Jump to content
This Topic
Darkstar

Imposition du joueur de poker professionnel

Recommended Posts

Même en ayant lu toutes les pages du topic et en consultant toutes les vidéos possibles à ce sujet, il y a des cas particuliers qui m'intriguent. 
C'est un ami à moi qui rentre difficilement dans une case, il souhaitait être clean au yeux du fisc mais ayant la flemme de s'y pencher, je m'y intéresse pour lui.

Il est encore étudiant, et en un an il est passé de 0€ de gains (car ne connaissant que peu le poker) à une année à  40 ou 50K en MTT.
Ce joueur ayant progressé très vite, son volume régulier et sa courbe n'émettent aucun doute possible sur le fait qu'il soit considéré comme professionnel au yeux du fisc. 
Le problème, c'est qu'il joue dans une société de staking coaching. Il ne toucherait donc plus qu'environ 50% des gains il me semble , il tomberait donc à 20 ou 25K annuelles, soit un peu au dessus de la tranche dans laquelle le fisc est susceptible de lui tomber dessus.

Sauf qu'il est étudiant, donc rattaché fiscalement à ses parents, et compte potentiellement avoir un job à la fin de ses études (d'ici un ou deux ans), du moins le temps de se décider pour se lancer à fond au poker je suppose. Donc à priori pas vraiment encore connu du fisc. Mais là n'est pas le problème.

 

Combien doit-il déclarer ? Car si le fisc lui tombe dessus, ils peuvent croire qu'il gagne 50K dans sa poche. Mais comme il a des contrats, déclarer la moitié devrait suffire. 
Cependant, et cela se corse à ce moment là, c'est que dans ces 50k à l'année, une partie est issue d'un premier contrat (par exemple 18K), qui est fini, il percevrait donc 9K et serait en dessous du seuil imposable, mais l'autre partie des gains est dans le deuxième contrat qui n'est pas fini !


Sur l'année, il a donc perçu 9K (en ayant gagné 18K) du premier contrat, et a pour le moment gagné (par exemple) 16k supplémentaire dans sa poche (32K ''brut'' permettant de retomber à 50k annuel).
Sauf que s'il lui reste disons 7000 tournois à faire dans son contrat, il peut très bien tout reperdre l'année 2021.
Dans ce cas, s'il déclare les 16K gagné en 2020 du 2ème contrat, il paye des impôts sur cette somme sur l'année 2020.
Sauf que lorsqu'en milieu d'année 2021, le contrat se finit, s'il retombe à 0 €, il ne perçoit donc pas d'argent, et pourtant a payé des impôts en 2020 à ce sujet.
Je sais pas si c'est compréhensible? 

 

Du coup il pensait faire de la sorte : avant la déclaration d'impôt, il déclare ce qu'il a gagné sur ses contrats terminés. Car c'est l'argent qu'il perçoit réellement, qu'il ait cash out ou non, c'est à la fin du contrat que l'argent lui appartient.
Si un deuxième contrat est en cours, comme il n'a encore rien perçu, il va attendre la fin de ce contrat pour déclarer ses gains (si gains il y a), à priori pour du coup déclarer en 2022 l'année fin 2020 + 2021 du coup.

A t-il raison? J'ai l'impression que ce n'est pas aussi simple qu'il puisse le prétendre mais je préfère me référer à d'autres avis.
Pour moi il devrait déclarer les 20-25K sur 2020, et s'il perd par exemple 100k sur l'année d'après, même s'il gagnera du coup 0€ sur son deuxième contrat, il se fait enfler des gains de 2020 qu'il a déclaré dessus, mais il n'y peut rien. 

 

Une autre question que je me pose, imaginons que du coup à cause de cette situation cela fait qu'il n'ait pas envie de se déclarer; étant donné qu'il s'agit de la première année + des autres caractéristiques le concernant, qu'est-ce qu'il risque? Se rapprocher d'un avocat fiscal est-il intéressant pour lui selon vous ? 

