Jump to content
This Topic
veunstyle

Coverage des WSOPC Marrakech 2018

Recommended Posts

Marrakech en janvier, bonheur toute l'année

salle_pleine.JPG

 

Mardi 23 janvier, la tradition m'autorise encore à vous présenter mes meilleurs flips pour cette année 2018, et la santé bien évidemment ! Comment ça va de votre côté ? Parce qu'ici, à Marrakech, je peux vous assurer que la vie est belle pour tout le monde. Cet après midi, le soleil a fait une apparition remarquée et appréciée de tous, avant que les joueurs n'entament le premier véritable marathon qui méritera une couverture médiatique toute la semaine sur le CP : les World Series Of Poker Circuit Marrakech, avec ses 10 bagues de champion à distribuer.

Impossible de vous cacher plus longtemps que l'engouement est déjà assez fou, et que les chiffres montrent une hausse de l'affluence sur tous les premiers tournois : "Ce weekend, c'était la folie au casino !", me confiait un floor, "on a eu une liste d'attente qui dépassait nos espérances, le cash game tournait à bloc également, à tel point qu'il a fallu ouvrir la salle Jean Bauchet plus tôt que prévu". Il s'agit de la salle que vous voyez en photo au dessus, et qui profite actuellement à tous les gambleurs du troisième tournoi de ces WSOPC, récompensé d'une bague, le Deepstack à 6 000 Dirhams Marocains, soit 550 beaux euros. 

L'an passé, Samy Salah, @Choop et @poloker06avaient notamment animé la table finale de ce tournoi, finalement remporté par le premier nommé. Samy était reparti avec 335 000MAD, soit environ 30 000€. On parie que le vainqueur de cette année remportera plus ? Pour le moment, les chiffres vont dans ce sens en tout cas : 290 inscriptions ont enregistrées à la fin du level 5, soit plus d'une vingtaine par rapport à 2017.

 

fini.gif?w=240

 

Ah ça oui, c'est pas fini ma chérie, loin de là, ce n'est que le début même. Si ce deepstack à 550€ ressemble à une mise en bouche pour tout le monde, dès demain, les choses très sérieuses débuteront, avec notamment le Highroller à 1800€ qui commencera à 16h, puis le Main Event, day 1A, qui débutera jeudi, à partir de 13h. 

Ce sont bien ces deux tournois qui occuperont les grandes lignes de ce thread, avec vous le verrez, déjà beaucoup de visages connus du circuit, toujours aussi avides de gros billets bleus Marocains.

Tableau des tournois de ces WSOPC Marrakech 2018

Quelques visages du deepstack 550€

 

jerome_sgorrano.JPG
Jérôme Sgorrano est présent dans son fief du Saadi

 

guigon_quignard_halimi.JPG
Bernard Guigon, Pierre Antoine Guignard, Rony Halimi, on devrait avoir pas mal de tables de ce calibre toute la semaine

 

gaelle_merlin.JPG
Que pensez vous de virage ? Moi il me rappelle les bons souvenirs du WiPT, quand Pierre Merlin s'imposait face à Gaëlle Baumann. Bonne chance quand même au mec au milieu qui se demande ce qu'il fout là

 

eyal_bensimhon.JPG
Face à elle, Gaëlle a trouvé Eyal Bensimhon : "je me souviens l'avoir joué à Prague..." m'a juste confié Gaëlle, "il joue beaucoup de coups sur cette table". Avec une dégaine pareil, qui l'aurait imaginer nit ?

 

oulmekki_ouassini.JPG
Regardez bien ces visages, je pense que vous n'avez pas fini de les croiser cette semaine. Selim Oulmekki et Ouassini Mansouri sont bien décidés à ne pas repartir les doigts vides

 

gwendoline_laurent_daw.JPG
Parmi les habitués, on pense aussi à Gwendoline Laurent Daw...

 

aurelie_reard.JPG
... ou encore à Aurélie Réard, les deux jeunes femmes ayant déjà bien rouillées ces tables du Es Saadi

 

espagnole.JPG
Marrakech c'est aussi le paradis des Espagnols, et à chaque festival, on découvre toujours plus de nouveaux visages

 

volatile_meche.JPG
Gaëlle n'est pas seule à porter le W, @rLewis mais aussi Guillaume Diaz sont bien là. Un @volatile38qui n'a pas perdu de temps pour remporter sa première bataille de mèche face à son voisin Italien

 

mustapha_kanit.JPG
Alors que de son côté, Mustapha Kanit a complètement délaissé le logo

 

francois_pirault.JPG
Lui l'aurait bien porté le logo W. Sauf qu'il n'a terminé que runner up de la Top Shark Academy. lol "que". François Pirault a le regard du mec qui ne faudra tout de même pas trop embêter cette semaine

 

 

Les bases sont posées, ça c'est fait ! Gardez cet onglet ouvert toute la semaine et venez faire un petit coucou de temps en temps. Je vous donne rendez-vous demain, mercredi 24, pour suivre la fin de ce tournoi et le début du HR.

