Aller au contenu
Ce sujet

Messages recommandés

Posté (modifié)
L'Italie passe à la trappe

large.ivan_gabrieli.JPG.f0fa31ea5439e902

 

Mustapha Kanit avait presque vu juste en misant sur ce poulain, Ivan Gabrieli. Malheureusement, l'Italien à la casquette n'a pas réussi le pari, celui d'aller en table finale de ce tournoi. Ivan s'incline en 14e place, après avoir perdu Roi-Dame contre As-Roi, chez Igor Yerofieiev, qui continue son travail de découpe. Après le Canadien Sean McNulty, et l'Américain Allen Kessler, l'Ukrainien s'offre un joueur de plus, mais cette fois, à un moment déjà très important du tournoi, les demis.

(EDIT : oublié de préciser que l'autre Italien du tournoi, Liwei Sun, avait disparu en 18e position. Vai vai vai)

Juste avant Ivan, c'est sur la table extérieure qu'il y a eu du grabuge, puisque Jack Sinclair a éliminé son compatriote Anglais Joel Ettedgi qui a trouvé un sale timing en 4bettant à tapis 1,4 million avec :Ac:9s. Le November Nine 2017 a payé avec :As:Kc et s'est contenté de cette belle hauteur pour l'emporter et passer à près de 6 millions de jetons. 

47 019€, c'est le prix que sont assurés de remporter tous les survivants actuels de ce tournoi. Des survivors qui profitent d'un dernier break aujourd'hui, avant d'attaquer l'ultime niveau de cette journée. Mais puisque le tournoi sera mis en pause à 12 left, j'ai comme l'impression qu'on ne jouera pas ce 25e niveau en entier.

Il reste 13 joueurs (sur 534 inscriptions)
Level 25 à venir - Blindes : 30 000/60 000, ante 60 000
Moyenne : 4 107 000
Gain assuré : 47 019€

Modifié par veunstyle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)
Noir c'est noir

Et pour l'Ecosse il n'y a plus d'espoir, le bracelet WSOP ME, ce sera pour une autre fois. Andy Black est éliminé 13e de ce tournoi, après avoir longtemps longtemps longtemps (je l'ai assez dit ?) lutté dans ce tournoi. Je vous le disais hier, Andy s'accrochait aux branches comme un champion depuis des heures et des heures, mais a fini par céder dans la dernière ligne droite de cette journée. 

Derrière une relance de Ryan Riess à 130 000, Ming Xi et Andy Black (depuis le bouton) vont s'inviter à la fête. Mais, Lazslo Bujtas a décidé de casser l'ambiance, en squeezant à 680 000. Les family pot, vous les ferez entre potes mes coños. Fold de Riess, fold du chinois. La parole revient sur Black, qui va tank un moment, avant de shove pour 1,575 million... mais il n'est pas snap call ! Le Roumain sourit et semble emm**dé. J'imagine que dans sa tête, il se voyait bien squeeze et prendre l'argent mort au milieu. Finalement, après avoir fait quelques calculs avec son stack, il finit par poser une pile de jetons en guise de call.

:As:Th pour Andy Black contre :Kh:Jc chez Lazslo. Le flop :8h:7c:2h est safe pour l'Irlandais, mais la turn :Ks va lui être fatale. Pas d'As sur la river, un simple random :3c , qui ne sera rien d'autre que la dernière carte distribuée par un dealer aujourd'hui.

Le day 4 se conclut ainsi, et Andy Black ne fera pas partie de la fiesta demain.

 

large.andy_black_13.JPG.30b7130b9c98a8d5
Andy Black fait une drôle de tête, la turn n'est pas exactement la carte qu'il rêvait de voir

 

Demain, jeudi 1 novembre, les 12 derniers joueurs de ce tournoi reviendront à 14h (alléluia la grasse mat') pour venir disputer, ce qui s'annonce comme une petite journée. En effet, le plan sera de tomber à 6 joueurs restants, six finalistes qui reviendront ensuite se battre vendredi pour le titre.

C'est vrai, le casting n'est pas idéalement ce qu'on imaginait. Mais que voulez-vous, les têtes de série et nos petits Français sont tombés comme des mouches aujourd'hui. Julian Thomas (48e), Sergio Aido (47e), Dario Sammartino (43e), Vincent Robert (42e), Allan Kessler (40e)... je continue ou vous avez compris ? Je continue ? Ok : Jack Salter (37e), Sylvain Loosli (34e), Niall Farrell (27e), Aymon Hata (24e), Igor Kurganov (22e), Gary Hasson (19e) ou encore Ivan Gabrieli (14e) et donc Andy Black (13e). J'ai presque envie de pleurer quand je lis cette liste de noms. Tout autant quand je regarde la liste des survivants.

Comme souvent sur les tournois avec des centaines de joueurs, on découvrira donc de nouveaux visages et de nouvelles façons de jouer au poker peut-être, qui sait ? Parmi les survivants, on reconnait donc Koray Aldemir, 2e en stack, Vladimir Troyanovskiy, Ryan Riess et Jack Sinclair. 1 sur 3, pas si mal finalement. On apprendra à découvrir attentivement les autres en table télévisée.

 

large.koray_aldemir.JPG.06f6b7f9fb85bfd5
Koray Aldemir est le dernier Allemand en course. Ce n'est pas le plus mauvais et en plus de ça, il débutera ce jour 5 avec le second plus gros tapis 

 

 

Table TV
Siège 1 - Stoyan Obreshkov (Bulgarie) 2 855 000
Siège 3 - Bulcsu Lukacs (Roumanie) 3 195 000
Siège 4 - Milos Skrbic (Serbie) 6 125 000
Siège 5 - Igor Yerofieiev (Ukraine) 3 175 000
Siège 6 - Koray Aldemir (Allemagne) 6 890 000
Siège 7 - Vladimir Troyanovskiy (Russie) 4 255 000

Table extérieure
Siège 1 - Ming Xi (Chine) 4 635 000
Siège 3 - Dominik Matejka (Pologne) 1 680 000
Siège 4 - Laszlo Bujtas (Hongrie) 7 205 000 (chipleader) 
Siège 5 - Ryan Riess (USA) 5 980 000
Siège 7 - Jack Sinclair (UK) 4 770 000
Siège 8 - Krasimir Yankov (Bulgarie) 2 365 000

 

Il reste 12 joueurs (sur 534 inscriptions)
Level 25 en cours (52 min) - Blindes : 30 000/60 000, ante 60 000
Moyenne : 4 450 000
Gain assuré : 59 011€

Modifié par veunstyle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Qui veut devenir November six ?

large.demi2.JPG.48e05e1ce7667d762939d879

 

En ce jour de Toussaint, 12 joueurs sont toujours actifs au casino de Rozvadov, avec un même objectif : devenir millionnaire et champion WSOPE, rien que ça. J'ai une bonne et une mauvaise nouvelle pour tous ces joueurs. La bonne, c'est qu'ils ont une chance sur 12 de devenir champion, plutôt pas mal quand on sait qu'il y avait 534 inscriptions à la base. La mauvaise nouvelle, c'est que ce ne sera pas aujourd'hui que l'un d'entre eux soulèvera le bracelet.

