Jump to content
This Topic
veunstyle

Coverage WPTDS Marrakech 2018

Recommended Posts

Wappap et Kalidou s'arrêtent là

wappap_6.JPG

 

Voilà déjà 35 minutes que le tournoi a repris depuis cette pause diner, et deux joueurs manquent à l'appel : Mathieu Papineau et Kalidou Sow ont disparu tous les deux de cette finale.

Wappap s'est cassé les dents avec hauteur 6 contre Jaouad. Bon ok, vendu comme ça, ça ressemble à du grand n'importe quoi, mais pas du tout en fait. Mathieu Papineau a défendu sa BB sur un open de Jaouad, puis sur un flop :Ac:7c:4d, il a opté pour un check raise à tapis (1 million) sur un c-bet à 400 000. Payé chez Jaouad.

:6c:3c pour Mathieu, qui possède une gutshot, un flush draw et une petite hauteur 6, alors que Jaouad est en plein stress avec :Ad:Qh  pour top paire ! 

Ni la turn :Ts ni la river :3h n'aideront le petit préféré du rail Marrakchi, qui s'incline donc 6e de cette table finale, pour 195 000 MAD (17 825€). Après sa 9e place à Deauville, Mathieu progresse ! Vivement son prochain WPT Deepstacks...

 

Finalement, il est humain

kalidou_bust5.JPG

 

L'autre sortant de cette table finale, c'est donc lui, Kalidou Sow. Et ça fait bizarre de le voir bust "aussi vite", en 5e position de ce Main Event. Depuis sa confrontation 99 vs TT perdu, Kalidou a eu du mal à revenir dans la partie. 

Et pour son dernier coup de cartes dans ce tournoi, c'est lui qui fait tapis (photo) pour 16 blindes en début de parole, avant que @francisco83ne reshove à son tour, pour une vingtaine de blindes. 

:Ac:Jd pour Kalidou face à :As:Qd chez François. L'ordre des cartes ne sera pas changé à l'issu d'un tableau :7c:9c:6d:4s:9d, et surprise, Kalidou Sow était donc éliminé de ce tournoi : "Est-ce que j'ai droit à un trophée spécial pour avoir fait ça ?", lâche directement François, qui n'en revient pas lui même d'avoir éliminé la machine Kalidou Sow.

Après toutes ses victoires récentes, on s'était plus souvent habitué à le voir gagner, que de sortir la mine déconfite en 5e position. Du coup, un petit point s'impose, je suis parti à la rencontre de Kalidou.

 

Alors Kalidou, c'est quoi la sensation de ne pas gagner un tournoi de poker ?

C'est étrange...

Ça fait 9 mois qu'on a l'impression que tu marches sur l'eau, sur ce tournoi encore, tout semble s'être bien passé ? 

Je fais beaucoup les montagnes russes dans un tournoi, encore une fois ça c'est passé comme ça. Je suis quand même arrivé chipleader sur cette table finale, mais j'ai perdu ce 20/80, 99 vs TT, qui m'a fait sortir de ma zone de confort, et ensuite, c'était un peu au petit bonheur la chance, et ça ne m'a pas souri cette fois. Je suis forcément un peu déçu là maintenant, parce que je viens de sortir du tournoi, mais j'espère avoir le recul nécessaire très vite pour avoir une analyse juste. 

Je vais te poser cette question, que je t'ai déjà posé dans un passé pas si lointain, mais comment expliques-tu que tu réalises performance sur performance, tournoi après tournoi ? T'as de la chance ? T'es bon ? T'as travaillé ton jeu ? Que s'est-il passé ?

Là pour le coup, je pense que je suis le moins bien placé pour en parler en vrai. Cette question, il faudrait mieux la poser aux joueurs je pense, mes adversaires. Ils auront une meilleure perception que moi.

Tu me disais un peu plus tôt dans le tournoi qu'un joueur t'avais call hauteur Roi, tu me disais qu'on ne te croyait jamais etc... c'est quoi cette tendance ?

J'ai un jeu qui fait qu'on ne peut jamais me croire, c'est vrai, je me met à leur place aussi. Mais c'est extraordinaire que ça arrive encore, je dois avoir une tête de bluffeur en fait.

T'arrives encore à avoir des objectifs quand tu te lances dans un tournoi de poker ? T'as déjà tellement gagné !

Oui bien sur. Là par exemple, je me prépare bien pour être prêt pour les Bahamas en janvier. C'est la grande échéance du Platinum Pass. Il y aura Prague avant pour se chauffer... mais globalement, je me sens en jambes, je suis content. Je suis déçu là tout de suite, parce que je viens de bust, mais je suis content quand même. Victoire du Highroller au WPT Vilamoura, table finale à Marrakech... c'est très bien.

Certains disent que tu as du talent, d'autres disent que tu as énormément de chance, ou est la vérité ?