 

giphy.gif
Je déclare l'édition 2018 des WSOPC Marrakech... ouverte !

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Reda Benjelloun, premier vainqueur d'une bague WSOPC

BENJELLOUN_REDA.jpg
Reda Benjelloun
Photo ©Casino Es Saadi
 

 

Buy in : 4 000 MAD
132 inscriptions

 

Vainqueur - Reda Benjelloun : 10 619 €
Runner up - Kamel Atoui : 7 168 €
3e - Bernard Grafouillere : 5 133 €
4e - Mohamed Dris Abdelnbi : 3 717 €
5e - NC (m'avait pas manqué lui) - 2 788 €
6e - Habib Berdai : 2 124€
7e - El Mostafa Ederoua : 1 708€
8e - Ahmed Loukah : 1 425 €
9e - François Touri : 1 186 €

10e - Mohamed Bendali : 1 009 €
11e - Fadhil Farag : 867 €
12e - Arnaud Paul : 761 €
13e - Denis Laurent Croughs : 761 €
14e - Alexander Bersnev : 690 € 
15e - Rakesh Lalwani : 690€

Share this post


Link to post
Share on other sites
Smain Mamouni et les autres

smain_mamouni.JPG

 

Il est 20h en France, et je vois que certains s'impatientent. Les nouvelles arrivent, qui est pressé ? La nuit va être longue et en plus de ce tournoi deepstack, il faudra aussi garder un oeil sur le Highroller. La bulle a éclaté, les choses sérieuses vont commencer et je vais enfin pouvoir vous conter tout ça.

Un jeune homme s'est suicidé à la bulle. Pas littéralement, mais son move n'est pas à montrer dans toutes les écoles de poker. C'est le chipleader actuel qui a fait sauter cette bulle, Smain Mamouni (photo), l'homme qui trône derrière un tapis de plus de 1,3 million, pour une moyenne à presque 400 000. Il a libéré les 54 derniers joueurs de ce tournoi, dont Gaëlle Baumann par exemple, très short à la bulle, mais qui a réussi à atteindre la 50e place pour un min cash de 12 000 MAD.

Pourtant, la journée de Smain Mamouni n'avait débuté "qu'avec" 130 000 : "J'ai gagné beaucoup de coups contre un joueur principalement, mon voisin d'en face. Dès qu'il remportait un gros pot, je récupérais les jetons dans la foulée". Et c'est donc lui qui a éclaté la bulle : "J'ai open :8x:7x payé par mon voisin de gauche, et j'ai plutôt bien floppé, puisque c'est venu :Jx:Tx:9x." Quinte floppée ! Mais alors comment soutirer de l'argent à son adversaire ? Smain a choisi l'option de trap en misant flop, checkant turn (une brique, un 4) et river (encore une brique, un 6). Sur cette dernière carte, son adversaire mise cher et Smain le pousse à tapis, certain de la force de sa main. Les deux joueurs possèdent deux tapis corrects, mais forcément, l'adversaire de Smain est décontenancé. Il a fini par f*ck call avec As-Valet pour top paire qui s'est légèrement emballé. 

"J'avais 660 000 à ce moment là, et derrière, tout s'est passé comme prévu." Smain est aggro, tient plutôt bien les cartes et run décemment. Et oui, même en 2018, les recettes pour gagner sont toujours les mêmes. Le vainqueur du dernier WPT Deepstack de Marrakech en octobre dernier, connait parfaitement la route pour aller au bout. Y'a plus qu'à.

 

terzian_docfun.JPG
Et parmi les adversaires de Smain, on a une table sympa, composée notamment de Dominique Terzian et @docfunici...

 

yousfi_sgorrano.JPG
... mais aussi Said El Yousfi et Jérome Sgorrano. Le premier avait remporté le leaderboard de ces Series il y a deux ans, alors que le Belge remportait sa première bague WSOPC l'an passé ici même, sur un tournoi de PLO

 

zoo.JPG
Quelques belles bêtes sont encore dans ce tournoi à 36 left et je ne parle pas du Rabbit et de son ami le chien roi...

 

anas_tadini.JPG
... mais plutôt de joueurs du style Anas Tadini...

 

PFT.JPG
... Paul François Tedeschi...

 

fabrice_casano2.JPG
... ou encore Fabrice Casano. Il y a aussi beaucoup d'Espagnols, et donc de "NC" dans le field, prions pour qu'ils découvrent tous la porte de sortie avant la finale tout de même...

 

La route est encore longue et certains se demandent déjà si le tournoi trouvera un vainqueur au bout de la nuit. Je vais bet que non perso. Je pense que le vainqueur soulèvera tranquillement sa bague demain après midi, à la fraiche.

