Jump to content
This Topic
Liebodar

Mouvements sociaux, grèves, Manifestations ...

Recommended Posts

Il y a 5 heures, zizicoincoin a écrit :

Ces salops de pauvres vont pouvoir se gaver: 15€ (brut?) Par mois à venir => fin de la révolte a venir du coup.

 Baisse de 5€ de l'apl : c'est scandaleux, je vais pouvoir manger que des pâtes ! révolution !

 

Hausse de 15€ : c'est ridicule, u e honte absolue! un scandale ! révolution !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, zizicoincoin a écrit :

Retraite a 1000€ garantie (vs 980€ aujourd'hui soit +20€/mois) => fin des grèves bolcheviques a venir.

C'est pas faux mais c'est beaucoup plus nuancé dans la vraie vie.

Le minimum dont tu parles ne s'appliquait pas à tous.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En 2017 la CGT avait du faire face à une plainte pour avoir coupé l'electricité d'un hopital. Vu la direction que çà prends, il faut se rappeler qu'ils sont prêts à tout.

 

 

Edited by AssKicker496

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 19/12/2019 à 08:51, zizicoincoin a écrit :

On me glisse dans l'oreillette qu'une augmentation du SMIC de 1,2% est prévue début 2020 : l'embellie !

 

Ces salops de pauvres vont pouvoir se gaver: 15€ (brut?) Par mois à venir => fin de la révolte a venir du coup.

 

Retraite a 1000€ garantie (vs 980€ aujourd'hui soit +20€/mois) => fin des grèves bolcheviques a venir.

 

Que le gouvernement aille bien se faire en*** :)

Le gouvernement n'y est pour rien, c'est indexer automatiquement sur l'inflation et l'augmentation des salaires des employés et ouvrier ; ils ont pas le choix

 

 

et les 1000€ c'est pas le minimum vieillesse (qui est plus bas) c'est la retraite minimum pour une carriere complete... 
Aujourd'hui c'est 980€ pour 25 années ?

Demain ce sera 1000€ pour une carriere complete (42 ans +/-) mais personne aura une carriere complete (ou presque) ; sans les infos de décote ça ne veut rien dire ce 1000€ mais ça fait bien

Edited by dopdop

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oh !! y'a un loup...

 

desproges.png.9ed431bd010bfccf7e4bab1ea1ecdc21.png

 

https://www.marianne.net/economie/reforme-des-retraites-le-simulateur-du-gouvernement-qui-vous-donne-presque-toujours-0

Spoiler

 

Réforme des retraites : le simulateur du gouvernement qui vous donne (presque) toujours gagnant

Par Emmanuel Lévy
Publié le 20/12/2019 à 17:55
 
Les simulations données par le Secrétariat d’Etat des retraites sont très optimistes. Trop. Selon les calculs exclusifs de Marianne, le gouvernement fait l’hypothèse d’une hausse annuelle des salaires deux fois supérieure à la réalité observée depuis dix ans. Gonflé !

Le gouvernement enjolive-t-il ses calculs pour faire passer la pilule de sa réforme ? A la lecture d’Aujourd’hui Le Parisien et à l’écoute de RTL jeudi 19 décembre, la question se pose. A défaut de simulateur individuel, nos confrères qui relaient les chiffres élaborés par les équipes du secrétaire d’Etat chargé des retraites, ont publié 7 cas types….Et à de très rares exceptions près, la retraite par point ne fait... que des gagnants !

C’est l’école des Fans des retraités. Les croquis l’assurent. A titre d’exemple, le système universel à point génère ainsi un gain de 223 € à une secrétaire née en 1980 qui prend sa retraite à 65 ans, après une carrière au SMIC. A peine trois euros de perdu pour un professeur des écoles de la même génération qui la suit elle aussi dans la retraite à 65 ans. Le grand gagnant est à chercher du côté du cadre sup: +1767 euros pour un départ à 67 ans.