Forcément les deux ! Il faut les deux ! On ne pas être un bon joueur sans chance. 

Qu'est-ce que tu veux gagner d'autre maintenant ?

J'ai tellement faim aujourd'hui, que quand je rentre dans un tournoi, c'est pour le gagner. J'oublie tout ce que j'ai fait avant, et c'est peut-être ça qui m'aide. Je ne pense pas à tout ce que j'ai fait, je me dis que je n'ai rien fait. C'est peut-être pour ça que ça marche aussi.

 

Il reste 4 joueurs (sur 431 inscriptions)
Level 29 - Blindes : 40 000/80 000, ante 80 000 
Moyenne : 3 232 000
Gain assuré : 315 000 MAD (28 795€)

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Coup d'accélérateur

ramon_sol_bust4.JPG

 

Et si je vous dis qu'à 22h30, heure locale... on tient notre heads up final ! Vous allez vous dire que je n'ai encore rien foutu et tout loupé, mais pas du tout, je vous rassure, j'étais simplement occupé à rédiger cette petit interview de Kalidou, quand tout d'un coup... pouf, le tournoi a été mis en pause, afin de préparer au mieux ce tête à tête final ! Bon ok, j'exagère un peu, j'ai un peu vu ce qu'il s'est passé.

C'est notre dernier NC Espagnol qui nous a quitté au pied du podium, celui qui veut se faire appeler Ramon Sol (ci dessus en photo) au Maroc, soit. Son aventure s'est terminée sur le bluff d'une vie. Et le pire... c'est qu'il a fait peur à un joueur plutôt nutsé, explications.

Dans un pot limpé et sur un flop :Ts:6s:4d, Ramon et @francisco83ont check pour voir apparaitre gratuitement un :9s sur la turn. L'Espagnol mise, 260 000 et Tosques paie, pour voir un :4d sur la rivière. C'est alors qu'après avoir check, Ramon Sol va check raise à tapis (2,265 millions) suite à une mise de 690 000 de la part de François. Le Français marque un temps d'hésitation, avant de call. L'Espagnol est au fond du trou, il retourne :Ks:5c pour pampa complète, alors que François table... :9c:4s ! "Ce n'est pas un slowroll, je préfère prévenir ! Honnêtement, je bats quoi ici ?" En l'occurence, tu bats un énorme bluff, qui te permet de te frayer un chemin tout tracé sur le podium de ce tournoi. 

 

pinho_bust_3.JPG

 

Dans la foulée, c'est le Portugais Fabio Pinho (maillot Fly Emirates) qui a pris la porte de sortie. Hautement soutenu par la communauté Portugaise présente dans le rail, Henrique Pinho en tête, le stack du petit Fabio a volé sur un flop :8s:6h:4c , avec :9d:8h dans ses mains. Ne demandez pas pourquoi, comment, personne n'a rien vu. Face à lui, un Jaouad intrépide et kamikaze, qui ne semble pas avoir peur de grand chose. Il retourne :Td:5c pour euh... ba il a Dix et Cinq quoi. Ah oui, il a une gutshot et une overcard. Turn ? :Th ! Finalement, c'était bien senti tout ça.

Après l'arrivée d'une rivière randomish (:6d) , Fabio est éliminé en 3e position, et repart de ce tournoi plus riche de 440 000 MAD (40 221€)

 

HU_ME.JPG
Qui va décrocher le trophée ? Le trophée, c'est le machin en fer au milieu hein...

 

Le tête à tête final peut commencer, et vous constaterez, en regardant le chipcount, que François Tosques est plutôt favori... 

Stack au début du Heads Up

Jaouad Abida : 3,615 millions
François Tosques : 9,310 millions

 

Il reste 2 joueurs (sur 431 inscriptions)
Level 30 - Blindes : 50 000/100 000, ante 100 000 
Moyenne : 6 465 000
Victoire : 1 000 000 MAD (91 411€)
Runner up : 700 000 MAD (63 988€)

Share this post


Link to post
Share on other sites
François Tosques, champion du WPT deepstacks Marrakech 2018 !

winner.JPG
Ce moment où l'OM soulève un trophée...

 

Le WPT Deepstacks Marrakech s'est trouvé un champion, et pas n'importe lequel : François Tosques, alias @francisco83remporte ce tournoi et le million de dirhams prévu pour le vainqueur ! 