Cette journée est une transition vers la table finale. De douze, on s'arrêtera à six joueurs, qui seront conviés à passer une dernière soirée de rêve à Rozvadov, avant de revenir demain pour conclure ce tournoi. 

Le streaming a débuté, avec notamment Ryan Riess, Jack Sinclair et le chipleader du tournoi, Laszlo Bujtas, tous en table TV. Have fun !

 

large.demi1.JPG.6ae3bbb29c76b7304978a61b

 

large.thomas_jack.JPG.f45b8e733fc392274d
Réunir deux des meilleurs directeurs de tournois au monde, Thomas Gimie et Jack Effel, et faire une photo souvenir, check

 

large.tableau_12.JPG.0975ced24505ad45ee9
Ne soyez pas surpris sur le stream, une première pause surviendra dès la fin de ce niveau entamé hier soir, le 25e du nom

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)
L'heure des setups

Quelle bataille en ce début de journée ! Deux heures et quelques minutes, c'est le temps qu'il aura fallu pour voir une première élimination aujourd'hui, parmi les 12 derniers survivants. Sylvain Loosli sera probablement amer de voir que ses jetons n'iront pas plus loin qu'en 12e place sur ce Main Event, car oui, c'est bien le bourreau du Français, Ming Xi qui vient de dire adieu à ses rêves de finale en premier cet après midi. 

 

large.ming_xi.JPG.714e06d16a74affa1a297d

 

Le Chinois a pris deux grosses claques derrière la casquette, histoire bien comprendre que le poker est un jeu de variance, et que quand celle-ci se retourne contre vous, ça peut-être aussi violent que lorsqu'on chatte des deux outers. 

Sur la première main qui lui aura couté son tournoi, Ming a open 165 000 en late puis call un 3-bet de Riess en SB à 550 000. Les mains des joueurs ? :6d:6h pour Ming, :Js:Jc chez Riess.

Le flop ? :6s:Jh:9h , tout simplement. Riess c-bet 300 000 sur ce flop qui offre brelan aux deux joueurs, et Ming va hésiter quelques instants. "Tu as combien derrière ?" "Hum, 2,2 millions...."

Dix secondes plus tard, il annonçait tapis et retrouvait snap call par Riess, bien sur. Deux briques plus tard, Ming Xi chutait à 1,4 million... un tapis qui s'envolera en fumée deux mains après, et encore sur un setup !

Open de Laszlo Bujtass à 175 000 avec :Qh:Jd. L'Anglais Jack Sinclair paie depuis le bouton avec :4d:4h et Ming Xi décide de défendre sa BB avec :6c:5c. Un flop :4s:8s:3d atterrit sur la table et seul Ming Xi paiera une mise de 160 000 de la part de Sinclair. Le :3h à la turn offre un full house au November Nine Anglais, qui va envoyer un deuxième barrel à 400 000. Encore payé.

La catastrophe arrive alors sur une river :2d, puisque Ming Xi va instantanément annoncer tapis, environ 700 000, snap call par Sinclair, bien sur. 

Ming Xi est surpris, et ne s'attendait certainement pas à ça. Son aventure s'arrête ici et le chinois repartira de Rozvadov avec 59 011€ en guise de souvenir.

 

large.ming_bust.png.be106ee3652c0b95a297

 

Quelques minutes après, sur l'autre table, une autre élimination était à relever, celle du Russe Vladimir Troyanovskiy (photo ci-dessous). Mal embarqué aujourd'hui, Troyanovskiy a donné tous ses jetons à un seul et même joueur aujourd'hui, Stoyan Obreshkov. D'abord en bvb, et après avoir shove de SB, sur les 20bb à ce moment là d'Obreshkov. :Tc:9c pour le Russe, contre :Ad:Th pour le Bulgare (hauteur as suffisante).

Tombé short, jusqu'à un million de jetons (une douzaine de blindes), Vladimir Troyanovskiy va retenter sa chance depuis le CO avec :Kd:Tc. Apparemment, Obreshkov avait des comptes à régler, puisqu'il a jugé que :As:8d était une main largement suffisante pour call ici au bouton. Les blindes ont fui en courant, et à l'issue d'un tableau :Jh:9d:2s:Ac:4c , Vladimir Troyanovskiy était convié à aller chercher son prix de 59 011€. 

Stoyan Obreshkov remonte quant à lui à 4 350 000.

 

large.troyanovskiy.JPG.820d6be0d181491e0Vladimir Troyanovskiy, 11e du Main Event WSOPE

 

Une pause va intervenir dans quelques instants, la seconde de la journée

 

Il reste 10 joueurs (sur 534 inscriptions)
Break - Level 27 à venir - Blindes : 50 000/100 000, ante 100 000
Moyenne : 5 340 000
Gain assuré : 75 461€

Modifié par veunstyle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)
L'Allemagne, toujours l'Allemagne

large.koray_aldemir.JPG.0549e36a23305bb5

 

Un break est en cours, l'occasion de jeter un oeil au chipcount. Et de se rendre compte que le dernier Allemand de ce tournoi, Koray Aldemir (photo) est chipleader, avec 8,75 millions de jetons, soit 85 blindes pour la suite du tournoi. Comme lors de la première pause, caaaalme.

Koray s'amuse bien en table extérieure... si bien que finalement, on a décidé de vous le montrer à la télé. Après la pause, sa table finira en effet sous les spotlights des caméras. Juste histoire que vous réalisiez à quel point il maitrise plutôt sa table.

 

Chipcount :

Chipleader - Koray Aldemir (Allemagne) 8 570 000
2e - Laszlo Bujtas (Hongrie) 7 590 000
3e - Milos Skrbic (Serbie) 7 180 000
4e - Ryan Riess (USA) 6 315 000
5e - Krasimir Yankov (Bulgarie) 5 515 000
6e - Stoyan Obreshkov (Bulgarie) 5 220 000
7e - Jack Sinclair (UK) 5 010 000
8e - Ihor Yerofieiev (Ukraine) 2 805 000
9e - Bulcsu Lukacs (Roumanie) 2 715 000
10e - Dominik Matejka (République Tchèque) 2 205 000

 

Il reste 10 joueurs (sur 534 inscriptions)
Break - Level 27 à venir - Blindes : 50 000/100 000, ante 100 000
Moyenne : 5 340 000
Gain assuré : 75 461€

Modifié par veunstyle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Favori et chipleader, la double casquette de Ryan Riess

large.chips_Riess.JPG.88bab1a9f019e9290b

 

Un stack de jetons, on se contentera ça pour le moment, pour parler un peu de cette table finale et de son chipleader, Ryan Riess, à la tête d'un capital de plus de 9 millions de jetons.

