Jump to content
This Topic
SuperCaddy

Top Moumoute : le podcast des classements

Recommended Posts

Posted (edited)

Rien que pour les prononciations vous auriez du faire appel à un Portugais xD

je viendrais mettre mon grain de sel, une fois fini le podcast.

de base: 

- "lh" se prononce "li" (bacaliao)

- "s" se prononce "ch" en fin de mot ou avant une consonne (pachteich), sinon pour le reste c'est comme en français. 

s en début de mot "s" (santo) , ss pareil (assado), s en milieu de mot devant voyelle "z" (caza)

 

Edited by Pokeralho

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Introl a écrit :

@Pokeralhoen guest ?

En tout cas malgré votre condescendance envers la pâtisserie y'a intérêt à voir les Pasteis de Belem en top 1 sous peine de perdre toute crédibilité à mes yeux

La pâtisserie c'est pas de la gastronomie. C'est de la chimie gustative. Si tu fous pas exactement 42,3g ça plante. Pour avoir fait quelques excellents restau gastronomique, la pâtisserie est toujours toujours extrêmement décevante.

La cuisine, c'est comme le poker,c'est des relances poignées, pas de la mesure sur des micro balances.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Désolé de vous couper dans votre discussion de maçon mais comme je n'ai toujours pas vu le dernier Tarantino je n'ai pas pu encore écouter le dernier épisode du coup afin de calmer un peu ma frustration est ce possible d'avoir un peu de spoil sur la date de sortie de la prochaine émission et son thème ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, fix a écrit :

J’ai demandé à une amie du Portugal de vous juger. Attention ça pique. Mais moi Je vous aime bien.

E5C94324-669A-4151-B35D-4BB3F9C7F447.jpeg

Je rêve ou ta pote m'a traité de saucisse ? Bon quand même :

- "J'aime pas trop leurs voix"  : On est à la limite du délit de sale gueule là. Heureusement que des gens comme Cyril Cinélu sont là pour montrer qu'on peut fait carrière avec un timbre de voix atypique.

- "Le son est trop net, ça fait factice" : J'avoue être désarçonné par cet argument. Est-ce que l'un de nous a oublié de la rappeler après une romance de dix minutes montre en main dans l'arrière-salle d'un bar à welsh ?

- "Des gens qui massacrent une langue, jamais très agréable" : Ce commentaire tend à accréditer la thèse de la romance un peu brutale.

- "Y'a que des spécialités de ma région de Porto" : La région de Fred pouffiasse, la région de Fred.

- "Le mec raconte n'imp sur l'alheira" : On peut se gaver de saucisses quotidiennement sans forcément connaître leur origine. Je lui pardonne volontiers son ignorance. Qu'elle tape "Alheira Mirandela Juifs" sur Google et elle tombera peut-être sur un youtubeur avec la voix moins cristalline que les nôtres.

Merci en tout cas pour ces encouragements qui nous vont droit au cœur et nous incitent à poursuivre dans cette voie.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, MagicEdika a écrit :

Désolé de vous couper dans votre discussion de maçon mais comme je n'ai toujours pas vu le dernier Tarantino je n'ai pas pu encore écouter le dernier épisode du coup afin de calmer un peu ma frustration est ce possible d'avoir un peu de spoil sur la date de sortie de la prochaine émission et son thème ?

 

Il y a 19 heures, SuperCaddy a écrit :

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah purée le cassos.

Je savais que j'avais bien fait d'enlever la notification quotidienne et de recevoir direct par mail chaque message. J'ai zappé le message dans le flood de Général dont la vacuité n'a d'égal que la qualité de ses classements.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 28 minutes, SuperCaddy a écrit :

Je rêve ou ta pote m'a traité de saucisse ? Bon quand même :

- "J'aime pas trop leurs voix"  : On est à la limite du délit de sale gueule là. Heureusement que des gens comme Cyril Cinélu sont là pour montrer qu'on peut fait carrière avec un timbre de voix atypique.

