Jump to content
This Topic
Touareg

Idées de business

Recommended Posts

J’ouvre ce thread afin de partager différentes idées de business.

Croire que l’on doit garder secret son idée est un sentiment bien naturel mais ce chemin est faux à mon sens.

Déjà les idées révolutionnaires sont extrêmement rares et bien souvent la mise en place et l’exécution sont beaucoup plus importante que l’idee En elle même.

Donc si le cœur vous en dit, exposons nos idées afin de profitez du regard des autres, je pense que cela pourrait éviter bien des erreurs.

Je commence.

Quand je vois le nombre de demandes ( potes, Famille et CP) pour que j’ai dès que la cagnotte du Powerball augmente

je me dis que cela pourrait faire un business.

l’idee serait de valider des tickets de Loto pour les gens extérieurs aux US afin de profiter des cagnottes monstrueuses mises en jeu dans le pays de Donald.

commissions sur le ticket et/ou sur les gains potentiels, il faut réfléchir au bon modèle.

Vendre du rêve a pas cher à toujours été un bon créneau.:)

Bien sûr cela sera basé sur la confiance, c’est un souci car autant les gens qui me connaissent savent, mais les autres?

Aussi, je m’interroge sur la légalité du truc, je voudrais pas avoir le FBI qui sonne à ma porte pour jeux clandestins.xD

En avant pour les commentaires et surtout à vos idées.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Touareg a écrit :

Quand je vois le nombre de demandes ( potes, Famille et CP) pour que j’ai dès que la cagnotte du Powerball augmente

je me dis que cela pourrait faire un business.

Juste: ça existe déjà en fait :) C'est interdit, mais ça existe. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un studio de cinéma porno. Avec des actrices en freelance dispo sur place pour les gens qui veulent tourner un film.

Moi je lourais juste la location des pièces et des caméras.

Ce que l'actrice et le mec font après ça me regarde pas.

 

Est ce que un avocat pourrait me dire si je tombe pour proxenetisme ou si ça passe ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, Owen Kellogg a écrit :

Un studio de cinéma porno. Avec des actrices en freelance dispo sur place pour les gens qui veulent tourner un film.

Moi je lourais juste la location des pièces et des caméras.

Ce que l'actrice et le mec font après ça me regarde pas.

 

Est ce que un avocat pourrait me dire si je tombe pour proxenetisme ou si ça passe ?

proxénétisme hotelier ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, Byshop a écrit :

proxénétisme hotelier ?

Bin je sais pas. Le porno c'est autorisé. Le cinéma aussi. Et le location de studio de cinéma aussi. Alors probablement que beaucoup de mes client mettront le cacheton sur la caméra et que le film sortira jamais.

Mais moi je suis pas responsable de ça.

Et puis c'est de l'art quand même.

 

Et ce que ça ce plaide ? Parce que ça fait un moment que j'y pense.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je réfléchis à monter une activité saisonnière sur Lyon et ses alentours de fondue au fromage géante et mobile - Façon traiteur, sur réservation en parallèle de mon taf actuel.  Achat d'un chaudron en cuivre + une 30aine de caquelon individuel 6 personnes pour les principales dépenses fixes. C'est une activité proposée en Franche Comté et Savoie mais nul par ailleurs d'après ma (très) rapide analyse.

Prix de vente de la fondue individuelle autour de 7€/p, ça permet de se placer niveau tarif par rapport à un traiteur donc d'être attractif?. Pas un marge énorme par contre mais peu d'investissement fixe, une part variable importante. Beaucoup d'inconnus...

chaudrons-en-cuivre-pour-cuire-0659855914.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, 4love&glory a écrit :

 

Prix de vente de la fondue individuelle autour de 7€/p, ça permet de se placer niveau tarif par rapport à un traiteur donc d'être attractif?. Pas un marge énorme par contre mais peu d'investissement fixe, une part variable importante. Beaucoup d'inconnus...

chaudrons-en-cuivre-pour-cuire-0659855914.jpg

J'aime beaucoup l'idée. Par contre tu fournis quoi ? Juste le fromage ? Le pain aussi ? Charcuterie ?

Le chaudron, il sert à quoi ? Les gens sont debout et viennent piquer dedans ou tu "verses" le fromage ensuite dans les caquelons avec une louche ? Je demande ça car je comprends pas bien comment marche l'installation. Imaginons t'as un événement de 80 personnes. Tu peux t'en sortir seul ?

La faiblesse évidente, c'est que c'est une activité saisonnière. J'imagine que t'auras quasiment aucune activité entre avril et disons octobre. J'imagine pas trop ça dans des mariages mais dans des foires, journées étudiantes, entreprises, événements sportifs genre fête de club, etc.

Ca peut être cool aussi de faire des petites animations sur les marchés en vendant des portions pour faire un peu de pub.

