Jump to content
This Topic
Darkstar

Imposition du joueur de poker professionnel

Recommended Posts

Le 28/11/2018 à 20:18, Tommychou a écrit :

Bonjour, j'avais deux questions :

 

- Connaissez vous des joueurs qui se sont fait redresser par le fisc sur les anciennes années juste après avoir fait sa déclaration/régularisation aux impôts?

- Connaissez-vous des bons avocats fiscalistes spécialisés pour les joueurs de poker?

 

Merci ;)

J'étais allé voir Paul Duvaux à Paris avant de me déclarer et c'était une de mes questions. Sachant que je win depuis 2008, qu'on était à l'époque début 2014 et que les lois sur l'imposition des joueurs de poké étaient passé en 2011 si je dis pas de bêtise. Avec pas mal d'amis qui ont eu des redressements en 2012 j'avais clairement une épée de Damoclès au dessus de la tête. J'ai mis 2 ans à prendre ma décision car déjà j'étais pas sur d'être concerné (vu mon profil de joueur cg online qui fait pas de live) et en plus j'étais même pas sur de pouvoir payer vu ce que j'entendais sur le net entre les x% + le potentiel régu sur les années précédentes. Je lui ai donc demandé comment me déclarer sans prendre le moindre risque d'un contrôle fiscal et sa réponse n'a pas du changer depuis : tu déclares tes 3 années passé en plus de 2014 et on pourra considérer que tu es de bonne foi. C'était encore plus crédible pour moi entre le début de ma nouvelle activité l'année où le gouvernement veut imposer les joueurs de poker, une année 2011 très moyenne et l'ouverture du marché en ligne en France l'été 2010.

Mal au cul mais bon !   

Paul Duvaux je suis resté 1 heure avec lui ça m'a coûté 150€, et obv que c'est le chemin à prendre plutôt que de traîner sur les forums. Avocat fiscaliste --> comptable --> enfer c'est bel et bien le meilleur chemin à prendre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, Al1 2large a écrit :

sauf certains joueurs de poker autoentrepreneurs visiblement, qui declarent leur chiffre d'affaire comme étant le benefice..

C'est bien là tout le problème, j'ai eu a me poser cette question récemment pour faire suite a la demande de plusieurs joueurs qui déclarent actuellement au réel et qui souhaitent passer au statut d'auto entrepreneurs, d'un coté 45% de cotisations, de l'autre 22% ...

Mais ce n'est clairement pas aussi évident que ça en a l'air, par définition l'AE déclare ce qu'il encaisse et non pas son bénéfice. Prenons l'exemple tout simple d'un joueur de cash game :

Bankroll au 01/01/2018 : 30k
30/06/2018 : Cashout : 5K
31/08/2018 : Cashout : 5K
Bankroll au 31/12/2018 : 12k

On est donc face a un joueur qui a perdu 8K sur l'année 2018, mais qui a quand même encaissé 10K ...

Autre exemple, un joueur de MTT, buy in 1k, gagne 500€, encaisse 1k5 ...

Dans les 2 cas si on s'en limite a la définition de l'AE on est censé déclarer 10K d'un coté alors qu'on est perdant et 1k5 de l'autre pour 500€ de bénéfice.

J'ai présenté le 2ème exemple a une service d'assistance en ligne pour expert comptable, la réponse a été claire : On est censé déclaré 1k5 et non pas 500€ et dans ce sens le statut d'autoentrepreneur n'est pas forcément adapté a tout les joueurs de poker.

Je poste ça pour toutes les personnes qui pensent a changer de statut au 1er Janvier 2019, réfléchissez bien a ce que vous allez gagner / cashout en 2019, vos conseils n'ont pas forcément prit en compte le point soulevé dans ce post. Je précise que je ne suis ni expert comptable ni avocat fiscaliste et qu'en aucun cas ce que je dis ne doit être prit comme argent comptant.

Edited by Didadidadum

Share this post


Link to post
Share on other sites

de ce que j'ai entendu, et je connais un joueur dans ce cas, il procede comme dans ton 2eme exemple

status autoentrepreneur, il declare 500e et  ca passe, les impots sont ok.

sinon ce status, appliqué tel quel, excluerait d'entrée le joueur de poker puisqu'il consisterait a additionner tous les pots bruts et, meme a deduire l'argent misé dans les pots perdus, la somme depasserait bcp le plafond.

il semble donc y avoir une derogation dans certains CDI, qui considerent le chiffre d'affaire comme étant le benefice.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 31 minutes, Al1 2large a écrit :

il semble donc y avoir une derogation

Si le taux est aussi bas c'est parce que tu ne déduits rien, on parle bien de recettes brutes, a partir du moment ou tu déduits ton buyin on ne parle plus de recettes brutes, mais de recettes nettes. Je ne pense pas qu'on puisse parler de dérogation mais plutôt d'absence de contrôle. C'est pour ça que j'encourage tout le monde a se faire backup par un avocat fiscaliste qui aura potasser le sujet et qui saura accompagner les joueurs en cas de mésaventures avec l'URSSAF.