Le Français s'est débarrassé du Marocain Jaouad Abida lors du tête à tête final, non sans avoir dû cravacher sérieusement pour arriver à soulever ce magnifique trophée. Du rêve à la réalité pour François : 

"Quand j'ai commencé le poker, j'en rêvais de ce trophée, de gagner un gros titre. Et puis le temps passe, et tu dis finalement "bon, un jour peut-être, tu ne sais pas quand, tu ne sais pas si ça va être le cas". Déjà, il y a deux mois et demi, je suis passé tout près de la petite breloque à Vegas, et un moment à 3 left, quand j'ai encore fait doubler un adversaire, j'y ai pensé. Je me suis dit "putaaaain, pas encore !" Mais j'ai réussi à rester concentré, il était assez fantasque et je savais que je n'avais plus qu'à toucher, et c'était bon. après, on sait qu'il y a de la variance..."

Désormais libéré de la pression financière (merci Vegas), l'ancien Team Pro PMU a pu disputer cette finale sans être intimidé, "et ça c'est plutôt génial". Le WPT était PMU, Tosques était PMU, forcément, la nostalgie l'a quelque peu touché : "J'ai pensé à eux forcément, parce que j'ai quand même appris pas mal de choses au sein de la Team PMU, parce qu'on a fait beaucoup de live ensemble, et que j'ai beaucoup progressé grâce à ça. Et quand j'ai fait day 3, je me suis quand même dit que j'allais envoyer un message à @gregcm, mon ancien Team Manager. Je lui ai dit "heureusement que tu n'es plus au streaming, parce que tu n'aurais pas trop aimé mon t-shirt de l'OM je pense !"

Dans une finale un peu folle, en tout cas au début quand tout le monde doublait et que personne ne sautait, François a du s'adapter et patienter. Le poker panache, c'est à la télé. Pour remporter un tournoi en vrai, il faut savoir être rigoureux, chose que Tosques a plutôt bien fait :

"Ce n'était pas facile à gérer cette finale, j'ai joué super tight. J'avais Jaouad juste à ma gauche, qui relançait 4x, 5x, qui touchait beaucoup de jeu, donc j'attendais gentiment, je jouais l'ICM, tout simplement. Et je savais qu'un moment j'aurais eu mes spots. C'est ce qu'il s'est passé, notamment quand je sors Kalidou... déjà, il n'y a pas grand monde en France ou dans le monde qui peut dire qu'il a sorti Kalidou Sow sur une TF, donc j'aurais déjà du gagner un trophée pour ça ! Non mais voilà, après ça, je monte à 3 millions de jetons, et ça allait beaucoup mieux. Et puis tu sais, c'est aussi ça l'expérience que j'ai pu acquérir ces derniers mois, qui fait que je suis resté tranquille et je savais mon heure viendrait. Après, il y a de la variance, c'est sur, et aujourd'hui, elle était de mon côté." 

 

tosques_hurle.JPG

 

Shortstack pendant tout le tournoi, , François admet facilement qu'il ne se "faisait jamais aucune illusion, j'ai passé la bulle avec 70 000, pas un énorme tapis. Je suis remonté, redescendu... mon tournoi c'était du shortstacking !" 

Et comme pour chaque vainqueur d'un tournoi de poker, François a simplement réalisé la tambouille parfaite qui l'a emmené au bout du bout : "J'ai chatté pas mal de coin flip en étant couvert, j'ai gagné un 30/70 couvert aussi. J'ai fait QJ contre AK en TF en étant couvert... J'ai run comme un cochon ! Hormis ça, je suis quand même très content de mon jeu shortstack, je n'ai rien lâché, j'ai pris les bons spots, sans avoir forcément beaucoup de jeu, j'ai joué les ranges surtout. Et puis mentalement, je n'étais pas là pour abandonner, tout simplement."

Le mental, c'est le moteur principal de cette victoire. Ne pas s'énerver, ne pas paniquer et réfléchir parfaitement à chaque coup disputé. Même quand parfois on peut croire à un slowroll...

"Il y a un an peut-être, j'aurais été shortstack, je me serais dit que mon tournoi était fini, et basta. Là, non non, je me suis dit que je pouvais toujours le faire. J'y ai vraiment cru à 4 left, quand je sors l'Espagnol. Sur un coup pas évident du tout, où j'ai quand même eu besoin d'une bonne minute pour réfléchir (c'est le coup raconté dans le post précédent) Je me demandais pourquoi il allait bluff ce spot, mais ma main était trop forte. Je le voyais bien éventuellement bluff des bloqueurs. Il venait de vérifier ses cartes avant de shove, donc c'est souvent pour vérifier s'il a bien le bloqueur à pique etc., c'est ça qui m'a fait prendre ma décision et c'est pour ça que j'ai call. Mais je voulais vraiment bien prendre le temps plutôt que call bêtement et découvrir full supérieur chez lui. Parfois, je peux même fold cette main, donc non, ce n'était pas du tout un slowroll ! Et une fois que je le passe, là je me dis que c'est vraiment possible de gagner en fait."