Le droit à l'erreur pourrait-il s'appliquer en cas de contrôle ? Il me semble que le fisc peut-être indulgent à ce sujet la première année, qui plus est pour un étudiant encore rattaché à ses parents, qui comptait à priori faire un métier lié à ses études au moins au début.
Dans tous les cas, une simple petite pénalité est le pire cas possible?
J'imagine mal qu'il soit considéré comme réalisant une activité occulte la première année, ayant un staking, étant étudiant etc, non? 

 

Merci de vos réponses, n'hésitez pas à passer en MP si des joueurs sont dans ce cas de figure.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Absolument personne ni ici ni ailleurs ne pourra te donner une réponse fiable. C'est un cas extrêmement particulier ( étudiant rattaché fiscalement à ses parents, contratS de stacking, MTT ... ) dans un domaine qui est déjà lui même particulier. Même si ton pote voulait être de bonne fois et qu'il allait expliquer son cas au SIE/SIP pour régulariser sa situation la personne en face de lui ne comprendrait rien a la situation.

Le mieux qu'il puisse faire c'est prendre un avocat qui comprend un minimum le fonctionnement du poker online, aller lui expliquer la situation en détail ( avec courbes, contrats, contact des bookeur ) et voir avec lui ce qu'il en pense. A partir du moment ou l'avocat a compris la situation il sera en mesure d'orienter ton pote et surtout de prendre en charge sa défense rapidement en cas de contrôle.

Après c'est toujours la même histoire, a partir du moment ou ton pote va décidé de faire les choses biens ça va lui couter une tonne, que ce soit en frais d'avocat, comptable, impôts, cotisations ... C'est un choix a faire :
- Ne rien faire en espérant passer au travers des gouttes
- Ne rien faire mais provisionner de l'argent sur un compte épargne en vu d'un controle
- Se mettre en règle avec la fiscalité et sacrifier 50% de son wr

Share this post


Link to post
Share on other sites

Wtf il a un a contrat de staking/coaching mais il paye sa part a la stable qu’a la fin? Donc la il a des sous a eux c’est ca? Bonjour les opportunités de scam ou alors c’est tres mal expliqué.

 

sa situation n’est pas si compliquée que ca imo: eirl, total chiffre d’affaire 50k, la part de la stable deduit en charges. Il est imposable sur ce qui reste, is ou ir ou les deux suivant comment il gere ca. Par contre la ou il a m**dé c’est qu’il aurait du se poser la question plus tot. A partir du moment ou tu signes un deal avec un stable t’es quand meme au courant que les choses serieuses commencent. C’est clairement de la négligence la et ca peut tout a fait lui porter prejudice. Moi si j’etais inspecteur des impots jlui tomberai dessus sans retenue. Qu’il me fasse pas le coup du gentil etudiant ignorant qui vit chez les darons alors qu’il joue sous staking avec un contrat signé et qu’il prend 50k lol

Edited by fredydruger

Share this post


Link to post
Share on other sites

A peu près OK avec freddy avec, en plus et surtout, le problème de la non création de structure et donc le paiement des charges sociales,  c’ est pas le 25 décembre que ça s’ organise tout ça mais au plus tard en mars avril . Dans l’ état actuel de ta (sa ?)situation,  le seul choix pour 2020 c’ est ne rien déclarer et provisionner et créer une structure en début d’année 

Quand au fait qu’il ait encore un contrat en cours,  qu’il puisse perdre en 2021 blabla, le fisc s’ en fout royalement : il a gagné en 2020 50k€ , il a 25k de charges ( qu’il faudra obligatoirement justifier via contrat et preuves de versement etc) , il est donc ET imposable sur 25k ET aurait du créer une structure pour payer ses charges sociales 2020, même si obv c’ est pas simple de savoir que tu vas gagner avant d’ avoir gagné :(

Si il se déclare en bonne et due forme début 2021, ce sera facile de prouver , par cet argument,  sa bonne foi pour la non conformité 2020 et sur des "modestes " gains de ce genre , la note sera pas énorme,  bien moins grosse que si il s’ était déclaré dès le début de l’ année d’ailleurs ( vu que ça aurait inclus les charges sociales et que CS>>IR) et c’ est bien toute l’ absurdité du système 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, _Cauchy a écrit :

Il est encore étudiant, et en un an il est passé de 0€ de gains (car ne connaissant que peu le poker) à une année à  40 ou 50K en MTT.