 

tableau_day2.JPG

 

Ils ont bust dans l'argent 

42e - Karim Lehoussine : 12 000 MAD
46e - François Pirault : 12 000 MAD
50e - Gaëlle Baumann : 12 000 MAD

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Un highroller de qualité

Mateusz_Moolhuizen_dunke_samy_boujmala.J
@Dunkesera notamment confronté au Hollandais Mateusz Moolhuizen à sa droite et Samy Boujmala à sa gauche

 

La belle aventure Marrakchi de ces WSOPC se poursuit avec l'un des tournois phares du festival qui a débuté à 16h, le Highroller à 20 000 dirhams marocains l'entrée, soit 1 800 euros français ou allemands. Hollandais ça marche aussi. En échange de cette somme, chaque joueur reçoit 35 000 jetons, et 5 000 jetons de plus pour 200 MAD supplémentaires (le dealer bonus). J'ai laissé filé les 6 premiers niveaux, à juste titre je vous rassure, sachant que beaucoup ont mis du temps avant de se décider d'arriver à table. 152 inscriptions ont pour le moment été recensées (dont 21 re-entry), soit plus d'une vingtaine par rapport à l'an passé. Il ne reste déjà plus que 111 joueurs. Rakesh Lalwani, Bernard Guigon, Romain Lewis, Guillaume Diaz, Luigi Macaluso, Frederic Rizzo, Achille Voltolina, Roger Tondeur, Karim Lehoussine, Chawki Fawaz ou encore NC, NC et NC, ont déjà pris la sortie. Heureusement, le re-entry est là, on peut parier sur le fait que la plupart de ces joueurs ont déjà, ou remettront très vite, une nouvelle bullet dans ce tournoi.

La journée se terminera sur les coups de 2h30 du matin, et il sera encore possible de s'inscrire demain, avant la reprise du jour 2 à 15h. 

 

medhi_hsissen_hassan_fares_ouass_compte.
Le tenant du titre Ouassini Mansouri (plein centre) devra batailler sur une table d'habitués, avec notamment Medhi Hsissen, Hassan Fares à sa droite, ainsi que Sebastien Compte à sa gauche

 

wappap_gwendoline_atoui.JPG
Wappap, en compagnie d'Antoine Rahal, Gwendoline Laurent et Kamel Atoui

 

vietfou_jo.JPG
A peine arrivé en ville, et bien qu'arnaqué par le chauffeur de taxi, Pierre Calamusa a débuté son tournoi en se faisant rapidement mettre le grapin dessus

 

sonny_NC.JPG
Remercions Sonny Franco qui nous aide à sa manière dans notre combat face au phénomène "NC"

 

rony_merlin.JPG
Le regard en coin, le muscle saillant qui moule le débardeur, Pierre Merlin ne rigole toujours pas sur ces WSOPC. Il bataillera avec Rony Halimi juste à sa droite

 

marius_conan.JPG
"Eh le petit jeune en face de moi, il fait toujours la gueule comme ça ? On dirait qu'il boude, c'est fou ça". Pamela Grafouillere vient de rencontrer Marius Conan pour la première fois de sa vie. Il va falloir qu'elle s'habitue à ce visage, car son grand frère Arthur Conan m'a confié que Marius avait récemment arrêté les études pour se lancer de façon plus professionnelle dans le milieu du poker. GL petit, et ne te brûle pas les ailes surtout !

 

arthur_conan.JPG
Toujours dans le coin pour surveiller de près son petit frère, Arthur Conan n'a évidemment pas laisser filer ce tournoi

 

javier_mamouni.JPG
Javier Tsunamy, le porte drapeau des Espagnols, participe à ce tournoi en compagnie d'un autre Mamouni, Mohamed le frère. Depuis le temps que je vous parle de Javier... et bien sachez que vous en apprendrez peut-être un peu plus sur lui bientôt, car il sera l'un des invités du Club Poker Radio, qui débutera jeudi. Enfin, si @Comancheréussit à prendre l'avion sans faire un malaise

 

espagne_reard.JPG
Pas la tête des meilleurs jours pour Alexandre Reard. Le team Pro Unibet n'a pas beaucoup de jetons... alors que l'Espagnol deux crans à sa droite en possède une tonne ! Cause à effet ? Probablement.

 

kamel_meriem_montury.JPG
Jean Montury est à Marrakech, et pour commencer, il partage notamment sa table avec l'ancien footballeur, Camel Meriem (premier plan)

 

leibgorin_baltazar.JPG
Encore des regs ? Oui oui, ils sont partout, on retrouve ici Michel Leibgorin face à Isabel Baltazar

 

tableau_Before_DB_HR.JPG

 

 

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Docfun s'accroche comme un diable

docfun2.JPG

 

Plus que 16 joueurs sur l'event Deepstack à 550€ ou 6 000 MAD. Et parmi eux, @docfun(photo) a sorti sa cape de supersurvivor. C'est presque comme celle de Superman, sauf que sa cape à lui sert plutôt à survivre dans ce tournoi.