Après avoir joué pas mal de coups aujourd'hui, et réalisé quelque call hauteur à la river (deux tentés, deux perdus) pour le spectacle et le respect on va dire, Ryan Riess s'est occupé lui même d'éliminer le 10e de ce tournoi, Dominik Matejka

Le dernier joueur local de ce tournoi a 4-bet shove (25bb) contre Ryan Riess, qui après avoir 3-bet et demandé un compte, n'a senti d'autres choix que de call avec :Ah:Qh. Bien vu, puisqu'il dominait largement le :Ac:9h du Tchèque. Un :9d mais aussi une :Qs au flop, la croupière a eu la main coquine pour le suspens, mais rien n'est venu inverser l'ordre des mains ensuite. 75 461€ viendront remplir ses poches pour ce joli deeprun.

Déçu mais sport, Dominik Matejka a salué ses adversaires à table un à un, avant d'aller chercher son gain.... et de revenir quelques minutes plus tard pour souhaiter bonne chance à certains de ses anciens adversaires. Très sport, mais l'image d'un mec qui regarde cette table finale au loin m'a un peu fait mal au coeur pour lui. Un peu hein, derrière j'ai vu la croupière s'installer, ça allait tout de suite mieux. 

 

large.Dominik_Matejka.JPG.8a3f070a8be2c4
Dominik Matejka, bubble boy de l'ultime table de ce Main Event WSOPE Rozvadov

 

Table finale du Main Event WSOP Europe Rozvadov

Siège 1 - Milos Skrbic (Serbe) 7 225 000 (72bb)
Siège 2 - Ryan Riess (USA) 9 215 000  (92bb) chipleader
Siège 3 - Koray Aldemir (Allemagne) 8 000 000 (80bb)
Siège 4 - Bulcsu Lukacs (Roumanie) 3 525 000 (35bb)
Siège 5 - Stoyan Obreshkov (Bulgarie) 5 165 000 (51bb)
Siège 6 - Laszlo Bujtas (Hongrie) 8 065 000 (80bb)
Siège 7 - Krasimir Yankov (Bulgarie) 5 370 000 (53bb)
Siège 8 - Jack Sinclair (UK) 3 985 000 (39bb)
Siège 9 - Ihor Ferofieiev (Ukraine) 2 575 000 (25bb)

 

Vous n'aurez pas de photos des finalistes tout de suite, "on la fera à 8 left", m'a précisé Thomas Gimie. Chouette, après les November Nine, ce sera les November Eight.

 

Il reste 9 joueurs (sur 534 inscriptions)
Level 27 - Blindes : 50 000/100 000, ante 100 000
Moyenne : 5 933 000
Gain assuré : 75 461€

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dinner break : Riess et Bujtas dominent les débats

large.dinner_gimie.JPG.6b1aa446eefde0cb6

 

Il est l'heure de manger un bout dans cette journée, les finalistes du Main Event ont été envoyés en dinner break pour une une heure. Toujours 9 joueurs sur cette finale, avec deux joueurs déchainés, Ryan Riess et un Laszlo Bujtas, tous deux en tête du tournoi avec 12 millions de jetons chacun.

Je rappelle que la journée s'arrêtera lorsqu'il ne restera plus que 6 joueurs en course.

 

Chipcount dinner break

Siège 1 - Milos Skrbic (Serbe) 6 585 000 (54bb)
Siège 2 - Ryan Riess (USA) 12 255 000 (102bb)
Siège 3 - Koray Aldemir (Allemagne) 6 500 000 (54bb) 
Siège 4 - Bulcsu Lukacs (Roumanie) 2 625 000 (22bb)
Siège 5 - Stoyan Obreshkov (Bulgarie) 3 240 000 (27bb)
Siège 6 - Laszlo Bujtas (Hongrie) 12 550 000 (104bb)
Siège 7 - Krasimir Yankov (Bulgarie) 2 870 000 (24bb)
Siège 8 - Jack Sinclair (UK) 4 425 000 (37bb)
Siège 9 - Ihor Ferofieiev (Ukraine) 2 075 000 (17bb)

 

Il reste 9 joueurs (sur 534 inscriptions)
Dinner break - Level 28 à venir - Blindes : 60 000/120 000, ante 120 000
Moyenne : 5 933 000
Gain assuré : 75 461€

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)
Ça démarre fort

large.as-dame.JPG.6d1ccb83fbb81fa0284f80

 

Quand je vous dis que le buffet n'est pas mal du tout. Dès le retour du dinner break, deux joueurs parfaitement rassasiés ont décidé de gamble sur un flip, un bon classique :Js:Jd contre :As:Qc, histoire de démarrer à nouveau cette finale, pied au plancher.

La photo ci-dessus devrait vous donner un léger indice, mais genre très léger, pour comprendre de quel côté est tombée la pièce. En revanche, ce que ne dit pas la photo, c'est le nom du joueur heureux d'avoir doublé son tapis grâce à cette main. Il s'agit de l'Ukrainien Ihor Ferofieiev, le shortstack officiel à la reprise de cette pause diner avec 17bb, qui a open shove 2,075 millions second de parole. Et celui qui a trinqué, qui a laissé filer cette quinzaine de blindes chez cet adversaire, c'est Koray Aldemir. Il lui reste encore 4,5 millions après ce coup, mais désormais, les dés sont de nouveau jetés, et ce ne sera pas facile de deviner qui bullera le day 6. 

Il reste 9 joueurs (sur 534 inscriptions)
Level 28 - Blindes : 60 000/120 000, ante 120 000
Moyenne : 5 933 000
Gain assuré : 75 461€

Modifié par veunstyle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)
Riess, Aldemir, Sinclair... tous en finale

large.finalistes.jpg.36fd4c5d5bc4467a949
8 beaux finalistes prêt à en découdre pour, déjà, accéder au jour 6, et ensuite au bracelet WSOP

 

Dans notre malheur de ne pas avoir de Français aussi loin dans le tournoi, on a quand même le bonheur d'assister à quelques grandes performances poker de certains joueurs étrangers. 21h passé, la table finale officielle à 8 joueurs était connue et sur celle-ci, quelques grands noms de ce jeu ont de beaux projets pour continuer d'écrire leur propre histoire, mais aussi s'en mettre plein les poches.