Il n'est pas né joueur gagnant et apparemment il ne l'était pas au début de l'année 2020. Puis il est devenu gagnant sans forcement vouloir en faire un métier (toujours étudiant). Donc passer quelques mois a se demander si ça vaut le coup de jeter toutes ses années d'études et ses projets professionnel à l'eau pour se lancer dans une carrière très risqué, mal encadré juridiquement avec des perspectives peu flatteuse ne me parait pas délirant. Après la logique et l'administration fiscale ... 

Je pense aussi (juste mon avis) quel type d'étudiant tu es peut aussi peser dans la balance : formation facile ou difficile, engagement dans la vie associative ou non, salaire moyen à la sortie, stage effectué, etc. En gros est ce que le fait d'être étudiant est bien ton activité principale  Par exemple 50k sur une année ne sera pas perçu de la même manière si tu es dans une top école d'ingé ou commerce (en théorie qui demande donc beaucoup de travail personnel) avec un salaire à la sortie très élevé ou si tu es dans une random fac avec un salaire moyen à la sortie proche du smic.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis tombé par hasard sur cette vidéo.

Pour ceux qui souhaitent avoir leur activité d'auto-entrepreneur, il y a quelques infos intéressantes à connaitre.

Ca dure 14mn, mais vous ne perdrez pas votre temps si vous songez réellement à ce statut pour votre activité.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, fredydruger a écrit :

Wtf il a un a contrat de staking/coaching mais il paye sa part a la stable qu’a la fin? Donc la il a des sous a eux c’est ca? Bonjour les opportunités de scam ou alors c’est tres mal expliqué.

 

sa situation n’est pas si compliquée que ca imo: eirl, total chiffre d’affaire 50k, la part de la stable deduit en charges. Il est imposable sur ce qui reste, is ou ir ou les deux suivant comment il gere ca. Par contre la ou il a m**dé c’est qu’il aurait du se poser la question plus tot. A partir du moment ou tu signes un deal avec un stable t’es quand meme au courant que les choses serieuses commencent. C’est clairement de la négligence la et ca peut tout a fait lui porter prejudice. Moi si j’etais inspecteur des impots jlui tomberai dessus sans retenue. Qu’il me fasse pas le coup du gentil etudiant ignorant qui vit chez les darons alors qu’il joue sous staking avec un contrat signé et qu’il prend 50k lol

Effectivement il paye la part au stable qu'à la fin (en rendant la BR initiale à ce moment là), je ne crois pas que tout le monde est dans son cas mais des faits le concernant permettent d'instaurer un climat de confiance entre lui et la structure.

 

Je vois pas en quoi à partir du moment où tu deviens staké-coaché les choses sérieuses commencent? 
Tu joues des 5€ sur un jeu, tu as envie de progresser et tu arrives à convaincre une société de ta motivation, toi ton but c'est juste de ne pas perdre d'argent, en gagner n'est pas le plus important. En aucun cas tu penses dépasser le seuil en un an, surtout avec un contrat de staking il faudrait dépasser les 20k, chose difficilement imaginable en ne connaissant que très peu le poker pré contrat.
Des dizaines de vidéos te permettent de gagner tes premiers milliers d'euros sur les premiers mois, mais on est encore loin des sommes susceptibles d'intéresser le fisc. 

Puis les 6 derniers mois arrivent, les logiciels diverses commencent à être maîtrisés de façon significative, la montée de limite et le run vont de paire, bim en 4 mois on explose le seuil. On se retrouve donc à faire une rétrospection de l'année; aucun mois perdant (mais certains mois sans jouer une seule fois à cause de ses études), du gros volume global, un seuil dépassé, mais pas forcément l'envie d'en vivre.

Comment prévoir cela? 

Le problème des EIRL etc c'est que mon ami ne veut pas forcément en vivre pour le moment, car justement il ne sait pas si sur le long terme il peut gagner autant ou plus de façon régulière. C'est juste une passion, passer énormément d'heures comme il le ferait sur un MMO ou n'importe quel jeu de tour par tour..  
Bosser le jeu de façon très poussée est honnêtement juste du plaisir intellectuel.

