Aller au contenu
Ce sujet
SuperCaddy

Top Moumoute : le podcast des classements

Messages recommandés

il y a 17 minutes, SuperCaddy a écrit :
 
Malheureusement j'ai toujours chanté comme une m**de et je n'ai jamais su jouer d'un instrument. Même la flûte en primaire c'était un carnage.
 
...
 

Le succès est immédiatement au rendez-vous, si ce n'est que plus personne n'écoute l'émission. 

 

...

 

 le projet est abandonné avant même l'enregistrement d'un pilote.

 

la%20strategie%20de%20l'echec.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jour 1 : le concept et le nom

J'écoute beaucoup de podcasts. Super Ciné Battle parce que comme tout le monde j'aime les classements, 2 Heures de Perdues parce que comme tout le monde j'aime rigoler, Distorsion parce que l'accent québécois c'est merveilleux... Pour faire court, j'aime bien apprendre 2-3 trucs pas indispensables tout en riant un peu. C'est dans cette direction là que je veux aller à mon tour de l'autre côté du micro. En revanche peu importe que ça parle de ciné, de séries TV, de jeux vidéo ou d'histoire. Dans l'idéal j'aimerais bien que ça parle de tout d'ailleurs.

 

large.hqdefault.jpg.e122d9e12c4826b84d1e

Je suis pour l'éclectisme.

 

Ah et comme je le disais, j'aime bien les classements. Les classements de films par décennie de Super Ciné Battle, les classements de la discographie de Dave Grohl ou de la filmographie de Tom Cruise dans After Hate, le classement des meilleurs albums de Michel Sardou dans Stockholm Sardou... Du coup je ferais bien un podcast de classement pour tout le reste : les séries TV sur la mafia, les films avec David Hasselhoff, les albums d'Astérix, les Wrestlemania, l’œuvre de Patrick Sébastien, les destinations idéales pour picoler, les shows du Super Bowl, les pires commentateurs sportifs, les livres de Stephen King, les comics, les épisodes de Black Mirror... L'idée serait de se limiter à chaque fois à un top 5 et de s'en servir de prétexte pour se laisser aller à quelques anecdotes et recommandations. Avec deux ou trois compagnons de jeu, ça doit pouvoir donner quelque chose de sympa et pas prise de tête.

Voilà pour le concept. Il me faut maintenant un nom. Topito ? Déjà pris. Top à la vachette ? Trop Guy Lux. Mmmh, pas facile... Heureusement, comme dans toutes les belles histoires, c'est le moment que choisit le destin pour m'adresser un clin d'œil. Alors que j'appuie machinalement sur ma télécommande en continuant de cogiter, je tombe sur Les Enfants de la Télé version Ruquier. Nelson Monfort est en plateau et Ruquier ose une question que personne n'avait jusqu'alors posé : « Nelson, ce sont vos vrais cheveux ? ». Le mec la joue incrédule et répond « Bien sûr que oui, voyons !». Mon esprit se perd. Je revois ce brave Nelson dans les années 90, le crane plus que dégarni, et observe la magnifique toison bouclée qu'il arbore aujourd'hui. Tellement évident qu'il porte une moumoute bordel !

Moumoute... moumoute... Top Moumoute ! Archimède avait son Eurêka, j'ai mon Top Moumoute. Ça a peut-être moins de gueule, l'histoire jugera. En attendant, plus besoin de chercher un titre. La prochaine étape ? Trouver les hommes qui accepteront de faire joujou avec moi derrière un micro.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Est-ce que tu as déjà été en Polygamie?

GG pour le projet, on va suivre ça avec plaisir!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jour 2 : l'équipe et le logo

Je l'ai déjà dit, je ne suis pas un animateur né. Mon expérience se limite à un épisode du Bar des Sports et même si on s'était bien marré, la performance était loin d'un Drucker, d'un Ardisson ou même du mec avec une tête flippante qui anime les jeux de KTO. Heureusement j'ai d'autres qualités pour compenser : je suis bosseur quand un projet me motive, j'apprends vite et j'aime l'idée d'avoir des esclaves de diriger une équipe. Ça tombe bien : j'envisage de bâtir les émissions sur un format à trois, avec un casting tournant qui mêlerait selon les sujets des habitués ou des invités. Mieux : j'ai déjà une petite idée des zozos qui pourraient m'accompagner.

