Jump to content
This Topic
SuperCaddy

PokerStars Festival Lille : le coverage sur Club Poker

Recommended Posts

large.11962340-Number-eight-hundred-Gold

 

Les inscriptions sont closes sur le jour 1C, qui culmine donc à 171 unités et porte l'affluence globale du Main Event à 800 entrées (chiffre officiel et définitif).

Pendant ce temps-là, Ana continue d'animer la fin de journée en glanant des pots sous l'œil distrait de son nouveau voisin.

 

large.IMG_3010.JPG.e6b5f6f80a1240dabf505

Edited by SuperCaddy

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le chip count final du jour 1B

Jérôme Arnould - 436 500
Kim Amanton - 370 000
Victor Canaple - 360 000
Sébastien Lebeau - 346 500
Mickaël Simic - 330 500
Ana Bulboaca - 299 500
Paul Bahbout - 284 500
Carlos Lopes - 278 500
Ali Rachedi - 265 500
Olivian Balint - 257 000
Fabien Iplikdjian - 250 000
Aleksandar Tomovic - 235 000
Jean-Marie Piette - 232 000
Jonathan Amasse - 227 000
Ricardo Manquant - 219 500
Mickaël Bayarassou - 215 000
Marcus Mollan - 209 500
Pim Van Wieringen - 204 000
Danny Covyn - 196 000
Luiz Righetti - 196 000
Marc Radgen - 193 500
Florent Lusardi - 182 500 
Veselin Petrov - 177 500
Valeriano Toledano - 163 000
Philippe Abdoul - 157 500
Christophe Vincent - 153 000 
Gabriele Paoli - 151 000
Marek Bartoszewicz - 149 000
Krzysztof Spisacki - 138 000 
Amine Laziri - 137 500
Albert Sebag - 133 000
Thierry Lelouche - 130 000 
Dragos Trofimov - 126 500
Martijn Jongens - 126 000
Olivier Hangzaruk - 124 000  
Machentoche Dupont - 120 000
Amand Ducheine - 114 000
Andrew Miezan - 110 000
Mohamed Sekh - 108 500    
Nicolas Bardoux - 107 500
Rick Hutting - 107 000
Fabrice Halleux - 105 500
Frédéric Hebette - 104 500
Luigi Conti - 103 500
Alexandre Pinto - 102 000
Vianney Martin - 101 000
Jean Gianotti - 101 000 
Mohamed Seghiri - 100 500
Kamal Vercauteren - 100 000
Sébastien Sicard - 99 000
Timothée Scotti - 99 000
Charles Le Régent - 95 500
Jan Horni - 91 000
Reza Doomun - 89 000
Jean Rangapamodely - 85 500
Thierry Groualle - 84 000
Hakim Belgacem - 84 000
Didier Aucremanne - 82 000
Max Schabram - 80 000
Éric Joss - 79 000
Lukas Soucek - 79 000
Kévin Killeen - 79 000
Vincent Touil - 78 500
Guanghong Lin - 78 500
Andreas Walter - 73 000
Egmond Cairo - 72 000
Julien Stropoli - 68 000
Jonas Bosmans - 66 000
Ingus Arajs - 65 000
Jennifer Doumane - 63 000
Neal Lachmany - 61 000
Patricia Almeras - 59 500
Thierry Bertolino - 58 500
Domone Siripane - 58 500
Michel Duponchelle - 56 500
Philippe Amelot - 52 500       
Snadro Gangi - 50 000
Oystein Nordli - 47 000
Hakim Aissati - 46 500  
Quentin Lecomte - 41 500
Julien Montois - 38 500  
Alessandro Sarro - 31 500   
Tobias Schwecht - 29 000
Tom Dingenen - 27 000

Edited by SuperCaddy

Share this post


Link to post
Share on other sites
News

Au terme d'une journée marquée par un record d'affluence, le Français Jérôme Arnould se porte au sommet du chip count du PokerStars Festival Lille. Carlos Lopes et Ricardo Manquant font également partie des mieux placés parmi les 84 joueurs parvenus à décrocher aujourd'hui leur sésame pour le jour 2.