Et de plus pleins de jobs dans la fonction publique notamment interdisent le cumul d'emploi, ce qui pourrait poser problème si l'on souhaite créer un statut pour régulariser sa situation. Bref c'est pas si simple je trouve pour le coup.

 

Fin j'imagine que tu comprends très bien la situation étant donné que tu es joueur d'expresso, si un staké chatte à noël le jackpot 800k avec un ticket à 100€ qu'on lui a offert, qu'il a du volume régulier sur les limites en dessous mais qu'il ne gagnait pas assez.. il pouvait difficilement anticiper le truc. Tu peux comprendre qu'en MTT la chose peut être similaire, la progression peut être extrêmement rapide pour quelqu'un de motivé.

 

Merci pour les autres retours, effectivement la situation est assez compliquée, concernant le type d'étudiant qu'il est, même chose c'est un entre les deux, c'est un scientifique mais le poker pourrait vite rivaliser avec son futur salaire. 

Edited by _Cauchy

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, _Cauchy a écrit :

 

Je vois pas en quoi à partir du moment où tu deviens staké-coaché les choses sérieuses commencent? 

T'en connais beaucoup des joueurs  amateurs de micro limites qui signent un contrat de plusieurs pages avec une société enregistrée qui propose du coaching? Moi pas. Donc a partir de ce moment je pense que ca devient serieux pour a peu près tout le monde. Aucun joueur amateur ne se fait staker ou coacher comme ca. C'est clairement un procédé professionalisant, impossible qu'un controleur ou inspecteur puisse prendre ca autrement. On dit toujours que c'est pas les résultats qui font le "pro" de poker mais la manière dont il pratique. Le fait de signer un contrat avec une tierce personne ou une boite, ca fait clairement pratique professionelle y'a aucun doute pour moi. 

 

Il y a 2 heures, _Cauchy a écrit :

Effectivement il paye la part au stable qu'à la fin (en rendant la BR initiale à ce moment là), je ne crois pas que tout le monde est dans son cas mais des faits le concernant permettent d'instaurer un climat de confiance entre lui et la structure.

Drole d'idée mais ok. Dans ce cas là soit faut s'arranger avec le stable pour leur rendre les sous avant, la meme année que les gains pour simplifier. Soit bah c'est pas grave, sur 2020 t'as 50K de benef et sur 2021 t'auras pas le benef de l'année dernières mais juste les -25k de charges, au final ca s'équilibre.   Pas très pratique je te l'accorde. Ca c'est plus une question pour un comptable ca.

 

Il y a 2 heures, _Cauchy a écrit :

En aucun cas tu penses dépasser le seuil en un an, surtout avec un contrat de staking il faudrait dépasser les 20k, chose difficilement imaginable en ne connaissant que très peu le poker pré contrat.
Des dizaines de vidéos te permettent de gagner tes premiers milliers d'euros sur les premiers mois, mais on est encore loin des sommes susceptibles d'intéresser le fisc. 

E,ncore une fois je pense que c'est une mauvaise compréhension de ta part. Y'a pas de seuil en euro au dela duquel t'es imposable et inversement. C'est le fait que tu pratiques comme un pro qui fait que t'es pro : entrainement, routines, volume etc.. Un amateur qui ship un series ou un jackpot et prend 50K sur l'année sera ptet pas imposable alors qu'un mec sous staking qui joue 5 jours sur 7 12 mois de l'année et qui prend 19K lui il va clairement etre imposable, qu'il ait chatté son one time dans l'année ou pas n'est pas pertinent.

 

Il y a 2 heures, _Cauchy a écrit :

Le problème des EIRL etc c'est que mon ami ne veut pas forcément en vivre pour le moment, car justement il ne sait pas si sur le long terme il peut gagner autant ou plus de façon régulière. C'est juste une passion, passer énormément d'heures comme il le ferait sur un MMO ou n'importe quel jeu de tour par tour..  
Bosser le jeu de façon très poussée est honnêtement juste du plaisir intellectuel.