"J'avais 100 000 à la pause diner là, après avoir notamment perdu 99 vs KK à tapis préflop, un coup qui m'a couté la moitié de mon stack, pour me faire tomber à 300 000. Mais je m'accroche et je suis revenu à 450 000".

Ça, c'était avant d'envoyer une nouvelle fois son tapis au milieu de la table, avec une paire de 8... payé par une paire de Valet. Flop... carré !

"J'ai 850 000 maintenant", ce qui correspond tout simplement à l'average, allez là ! 

 

espagnol_CL.JPG
Parmi les joueurs en forme dans ce tournoi, il y a cet Espagnol, l'un des 4 derniers ibériques survivants. Un compatriote à lui m'a confirmé qu'il tenait particulièrement bien les cartes, ce qu'a appuyé son voisin d'en face, Jérôme Sgorrano (en légère difficulté dans ce tournoi) : "Clairement, il est compétent, et très chiant à jouer hors de pos'." A surveiller. Dommage, on va devoir l'appeler NC.

 

anas_yannick_dupont_oliveira.JPG

Voilà un virage très intéressant et très bruyant. Anas Tadini a les yeux baissés. Pourquoi ? Car son collègue Portugais, deux crans à sa gauche, qui vient d'arriver à table, l'a tout de suite 3-bet. Anas a fold, et Henrique De Oliveira lui a tout de suite lâché un petit "Et ouais Anas, tu veux faire le shérif, mais ça ne se passera pas toujours comme ça". Culotté. Anas a simplement répondu par un petit "slowly my friend..." Ça aurait pu en rester là, sauf que pas du tout : le Portugais est tombé à 300 000, avant de chatter 44 vs AA et KK à tapis préflop (board J8765) puis de faire AK vs KK chez Yannick Dupont, le 3e larron installé au centre la photo. Un pot de 1,6 million, qui a rapidement tourné à l'avantage du Portugais, qui trouvait deux as sur la table. "Next", a balancé Henrique, un tout petit mot qui a fait monter Anas dans les tours : "J'ai pris un tour de pénalité pour avoir dit ça l'autre jour, et lui, rien ? C'est scandaleux". Tout est relatif avec Anas niveau scandale, mais pour le coup, ce petit "next" pas très sportif aurait aussi pu être sanctionné par l'arbitre. Bon après tout, Chapron siffle encore en ligue1, le monde n'est pas parfait

 

salle_full_sat.JPG
A part ça, un sat' géant tourne en ce moment pour le Main Event, avec pas moins de 157 joueurs, qui se battent pour décrocher l'un des 13 sésames mis en jeu. Je ne sais plus ou donner de la tête.

 

Quelques éliminés dans le deepstack 550

20e - Eyal Bensimhon : 20 000 MAD
22e - Bernard Graffouillere : 18 000 MAD
23e - Said El Yousfi : 18 000 MAD
24e - Barny Boatman : 16 000 MAD
25e - Laurent Azoulay : 16 000 MAD
26e - Fabrice Casano : 16 000 MAD
27e - Paul François Tedeschi : 16 000 MAD
32e - Dominique Terzian: 13 000 MAD
36e - Mickael Azoulay : 13 000 MAD

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est noel en janvier

Deux tables, il reste deux tables. Les choses se sont légèrement accélérées et un joueur en a parfaitement profité, un certain... Henrique De Oliveira, le Portugais dont je vous parlais juste avant. Débarqué sur une nouvelle table, après un dernier redraw, Henrique a disputé un coup funky. Enfin, lui n'a rien fait de mal. Mais son adversaire, Drisse Maouchi, a bien contribué à animer ce coup.

Minraise du Portugais à 60 000 depuis le bouton, payé par Drisse Maouchi en petite blinde. Puis sur un flop :Jx:9x:9x, Drisse place un check raise de 75 000 à 225 0000. La turn apporte une seconde doublette, un autre :Jx, et Drisse check une seconde fois. Henrique ne lâche rien et mise à nouveau 225 000. Réponse de Drisse ? Tapis pour 800 000. Snap call chez Henrique, qui retourne :Jx:6x pour full house ! Drisse ? :Ax:5x pour hauteur as. 

"Mais pourquoiiiiii tu lui as donné un million comme ça ?!! Pourquoiiiii?!" lui a envoyé pleine tête Anas Tadini.
"J'ai craqué, c'est comme ça...", lui a juste répond Drisse.

Bilan, à 12 joueurs restants, Henrique De Oliveira possède maintenant 3 millions de jetons soit 100BB ou 3 fois la moyenne, comme vous le sentez. 

 

henrique_CL.JPG
Henrique De Oliveira était presque crippled tout à l'heure... le voici large chipleader ! Ça fait rire jaune Smaïn Mamouni tout ça...

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonne chance meuf !