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'idée, c'est de fournir la fondue "clé en main" mais simplement pain fromage et éventuellement vins, couverts, caquelons, nettoyage. Le problème de charcuterie - salade - ... C'est de devoir respecter la chaîne du froid, en matière de stockage et transport, ça complique l'affaire.

Le chaudron, c'est pour servir la fondue à la louche une fois prête directement dans les caquelons. La viabilité économique (déjà juste je trouve) est possible seulement si je m'en sors seul.

Ce serait un projet complémentaire à une autre activité.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Obv pain, fromage, verre de vin, couvert, caquelon...

Après rien ne t'empêche de faire un p'tit plateau charcut' en option et de vendre du pichet/verre... salade osef, t'es un goret quand tu bouffes une fondue, on est pas venu là pour bouffer de l'herbe. -_-

En matière de stockage t'as de toutes façons le problème avec le fromage.

 

En tous cas je sais pas à quel point c'est viable hors Savoie/Franche Comté mais Lyon me semble quand même le bon spot pour tester.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non le fromage de type comté se conserve plutôt au sec en cave autour de 12-14℃.

Sinon, je m'occupe aussi de la "cuisson", je sers à la louche le fromage et éventuellement, je répond aux questions. Je nettoie tout le jour même, par contre je n'ai pas encore réfléchi ou je pourrai le faire. Mon appart actuel en plein Lyon n'est pas assez bien équipé pour du nettoyage de collectivité.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu vas vite passer 6 h pour un service faudra marger pour pas être un smicard sur ce business.

Appro, deplacement , mise en place, service, rangement, plonge, démarchage et organisation de l événement en amont etc c est chronophage. 

Faut compter 120€ de marge mini pour être zen , penser a un forfait au kilo de fromage, ou faire gonfler le prix par tête avec du vin compris, genre 12€ par personne avec une demi bouteille par tete.

Le fromage ça côté un bras faut gérer finement le tarif et la quantité...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Idée sympa que ce thread, même si je pense que si partager ses idées IRL est une chose, les partager sur un forum public où toutes les discussions sont tracables n'est pas forcément aussi judicieux.

Je me lance cependant, car parmi les quelques idées qui me travaillent ponctuellement, l'une me semble bien adaptée à l'exercice. Je me suis en effet toujours dit qu'il manquait à Google un annuaire des produits. 

Genre une plateforme web / app sur laquelle tu saisis une adresse (obv possibilité géoloc sur l'app mobile) et le produit que tu cherche (une aiguille pour gonfler un ballon, un jean taille 34 dans une fourchette de prix entre 60 et 100 €, un sushi-burito etc.)

Impossible bien sur de lutter avec Google sur la partie websearch, mais je pense que ce qui pourrait faire la différence c'est le côté 2.0 (3.0 ? :-)) de la recherche, avec du participatif. Bien sur une fois la machine lancée les magasins auront tout intérêt à référencer eux même leurs produits. Peut être même que ça peut être couplé avec un système de pré-commande (e-commerce) voir caisse in-shop.

J'avoue que je suis bien curieux de savoir si:
1/ Vous vous êtes déjà fait la remarque en cherchant sur Google que vous n'arriviez pas à avoir une réponse simple à la question "où trouver tel produit à proximité ?"
2/ Si vous seriez prêt en tant qu'utilisateur d'une telle plateforme à faire l'effort de référencer des produits, typiquement si quand vous ouvrez l'app, les demandes les plus fréquentes et non résolues dans votre localisation apparaissent.

P.S. Toujours chaud pour brainstormer sur des idées de business - celle ci ou d'autres, n'hésitez pas à MP :-)

Edited by Skip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, Skip a écrit :

Idée sympa que ce thread, même si je pense que si partager ses idées IRL est une chose, les partager sur un forum public où toutes les discussions sont tracables n'est pas forcément aussi judicieux.

Je me lance cependant, car parmi les quelques idées qui me travaillent ponctuellement, l'une me semble bien adaptée à l'exercice. Je me suis en effet toujours dit qu'il manquait à Google un annuaire des produits. 

Genre une plateforme web / app sur laquelle tu saisis une adresse (obv possibilité géoloc sur l'app mobile) et le produit que tu cherche (une aiguille pour gonfler un ballon, un jean taille 34 dans une fourchette de prix entre 60 et 100 €, un sushi-burito etc.)

Impossible bien sur de lutter avec Google sur la partie websearch, mais je pense que ce qui pourrait faire la différence c'est le côté 2.0 (3.0 ? :-)) de la recherche, avec du participatif. Bien sur une fois la machine lancée les magasins auront tout intérêt à référencer eux même leurs produits. Peut être même que ça peut être couplé avec un système de pré-commande (e-commerce) voir caisse in-shop.