Il y a trois ans, je passais une soirée par semaine sur Skype en compagnie de quelques membres du forum. L'essentiel de ces trois heures hebdomadaires était consacré à Football Manager, mais à l'autre bout du fil la conversation partait dans tous les sens avec à la clé quelques fous rires mémorables. Or si je ne joue plus au coach virtuel depuis longtemps, je suis un peu nostalgique de ces discussions animées. Et je suis sûr qu'une pauvre âme égarée dans un RER ou un embouteillage préférerait passer une heure à les écouter qu'à ruminer sur son sort.

Les hommes dont je parle sont tous bosseurs, motivés et drôles. Et puis il y a @General_doc2 aussi. Tous ceux qui ont un jour croisé sa route sur le forum sont convaincus que c'est un gros conn**d, mais pour avoir passé un peu de temps avec lui je pense pouvoir dire que c'est tout au plus un p'tit m**deux. En plus du barbu lorrain ils sont trois : @safet_susic, @Klassikal et @Zoli. Autour d'eux, je m'imagine bien faire graviter d'autres amis et/ou membres du forum pour traiter les sujets dont ils sont spécialistes : @Piercy pour les jeux de société ou les jeux TV, @Introl pour les activités hors jeu à Vegas... (je sais que je ne vous ai pas contacté avant les mecs, mais considérez ça comme une invitation officielle). Mais avant d'en arriver là, il me faut obtenir l'accord de mes quatre piliers de bar. Je leur adresse donc un bref topo sur Skype et guette leurs réactions...

"Super idée !", "Carrément partant !", "Tu es notre lanterne au milieu cet océan de médiocrité dans lequel nous nous complaisons depuis si longtemps" : j'avoue que je ne m'attendais pas à un enthousiasme aussi débordant. Général pinaille certes un peu et trouve à redire sur certains détails, mais je n'en attendais pas moins de lui compte tenu de son manque de jugeote chronique.

À cet instant, le nom d'un cinquième larron est même évoqué. Alors que je balaie quelques-uns des thèmes susceptibles d'être traités dans le cadre de l'émission, zoli émet l'idée d'intégrer @Pokeralho à l'équipe. "La culture populaire du Portos ferait merveille", ajoute-t-il avec ce racisme ordinaire qui le caractérise. Je me remémore soudain ces soirées passées à écouter Claudio entonner le générique de Moi Renart ou des tubes des années 80. Je suis convaincu : sa présence au casting nous permettrait d'élargir avantageusement notre palette de thèmes. Malheureusement, après de longues secondes de réflexion, le principal intéressé ne l'entend pas de cette oreille et décline la proposition. Qui suis-je pour l'en blâmer ? Après tout, même Tom Selleck a un jour refusé d'incarner Indiana Jones.

 

 

Qu'importe, je suis désormais entouré de quatre candidats aux deux strapontins de chroniqueurs disponibles lors de chaque émission. La rotation se fera naturellement au gré des disponibilités et surtout des centres d'intérêt de chacun. Pour y voir plus clair, je leur soumets rapidement une proposition de line-up pour une quinzaine d'épisodes et chacun y pioche ses thèmes de prédilection. Seuls quelques sujets ne trouvent pas preneur : tant pis, on les gardera sous le coude pour plus tard. Comme je le disais, l'idée à moyen terme est de toute façon de tendre ponctuellement le micro à d'autres intervenants. Je songe même à une émission un peu plus girly de temps en temps avec deux chroniqueuses.

Mais ne mettons pas la charrue avant les bœufs. Dans l'immédiat il y a de nombreux soucis logistiques à régler, dont quelques-uns qui laissent planer le doute sur la viabilité même du projet. Le premier d'entre eux n'est toutefois pas le plus compliqué à surmonter : la création d'un logo. Bonne nouvelle, Safet a justement un ami graphiste qui est prêt à nous donner un coup de main. Je me contente donc de coucher sur papier quelques lignes directrices, et le talent de l'artiste entre en jeu pour les sublimer. Avec à la clé quatre propositions :

 

large.5af5a8bbe22c4_0E4290285BF8B72C13F0

 

Deux candidats retiennent immédiatement notre attention : le jaune et le chien. Safet a un coup de cœur pour le second, mais un consensus se dégage assez vite autour du premier. C'est donc désormais officiel : Top Moumoute n'a pas de matériel d'enregistrement ni d'expertise technique, mais il a un logo qui déchire. Et à cet instant c'est bien ça le plus important.