Edited by Didadidadum

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je profite du fait que le topic semble un peu actif car je me pose aussi des questions à ce sujet.

Depuis cette année je joue et gagne de façon régulière.
Et du coup je me dis qu'il va falloir déclarer tout ça et payer mes impôts la dessus (je souhaite être en règle autant que possible, et je n'ai pas envie de gamble sur le fait que le peu gagné pourrait éventuellement passer inaperçu).
Je suis en CDI à côté et ne souhaite pas quitter mon job pour passer pro etc. Donc si je crée une entreprise, il faudra que le status soit compatible avec un CDI à côté (ce qui ne devrait pas poser problème je pense d'après mes 1eres recherches).

1. C'était pas vraiment prévu de jouer autant et gagner "autant" (on parle pas de fortune non plus hein... mais ça fait un complément non négligeable à mon salaire) et donc je n'ai pas d'autoentreprise ou EIRL ou autre liée au poker pour l'instant.
=> comment je déclare l'an prochain mes gains 2018 ?
Je les ajoute à mon salaire pour l'IR ? Je déclare en BNC ? D'autres cases ?
Année blanche ? :D

2. Pour l'an prochain je souhaite donc me mettre plus en règle et d’après ce que j'ai pu voir, il faut créer une entité entrepreneuriale pour séparer les activités poker du reste.
Le status auto entrepreneur semble "simple" et peu couteux et je pense permet de prouver la bonne foi si on est contrôlé par la suite, même si ce n'est peut être pas la solution qu'il faudrait si on est vraiment pro (calcul du CA "impossible", etc...)

Cependant cela pose qqs questions :
- Grosso modo combien je vais refiler aux impôts et diverses taxes ?
Si j'ai bien compris, 35% des bénefs (assimilé CA ici) vont être enlevés sur le total, et sur ce qui reste je vais payer genre 20% de taxes pour l'autoentreprise et payer en plus de l'IR sur ce qui reste, correct ? Au final je lâche environ 30 % ? (tranche a 30% sur l'IR pour l'instant, même si potentiellement je pourrais passer à 40 si je gagne pas mal au poker).
- Le prélèvement a la source semble qd même un peu compliqué car il est censé être basé sur l'an passé mais l'AE n'existant pas en 2018, je fais comment en 2019 pour le prélèvement a la source ?
- C'est pas prévu de dépasser le plafond de 70k mais je suis pas a l'abri de ship un spin a 100k ou gagner un gros tournoi à 200+ de bi que je play de temps en temps avec mes points fidélité.
Il se passe quoi dans ce cas ou je dépasserais le plafond ? (sachant je l'année d’après je serai très probablement en dessous du plafond a nouveau)
Vous allez me dire que je peux me poser la question le jour ou ça arrive si ça arrive et que j'aurais assez de $ pour me payer un comptable ou avocat fiscaliste pour régler ça.
Mais je suis preneur de conseils variés la dessus.

Sinon un status d'EIRL semble plus adapté mais :
- ca semble compliqué et j'ai un vrai taff en fait aussi, donc j'ai pas envie de trop de prises de tête et d'y passer un temps "infini" - surtout que j'ai deja besoin de temps pour jouer.
- si je paye des gens pour m'aider a gagner du temps sur ces complications, ca va me couter une part non négligeable de mes gains (comme je l'ai dit je gagne pas 50k par an au poker donc bon si je peux éviter les frais fixes qui seraient importants, ça m'arrange)
- il semble y avoir un certain nombre de frais fixes plutôt importants ce qui est gênant
- qqn a une idée de combien on lâche en différents impôts dans ce cas la ? quasi 50% non ? même si je suppose que je dois pouvoir me mettre au live pour passer une bonne partie de mes vacances dans des frais et donc ne pas payer de taxes la dessus, une partie du remboursement de mon prêt pour l'appart, etc...

Dernier point, je ne sais pas combien de temps cela va durer (je vais peut être en avoir marre dans 6 mois, ou devenir break even/perdant si le niveau monte et arrêter, etc...) donc je n'ai pas forcément envie de faire des trucs trop compliqués à défaire si besoin.

