Jump to content
This Topic
veunstyle

Coverage Winamax Poker Open Dublin 2018

Recommended Posts

Moundir est sur une autre planète

large.moundir_sagne.JPG.a780b7cd869dc64a

 

Cinq, c'est exactement le nombre de tables qu'il reste à 22h30, après l'élimination de Jonuskis Mindaugas (et même Thomas Papazoglou (29e) On commence à y voir sérieusement plus clair, et après un dernier break à venir, il restera trois niveaux à disputer sur ce jour 2. 

Une seconde journée qui réussit parfaitement à l'aventurier Moundir. Jamais à court d'idée, il s'est mis en tête que ce serait peut-être pas mal de gagner ce WPO. Pas con le mec. Du coup, il a mis les formes, notamment en remportant un énorme AA vs KK pour un pot de 5 millions ! 

Installé sur cette même table, on pouvait apercevoir un petit Davidi Kitai... qui a malheureusement quitté ce tournoi en 34e position, notamment après avoir disputé un énorme pot sur un coin flip (photo ci-dessous).

17e en 2013, 19e en 2015, 117e en 2016 et 28e l'an passé, le Belge ajoute une nouvelle place d'honneur à son palmarès, qui ne demande qu'à aller au moins une fois en table finale de ce WPO. L'année prochaine on va dire Davidi, ou peut-être demaiiiin.

 

large.dav_bust.JPG.43c7d9a89c1b814949b51
Davidi fait la gueule, une fois de plus, il ne franchit pas cette barrière

 

large.lamagnere_TV.JPG.c6e680607bf49cd06
Vous vous ennuyez ? Allez faire un tour sur la table télévisée, vous verrez comme ça clique dans tous les sens

 

Dernières éliminations : 

29e - Thomas Papazoglou : 2 800€

Ils remportent 2 300€

30e - Jonuskis Mindaugas
31e - Jérémy Mace
32e : Yves Siess 
33e : Romain Brunel 
34e : Davidi Kitai 
35e : Jimmy Kebe 

large.jimmy_kebe_bust.JPG.9aea6e1ab98a76
Jimmy Kebe, 35e pour 2 300€

Ils remportent 2 000€

36e : Sven Mc Dermott 
37e : Pascal Groshens 
38e : Elisabeth Loiseau 
39e : Vincent Pissocher
40e : John Keown 
41e : Anthony Soules

Ils remportent 1 700€

42e : Nicolas Desfrennes 
43e : Stéphan Hanken 
44e : Simon Saur 
45e : Anthony Matray
46e : Alban Laborie
47e : Ranno Sootla 

Ils remportent 1 500€

48e : Guillaume Parraton 
49e : Mohamad Elrais 
50e : Robert Auer 
51e : Sébastien Zanolini 
52e : Cedric Schwaederle
53e : Williams Blais 
54e : Samuel Hermann 
55e : Jérémy Linchet 
56e : Victor Ramalho 
57e : Amélie Pirat 
58e : Arron Fletcher 
59e : Gareth McMahon

Ils remportent 1 300€

60e : Tomas Sujeta 
61e : Nicolas Merceron 
62e : Yassine Maymoun 
63e : Leo Worthingthon-Leese 
64e : Maxime Parys 
65e : Bruno Michels 
66e : Mickael Rollin
67e : Karel Rodriguez
68e : Jason Tompkins 
69e : David O’Kelly
70e : Zuanyu Zheng 
71e : Georges Jurado

Ils remportent 1 200€

72e : Cyril Bertaud
73e : Richard Oneill 
74e : Franck Cassareuil
75e : Pablo Beautell 
76e : Olivier Tison 
77e : Paul Leckey 
78e : Guillaume Danan 
79e : Ludovic Colombel
80e : Didier Pirani 
81e : Christophe Maindron 
82e : Loic Daspres 
83e : Sonny Franco 

Ils remportent 1 100€

84e : Krisztian Jungling 
85e : Stéphane Leblanc 
86e : Guillaume Mercey 
87e : Gildas Beaumont 
88e : Christophe Gil 
89e : Benjamin Hammann
90e : Stéphane Rouaud
91e : Stéphane Gomes Capela
92e : Cécile Meroth
93e : Nicolas Soulet 
94e : Yann Cavalec
95e : Richard Otto 

Ils remportent 1 050€

96e : Kevin Le Buhan 
97e : Alix Renault 
98e : Jean-Charles Remaud
99e : Mark Buckley 
100e : Wermer Lootsma
101e : Erik Oelschlegel 
102e : Theodore Woolschot
103e : Franck Lelong
104e : Karim Ben Aziza
105e : Mike Alonso 
106e : Nathan Nerriec 
107e : Samuel Bovy 

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lamagnere reprend la tête

Il a du se passer deux-trois petites choses pendant les dernières minutes avant la pause, puisque le chipcount nous a appris que Matthieu Lamagnere avait repris la tête du tournoi à Moundir... qui a quelque peu degrind, pour retomber sous les 3 millions. Comme confirmait Mustapha Kanit tout à l'heure, "ça peut aller très très vite maintenant."

 

Chipleader - Matthieu Lamagnere : 5 220 000 
Antoine Fontaine : 5 100 000 
Andrew Dooley : 4 150 000 
Paul Meyniel : 4 100 000  
Gabor Csire : 3 245 000 
Adrien Guyon : 3 065 000  

David Chambon : 2 985 000 
Moundir Zoughari : 2 970 000  
Samuel Baneham : 2 600 000   
Mustapha Kanit : 2 400 000 
Karol Wojciechowski : 2 350 000 
Qiang Liu Zhi : 2 120 000  

Eric Ravier : 1 960 000
Dominique Potenza : 1 855 000 
Adrien Delmas : 1 750 000    
Eric Sagne : 1 580 000   
James O'Brien : 1 480 000   
Kevin Gaudin : 1 420 000   

Eric Gahon : 1 225 000 
Arthur-Erwan Grimbot : 1 100 000
Gregory Mallet  : 1 100 000    
Matthieu Martin : 1 060 000   
Mario Galic : 920 000  
Christopher Marcadet : 860 000 

Marc Macdonnell : 805 000  
Roland Pardoux : 770 000 
Yann Boussaton : 715 000
Hugo Marin Vernhes : 290 000

La partie reprend sur les blindes 30 000/60 000, ante 60 000

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ce n'est pas possible !

large.kanit_bust.JPG.c4b78d30a5245da2a42
Deux mecs à tapis... et deux mecs qui se tapent une bonne barre en même temps

 

Le Main Event vient de perdre l'une de ses dernières stars avec l'élimination en 22e position de Mustapha Kanit. "Ce n'est pas possible", s'est probablement dit l'Italien du Team Winamax. Après avoir trouvé un bon gros double up avec KK vs AK, il n'a pas réussi à savourer son nouveau stack longtemps, puisqu'une confrontation dans la foulée entre son AK et le AQ d'Adrien Delmas, son coéquipier, l'a fait replonger au classement, Adrien frappant une femme au flop.