Le malheureux qui n'apparait pas sur cette belle photo souvenir, c'est Stoyan Obreshkov (photo ci-dessous). Caler deux Bulgares sur cette table finale officielle aurait été magnifique pour eux, mais finalement cette ultime table offre la possibilité à 8 joueurs de 8 pays différents de s'affronter. 

Stoyan a manqué d'un brin de réussite pour accéder à l'étape suivante. Muni d'une paire de Rois, il a open à 240 000, Ryan Riess a défendu sa BB, puis sur :7h:5s:3s:9h:Jc, les deux joueurs ont check le flop, avant que l'Américain ne mise à la turn, 275 000. River, le Bulgare a réfléchi un long moment... avant de pousser 2,1 millions de jetons restants au milieu. Ryan Riess n'attendait que ça, muni d'un petit :Jd:9d qui s'est bien amélioré tout au long du coup !

Stoyan Obreshkov remporte 75 461€ pour cette 9e place, ce qui lui permettra de passer la barre du million de dollars de gains en tournoi live en carrière. Pas sur que ça le console beaucoup, mais moi je suis là pour annoncer des chiffres, pas pour faire des câlins aux bustos. 

 

large.Stoyan_Obreshkov.JPG.06530a7d715ba

 

Bien évidemment, la guest star de cette TF est américaine donc, vous le savez, déjà champion du monde chez les grands, à Las Vegas, mister Ryan Riess. Il entamera cette finale avec le 3e plus gros tapis.

On se souvient de sa victoire en 2013 face aux gros muscles de Jay Farber, on se souvient également de l'arrogance qu'affichait le minot à l'époque, clamant haut et fort après cette victoire, qu'il était le meilleur joueur de tournoi au monde. Il est vrai que le grand Ryan a pris cher niveau critiques... mais il s'est rétracté, et a préféré bosser son jeu, plutôt que de fanfaronner. Depuis sa victoire, il a engrangé pas moins de 4,5 millions de dollars, et ajouté quelques victoires à son palmarès, aux Etats-Unis en remportant un WPT en 2017, à Barcelone quatre mois plus tard sur un 10 000€ EPT HR, ou tout récemment il y a quelques jours, à Rozvadov, à l'occasion d'un autre petit 10 000€ HR (mais sans bracelet à la gagne). 

L'animal a changé, il a 28 ans désormais, il a muri mais également beaucoup progressé au poker et a toujours soif de victoires, plus que jamais. Souvenez vous d'il y a deux jours, quand on échangeait quelques mots avec lui et qu'il expliquait que ces WSOPE n'avaient pas grand chose à voir avec les WSOP de Vegas, mais qu'il rêvait tout de même de remporter ce Main Event. Cette possibilité s'offre à lui dès ce soir, et pour cela, il ne lui reste "plus que" 7 marches à gravir.

 

large.ryan_riess_chips.JPG.5bace282cce42

 

Jack Sinclair et Koray Aldemir sont les deux autres sensations de cette finale, 5e et 4e au chipcount. Un Anglais et Allemand, quoi de plus normal quand on parle de grandes nations du poker. J'ai toujours ce petit pincement au coeur de ne pas avoir placer un bleu en table finale, mais quand on y réfléchit, ils étaient beaucoup moins présents que l'armée Allemande par exemple. 

Pour Jack Sinclair, il s'agit également d'un sentiment de déjà-vu, mais la victoire en moins. Le sympathique Anglais s'était incliné en 8e position en 2017, sur la table finale du Big One de Las Vegas, l'année de Scott Blumstein. Ce qui m'inquiète pour lui, c'est la taille de son tapis, plutôt médian. Et qu'il nous refasse une 8e place, façon Mark Newhouse. Mais ne soyons pas salopard comme ça, ne parlons pas de choses qui fâchent et contentons nous de voir à quel point il semble tout de même dans la zone ici à Rozvadov. Si vous l'avez vu faire de grosses erreurs depuis le début du streaming, je suis curieux d'avoir une HH.

Koray Aldemir peut quant à lui dépasser les 10 millions de dollars de gains en carrière sur cette table finale, sans avoir déposé un seul orteil sur une table finale de Main Event WSOP auparavant. Toujours pas la moindre breloque Américaine non plus autour de son poignet, Koray n'est pourtant pas passé loin en 2017, sur le One Drop à 111 111€, mais ce jour là, le big boss était face à lui, Fedor Holz, et le maitre est bien resté devant l'élève, 3e "seulement". Aujourd'hui, aucun autre compatriote à lui, plus fort que lui, ne se trouve sur sa route. Il est même en position sur Ryan Riess, installé directement à sa gauche. Pas mal de gens dans ce casino me glissent que pour eux, il est le grand favori. Peut-il le faire vraiment ? Réponse demain soir au plus tard.

Je n'oublie pas les autres, les Roumains, Hongrois, Ukrainiens et même le chipleader Serbes... mais je n'ai pas grand chose à vous dire sur eux pour vibrer un peu. En tout cas pas maintenant. GL à eux quand même !

 

Chipcount

Chipleader Milos Skrbic (Serbie) 12 895 000
2e - Laszlo Bujtas (Hongrie) 9 565 000
3e - Ryan Riess (USA) 9 245 000
4e - Koray Aldemir (Allemagne) 6 195 000
5e - Jack Sinclair (UK) 5 485 000
6e - Igor Yerofieiev (Ukraine) 4 390 000
7e - Bulcsu Lukacs (Roumanie) 2 745 000
8e - Krasimir Yankov (Bulgarie) 2 605 000

 

large.tableau8left.JPG.c884b73de3c1a321e

Modifié par veunstyle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, Corti a écrit :

un stream live? je débarque :(

 

Oui monsieur : 

 

Lien du streaming de la table finale

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sans parler de la nut flush flop vs le seul fish capable de shove son underflush avec un bon stack et son set over set contre le chinois qui lui a tout donné !

Skill !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le patron, c'est Laszlo

large.end_virage.JPG.46c553e48ec93d1699f

 

Et bien voilà, cette journée ne s'achève finalement pas si tard, un petit 23h. Les deux éliminations qui nous manquaient ont fini par intervenir presque coup sur coup. C'est d'abord Bulcsu Lukacs (photo ci-dessous) qui a pris la 8e place. Qui ça ? Mais si vous savez, le Roumain qui avait éjecté de Rozvadov manu militari, juste avant la fin du jour 3, le petit @rLewis. Tombé à 11 blindes, Bulcsu devait prendre des risques. Alors quand toute la table a rendu ses cartes à la croupière, et qu'il a découvert :Ks:Jc en petite blinde, son sang n'a fait qu'un tour.