Il n'y a pas que les bagues dans la vie. Il y a aussi les petits sides events. L'un d'entre eux a débuté cet après midi, un tournoi bounty à 1600MAD qui a enregistré 101 inscriptions. Bon d'accord, le vainqueur n'aura pas la vie transformée à tout jamais, mais tout de même : "Je l'ai pris comme un sat' pour le Main Event", me confiait au dinner break Aurélie Reard, la seule et unique femme à avoir atteint la table finale quelques heures plus tard.

Le vainqueur empochera 22 400 MAD. La table finale débute maintenant. Bonne chance Aurélie au milieu de toute cette testostérone. 

 

finalistes_bounty.JPG
Les finalistes du tournoi Bounty

 

bounty.JPG

Share this post


Link to post
Share on other sites
Hasta la vista, baby

C'était un secret de Polichinelle pour beaucoup. Aujourd'hui, il est temps de vous dévoiler la vérité : Alexandre Reard est en fait un cyborg. J'ai essayé pendant tout ce temps de le prendre sous un angle humain, mais comme vous le constaterez sur la photo, sa nature robotique reprend parfois le dessus.

Si jamais vous en doutiez, je vous confirme cette information : Alexandre Reard est bien l'actuel chipleader du Highroller des ces WSOPC Marrakech. Ça étonne encore quelqu'un en 2018 ?

 

reard_CL.JPG
Reard2D2

 

Le mari de celle qui a rapidement pris la porte sur le tournoi bounty que j'évoquais juste avant (encore un tournoi où j'ai eu le nez creux tiens), a pris le contrôle de ce tournoi. Souvenez vous du post de présentation, un Espagnol trônait deux crans à sa droite avec une tonne de jetons. C'est fini ce temps là. Alex a joué des coups de poker, beaucoup de coups de poker, sans jamais aucune pitié pour ses adversaires. C'est ce que fait une machine, elle s'exécute, point barre. Et désormais, le patron, c'est lui, comme souvent.

"Je suis tombé à 28 000 au plus bas (sur les 40 000 de départ) sur le niveau 400/800", confiait le Team Pro Unibet Poker, "puis j'ai grind pour remonter à 50 000 environ. Arrive cette main où je 3-bet :Qc:Td, on est deux et le flop vient :Jh:Ts:2d, check check. Turn c'est un :2s qui ouvre un flush draw, il check je mise un quart du pot (4600) et il fait tapis pour 20 000. Je paye, il me retourne :8s:9s et je hold, pour monter à 80 000."

Alex me confie alors qu'il remporte énormément de coups sans showdown. Sans plus de détails, dommage, car c'est aussi tous ces petits pots qui font la diff'. Mais parlons plutôt des coups où l'on voit les cartes à la fin : 

"J'ai un petit histo qui s'est monté avec un Espagnol. Je l'ai 4-bet avec :Ax:2x un moment donné, il a fold et je lui ai montré le 2. Peu de temps après ça, timing parfait, j'ouvre une paire de Valets. J'open, payé une fois. L'Espagnol squeeze, je shove et il call avec TT, un coup qui m'a permis de passer les 200 000. Et enfin, un joueur open, je 3-bet :Ks:Kc, le joueur en BB cold call et l'OR paie également. Sur :Jd:9h:2c, je c-bet 10 000, payé deux fois. Turn une brique, un :5s, je mise 22 000, payé par l'OR. River c'est une :Qd, il check, je check et il me montre :As:9d !"

Il va finir par tous les rendre fous, vous verrez.

 

lewis_mateusz_meriem.JPG
Virage plus que sexy par ici, avec notamment deux joueurs de poker très talentueux, chacun à son époque, j'ai nommé @rLewiset Mateusz Moolhuizen. Et vous pouvez être certain que ni l'un ni l'autre ne se connait. Sans oublier l'ancien footballeur Camel Meriem en siège 3. Romain a bust sa première bullet, mais a remis le bleu de chauffe assez rapidement. Son retour s'est plutôt bien passé, puisqu'il a ouvert :6s:6d à son retour, payé par la BB, et si le flop :Kh:9s:7h n'a pas excité les foules (check/check), Romain a surement du savourer l'apparition d'une turn :6c lui offrant un brelan plus que masqué. Check, Romain mise 2 000 et se fait check raise à 7 000. "Je pense qu'il faut que j'arrête de juste call dans ces cas là, j'ai trop de value à relancer ici." Romain apprend petit à petit à jouer au poker au Maroc et clique à 16 000. C'est payé par le joueur en BB. La river est un :3d, difficile de faire pire brique, carte sur laquelle Romain va annoncer tapis 30 000 derrière le check de son adversaire. "J'ai trop mis..." réfléchit à voix haute son adversaire qui ne trouve pas le bouton fold. Il retourne :Ks:8d pour une simple paire de rois et un tirage quinte trouvée à la turn. Bienvenue au Maroc jeune padawan. Et pendant que Romain me racontait ça, tout en m'expliquant que Camel Meriem jouait plutôt en ligne, tight, mais sans trop faire d'erreurs, j'ai observé l'ancien Marseillais squeeze derrière un open UTG et un call. La parole est revenu chez l'OR qui a annoncé tapis pour environ 60 000. Le joueur intercalé entre eux deux passe, mais pas Camel qui pousse les jetons au milieu. Il place alors un petit "bien joué si t'as les As", avant de retourner KK et de découvrir QQ chez l'Espagnol. Après l'apparition d'un Roi sur le flop, Camel n'a même pas regardé la turn et la river, et a directement récupéré ses nouveaux jetons. Le voilà désormais à près de 120 000.

