Jump to content
This Topic
FabD

Contestation en France

Recommended Posts

Sinon, au-delà du débat sur l’utilité de leurs actions, je trouve que XR = pas tout à fait pareil que GI globalement. D’un côté t’as des mecs qui repeignent des devantures de Ministères ou s’assoient sur le pont de Sully en humant de la gazeuse policière, de l’autre ce qui ressemble quand même pas mal à une milice fascisante avec une appétence pour la bagarre et la violence comme moyen d’action politique. Ça m’embête un peu cette comparaison entre les deux.

 

Le GI, ancien BI c'est aussi et surtout ça:

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

A noter qu'à l'issue de cette action, un journaliste (un de plus) a été arrêté et amené en GAV. 

Mais bon, on est dans un pays où des flics avec armes et voitures de services peuvent parader toutes les nuits devant des lieux de pouvoir ou devant le siège de média publics sans que ça fasse réagir le ministre de l'intérieur ni les médias eux-mêmes d'ailleurs. 

Rappel : la France est 34e sur 180 au classement de la liberté de la presse

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, FLyinTom a écrit :

Clair, les gendarmes auraient du le laisser repartir par le trou dans le grillage. D'ailleurs c'était évident qu'il s'agissait d'un journaliste, il prenait des photos. Où va-ton si les journalistes ne peuvent plus faire le coup de feu ?! Moi j'aurai bien aimé qu'il y ait un mec de BFM embarqué à l'hyper-casher, on aurait surement été mieux informés... On est en France, la carte de presse c'est comme la carte de police, totem d'immunité absolu.  

Avec ton raisonnement c'est pas un souci si tous les journalistes en zones de guerre se font buter peinard.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Je pense que les agresseurs sont des anti-tout.

D'un point de vue de l'image c'est assez catastrophique car lors des manifs gilets jaunes on nous expliquait que les débordements étaient dus à l'absence d'un service d'ordre expérimenté comme celui mis en place lors des manifs syndicales.

Sur le coup on peut dire que même ce service d'ordre reste sans réponse face à ces mêmes individus.

Edit : grammaire

Edited by Oma haricot vert

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Oma haricot vert a écrit :

Je pense que les agresseurs sont des anti-tout.

D'un point de vue de l'image c'est assez catastrophique car lors des manifs gilets jaunes on nous expliquait que les débordement étaient dû à l'absence d'un service d'ordre expérimenté comme celui mis en place lors des manifs syndicales.

Sur le coup on peut dire que même ce service d'ordre reste sans réponse face à ces mêmes individus.

Ouais compliqué, ça peut être plein de chose. Il y a une partie de préméditation, certes, car les négociations sur les retraites et l'assurance chômage ont gravement coûté en image à la CGT, encore faut-il avoir la culture politique pour le savoir, ensuite il y a aussi l'entrainement spontané contre le service de sécurité, et de manière plus globale, le rejet de plus en plus clair et complet de l'ancienne gauche (et de son échec) par les néo-mouvements de lutte. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Lazydad a écrit :

Une analyse de Samuel Hayat sur la situation. A dérouler

 

 

 

Et la CGT de se défendre "c'est un coup des fachos..."

Alors qu'elle devrait faire méaculpa (au grand minimum) de ses échecs

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, xmoussx a écrit :

Ouais compliqué, ça peut être plein de chose. Il y a une partie de préméditation, certes, car les négociations sur les retraites et l'assurance chômage ont gravement coûté en image à la CGT, encore faut-il avoir la culture politique pour le savoir, ensuite il y a aussi l'entrainement spontané contre le service de sécurité, et de manière plus globale, le rejet de plus en plus clair et complet de l'ancienne gauche (et de son échec) par les néo-mouvements de lutte. 

 

J'ai du mal à comprendre, comme la CGT défend les droits à la retraite et à l'assurance chômage, leur image en a pris un coup ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 45 minutes, Elmo a écrit :

J'ai du mal à comprendre, comme la CGT défend les droits à la retraite et à l'assurance chômage, leur image en a pris un coup ?