[...] Lire la suite…




Jérôme Arnould aux commandes

Share this post


Link to post
Share on other sites
143 000 euros dans le viseur de 200 gaillards

On dit que dans le Nord on pleure deux fois : quand on arrive et quand on repart. Sans trop m'avancer, je pense que le dicton vaut également pour un premier coverage : on se laisse aller à quelques larmes de crainte quand on commence, et on ne peut pas s'empêcher d'en laisser filer d'autres de douleur quand on termine.

Ce samedi 22 juillet, je l'avais immédiatement identifié d'un petit cœur dans mon agenda en découvrant le programme du festival. Pas parce qu'il sera synonyme de High Roller à 2 200 € à partir de 16h (avec Jérôme Sgorrano par les qualifiés du sat d'hier), mais en raison de l'horaire exceptionnellement plus tardif de la reprise : 13h contre midi lors des trois autres journées de compétition. Ben oui, on prend ce qu'on nous donne.

Il faut dire aussi que la chance ne m'accompagne pas vraiment ces derniers jours. Tenez par exemple, en arrivant ce matin au casino. Je gare tranquillement ma voiture à l'étage -2 du parking et prend la direction de l'ascenseur. Quelques mecs arrivent derrière moi, alors je me dis que je vais leur montrer qui est le patron et prendre l'escalier. Deux étages ça passe encore à mon âge. Je remonte un premier niveau et passe devant l'écriteau -1 puis continue ma route pour découvrir à l'étage suivant, déjà essoufflé et un peu désorienté (ils sont gros ces étages put**n), un panneau -1 bis. Autant vous dire que niveau déchatte c'est quand même autre chose que se prendre un vulgaire 80/20 dans les dents.

En entrant dans la salle de tournoi, j'aperçois ElkY qui s'installe et en déduis, perspicace, qu'il a mis à profit le jour 1C de la nuit pour s'ouvrir les portes du jour 2. Ma route croise également celle d'Ana, aujourd'hui sans lunette et affublée d'une tenue un brin originale (on en reparlera sans doute), ou encore de Quentin Lecomte qui après avoir emballé un tout petit stack de 41 500 jetons hier soir n'est finalement pas revenu pour plus d'une orbite.

 

large.1.JPG.4ac7d86be30d81908a6d633a2078

 

large.2.JPG.d84b9b1494431929eef0703e797c

Le siège vacant de 2balla2lose

 

En prenant place dans la salle de presse, j'entends Lucille Denos rappeler fièrement (à juste titre) l'affluence du tournoi et annoncer au passage que le futur champion de l'épreuve repartira à la maison avec 143 000 euros dans la besace. Mon collègue Henri (PokerStars Blog) m'apprend également que le légendaire Éric Le Goff a brillé lors du jour 1C pour monter un stack de 113 500 à l'heure qu'il est. Albert Sebag se situait lui à peu près au même niveau en début de journée, mais vient de passer en l'espace de 20 minutes de 130 000 à 420 000, non sans s'assurer auprès du photographe officiel de l'événement que l'information parvienne bien jusqu'aux oreilles des couvreurs.

À l'heure où j'écris ces lignes, le compteur n'affiche déjà plus que 174 joueurs pour une bulle fixée à 119 survivants. C'est reparti !

Edited by SuperCaddy

Share this post


Link to post
Share on other sites
Premier tour de table
 
 
large.P1220649.JPG.1dfb8da4a0dac71778b85
Impossible de faire l'impasse sur Albert Sebag en descendant dans la salle. Chaque couvreur qui se risque à passer à moins de dix mètres de sa table se fait alpaguer par le sympathique barbu : "Vous avez vu ma série ? Trois coups, 450 000"
 
 
 
large.P1220661.JPG.98998042a8cd34051926a
Carlos Lopes, aussi sympa et souriant que ce que dit la légende. En plus il n'est pas le dernier pour payer sa frite.
Après un jour 1B très bien négocié, Carlos occupe toujours sereinement la première partie du chip count.
 