 

pirault_rabah_PFT_Conan.JPG
Un virage pour la postérité, qui a volé en éclats depuis. Paul François Tedeschi a changé de table et Marius Conan a disparu. Le corse de l'équipe Onpok a remporté un flip contre le jeune Conan, avant de disputer un coup marrant contre un Espagnol : "J'open 7 et 9 au CO, payé bouton, payé BB. Ça vient :9x:5x:4x, je c-bet 6 200, fold du bouton et check de la BB à 18 000. Je paie, turn :Jx, il check je fais 16 500 avec 30 000 derrière et il shove. Payé monsieur, il a 4 et 6 pour une paire et tirage double paire, ahah !" Le petit Polo s'éclate sur ce tournoi, lui qui tourne aux alentours des 160 000 désormais. Et le presque Top Shark deux crans à ta droite alors ? "Ah c'est lui ? Je ne savais pas. Oui, il joue bien, c'est sur". François Pirault possède environ 80 000, un tout petit moins que Rabah Ait Abdelmalek, au milieu de toute cette jeunesse, avec un bon 100 000

 

sonny_2.JPG
Pendant ce temps là, Sonny Franco cherche une solution sur internet pour monter des jetons. Parce que pour le moment, c'est loin d'être la joie, et il a même du passer par la case re-entry

 

tableau_HR.JPG

 

Ils ont busto (même si certains ont probablement re-entry)

@LeVietF0u-W, Jean Montury, Pamela Grafouillere, Marius Conan, Arthur Conan (c'est papa qui va être content), Rony Halimi, Samy Boujmala, Sonny Franco, Sebastien Compte, Bernard Guigon (encore), Fadhil Farag, Gaëlle Baumann, Guillaume Diaz, etc.

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Chaud d'action !

christopher_chaudey.JPG
Christopher Chaudey, chipleader du jour 1 du Highroller WSOPC

 

12 niveaux et direction le Theatro. Les joueurs du Highroller en ont terminé avec cette journée d'ouverture du Highroller à 1 800€ l'entrée. Sur les 183 inscriptions enregistrées aujourd'hui (sachant qu'il est possible de s'inscrire jusqu'à la reprise demain, 15h), 57 joueurs ont validé leur entrée pour le jour 2. Cela représente 8 inscriptions de plus que l'an dernier.

Et après une journée en dents de scie, Christopher Chaudey (photo) remporte le maillot à pois de meilleur grimpeur, lui qui a monté plus de 300 000 jetons pour commencer ce tournoi : "J'ai fait le yoyo toute la journée", me confiait-il avec un large sourire, "Je suis monté à 100 000, redescendu à 30 000, remonté à 100 000, redescendu à 30 000, toute la journée. Et puis dernière main, j'avais 200 000 environ et un mec m'a donné ses 100 000 restants." Un chipleader mystérieux, qui ne m'a finalement pas raconté grand chose. Qu'importe, l'essentiel est ailleurs, demain, c'est lui qui regardera dans le rétro tous ses adversaires, dans la course à cette bague WSOPC. 

 

famille_conan.JPG
Que le papa se rassure, même si les fistons ont envoyé quelques bullets dans la cagnotte, ils ont tous les deux validé leur ticket pour la suite

 

romain_leviet_PFT.JPG
Fin de journée entre coéquipiers, @LeVietF0u-W vient rediscuter avec Romain d'un coup qu'il a disputé à 10 mains de la conclusion. Il m'a raconté : "Je suis au bouton, je limp :Td:9d à 1600 avec 50 000 au début de la main. La petite blinde complète, la grosse blinde check, ça vient :Ah:Ts:2d, je c-bet à hauteur d'une blinde et la SB me relance à 3 blindes. Passe de l'autre, moi je call. Turn, c'est une doublette, un :Ac. Check/check. River une blank, un :6h. Et là il me fait all in pour 4 fois le pot ! J'ai tank tank tank... et fold. Il m'a montré Valet-Trois. Il m'a bien souillé..." Le Viet est touché (bien qu'il lui reste tout de même 95 000), alors que Romain a semble-t-il passé la seconde dans cette soirée. Même topo pour Paul François Tedeschi, qui fera partie des gros tapis de ce tournoi

 

 

tableau_HR_end.JPG

 

Reprise du tournoi à 15h ce jeudi 25 janvier.