Sa dernière main, Muss l'a disputé avec AQ vs 88 chez Andrew Dooley, un flip, un de plus, mais qui n'est pas passé cette fois : "Bro, I'm happy", lâche-t-il rapidement après avoir fait un saut du côté de la caisse, "Plus de 1000 joueurs et je termine 22e, je ne peux pas me plaindre." Pour son premier WPO, Kanit laissera une jolie trace et continue de prouver tournoi après tournoi, qu'il faut toujours compter sur lui.

A part ça, sachez qu'on est sur la toute fin de journée : "Je pense que ça va être calme, tout le monde a envie d'aller au day 3 maintenant", glissait @PoncePsur Winamax TV. Début de réponse vers 1h du matin ici.

Les dernières tables du tournoi

large.Table1.JPG.7e8698d04730f2dc69552b7

 

large.Table2.JPG.73cfbede5ac5bc7ba885ac0

 

large.Table3.JPG.30e0943b48f82600a2f9b05

 

large.Table4.JPG.045aaf2357bc66aa3bc4a22

 

Ils remportent 3 450€

22e - Mustapha Kanit
23e - Christopher Marcadet

Ils remportent 2 800€

24e - Yann Boussaton
25e - Eric Ravier
26e - Kevin Gaudin
27e - Mario Galic
28e - Hugo Marin Vernhes

Il reste 21 joueurs (sur 1191 inscriptions)
Level 35 - blindes : 40 000/80 000, ante 80 000
Moyenne : 2 835 millions
Gain assuré : 3 450€

Share this post


Link to post
Share on other sites
Matthieu Lamagnere, héro local

large.lamagnere_chambon.JPG.d9309b80b5fb

 

Fin de journée en trombe et en apothéose pour celui qui a rangé plus de jetons que tous ses adversaires, Matthieu Lamagnère. Avec 9,7 millions de jetons, il entamera cette dernière journée dans un confort assez absolu et sur le trône du chipleader.

"Difficile de penser maintenant à mon plan de jeu pour le Day 3, sachant qu'il y a 20 minutes à peine, j'avais "seulement" 5 millions ."

L'ancien Local Hero Winamax a en effet mis les bouchées double à la toute fin de journée, éliminant notamment David Chambon (à droite sur la photo du haut) : limp de Macdonnell au bouton, Matthieu fait tapis (pour mettre la pression un peu partout) et Chambon le paie. L'Irlandais va longtemps hésiter avant de fold ce qu'il dira être As-Dame. Matthieu retourne :Kh:Qh et a du faire face à :As:Kd chez Chambon. Une Dame se pose gentiment sur le flop, donnant un avantage certain à Matthieu, et faisant grincer les dents de ses deux adversaires. 

"Ça n'a pas toujours été tout rose aujourd'hui. Le début de table télévisée était par exemple un peu compliqué. Et puis j'ai remporté un énorme coin flip, QQ vs AK, pour remonter à 4 millions. Et à partir de là, ce n'était plus pareil. J'ai pu grind tranquillement, j'ai eu les As aussi... oui c'est sur, j'ai eu du jeu aujourd'hui, il en faut. Le truc, c'est que je relançais tellement, qu'ils finissaient tous par se level contre moi. Mais avec la présence d'Adrien Guyon à ma gauche, qui avait compris un moment donné que je volais dans certaines situations plus que d'autres, je ne pouvais plus trop me permettre. Le plan pour demain maintenant ? En vérité, je veux gagner." Les autres ne pourront pas dire qu'ils ne savaient pas.

 

large.delmas_sagne.JPG.7ddb9b76eb198029e
Quel performance pour @pshico, qui s'incline en 20e position pour 3 450€, son premier ITM depuis... 2011 !

 

Avant cela, on a aussi perdu @pshico, alias Eric Sagne, contre @Ragnarok235 alias Adrien Delmas. Derrière un open de l'ancien Team Manager de l'équipe poker de Partouche (on parle d'un autre temps), trois joueurs vont s'incruster dans le coup, dont Adrien depuis sa BB. Puis sur :As:9h:6c, c'est un check général. Il faudra attendre l'arrivée d'une turn :Ts pour exciter tout le monde. Eric se décide enfin à miser, 180 000, payé deux fois ! La parole est alors de retour sur le Top Shark 2018 Adrien Delmas... qui va check raise à 850 000. Grosse réflexion chez Sagne, qui va finalement pousser son tapis de 1,4 millions au bout de 5 minutes. "A ce moment, je me retrouve commit je pense, et je décide de payer avec :Tc:9c", glisse Adrien, qui est mal tombé, très mal tombé même, puisque Sagne montrait mieux, :Ah:6h, pour deux paires supérieures aux siennes. Le coup va se terminer là... ou pas ! Puisque le dealer profite de ce moment de flottement pour claquer un :9d sur la rivière, offrant maintenant un full house chez Adrien Delmas ! 

"On appelle ça un setup dans le jargon", préférait simplement minimiser Adrien, pas spécialement heureux d'avoir bust "un type sympa comme Eric. Mais c'est le jeu, et à ce jeu, mieux vaut ne pas trop avoir d'affinités." Parole de champion qui a tout compris.

Adrien Delmas entamera ce day 3 en tant que dernier rescapé du Team Pro, accompagné d'un joli tapis de 7,185 millions, de quoi le classer second au général. Il sera suivi au classement par... un autre Top Shark, un ancien, Adrien Guyon, avec 6,285 millions.

 

large.moundir_end.JPG.c26650725b6a038e75

 

Moundir tire un peu la tronche. Sa fin de journée s'est aussi mal terminée qu'elle n'avait pourtant parfaitement débuté : "Ecoute, il me reste 470 000, ça fait quelques blindes quand même (5 en tout). Je me rassure en n'oubliant pas que j'avais deux blindes à la bulle."

Moundir a perdu KK vs AJ pour 700 000, puis KJ vs Q5 sur KQ5, pour 650 000, avant de relâcher encore 1 million contre Lamagnère, avec T8 vs J9 sur J9x, joli retour de variance en pleine tête.

 

large.coloscopie_arthur_grimbot.JPG.18d6
Arthur Grimbot, 19e et avant dernier éliminé de cette journée

Ils remportent 3 400€ 

18e - David Chambon
19e - Arthur Grimbot
20e - Eric Sagne
21e - Matthieu Martin

Chipcount à l'aube du jour 3

large.lamagnere_CL_end.JPG.c6314d80a7c00
Un chipleader qui fait un peu peur, à côté d'un mouton tout mignon

 

Reprise du tournoi à midi (13h en France)

Chipleader : Matthieu Lamagnère : 9 770 000
2e - Adrien Delmas : 7 185 000
3e - Adrien Guyon : 6 285 000
4e - Paul Meyniel : 5 515 000
5e - Antoine Fontaine : 5 260 000
6e - Karol Wojciechowski : 4 860 000

7e - Andrew Dooley : 3 600 000
8e - Qiand Liu Zhi : 3 405 000
9e - Samuel Baneham : 3 185 000
10e - Gabor Csire : 2 530 000
11e - Dominique Potenza : 1 700 000
12e - Roland Pardoux : 1 495 000

13e - James O’Brien : 1 450 000
14e - Marc McDonnell : 1 215 000
15e - Eric Gahon : 1 200 000
16e - Gregory Mallet : 585 000
17e - Moundir Zoughari : 470 000

Il reste 17 joueurs (sur 1 191 inscriptions)
Level 36 à venir - Blindes : 50 000/100 000, ante 100 000
Moyenne : 3,5 millions
Gain assuré : 4 400€

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
L'heure de dégoter un champion

large.vainqueurs.jpg.869c5cd9f18b7d4dbc9
Qui sera le prochain ?

