Jump to content
This Topic
Liebodar

Mouvements sociaux, grèves, Manifestations ...

Recommended Posts

il y a 3 minutes, Elmo a écrit :

On est déjà dans un système rempli de parasites.

Mais this quoi.

Je ne pense pas.specialement aux mecs qui touchent le.rsa, le chômage,etc...

sil es gonzes sont contents avec X€ par.mois tant.mieux pour eux.

Le.parasitage existe a tous les échelons de.la société : les.profs, les salariés du privés, du public, les.cheminots, les contrôleurs aériens, etc....

Moi même je suis un parasite : je capte la richesse produite par ma boîte et prend 1 Tonne en faisant semblant d'être intéressé par ce que je fais.

Tout le monde glisse une quenelle a tout le.monde quoi :D

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, marcov a écrit :

Ta gueule et paie moi un verre au prochain deepstack de l'ACF ;)

Plus sérieusement, tu as bien évidemment raison mais le discours de ce Pascal qui consiste à profiter de toutes les aides (légitimes) auxquelles il a le droit tout en fustigeant le niveau d'imposition en France me laisse, comment dire...dubitatif.

T'auras l'mpression que je te l'offre, mais en vérité c'est l'oseille des livetards qui nous régalera

#parasite4ever

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, Rabelaiz a écrit :

Je pense que les "camarades de gauche" du forum qui soutenaient Pascal dans son droit de rien foutre doivent se sentir au top depuis le coup des cotisations c'est le vol. Pascal accomplit l'exploit de défendre le droit de rien foutre et de penser comme un exilé fiscal. On a tous nos petites contradictions.

j'ai bien souri en voyant ton message :) je suis plein de contradiction c'est vrai cependant ,je ne défend pas le droit de rien foutre,  je défend le droit de vivre décemment de son travaille pour tous, je trouve ça différent, après j'ai aucune gène a dire que ayant la chance d'avoir le choix de gagner cette somme relativement équivalente en allant au travail ou en restant derrière mon ordi je fais le choix de rester derrière mon ordi

il y a 27 minutes, kevar69 a écrit :

Donc c’est bien ce que je pensais tu pense que mettre le smic à 2000 changerais quelque chose .....

 

tu es patron,  tu ne préférerais pas donner la moitié de ce que tu paye en charge social a ton salarié au lieu de l'état ? biensur qu'un smic a 2000 euros changerait les choses a 1800 aussi 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 44 minutes, kevar69 a écrit :

@pascal592 pour info fin 2018 333 400 foyers touchent le RSA, 

ce qui fait au minimum 2,2 milliard ( peux être plus si y’a 2/3 personnes dans le foyer ) 550/ mois /12/333 400.

C'est combien le cout du CICE pour des entreprises qui n'ont aucune contrepartie à donner, qui ont le plus souvent licencié et en même temps augmenté les dividendes de leurs actionnaires, les salaires de leur PDG et la valeur du jeton de présence pour leur conseil d'administration ?

 

cover-r4x3w1000-5b437837f2ce1-sipa-00683168-000004.jpg

Edited by survival66

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, Elrix a écrit :

Tu peux citer les sources de tes chiffres tirés d'un chapeau?

je me suis trompé effectivement, c'est 60k pour Pascal, 140k pour Marcov.

 

quand aux sources, n'hésite pas à google, ça doit être à ta porté, si tu as dépassé les 30k d'éducation.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, FFunker a écrit :

je me lève le matin pour un bon salaire, j'ai cette chance, et j'aime aller faire ce que je fais. Et je suis content de payer pour des aides à ceux qui ne trouvent pas de bouleau, parce qu'il n'y en a plus pour tout le monde. Et même à ceux qui refusent de faire des bouleaux de m**de pour des clopinettes. 

je suis très heureux de ça.

 

En plus, le bouleau c'est bon pour ton bilan carbone.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, pascal592 a écrit :

j'ai bien souri en voyant ton message :) je suis plein de contradiction c'est vrai cependant ,je ne défend pas le droit de rien foutre,  je défend le droit de vivre décemment de son travaille pour tous, je trouve ça différent, après j'ai aucune gène a dire que ayant la chance d'avoir le choix de gagner cette somme relativement équivalente en allant au travail ou en restant derrière mon ordi je fais le choix de rester derrière mon ordi

tu es patron,  tu ne préférerais pas donner la moitié de ce que tu paye en charge social a ton salarié au lieu de l'état ? biensur qu'un smic a 2000 euros changerait les choses a 1800 aussi 

OBV que oui pour la première partie où tu as raison, je partage même ton avis .

Par contre croire que le smic a 1800 changerais la donne tu te trompe .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce qui est sur, c'est que dans un contexte de libre-échange total (dans lequel nous vivons), c'est du délire et du suicide. Il le dit plus ou moins lui-même. On perds la moitié du tissu industriel dans les 6 mois.