 

Chipcount 

CHAUDEY    Christopher    314 500
FERRERO    Olivier    290 000
ATOUI    Kamel    240 000
DIEGUEZ        229 000
TEDESCHI    Paul François    228 500
REARD    Alexandre    213 000
TOUFIK        213 000
DIAZ    Gilbert    194 000
TONDEUR    Roger    182 000
FARES    Muhyedine    181 500
PIRAULT    FRANCOIS    179 000
DOMINGO        179 000
FARES    Hassan    174 500
LEWIS    Romain    163 000
JOSE        159 000
LEONARDO GONZALES        154 500
ARCE        150 500
TMV        150 000
SAMMER    Harald Mattheus    145 000
DANIEL        139 500
NFJM        138 000
MANGA    Steaven Alfred    135 500
HAZIZA    David    133 000
BROSKIJ    Krijn    132 000
MECHICHE ALAMI    Ali    131 500
SOL        130 000
IL DIEKO RATI VALE        126 000
CONAN    Marius    123 500
MOOLHUIZEN    MATEUSZ    120 000
ELMADANI    HAMAMSI    115 000
RGR        113 000
OUIRINI    Toufik    113 000
SOUPRAYENMESTRY    Jean    111 000
SHABALIN    Vladimir    110 500
BALTAZAR    Isabel    110 000
HSISSEN    Mehdi    108 000
AOUINE    Akim    105 000
BENSIMHON    Eric    104 000
PAUL        97 500
CHEVA        97 500
AIT ABDELMALEK    Rabah    95 000
CALAMUSA    Pierre    94 500
CONAN    ARTHUR    93 000
ABDELATIF        84 500
TABARELLI    MICHAEL    84 500
MERIEM    Camel    83 000
VEDRAL    David    75 500
ANTONIO        73 000
MEHALLEG    Mohamed    69 000
QUIGNARD    PIERRE ANTOINE    66 500
CELMINS    Matiss    56 000
DAVID        53 000
BERRADA    Jaouad    50 500
SEFRIOUI    Kamal    50 000
CHRISTOBAL THOMAS        46 000
IGNACIO        39 500
RAHAL    Antoine    35 000
MORENAS    Christophe Gerard    35 000
LAVAUX    Jules Jean-Pierre    30 500

 

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
@docfunbulle la table finale du deepstack 550€

docfun_bust_10.JPG
Ça fait toujours mal de finir à cette place là...

 

2h30 ici à Marrakech, heure à laquelle nous découvrons (enfin) la composition de la table finale. Que ce fut long pour en arriver là... On a perdu Anas Tadini, 11e, mais surtout, surtouuuut @docfunen 10e position ! Ce n'était pas vraiment le plan tout ça...

Sa dernière main, @docfunl'a disputé face à Smain Mamouni. Un coup développé, le voici le voilà : open du CPiste à 125 000 (sur 30/60), payé par Smain Mamouni en SB et payé par le joueur en BB. Sur un flop :8h:Jc:Jh, docfun c-bet à 125 000 et ne trouve qu'un client, Smain Mamouni. turn :Kh, une carte sur laquelle Smain décide de prendre le lead en proposant 250 000. C'est payé, et nous découvrons la 5e carte du board, une :Qs. Smain continue son agression et pousse son adversaire à tapis. Il doit rester un peu moins de 500 000 chez docfun, qui va assez rapidement call finalement. 

Smain retourne rapidement :Qc:Js pour une maison pleine, il s'agit bien évidemment de la main gagnante. docfun muck, mais la règle c'est de montrer les cartes dans cette situation là : :Kd:Th pour le CPiste, qui ne verra donc pas la couleur de la table finale. Son aventure s'arrête ici, et docfun tentera de se consoler avec les 37 000 MAD qu'il vient de remporter.

Dans la foulée, les neuf derniers joueurs se sont regroupés pour ne faire plus qu'un, c'est la table finale. Ils sont 9 mais rien n'assure que le vainqueur sera trouvée ce soir. En vérité, c'est même sur et certain qu'on ne le trouvera pas ce soir, puisque la partie s'arrêtera à 6 ou 7 joueurs restants. Ce qui veut dire que pour moi, elle va s'arrêter maintenant. Et on reviendra demain surveiller le finish.

 

TF_Deepstack_550.JPG

 

Chipcount de la table finale

Siège 1 - Sammy Berrehail : 1 080 000
Siège 2 - Jérôme Sgorrano : 735 000
Siège 3 - Manuel Lopez : 1 350 000
Siège 4 - Yannick Ansenne : 1 050 000
Siège 5 - Smain Mamouni : 3 150 000
Siège 6 - Pepe : 2 500 000
Siège 7 - Oliveira De Henrique : 2 170 000
Siège 8 - Inigo : 1 375 000
Siège 9 - Samir Tazi Mokha : 715 000

 

Echelle des gains

Vainqueur : 350 000 MAD
Runner up : 260 000 MAD
3e : 200 000 MAD 
4e : 160 000 MAD 
5e : 125 000 MAD 
6e : 97 000 MAD 
7e : 74 000 MAD
8e : 58 000 MAD
9e : 46 000 MAD 

La partie reprend sur les blindes 30 000/60 000, ante 10 000
Moyenne : 1 570 000

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fin du Deepstack, reprise du highroller, début du Main event

Nous avons appris au milieu de la nuit que la finale du deepstack 550 s'arrêterait finalement... à 9 joueurs restants. Autant dire que le choix était judicieux de partir un peu plus tôt.