 
 
large.P1220676.JPG.32f4afd18b9d954278872
L'œil du couvreur, c'est aussi repérer les anomalies capillaires.
 
large.P1220678.JPG.53f46b9426176a7084fcb
 
 
large.P1220683.JPG.d48a3aa1225ba32a94e80
Ana version jour 2
 
 
large.P1220690.JPG.fce04e56e14d6a4e9f61e
Pas de trace de Fougan, mais le frangin poursuit tranquillement son chemin.
 
 
large.P1220707.JPG.1855f0d867b7c88e66024
Ca se bastonne entre chauves table 25.
 
 
Un aperçu de l'échelle des gains
1. 143 000 €
2. 88 000 €
3. 62 200 €
4. 46 390 €
5. 36 590 €
6. 27 460 €
7. 19 550 €
8. 13 600 €
9. 10 800 €
10. 8 900 €
 
Les premiers joueurs payés encaisseront eux un petit pécule de 1 820 €, lequel ne suffira donc pas à rembourser les joueurs passés par la case jour 1C. Le compteur de survivants affichant déjà 133 unités, la bulle pourrait intervenir assez tôt dans l'après-midi.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Dernier break avant la bulle

 

large.P1220758.JPG.a157be58775db0fd07d67

 

Plus que quatre sorties à attendre avant d'être assuré de ne pas repartir bredouille. La moyenne est actuellement à 195 000 pour des blindes 3000-6000 ante 1000. Parmi les short-stacks figurent entre autres (liste non exhaustive) Cédric Vanhoutte (37 000), Michel Duponchelle (38 000) ou Philippe Abdou (40 000).

 

large.P1220744.JPG.857dc84fc012dbf34c0e3

Paul Testud aborde ce cap important en toute sérénité et me lance même un petit "C'est normal si c'est rouge ton appareil ?".

"Je ne sais pas Paul, je ne sais pas"

 

large.P1220756.JPG.86b5fbbcea07c62754dea

Vivement la relève !

Edited by SuperCaddy

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bubble time !

large.59735b20bb489_Bubble-Bobble-Marque

 

Alors que la bulle approche, mon regard est attiré par un joueur de goût qui est en train de consulter le coverage de Club Poker. Jonathan Amasse se retourne avec un sourire et me confie aborder la bulle sereinement compte tenu de son tapis confortable de 400 000 jetons.

 

large.P1220761.JPG.14484ec67f640544b01f5

 

C'est toutefois vers la table voisine que convergent bientôt mes amis croupiers. Pierre Merlin vient d'y engager son maigre tapis d'à peine plus d'une blinde et fait donc figure de favori pour l'avant-dernière sortie avant les places payées.

 

large.P1220762.JPG.729b77f4655911d34a764

 

Pierre sourit en constatant que sa situation précaire engendre plusieurs calls. Pas de miracle finalement puisque sa paire de 5 se voit dominée par un T9s qui touche.

À ce instant, fort de ma grande expérience de deux jours, je retourne à proximité de la table de Jonathan Amasse. Certains de mes collègues me font remarquer que les plus petits tapis ne s'y trouvent pas (avec raison puisqu'un peu plus loin, le stack de 6000 jetons d'un certain Mickaël Rubio reste désespérément orphelin depuis le début de l'après-midi), mais on ne me la fait pas à moi : depuis 48H, j'ai développé un flair sans équivalent.

Il faut dire qu'il y a de l'action à cette table. Fidèle à lui-même, Albert Sebag se tire la bourre avec un joueur anglophone. "Le gars m'a dit qu'il avait rendu fou Will Kassouf", fait savoir Albert aux spectateurs qui l'entourent. "Tu sais pas à qui tu parles, toi", que j'lui ai répondu.

 

large.P1220770.JPG.d05033e46b2141923394a

Albert et son nouvel ami (à droite), immortalisés lors d'une brève accalmie

 

Un nouveau coup important les oppose. Le board a été dévoilé dans son intégralité. L'Anglais hésite à suivre la mise adverse, se permet de lancer à Albert un tonitruant "I don't think you're good enough to bluff" et opte in fine pour le fold. Piqué au vif, Albert lève alors les fesses de son siège et claque Q8 sur la table pour air total. "Good spirit, I respect you", tente de donner le change la victime. Et pourtant, la nouvelle bromance se referme quelques instants plus tard sur des compliments réciproques et une poignée de mains à vous tirer les larmes.