En table finale, remporter des flips, c'est bien, même essentiel. Mais prendre des risques fait également partie du métier, et François Tosques l'a parfaitement appliqué : "Ce qui fait vraiment l'écart aussi, c'est quand je 5-bet shove A-5 off contre le Portugais. Je me souviens d'avoir découvert un tell physique sur lui. Hier déjà, et même aujourd'hui, quand il surrelançait avec une bonne main, il ne bougeait pas du tout. Et là, il me fixait. Du coup je me suis dit qu'il prenait le spot light. Et c'est pour ça que j'ai fini par shove. Et ça a tout changé ensuite."

Prochaine étape pour le nouveau champion WPT, un titre WSOP... voir plus : "J'ai encore beaucoup de rêve de titre, le bracelet en fait partie ! Il faudra attendre l'an prochain, car je n'irais pas à Rozvadov ce mois-ci pour les WSOP Europe. Je les jouerai comme un bourrin pour tenter de gagner un bracelet. En attendant, on va essayer d'aller chercher un EPT aussi, j'irais à Prague à la fin de l'année. Et pourquoi pas !" 

 

 

jaouad_friends.JPG
Jouad Abida, star locale entouré de ses amis Marrakchis et runner up de ce WPT Deepstacks. Un grand bravo à son rail, on s'est bien marré dans la salle !

 

main_finale.JPG
La main finale de ce WPTDS Marrakech 2018

 

Résultats de la table finale

Vainqueur - François Tosques : 1 000 000 MAD (91 411€)
Runner up - Jaouad Abida : 700 000 MAD (63 988€)
3e - Fabio Pinho : 440 000 MAD (40 221€)
4e - Ramon Sol 315 000 MAD (28 795€)
5e - Kalidou Sow : 240 000 MAD (21 939€)
6e - Mathieu Papineau : 195 000 MAD (17 825€)
7e - Jean Montury : 156 000 MAD (14 260€)
8e - Sébastien Boyard : 130 000 MAD (11 883€)
9e - David Pecheur : 108 100 MAD (9 882€)

 

giphy.gif

Fin de l'épopée Marrakchi, déjà j'ai envie de dire. Comme l'impression que le temps passe trop vite ici. Comme l'impression aussi que ce sont les derniers rayons de soleil chauds que j'avalerai en 2018, un peu déprimant ça. On quitte le Es Saadi sur un beau vainqueur, ça fait plaisir aussi parfois. Tosques est un chic type que, perso, j'ai rencontré pour la première fois en 2012 lors de son deeprun (174e) sur le Main Event des WSOP à Las Vegas. A l'époque, le jeune homme était plus frêle, et surement un peu moins bon au poker qu'aujourd'hui. Mais il était déjà là, déjà au top. Bravo d'être toujours sur le devant de la scène des années plus tard, et surtout, bienvenue dans le club des champions WPT ! 

Je vous retrouve très bientôt pour un nouveau coverage sur le CP, c'est promis, je ne peux pas encore vous dire où, mais je peux juste vous dire qu'on devrait se régaler, vraiment, merci @WebMaster!

A très vite mes coños. <3  

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
News

Au terme d'une table finale remplie de visages familiers, François Tosques décroche à Marrakech ce titre de prestige qu'il convoitait depuis ses débuts. Jaouad Abida et Fabio Pinho complètent le podium de ce WPT Deepstacks que veunstyle vous invite à revivre sur le forum à travers son coverage.

[...] Lire la suite…



Share this post


Link to post
Share on other sites

@veunstyIecoverage de "qualitay", mention spéciale sur les "interviews" de Kalidou et de F. Tosques (vrai plus-value à ton taf qui est déjà au top) ! :x

Hors sujet, il est devenu quoi @Npyu_System Je kiffais ses intros musicales sur les différents coverages qu'il a pu réalisé!

Edited by cocofox

Share this post


Link to post
Share on other sites
28 minutes ago, cocofox said:

@veunstyIecoverage de "qualitay", mention spéciale sur les "interviews" de Kalidou et de F. Tosques (vrai plus-value à ton taf qui est déjà au top) ! :x

Hors sujet, il est devenu quoi @Npyu_System Je kiffais ses intros musicales sur les différents coverages qu'il a pu réalisé!

Devenu lurker professionnel du CP, receleur d’œuvres d'art, grinder à la petite semaine.

Tout ça depuis que mes tarifs de balla se soient envolés au dessus des moyens du CP :ph34r:

 

J'avais prévu de faire un well au moment de ma reconversion et puis...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 18 minutes, Npyu_System a écrit :

Devenu lurker professionnel du CP, receleur d’œuvres d'art, grinder à la petite semaine.

Tout ça depuis que mes tarifs de balla se soient envolés au dessus des moyens du CP :ph34r:

 

J'avais prévu de faire un well au moment de ma reconversion et puis...

3000 ème message (mieux qu'une top page), va créer ton well!:P

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×
PMU : KO Series
PMU : KO Series