DE TRÈS GÉNÉREUSES SIMULATIONS

Quand c’est flou, c’est qu’il y a un loup. D’abord, l'âge pivot de 64 ans n’est pas pris en compte. Mais la manip’ se trouve ailleurs : la note méthodologique indique que «l’inflation est neutralisée dans l’ensemble des simulations (les pensions sont donc en euros constants 2019). En revanche, la croissance des revenus est conservée.» Elle mentionne également que «dans le privé, les salaires comme les revenus des indépendants augmentent au même rythme que la croissance économique. De manière analogue aux projections du Conseil d'orientation des retraites (COR), le SMIC évolue comme les salaires.»

Donc, à suivre le raisonnement du gouvernement, il est possible de connaître son hypothèse d’augmentation de salaire pour faire tourner ses généreuses simulations. Il suffit de s’intéresser à ses calculs réalisés sur le salarié au SMIC. En l’occurrence, une secrétaire, âgée de 40 ans, est assurée de partir, à condition de rendre son tablier à 65 ans, avec une pension mensuelle de 1398 euros bruts d’aujourd’hui par mois. Elle bénéficie du nouveau minimal des retraites du système universel: ce montant représente 85% du SMIC en 2045, ce qui permet d'obtenir la valeur du salaire minimum à 1645 euros en net. A comparer avec les 1171 euros actuels nets. Soit une hausse en 25 ans de … 40%. Une telle augmentation équivaut une progression au rythme de 1,35% par an.

CE QUI A ÉCHAPPÉ AUX SYNDICATS

L’hypothèse du gouvernement s’avère donc particulièrement généreuse. En effet depuis 10 ans, la progression était de 0,7 % en moyenne. Deux fois moindre en somme. De quoi presque remplir de joie Jean Luc Mélenchon qui demande une hausse massive du SMIC ! Cette hypothèse de croissance sur les rémunérations est a priori appliquée à tous les autres cas types, et le sera sur leurs futurs 300 petits frères qui devraient être publiés dès janvier. Cette petite pirouette d’actuaire rappelle celle dénoncée par le “Collectif Nos retraites” en juillet. Pour ses premières simulations, Jean Paul Delevoye, l’ex-haut commissaire chargé des retraites, avait artificiellement dégradé le niveau des pensions qui seraient versées selon le système actuel pour rendre plus attractive, en comparaison, celles versées avec le système universel.

Dans les cas types récemment présentés, les points accumulés dans le système universel, qui sont indexés sur l’évolution des salaires, grossissent plus qu’ils ne le devraient, rendant plus favorables les pensions qui en découlent. Exemple : un point gagné en 2020, vaudrait 1,4 point en 2045 avec les hypothèses du gouvernement, seulement 1,19 point avec une progression des salaires de 0,7 % par an, et des écarts apparaissent et s'additionnent pour chacune des générations de points accumulés au cours de la carrière. "Ca les syndicats ne l’ont pas vu, explique Henri Sterdiniak, de l’OFCE. Depuis toujours, ils se sont battus pour que les hypothèses de progression des salaires soient le plus élevées possible. Cela permettait de garantir l'équilibre du système par répartition. Ils n'ont pas vu qu'avec la réforme instaurant le système universel, ils allaient être pris au piège de cet atavisme. Prendre 1,3 % pour la progression des salaires, c'est juste si on regarde la moyenne depuis 1980. Ce serait plus 0,7-0,8% si l'on prend la moyenne depuis 10 ans. Et ce sera vraisemblablement 0,5% à l'avenir avec les contraintes climatiques."

Poser l'hypothèse que les salaires progressent de 1,35% par an après inflation pendant 25 ans revient à assumer que la croissance de la productivité du travail, au coeur des scénarii du Conseil d'orientation des retraites (COR), est au moins supérieure à ce niveau. Et devinez quoi? Au delà de 1,3% de progression de la productivité du travail, pas besoin de réforme des retraites… Et c’est le COR qui le dit.

 

 

Edited by survival66

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, wylke a écrit :

pour ceux qui ont du mal avec mediapart  : RT FRANCE ils en parlent aussi mais bon faut le vouloir s'informer via youtube hein les vieux :mon-maitre: .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les anarchistes payés par l'état commencent à s'attaquer aux commissariats. Quelle idée de filer des secteurs comme le transport et l'énergie à des léninistes sérieux, ce pays marche sur la tête.

La CGT, cet organisme qui nous rappelle que les privatisation n'ont  pas que des inconvénients.

