Jump to content
This Topic
Darkstar

Imposition du joueur de poker professionnel

Recommended Posts

Le statut d'EI est clairement plus adapté je trouve. Car il y a aussi le problème de l'IR: on ne paie pas ce qu'on doit payer si on déclare son bénéfice en AE, loin de là même, c'est du simple au triple. Du coup on est en dehors des clous là dessus aussi, à moins qu'on appelle le CDI pour leur demander de payer ce qu'on doit réellement. Mais tout ça est très compliqué, alors que l'EI répond directement à tous ces problèmes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous

Je suis EC et je préfère ne pas trop m’étendre sur toutes les problématiques évoquées car la bonne solution n’existe pas à ce jour à mon sens. Tant qu’on n’aura pas de jugement de cours de cassation je pense que le statut d’AE comporte un risque quant à la définition du CA si vous retenez la solution la plus avantageuse.

@Cazeux :

Ta vision des charges sociales est trop simpliste concernant l’EI en BNC. La première année on paie certes un forfait calculé sur une base de 19% du PASS  soit environ 1800 € à payer. Mais nos cotisations réellement dues ne sont pas 1 800 €. Les 1 800 € ne sont en réalité qu’un acompte sur les cotisations réellement dues qui sont calculées avec un décalage d’une année.

Prenons un exemple en BNC (pour simplifier il n’y a aucune charge hors charges sociales et les gains sont constants) avec un début d’activité le 01/01/N :

 

Année N :

Gain poker de l’année N 40 K€.

Charges sociales payées : 2K €.

Résultat comptable BNC 38 K€.

Mais en réalité les charges sociales dues au titre de N sont de 12 K€. Il restera donc à payer en N+1  10 K€ à payer au titre de N.

 

Année N +1 :

Gain poker de l’année 40 K€.

Charges sociales à décaisser :

·         Au titre de la régul N : 10K€

·         Au titre de N+1 : 12 K€

·         Total : 22 K€

Résultat comptable BNC 40 K€ - 22K € = 18 K€

 

Année N+2

Gain poker 40 K€

Charges sociales à décaisser :

·         Au titre de la régul N+1 : -3K€

·         Au titre N+2 : 7.5 K€

·         Total : 4.5K€

Résultat comptable BNC N+2 : 35.5K€

 

Ce que je cherche à mettre en évidence c’est que le statut BNC, fort avantageux à certains égards, demande néanmoins une gestion safe de la trésorerie. Il est nécessaire de provisionner une somme égale à environ 35% de son résultat déduction faite des acomptes de charges payées sur l’année N pour éviter toute mauvaise surprise.

Et le problème s’accentue si les revenues varient fortement d’une année sur l’autre. Il est même possible de se retrouver avec des cotisations négatives sur un exercice.

Néanmoins il existe une solution qui permet de compenser au moins partiellement cet effet « yoyo ». Il s’agit de demander à votre EC de tenir une comptabilité d’engagement (comme pour une société) et non de trésorerie (les honoraires seront généralement supérieurs (à noter que vous pouvez bénéficier d'une réduction d'impôt égale au 2/3 des honoraires payés sous certaines conditions)).

En reprenant notre exemple :

 

Année N :

Gain poker de l’année N 40 K€.

·        Charges sociales payées : 2K€.

·        Résultat comptable avant provision charges 38 K€.

·        Provisions charges : 8K € :

·        Résultat comptable de l’exercice : 30 K€.

 

Année N +1 :

Gain poker de l’année 40 K€.

·         Charges sociale payées : 18 K€

·         Extourne provision N : -8K€

·         Résultat comptable BNC : +40 – 18 +8 = 30K€

 

Et ainsi de suite…

Attention : le mécanisme décrit ci-dessus s’applique également à l’impôt sur le revenu. Pour ce dernier le phénomène peut même être amplifié en raison du barème progressif de l’IR.

Espérant vous avoir un peu éclairé.

 

 

Edited by Gling

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui je sais qu'on paie un forfait la 1ere année et au début de la 2eme année, et que lors de la 2eme année on régularise une fois le benef de N connu.

D'un point de vue de la tréso il suffit d'avoir bien en tête que si on a gagné 20k il faudra en garder grosso modo 5 de coté pour régler les charges.

Mais ton exemple est très parlant, et il vaut peut être mieux faire comme tu dis, tenir une compta d'engagement pour ceux qui ont des problèmes de gestion.

 

Edited by cazeux

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,je m'excuse si jamais je poste pas dans le bon thread mais ça m'a l'air d'être le plus adapté pour ma requête.

J'ai joué uniquement en MTT sur 2018,sans job à coté et j'ai win à peu près 11k€. J'ai jamais eu de job jusqu'à présent et j'ai aucune idée de comment ça se passe niveau impôts,quand et comment m'y prendre et combien à peu près je vais devoir lâcher. Merci

EDIT : J'ai oublié de préciser que j'ai pas fait les 11k en un one time.