  1. personne ne vote lors des élections syndicales donc les syndicats sont de fait très peu représentatifs (serpent qui se mord la queue)
  2. la CGT était à la table de toutes les dernières grosses négociations et certains attendaient d'eux qu'ils cassent la table, ils ne l'ont pas fait et ont juste encaissé la défaite en négociant
  3. comme dit au dessus dans l'analyse de Samuel Hayat, dans l'ensemble contestataire ils représentent le pouvoir par la présence de leur service d'ordre et par l'institutionnalisation de leur visibilité et de leur action

Donc oui je pense que les travailleurs souhaiteraient être représentés par des gens un poil plus agressifs en ce moment et qui soit plus au fait des luttes récentes, intersectionnelles etc.

C'est un phénomène qu'on a déjà pu observer dans pas mal de milieu activistes où l'ancienne génération avec son vieux logiciel se fait secouer.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 24 minutes, xmoussx a écrit :
  1. personne ne vote lors des élections syndicales donc les syndicats sont de fait très peu représentatifs (serpent qui se mord la queue)

Ok

 

il y a 24 minutes, xmoussx a écrit :
  1. la CGT était à la table de toutes les dernières grosses négociations et certains attendaient d'eux qu'ils cassent la table, ils ne l'ont pas fait et ont juste encaissé la défaite en négociant

Je ne pense pas qu'ils aient encaissé la défaite en négociant, pour l'assurance chômage. Il s'agit de décrets, donc venant de l'état.

Il n'y a pas eu d'issue à la négociation, le MEDEF a tout stoppé. En même temps, les impératifs du gouvernement empêchaient toute négociation sérieuse), les OS ne souhaitant pas valider une baisse énorme de l'allocation chômage, imposée dans les négociations.

De plus, depuis la loi travail les syndicats ont perdu énormément de marge de manœuvre (qui n'était déjà pas énorme).

Si j'étais complotiste je dirais à minima que c'était un effet recherché.

il y a 24 minutes, xmoussx a écrit :
  1. comme dit au dessus dans l'analyse de Samuel Hayat, dans l'ensemble contestataire ils représentent le pouvoir par la présence de leur service d'ordre et par l'institutionnalisation de leur visibilité et de leur action

Donc oui je pense que les travailleurs souhaiteraient être représentés par des gens un poil plus agressifs en ce moment et qui soit plus au fait des luttes récentes, intersectionnelles etc.

C'est un phénomène qu'on a déjà pu observer dans pas mal de milieu activistes où l'ancienne génération avec son vieux logiciel se fait secouer.

Les gens souhaitent être représentés par des gens plus agressifs mais ne votent pas et ne se syndiquent pas... comme tu dis, le serpent se mord la queue ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Mettre en échec des compagnies de CRS lol. Je crois surtout que les politiques les laissent foutre le bordel pour pourrir toutes les manifs. S ils pouvait les charger, la question sera vite répondue a mon avis. Ils etaient juste plus nombreux que le service d ordre de la CGT sinon c est des cintres la plupart. La moitié sont vegan. 

Les voir se retourner contre des syndicats c est normal puisque casser/attaquer c est tout ce qu'ils ont comme "message". Ils ont pas vraiment de projet a défendre, juste une soif de destruction adolescente a assouvir. 

Un gouvernement a plus intérêt à être en opposition avec des enfants qu'avec des adultes. 

 

Edited by AssKicker496

Share this post


Link to post
Share on other sites

En résumé : Il faut 6 semaines aux guadeloupéens pour voir de l'oxygène arriver de métropole vers leurs hôpitaux et 24h pour voir débarquer les militaires.

 

Ils devraient synchroniser leurs commandes en même temps que les émeutes, ils gagneraient plus de 40 jours

Edited by Jamiyoyo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Surement un mec des RG encore.

Sinon la contestation gagnerait la Martinique apparement. Si le gouvernement est obligé d'envoyer des flics dans tous les DOM-TOM, il restera plus que les mini-choupos en métropole !

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Macron est en train de faire la même connerie qu'avec les gilets jaunes. La tension monte depuis plusieurs semaines et cristallise maintenant tout un tas de revendications. La seule réponse pour l'instant c'est de communiquer sur l'envoie de 200 gendarmes et du GIGN. Le porte parole du gouvernement est en roue libre à base de "c'est inadmissible, l'ordre doit régner" et son patron sert des paluches dans l'optique de l'élection. 

Rendez-vous dans une semaine. 

Edited by Uluru

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×