Ce genre de discours n'a de sens qu'avec un protectionnisme dur or c'est pas le genre d'état d'esprit qu'on voit en général parmi les gens qui défendent ces positions. GO FERMER LES FRONTIERES <3

Edited by AssKicker496

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, FFunker a écrit :

la honte est sur toi de traiter les gens qui ne bossent pas de parasite. Ca me révolte.

Parasite:Personne qui vit dans l'oisiveté, aux dépens d'une communauté ou d'une autre personne.

N'est ce pas exactement la situation de Pascal ?

Tu ne fais pas la distinction entre une personne qui ne travaille pas de son plein gré (comme Pascal) et quelqu'un qui subit le chômage ?

Comme je l'ai dit il y a aussi les parasites du haut, le mot n'est pas réservé qu'à la plèbe.

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, survival66 a écrit :

C'est marrant, moi je trouve ce ceci :   https://www.cnrtl.fr/definition/parasitose

 P. ext. Personne qui vit, prospère aux dépens d'une autre personne ou d'un groupe de personnes.

 

Y'a une petite nuance... j'en connais qui sont très riches, qui ne font rien de leurs 10 doigts et prospèrent aux dépend d'autres personnes.

Parce qu’ils se servent peut être de leurs tête et pas de leurs doigts .:ph34r:

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, wylke a écrit :

Ou parce qu'ils sont sortis de la bonne chatte et tout demeurés qu'ils soient ils n'auront jamais à bosser de leur vie pour profiter des millions de papa maman.

Les deux exemples sont bon je penses ...

les mecs sui ne font pas d’études ne sont pas tous des abrutis mais par contre tout ce qui sortent et naissent dans une famille millionnaire sont des fainéant ?

fait ce que je dis mais pas ce que je fais .

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, wylke a écrit :

Non pas tous c'est évidemment caricatural.

Mais tu seras mieux loti si ton père c'est Martin Bouygues, même si tu es completement con, que si tu nait dans un fratrie de 7 à Bobigny en HLM même si tu es un génie.

 

Scoop

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Isildor a écrit :

Parasite:Personne qui vit dans l'oisiveté, aux dépens d'une communauté ou d'une autre personne.

N'est ce pas exactement la situation de Pascal ?

Tu ne fais pas la distinction entre une personne qui ne travaille pas de son plein gré (comme Pascal) et quelqu'un qui subit le chômage ?

Comme je l'ai dit il y a aussi les parasites du haut, le mot n'est pas réservé qu'à la plèbe.

ah ouais mais si on peut choisir sa définition, je choisis

parasite : celui qui infeste les forums par ses obsessions obsolètes et nauséabondes.

 

donc non, ce n'est pas (encore) la situation de pascal.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'avoue, j'ai scrollé la dernière page et demie.

J'avais souhaité (au préalable) répondre, renchérir à une intervention de Ffunker. Peu importe. D'autant plus qu'il portait une parole qui me convenait.

Ce n'est pas la 1ère fois que l'on pointe du doigt celles et ceux qui à nos yeux ne font pas tout, n'engage pas toutes les forces que l'on imagine qu'ils devraient engager pour "se sortir" (jugement très subjectif et autant méprisant) de là où ils sont ...

A chaque fois, que ces jugements sont posés, de manière systématique, dans les propos des (conn**ds) de moralisateurs, est oublié la notion d'accident de vie. "Non mais le mec il ne s'est pas sorti les doigts du boule comme n'importe qui l'aurait fait" (je résume mais le propos est là).

Jamais, au combien jamais, ces mêmes personnes n'envisagent l'idée de la perte d'un parent en cours de scolarité, d'une maladie à longue durée, d'un accident suffisamment handicapant pour freiner son évolution mais pas suffisamment visible pour faire fermer les gueules des rageux qui savent mieux que les autres ... Jamais. Et je ne parle pas de l'environnement social de base.

Il faut arrêter de vouloir tout comparer, faire comme si tout le monde avait les mêmes chances, les mêmes opportunités. Ce qui me désole c'est que l'on est plus enclin à faire valoir le ou la jeune qui a dépassé toutes les m**des qu'il ou elle a rencontré mais que pour beaucoup on est totalement sourd et aveugle à celles et ceux qui s'en sont tellement pris dans la gueule, si jeunes, qu'ils n'ont pas réussi, eux, à les dépasser. C'est une attitude tellement ignoble d'agir et de juger de la sorte ...

Ok. put**n. Certains ne font pas le choix de se sortir les doigts du cul (encore que ce soit là aussi un jugement de valeurs et fortement subjectif) mais que les mêmes qui stigmatisent ceux-ci aient au moins la décence, pour ne pas dire l'humanité, d'offrir à ceux qui ont échoué, quel qu'en soit le nombre, la reconnaissance qu'ils méritent à avoir tenté de braver (sans qu'ils n'en aient le choix !) l'ensemble des difficultés qui leurs ont été opposées.