Sauf qu'en BB, il y a un patron, le patron du tournoi, Laszlo Bujtas, celui qui me regarde de travers sur la photo ci-dessus. Le Hongrois a call avec :Ad:4s et a trouvé un board :Qs:Ah:Qc:8h:Ac pour éliminer un adversaire supplémentaire, et passer à 8,8 millions de jetons. Mais alors vous me direz, 8,8 millions, ce n'est pas beaucoup pour être chipleader, et je vous répondrai que vous avez raison, qu'il faut simplement attendre un peu pour comprendre.

 

large.Bulcsu_Lukacs.JPG.4479697ffe96a905

 

Attendre que je vous explique que ce joueur apparemment très fort online (si quelqu'un a un pseudo ou des infos, on prend), a également disputé et remporté un énorme pot avec :Ac:Kd contre :Qc:Qh chez Koray Aldemir (photo ce-dessous). Ouais, ça c'est la mauvaise nouvelle. Surtout que l'Allemand possédait encore presque 5 millions de jetons. Sauf que le board est venu :6d:2s:Ks:Kc:3h n'offrant aucune chance à Aldemir. Et voilà comment Laszlo Bujtas a fini pas encaisser plus de 14 millions en cette fin de journée, alors que Koray Aldemir devra se consoler avec les 130 350€ qui lui seront remis tout à l'heure.

 

large.koray_bust.JPG.33ed2dabe4def6cbb8d
Koray Aldemir, bubble boy du jour 6

 

Dans l'ordre, je vais vous expliquer ce qu'il s'est passé après. J'ai d'abord échangé quelques mots avec Ryan Riess, qui apparemment, a lu vos remarques :

"Je termine avec 10,6 millions, ce qui est plutôt très bien, mais je suis très mécontent de la façon dont j'ai joué. Je pense que j'ai fait beaucoup d'erreurs. Il y a peut-être 10 mains que j'ai mal joué, dans des pots très gros, qui auraient pu être encore plus gros si je n'avais pas fait toutes ces erreurs, mais c'est l'effet papillon, tout ça aurait pu être très différent aussi. Mais là maintenant, je suis très déçu de moi même. Je serai prêt demain, je jouerai mieux, je le promets."

Puis j'ai été voir Jack Sinclair, l'Anglais, qui est plutôt heureux de ne pas avoir terminé à la même place que sur le ME de Vegas :

"Je me sens bien et en plus je n'ai pas fait 8e cette fois, c'était une sorte de bulle mentale pour moi, je devais franchir ce palier, je voulais être sur la photo, j'adore les photos de table finale. J'ai surtout bien terminé cette journée, en remportant un joli pot. Je ne me suis jamais retrouvé dans une situation un peu compliquée, ce qui est plutôt bon signe. J'avais un tapis moyen, donc il faut jouer calmement, ce que je pense avoir réussi à faire. Pour être honnête, j'ai été plutôt tight mais j'ai quand même réussi à trouver quelques bonnes mains pour remporter des petits pots importants."

Ensuite j'ai voulu parler au Serbe Milos Skrbic. Pourquoi ? Et pourquoi pas, il faut bien découvrir. Je prends mon courage à deux mains, je ne le connais pas et il est impressionnant. Je lui demande donc s'il est ravi de faire partie des 6 finalistes, qu'il va pouvoir se battre pour un bracelet et un million d'euros, je lui demande des nouvelles de sa journée, et là il me tire une tête vraiment étrange pour un mec qui doit jouer une finale demain : "whaaat ? But I finished 8th, what do you say ?..." It was at this moment veunstyle knew... he f*cked up.

Je venais de poser cette question à Bulcsu, le mec qui a terminé 8e... :sais-pas: Ce sont des choses qui arrivent, j'ai buggué, je suis fatigué, mais du coup ça m'a un peu flagellé, la honte imaginez deux secondes. Le mec vient de sauter, et moi je lui parle encore du million. Du coup, blocage, et impossible de pouloir échanger avec les autres. 

 

large.end_riess.JPG.829a39be50f50596f790
Milos Skrbic et Ryan Riess

 

Vous avez toutes les informations nécessaires avant d'aller passer une bonne nuit, perso ce sera mon avant dernière dans cette ville. Demain, vendredi 2 novembre, rendez-vous à partir de 15h pour le début de la finale en live, et donc 15h30 j'imagine chez vous, avec le décalage du streaming. En espérant que j'ouvre un peu mieux les yeux demain et que je ne prenne pas Leon Tsoukernik pour un simple serveur à qui je commanderai un coca par exemple. Moi aussi j'aimerais bien partir vivant d'ici !

 

Chipleader - Laszlo Bujtas (Hongrie) 14 040 000
2e - Milos Skrbic (Serbie) 12 720 000
3e - Ryan Riess (USA) 10 615 000
4e - Jack Sinclair (UK) 8 585 000
5e - Krasimir Yankov (Bulgarie) 3 995 000
6e - Ihor Yerofieiev (Ukraine) 3 170 000

 

Vainqueur : 1 122 239€
Runner up : 693 573€
3e : 480 028€
4e : 337 778€
5e : 241 718€
6e : 175 965€

 

Il reste 6 joueurs (sur 534 inscriptions)
Level 29 - Blindes : 80 000/160 000, ante 160 000
Moyenne : 8 900 000
Gain assuré : 75 461€

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)
Il y a 10 heures, veunstyle a écrit :

Laszlo Bujtas (Hongrie) 14 040 00

C'est Omaha4rollz sur ps.com gros reg de 10/20, 25/50 et surement plus en omaha, il a participé aux derniers wcoop avec notamment une victoire sur un 2100$ heads up nl.

Modifié par zazzaf

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Aujourd'hui ou jamais

large.TF_debut.JPG.c8ecfacd1a4f0641fe97e

 

De retour au King's Casino de Rozvadov pour la dernière fois cette année. A cette occasion, nos yeux seront rivés sur une table de 6 joueurs, les finalistes du Main Event WSOP Europe.

Jack Effel, le big boss des TD WSOP, a présenté un à un les joueurs de cette finale, puis a lancé le shuffle up and deal. Evidemment, quand on a déjà vécu une finale de WSOP à Las Vegas, ça fait un peu bizzare niveau ambiance. Disons qu'il y avait plus de cris à Marrakech le mois dernier par exemple, mais qu'importe. On n'est pas là pour chanter dans les tribunes on est là pour trouver un futur champion du monde d'Europe. 

Merci pour les petits infos concernant le chipleader Laszlo, j'irai lui demander quand même un moment donné à quel point il kiffe les Français. Car oui, il a encore sorti son pull fétiche "AMI" aujourd'hui, que je vous avais montré sur la story Instagram du Club Poker. Pour le moment, il ne le porte que sur la chaise, mais à tout moment, vous pourrez le voir popper sur ses épaules. 

