on retrouve aussi Roman Mulyk, qui continue sa ballade parmi les chipleaders, avec un stack autour des 1,1 millions. En revanche, Pavel Paduch a perdu de sa superbe. "Je call 3 petits tapis presque d'affilé et je perds les trois" explique le Tchèque. Rien d'alarmant, le Tchèque a encore 500k pour voir venir.

Daniel Goncalves, notre ami basque au canard rouge s'est envolé dans les hauteurs du tournoi, son brelan de 4 lui permettant de tripler face au :Jc:Jd de son voisin et au :Ah:2h de l'ex chiplead Seb Birnkammer qui semble s'être un peu enflammé sur le coup. Son pote Josu le tchecke du poing pour le féliciter et envoie ses 25 blinds à tapis quelques mains plus tard avec :Ah:Jh. Il tombe face à  :Ad:Kc  mais "Tankete" est toujours à ses côtés et lui apporte un :Jc miracle qui lui permet aussi d'approcher le million.

Enfin, je les croyais tous disparu mais il reste bien un Français dans ce flight en la personne Tzur Levy. A 19 ans, il joue seulement son 5e tournoi Live. Son premier, il l'avait fait ici même, lors du GP Germany. Résultat ? Une 8e place sur un field de 2 500 joueurs et 6 500 € de gains. En revanche, le dernier tricolore du tournoi ne parle pas un mot de Français. Il a eu la nationalité par son père mais a toujours vécu en Israël. Pas une raison pour pas être chauvin. Allez Tzur !

large.IMG_2445.jpg.eda2df37aef9e868164dd

Avec ses 400k, Tzur Levy s'accroche comme entouré par les gros stacks de Josu Fernandez, à sa droite et de Wolfgang Klintzsch à sa gauche

Day 1B : 30 joueurs restants sur 191 inscrits
Level 16 - Blindes : 6000/12000, ante 12000
Moyenne : 630 000

Modifié par fistochaume

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 5 minutes, Aleex-44600 a écrit :

C'est un genre de rituel initiatique de t'envoyer au fin fond de l'Europe dans un tournoi à 200 balles full random et avec 5 jours1 (!!!!!!)

Ça doit piquer sévère !

Bon courage ! 

2 Days 1 par jour, quasi que des joueurs inconnus et - 4° pendant toute la semaine. Quel est le problème @Aleex-44600?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

English
Retour en haut de page
×
partypoker : WPT Barcelone
partypoker : WPT Barcelone