Aller au contenu
Ce sujet

Messages recommandés

 

A l’heure ou en France rien ne va plus pour une scène poker en live qui était déjà depuis de trop nombreuses années sous perfusion, une question doit commencer à trotter dans la tête de nombreux joueurs réguliers n’ayant pas encore cédé aux sirènes de l’expatriation : “Et maintenant, je fais quoi ?”

Et bien moi j’ai quelque chose à vous proposer les amis, et même si la destination n'apparaît pas aussi ‘sexy’ aux yeux de certains que d’autres comme Londres, Marrakech, Vegas ou Caracas, vous constaterez à la lecture des lignes qui vont suivre à quel point tout ce que vous cherchez se trouve ici, à Montréal !

 

Mount_Royal_Montreal_Lookout-900x316.jpg.b76607b5d875c6f831c2c4f90ffdc697.jpg

 

Commençons par quelques petites points pratiques. N’oubliez pas qu’en arrivant avec vos euros, le taux de change est pour le moins avantageux ! A l’heure actuelle, 1e = $1.5

 

Y ALLER

Montréal se trouve à moins de 6h de vol de la France. Des liaisons directes sont assurées depuis les principales villes françaises (Paris, Lyon, Marseille, Nice, Toulouse, Bordeaux, Nantes…) par les trois principaux acteurs du marché : Air France, Air Canada et Air Transat a des tarifs régulièrement très avantageux (vu récemment un A/R a 350e sur Air Transat).

 

SE LOGER

L’offre de logement est pléthorique à Montréal, et vous n’aurez aucun mal à trouver une chambre ou un appart pour quelques jours, quelques semaines ou bien plus. Il va d’abord falloir cibler le quartier dans lequel vous allez vouloir habiter. Le plus populaire pour les français est le Plateau Mont Royal, mais une foule d’autres coins existent et sont tout aussi agréables. Montréal est une très grande ville (3 fois et demi la superficie de Paris pour l’ile seule), chaque quartier a sa propre identité et ressemble à une petite ville dans la ville.

On peut citer parmi les plus sympas Rosemont-la-Petite-Patrie, Verdun, Notre Dame de Grâce, Outremont, Westmount, Le Village, la Petite Italie, Villeray… ce n’est pas le choix qui manque !

232457_eaed3bb9333a752b724fc9705bd3a3a732aa21bf.jpg_facebook.jpg.37508ff7762680ae8ba2d37278a357b2.jpg

 

SE DÉPLACER

Si vous souhaitez avoir une voiture, c’est sans doute le seul point noir que vous trouverez dans ce dossier (avec peut-être le froid de l’hiver, mais ce point reste subjectif). Les routes sont en effet en chantier perpétuel, et il est à peu près impossible d’aller d’un point A à un point B sans rencontrer des bouchons dûs à des travaux. Ainsi, pour un même trajet le temps nécessaire peut varier du simple au quadruple.

Côté transport en commun il y a en revanche du mieux. 4 lignes de métro vous emmèneront rapidement à peu près partout, et le réseau de bus est très bien foutu. Compter environ $80 pour une carte Opus mensuelle (l'équivalent du Navigo). Et si vous achetez des billets à l'unité, il est bon de savoir que vous pourrez prendre avec le même ticket toutes les connexions métro/bus que vous voudrez durant 90 minutes.

 

OU JOUER AU POKER ?

Oui, parce qu'après tout, on est bien la pour ça !
En gros deux options “officielles” s’offrent à vous (je mets bien entendu les parties privées de côte), et nous verrons un peu plus loin en détails et les caractéristiques de chacune.
La première, et la plus accessible car desservie par le métro, est de vous rendre au Casino de Montréal.
La seconde est de filer au sud de l'île, en territoire Mohawk, pour gagner le Playground Poker Club.
 

 

Modifié par Introl

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

LE PLAYGROUND POKER CLUB - Presentation

Situé à une vingtaine de kilomètres au sud du centre ville, le Playground se trouve dans les faubourgs de la réserve de Kahnawake, sur le territoire du peuple première nation Mohawk, rattachée aux Iroquois.

Je vous divulgâche la chose tout de suite : Le club se place d'emblée dans le top 3 des poker rooms que j’ai pu visiter, et la seule raison pour laquelle je ne l'annonce pas directement numéro 1 est qu’il me faudra encore quelques visites pour pouvoir le confirmer de manière définitive.

Mais avant de vous conter ma découverte des lieux, je laisse la parole à David Lavigne-Masse, responsable de l'Expérience Joueurs au Playground, pour qu’il nous présente le club plus en détail

 

Bonjour David, peux tu nous parler un peu des origines du Playground ?
Quand est-il né, sur quelles fondations, avec quel objectif ?

Le Playground Poker Club a vu le jour le 19 décembre 2010. C’est d’ailleurs toujours un peu étonnant de faire cette constatation - de réaliser qu’autant d’années se soient écoulées déjà, et puis, inversement, de réaliser l’ensemble de ce que nous avons été en mesure d’accomplir au cours d’une période qui nous semble à la fois si courte.