Bref, pour l'instant j'ai plus envie de me tourner vers un status d'AE mais je suis preneur de tout commentaire et autres solutions possibles que je n'aurai pas envisagé.
La seule chose qui est sure, c'est que je ne compte ni passer pro full time (je garde mon taff), ni m'expat pour des raisons d’impôts (je souhaite juste être en règle en france).

Merci :)
 

Share this post


Link to post
Share on other sites


En tous cas, tu te poses les bonnes questions, même si je n'ai pas les bonnes réponses à t'apporter.

Il faudrait vraiment que tu te rapproches d'un spécialiste.

 

il y a une question qui est importante pour ta situation et c'est sans doute al 1ère à se poser (renseigner); et-ce-que ton contrat de travail te permet d'avoir une autre activité ?

Puisque suivant la réponse tu ne pourras pas aller plus loin dans un cas.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il me semble pas qu'une entreprise puisse t'empecher d'etre AE à côté à moins que ce soit dans le meme domaine et que tu démarches ses clients, etc... je me trompe ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca dépend, c'est pourquoi il faut que tu vérifies.

Je ne sais pas si la loi a changé ces 2 dernières années mais par exemple si tu es fonctionnaire ou dans la fonction publique ou certains corps de métier, ce n'est (n'était ?) pas possible d'avoir une entreprise à côté.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans la grande majorité des cas il n'y aura pas de problème.

Mais comme c'est un élément que tu peux vérifier par toi même, autant que ce soit la première étape.

Ce serait bête d'investir des moyens, du temps, voir de l'argent et de découvrir au bout du compte et au moment ou tout est presque prêt que, ben non, tu ne peux pas en fait.

 

Je l'écris pour toi, mais aussi pour tous ceux qui se poseraient les mêmes questions, autant vérifier ce qu'il en est tout de suite.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour le statut auto entrepeneur certain parle dune taxation de 22% dautre d un abatement sur chiffre d'affaire etc...,

je me permet just de precisier pour ceux qui n ont pas bien compris  que les 22% que l on paye tout les 3 mois (ou tout les mois au choix)  ce sont les cotisations sociales  , en gros  la meme chose que sur une fiche de paie  d un salarié.

a ces 22% il y a ensuite  l impot sur le revenu a payer.

pour l impot sur le revenu  on peut choisir  sous certaine condition  le forfait liberatoire  à 2%  ou sinon  l impot par tranche standard avec un abatement sur le chiffre daffaire de 34%.

 

edit: si vous choisisez le forfait liberatoire de l ir à 2% et que vous avez d'autres revenus , vos autres revenus  ne seront pas calculés a partir de zero mai a partir de 0+ les revenus de  lAE  ,

c'est a dire que  si vous gagnez 35k€ avec AE, vos autres revenus seront imposées tout de suite  apartir de  la tranche a 30% 

Edited by GrapeJuice

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, nik000 a écrit :

Je profite du fait que le topic semble un peu actif car je me pose aussi des questions à ce sujet.


Merci :)
 

Aucune personne sur ce forum ne te renseignera et ne s'occupera aussi bien de toi qu'un avocat fiscaliste. Je te conseille Maître Couhault, il est excellent et connaît très bien le poker (comme Seguin, ils sont presque spécialistes). Ca va te coûter 4K (ou moins), il va tout te faire et répondre aux mieux à tes attentes/besoins et tu n'auras plus à te soucier de rien. Vraiment hein, c'est même pas close.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, nik000 a écrit :

Je profite du fait que le topic semble un peu actif car je me pose aussi des questions à ce sujet.

Depuis cette année je joue et gagne de façon régulière.
Et du coup je me dis qu'il va falloir déclarer tout ça et payer mes impôts la dessus (je souhaite être en règle autant que possible, et je n'ai pas envie de gamble sur le fait que le peu gagné pourrait éventuellement passer inaperçu).
Je suis en CDI à côté et ne souhaite pas quitter mon job pour passer pro etc. Donc si je crée une entreprise, il faudra que le status soit compatible avec un CDI à côté (ce qui ne devrait pas poser problème je pense d'après mes 1eres recherches).
......

Si tu as un CDI tu n'es donc pas joueur professionnel, tu vivais et vivras sans les revenus liés au poker, peut-être me trompe-je mais tu sembles être un "récréatif" gagnant... et tu payes déjà tes impôts.

Je déclarerai que dalle.

Edited by trademan10

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, trademan10 a écrit :

Si tu as un CDI tu n'es donc pas joueur professionnel, tu vivais et vivras sans les revenus liés au poker, peut-être me trompe-je mais tu sembles être un "récréatif" gagnant... et tu payes déjà tes impôts.

Je déclarerai que dalle.