- "Le son est trop net, ça fait factice" : J'avoue être désarçonné par cet argument. Est-ce que l'un de nous a oublié de la rappeler après une romance de dix minutes montre en main dans l'arrière-salle d'un bar à welsh ?

- "Des gens qui massacrent une langue, jamais très agréable" : Ce commentaire tend à accréditer la thèse de la romance un peu brutale.

- "Y'a que des spécialités de ma région de Porto" : La région de Fred pouffiasse, la région de Fred.

- "Le mec raconte n'imp sur l'alheira" : On peut se gaver de saucisses quotidiennement sans forcément connaître leur origine. Je lui pardonne volontiers son ignorance. Qu'elle tape "Alheira Mirandela Juifs" sur Google et elle tombera peut-être sur un youtubeur avec la voix moins cristalline que les nôtres.

Merci en tout cas pour ces encouragements qui nous vont droit au cœur et nous incitent à poursuivre dans cette voie.

Je remarque que tu te défends fermement sur toutes les attaques ... sauf le “assez lourd dingue”.  Tu restes juste dans ta défense :-)

Petite pensée à cette célèbre citation de Mike Tyson : “elle m’accuse d’etre un violeur et un menteur. J’ai jamais menti !”

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'avais décroché depuis quelques épisodes parce que les sujets ne m'intéressaient pas et là j'hésitais mais Martina Oliveira dos Santos m'a refroidi.

C'est pas compliqué pourtant de faire un top moumoute des réseaux pédophiles ou des attentats terroristes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

je trouve que l'auditrice exagère un peu.

Nos larrons ont vécu le Portugal d'une façon assez atypique, comparé à la masse de gens qui pensent vivre le Portugal entre mois entier dans leur bled ou WE à Lisbonne...

On ressent bien le côté madeleine de Proust de Safet. Ce côté que la plupart des lusodescendants n'ont plus, vu qu'ils vivent en communauté pendant toute l'année et vont au bled tout les ans. 

Tom aussi qui atterrit dans une zone atypiquement jolie et rustique, et qui se laisse bercer par le quotidien et l'hospitalité portugaise, la vraie.

Et enfin le road trip que Caddy a fait, finalement pas si commun que ça alors que c'est la façon idéale d'appréhender ce pays. Et à t'entendre Caddy, tu t’imprègnes vraiment dans ton voyage, belle connaissance.
 

Y'a quelques imprécisions, quelques oublis mais on s'en fout un peu, le leitmotiv du podcast est clair et c'est plus vos impressions personnelles qui m'intéresse qu'un classement subjectif.

Limite j'en attendais encore plus sur ça, mais bon ça reste Top Moumoute et pas Radio Voyageurs

Edited by Pokeralho

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Alerte pavé.

Pour les morues en plat, je pense aussi que le Bacalhau a Bras est le meilleur marche pied, même si comme Tom je préfère une vraie "posta" de bacalhau.
Moi je la préfère simple, grillé au BBQ, avec pomme de terre cuite à l'eau, oignon cru, ail et huile d'olive.
En ce qui concerne la morue au four, je vous conseille de goûter le Bacalhau a Broa, une morue gratinée au fameux pain de mais. 
Enfin en été, une Punheta de bacalhau (littéralement branlette de morue xD) ça passe très bien. De la morue crue effiloché avec oignon, ail, poivre et huile d'olive, accompagné de tranches de pain à tartiner. 

Pour les hors d'oeuvre, ma préférence va aussi pour le Pasteis de bacalhau. (pas encore goutté ceux "recheado c/ queijo da serra")
Il existe aussi les Rissois, beignets en forme de demi-lune, farcies de viande hachée persillée, jambon/fromage ou encore mini-crevette sauce crémeuse... mais ma préférence va pour ceux farcies au cochon de lait mariné. 
A mi chemin entre le hors d'oeuvre et le plat de crustacé, on a aussi la Sapateira recheada, un tourteau farcie avec ses toasts.