 

Table 1 - Samuel Baneham (Irlande) 3 185 000 (31 BB)
Table 2 - Éric Gahon (France) 1 200 000 (12 BB)
Table 3 - Marc MacDonnell (Irlande) 1 215 000 (12 BB)
Table 4 - Karol Wojciechowski (Irlande) 4 860 000 (48 BB)
Table 5 - Matthieu Lamagnère (France) 9 770 000 (97 BB)
Table 6 - Liu Zhi Qiang (Irlande) 3 405 000 (34 BB)

 

Table 1 : Gabor Csire (Hongrie) 2 530 000 (25 BB)
Table 2 : Roland Pardoux (France) 1 495 000 (15 BB)
Table 4 : Adrien Guyon (France) 6 285 000 (62 BB)
Table 5 : Moundir Zoughari (France) 470 000 (4 BB)
Table 6 :  Paul Meyniel (France) 5 515 000 (55 BB)

 

Table 1 : Antoine Fontaine (France) 5 260 000 (52 BB)
Table 2 : James O'Brien (Irlande) 1 450 000 (14 BB)
Table 3 : Dominique Potenza (Belgique) 1 700 000 (17 BB)
Table 4 : Grégory Mallet (France)  585 000 (5 BB)
Table 5 : Andrew Dooley (Irlande) 3 600 000 (36 BB)
Table 6 : Adrien Delmas (France) 7 185 000 (71 BB)

 

Les gains distribués aujourd'hui

Vainqueur : 100 000 €
2e : 70 000 €
3e : 50 000 €
4e : 36 500 €
5e : 26 000 €
6e : 18 500 €
7e : 13 440 €

8e - 9e : 10 000 €
10e - 11e : 7 500 €
12e - 14e : 5 650 €
15e - 17e : 4 400 

Blindes à la reprise : 50 000/100 000, ante 100 000
Moyenne : 350 000
Gain assuré : 4 400€

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Delmas est chez lui ici

large.5ba77fef0b6b2_delmas_1418.png.2b29
4 ans séparent ces deux photos, mais également 200 000$ de gains en live (je ne parle même pas du online), un logo Team Pro Winamax, quelques kilos en moins et une énorme et magnifique barbe ! Adrien Delmas brille de nouveau en terre Irlandaise

 

Entre ces deux photos, il y a un monde d'écart. Le jeune étudiant de 2014 avec des rêves de poker plein la tête, a laissé place à l'un des joueurs considérés comme les plus travailleurs et acharnés du poker Français en 2018. Adrien Delmas vibre comme à l'époque aujourd'hui, lui qui ne dirait pas non pour inscrire son nom aux côtés des Pierre Calamusa, Antonin Teisseire et consorts. 

Et histoire de bien démarrer la journée, Adrien a notamment réalisé la première élimination du jour sur la toute première distribuée. A tapis préflop avec une paire de 10, il n'avait que 20% de chance, statistiquement, pour remporter le pot face à une paire de Dames chez Grégory Mallet... la fin de l'histoire, je suis sur que vous la connaissez déjà, les Dieux de la chatte ont fait leur choix depuis un moment, et un 10 ravageur est venu foutre un bordel monstre sur la river. Gregory Mallet est écoeuré, il s'est probablement levé ce matin avec pas mal de conviction malgré ses 6 blindes, puis il a reçu la 3e meilleure main préflop de ce jeu 35 secondes après s'être installé, et il a fini par donner ses jetons au dernier Team Pro Winamax. C'est la vie bro, et ça fera tout de même 4 400€ pour cette 17e place et tous ces efforts.

Dans la foulée, Antoine Fontaine, qui veut surement faire comme les pros, décide de payer le tapis d'un copain Irlandais, James O'Brien avec la main gagnant du jour, une paire de Dix. Choix judicieux puisque O'Brien n'a pu montrer mieux qu'une paire de Sept. Et n'a pas chatté lui. Eric Gahon a ensuite récupéré la 14e place de ce tournoi. Karol Wojciechowski (et mercé le c/c) s'est chargé d'éliminer le Français, A6 vs KT. Le rêve d'Eric Gahon a pris fin brutalement, mais avec 4 400€ en poche, je suis prêt à parier qu'on le retrouvera jusque tard dans la leisure room pour fêter ça.

 

large.moundir_bust.JPG.e5527b26286b0fd5a

 

Raaaah l'image qu'on ne voulait pas voir à cette heure-ci : Moundir, aux commentaires du WPO avec @kinshuet @PoncePà ses côtés. Mais bon, avec à peine 5 blindes à la reprise, on ne se faisait pas trop d'illusions finalement. Malin comme un singe, Moundir a tout de même verrouillé à double tour, juste le temps de voir quelques mecs disparaitre avant lui, pour gratter un palier supplémentaire. Ce qu'il a réussi avec brio, puisqu'en s'inclinant 14e de ce tournoi, il empoche 5 650€, soit deux buy in de plus que ses trois adversaires avant lui.

Forcément un peu déçu, car Moundir est devenu un véritable compétiteur dans l'âme au poker, il n'en reste pas moins très satisfait globalement, conscient que pour aller aussi loin dans un tournoi aussi huuuuge, il faut aussi un peu de réussite : "Cette année, en 2018, Moundir a fait 5 tournois, 4 ITM, solide le mec !", faisait justement remarquer @Flegmatic : 117e du WiPT, 15e du SISMIX, 472e du ME WSOP et donc 14e ici sur ce WPO. Plus les années avancent, et moins les WIP sont ridicules au poker, bravo Moundir !

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Enfin, il est chez lui mais... vite fait

large.gabor_bust.JPG.4fdd060448bedc8d31b

 

Les douze derniers joueurs se sont réunis sur deux tables pour disputer les demi finales de ce tournoi. Finalement on chatte pas mal, puisque tous les joueurs shortstack n'ont pas trouvé le moyen de multiplier leur pécule par deux. On n'a rien contre eux, mais l'avantage, c'est que le tournoi avance plus vite.

L'Irlandais Marc Macdonnell a disparu en 13e position, et personne ne semble avoir vu quoique ce soit. Il est suivi par Gabor Csire (12e, l'homme au tatouages sur la photo), qui a envoyé ses 11 dernières blindes au milieu de la table, avec :Qc:9c, payé par :Kc:Kd chez Samuel Baneham. Et malgré l'apparition d'une Dame au flop, la meilleure va bien finir par rester devant. Gabor Csire remporte 5 659€.