"Depuis cette année je joue et gagne de façon régulière."
S'il sort 2k par mois au poker, il peut bien avoir un CDI a coté il ne sera qualifié de récréatif pour autant. Par contre

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme je l'ai dis, je n'ai pas envie de gamble à ne pas déclarer car je considère que les montants sont non négligeables.
De plus je n'aime pas être dans l'illégalité, même si les montants étaient faibles.
(ce qui ne m’empêche pas de trouver nulles toutes ces taxes poker dans tous le sens, mais c'est un autre débat)

Par contre payer 4k (cf post de ZZII un peu plus haut) pour un avocat fiscaliste me gène aussi car une fois les impôts payés sur mes gains, 4k va qd même représenter un bon % de ce qui reste. Alors même s'il gère tout bien et tout, je me vois pas passer par ce genre de chose avant d'avoir des gains de l'ordre de 50k par an, ce qui n'est pas (pas encore?) le cas.
Peut être plus tard car j’espère encore move up et augmenter mes gains actuels, mais on verra à ce moment la.
 

Edited by nik000

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, nik000 a écrit :

 

Qui parle de 4k pour l'avocat ?
Le but c'est que tu ai un rdv avec lui, que tu lui expliques ta situation et que lui de son côté te soumette les meilleurs démarches à suivre pour que tu es le moins de problème possible. Ça va être à toi de faire les démarches administratives ou alors il faudra que tu payes quelqu'un d'autre pour le faire.
Donc on est très loin des 4k€ à payer.

Mais grouille toi par contre, tout est beaucoup plus simple quand tu déclares ton activité en 2018 pour des gains en 2018.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui mais bon, pour 2018 c'est mort d'avance, si je crée une AE aujourd'hui le plafond sera de 70k / 24 environ (c'est au ratio de la date de creation par rapport a l'annee complete), soit 3k de plafond, et je suis clairement au dessus donc... bof...
D'où mes questions au début de comment déclarer mes gains 2018 l'année prochaine, salaire direct, BNC, etc ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu as pas vraiment de solution, tu veux te régulariser au niveau des impôts, c'est bien mais il faut aussi que tu payes des cotisations dessus. Tu vas dépasser les plafonds de l'AE, tu ne peux pas inscrire un revenu BNC sans fournir de 2035 a l'administration fiscale du coup la dernière solution c'est t'inscrire en tant que profession libérale, recevoir un numéro siret, prendre un expert comptable qui va te faire une comptabilité pour l'année 2018, t'inscrire a une AGA, à partir de la tu pourras déclarer des revenus BNC ... Mais ça va avoir un cout, tu vas manger 45% de cotisation sur l'année 2018 a régulariser + les provisions pour 2019 + les honoraires comptables + l'inscription a l'AGA + les formalités administratives, ça va te couter cher de te mettre en règle dans ces conditions.

Je serais toi je ferais appel a un avocat fiscaliste avant d'aller sonner l'alerte générale dans ton centre des impôts. De toute façon t'es pas vraiment pressé, tu as jusqu'au 15/05/2019 pour transmettre ta déclaration BNC 2035 et jusqu'au 15/06 pour ta déclaration de revenus 2018 en sachant que les AGA ont toujours des places de libre pour les années N-1 voir N-2 ...
 

Edited by Didadidadum

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une fiscalité pour les pros du poker

Attention, on parle là des pros. L’immense majorité des joueurs occasionnels n’est heureusement pas concernée par les contrôles fiscaux. Les pros, eux, doivent déclarer les revenus supplémentaires issus du poker dans la case « bénéfices non commerciaux». Mais jusqu’à présent, c’est à l’administration de prouver le caractère professionnel du joueur.

Le fait de gagner le gros lot ne suffit pas. Il faut être un joueur habituel. Un joueur qui ne joue qu’occasionnellement, qui peut justifier d’une activité professionnelle dont la rémunération lui permet de vivre normalement et d’assurer son train de vie, ne peut pas être considéré comme un joueur professionnel. Ses gains ne seront donc pas soumis à l’impôt, même s’il gagne subitement une forte somme.

À l’inverse, un salarié au SMIC qui complète régulièrement son salaire par des gains, même modestes, sera imposable. Le « déclencheur fiscal » est donc une combinaison de la régularité de jeu et de l’absence d’activité régulière par ailleurs. Une décision récente de la Cour administrative d’appel est venue préciser ce faisceau d’indices.

 

Lien de l'article complet :

https://www.forbes.fr/finance/gains-au-poker-le-casse-tete-de-limpot-a-la-source/?cn-reloaded=1

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, trademan10 a écrit :

Malheureusement et comme souvent, l'article est non seulement incomplet mais aussi trompeur sur plusieurs points.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×