L’histoire de Playground ne diffère que très peu des nombreuses histoires entrepreneuriat qui nous entourent – soit une idée, et la motivation inébranlable qui l’a rendu possible, qui a été fondée suite à un désir de créer une offre pour répondre à un besoin clair jusque alors ignoré et méconnu des joueurs de l’industrie. Alors que le live poker connaissait l’une de ses plus fortes croissances en popularité, peu d’efforts, pour ne pas dire aucun, étaient mis de l’avant par l’industrie pour répondre à nos besoins uniques de joueurs de poker. Ce que nous pouvions alors qualifier d’un projet entrepris par un petit groupe de joueurs passionnés de poker a donc vu le jour suite à un désir commun d’avoir accès à un endroit où ceux-ci, et leurs semblables, se voyaient accueillis dans un environnement qui non seulement tenait compte de leurs désirs et besoins uniques, mais qui cherchait aussi à les surpasser et à offrir une expérience enrichie. Bref, la différence entre une entreprise aux services diversifiées et une entreprise qui se dédie entièrement à un seul produit et/ou service.

Bien que notre vision ait évoluée (et continue d'évoluer) au cours des années, elle se rattache toujours à un principe clair: celui de tenir compte des besoins de nos joueurs au sein de chacune de nos décisions – une croyance indéfectible que tout ce que nous accomplissons au sein de notre organisation, peu importe à quel échelle ou à quelle niveau de l’entreprise, aura ultimement un impact sur les produits et le service que nous offrons à nos joueurs. Dit autrement, nous nous attardons sur les désirs et les besoins de nos joueurs, et non sur les efforts de nos compétiteurs.

L’objectif de départ demeure, encore aujourd’hui, le fil conducteur de nos opérations – celui de l’amélioration perpétuelle, de l’apprentissage continu, et d’une poursuite incessante de l’excellence.

 

 Quelle était alors l'état de la scène poker en live à Montréal ?

Que ce soit en ligne ou live, la scène montréalaise du poker fut, selon nous, parmi les premières à éclore de cette façon et continue encore aujourd’hui d'être parmi les plus actives au monde. Il est par contre difficile de nier que le poker montréalais ait grandement profité des mêmes influences que partout ailleurs dans le monde – que ce soit les premières télédiffusions du High Stakes poker, la victoire historique de Chris Moneymaker, la sortie du film Rounders, et plus près de chez nous, la victoire impressionnante du WSOP Main Event de Jonathan Duhamel en 2010, c’est un vaste mouvement de popularité, et un changement d’idéologie qui reconnaissait alors le poker au même niveau que plusieurs sports, qui a sans doute permit la création de la scène telle que nous la connaissons aujourd’hui.

Par contre, bien que le sport ait été popularisé à travers le monde, la passion des joueurs québécois est rarement égalée – la renommée des joueurs québécois et québécoises sur la scène internationale et, si nous pouvons nous permettre cette mention, les salons qui ont su rapidement s’établir comme leaders de l’industrie témoignent de cet amour pour le poker.  

 

Comment s’est développé le club ?

À l’ouverture, nous avions 21 tables – un nombre que nous considérions audacieux et qui laisserait place à une croissance envisageable; une impression qui, comme nous le savons maintenant, changera rapidement. Deux petites années plus tard, alors que nous accueillions le retour en sol canadien du World Poker Tour, ce nombre n’était plus suffisant. C’est alors que nous sommes passé de 21 à 70 tables; nombre qui encore aujourd’hui compose le noyau de nos opérations. Par contre, alors que nos évènements majeurs connaissent un succès inégalé à chacune des éditions, nous devons occasionnellement avoir recours à un supplément de tables (de 45 à 50 tables additionnelles par moment) pour accueillir les joueurs venus de partout à travers le monde – notamment, 2,401 participants lors de l’évènement principal du WSOP-C Playground 2018 tenu en septembre dernier. Nous entamons maintenant la 3e phase de notre existence alors qu’une seconde extension est actuellement en construction – un ajout qui permettra un tout autre niveau de flexibilité pour nos opérations, et rendra possible l’atteinte de nouveaux sommets (et bien sûr, de nouveaux records de participation !).

Notre succès, et donc le développement de notre club, nous le devons entièrement à nos joueurs. Peu importe la clarté de notre vision, et le mérite de chacun des membres de notre équipe qui ont su contribuer à sa réalisation, c’est grâce au support soutenu d’un grand groupe de joueurs qui ont chacun choisi de nous faire confiance que nous avons et continuons de connaître du succès. C’est cette même confiance des joueurs qui nous a permis d’oser et d’envisager devenir le club que nous sommes aujourd’hui et celui que nous souhaitons devenir demain.

Fronton.JPG.c02e21b13924c6cab1961f0daa8b229f.JPG

 


Le club est situé à Kahnawake, sur territoire Mohawk. Quelles sont les différences pour vous (et pour le joueurs ?) par rapport à s’il se trouvait sur l'île ?

Cette localisation géographique permet à des entreprises privées comme la nôtre de contribuer à l’offre et à la concurrence d’un marché qui serait autrement réservé. Il est certain qu’une présence sur l’île serait bénéfique sur certains points  – un endroit mieux desservi par le transport en commun, par exemple – mais nous ne croyons pas qu’il s’agisse d’un facteur limitant. Au contraire, ce genre de contrainte force l’innovation et motive d’autant plus l’importance de l’amélioration constante de nos produits et services afin de surpasser l’effet de ces mêmes contraintes. Nous aimons très peu de choses autant qu’un défi !  