Il faut ensuite attendre quelques minutes avant de voir Adrien Delmas se faire craquer :Kh:Ks, par :Th:Td chez Dominique Potenza, après l'apparition d'un :Tc sur la turn. Tombé à 35 blindes, l'ancien finaliste 2014 du WPO va ensuite disputer un énorme pot préflop face à Matthieu Lamagnère, avec :Jh:Jc (4-bet shove) pour tomber contre :Ad:Jd chez Lamagnère.

Je vous fais un dessin ? Un :Ac va venir frapper le flop, pour un coup de tonnerre qu'on n'avait pas vu venir aussi vite lors de ce jour 3 : Adrien Delmas est éliminé, 11e pour 7 500€... alors que Matthieu Lamagnère dépasse les 21 millions de jetons ! Il possède maintenant un tiers des jetons en circulation à 10 joueurs restants !!

 

large.delmas_bust.JPG.d89b7744e8506d905d
Adrien Delmas garde le sourire, au moment d'offrir son bounty à son bourreau, Matthieu Lamagnère, chipleader incontesté

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Streaming live alllllll day long

Je viens de zapper que je n'avais pas link le streaming, mais de toute façon, je crois que tout le monde connait déjà l'adresse.

Amusez vous bien avec @kinshuet Flavien Guenan.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Face the pros

Un nouveau side event a débuté cet après-midi, un tournoi apparemment vraiment attendu par beaucoup de joueurs, vu la queue de l'inscription à l'ouverture, il s'agit du tournoi Face The Pros. Le principe est le même que l'an dernier : 50€ l'entrée, on dispute un HU sur Ipad contre un des membres du Team Pro Winamax. Une victoire rapporte 100€... ou le droit de jouer le tour suivant, pour 200€, puis 400€. Un dernier HU est ensuite offert aux joueurs qualifiés jusque là, pour remporter cette fois 1000€... ou vous pouvez aussi repartir avec les 400€.

Et vous imaginez bien que, comme l'an passé, j'ai déjà été donner mon petit billet orange. GL à tous les participants !

 

large.laura_FTP.JPG.15be7902fa03ee8eb4ce
Vous donnez 50€ à Laura ou au mouton, au choix

 

large.pros_FTP.JPG.d7798e40078d6f3d2417b
Vous tirez un pro et buvez une grande bière

 

large.gaelle_etienne.JPG.984cf88a910f4eb
Et ensuite, bonne chance à vous ! 

 

large.leo_harper.JPG.a1b8bd169a1b3bd769f
Leo Margets face à @Harper

 

large.volatar_FTP.JPG.8156b4dd1b8f37334b
@volatile38et @ValueMerguezchaud d'action !

 

large_FTP.JPG.083b0a7482c862c07d4b50ef65
Et qu'on se le dise, il y a aura du monde cette année !

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lamagnere contre le reste du monde

Un break vient d'avoir lieu, l'occasion de jeter un oeil aux tapis des 10 derniers acteurs de ce Main Event. Si Matthieu Lamagnère a peu perdu de sa superbe, il reste néanmoins large chipleader, sans aucune contestation.

page_8logolart_et_la_maniere__052240500_

Chipcount : Matthieu Lamagnere – 16 660 000
2e - Adrien Guyon – 7 910 000
3e - Karol Wojciechowski – 5 870 000
4e - Antoine Fontaine – 5 700 000
5e - Andrew Dooley – 5 615 000
6e - Qiang Liu Zhi – 5 060 000
7e - Samuel Baneham – 3 855 000
8e - Dominique Potenza – 2 825 000
9e - Paul Meyniel – 2 770 000
10e - Roland Pardoux – 1 495 000

 

Il reste 10 joueurs (sur 1191 inscriptions)
Level 39 à venir - Blindes : 80 000/160 000, ante 160 000
Moyenne : 5,955 millions
Gain assuré : 7 500€

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Et si on parlait "Table finale" un peu ?

large.gimie_duran.JPG.6875de27a80918694a

 

Ça fait un bon moment que je vous ai délaissé. Pas oublié, juste délaissé. Entre le tournoi Ipad contre les Pros, un CP Radio avec deux minots qui parlent Fortnite et des demi-finales sur le Main Event qui ont duré une éternité, je pense pouvoir assurer que vous n'avez pas tout loupé non plus.

 

large.steven_comanche.JPG.876ef94080270a
Quand tu apprends que tu joues Romain Lewis au deuxième tour (après avoir battu @O RLYau premier tour :baby:), et que, comme prévu, tu bust contre lui

 

Depuis la dernière update ici, le field est tombé à 7 joueurs, les finalistes du Main Event de ce WPO.
On a perdu, dans l'ordre : 

10e - Paul Menyel, pour 7 500€ de gains. Le petit Polo était en ballotage assez défavorable avec une petite dizaine de blindes restantes, alors quand il a ouvert As-Valet, il n'a pas hésite à 3-bet shove. Timing manqué, deux beaux Rois dormaient tranquillement sous les mains de Qiang Liu Zhi et n'attendaient que cela pour se réveiller.

large.Paul_Menyel.JPG.33a03968713241b2fc

 

9e - Dominique Potenza, pour 10 000€ de gains. L'une des figures de ce WPO 2018, à n'en pas douter, échoue à deux places de la dernière table. Chipleader du jour 1A, il était en lice pour faire fermer les bouches de ceux qui expliquent le CL du premier jour ne gagne jamais. Bon, pour le coup, ceux là ont encore raison, mais Potenza n'aura rien à se reprocher. Il a joué son poker, et ça a duré suffisament longtemps pour l'emmener jusque là, lui qui a longtemps vécu shortstack aujourd'hui. Sa dernière main est un peu anecdotique, puisqu'il a simplement call pour ses derniers jetons, en bvb contre Lamagnère, avec :Ks:3s contre :Ac:4s chez Matthieu, alors encore énorme chipleader à ce moment là. 

large.dominique_potenza_bust.JPG.92ba32e

 

1777098_1.jpg

 

8e - Roland Pardoux, pour 10 000€ de gains. Quelle bataille pour en arriver là ! Le tournoi est presque resté bloqué une heure et demi, le temps de trouver un sortant. Ce fut Roland. Derrière un open de Guyon, il a mal choisi son timing pour faire tapis avec :Qd:Js, puisque juste à côté de lui, Andrew Dooley était gentiment planqué avec :Ac:Ah dans les mains ! Il reshove (Adrien fold) et remporte facilement le coup. 

large.roland_Pardoux.JPG.00ce65b792e523d

 

Dans la foulée de cette élimination, les joueurs sont partis en pause un bon moment, et quelques magnifiques biographies préparées par Benjo et ses équipes sont ensuite arrivées comme par magie sur internet. Ce sera dans le post suivant en l'occurence.