Vous avez déjà toutes les infos utiles, ne reste plus qu'à se la croustiller sur le streaming, le lien est le même que celui posté un peu plus haut dans ce thread. Et que le meilleur gagne !

 

large.jack_effel_intro.JPG.0bf2c47488d3f
"Make some noiiiiiise ! "... Arrête Jack, il n'y a personne, arrête

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
L'Ukraine trépasse vite

Déjà 40 bonnes minutes écoulées sur cette table finale et un premier joueur a quitté les lieux, il s'agit de l'Ukrainien Ihor Yerofieiev. Shortstack en début de partie, on va dire qu'il n'a pas disputé le plus grand poker de sa vie. 

Laszlo Bujtas a notamment commencé par lui mettre une belle pression, en défendant sa blinde avec :5d:4d, puis sur un board :8h:5c:3d:8c:Ah , Ihor a c-bet au flop 300 000, avant que le Hongrois ne mise sur la turn 480 000, puis sur la river... à hauteur du tapis de l'Ukrainien, soit 2,4 millions.

Il faudra presque 7 min à l'Ukrainien pour... rendre ses cartes à la croupière, en maladie. 

large.Ihor_Yerofieiev.JPG.ec841deadc173d

 

Quelques instants plus tard, son tournoi va se disputer sur... un coin flip, surprise hein ? Après avoir shove As-Valet (aucun call), il découvre :6d:6s la main suivante, UTG et repart à l'aventure en poussant ses 17bb au milieu. Sauf que cette fois, son voisin Serbe Milos Skrbic ouvre :Ac:Qd et décide de call. 

Le board est venu :Kc:Ad:Qh:3c:5d concluant ainsi son tournoi. Ihor Yerofieiev encaisse 175 965€ et fait un peu plus gonfler le tapis du Serbe, qui prend la tête du tournoi avec 18 millions de jetons. 

 

Il reste 5 joueurs (sur 534 inscriptions)
Level 30 - Blindes : 100 000/200 000, ante 200 000
Moyenne : 10 680 000

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Et soudain, la grosse rencontre 

Moins de 10 minutes après cette première élimination, un autre joueur shortstack s'est retrouvé dans une position de tapis/payé, c'est le Bulgare Krasimir Yankov, autrement appelé "la plus grosse barre d'Europe". Je suis méchant, ou plutôt taquin, mais c'est à dire que toute la salle de poker, même les mecs à la roulette, savent que Yankov joue tight : "C'est en jouant comme ça que j'ai pu arriver jusque là", glissait-il à la presse hier soir.  

En attendant il n'a pas attendu d'avoir 3 blindes restantes pour shove depuis le bouton. Non, il l'a fait avec 20bb et :Kh:Th... payé par :Ac:Jh chez le Serbe Milos Skrbic. On y a cru à la 2e élimination rapide, mais la croupière a claqué un board :Ks:2s:4c:2c:Kd faisant doubler le Bulgare.

 

large.yankov_KT.JPG.a86b6b0a53d1efc9320e

 

C'est donc dans la foulée que le gros coup va arriver, le très gros coup même. Derrière un open de Sinclair au bouton avec :Ac:Ad (450 000), l'Anglais a le plaisir d'entendre "raise"chez le Serbe Milos, pour 1 900 000 avec :Qd:Qs. N'a-t-on pas tous rêver un jour dans notre vie d'avoir ce scénario ? Que faire ? A votre avis : Jack Sinclair annonce tapis pour 8,7 millions et se fait call très vite par le Serbe.

La suite du board est sur la photo, sans encombre pour Jack Sinclair, qui profite de cette main pour passer en tête, avec désormais presque 18 millions de jetons en sa possession. Quant au chipleader du début de journée, c'est lui le nouveau shortstack à 5 joueurs restants.

Moi qui avait peur de m'ennuyer un peu, j'espère que vous êtes comme moi, pas déçu du spectacle !

large.aa_qq.JPG.99c54b02c238ec86047d4b4d

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)
Et pouf, trois joueurs restants !

On s'attendait tous à une longue journée de poker ici... on l'aura peut-être, mais ce ne sera qu'à cause de la fin du tournoi, car le début, c'est plutôt fast and furious.

Deux heures après le début du tournoi, ou plus précisément 43 mains depuis la reprise, il ne reste plus que trois joueurs en course, oui oui trois. Coup sur coup, deux joueurs ont dit adieu au rêve de prendre un million d'euros et un bracelet WSOPE.

En quatrième position, on retrouve celui qui aura passé une sale journée, l'ancien chipleader Serbe Milos Skrbic. Ce setup face à Jack Sinclair lui aura clairement été fatal. Après avoir tenu bon quelques minutes, son tournoi s'est subitement arrêté après avoir fait tapis depuis le bouton pour une quinzaine de blindes avec :Kd:Jh. Mauvais timing, puisqu'en BB, Laszlo Bujtas trouve :As:Qc et un call assez facile. 

Le flop apporte directement un As, condamnant presque le joueur Serbe. Il ne trouvera aucune aide par la suite, sur un board :Ah:5c:6s:6d:2c et remporte 241 718€. Laszlo en profite pour passer à 18 millions de jetons.

 

large.5bdc7782a367f_MilosSkrbic.JPG.3512
Ryan Riess félicite Milos Skrbic, 5e de cette finale

 

 

La main suivante (?) l'Américain Ryan Riess limp au bouton 200 000 avec :7s:7c ( et 5,3 millions derrière), payé par Bujtas en SB avec :Ad:4h. En BB, Yankov tank un moment, avant de relancer muni de :As:Ac. La parole revient sur Riess qui reshove, Bujtas passe et Yankov snap call. 

La croupière déroule à toute vitesse un board :8s:9h:4c:9d:2d (ah ça change d'ESPN, quand le croupier retourne le flop, puis 2 min après la turn, et 2 min après la river) et Ryan Riess est subitement éliminé en 4e position pour 337 778€ de gains. 

 

large.riess_bust.JPG.e52fa01aee945b5a60b

 

"Je suis un peu déçu là tout de suite, de ne pas avoir gagné, mais contrairement à hier, je pense avoir fait tout de même beaucoup moins d'erreurs, et rien que pour ça, je suis content. Je n'ai juste pas pu faire grand chose aujourd'hui. Peut-être que j'aurais pu fold cette dernière main, parce que c'était Yankov justement (et qu'il est considéré comme très tight)... je ne sais pas j'y réfléchirai plus tard."