 

Le slogan est “Pour les joueurs Par les joueurs”.
Est-ce que tu peux développer / expliquer ?

Je suis toujours surpris par la fréquence à laquelle cette question nous est posée – à mon avis dû au fait qu’il est rare de trouver un slogan à la fois aussi simple, complet et véridique. Tel que mentionné un peu plus tôt, notre entreprise est fondé sur un principe clair : tout ce que nous faisons, nous le faisons avec une compréhension des bénéfices apportés à nos joueurs. Si quelque chose n’est pas significatif pour nous joueurs, il ne l’est pas pour nous non plus.  

Outre le fait que le Playground Poker Club soit conçu en tout point pour ses joueurs (chose que nous osons croire est vraie pour une majorité des entreprises, peu importe l’industrie dans laquelle elles opèrent) notre slogan prend surtout sens dû au fait que nos fondateurs, directeurs, gérants, assistants gérants, et la vaste majorité de tous les membres de notre équipe, soient tous joueurs et amateurs de poker.

  

Peux tu nous parler un peu des parties de cash game offertes par le club ? Des tables à différents enjeux / variantes peuvent-elles être ouvertes sur demande ?

Notre offre à ce niveau est simple : peu importe la variante et la limite désirée, si un nombre suffisant de joueurs y adhère, nous sommes en mesure de l’offrir sur nos tables – une flexibilité rendue possible par la (et non l’une des) meilleure équipe de croupiers au monde.

 Par contre, ce sont surtout les variantes les plus populaires, le No Limit Hold’em et le Pot Limit Omaha, qui sont demandées par nos joueurs, offertes aux enjeux suivants :

NLHE

1$/2$; 40$ minimum – 200$ maximum Buy-in

1$/3$; 100$ – 300$ 

2$/5$; 100$ – 500$ 

5$/5$; 200$ – 1000$ 

5$/10$; 500$ – 3000$ 

 

PLO

1$/1$; 40$ – 200$ 

2$/2$; 100$ – 300$ 

2$/5$; 200$ – 1000$ 

 

Quel est le rake ? Il est réputé pour être le plus élevé au Canada.
Quelles sont les contreparties ?

Le rake diffère selon les enjeux joués et tombe sous deux grandes catégories – pour les tables de 1$/2$ et moins, il s’agit de 10% pour un maximum de 9$ (post-flop), alors que pour les enjeux de 2$/$5 et plus, il s’agit de 5% pour une maximum de 15$.

Nous sommes bien au courant de la réputation que nous avons à ce niveau, mais ceux qui nous connaissent savent aussi qu’elle ne tient pas compte de l’offre inégalée – par exemple, ces mêmes joueurs de cash game ont accès au service gratuit de breuvages (soda, café, bières, cocktails, boissons énergétiques, etc.) et de nourriture offerte par notre restaurant, le Rail. C’est un choix que nous avons fait – celui de compétitionner sur la qualité et l’étendue de l’offre plutôt que sur le prix.

 

Il y a-t-il des promotions sur les high hands / des jackpots ?

Absolument! Des promotions du type High Hand sont offertes du lundi au jeudi (32 000$ sont payés chaque semaine dans le cadre de ces promotions) et nous offrons 3 Jackpots en tout temps :

  • Le Bad Beat Secondaire (lot fixe de 25 000$) : Il tombe lorsqu’un full aux as par les rois est battu

  • Le Bad Beat Omaha (progressif garanti à au moins 5000$) : Carré de 8 battu

  • Et le Bad Beat Principal (progressif garanti à 250 000$) : Les conditions pour le faire tomber démarrent à un carré d’as battu, puis descendent chaque mois d’un palier. d’ailleurs, ce dernier à été remporté plus tôt cette semaine lorsqu’un carré de neuf s’est heurté à une quinte flush. Il atteignait alors 1 249 643$ et c’est la 5eme fois depuis l’ouverture du club qu’il dépassait le million de dollar.

  Capture.JPG.143d81b11d29d49f24edc59e6ab6771d.JPG

 

Parlons des tournois, combien de tournois proposez vous chaque semaine ?
Pour quelle range de buy-in ?

En dehors de nos festivals, mini-séries, et autres évènements spéciaux, nous offrons de deux à trois tournois à tous les jours - dont plusieurs avec une cagnotte garantie (au total, plus de 45 000$ sont garantis en cagnotte chaque semaine).

Les buy-in varient entre 60$ et 580$ (50$ + 10$ et 530$ + 50$ respectivement) et le rake, donc, de 10$ à 50$ - d’ailleurs, nous affichons cette information de manière transparente sur notre site, alors que les buy-in sont tous exprimés sous le format XXX$ + XX$ où le second montant représente le rake).

 Tous les joueurs de tournois au Playground Poker Club ont droit au service au table gratuit de breuvages (soda, café, bières, cocktails, boissons énergétiques, etc.).

 

 Il y a t il des classements pour récompenser les joueurs de tournois réguliers ? Qu’il y a-t-il à gagner ?