 

large.tableau_debut_TF.JPG.5e7cfddaa51ee

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Les finalistes du WPO Dublin 2018

Préparées par @Benjo et son équipe, @PonceP, @Flegmaticet @rootsah

 

Siège 1 : Matthieu Lamagnère - 34 ans, Bordeaux (Qualifié club)
7,675 millions (26 BB)

large.Matthieu_Lamagnere.JPG.5ecc595df14

 

Si vous avez participé au Winamax Poker Open ne serait-ce qu’une fois, vous avez forcément déjà croisé Matthieu Lamagnère : il appartient au club très fermé des joueurs ayant participé à l’intégralité des neuf éditions de notre festival depuis 2010 ! Et on le retrouve aussi à toutes les éditions du SISMIX depuis 2014. "Je sais que même si j'arrêtais un jour le poker, je continuerai de jouer ces tournois-là", explique le professionnel des cartes. Un fidèle parmi les fidèle comme on les aime, donc, et dont l’assiduité a été maintes fois récompensée au fil des années : victoire sur le side-event à 300€ en 2013, runner-up du Monster Stack l’an passé, 11e du SISMIX en 2014, et enfin, consécration, une victoire à 52 000 $ sur le High Roller du SISMIX 2017. « SixCoups » (son pseudo a depuis changé) a aussi passé pas mal de temps sur nos tables online, où il officiait il y a longtemps de cela avec le badge de Local Hero, sorte de Team Winamax bis regroupant nos meilleurs grinders. Pour sa toute première finale sur un Main Event live organisé par Winamax (atteinte sans re-entry et en jouant le Day 1A), après s'être qualifié via le club Haillan Poker Tour) Matthieu a longtemps occupé le poste de chip-leader mais a perdu pas mal de plumes en demi-finales, contre un Karol Wojciechowski ayant réussi nombre de hero calls (et faire preuve d'une réussite plutôt insolente, comme avec ce As-Valet trouvant un As rivière, battant la top-paire trouvée par Matthieu sur le flop). "Il s'est mis à défendre toutes mes relances, et je n'ai pas touché un flop contre lui ! " Résultat, Matthieu entame la finale avec un stack qui ne lui laissera pas le droit à l'erreur, mais cet habitué connait bien le chemin : il est bien trop tôt l'écarter de la liste des favoris.
 

Siège 2 - Karol Wojciechowski - 39 ans, Pologne (vit à Dublin)
16,525 millions (55 BB)

large.Karol_Wojciechowski.JPG.2a30afa034

 

Le chipleader de cette table finale est fier de lui, et il y a de quoi ! "Je n'ai pas eu besoin de chance pour monter autant de jetons, juste de jouer mon A-game." Propriétaire d'une entreprise en Pologne (son pays d'origine), il a découvert le Winamax Poker Open l'an passé, au cours d'un side-event. Charmé, il est de retour en 2018, cette fois pour le Main Event. Bien lui en a pris ! Le format 6-max plaît à Karol et lui réussit : une seule bullet aura suffi pour le propulser en finale avec le plus gros tapis. Attention, c'est un joueur d'expérience, comme en atteste sa fiche Hendon Mob aux allures de bottin. 121 ITM au compteur, rien de moins, la plupart remportés dans son casino local. Mais il a aussi tapé une jolie perf' à cinq chiffres il y a quelques mois lors du PokerStars MegaStack de Dublin : 19 940 € et une victoire accompagnée d'un Platinum Pass à 30 000 $ pour les Bahamas, offert par PS. En un mot comme en cent : Karol est chez lui à Dublin !

 

Siège 3 - Andrew Dooley - 31 ans, Dublin
9,16 millions (30 BB)

large.Andrew_Dooley.JPG.8baa6d602f339d6d

 

Pour Andrew Dooley, Dublinois pur jus - "J'habite à vingt minutes d'ici" - qui travaille dans le marketing, le poker "n'est qu'un hobbie", mais il a un temps été un peu plus que ça. "J'ai été croupier pendant quatre ans sur le circuit EPT", raconte-t-il, "et j'ai arrêté il y a cinq ans pour reprendre mes études. J'ai voyagé partout dans le monde mais qu'est-ce que ce métier est dur !" Joueur de longue date mais tout ce qu'il y a de plus récréatif, il alterne entre live et online, s'est offert un petit tour à Vegas l'an passé, pour un total live d'un peu plus de 60 000 $. Sa meilleure perf', il l'a bien évidemment signé ici, à Dublin, en dealant à trois un tournoi à 300 € au Regency pour près de 30 000 €. Habitué du WPO depuis 2014, il réalisé pourtant là sa toute première place payée sur un Main Event. "J'ai vrai run au-dessus de l'EV depuis le début du tournoi", avoue-t-il, fier de n'avoir eu à dépenser qu'une seule bullet. "Honnêtement, je n'aurais pas pu m'en offrir plus !" Si une quatrième place pourrait lui offrir le plus gros gain de sa vie, Andrew préfère rester modeste. "Du moment que je ne fais pas d'erreur - et je n'ai pas l'impression d'en avoir fait jusque là - je serai content. Si je dois faire septième, alors d'accord !" C'est avec le deuxième stack des finalistes, valant 30 blindes, qu'il prendra place autour de cette finale, après avoir notamment doublé contre Adrien Guyon puis éliminé Roland Pardoux. "Si j'atteins la pause dîner, je passerai sûrement quelques coups de fil pour faire venir mes potes." Un rail irlandais, ça nous dit bien !

 

Siège 4 - Samuel Baneham – 34 ans, Dublin
6,595 millions (22 BB)

large.Samuel_Baneham.JPG.4c2c12bb6f77738

 

Avec Sam, nous avons affaire à un Dublinois, un vrai ! Né dans la capitale il y a 34 ans de cela, il y réside toujours, même s'il vit une partie de l'année à Berlin. Sam a découvert le poker il y a plus de 15 ans, en jouant des parties sur la table de sa cuisine avec famille et amis avant de passer professionnel il y a cinq ans. Gagnant sa vie aux tables de cash game live, où il sévit sur les parties de 1/2€ ou 2/5€ en Pot Limit Omaha et en 2/5€ NLH, ce grinder a récemment entamé la transition vers les tournois, toujours en live ; preuve en sont ses 18 places payées sur des petites épreuves locales cette année, dont une seconde place sur le PokerStars Megastack de Dublin en avril. Sa meilleure performance date elle de 2016 avec une 3ème place sur le Main Event du Fitzwilliam Poker Festival pour 19 400 €, à Dublin encore. En bon professionnel, Sam ne rate pas non plus les sessions de MTT online du dimanche. Concernant ce Main Event WPO, Sam a buy-in deux fois durant le Day 1 B, et n'a jamais été en danger sur sa deuxième bullet, jusqu'à ce Day 3 : il a joué son premier coup à tapis couvert à huit joueurs left contre Adrien Guyon (un joueur qu'il trouve très aggressif) en rentrant une flush sur la river. Doté du 5ème tapis de cette finale, Sam sera installé juste à la droite du Français.