Il ne faut pas bien longtemps pour voir cette même table 24 s'animer à nouveau. Cette fois, c'est le dénommé Bart Verbanck qui fait des siennes en engageant son tapis de 54 000 jetons. Lars Jurgens, qui le couvre d'environ 35 000, relance dans la foulée à tapis. La suite en images :

 

large.P1220780.JPG.ea44af61013e383d8c77a

Jurgens reste détendu avant le showdown

 

large.P1220782.JPG.207234daa6362c668688c

Verbanck un peu moins

 

large.P1220789.JPG.462a33ec628a23b407f45

KK d'un côté, TT de l'autre

 

large.P1220790.JPG.86b9d864be997f59f88c4

Encore deux briques et l'affaire est pliée.

 

 

 

 

Edited by SuperCaddy

Share this post


Link to post
Share on other sites
Faisons donc connaissance m'sieurs dames

Sans surprise, les éliminations ont repris un rythme régulier depuis la bulle. À l'instant T, le compteur de survivants affiche 77 unités. Il est donc l'heure de mettre un visage sur certains noms qui, comme 98,7 % du field, sont jusque-là passés entre les mailles du filet du couvrage.

 

large.P1220793.JPG.c4d95a94b34f5efa0918c

Comme indiqué juste au-dessus, météo au beau fixe pour notre petit Jonathan Amasse.

"Elle est pas floue au moins ?", me demande le CPiste alors que je le mitraille. "Ca va un peu mieux aujourd'hui"

 

large.P1220797.JPG.a42357ee32ce30e0daad7

Chipleader du jour 1B, Jérôme Arnould maintient le cap.

 

large.P1220808.JPG.a4170ee9c837624cf259a

Le Belge Kamal Vercauteren s'accroche.

 

large.P1220810.JPG.55f2ace374d60fecf8bb5

Maxime Sueur (qui vient de bust et prend 2K me précise Henri)

 

large.P1220818.JPG.fad75ba9f55e6db563995

Le Tchèque Lukas Soucek

 

large.P1220804.JPG.c235dc98b75a9234a422a

Eye contact, sourire en coin... On oublie Ana et on mise tout sur Timea Kovesi.

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Quelques stacks au 2e break du jour

 

large.P1220842.JPG.ee7c91fed45de067c7e4b

 

  • Fabrice Gouget - 172 000
  • Paul Testud - 43 000
  • Rick Hutting - 257 000
  • Jean-Marie Piette - 83 000
  • Idir Haiche - 150 000
  • Victor Canaple - 454 000

 

large.P1220838.JPG.3f96d96510feb53703ab3

Victor Canaple, qui avoue lire "tranquillement, très tranquillement" le coverage de Club Poker.

Pas de doute, c'est bien la meilleure technique.

 

La foire aux side events

Alors que les organisateurs annoncent au micro le lancement du jour 1C de la PokerStars Cup, le High Roller à 2 200 euros bat son plein. Lorsque je suis passé à proximité à l'entame du 3e niveau, le compteur d'inscriptions affichait 82 unités, dont quelques-unes à mettre au crédit d'habitués de l'exercice (Mercedes Osti, Franck Kalfon...). Si le déroulement de ce tournoi vous intéresse, notez que la moitié du duo de PokerNews (l'ami Grégoire Huvelin) s'y consacre désormais à 100 %.

 

Edited by SuperCaddy

Share this post


Link to post
Share on other sites
La Cup est pleine

Alors qu'Albert Sebag vient de rendre les armes, la marche en avant de Carlos Lopes se poursuit. Le banlieusard lillois écourte la présence à sa table d'un joueur aussi bruyant que fantasque et grimpe bien au-dessus du million tandis que la moyenne reste inférieure à 450 000 (53 survivants). Un peu plus loin, Fabrice Gouget se dégourdit les jambes à proximité de sa table, tout en revenant auprès de Tommy sur l'Expresso à 25 000 euros qu'il a remporté en direct sur Twitch le mois dernier.