Remplace par une autre activité qui peut générer de l'argent et réfléchis si ca a toujours du sens. Est ce que si tu deviens trader amateur et que tu fais ca majoritairement par plaisir et que tu prend 50K tu seras exonéré d'impot? Est ce que si ton hobby c'est fabriquer des objets en bois et les vendre, tu seras pas imposé sur tes gains? Si tu te lance dans la musique a tes heures perdues et que tu commences a vendre quelques disques, exonéré d'impot parce que c'est un hobby? J'espere que c'est plus clair. Désolé ca me plait moyen a moi non plus mais c'est comme ca et t'as pas l'air trop au courant. Si l'eirl n'est pas adaptée a son statut, y'a peut etre d'autres moyens (notamment en bnc si on a un autre job??). Si on est dans un cas ou on peut pas cumuler deux activités bah ca écoute j'en sais trop rien par contre. 


Le plus simple pour toi serait quand meme de contacter un ou plusieurs professionels ;) Là on fait simplement que repeter ce qu'opn a entendu ou vécu personellement, t'es pas obligé de nous croire sur parole mais on est quand meme beaucoup a etre passés par là et ta "situation assez compliquée" est en fait une situation plutot courante 

Edited by fredydruger

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Randomize a écrit :

Ben je peut te dire que jusqu'à aujourd'hui je pensais que c'était ok.

 

8 mois que mon contrôle fiscal est en cours en étant initialement Auto-entrepreneur, aujourd'hui la lumière est apparue, elle m'a annoncée que tout mes gains depuis les débuts devaient être imposé en EI.

 

Ce qui me fait doucement rire, c'est que si tu cashout qu'une fois le 25 décembre ~, tu auras le bénéfice réel.

 

De mon côté chaque fin de trimestre je retirer et déposer ensuite pour être impartial, je vais le payer car ça à augmenter le CA.

 

Ah et elle s'est fait une joie de me dire qu'à partir du moment que ta pas déclarer la première année, même si ta gagner que 5 000 €, direct on te met dans cette case. Donc en fait, y'a jamais un cas où l'auto-entrepreneur sera viable étant donner qu'on a tous fait une année gagnante sous 10k non-déclarer au début.

 

Bref, bonjour nous sommes en France, Confinés et on t'enc**e à sec.

Le 1er joueur auto entrepreneur contrôlé par le fisc en France? 

Merci randomize pour le partage

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello, 

Maître Couhault m’a confirmé qu’il y a en ce moment des contrôles fiscaux sur 2018-2019 pour les joueurs qui ont des gros gains online.
Le fisc obtient de l’arjel toutes les infos sur les gains, apparemment systématiquement.
 

On savait que ça arrivait, mais le fisc aurait systématisé le process.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Forcement..il vont pas se gener pour des infos si faciles a obtenir...dés la mise en place du controle des données des rooms ca allait etre un jeu d'enfant.. petites optimisations s'il en faut et ils ont juste a regarder ce que le logiciel leur sort, a coté les declarations, et hop magie.  Ensuite ils regardent le nombre d'heures .. joueur regulier ou pas ? C vite fait.

Je vois pas de raison que les gains autres que gros y echappent, je vois pas pourquoi ils s'en priveraient vu qu'ils on toutes les infos.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 31/03/2021 à 08:27, Mrlulu a écrit :

Le 1er joueur auto entrepreneur contrôlé par le fisc en France? 

Merci randomize pour le partage

Erf sacrée mauvaise nouvelle :( C'était potentiellement le risque expliqué le long de ce thread mais on ne voulais pas y croire ! Mais ce statut d'autoEntrepreneur / Micro BNC à l'air d'être assez prisé par de nombreux grinder , d'autres têtes risquent de tomber du coup .. 

J'étais à 2 doigts de créer la mienne , je vais me renseigné pour voir si ca vaut le coup que je m'oriente vers le seul choix possible apparemment qu'est L' EIRL ... 

Ayant fait ma première année à 20K en grindant en cash game  (alors que je taff en CDI dans une société a coté ) je ne sais même pas si j'allais pouvoir autant jouer ( et du coup autant gagner ) l'année prochaine ,  je ne sais plus quoi faire ^^ 

Si j'ouvre une EIRL , je vais me faire taxer 48% de mes futurs gains + il faudra que je payer 2500e pour créer l'EIRL ave Me COUHAUT + payer son experte comptable 1500e annuellement , ce qui me revient déjà à 4000e de frais  ...  Si je gagne que 10K l'année prochaine en ayant passer un nombre d'heures incalculables a grinder je ne vois presque plus l'intérêt ..