Riess ne fera donc pas une Hellmuth, à savoir remporter le ME de Vegas et des WSOPE. Mais il n'a pas encore dit son dernier mot avec le poker : "Je vais directement filer aux Bahamas pour les tournois la semaine prochaine, puis je reviendrai en République Tchèque pour l'EPT Prague en décembre. Cette année fut plutôt bonne pour moi, j'ai gagné pas mal d'argent, j'ai adore venir jouer ces WSOPE... non vraiment, je n'ai pas à me plaindre."

Pour la fin de ce tournoi, Riess verrait bien son ami Jack Sinclair soulever le bracelet, mais ne néglige pas pour autant le Bulgare qui l'a éliminé, sans oublier aussi Bujtas : "Omaha4rollz est un vrai personnage. On se connait bien, on s'est beaucoup joué online. Disons que j'aimerais bien voir un HU entre Omaha4rollz et Jack Sinclair, ce serait vraiment bien pour le show."

Futur papa dans très peu de temps, Ryan Riess a promis de se calmer niveau poker après le PCA en janvier... "mais le problème, c'est que je dis ça tous les ans ! Alors oui, je vais passer plus de temps avec ma famille du coup, mais je vous continuerez à me voir encore sur le circuit, pour sur !"

 

large.riess_girlfriend.JPG.5f0f37ffb7639

 

Et juste après la sortie de Ryan Riess, les trois derniers joueurs sont partis prendre une pause. Niveau chipcount, ça donnait à peu près ça : 

Jack Sinclair : 19 020 000 (95bb)
Laszlo Bujtas : 18 740 000 (93bb
Krasimir Yankov : 15 365 000 (76bb)

 

Tout le monde beaucoup de profondeur, et la partie pourrait désormais prendre des allures de marathon.

 

Il reste 3 joueurs (sur 534 inscriptions)
Level 30 - Blindes : 100 000/200 000, ante 200 000
Moyenne : 17 800 000
Gain assuré : 480 028€

Modifié par veunstyle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)
Le heads up qu'on espérait 

Plus que deux joueurs sur cette table finale du Main Event des WSOP Europe, alors qu'on s'approche bientôt de la 4e heure de jeu. Presque sans surprise, c'est le Bulgare Krasimir Yankov qui s'incline sur la plus petite marche du podium. 

La bataille faisait rage à trois left, même si elle tournait souvent à l'avantage de Laszlo Bujtas. Après le bust de Riess, celui qui m'a confié porter ce pull "AMI" en bleu blanc rouge pour "faire plaisir à un ami qui travaille dans la mode" (mouais) a un peu lâché les chevaux et galope depuis comme une folle jument.

Mais c'est pourtant Jack Sinclair, qui était un peu plus en difficulté dans ce 3-way, qui s'est chargé d'éliminer le Bulgare. Mais alors comment s'y est-t-il pris ? En lui craquant les As ou les Rois ? Non, en faisant set over set, tout simplement.

 large.yankov_3.JPG.7902fba5e6b918f64b265

 

"Je suis content, très content... même si forcément, quand on fait une table finale et qu'on ne gagne pas, on est toujours un peu déçu, mais pour une première TF sur un tournoi des WSOP, c'est plutôt bien. Ce n'est pas facile de finir premier... mais je suis heureux... et déçu à la fois !"

Krasimir Yankov se décrivait hier soir comme un joueur plutôt tight, mais a réussi à s'adapter à cette nouvelle dynamique de table finale : "En fonction de mon stack ou de ma position, j'essayais de m'adapter. L'ICM rentrait véritablement en compte, c'était très important. Limite, parfois j'étais un peu trop loose dans certains spots. Heureusement, j'ai réussi à doubler rapidement, j'ai été chanceux, mais c'est le jeu."

"Je pense que le Hongrois va gagner", nous a-t-il glissé en fin d'ITW. Très bien, on va suivre ça de près dès maintenant.

 

large.martina_petra.JPG.ec655d16e329961b
C'est désormais à Martinka et Petra d'assurer et de nous dénicher un champion du monde d'Europe très vite !

 

Jack Sinclair : 27 050 000
Laszlo Bujtas : 26 070 000

 

Il reste 2 joueurs (sur 534 inscriptions)
Level 31 - Blindes : 120 000/240 000 (pour encore 29 min)
Moyenne : 26 700 000
Première place : 1 122 239€
Runner up : 693 573€

Modifié par veunstyle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jack Sinclair s'offre le Main Event WSOP Europe 2018

large.sinclair_winner.JPG.6a2e1a45822303

 

Quel duel et quelle belle victoire, signée de l'Anglais Jack Sinclair, sur ce Main Event des WSOP Europe ! Le finaliste du Main Event des WSOP Las Vegas 2017, repart cette fois de la table finale avec le bracelet WSOP autour du poignet, le premier de sa carrière, ainsi qu'un joli billet de 1 122 239€, un peu plus que ce qu'il avait remporté à Sin City l'an dernier, si on convertit tout ça en dollars. 

Pour en arriver là, rien n'aura été facile pour Jack Sinclair, mais alors vraiment rien ! Mais il a réalisé une petite démonstration de son potentiel en tête à tête. Il a commencé ce HU final en perdant une bonne partie de son tapis, après que Laszlo Bujtas ait réussi à rentrer une gutshot sur la turn : open de Bujtas 500 000, défendu par Sinclair. Puis sur :Js:6c:5d:8h:5s, Bujtas s'est fait check raise au flop (de 430 000 à 1,3 million), puis une fois que sa gutshot est rentrée, il en a profité pour envoyer un barrel 2,575 millions, une nouvelle fois payé par Sinclair. Sur la river, Bujtas va envoyer 6 millions derrière un nouveau check de l'Anglais... qui va call, avec :Jh:9s, pour top pair. Il va découvrir :9d:7c, pour descendre à 17 millions contre 37 millions pour le Hongrois.

Mais Sinclair s'est accroché, c'est plutôt un conseil qu'on donnerait à n'importe qui à sa place, et ça a fini par payer. Du grind, quelques jolis flop sur la table, et un énorme bluff tenter par Laszlo Bujtas, et voilà Sinclair de retour dans la course.

Ce bluff, le voici : open de Sinclair (500 000) avec :8c:9d, payé par :5s:6c. Sur un flop :4c:9c:3h, Bujtas va check/raise de 450 000 à 1,75 millions avec son tirage quinte des deux bouts. C'est payé par Jack Sinclair. Sur la turn :Kc, Butjas n'a toujours pas trouvé son bonheur, mais ça ne l'empêche pas de miser 3,2 millions. C'est une nouvelle fois payé, pour découvrir la river :8s. Après avoir pris un petit temps de réflexion, Butjas décide d'envoyer 8,3 millions de jetons au milieu de la table, avec une belle hauteur 6 dans les mains. Il est payé, perd le coup, et suite à cette main, Laszlo va prendre une très grosse claque dans ce duel, pour tomber à 15 millions contre 37 millions chez Sinclair.