 

Siège 5 - Adrien Guyon - 30 ans, Poitiers
7,575 millions (25 BB)

large.Adrien_Guyon.JPG.10e0d12d5e045d955

 

Comme Matthieu Lamagnère, Adrien Guyon est l’un de ces joueurs dont l'ADN est commun à celui de Winamax. C’est là qu’il s’est constitué, après sa découverte du poker en 2010, l’un des palmarès les plus impressionnants du site. Parti en bas de l’échelle, avec des parties à quelques centimes, le Poitevin a travaillé dur et grimpé les échelons, collectionnant une à une les victoires de rang : High Roller, Afterwork, Rush Hour, Go Fast…Une progression qui a culminé en 2014 : cette année-là, Adrien est devenu le premier joueur de l’histoire à remporter trois titres Winamax Series. Autrement dit les tournois les plus prestigieux du site ! Son talent et sa motivation lui ont permis d’intégrer en 2015 le Team Winamax en remportant le concours Top Shark, l’opération annuelle de recrutement au sein du Team. De nos jours, Adrien a freiné son activité de joueur (« Je joue un soir par semaine, maximum ») pour endosser la blouse de professeur pour former les champions de demain. Sur ce Main Event, entamé sur le Day 1A avec une seule bullet, Adrien a fait grossir son tapis avec régularité sur le Day 2, puis proprement martyrisé sa table alors qu'il ne restait que huit joueurs. Las : en faisant doubler Samuel Baneham puis Andrew Dooley, Adrien a vu son chip-lead fondre en vingt petites minutes. Grand habitué du WPO depuis les débuts (« C’est LE tournoi à deep run ! »), Adrien a déjà inscrit son nom au palmarès du tournoi en 2014 (94e) puis 2016 (59e). Le voilà en position pour signer sa plus belle perf’ en live (où il cumule 100 000 $ de résultats), soutenu par tous les joueurs du club de Poitier au sein duquel il a fait ses débuts, et par l'association "Hopital pour les Enfants", oeuvre de charité du CHU Poitiers, à laquelle il reversera 10% de ses gains.

 

Siège 6 - Qiang Liu Zhi - 43 ans, Chine (vit à Dublin)
6,425 millions (22 BB)

large.Qiang_Liu_Zhi.JPG.74b9ad3c260dae25

 

Vous ne le connaissez pas (du moins pas encore), mais sachez-le : Qiang n'est pas en finale par hasard. Voilà déjà quinze ans que cet ancien restaurateur s'est pris au jeu du poker : il s'y consacre pleinement depuis maintenant trois ans. Originaire de Fujink, en Chine, c'est surtout sur les tables de cash-game d'Omaha en live qu'il s'éclate. Mais on dirait bien qu'il se débrouille aussi avec seulement deux cartes en main. "Je suis très content de mon jeu sur le début du tournoi, un peu moins depuis. J'ai eu un peu de chance aujourd'hui, et c'est tant mieux car je trouve que je n'ai pas très bien joué." En attendant, son unique bullet sur le Main Event est d'ores et déjà plutôt bien rentabilisée, le local de l'étape est assuré d'un joli score à cinq chiffres et part avec un peu plus de vingt blindes pour entamer la finale.

 

Siège 7 - Antoine Fontaine - 30 ans, Grenoble (Qualifié club)
5,71 millions (19 BB)

large.Antoine_Fontaine.JPG.52059c3294605

 

Vous vous souvenez de ce blog épique signé Pierre Calamusa, où LeVietF0u racontait son escapade espagnole à Malaga ? L'instigateur de cette parenthèse plus ou moins dorée dans la vie de notre Pro est à mettre au profit de l'un de ses potes de l'un de nos finalistes, également pote de longue date de Flavien Guénan, Antoine Fontaine. Après avoir "beaucoup joué online entre 2010 et 2013", ce membre de la mafia-mifa grenobloise s'est retiré des tapis verts pour poursuivre ses études, jusqu'à devenir docteur en géopraphie. "Jusqu'à récémment, j'avais vraiment très peu de temps pour jouer, et j'ai quasi arrêté le online." Après avoir remporté plusieurs packages via son club de Grenoble, Antoine s'est enfin décidé cette année à faire le grand pas qui l'a mené jusqu'à la capitale irlandaise. "Je suis arrivé mardi, et j'ai tout joué !", avance celui qui ne joue que son troisième festival live. "J'étais vraiment près à mettre autant de bullets qu'il le fallait pour atteindre le Day 2 du Main." Deux lui seront finalement nécessaires, d'abord sur le Day 1A puis sur le Day 1B. "J'avais un gros stack sur le Day 1B et je suis tombé à 15 blindes, en faisant notamment doubler deux fois Leo Margets. Et puis, dès le début du Day 2, je suis passé de 90 000 à 500 000 en vingt minutes." La suite est faite de swings en tous genres, jusqu'à ce gros flip remporté avec As-Dame contre la paire de Valets de Davidi Kitai - "Désolé" -, qui le propulse vers les hauteurs du classement. "Derrière, j'ai open environ 80% des mains, et ça s'est très bien passé." Moins en veine aujourd'hui, il attaque cette TF dans la peau du short stack mais tout reste jouable pour lui au vu de la profondeur toute relative des tapis. "En tout cas, c'est drôle de savoir que Flavien raconte des bêtises sur moi sur le streaming." Tu n'as pas idée !

Share this post


Link to post
Share on other sites
La bataille de Fontaine

giphy.gif

 

Dans un match de foot, le premier quart d'heure est souvent important pour tenir bon le reste du match. Sur une table finale de poker, c'est un peu pareil. Et malheureusement, un joueur s'est directement claqué derrière la cuisse, obligé de sortir sur civière. Lui, c'est Antoine Fontaine. 20 blindes, ça paraissait pourtant bien au début... mais en fait non.

Après avoir gentiment dégrind à une dizaine de blindes, le Grenoblois s'est retrouvé à shove depuis le CO, avec :Kd:8c. Sauf que dans la dynamique qui a évolué aujourd'hui, Karol Wojciechowski étant un peu devenu le nouveau patron, il n'a pas hésité à call depuis la SB avec :Ac:6c. Le board est venu :2s:6h:2h:Th:5h, n'offrant aucune porte de sortie au pote de Calamusa. 

13 440€ viennent récompenser le parcours d'Antoine Fontaine, tandis que Karol Wojciechowski continue de rouler sur ses adversaires. Ça peut-être sale cette histoire, si tout se règle entre Irlandais...

 

large.chipcount6left.jpg.1200ca85a2c6bdc

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ils sont chez eux en même temps

giphy.gif

 

Bon bon bon, on ne va se mentir, on est inquiet, 19h26.

Très inquiet car pour le moment, les patrons sont Irlandais, tout simplement, et que les Français tombent comme des mouches : "Il va probablement falloir un petit exploit pour espérer voir un tricolore remporter ce tournoi", lâchait tristement @kinshuaux commentaires. 