J'avoue que je suis bien curieux de savoir si:
1/ Vous vous êtes déjà fait la remarque en cherchant sur Google que vous n'arriviez pas à avoir une réponse simple à la question "où trouver tel produit à proximité ?"
2/ Si vous seriez prêt en tant qu'utilisateur d'une telle plateforme à faire l'effort de référencer des produits, typiquement si quand vous ouvrez l'app, les demandes les plus fréquentes et non résolues dans votre localisation apparaissent.

P.S. Toujours chaud pour brainstormer sur des idées de business - celle ci ou d'autres, n'hésitez pas à MP :-)

Marrant que tu proposes ca, j'ai été confronté à ce souci l'autre jour. Imo oui il y a un sacré biz, les résultats google c'était un peu l'enfer. Par contre à monter une sacrée galère, du participatif sûrement oui, à voir comment tu convaincs les gens de participer (bénévolement?).

Edited by myrith

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pourquoi pas une rémunération indirecte avec un peu de gamification, genre un score que tu fais évoluer à chaque recommendation (validée) et qui t’en permet d’avoir accès à certains privilèges.

Pas besoin de réinventer la roue, il faut faire comme Waze et associés (pas étudié le marché)

Share this post


Link to post
Share on other sites

En gros tu veux que tous les commerçants mettent le catalogue de tous leurs produits sur une appli ? ça fera une sacrée database et ça peut "tuer" le business si tu ajoutes un comparateur de prix. J'exagère un peu mais l'idée côté consommateur est géniale mais côté fournisseur ça ferait vite usine dans l'usine

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Mervinside a écrit :

En gros tu veux que tous les commerçants mettent le catalogue de tous leurs produits sur une appli ? ça fera une sacrée database et ça peut "tuer" le business si tu ajoutes un comparateur de prix. J'exagère un peu mais l'idée côté consommateur est géniale mais côté fournisseur ça ferait vite usine dans l'usine

Intéressant de réfléchir au point de vue du commerçant en effet, mais je dois dire que pour moi il n'a pas trop son mot à dire:

Dans un premier temps la BDD se construit en participatif, et dans un deuxième temps ça devient une mafia type lafourchette où les commerçants ont tout intérêt à être référencé si ils ne veulent pas perdre de clients.

Après sur l'aspect "comparateur de prix" spécifiquement, c'est pour moi simplement un prolongement de ce qui se fait déjà online. Par ailleurs je pense objectivement que le marché s'auto-régule pas mal sur la médiation des prix, et que personne ne peut rester impunément plus cher que la concurrence sans réelle valeur ajoutée, ça finit toujours pas se ressentir.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai justement créé un thread sur les bots il n'y a pas longtemps. pas sur d'avoir eu des réponses, mais c'est clairement ce qui est en train de se développer.

Tu prends un agrégateur de bots, des 100aines de bots derrière, un pour l'habillement, un pour la bouffe... et t'as ton service prenium.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Mervinside a écrit :

côté fournisseur ça ferait vite usine dans l'usine

Sans doutes mais la semaine dernière je cherchais les revendeurs de Doc-martens dans un rayon de  1 heure de route de chez moi, c'est une info introuvable! 

- le prix n'avait aucune importance, il me les fallait et vite!  j'ai bien trouvé 2 adresses via Google mais je les connaissais et il n'avaient pas le 

modèle-pointure qu'il me fallait; j'ai finalement trouvé le Grall via un pote qui avait une copine....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello, sympa le thread. 

Moi je me lance à partir du 1er Janvier. J'en ai parlé sur le thread coaching RH dans lifestyle mais pour rebondir avec ici je décris un peu le projet. Rien de révolutionnaire, j'invente rien si ce n'est faire du commercial. J'ai travaillé pour un centre de Formation dans lequel j'ai trouvé beaucoup de formateurs indépendants qui n'avaient ni le temps ni l'envie ni l'expérience pour démarcher des entreprises et proposer de la Formation. J'ai l'occasion pendant normalement 15 mois de toucher les allocations chômages pour créer ma boîte je ne risque donc rien à travailler en collaboration avec des formateurs indépendants pour les aider à trouver du business. Je serai agent commercial via une micro-entreprise. Pour l'instant je suis dans la région Paca mais les formateurs avec qui je taf son mobile sur toute la France. L'idée est venue également du fait que j'ai pas de contrainte managériale, ni de déplacement. Pour la faire courte je reproduis le modèle qu'il y'a eu dans le secteur de la distribution avec la relation producteur-distributeur-client final ici c'est la même chose avec formateur independant-organisme de Formation-entreprises. L'idée est de passer en directe avec les entreprises. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×
PMU : Happy Wheel
PMU : Happy Wheel