 

Edited by AssKicker496

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 26 minutes, AssKicker496 a écrit :

Les anarchistes payés par l'état commencent à s'attaquer aux commissariats. Quelle idée de filer des secteurs comme le transport et l'énergie à des léninistes sérieux, ce pays marche sur la tête.

La CGT, cet organisme qui nous rappelle que les privatisation n'ont  pas que des inconvénients.

 

Surprenant qu’aucun sbire de Melanchon post ça .

ils doivent avoir des filtres qui cachent là vérités sur leurs ordi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je comprends mieux pourquoi les gars de la SNCF sont très mobilisés quand le gouvernement commence à mettre son nez dans son régime spécial.
Des fois qu'il jette aussi un œil au reste...

 

https://www.lepoint....xM#xtor=CS2-259

 

 

 

Citation

 

La SNCF, un monde à part

 

Un journaliste-enquêteur de « Que choisir » a décortiqué les avantages hors du commun dont bénéficient les salariés de la SNCF. Un incroyable constat ! Par Jean Nouailhac
Modifié le 19/12/2019 à 10:03 - Publié le 15/10/2015 à 07:26 | Le Point.fr
 

Après l'histoire du cadre payé à ne rien faire 5 000 euros par mois par la SNCF depuis douze ans, qui a fait l'actualité au mois d'août, voici l'enquête choc du magazine Que choisir parue dans son numéro de septembre. Ce magazine bien connu depuis un demi-siècle appartient à une association indépendante, l'UFC, Union fédérale des consommateurs, dont la création remonte à 1961 et dont les études et tests comparatifs font toujours autorité.

L'un de leurs enquêteurs, Erwan Seznec, a passé méticuleusement à l'infrarouge les informations disponibles sur les rémunérations à la SNCF et son premier constat est brutal : « Année après année, et malgré les réductions d'effectifs, la masse salariale y progresse nettement plus vite que le nombre de voyageurs transportés. » C'est ainsi qu'en 2003, 178 000 cheminots « se sont partagé » 7,7 milliards d'euros, soit 43 260 euros par tête. Dix ans plus tard, en 2013, ils n'étaient plus que 152 000, mais « ils ont touché » 9 milliards d'euros, soit 59 200 euros par personne, soit 4 554 euros par mois sur treize mois.

 

Des augmentations de 4,25 % net par an

 

Explication : une des commissions des Assises du ferroviaire en décembre 2011 avait relevé qu'à la SNCF « les augmentations salariales se sont établies, en moyenne sur les dix dernières années, à un niveau annuel de 2,5 % en plus de l'inflation », soit 4,25 % nets par an, quatre fois plus que dans le privé au cours de la même période ! Erwan Seznec ajoute que, pendant ces mêmes dix ans, le taux d'encadrement y est passé d'un cadre pour 6,8 agents, ce qui est déjà anormal pour une telle entreprise, à un cadre pour 4,2 agents, ces promotions ayant été « utilisées comme moyen [détourné] d'augmentation salariale individuelle », selon un rapport interne de septembre 2014.

 

Dans cette enquête de Que choisir, on trouve un article spécial sur les primes « statutaires » très nombreuses et d'une folle complexité dont profitent les cheminots sous statut. On apprend ainsi que « la grille 2014 comporte neuf niveaux pour l'indemnité mensuelle informatique, plus de quinze niveaux d'allocations de déplacement, trente sortes d'allocations mensuelles forfaitaires pour défaut de logement », etc. En lisant son enquête, on a l'impression que la vie sociale, économique et financière à l'intérieur de ce monstre qu'est la SNCF est un puits sans fond de règlements aussi pointilleux qu'inutiles, d'avantages indus et de passe-droits injustifiables, le tout sous le chapeau général de « droits fondamentaux des travailleurs », droits multiples, sans limite et d'un coût exorbitant supporté par les contribuables et les clients.

 

3 200 médecins salariés !

 

On y apprend également, entre autres gabegies et lubies, que la SNCF emploie l'énorme contingent de 3 200 médecins à temps complet ou partiel et que le service central de communication occupe à lui seul 565 personnes, sans compter les services de com des directions régionales. Selon la Cour des comptes, l'entreprise a dépensé plus d'un milliard d'euros entre 2007 et 2012 pour faire sa propre promotion, alors qu'elle n'évolue pas dans un univers concurrentiel puisqu'elle a un monopole sur le rail !