 

large.5af5a8ef87f88_Petitlogo.jpg.de37fa

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)
Jour 3 : un peu de technique
 
Tout le monde l'a maintenant bien compris : Top Moumoute n'a pas l'ambition d'atteindre un niveau d'excellence en terme de production ou de rendu audio. Pour être franc, on veut juste passer un bon moment et en faire profiter quelques auditeurs. Pour autant, il nous faut quand même atteindre un niveau de qualité sonore suffisant pour ne pas rendre l'expérience pénible.

Il nous faut donc surmonter plusieurs obstacles. Le premier d'entre eux, c'est l'éloignement géographique. Loin des installations haut de gamme du studio de Club Poker Radio, nous devrons nous contenter de conversations en calbut sur Skype. Avec tous les désagréments que c'est susceptible d'engendrer.

Le matériel est également un sujet important. Mon micro-casque milieu de gamme ne répond pas tout à fait à notre niveau d'exigence. Je me lance donc dans la lecture de nombreux tests et comparatifs de micros considérés comme idéaux pour des podcasteurs. Tout le monde semble s'accorder sur la nécessité d'un micro à condensateur, mais la gamme de prix s'étend grosso modo jusqu'à 500 euros. Inutile cependant de viser si haut car je ne me vois pas suggérer un tel investissement à mes collègues, surtout sans la moindre garantie que le projet ira à son terme.

Heureusement il existe aussi des alternatives bon marché qui, de l'aveu collectif, proposent un excellent rendu. C'est le cas du Samson Meteor disponible pour la modique somme de 45 euros. Mon choix s'arrête donc sur ce modèle. Si d'aventure nos essais se passent bien et que le podcast survit à ses premiers épisodes, alors nous passerons peut-être à la gamme supérieure. En attendant, safet et Klassikal font aussi l'acquisition de ce modèle. Mika et Général (qui disposerait selon ses dires d'un micro-casque de balla) se laissent quant à eux le temps de la réflexion. Cet épisode me permet de constater d'emblée qui sont les plus motivés au sein de l'équipe.
 
 
large.Samson-Meteor-Mic-1.jpg.968e659399
L'heureux élu
 
 
Pour ce qui est du montage/mixage, je sais déjà que je m'appuierai sur le logiciel gratuit Audacity. J'ai été amené à bidouiller quelques trucs dessus ces dernières années et je le trouve aussi intuitif qu'efficace. Pendant deux jours, je dévore donc des dizaines de tutoriels pour affiner ma connaissance du logiciel.

La question du procédé d'enregistrement est plus épineuse parce qu'Audacity n'est pas le mieux armé pour enregistrer une conversation Skype entre plusieurs personnes. D'autres logiciels payants le permettent, mais Général me suggère une autre idée qui (spoiler alert) se révélera foireuse : utiliser mon second ordinateur avec un autre compte Skype pour enregistrer notre conversation.

Inconscients de notre bévue, nous prenons rendez-vous pour l'enregistrement d'un pilote. À cet instant, et même si nos premiers tests avec le nouveau micro sont franchement concluants, je suis convaincu que cette soirée n'accouchera pas d'un premier épisode diffusable. En revanche, elle devrait avoir pour mérite d'identifier nos lacunes et ainsi de pouvoir les corriger. Oui mais voilà : j'ai beau expliquer tout ça à Safet, il ne peut pas s'empêcher de ressentir beaucoup de pression avant de bredouiller ses premiers mots face à un public d'auditeurs virtuels. Je le comprends. Contrairement à Général et moi, il n'a strictement aucune expérience dans cet exercice. Et par dessus le marché le pauvre semble avoir épuisé ses réserves de Rennie Déflatine.