Chacun de nos tournois (à l’exception de satellites, d'événements spéciaux ou d’autres formats exceptionnels) accorde des points à un classement mensuel cumulatif (ce que nous appelons le Tournament Leaderboard ou TLB). À la fin du mois, les 30 premiers joueurs du classement sont invités à participer à un Freeroll où ils se disputeront différents prix. Ce mois-ci, c’est une valeur de 12 000$US en partypoker Live Dollars qui sont à gagner (1000$US aux 10 premiers, et 100$US remis aux joueurs terminant du 11e au 30e rang).

  

Vous êtes associés à Party Poker. Peux tu nous en dire un peu plus sur la synergie entre la room et le Playground ?

Notre association au site partypoker nous permet de brouiller les lignes entre le poker en ligne et le poker live – les partypoker Live Dollars en sont un bon exemple. Cette monnaie, qui peut être remportée via de nombreux satellites sur partypoker, peut être utilisée pour vous inscrire à tout tournoi du Playground. Les services de caisse offerts à notre club (dépôts et retraits sur partypoker) représente un autre très bon exemple de comment notre association facilite le lien entre ces deux mondes fréquentés par des joueurs communs. Avant tout, partypoker offre l’opportunité aux joueurs de partout à travers le monde de remporter leur siège pour tous nos évènements majeurs, et même d’y compléter les premières étapes (nous offrons très souvent des Jours 1 en ligne, sur partypoker) afin d’assurer un certain succès avant de prévoir le voyage au Canada pour y disputer la suite.  Ce ne sont que quelques exemples de ce qui est maintenant possible, sans compter ce qui sera rendu possible dans l’avenir proche.

  

Une chose pour laquelle le Playground est réputé internationalement, c’est les festivals. Peux tu nous parler des événements propres à la room ainsi que des partenariats avec les WSOP et le WPT ?

 Nos partenaires permettent des initiatives qui seraient autrement inaccessibles, mais c’est aussi parce que nous avons su respecter nos engagements au fil des années que le tout demeure encore vrai. Nous sommes très fiers du rôle que nous avons joué dans le retour de ces groupes prestigieux au Québec et au Canada, et de l’ampleur que notre club prend maintenant au sein de leurs calendriers. D’ailleurs, les 2,401 participants du WSOP-C Playground mentionnés plus tôt représentent un record de participation, non seulement pour un tournoi canadien a plus de 1000$ mais aussi pour tout évènement WSOP-C confondu.

WPT.thumb.JPG.a30feaa5a9679f84e077a657ed64fd74.JPG

 

Un mot sur votre site internet, et sur la fonctionnalité très pratique de pouvoir s’inscrire en ligne pour les tournois live à venir ?

Notre site connaît une évolution constante en réponse aux besoins changeant de nos joueurs, et nous souhaitons maximiser la valeur que celui-ci puisse leur. Les inscriptions en ligne en sont un bon exemple, mais nous voyons maintenant bien plus grand et avons très hâte d’implémenter les quelques projets en cours à ce niveau.

  

Es-tu au courant du triste état de la scène poker live en France ? Que dirais-tu aux joueurs de live francais pour les inciter à venir faire de Montréal et du Playground leur nouveaux terrains de jeux ?

 Bien honnêtement, c’est une nouvelle que vous m’avez apprise. Nous sommes à l'affût des évènements de poker offert partout à travers le monde (notamment le Winamax Poker Tour jusqu’à sa récente décision) mais cette nouvelle nous avait échappée. C’est fort dommage pour les passionnées français.

Autant que je puisse vanter les mérites de ma ville natale, je reconnais aussi qu’il s’agit d’une décision qui implique de nombreux facteurs propres à chacun. Par contre, je crois aussi que tout visiteur de la ville de Montréal se trouvera charmé et reconnaîtra rapidement ce qui rend notre ville unique, non seulement au Québec, mais dans le monde entier.

Au sujet du club, je cède plutôt ma place au résumé de votre récente expérience chez nous – l’opinion de nos joueurs prévaudra toujours!

 

Modifié par Introl

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LE PLAYGROUND POKER CLUB - Impressions

 

Il est donc à présent temps de vous faire partager ma première visite au Playground.
J’ai la chance d’habiter au Village Monkland dans le quartier de Notre Dame de Grâce (NDG), et par conséquent il ne me faut que 15 à 20 minutes pour me rendre sur place. Mais bon, ca c’est en théorie, car en ce week end de Thanksgiving, la DDE locale à décidé de fermer durant une grosse partie de la journée le pont qui relie l'île de Montréal à Kahnawake pour y effectuer des travaux, et le détour amènera le temps de trajet aux alentours des 40 minutes.