Ils sont là, de retour, toujours 9, pour aller chercher cette bague WSOPC. Trois Espagnols, quelques Français, quelques Marocains, le casting n'est pas le plus excitant que la terre est connue, mais avec un peu de chance (c'est à dire si un Espagnol NC ne gagne pas), on pourrait tout de même avoir un beau vainqueur. Un certain Smain Mamouni, pourquoi pas ? Chipleader et plutôt doué avec des cartes en mains, Smain va probablement tout faire pour aller chercher ce titre, lui qui, on le rappelle, est le récent vainqueur du WPTD Marrakech en octobre dernier. Il y a des vies, et il y a des grandes vies à ce jeu.

 

tf_day3.JPG
Les finalistes du deepstack 550, de retour cet après midi pour en finir

 

 

Pendant ce temps là, le Main Event a débuté. Le troisième niveau est en cours, le tableau affiche 85 inscriptions pour le moment, et déjà trois éliminés : un Espagnol NC, Alexander Beresnev et Rony Halimi. 

Participent actuellement à ce tournoi : Javier Tsunamy, @O RLY, Eyal Bensimhon, Said el Yousfi, Bernard Guigon, Abdeladi Kondah, Michel Leibgorin, Pierre Merlin, David Pecheur, sans oublier bien évidemment Pedro, Carlos, Rodriguez, Juan, Lopez, Sebastian, Adriano, Alejandro, Jose, Manuel, Raquel, Roberto, Santiago, Valeria. Toda la familia quoi. 

Bon bon bon, c'est le début, il y a le deepstack à finir, le HR qui va reprendre d'ici quelques instants... comment faire pour se démultiplier ??

cecilia.JPG
Seule star de ce jour 1 actuellement présente sur le Main Event, Cécilia évidemment

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ça suffit les re-entry

5reentry.JPG

 

Il n'est plus possible de participer au Highroller, les inscriptions sont closes. Peu avant 14h, 11 joueurs se sont ajoutés à la liste. Au total, 194 buy in de 20 000MAD ont été déposés au cashier du casino, et comme vous le constatez sur la photo ci-dessus, certains s'en sont donnés à coeur joie. Pas de naming, ça ne sert à rien, souhaitons lui plutôt bonne chance, parce qu'en mettant 5 bullets (100 000 MAD tout de même), il va surement falloir aller chercher une très bonne place en table finale, pour envisager de commencer à gagner de l'argent.

Le prizepool d'ailleurs, qu'en est-il ? "C'est devenu la priorité absolue", m'a confié Alice, l'une des floors de ce tournois, "mais comme on a eu quelques re-entry avant la reprise, il faut tout recalculer. Sachant qu'à chaque fois, il y a trois personnes qui doivent valider tout ça, ça prend un peu de temps, tout est normal."

Pour rappel, l'an passé, le vainqueur avait battu un field de 175 inscriptions, pour empocher au final près de 50 000€. 20 joueurs étaient entrés ITM. On va attendre encore un peu pour en savoir plus sur celui ci.

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Plus de 70 000€ pour le vainqueur du Highroller

Elle s'est fait attendre un long moment, mais la voici enfin, la répartition du prizepool : 800 patates pour le vainqueur, des patates Marocaines qui, une fois transformée en frites européennes, pèsent près de 70 000€. 

Près de 300 000 MAD ont été ajoutés au prizepool, en comparaison avec 2017. Au total, 23 joueurs seulement empocheront de quoi rembourser le buy in d'entrée + le re-entry. 

 

Vainqueur : 800 000 MAD
2e : 560 000 MAD
3e : 390 000 MAD
4e : 280 000 MAD
5e : 210 000 MAD
6e : 160 000 MAD
7e : 128 000 MAD
8e : 100 000 MAD
9e : 77 000 MAD
10e : 63 300 MAD
11e : 63 300 MAD
12e - 13e : 55 000 MAD
14e - 15e : 49 000 MAD
16e - 17e : 45 000 MAD
18e - 20e - 42 000 MAD
21e - 23e : 40 000 MAD
 

C'est fini pour eux : 

Kamel Atoui, Mateusz Moolhuizen, Jaouad Berrada, David, Ignacio, Christobal, Cheva, Jose Luis, NFJM...

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×
PMU : Daily Legends
PMU : Daily Legends