Adrien Guyon termine 6e de cette table finale, pour 18 500€ de gains, un brin de malchance ayant eu raison de la logique des cartes. L'ancien Top Shark et Team Pro Winamax qui réalise à cette occasion son 4e ITM sur ce Main Event WPO, a payé le tapis de Samuel Baneham, avec :As:Kh et a eu le bonheur de découvrir :Ks:Qd chez l'Irlandais.

Oui mais voilà, avoir une meilleure main au showdown c'est bien, mais tenir jusqu'à la river, c'est mieux. Une Dame est venue s'abattre sur la turn comme un coup de couteau pour le Français, qui n'aura malheureusement pas gagné un coup à tapis aujourd'hui (toujours plus difficile de remporter le tournoi dans ces cas là).

A peine le temps de souffler, que la main suivante, en 5e position, c'est Qiang Liu Zhi qui prenait sa chance en envoyant son tapis avec :Kc:Qh. Mais une fois de plus, le shériff de cette table finale, Karol Wojciechowski, a parfaitement rempli son rôle, en allant vérifier les papiers de son adversaire, muni de :Qc:Qd. Le flop a apporté une dame au flop... mais également un Roi, histoire de vibrer un peu. Deux briques plus tard, Qiang Liu Zhi prenait ses affaires pour aller récupérer son gain de 26 000€.

 

Karol Wojciechowski : 34 millions (85bb)
Samuel Baneham : 15 millions (38bb)
Andrew Dooley : 6,2 millions (15bb)
Matthieu Lamagnere : 4,9 millions (12bb)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Un diner presque parfait

20h, Thomas Gimie a parfois d'excellentes idées, comme celle d'envoyer tout le monde se restaurer. Rien que pour ça, ça donne envie de l'embrasser partout. Ça s'appelle le dinner break, ça dure une bonne heure et ça fera du bien à tout le monde.

large.lamagnere_DU_4left.JPG.50062a96fe0

 

Espérons surtout que le dinner break permette à Matthieu Lamagnère de se rebeller encore un peu plus. Car si la bonne nouvelle, c'est qu'il n'y a plus que 4 joueurs en course à cette heure-ci, la mauvaise, c'est que "SixCoups" est le seul et dernier représentant bleu blanc rouge.

Dans ce malheur, il y a un peu de bonheur, et le fait que Samuel Baneham ait réussi à faire doubler l'ancien local Hero W est une excellente news. Sur un flip, rien de plus, :3d:3c vs :Ac:Tc. Sans souffrir, un :3s a pris sa place au milieu de la table, faisant légèrement remonter Lamagnere.

Mais pour aller chercher le bout du bout, il reste encore un peu de chemin, le chipcount fait peur, mais rien n'est impossible.

 

Chipcount au dinner break 

Karol Wojciechowski : 36,8 millions (74bb)
Matthieu Lamagnere : 9,85 millions (20bb)
Andrew Dooley : 7,025 millions  (14bb)
Samuel Baneham : 6 millions (12bb)

 

giphy.gif

Encore 256 000€ à distribuer :

Vainqueur : 100 000 €
2e : 70 000 €
3e : 50 000 €
4e : 36 500 €

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le deal d'une vie

Deux joueurs, voilà où en est le tournoi à 22h40, heure de Dublin, au moment d'entamer donc le tête à tête final. Que s'est-il passé pour en arriver jusque là ? Les quatre derniers joueurs ont tout simplement réalisé un deal assez surprenant, que je vous laisse découvrir ci dessous, et tout s'est accéléré comme par magie dans la foulée : 

 

Karol Wojciechowski : 36,8 millions (74bb) ---> 74 717€
Matthieu Lamagnere : 9,85 millions (20bb) ---> 59 304€ 
Andrew Dooley : 7,025 millions  (14bb) ---> 52 386€
Samuel Baneham : 6 millions (12bb) ---> 50 094€

+15 000€ pour le vainqueur et 5 000€ pour le runner up 

giphy.gif

Comme une petite impression que deux joueurs se sont régalés dans cette histoire (Samuel et Andrew) alors qu'un autre s'est gentiment fait scam (Karol), mais sinon, tout va bien. Comme dirait Flav Guenan aux commentaires, "après tout, ils se sont tous tapés dans la main..."

Après ce deal, Samuel Baneham a pu tranquillement disparaitre en 4e position, face à Matthieu Lamagnere (:Ah:3d < :Th:Tc) puis c'est le Français qui a lui même rendu les armes, sur la plus petite marche du podium. 

Matthieu a vécu un désert de cartes dans ce 3-way, et une fois très short, il n'a pas eu beaucoup d'autres choix que de tenter sa chance. Andrew Dooley l'a mis à tapis avec :Kd:Tc et Matthieu a fini par call avec :Kh:7c. La magie n'opérait plus depuis quelques temps pour le Français, qui s'incline sur cette dernière confrontation.

Tranquillement installé avec deux amis, dans le rail de cette finale, on est revenu sur ce deal en compagnie de Matthieu. Pas plus chaud que cela au début, il a fini par accepter lorsque les deux joueurs les plus shorts se sont mis d'accord pour redistribuer un peu d'argent, de son côté et de celui de Karol, mais aussi et surtout parce que, même s'il avait peut-être un peu plus d'edge, il s'est rendu compte que l'arrangement financier n'est peut-être pas si mauvais pour lui :

"C'est marrant parce que j'avais l'impression d'être dans le même spot que le Highroller de Marrakech que j'ai gagné. A quatre left, j'étais entouré de trois Team Pro Winamax (Loosli, Kool Shen, LeVietF0u). Je me souviens encore de Pierre Calamusa qui me proposait une côte pour que je remporte le tournoi. Aujourd'hui, c'était des Irlandais, mais au final, c'était un peu pareil. A Marrakech, j'étais short à 4 left, un peu comme ici aujourd'hui, et j'ai vraiment cru que j'allais le refaire. Et puis non, c'est difficile quand tu ne vois plus de jeu à la fin." 

Matthieu était presque déçu de ne pas avoir remporté le moindre side event, lui qui a pris l'habitude de parfaitement les deeprun sur chaque festival. Aujourd'hui, il se contentera d'un joli billet de 59 304€, qui correspond tout simplement à la plus grosse perf' financière de sa carrière en live ! Bravo, t'auras porté bien haut le drapeau Français.

 

large.HU_final.JPG.cc44810394303c1b5d304


Plus de Français, mais encore deux joueurs assis autour de cette table finale, deux étrangers, deux Irlandais. Mais comment fait-on pour ne pas systématiquement placer un Français dans les parages ? Cela fait depuis 2014 que cela n'était plus arrivé. Alors que pourtant, quand on voit la proportion de FR au début du tournoi... bref ! 

Nos deux copains Irlandais, Karol Wojciechowski (à gauche) et Andrew Dooley vont se battre pour le seul et unique trophée que tous rêvent de remporter en disputant ce tournoi, le trophée du Main Event ! Le prestige et 15 000€ supplémentaires aussi, sur lesquels les deux joueurs n'ont pas l'air de vouloir cracher.