Coté charcuterie, il faut absolument goûter au Presunto portugais. Tout le monde parle de Jamon Ibérico et Pata Negra, mais au Portugal aussi on se débrouille bien avec le cochon. On a des bons chouriços, moi j'adore ceux qu'on peut braiser :x

Pour les fromages portugais, on a le Queijo da Serra, fromage AOC provenant du point culminant du Portugal, la Serra da Estrela.
Je le préfère "amenteigado" coulant et onctueux, enfermé dans un linge pour retenir la pâte. On casse la croûte du dessus, une cuillère et hop on tartine son pain. 
Sinon il existe beaucoup d'autres fromages moins connus au Portugal, souvent des mélanges, étonnants,  de lait de brebis et vache, qui donne des fromages équilibrés. Aux Açores, (même si il est distribué dans tout le Portugal) on y déguste aussi un très bon fromage AOC de vache; le Queijo São Jorge.

Pour la Francesinha, c'est clairement notre plat plaisir junk food typique. Et oui l'intérêt c'est clairement la sauce à la bière légèrement piquante, pas la triple couche de viandes différentes (jambon, saucisse, steack...). C'est à faire une fois dans sa vie et forcément accompagné d'une bière bien fraîche. 
 
Si il devait y avoir un"Kebab portugais", ça serait clairement la Bifana ! Des lamelles de porcs finement coupés, marinés dans une sauce délicieuse et servies dans un pain rond typiquement portugais. A chaque sortie de bar/boite, ou au bord des routes fréquentées, il y'a aura toujours, de la nuit à l'aube, une roulotte pour te délecter de ce met. Moi je l'aime simple, mais on peut y ajouter du mais frit, des champignons émincés... 

Il existe d'autres sandwiches comme le Prego no Pão, "l'hamburger portugais", steack dans un pain et sauce moutarde "anglosaxonne", la sucrée quoi. Le Cachorro, hot dog que le Portugais aime agrémenter de chips paille. Le Pão com chouriço, un pain farci de chorizo portugais et cuit dans un four au feu de bois.
Et enfin dans certain coins, le Panado no pão, une escalope de porc/poulet mariné au citron et pané dans un pain, mon premier stop à la sortie de l’aéroport de Porto. 

Pour les plats de poissons, la Caldeirada/Cataplana de Peixe (ragout de poisson) c'est très bon, le Arroz de Marisco (riz aux fruits de mer) aussi , mais mon préféré reste le Polvo à Lagareiro, un poulpe cuit puis grillé au four ou BBQ, agrémenté de pommes de terres rôties, oignon, huile d'olive etc... Il faut se faire un plateau de Fruits de mer au Portugal, que ce soit dans une Cervejaria (brasserie) ou dans un restau spécialisé. Non seulement vous trouverez des coquillages et crustacés différents, ou cuits de manière différentes, mais surtout que c'est beaucoup moins cher que quand d'autres pays !

Pour les plats de viande, le Cozido a Portuguesa est une valeur sure, si le "chouriço" à l'intérieur est très bon et parfume le pot-au-feu. J'aime beaucoup les Tripas a moda do Porto, mais ça c'est mon coté provençal. Autre plat que les Portugais raffolent, mais moi moins, c'est le Pica no chão/Arroz de Frango, du poulet et du riz cuit à l'étouffé dans un bouillon agrémenté du sang de la volaille... En ce qui concerne la Feijoada (cassoulet), je préfère dorénavant la Brésilienne, fait à partir d'haricots noirs, de poudre de manioc et qui souvent sert d'accompagnement à ce qui est pour moi, ma viande préférée, la Picanha !
Un morceau de pointe de rumsteak qui n'existe qu'au Portugal et en Amérique du Sud, du à la coupe différente du bœuf. 
Plat légendaire de la région Centre; c'est le Leitão a Bairrada, un cochon de lait rotie badigeonné d'une sauce très poivrée à base de saindoux, et servie avec des rondelles d'oranges, des frites en forme chips. A manger sur la nationale reliant Coimbra et Aveiro. A Coimbra on mange aussi de la Lamproie (pas fan) mais aussi de la Chanfana, du chèvre/agneau cuit à l'étouffée dans une casserole d'argile dans un four à bois, mijoté dans une sauce au vin.  
Mais moi mon plat préféré ça reste les Rojões, plat de porc en gros morceaux cuis au four avec pomme de terre au four, "grelos" (brocolis-rave) et "farinheira" (tripes farcies d'une farine à pain et paprika) 