Edited by Pulch

Share this post


Link to post
Share on other sites

11 k€ et tu te poses la question ? serieux? encore si tu avais gagné 100 k€ je comprendrais . Mais la tu te compliques la vie pour rien surtout si c'est un one time. Gardes ta tune , tu risques rien

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Mrlulu a écrit :

MTT's 3k/mois en moyenne avec ARE encore 1 an vs me conseiller quoi?

 

 

Tout dépend de ce que tu veux faire. Si tu veux en faire ton métier, voilà mon conseil:

Installe toi en EI, tu bénéficieras de l'ACCRE qui t'éxonères d'une grande partie des charges la 1ere année.

Comme tu as encore l'ARE, tu peux bénéficier d'un cumul de l'ARE avec tes gains poker dans la limite de ton salaire journalier de référence, ou prendre l'ARCE, qui est un versement de 45% de la totalité de tes ARE en 2 fois, une fois au début, puis 6 mois après.

Je t'invite à regarder par toi même sur les sites de pôle emploi ces 2 choix, l'intérêt de l'un par rapport à l'autre est singulier. A noter qu'avec cumul ARE/gain, tu reportes les jours non indemnisés.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, cazeux a écrit :

Tout dépend de ce que tu veux faire. Si tu veux en faire ton métier, voilà mon conseil:

Installe toi en EI, tu bénéficieras de l'ACCRE qui t'éxonères d'une grande partie des charges la 1ere année.

Comme tu as encore l'ARE, tu peux bénéficier d'un cumul de l'ARE avec tes gains poker dans la limite de ton salaire journalier de référence, ou prendre l'ARCE, qui est un versement de 45% de la totalité de tes ARE en 2 fois, une fois au début, puis 6 mois après.

Je t'invite à regarder par toi même sur les sites de pôle emploi ces 2 choix, l'intérêt de l'un par rapport à l'autre est singulier. A noter qu'avec cumul ARE/gain, tu reportes les jours non indemnisés.

Merci cazeux pour tes conseils.. je vais y réfléchir

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il n'y aucune règle fixé sur le montant a partir duquel tu dois déclarer, ni par la loi ni par la jurisprudence ni par l'administration. Personne ne pourra répondre à te dire quoi faire pour être sur à 100% d'etre dans les clous donc.

Je suppose que le conseil de ne pas déclarer a été donné dans le sens ou il y a peu de chance que l'administration te tombe dessus pour cette petite somme. Perso je pense que si tu gagnes un peu moins de 1k euros / mois mais sur la durée (donc si tu continues quoi) tu commences à prendre des risques.

Edited by pilsner

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si vous voulez respecter la loi ,c'est simple:

Vous devez déclarer tout vos gains quelque soit la somme.

A partir de là,vous verrez bien si vous avez quelque chose à payer ou non.

Pour le reste,c'est vous qui voyez.

Edited by Fuck Bill2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Pulch a écrit :

 

Comme il est écrit au dessus, théoriquement tous les revenus devraient être déclarés

 

Tu écrivais dans ton post précédent ne pas avoir de job à côté, peut-être as-tu des aides CAF ou autres ?

Connaissent-ils ces revenus ?

 

Si tu déclares les sommes gagnées en jouant au poker, peut-être faudra t'il alors en rembourser une partie de celles versées ou à déduire de celles à venir ?

Voilà peut-être aussi le sens de certains posts.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Selon une connaissance expert comptable, l'administration fiscale se met en branle à partir d'un préjudice de 40-50K€ en fonction de la nature de ce préjudice. 

Pour tes 11K de gain ça me viendrait même pas à l'idée de déclarer. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

si tu es au RSA socle et que tu gagnes a peu pres autant au poker, et si la CAF s'en apercoit, logiquement ils demanderont le remboursement des aides..

peuvent-ils s'en apercevoir, ont-ils autorité pour regarder les comptes bancaires je ne sais pas, mais a mon avis y'a pas mal de personnes dans cette situation, et pourtant qui a deja entendu parler de sanctions ?

ce serait pourtant pas compliqué a mettre en place ce genre de verifs si versements d'aides sociales, mais pour de petites sommes je crois pas que l'alarme s'allume niveau impots et organismes sociaux, heureusement pour certains qui se font pas loin d'un smic sans trop se fatiguer.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 33 minutes, Al1 2large a écrit :

y'a pas mal de personnes dans cette situation, et pourtant qui a deja entendu parler de sanctions ?

Justement, pas plus loin que page précédente suite à un contrôle aléatoire (ou pas) de la CAF

 

 

Le 05/02/2019 à 14:01, KingOfQueens a écrit :

Bonjour,

j'ai lu une bonne partie du thread et je souhaiterai quelques conseils.

Je joue au poker depuis très longtemps, je n'ai jamais déclaré. Je ne gagnais pas pas énormément, quelques milliers par an, mais je n'avais pas d'activité a coté.

J'ai touché le rsa pendant longtemps. J'ai eu un contrôle la caf l'année dernière qui m'a demandé le remboursement d'une partie de mon rsa pour "gains aux jeux non déclarés".