Dans cette maison, chaque fois qu'on ouvre une armoire, on découvre des situations anormales : il y a trop de monde, on y travaille moins qu'ailleurs et beaucoup moins longtemps, on y est mieux payé, les retraites sont meilleures, les primes vraiment nombreuses, les billets de train gratuits à vie pour toute la famille, le comité d'entreprise très riche… et très dépensier et, bien sûr, c'est le contribuable qui paie la différence entre les recettes normales et les dépenses excessives : chaque année en moyenne, l'entreprise reçoit plus de 12 milliards d'euros de subventions publiques pour un chiffre d'affaires de l'ordre de 30 milliards.

 

12 milliards de subventions annuelles

 

La SNCF coûte ainsi chaque année l'équivalent de plus de 1 000 euros à tous les contribuables français soumis à l'impôt sur le revenu ! Vous en voulez encore, avant l'overdose ? Voici : ce paradis des prolétaires, en plus des 12 milliards de subventions annuelles qu'il encaisse, traîne une dette globale de 44 milliards d'euros, soit 150 % de son chiffre d'affaires, et cette dette augmente automatiquement d'un milliard et demi par an : il faut bien payer les intérêts ! Si l'on sait compter, sur les dix prochaines années, à ce rythme, on arriverait à un total de : 12 de subventions + 1,5 pour les intérêts, soit 13,5 milliards par an, multipliés par dix ans égalent 135 milliards + 44 milliards de dette, soit un trou global gigantesque de 179 milliards d'euros. Question : on commence quand à nettoyer les sales écuries de ces profiteurs de la République ?

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, kevar69 a écrit :

Surprenant qu’aucun sbire de Melanchon post ça .

ils doivent avoir des filtres qui cachent là vérités sur leurs ordi.

Merci pour ce message qui apporte tant au débat, qui semble t'être tellement un objectif premier sur ce forum.
Perso, je suis pas abo aux news qui diffusent des infos CGT, je suis donc passé à côté. J'espère que tu ne m'en veux pas.

 

Sinon, @AssKicker496c'est quoi le lien entre la privatisation et la CGT ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, TASSIN a écrit :

Je comprends mieux pourquoi les gars de la SNCF sont très mobilisés quand le gouvernement commence à mettre son nez dans son régime spécial.
Des fois qu'il jette aussi un œil au reste...

 

https://www.lepoint....xM#xtor=CS2-259

 

je ne pense pas qu'il faille à tout prix tirer les choses vers le bas.

pour une fois que le salarié n'est pas mal traité, que tout ne va pas à l'actionnaire parasite...

vous vous rendez compte que l'Etat arrive à nous focaliser sur ce qui "ne va pas" dans une des très rares entreprises ou le salarié a son mot a dire, et donc est plutôt bien traité ?

On ferait mieux de regarder tous les jours comment le droit du travail est piétiné dans toutes les boites du CAC40, donner plus de moyen, beaucoup plus, aux inspecteur du travail,

sans parler de s'occuper de la fraude fiscale.

 

prenons du recul, et arretons de nous laisser manipuler à croire que le problème de la France c'est les travailleurs de la SNCF.

combattons les vrais ennemis.

 

Edited by FFunker

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors donne moi un monopole et je te donnerais des conditions de rêve à tout les salariés 

 

C'est facile d'offrir des bonnes conditions quand tu peux te faire renflouer les caisses par l'état ou augmenter le prix de tes services sans perdre de clients. 

 

Pour des personnes qui étaient contre les changements dans le droit du travail parce qu'ils donnait plus de liberté "aux accords de branche" Je vous trouve très généreux avec la Sncf qui doit être l'entreprise qui a le plus de specificite dans ses accords de branche

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, Mrpropre World Peace a écrit :

Alors donne moi un monopole et je te donnerais des conditions de rêve à tout les salariés 

 

Microsoft, Facebook, Google. 

et pourtant les conditions du salarié sont loin d'être acceptables.

rappelons que les entreprises du CAC40 touchent des milliards de l'Etat grâce à Hollande (CICE) et licencient souvent.