De mon côté, je déambule entre les tables lorsqu'un homme qui arbore fièrement le patch rouge mythique estampillé CP me fait signe :

- Tu es SuperCaddy ?

- Lui-même. C'est quoi ton pseudo ?

- @Dgd

- Je connais. Tu as combien ?

- Ben 30 000, ça a commencé y'a deux minutes.

- Pardon ?

- Ben c'est la Cup à 300 euros ici.

 

giphy.gif

 

large.P1220865.JPG.38cf9e7d2331195258465

@Dgd, l'un des locaux de l'étape

 

Un peu atteint dans mon orgueil, je décide d'aller prendre l'air et de me remettre les idées en place. En sortant de la salle je tombe nez à nez sur... @loulougastet. Notre Cannois préféré prend son mal en patience dans une file d'attente qui va d'un bout à l'autre de la pièce.

- C'est une blague, loulou ? Encore toi ?

- Eh oui, me revoilà !

- Tu fais la queue pour quoi ?

- Ben la Cup à 300 évidemment, ça vient juste de commencer.

 

giphy.gif

 

large.P1220844.JPG.76cf7939e5e7d6a1acfd4

 

 

Dites donc, y'a l'air d'avoir du beau monde sur cette PokerStars Cup. Il est peut-être temps d'aller y jeter un œil. Mon flair ne me trahit pas et lorsque j'arrive sur place, un autre beau gosse vient vers moi. Et pas n'importe lequel puisqu'il s'agit de mon principal fournisseur de +1 sur ce topic : Mister @BV77himself !

 

large.P1220869.JPG.658292f198589a33264a4

 

Tout ce petit monde parviendra-t-il à rejoindre au jour 2 @RomeoVictor59, qualifié la veille ? C'est tout le mal qu'on vous souhaite les petits ! En plus y'a l'air d'avoir quelques marioles dans le field.

 

large.P1220856.JPG.e12742d1310d73d91daa3

Edited by SuperCaddy

Share this post


Link to post
Share on other sites
Dinner break à 36

Alors qu'il est temps d'aller faire un tour au Burger King du coin, je dois vous faire une confession : je n'ai aucune photo en stock du chipleader anglais Paul Bahbout derrière ses piles de 1,5 million de jetons. D'autres joueurs ont eu plus de chance :

 

large.P1220876.JPG.4f113bb56233f89fc9cc2

Kim Amanton

 

large.P1220882.JPG.bd5af488de5c9275f2ac3

Le Néerlandais Franklin Nurmohamed

 

large.P1220902.JPG.1c4c087fd6ea5d306e402

Guanghong Lin

 

large.P1220909.JPG.7a9ec45393bccd018c48e

Reza Doomun

 

large.P1220916.JPG.b1096731d355c1cfb8f5a

Oustein Nordli derrière 1,3 million

 

large.P1220934.JPG.ea05280a4b63c940211ac

Jérôme "RIVER-G-PEUR" Huget, vainqueur du Sunday Special en mars (et runner up en mai)

 

large.P1220929.JPG.a2153588da85f1371c0ce

Ana, vous connaissez ? À cet instant, la jolie Roumaine caresse le million.

 

À noter enfin que notre Jonathan Amasse tournait la dernière fois que je lui ai rendu visite autour des 540 000 jetons.

 

 

 

 

 

Edited by SuperCaddy

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au risque de vous surprendre ,je dois vous avouer que je suis plus sensible au charme d'Ana la Roumaine qu'au charme de Franklin le néerlandais.

J'ai une grosse préférence pour le look day 2 d"Ana vs celui du day 1 . Son petit minois et ses lunettes , son petit chemisier en soie version "j'ai kidnappé 15 hotesses d'Air Roumania pour en faire un patchwork , bref ayé je suis amoureux .  

Edited by PileThemUp

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, SuperCaddy a écrit :
Couvreur, un métier exposé à la variance

 

large.large.P1220929.JPG.a2153588da85f13

Etrange et parfois futile sentiment que l'amour qui peut disparaitre aussi rapidement qu'il est apparu...