Au moment d'écrire ces lignes, cela fait déjà bien 20 minutes que tous les deux se tapent gentiment sur les doigts. Dans une ambiance folle ? Pas vraiment, et c'est un peu le problème aussi de ne pas avoir un petit Français avec un gros rail ! Peut-être l'année prochaine, tant pis...

 

large.trophee.JPG.c6b1245db28b53cf97e6df

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le WPO Dublin 2018 dans la poche de Wojciechowski

large.Karol_Wojciechowski_winner.JPG.b5c

 

Après deux belles heures de tête à tête, c'est finalement l'homme au nom imprononçable, Karol Wojciechowski qui est désigné champion du Winamax Poker Open 2018. L'Irlandais d'origine Polonaise conclut une table finale qu'il aura tout de même globalement bien dominé et remporte, après deal, la modique somme de 89 717€.

"Evidemment que je suis content, très fatigué, mais très content, un mois à peine après ma victoire sur le Megastack, déjà à Dublin, je crois que cette ville me réussit très très bien, c'est vraiment un endroit adapté à ceux qui aime le poker. J'ai adoré le format 6-max, ça change beaucoup du full ring, il faut être très agressif. J'ai simplement essayé de ne jamais paniquer, c'est très important de rester focus, et je crois que ça a fonctionné."

 

large.Karol_Wojciechowski_friends.JPG.2e

 

"Tout ça pour finir sur un coin flip quoi." La jeunesse de @Flegmaticreste toujours un bol d'air frais qu'on aime aspirer régulièrement. Et oui mon grand, ça finira d'ailleurs souvent comme ça les tournois de poker sur lesquels tu travailleras.

Aujourd'hui, c'est avec une paire dans les mains, :6h:6s, que Karol a remporté ce tournoi, face à :Ah:8s chez Andrew Dooley. Du classique, tout ce qu'on aime.

Comme souvent, c'est avant que s'est joué le tournoi, et notamment lorsque le board affichait :Tc:5s:Td:4d:As. Karol a envoyé 3 banderilles, Dooley a payé les trois, et a cru remporter le pot avec un 10 dans les mains... mais c'était sans compter sur la paire de Cinq en mains chez Karol, qui avait trouvé un full floppé ! 

Bravo à ces deux joueurs Irlandais, qui auront finalement bien rasé les Français, même si, financièrement parlant, Matthieu Lamagnère reste second en terme de gains sur ce tournoi. 

 

Résultats de la table finale

Vainqueur : Karol Wojciechowski – 89 717 € (après deal)
Runner-up : Andrew Dooley – 57 386 € (après deal)
3e : Matthieu Lamagnère – 59 304 € (après deal)
4e : Samuel Baneham – 50 094 € (après deal)
5e : Qiang Liu Zhi – 26 000 €
6e : Adrien Guyon – 18 500 €
7e : Antoine Fontaine -13 440 €

 

large.thomas_gimie_andrew_dooley.JPG.772
Andrew Dooley pose avec Thomas Gimie, son... ancien supérieur ! "Il y a encore pas si longtemps, Andrew était un croupier qui bossait avec moi sur les EPT !" On sait que les croupiers ont une image de cagoulé des jeux, mais ce soir, Andrew a prouvé que certains savent aussi très bien tenir les cartes

 

Et le festival de ce Winamax Poker Open 2018 va gentiment se diriger vers la fin. Si la Leisure room transpire encore la Heineken, les tables de poker ne sont plus si nombreuses à tourner et la plupart des personnes encore sur place pense surtout, et espère, avoir un vol correct pour demain, histoire de rentrer en un seul morceau à la maison. 

Ce sera mon cas, mais je ne me plains pas, car je vous retrouverai dès cette semaine du côté de Marrakech, pour le début d'un nouveau tournoi, ce sera un World Poker Tour. Il fait 3°C en ce moment là nous nous trouvons, et il fera 28°C quand j'arriverai mardi. Est-ce que j'ai hâte ? La question ne se pose même pas, vous êtes mignons.

J'aimerais bien avoir vos retours sur l'utilisation d'Instagram également : "C'était génial, c'était nul à chi**, c'était long, c'était toujours la même chose, ça t'a fait délaisser le coverage (parfois, il est vrai), c'était ceci, c'était cela." 

J'adore le CP aussi pour ça, alors faite vous plaisir et on avisera à l'avenir. A dans deux jours, de l'autre côté de la Méditerranée. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour le coverage @veunstyle! Puisque tu demandes des retours concernant Instagram, personnellement c'est vraiment pas mon truc. J'ai fait l'effort de créer un compte, regarder une 30aine de tes photos/videos, mais j'ai très vite décroché. Je n'aime pas du tout ce format de videos courtes super courtes. Je préfère soit un bon mur de texte agrémenté de quelques photos (ce que tu fais sur tes coverages), soit une video plus travaillée (genre les videos de 3-4 minutes de winamax, mais ça demande évidemment beaucoup plus de temps et d'efforts), soit un streaming live. Mais le format video de 5-10 secondes, je trouve que ça n'apporte rien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Week end au top ! des rencontres, des retrouvailles, du rire, un deep run de quoi repartir up, apres tous les frais deduits, d un billet mauve avec une 4eme place sur un side pour 1600€. Un excellent programme poker et jeux comme d hab. Mention spéciale pour le beer pong ! Merci wina de nous permettre de jouer en 6max en live sur des petits buy in et avec un rake tres honnête. 

 

pour les stories insta, tres bonne initiative j ai beaucoup aimé les regarder. Il y en avait pile la bonne quantité. Peut etre un peu trop de gif ou de @untel   parfois mais bon c est  vraiment juste pour trouver une critique 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, Drahor a écrit :

Merci pour le coverage @veunstyle! Puisque tu demandes des retours concernant Instagram, personnellement c'est vraiment pas mon truc. J'ai fait l'effort de créer un compte, regarder une 30aine de tes photos/videos, mais j'ai très vite décroché. Je n'aime pas du tout ce format de videos courtes super courtes. Je préfère soit un bon mur de texte agrémenté de quelques photos (ce que tu fais sur tes coverages), soit une video plus travaillée (genre les videos de 3-4 minutes de winamax, mais ça demande évidemment beaucoup plus de temps et d'efforts), soit un streaming live. Mais le format video de 5-10 secondes, je trouve que ça n'apporte rien.

ca s adresse sans doute à une communauté différente mais si j oublie d ouvrir le coverage, étant un utilisateur régulier d instagram, je trouve les infos essentielles et du fun autour du tournoi sans avoir à les chercher en parcourant les stories à la suite des gens que je suis. Une vidéo de 10 sec c est parfait pour capturer un magnifique tir de beer pong d harper par exemple ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 26 minutes, anakra a écrit :

Quelqu'un aurait les résultats du monster stack ? Deux pelo du King 5 ont tf...  Est ce que @BV77à ship ? <3

Visiblement, selon l'appli Wina live, y a un Alex qui fait 4 pour 9.5K, ça doit être lui ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×