Il est pas loin de midi lorsque j’arrive au club, qui ne paie pas trop de mine vu de l'extérieur. Il ressemble à un gros hangar, plutôt passe partout dans la zone industrielle alentour. Seul le fronton apporte un peu de relief au lieu.

entree.thumb.JPG.cccedf1ed7696ece31077ae26e07e542.JPG

Par contre une fois les portes passées, c’est le choc : le lieu respire la classe absolue. Dominantes sombres, éclairage tamisé, et déjà beaucoup d'activité. Et encore, ce qui se présente sous mes yeux n’est que la partie principale consacrée au Cash game, soit une quinzaine de tables…

À notre gauche, deux comptoirs. Le premier est l’accueil des joueurs, et ce sera obligatoirement notre première étape afin d’y faire notre carte de membre. Le second est celui pour l’inscription au Cash Game. À la manière de la majeure partie des grosses rooms US, il est possible de s’inscrire sur les listes par téléphone, notre nom étant alors mis en attente durant 90 minutes.

En continuant un peu plus loin, le comptoir de caisse et d’inscription aux tournois, immense, avant l'entrée dans la grande salle, consacrée aux tournois (même si des tables de cash y ouvrent également lorsque la salle principale est pleine) . Fracture nette de la rétine devant cet alignement de 60 tables supplémentaires. Ce jour là, nous sommes en plein milieu d’un mini festival d’une quinzaine de tournois, la “Puissante Fin de Semaine”. Dans un coin de la salle vient de démarrer le jour 2 de l'épreuve à $200. Celui auquel j’ai prévu de participer commence dans une petite demi-heure, il s’agit d’un $70+$10 avec $7000 garantis, qui attirera au final pas loin de 150 joueurs.

salle.JPG.08441603f41bd86d466e9515814ea491.JPG

Je discute un peu avec Michael, responsable du blog et des coverages au Playground. Il me raconte bien évidemment ce qui est l'événement de la semaine : le Bad Beat Jackpot de plus de $1.2 million est tombé il y a quelques jours. Il était très tard cette nuit là (ou bien très tôt ce matin là, c’est comme vous le voulez) lorsqu’à une table de $2/$5 un carré de neuf à été battu par une quinte flush. Bilan des opérations : le “malheureux” perdant est reparti avec un petit chèque de $475.000 tandis que son bourreau à du se contenter d’un peu plus de $235.000. Les autres joueurs à la table, qui n’avaient pourtant rien demandé, se sont vu accorder chacun $40.000, tandis que tous les joueurs présents au club à ce moment la recevaient $6.500.

Michael me fait faire le tour du propriétaire, et l’on passe devant trois petites salles que je n’avais pas remarqué. La première est un salon fumeur, les deux autres sont consacrées aux parties High Stakes. On y joue le jeu que l’on veut, et au montant que l’on veut. Je peux consulter une liste des jeux agréés, et elle est effectivement longue comme le bras. Chaque salle dispose en outre de son bar privé ainsi que d’une hôtesse dédiée.

L'arrière de la salle de tournoi semble en travaux, et lorsque je questionne Michael à ce sujet il m’apprend que le hangar juste derrière sera bientôt une nouvelle extension du Playground. À en juger par la taille, il ne serait pas étonnant de voir très bientôt débarquer une cinquantaine de nouvelles tables.

Le tournoi démarre, et il est enfin temps de tâter du jeton. Ces derniers sont très agréables, tant au toucher qu’au niveau de la propreté, ce qui est plutôt rare vous en conviendrez. Bien que les tournois se déroulent en 10 handed, les tables sont suffisamment grandes pour que chaque joueur se sente à l’aise. Elles sont équipées de prises USB afin de pouvoir charger son téléphone ou sa tablette, et un écran incruste permet de garder facilement un œil sur la pendule et les blindes actuelles / à venir. Les tapis sont changés plusieurs fois par an afin de coller à l'actualité, et ceux consacrés au prochain WPT viennent d’ailleurs d'être installées durant les jours précédents. L’espace entre les tables et très bon, et on peut y circuler sans trop de difficulté. Enfin pour terminer sur les conditions de jeu, les fauteuils sont très confortables. Même si l’on n’atteint pas le niveau d’excellence de ceux de l’Aria ou du Venetian, cela reste quand même dans le très haut du panier. Le service de boissons à table est gratuit, même si pas vraiment des plus rapides.

Parlons à présent des structures de tournois. Pour ce prix la en général on peut s’attendre à une boucherie, du type niveaux de 15 minutes et blindes qui doublent à chaque niveau. Je vous laisse constater qu’on en est tout de même bien loin.

15395260113830.thumb.jpg.29d0f071496eb4a84c336f71f42c1018.jpg

Notez l’instauration pour tous les tournois du bouton ante, un principe tellement génial et qui semble si évident qu’on se demande pourquoi ce n'était déjà pas la norme depuis des années.

Après un peu plus de 4 heures de jeu, et alors qu’il reste encore environ 70 joueurs, le tournoi s'achève pour moi et ils est à présent temps d’aller tester le Cash Game.

15394646464897.jpg.e156a6e1efecf116d97cae33079ebce9.jpg

 

Malgré l’affluence en ce début de soirée de samedi, je n’attends que quelques petites minutes pour m’asseoir en $1/$2. Les tables et les chaises sont les mêmes que sur la partie tournoi, et la jetonnerie sobre et très agréable. A noter que toute les tables sont équipées du système Poker Atlas, qui permet de voir en tout temps via leur app le nombre de tables d'ouvertes et l’état des listes d'attente.