Et si SuperCaddy nous avouait que ce n'était pas un photo montage?  mais juste l'envers du décor brut sans fard ni maquillage qui caractérise les habitants de Reducù ,une province  indépendantiste pro Ceausescu  situées au sud de ce beau pays Roumain  ? 

Je suis perdu Ana , réponds moi en MP je t'en supplie .

PS: j'ai actuellement presque 2 fois ton stack et j'espère te retrouver en TF pour un HU version Power of Love - Francky Goes To Hollywood

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon grâce au CP , Ana a pu me contacter et je partage quelques infos qui peuvent nous aider à la déstabiliser lorsqu'on sera à sa table. 

Ana Bulboaca est l'ex du leader du Groupe O-Zone (Vous vous souvenez les 3 roumains sur une aile d'avion qui nous ont pourri tout l'été 2008)

(D'où peut être la chemise faite de foulards Air Roumania recyclés ?)

 

Et bien notre chère Ana avait décidé de se lancer dans la chanson dès 2013 ....  Je vous laisse juge mais je crois qu'elle a raison de se consacrer désormais à notre sport cérébral favori.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jonathan Amasse, point barre

Je rends visite à l'un de mes petits préférés encore en lice (avec Carlos Lopes), j'ai nommé Jonathan Amasse, qui m'indique posséder 750 000 soit environ la moyenne. Pas le temps toutefois de repartir qu'il se retrouve déjà impliqué dans un nouveau coup face à Paul Bahbout.

Sur des blindes 10000-20000 ante 3000, le Britannique open à 50000 et laisse échapper une grimace face à la relance à 125000 en position de Jonathan (qui détient KQ). "Quand j'étais jeune j'avais des couilles", soupire-t-il à voix haute pour faire part de son hésitation. "Tu peux le faire" lui répond le Français. "T'es encore jeune", appuie un troisième larron. Après avoir longuement réfléchi, Paul finit par call.

Le flop JT7 offre un sympathique tirage à notre chouchou, mais "compte tenu du profil de l'Anglais" il répond à son check par deux coups sur la table. L'apparition d'un as sur la turn (la quinte papa) ne convainc pas Paul de sortir de sa réserve, et sur la mise de 200 000 de Jonathan, il finira même par fold en pestant.

Jonathan tutoie désormais la barre des 900 000 tandis que 30 joueurs restent en course pour une moyenne à 800 000.

 

large.P1220956.JPG.81fa7ad43fbd4e10f8b8b

Quant à Paul Bahbout il a toujours de quoi manœuvrer devant lui.

Edited by SuperCaddy

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, SuperCaddy a écrit :

Quant à Paul Bahbout il a toujours de quoi manœuvrer devant lui.

À peine le temps de valider ces lignes que déjà Paul Bahbout refait des siennes. L'Anglais couvre Olivier Hangzaruk et les tapis s'envolent sur une confrontation KK vs AA pour un pot d'environ deux millions. L'apparition d'un K dès le flop suscite un murmure à peine contenu dans l'assistance et, surtout, précipite Hangzaruk vers la sortie (30e pour 3 550 euros). Bahbout, lui, se retrouve à la tête d'un capital de 2,7 millions de jetons qui en fait le nouveau chipleader.

 

large.P1220967.JPG.e5b0b0a04fb15681f381b

 

large.P1220975.JPG.e0eda32a7bd1eb1e68ff0

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ca tombe de partout

À peine le temps de tailler une bavette avec @Emboque déjà les sorties s'enchaînent. Franklin Nurmohamed aka Papa Fougan aka Joe L'Indien (vous le remettez, pas besoin de photo ?) quitte la piste au 28e rang pour un chèque de 3 550 euros. Le pauvre a envoyé ses derniers jetons avec KK sur un board A822 face à Kim Amanton qui détenait AQ (le 3 river ne changeant rien à l'affaire). Dans la foulée, Karel Enklaar rentre à la maison avec 4 090 euros en poche. Deux autres sorties sont annoncées derrière le rideau alors que j'écris ces lignes, lesquelles confirment le rythme soutenu des dernières heures.

Il reste 24 joueurs en lice et Paul Bahbout domine les débats avec désormais près de 3,5 millions devant lui.

 

Edited by SuperCaddy

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×