De mon côté, je ne suis pas tout à fait serein mais pour une autre raison : mon second ordinateur (celui prévu pour l'enregistrement si vous suivez bien) est en pleine mise à jour Windows. Et depuis deux heures, le compteur est désespérément bloqué à 95 %.
 
 
large.5af9766371c76_Blocagemisejour.jpg.
What could go wrong ?
 
 
 
Après quelques calculs mathématiques extrêmement poussés, j'estime que nous n'aurons pas le temps d'enregistrer un épisode entier avant son redémarrage automatique, mais qu'en se limitant au premier de nos deux thèmes ça devrait passer crème. C'est donc décidé : on se lance !

À ma grande surprise, ces débuts se passent plutôt bien. Après quelques petits balbutiements, chacun trouve vite son positionnement. Les échanges sont dynamiques. Safet a un poil tendance à se reposer sur la lecture de ses fiches, mais pour le reste c'est une vraie révélation. J'étais déjà fan de ses vannes et de ses toshops pourris, mais manifestement il ne lui faudra pas longtemps pour être à l'aise au micro. Quant à Général il a une grande qualité : on s'attend toujours au pire avec lui, et du coup on n'est jamais déçu.
 
Trois quarts d'heure plus tard, c'est totalement satisfait que je conclus cette première partie et prends la direction de l'autre ordinateur afin de sauvegarder notre conversation. Je grimpe les escaliers, traverse la chambre de mon fils qui dort déjà depuis un moment, fais coulisser lentement la porte de mon bureau et... constate que ce put**n d'ordinateur vient juste d'amorcer son redémarrage.
 
Comme un interne qui continuerait de prodiguer un massage cardiaque plusieurs minutes après l'heure du décès (ouais je regardais Urgences), je nie l'évidence et me lance avec l'énergie du désespoir dans une fouille du répertoire d'Audacity. En vain. Le constat est implacable : personne n'aura jamais la chance d'écouter le vrai pilote de Top Moumoute. Même pas nous.
 
Résultat de recherche d'images pour "oscars applause gif"
Modifié par SuperCaddy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'idée d'utiliser un 2e pc pour enregistrer était absolument brillante. 
Elle a d'ailleurs été acclamé par tout le monde quand je l'ai eue, révélant une fois encore mon génie créatif. 


J'y peux rien si tes capacités d'anticipation en terme d'organisation ont fait échouer cet enregistrement qui aurait pu valoir très cher quand on atteindra les sommets.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jour 4 : Lost in la Mancha ?

 

C'est avec un esprit revanchard que je prends rendez-vous quelques jours plus tard avec safet et cette fois Klassikal. On aurait pu remettre le couvert avec Général autour des mêmes thèmes, mais l'idée ne nous emballe pas beaucoup et il nous semble préférable de laisser un peu de temps avant de réenregistrer cette émission. Nous optons donc pour deux nouveaux sujets de discussion.

 

La soirée s'annonce prometteuse. Manifestement, Safet a déjà gagné en aisance. Pour sa première, Klassikal paraît d'ailleurs faire quelques complexes face à la maestria de son collègue. Un être normalement constitué oublierait tout ça en s'empiffrant de chocolats ou en vidant quelques bouteilles. Lui réagit autrement : il se lance dans des monologues de 25 minutes. Dans la mesure où l'émission est censée durer entre 1h et 1h15, la phase de montage devrait être sympa. Et puis Tom m'a amené une bière exceptionnelle à la maison il n'y a pas très longtemps, alors je vais encore attendre un peu avant de le licencier.

 

Cette fois l'ordinateur ne fait pas des siennes. Je me retrouve donc en possession du premier enregistrement de l'histoire de Top Moumoute. Seul bémol : la qualité sonore n'est pas aussi bonne que nos tests respectifs avec nos micros le laissaient espérer. Pour autant l'émission est relativement audible et je me lance donc à corps perdu dans de longues heures de montage. Normalisation, compression, égalisation... Je coupe par ci, j'ajoute un jingle par là. Le générique, lui, a déjà été choisi il y a un moment parmi les milliers de titres libres de droits disponibles sur la Toile : A Bouquet of Roses de DJ Quads.