Dans les plats "hybrides", la Carne de Porco Alentejana c'est clairement mon coup de cœur, des petits morceaux de porc bien épicés au paprika e cumin, accompagnés de pommes de terre au four... et des clams et palourdes !

Le Caldo Verde c'est aussi mon coup de cœur, cette soupe qui se boit au milieu de la nuit dans les repas familiaux, les festins traditionnels... même les mariages^^, accompagnés du bon vin rouge qui tache, servi dans un bol. A la Toussaint, on le boit aussi avec les châtaignes grillés.  

Coté boulangerie, vous avez parlé de la bourrue Broa, un pain de mais qui est clairement meilleur en cuisine pour gratiner qu'en dégustation. Au Portugal, le format baguette n'est pas démocratisé, c'est surtout les petits pains, Trigos, qui est consommé. Mais pour moi les nuts c'est le Pão d'Agua, une recette composé d'une plus grande proportion d'eau, qui rend la croûte et la mie exquise.  Mention aussi au Pão de Caco, pain de l'archipel de Madère que j'ai pu engloutir en hamburger avant d'embarquer pour les iles "Berlengas" (must see btw), je m'en suis toujours pas remis. Il l'a sublimé. 

Coté pâtisserie, les Pasteis de Belem/Natas, tiède, forcément. Et il faut les manger la bas, la queue est certe dissuasive mais c'est assez rapide finalement et la salle et les arrières salles peuvent contenir jusqu’à... 400 places ! Il y'a même des endroits où l'on voit les pâtissiers préparer et enfourner des centaines de pasteis. Et je confirme pour le lendemain de cuite.
Pâtisserie typique de la Venise du Portugal, Aveiro, les Ovos moles, de jaunes d’œufs bien sucrés entourés d'un biscuit fin type Ostie. C'est spécial, mais avant les parcours en péniche, ça passe. Sinon les Queijadas parfaites pour déambuler entre les palais de Sintra. 
Enfin le Pão de Lo, gâteau aux œufs spongieux mais très aérien et pas bourratif. Pour le reste, les pâtisseries portugaises sont assez bourratives, trop crémeuses et grasses. Quelques desserts de Nöel sont néanmoins à goûter comme  l'Aletria, Mexidos, Leite Creme, Rabanadas...

Coté boisson, la bière n'est pas fameuse pour l'instant. Les blockbusters ne sont pas aussi fade que la Kro, ça se boit bien frais sur une terrasse.  
Coté vin, c'est assez facile de distinguer les vignobles. On a le Vinho Verde blanc, produit entre les fleuves Minho et Douro, vin jeune fruité et pétillant accompagnant très bien les volailles, poissons et crustacés ou en a apéritif, l'Alvarinho blanc, provenant des rives du Minho, coté Portugal et Galice, qui est pour moi, le meilleur vin blanc du monde !
Pour les vins rouges, les meilleurs sont produits dans l'Alentejo, et pour les muscats c'est dans la région de Setúbal. La région du Douro se met à produire aussi des bons vins en plus du fameux Porto. La région centre aussi en produit des bons, qui s'accompagne avec leurs plats typiques. 
En terme de liqueur, je conseille le Licor Beirão fait à base de plantes de la région Beira-Interior du Portugal, qui s'utilise aussi dans des cocktails.
Et forcément la Ginjinha, dans des cups en chocolat, que ce soit à Lisbonne ou à Obidos, cette liqueur de Cerise est à découvrir. Je vous conseille aussi de goutter à la Sangria Branca pour accompagner un apéro dînatoire ou des tapas.
Attention aux eaux de vies artisanales, le Bagaço, ça peut piquer ! 