J'ai eu une bonne année 2018, a environ 20k, peut être un peu plus.

je dois avoir une BR d'environ 20k actuellement, et je souhaiterai me mettre en règle et créer mon entreprise pour jouer sereinement et me lancer vraiment a fond.

J'ai vu que le statut d EIRL pouvait par exemple etre intéressant..

Je voudrai savoir ce que vous me conseilleriez comme démarche. Le but étant que je me déclare que je paye mes impôts etc.. ce qui me fait peur c'est que si je venais a me déclarer maintenant, c'est que l'on remonte en arrière , que je doive payer des sommes folles et que je me retrouve avec une entreprise créée, mais plus un centime pour payer mon loyer, plus de BR etc...

Je ne sais vraiment pas quoi faire, pourriez vous me donner quelques conseils? 

 

Merci d'avance pour votre aide

 

Le 06/02/2019 à 00:06, KingOfQueens a écrit :

@holalahola je suis joueur de tournois donc c'est mort pour le statut d'auto-entrepreneur si j'ai bien compris. le chiffre d'affaire dépasse facilement les 70k/ ans

 

Pour ce qui est de la caf, j'ai eu un contrôle aléatoire

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas grand chose à rajouter sur ce que vous avez mis, mon avocate fiscaliste m'a dis que d'après elle le statut d'AE allait très bien et que si j'avais le moindre soucis on gagnerait facilement face à l'administration. Grace à une forme floue et imprécise des textes de lois, il est très facile de défendre un joueur à partir du moment où il a fait des démarches pour payer un impôt.

 

En résumé, pour elle le mieux c'est d'être AE et si un jour on nous réclame quoi que ce soit, on se défend et le pire qu'il puisse nous arriver c'est simplement de changer de régime après ça.

Bien sur tout ce que je viens de dire n'engage qu'elle. Mais elle a pris pas mal de temps pour étudier la situation, et ça me semble assez juste.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, Jigglybluff a écrit :

Pas grand chose à rajouter sur ce que vous avez mis, mon avocate fiscaliste m'a dis que d'après elle le statut d'AE allait très bien et que si j'avais le moindre soucis on gagnerait facilement face à l'administration. Grace à une forme floue et imprécise des textes de lois, il est très facile de défendre un joueur à partir du moment où il a fait des démarches pour payer un impôt.

 

En résumé, pour elle le mieux c'est d'être AE et si un jour on nous réclame quoi que ce soit, on se défend et le pire qu'il puisse nous arriver c'est simplement de changer de régime après ça.

Bien sur tout ce que je viens de dire n'engage qu'elle. Mais elle a pris pas mal de temps pour étudier la situation, et ça me semble assez juste.

Comment compte t'elle régler le problème de l'impôt sur le revenu? Je m'explique:

En AE tu vas donc déclarer tes bénéfices puisque le CA ce n'est pas viable.

Imaginons que tu aies gagné 20 000€. Tu devrais normalement payer ((20 000- 20 000*10%)-9964)*14% = 1125 €.

Là tu vas régler: ((20 000*.66)-9964)*.14 = 452 €

On a donc un écart de règlement de 700 € grosso modo. Tu pourras lui exposer la chose à l'occasion. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, cazeux a écrit :

Comment compte t'elle régler le problème de l'impôt sur le revenu? Je m'explique:

En AE tu vas donc déclarer tes bénéfices puisque le CA ce n'est pas viable.

Imaginons que tu aies gagné 20 000€. Tu devrais normalement payer ((20 000- 20 000*10%)-9964)*14% = 1125 €.

Là tu vas régler: ((20 000*.66)-9964)*.14 = 452 €

On a donc un écart de règlement de 700 € grosso modo. Tu pourras lui exposer la chose à l'occasion. 

Tu peux détaillé ton calcul je ne te suis pas..thx

Share this post


Link to post
Share on other sites

tu as réellement gagné 20k:

Donc normalement le montant de l'IR sur 20k, c'est 14% sur la tranche 1 (de 9964€ à 27519€), après abattement forfaitaire de" 10% (puisqu'on ne prend pas les frais réels).

En AE tu as un abattement de 34% sur ton benef pour le paiement de l'IR, donc il y a un problème, tu paies beaucoup moins que ce que tu devrais payer.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, cazeux a écrit :

tu as réellement gagné 20k:

Donc normalement le montant de l'IR sur 20k, c'est 14% sur la tranche 1 (de 9964€ à 27519€), après abattement forfaitaire de" 10% (puisqu'on ne prend pas les frais réels).

En AE tu as un abattement de 34% sur ton benef pour le paiement de l'IR, donc il y a un problème, tu paies beaucoup moins que ce que tu devrais payer.

En principe l'abattement se justifie par l'impossibilité de déduire les charges. 
Donc le raisonnement ici à mon avis c'est de dire que les buy ins ou les mises ne sont pas des charges. 

donc après on prend le bénéfice sans déduire les frais du type nourriture, partie du logement utilisée pour jouer, matériel informatique etc, ce que tu ferais en EI.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×