 

large.laszlo_HU.JPG.f882f28b7115c34ccd3c

 

Dans les cordes, après avoir perdu plusieurs autres petits pots pour le faire tomber progressivement à 3 millions de jetons, mais pas complètement abattu non plus, il a trouvé un moyen de multipler sa petite dizaine de blindes par deux avec :Ad:6c contre :Qd:8d. Un As sur la turn est venu offrir un peu plus de suspens pour la fin de ce tournoi, faisant doubler Laszlo, pour revenir à 25 blindes.

Là, on se dit qu'on est foutu, qu'il va revenir dans la course. Et c'est d'ailleurs ce qu'il se passe. Il grind, grind, grind, pour remonter à près de 7 millions de jetons. Les tapis se mettent alors à voler de nouveau : :Ac:9h pour le Hongrois contre :Ah:5d chez l'Anglais, et un double up easy sur un board :Qs:7d:2h:Qd:Th. Revenu à 13 millions... Laszlo va ensuite tenter un bluff, loupé, encore un, pour retomber à 7,5 millions. Ça sentait déjà la fin, ça avait l'odeur et la couleur, il manquait juste l'apparence.

La dernière main a eu lieu au retour d'une pause, Sinclair a mis son adversaire à tapis, ce dernier s'est frotté les mains l'air de dire "allez là, one time les As" et a presque snap call, avec finalement :Jd:7s. Il tombe contre :Qh:9c chez Sinclair, qui l'emportera à l'issue d'un tableau :Kd:Qc:3h:6h:7c

large.main_finale.JPG.5f87cd7cb3854d2551

 

"J'ai l'impression d'être dans un rêve, c'est ridicule. Mais ne vous en faites pas, je m'habituerai facilement à ce côté ridicule", confiait le nouveau champion WSOPE devant un petit parterre de journalistes de toutes nationalités, "la semaine s'est tellement bien passé, super smooth, rien à voir avec les autres tournois que je peux jouer d'habitude. Je n'ai pas le souvenir d'avoir perdu le moindre gros pot et je n'ai eu que des bonnes mains au bon moment. Je suis très heureux de la façon dont j'ai joué."

En tout début de finale, on se souvient notamment de cette confrontation cruciale entre sa paire d'As et la paire de Dames du joueur Serbe, un coup qui lui a permis de décoller aujourd'hui : "Je crois que j'ai bien fait de faire tapis plutôt que de call quand il me relance, ce qui n'est pas forcément très commun dans ce spot, mais de toute façon, la chance était de mon côté aujourd'hui. J'ai joué tight en début de TF, ce qui était la bonne stratégie selon moi."

Finaliste du Main Event WSOP Las Vegas en 2017, Jack Sinclair a tout fait pour ne pas penser de nouveau à cette 8e place : "J'y ai pensé une seule fois pour être honnête, quand j'ai reçu Valet-4 en BB contre Laszlo, car c'était l'une des mains clés de ma finale l'an passé ce Valet-4 (Sinclair a squeeze en BB puis 3-barrel bluff avec cette main, contre le futur vainqueur Scott Blumstein) et cette année, le bluff est passé, j'étais très content. Mais hormis ça, je n'y pensais pas, non. C'est un tournoi complètement différent ici. Je veux dire, Vegas c'était énorme, mais ça fait partie du passé maintenant et je n'y pense plus trop. C'était mon premier tournoi à 10 000$, le début de ma carrière..."

Le son de cloche était bien évidemment très différent du côté de Laszlo Bujtas, runner up de ce tournoi, bien déçu de terminer second : "Là maintenant, je suis triste. Arrivé en head's up, j'étais plutôt confiant, mais ensuite je me suis retrouvé card dead. Mon adversaire a bien joué, bravo à lui... mais là tout de suite, je ne suis pas 100% heureux... mais ce sont des choses qui arrivent."

 

large.laszlo_runner_up.JPG.ca91a129d51c5

 

Vainqueur - Jack Sinclair (UK) : 1 122 239€
Runner up - Laszlo Bujtas (Hongrie) : 693 573€
3e - Krasimir Yankov (Bulgarie) 480 028€
4e - Ryan Riess (USA) 337 778€
5e - Milos Skrbic (Serbie) 241 718€
6e - Igor Yerofieiev (Ukraine) 175 965€

 

Et voilà une série de tournois qui s'achève de la meilleure des manières, avec une belle table finale et un très beau champion. Rozvadov, c'est terminé pour cette année, et au risque d'en surprendre quelques-uns, comme l'an passé, j'ai déjà hâte de revenir ! N'écoutez pas tout ce qu'on raconte sur cet endroit. Comme me disait Jack Sinclair après la finale, "si tu viens pour grinder, pour jouer au poker, c'est l'un des meilleurs endroits de la terre. Après, bien sur, il ne faut pas trop regarder ce qu'il y a dehors... mais si tu viens pour jouer, je trouve cet endroit incroyable." Léon Tsoukernik et ses équipes (ainsi que les WSOP obv) ont fait un boulot remarquable à mon sens, et je pense que cet endroit n'a pas fini de nous faire vivre de grands moments de poker dans le futur, le casino a un peu été construit pour ça aussi. Et je vous rassure, Leon ne m'a pas filé le moindre jeton vert bleu ou jaune pour écrire ça (dommage) c'est que je pense vraiment. 

La prochaine grande échéance poker, ce sera les Bahamas et ce festival Party Poker Millions qui débute d'ici une semaine. Beaucoup de Français feront le déplacement, mais le CP ne sera pas sur place (j'espère pour vous que Winamax a prévu un coverage) mais on se retrouvera très vite pour de nouvelles aventures, don't worry. Où ça ? Comme d'hab', je n'en sais rien, mais on sera bien là, ne vous en faites pas, l'année n'est pas terminée.

J'insiste une dernière fois avec le compte Instagram de Club Poker, et j'espère que, un, vous suivez la page, et deux, que les petites stories vous plaisent. C'est un élément complémentaire du coverage, et non de substitution, et pour moi, ça devrait être indispensable pour chaque tournoi à l'avenir. Depuis quand on crache sur du bonus, hein ? Je ne suis pas certain d'avoir envie de retourner sur FB live, mais en revanche Instagram, vous n'avez pas fini de voir envoyer des petites conneries mélangées à de l'info.  

A très vite mes coños, on m'attend du côté du bar je crois, on va aller boire un tout petit verre à la santé de Jack !

 

giphy.gif
Quand c'est un Anglais qui gagne :D 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

English
Retour en haut de page
×