Sinon Fred en a touché un mot, mais dans beaucoup de restaurants du Nord, les plats ne sont pas vendus à l'unité mais à la dose. Ce qui accentue ce coté familial, et aussi il fait le dire, allège l'addition à la fin du repas. Enfin, un des "défauts" au Portugal c'est la quantité absurde d'accompagnements de féculents et crudités lorsque tu commande un poisson ou une viande.

Voila Voila
N’hésitez pas à Googler les plats cités, vous aurez faim après !

Edited by Pokeralho

Share this post


Link to post
Share on other sites

:x

Y'a 2-3 trucs que tu évoques qui ont été coupés au montage (souvent pour des problèmes de son) comme les Ovos moles et les Queijadas, mais pour le reste tu viens de me donner quelques bonnes raisons d'y retourner. Et je vais de ce pas me permettre de copier-coller ton post sur le site de Top Moumoute.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 29 minutes, safet_susic a écrit :

Le panado no pao, mais bordel comment j'ai pu oublier ça :x

Merci @Pokeralhode combler les quelques oublis

Panado em dois dans la roulotte de Sr Domingos, a Trofa, Porto le long de la N14. Ouvert la nuit. Bizutage du proprio garantie !
Une escalope panée qui est tellement grande, qu'il la coupe en deux pour rentrer dans le pain, et qui même comme ça, dépasse de 10cm de chaque coté xD 

Edited by Pokeralho

Share this post


Link to post
Share on other sites

La première phrase que je me suis dit en découvrant le titre de l'émission c'est, pourquoi ils sont parti dans ce sujet improbable ? 

Tom n'est pas réputé pour boire de la bière portugaise et SC même s'il a la taille d'un lusitanien ne semble pas en avoir la chevelure au niveau du poitrail. Alors pourquoi s'embarquer dans ce thème improbable ?

Fred est l'un des rares de ce podcast qui se coiffe les poils qui lui sortent du col de la chemise, il a donc toute légitimité pour parler des plats portugais, mais un sur trois est ce suffisant pour une émission ? C'est avec cette angoisse que j'appuya sur play. 

L'avantage du talent et de l'expérience c'est de pouvoir camoufler dans des situations compliquées des lacunes. Tom et SC sont bourrés de talent.

Il n'y a qu'à voir Tom qui avec son expérience d'un repas unique dans un Hippopotamus local a réussi a tenir toute l'émission en récitant des listes d'ingrédients de plats collecté sur Google.pt. Ne parlons pas de SC qui lui a comme bilan gastronomique 15 jours de vacances à 12 ans avec la fille du concierge et qui en plus a réussi lors, donc, d'un Top 7 des meilleurs mets a nous placer une proposition d'un plat qu'il n'a jamais goutté ! Ces deux hommes sont pleins de talents.

Je suis sur qu'ils seraient capables de faire le Top 5 des meilleurs films de Woody Allen qu'ils n'ont pas vu.

Maintenant la troisième star de cette émission. Fred. La fondation. Le mur porteur. Le certified garantie du classement final. Je vous avoue que je suis incapable malheureusement après écoute de vous citer un seul plat de ce top 7 dont je n'ai jamais compris les noms qu'ils ont mâchouillé mais je me suis régalé  à écouter Fred.  Chaque plat qu'il parlait était une musique douce avec tout le romantisme pour rendre la morue trempée dans de l'huile, délicate. A la fin de l’émission je n'avais qu'une envie c'était de prendre un billet d'avion et de partir dans sa famille découvrir ces plats. Je m'imaginais avec des sabots mangeant avec une cuillère en bois des plats locaux dans une bonne ambiance, tapant l'épaule de l'oncle en regardant la mamie amener la marmite. Puis en fin de soirée on serait parti boire quelques verres dans les bars du coin en draguant quelques femmes à barbes locales. Un régal.

Pour toutes ces raisons, voilà comment avec un sujet improbable rendre une émission intéressante. Bravo messieurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×