 

 

 

 

J'aurai sans doute l'occasion de revenir une autre fois sur les joies et longueurs de la phase de montage. Pour l'instant, je me contenterai de préciser que le calvaire s'achève sur la finalisation d'un épisode d'environ 1h10. Ni la qualité audio ni le rythme ne sont 100 % satisfaisants, mais pour un galop d'essai c'est tout à fait honorable.

 

J'envoie le fichier à mes compères pour qu'ils aient un premier aperçu de ce que peut donner le podcast. Je pense en particulier à Général et zoli qui n'ont pas pris part à cette soirée d'enregistrement. Leurs réactions sont mesurées. Heureusement il y a safet, notre employé du mois. C'est lui qui va se charger d'apporter un petit rayon de soleil dans notre ciel morose. Il envoie le fichier à quelques amis triés sur le volet qui, tous, se montrent globalement séduits. Oui mais voilà, difficile de faire confiance au jugement de personnes qui se sont liées d'affection avec safet. Notre employé du mois est comme un mogwaï : on a envie de le caresser (en tout bien tout honneur), de lui sourire ou encore de lui fredonner une chanson de Katy Perry, mais certainement pas de lui balancer de l'eau à la gueule, de le nourrir après minuit ou de lui dire que son podcast c'est de la m**de.

 

Bien mais pas top : voilà la conclusion que nous inspire ce coup d'essai. Il nous faut donc faire mieux et c'est avec cette ambition que je retrouve bientôt Général et safet pour réenregistrer ce fameux épisode crucifié par un redémarrage intempestif de l'ordinateur. Cette seconde tentative est nécessaire mais pas très motivante : difficile de faire preuve de naturel quand on connaît déjà la ligne directrice de ses partenaires. Un nouveau coup du sort va de toute façon nous épargner cette corvée : la liaison Skype est de très mauvaise qualité, et elle donne l'impression d'avoir deux cousins de Wall-E au bout du fil. Absolument impossible d'enregistrer dans ces conditions et après plusieurs tentatives, nous lâchons l'affaire avec le moral dans les chaussettes.

 

Quand je vais me coucher ce soir-là, je ne me brosse pas les dents. C'est peut-être un détail anodin mais ça soulage ma conscience d'en parler. Ce qui est moins anodin, c'est que je me réveille au milieu de la nuit avec la solution à (presque) tous nos problèmes : au lieu d'enregistrer la conversation Skype, il suffit que chacun des intervenants enregistre directement le son de son micro et que je fusionne toutes les bandes par la suite. C'est tout con, mais ça nous assure un son plus propre tout en rangeant au placard les soucis liés à Skype.

 

Quand j'expose l'idée le lendemain au reste de l'équipe, tout le monde se sent très bête de ne pas y avoir pensé avant. En même temps, quand tu as passé la trentaine et que tu intègres le casting d'un podcast intitulé Top Moumoute, il faut bien reconnaître que tes chances de décrocher un jour un Prix Nobel ne sont pas très élevées.

 

Toujours est-il que l'indice de confiance fait un bond important. La veille le projet semblait dans l'impasse. Aujourd'hui je peux affirmer sans trop de risque que Top Moumoute verra bien le jour. Pour autant le plus dur commence : tenir le rythme sur la durée et limiter au maximum la proportion d'épisodes médiocres. Ah oui, et il faut aussi qu'on ait quelques auditeurs pour que ce soit marrant. Parce que pour l'instant Top Moumoute sur Twitter c'est deux abonnés et en plus ils font partie de l'équipe.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)

Theme #1 - Le top des fringues que t'achetes un peu bourre sur Amazon prime apres l'avoir vu au cinema mais en fait t'as l'air ridicule dedans.

 

#3-Le survet en cuir jaune de Moonraker ou tu transpires comme un porc apres 2 minutes de course. De loin t'as l'air d'un eboueur.

lois-chiles-photos.jpeg

 

#2-La veste blanche avec un scorpion dans le dos de Drive ou tu fais peur a personne

Drive_Scorpion_Ryan_Gosling_Bomber_Jacke

 

 

#1-Un grand blond avec une chaussure noire ou tu choppes un rhume en un coup de vent

ac51b360df2ebfdfbba55a59ee35cbc4.jpg

Modifié par fix

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

English
Retour en haut de page
×
Rozvadov: WSOPE 2018
Rozvadov: WSOPE 2018