Il y a tellement de réactions de mecs aussi sûrs d'eux (hein botteur de cul !) mais qui sont tellement infoutus de se mettre à la place des autres que s'en est révulsant.

Ma vision de conn**d de gauchiste, bolchéviste, syndicaliste, enc**eur de mouches, trotskiste ou je ne sais pas quoi encore, c'est qu'on est bien tous différents et j'en ai conscience. Je fais partie de ceux qui souhaitent agir pour limiter ses différences plutôt que les nier et exclure celles et ceux qui les portent. Cela ne m'empêche pas de voir les problèmes : je leur cherche une solution plutôt que de les pointer du doigt. put**n !!!!

Edited by KadicK
Orth.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dommage de se concentrer sur un terme, c'est anecdotique. Perso y avait aucun jugement moral derrière, juste une volonté de description. Il m'a même pas -1 ni réagit là dessus. Je disais même qu'il avait raison presque. Faut juste réaliser qu'une société où beaucoup de personnes feraient le même choix, ca marchera pas au bon d'un moment.

 

il y a 13 minutes, FFunker a écrit :

ah ouais mais si on peut choisir sa définition, je choisis

parasite : celui qui infeste les forums par ses obsessions obsolètes et nauséabondes.

donc non, ce n'est pas (encore) la situation de pascal.

T'as l'air d'aimer les définitions, j'en ai une pour toi:

Personne qui se positionne comme critique et juge implacable vis-à-vis d'autrui ou du travail d'autrui.

CENSEUR

Edited by AssKicker496

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un terme ?

Marrant quand on fustige un type qui avoue préférer ne pas bosser (ce que je ne défends pas particulièrement mais admets faute de plus amples informations) et que l'on passe tout son foutu temps à déverser ses idées et avis bileux à longueur de journée sur un forum de poker (il n'y a pas 3 foutues heures de suite où tu n'interviens pas sur le forum. Aucun jugement de valeur, mais ne viens pas reprocher à un mec qui l'assume de n'avoir rien d'autre à foutre de sa vie ! Fais un minimum preuve d’orgueil et d'amour propre. Ça irait tellement bien avec les idées que tu défends. Enfin je dis ça pour toi)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 24 minutes, KadicK a écrit :

Un terme ?

Marrant quand on fustige un type qui avoue préférer ne pas bosser

J'ai +1 tous ces messages, je dis que je suis d'accord avec lui... mais je le fustige parce que j'ai défendu le fait qu'Isildor appelait du parasitage du parasitage ? Faut arrêter le surinvestissement émotif. C'est un mec de droite il a dit c'est pas un fragile, arrêtons de perdre du temps pour rien.

 

il y a 24 minutes, KadicK a écrit :

(il n'y a pas 3 foutues heures de suite où tu n'interviens pas sur le forum

Je dors des fois quand même. :>'

Edited by AssKicker496

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

il y a 58 minutes, KadicK a écrit :

J'avoue, j'ai scrollé la dernière page et demie.

...

A chaque fois, que ces jugements sont posés, de manière systématique, dans les propos des (conn**ds) de moralisateurs, est oublié la notion d'accident de vie. "Non mais le mec il ne s'est pas sorti les doigts du boule comme n'importe qui l'aurait fait" (je résume mais le propos est là).

Jamais, au combien jamais, ces mêmes personnes n'envisagent l'idée de la perte d'un parent en cours de scolarité, d'une maladie à longue durée, d'un accident suffisamment handicapant pour freiner son évolution mais pas suffisamment visible pour faire fermer les gueules des rageux qui savent mieux que les autres ... Jamais. Et je ne parle pas de l'environnement social de base.

...

Au lieu de scroller la dernière page et demie tu aurais mieux fais de la lire. Et tu aurais vu qu'on envisage parfaitement la possibilité d'accidents de la vie, que tout le monde ne part pas avec les mêmes chances au départ, etc... (scoop).

Mais justement on s'est permis d’émettre un jugement sur la situation de Pascal au vu de ce qu'il nous a raconté. A moins qu'il ait omis des éléments importants il a bien précisé qu'il se satisfaisait de sa situation, que c’était un choix délibéré et non subit. 

On lui fait juste remarquer que son choix de vie pénalisait toute la communauté dont les personnes plus fragiles que lui, qui pour le coup subissent le chômage, rsa, handicap. Bref ça parait pas déconnant de dire que si tout le monde adoptait cet état d'esprit, la société ne serait pas fonctionnelle.

Si c'est le terme parasite qui heurte votre sensibilité, c'est votre problème, le mot existe et il a un sens. Ca ne vous dérange pas quand on parle de parasite du haut, il faut aussi admettre l'existence de parasites du bas également. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×