À la place du bouton dealer, ce soir la, un puck (palet) de hockey, car le Canadien de Montréal joue à Pittsburgh pour l’ouverture de la saison NHL. Et les soirs de matchs, une petite promo sympa : le puck de chaque table porte un numéro de joueur du Canadien, et si ce joueur marque durant la partie, une prime de $50 est accordée au vainqueur de la main suivante. Notre joueur est le 41, Paul Byron, et il marquera ce soir la deux buts pour contribuer à la victoire 5-1 de Montréal.

Mais malgré le match de hockey, l'actualité est ailleurs, et tout le monde ne parle que d’une chose à table : du combat de MMA entre McGregor et Khabib qui à lieu le soir même. autant dire que pour moi : Booooring !

Heureusement c’est l’heure de manger, et lorsque l’on joue en Cash, même aux plus petites limites, la bouffe est gratuite. Elle provient du restaurant attenant, The Rail, et la carte est plutôt bien fournie. Jugez plutôt !

15394645272604.jpg.7c5f58cf1798763b711e506c9acb79d7.jpg 15394645196153.jpg.8c1ce119894e848c583a40cb1e6a7d8e.jpg

Je me laisse tenter par une pizza, et ici on comme on est team @safet_susic on commande celle au Pepperoni. Le service est rapide et efficace, la bouffe est très bonne et gratos…. n’oubliez juste pas de tipper la serveuse.

15394645074422.jpg.000808eec90d1972486e2dbd72c6d441.jpg

Je m’en vais un peu avant le début du combat, qui ne m’intéresse de toutes façons pas, en ayant pas loin de triplé ma cave de départ et avec le sentiment d’avoir trouvé ma nouvelle maison pour le poker.

 

PLAYGROUND POKER CLUB
1500 QC-138 C, Kahnawake, Quebec, J0L1B0
+1-450-635-7653
info@playgroundpoker.ca

https://www.playgroundpoker.ca/fre

 

 

 

 

Modifié par Introl

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LE CASINO DE MONTREAL

5c45d6e3aae39_2016_10.14CasinodeMontral(16).JPG.d05c6fe33d3142547335072a4135014d.JPG

Le Casino de Montréal offre l’énorme avantage d’être facilement accessible en métro. Il suffit depuis le centre ville de prendre la très courte ligne jaune et de descendre une station plus tard au parc Jean Drapeau. De la, une navette part toutes les 10 a 15 minutes pour vous amener jusqu'au Casino. Celui ci se trouve sur l’île Notre Dame, célèbre pour abriter le circuit Gilles Villeneuve, rendez-vous incontournable de la saison de F1. 

 
L'architecture du Casino est très singulière, toute en rondeur. Soyez prévenus qu'une fois a l’intérieur c'est un vrai labyrinthe. Heureusement une astuce existe pour trouver facilement la poker room et ne pas tourner en rond comme moi pendant 20 minutes lors de ma première visite : Il suffit de suivre la ligne rouge au sol. Celle ci vous amènera jusqu'au dernier étage ou se trouve la PR. La salle principale comprend une vingtaine de tables, et 8 supplémentaires sont disponibles un peu plus loin en cas d'affluence.
 
kveca1345s.jpg.b62108cdbff119d597792ebb209e12da.jpg
 
Il est possible de s'inscrire par téléphone, et votre place sur la liste d'attente est alors réservée pour 90 minutes. Je n'ai personnellement jamais attendu plus de 10 minutes une fois sur place avant de m'asseoir. Lorsque 6 a 7 personnes se trouvent en liste d'attente, une nouvelle table est immédiatement ouverte. 
 
L'offre disponible en cash game est principalement de la 1/2 et de la 2/5, mais en fonction des demandes on peut voir ouvrir de la 5/10 ou de la PLO 5/5. Les tournois réguliers beneficient d'une structure très correcte pour des turbo (rounds de 15mn mais augmentation des blindes semi-lente) et durent en moyenne 6 a 7 heures. A noter que les tournois du weekend a $90 offrent une garantie de $5000 et que l'overlay est assez fréquent. J'y ai déjà vu 32 entries pour un overlay de plus de $2500 ! 
 
img_2004.jpg.260a1bd27a565651f2cdb6fd56bc723e.jpg
 
Le rake en CG est de 10% avec un maximum de $7 + $2 pour le BBJ sur les pots de plus de $20. Les Bad Beat Jackpots fonctionne exactement comme au Playgroud : Le BBJ principal démarre avec un minimum de $250.000, par un carre d'as battu, et a mesure que la somme augmente la force de la main requise diminue. Au moment ou je rédige cet article il s’élève a $605.000 et demande un carre de 10 battu. Contrairement au Playground il n'y a pas de room share, tout reste sur la table (50% au perdant, 25% au gagnant et 25% aux autres joueurs de la table). Un BBJ secondaire fixe de $25.000 est également présent pour un full aux as par les rois battu. Par contre, aucune autre promotion n'est en vigueur.
 
Pour ce qui est des conditions de jeu, la room est agréable, le staff et les dealers très sympas et compétents, les chaises confortables et les tables en bon état. 9 handed en cash game, 10 en tournoi. Quant a l’adversité, elle est bien moindre qu'au Playground, beaucoup plus de récréatifs, de petits vieux et de touristes. En tournoi c'est un vrai bonheur, tout le monde est très jovial, ça parle beaucoup et le niveau moyen est ridiculement bas. Petit fait amusant, ici on joue avec des jeux a la francaise, et une petite carte de conversion est fournie aux touristes perdus.
 