C'est la pire situation on dirait : ne pas être perdant ou petit gagnant < 10K sur l'année   , sans être non plus le gros gagnant à 40/50K+ auquel l EIRL convient quand même ( a peine ) pour s'en sortir ( malgré une bonne imposition ) 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui situation compliqué.. De tt manière tant qu'il n'y auras pas de jurisprudence le flou sera la pour ce statut AE.. 

Pour l'instant tt les grinders entre 2 et 4k/mois sont dans une impasse... Le statut EIRL est  trop cher pour leur activité(40% imposition)et trop contraignant (comptabilité/avocat...) du coup il se créer une micro-entreprise c'est rapide et ça permet d'avoir un statut (bancal^^) 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout a toujours été clair concernant le statut AE, couhault a toujours déconseillé disant que non adapté, certain ont voulu jouer, c'est perdu on dirait

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un travailleur non-salarié comme un infirmier ou kine liberal par ex, c'est env 50-55% de charges avant impots.

Ca fait mal mais c'est comme ca le monde non-salarié, et la on a pas le choix en grindant (d'etre ou pas en salariat).

Ou creer une société (une entreprise) de grinders ? par ex 2 grinders s'associent, montent une boite employant 8 grinders salariés par la boite, comme une boite de traders, d'avocats, de paysagistes par ex.. Le salaire serait proportionnel au gains + prime a la fin pour ajuster...teletravail.. cotisations sociales standards des salariés et avantages liés..

Ce serait pas possible ca ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, AAcheckmate a écrit :

Apparemment c'est 60 euros la création d'une EIRL : https://www.expert-comptable-tpe.fr/articles/cout-creation-eirl/

Ca c'est si tu la créer toi même de A à Z ! Parce que apparemment c'est un vrai parcours du combattant !! ( se déclarer auprès de nombreuses "plateformes" , rédiger beaucoup de documents, ne surtout pas se gouré dans ce qu'on écrit ? bien paufiner la chose et tout calculer  etc  ..  perso c'est l'horreur j'en dors plus rien que d'y penser )  

Maintenant y'a pas le choix , soit j'arrête ma passion / potentiel futur métier  , soit je fait une EIRL et il me restera 3 copec après des centaines d'heures de grind / mois en + de mon taff de salarié ...   dur dur la vie de grindeur en france!  :P  

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après le poker est pas ton activité principale, tu as un CDI donc le première chose à faire serait de déterminer à partir de combien d'euros gagné ou d'heures joués tu deviens imposable sur tes gains au poker. Les amateurs ne sont pas imposés sur leurs gains, ou est la limite entre le pro et l'amateur?

Peut-être que tu pourrais poser cette question à l'administration fiscal en décrivant  ta situation.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 18 minutes, AAcheckmate a écrit :

Après le poker est pas ton activité principale, tu as un CDI donc le première chose à faire serait de déterminer à partir de combien d'euros gagné ou d'heures joués tu deviens imposable sur tes gains au poker. Les amateurs ne sont pas imposés sur leurs gains, ou est la limite entre le pro et l'amateur?

Peut-être que tu pourrais poser cette question à l'administration fiscal en décrivant  ta situation.

Il me semble que malgré mon statut de salarié CDI  , cela ne change rien je serais considéré comme "pro" a leurs yeux car je fais 40K Hands + / mois et donc joueur régulier :/  Je vais contacter un expert comptable ( enfin un deuxième .. car le 1er , le père d'une ami a exploser de rire en disant que je risquait rien avec 20K annuel , que le statut de micro AE en BNC était OK sans soucis et qu'il ne connais rien au poker  .. quand je vois que le fisc commence a redresser / attaque l'ami @Randomize  qui était en AE ca fait y réfléchir à 2 fois ! ) 

 

Y'a personne d'autres ici en AE qui peut se manifester ou témoigner ? mdr :) 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


English
Retour en haut de page
×