 

Après, libre à toi de considérer qu'en retirant des avantages aux moins pauvres que les plus pauvres de la société, la France ira mieux.

je préfère essayer de tirer les choses vers le haut.

 

 

 

Edited by FFunker

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu mélanges tout et n'importe quoi, les entreprises que tu cités ne sont pas en monopole. 

 

La Sncf ne gagne pas d'argent, en perd même, peut augmenter ses tarifs à sa guise en pénalisant les français les moins aisés (ceux qui prennent le train, les riches prennent la voiture et l'avion), et à acquis ses conditions favorables grâce à son pouvoir de nuisance. Tout ce qui est négocié en plus à la Sncf est sponsorisé par les français dans une faible mesure, et par les usagers dans une plus grande mesure

 

Et il faut que vous arrêtiez d'utiliser les entreprises du CAC 40 comme le FN utilise les arabes dans ses argumentaires. Les entreprises du cac 40 avec des patrons qui abusent c'est comme les musulmans terroristes, c'est une minorité et c'est pas la peine de chi** sur tout le reste de la communauté et toutes les entreprises parce qu'il y a 150 conn**ds

 

Et si tu voulais vraiment être plus malin tu te renseignerais sur les conditions de travail dans la plupart des entreprises du Cac40 et tu verrais qu'ils ne sont pas plus à plaindre que les quelques corps de métier qu'on voit dans la rue tous les 3 mois. Mais en réunissant ces 2 catégories on arrive tjrs pas à 20% de la population active

Edited by Mrpropre World Peace

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est faux.

il n'y a pas une entreprise du CAC40 qui respecte intégralement le code du travail. Franchement, il suffit d'aller en librairie dans le bon rayon pour se rendre compte de ça.

Et globalement, je vois que tu n'as pas suivi le procès Orange ces dernières semaines.

tu peux penser que c'est un cas isolé, mais ce serait ignoré la réalité ET les règles des probabilités.

bref, continue à défendre les actionnaires contre les cheminots, ils en ont besoin. Si on pouvait leurs donner plus de milliards de nos impots en plus du CICE, ce serait ptet une bonne chose de ton point de vue?

 

Edited by FFunker

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, Mrpropre World Peace a écrit :

Les entreprises du cac 40 avec des patrons qui abusent (...) c'est une minorité

😂 C'te blague.

 

En même temps, ils ne sont que 40 sur des centaines de K d'entreprises françaises :ph34r:

 

Joyeux Noël 😁

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 44 minutes, Mrpropre World Peace a écrit :

 

Pour des personnes qui étaient contre les changements dans le droit du travail parce qu'ils donnait plus de liberté "aux accords de branche" Je vous trouve très généreux avec la Sncf qui doit être l'entreprise qui a le plus de specificite dans ses accords de branche

Tu n'arrives vraiment pas à faire la différence entre des accords de branches forcement plus favorables que le droit du travail pour les salariés, et des accords de branche ou même d'entreprise qui peuvent outrepasser négativement le droit du travail.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, FFunker a écrit :

c'est faux.

il n'y a pas une entreprise du CAC40 qui respecte intégralement le code du travail. Franchement, il suffit d'aller en librairie dans le bon rayon pour se rendre compte de ça.

Et globalement, je vois que tu n'as pas suivi le procès Orange ces dernières semaines.

tu peux penser que c'est un cas isolé, mais ce serait ignoré la réalité ET les règles des probabilités.

 

Exemple spécifique toujours des exemples specifiques. Orange c'est mal les 100000 autres entreprises sont pareil

 

Et je te rassure tu ne respecte pas non plus intégralement le droit français, personne ne respecte intégralement le droit, qu'est ce que tu attends des entreprises si ton critère c'est" personne ne respecte à la lettre un bouquin de 5000 pages"

 

Tu va trop loin dans les arguments "il suffit de lire, c'est les probabilités" 

 

Oui comme je disais tu as le même argumentaire que le FN sauf que tu remplaces méchant arabes par entreprise du cac 40. 

 

L'emploi c'est principalement la fonction publique, des pme et des artisans en France. La moitié des salariés français n'enrichissent pas des actionnaires

Edited by Mrpropre World Peace

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×