20181012_210447.jpg.a66aeb8ee98418e185dace590280abb1.jpg
 
A noter que contrairement au Playground, les consommations alcoolisées et la bouffe (peu de choix) sont payantes, et que si la session se passe bien et que vous voulez vous faire plaisir l'Atelier Robuchon se trouve a proximité de la Poker Room.
 
 
 
** NDA : Le Casino n'ayant pas, contrairement au Playground, répondu a ma demande d'interview et de prise de photos, les cliches de cet article sont pour la plupart issus de google images.
Modifié par Introl

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Super intéressant, tu as fait un super travail et ça donne vraiment envie, pourrais tu donner quelques informations par rapport au coût de la vie à Montreal (et si possible dans les villes un peu moins grandes), la législation par rapport aux gains, et au online, quand je regarde des streams de joueurs québécois je ne les vois jouer que sur Espacejeux. C'est le seul soft disponible ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 12 minutes, Jigglybluff a écrit :

Super intéressant, tu as fait un super travail et ça donne vraiment envie, pourrais tu donner quelques informations par rapport au coût de la vie à Montreal (et si possible dans les villes un peu moins grandes), la législation par rapport aux gains, et au online, quand je regarde des streams de joueurs québécois je ne les vois jouer que sur Espacejeux. C'est le seul soft disponible ?

Je viens de passer 10 ans a Vancouver, alors je vais te dire que le coût de la vie est très raisonnable :) 
Pour te donner un ordre d’idée, un appart avec une chambre a coucher se trouve en moyenne entre $600 et $1000 selon les quartiers. La taxe de vente, qui se rajoute au prix affiché qui est toujours hors taxe, est de 15%.

Les gains sur les jeux au Canada ne sont pas taxes, si ce n'est pas ton activité principale mais un passe temps. De ce cote la, certains seront peut-être bien mieux places que moi pour te répondre. Mais typiquement, le mec qui touche le BBJ c'est considéré comme un gain de loterie et n'est assujetti a aucune taxe. 

Pour le online aucune idée du pourquoi, espacejeux c'est la room officielle de la regie des jeux, un peu comme le PMU en France. Ici on a accès aux rooms en .com, et les principales sont PS et Party Poker.

Ah et j'ai oublie un détail qui pourrait définitivement convaincre certains : a compter du 17 octobre, l'achat et la consommation de cannabis devient légal au Canada...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour ce thread, habitué à passer par le Canada pour mes voyages à Vegas...Cela fait un bout de temps que je me dis qu'il faudrait que je me laisse tenter par une expérience poker dans ce pays, surtout que le change est super attractif et les canadiens ont l'air trés cool !!!

Je pense que tu as réussi à me convaincre:mon-maitre: Pour toi quelle est la meilleure période ou saison ? Tant au niveau poker, que climat, ambiance, nature, sorties...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, ben92120 a écrit :

 Pour toi quelle est la meilleure période ou saison ? Tant au niveau poker, que climat, ambiance, nature, sorties...

Bon on ne va pas se mentir, même si je n'y ai pas encore passé mon premier, l'hiver n'est sans doute pas la saison la plus pratique, particulièrement pour se déplacer. 

Le printemps et l'été, la ville est bouillonante, avec notamment de nombreux festivals. L'automne est magnifique niveau nature, tu te prends des images de carte postale à chaque fois que tu poses le regard quelque part... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Introl a écrit :

Bon on ne va pas se mentir, même si je n'y ai pas encore passé mon premier, l'hiver n'est sans doute pas la saison la plus pratique, particulièrement pour se déplacer. 

Le printemps et l'été, la ville est bouillonante, avec notamment de nombreux festivals. L'automne est magnifique niveau nature, tu te prends des images de carte postale à chaque fois que tu poses le regard quelque part... 

Merci pour le retour, un pote vit en Suede depuis des années et il avait fait une partie de ses études au Canada. Il m'a tjs dit que la Suede était un petit Canada et la description que tu me fais coincide totalement.

Pour te rassurer un peu sur l'hiver à venir, tu devrais apprécier si sportif (ski, ski de fond, scooter des neiges...) froid mais sec pas comme chez nous...et puis les salles de poker doivent être blindées du coup:frantics:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah ben j'allais poser des questions en prévisions d'un voyage proche à Montréal et les environs, ça tombe à pic merci !

(même si je suis un peu déçu, probablement pas de Playground vu que ça sera en plein festival WPT et pas de tournoi à mon budget -_- )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, ben92120 a écrit :

Merci pour le retour, un pote vit en Suede depuis des années et il avait fait une partie de ses études au Canada. Il m'a tjs dit que la Suede était un petit Canada et la description que tu me fais coincide totalement.

Pour te rassurer un peu sur l'hiver à venir, tu devrais apprécier si sportif (ski, ski de fond, scooter des neiges...) froid mais sec pas comme chez nous...et puis les salles de poker doivent être blindées du coup:frantics:

Non c'est justement le probleme à Montréal, l'hiver est très froid et humide!

Modifié par Embo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est genial Montreal mais surtout 6 mois de l'annee, de mai a octobre. 

Apres bah c'est l'hiver. Mi-novembre c'est l'equivalent d'un janvier/fevrier en region parisienne, mi-decembre ca tombe dans les -15/-20 avec des maximum negatives, et des la premiere tempete de neige (souvent mi decembre) la neige font pas jusque fin mars.

Apres le playground c'est top, et le festival igloofest aussi! mais bon faut etre pret. a vivre dans un congelateur une bonne partie de l'hiver. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le ‎15‎/‎10‎/‎2018 à 05:25, ben92120 a écrit :

Merci pour ce thread, habitué à passer par le Canada pour mes voyages à Vegas...Cela fait un bout de temps que je me dis qu'il faudrait que je me laisse tenter par une expérience poker dans ce pays, surtout que le change est super attractif et les canadiens ont l'air trés cool !!!

Je pense que tu as réussi à me convaincre:mon-maitre: Pour toi quelle est la meilleure période ou saison ? Tant au niveau poker, que climat, ambiance, nature, sorties...

Bravo @Introlpour ce gros boulot sur le Playground  (compte-rendu, infos, interview…). 

Une petite précision (même si la photo du menu le confirme): tout est bilingue français/anglais au Playground: le service, les annonces à table, la caisse, les discussions entre joueurs, etc.

Ne pas parler anglais n'est pas un problème là bas, tout est possible en français (ce qui n'est hélas pas vrai dans la plupart des grosses poker rooms canadiennes que tu peux trouver à Niagara Falls, Edmonton, Vancouver ou Calgary - le bilinguisme est très relatif hors des régions de Montréal et Ottawa). 

Autre info: c'est facilement accessible en voiture, beaucoup moins en transports en commun (un des handicaps du lieu). Possible aussi d'appeler des taxis pour repartir du Playground. 

J'ai vécu à Montréal avant et après l'ouverture du Playground, et ça a tout changé ou presque. C'est devenu le top côté offre de poker. Il n'y a aujourd'hui pas d'équivalent au Canada. Leur programmation de tournois sur l'année est démente. Question confort, j'ai rarement vu aussi bien pour une poker room, même à Las Vegas. 

Pour te répondre @ben92120sur la meilleure saison… il faut quand même avoir conscience que l'hiver montréalais peut être assez extrême! Au point que parfois, simplement sortir de chez soi devient une expédition. Mais c'est aussi la grande saison québécoise, la région est magnifique "en blanc".  

Moi j'ai une nette préférence pour l'été. Entre juin et septembre les températures peuvent être assez élevées à Montréal, mais la ville est très agréable à cette période: c'est très ouvert, tu as plein de spectacles et de festivals, des terrasses sympas, tu peux facilement te déplacer à pied dans le centre, bref pour un peu de tourisme c'est confortable et accueillant.  Le Playground organise souvent un ou deux petits festivals pendant l'été, ça peut être l'occasion. 

Le problème du printemps et de l'automne… c'est que tu peux facilement avoir une tempête de neige en avril ou en novembre! C'est très aléatoire. Tu peux avoir un mois d'octobre sublime avec du soleil, des températures clémentes et des paysages splendides, mais c'est pas toujours garanti! 

Ceci dit j'adore le Canada et Montréal (+sa région) est un excellent choix pour le découvrir. 

Modifié par Jack Eight

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci beaucoup @Jack Eightpour toutes ces précisions. Effectivement j'ai oublié de signaler que même si ce n'est pas impossible,  se rendre en transport au Playground est assez compliqué et n'est pas très pratique : il faut se rendre au terminus de la ligne verte du métro,  puis prendre un bus pour le reste du trajet. 

Point de de développement amis du Playground si vous nous lisez : une navette directe et gratuite a frequence régulière entre le club et le centre ville serait pour le coup une formidable offre à la clientèle. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, zizicoincoin a écrit :

Bah alors kess tu fous @kzu??

je suis rentré cet apres-midi sans jouer au play ground . j'y serais bien allez avec ce qu'a ecrit @Introlmais j'ai été pris par d 'autres choses. c'est parti remise car ca a l'air vraiment bien . on ira ensemble ?:D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, Introl a écrit :

Oh m**de @kzut'étais là ? Fais signe la prochaine fois ;)

Si j avais pu je l aurais fais tkt. La prochaine fois c est sur je viendrai que pour le poker. Maintenant que je suis en France je regrette encore plus de n y être pas allez  😥

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Super thread ! Beau boulot Introl !

Perso j'ai passé 11 jours de vacances à Montreal (+ Quebec et les parcs), et j'ai eu l'occasion d'aller au casino de Montreal.

J'ai eu le temps de jouer 2h (madame était du voyage) et j'ai trouvé la tables très softs en 1/2 avec pas mal de retraités limpers (en après-midi).
Le service est de qualité et l'ambiance est bonne. J'ai pu ressortir avec 3 caves de mémoire !

Je conseille vraiment à tout les touristes qui vont s'y rendre d'aller y faire un tour. Vous allez forcément passer un bon moment. ;) 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

English
Retour en haut de page
×