Jump to content
This Topic
touranj

[Bilan] Emmanuel Macron : 2017 - 2022

Recommended Posts

Posted (edited)
Il y a 1 heure, CrazyUgly a écrit :

https://www.lemonde.fr/planete/article/2021/06/18/le-lourd-cout-humain-d-un-troisieme-confinement-tardif-en-france_6084619_3244.html
 

le bilan du 1 et épidémiologiste de France

Plus de 14 000 décès, près de 112 000 hospitalisations, dont 28 000 en réanimation, et environ 160 000 cas de Covid-19 long supplémentaires, selon les calculs du « Monde » : en retardant à début avril les mesures réclamées fin janvier par les scientifiques, le gouvernement a alourdi le bilan de la pandémie en France.

 

 

 


honnêtement la méthodologie employée est tres contestable pour ne pas dire risible

ils décalent les courbes et comptent la différence :no:

 

A0EF7978-E5C0-4AB9-AF39-96DDF123B16E.jpeg

Edited by dupire

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fait j’ai du mal à comprendre comment le fait d’avoir pris les mesures avant et donc empêcher que la courbe monte si haut n’aurait pas empêcher de morts supplémentaires…

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 23 minutes, dupire a écrit :

ils décalent les courbes et comptent la différence :no:

Il ne s'embête pas avec tous les paramètres, au moins avec sa méthode, il a pu obtenir les chiffres le temps de finir son café.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 5 heures, fingers a écrit :

Un confinement chaque année depuis des décennies n'aurait t'il pas empêché les décès dus à la grippe? Je pense que oui personnellement

Probablement. Mais il y a un vaccin contre la grippe a disposition des personnes à risque. Donc on ne va pas mettre en place des confinements pour des personnes qui ne veulent pas se faire vacciner. Comme pour le covid d'ailleur. Peut etre qu'il y aura des milliers de morts annuels du covid pendant des décenies mais la solution sera la vaccination et non le confinement.

J'ajoute qu'on ne confine pas pour eviter le moindre mort, on confine pour eviter de saturer les hopitaux pour ne pas bloquer l'accès aux soins pour toute les autres pathologies. La grippe annuelle ne sature pas les hopitaux.

Edited by damax

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 21 minutes, damax a écrit :

Donc on ne va pas mettre en place des confinements pour des personnes qui ne veulent pas se faire vacciner. Comme pour le covid d'ailleur. Peut etre qu'il y aura des milliers de morts annuels du covid pendant des décenies mais la solution sera la vaccination et non le confinement.

J'ajoute qu'on ne confine pas pour eviter le moindre mort, on confine pour eviter de saturer les hopitaux pour ne pas bloquer l'accès aux soins pour toute les autres pathologies.

Ok avec ton point 

Mais je reste perplexe quant à ce qu il se passerait justement si les non vaccinés saturent les hostos et bloquent l accès aux soins ?

Ce n est qu une hypothèse mais c est possible que le pass sanitaire soit surtout envisagé pour garder une force de rappel « au cas où » dans un contexte d hôpital saturé et de confinements inacceptables 

Dans une telle situation de crise (pour l instant ça ne sert pas à grand chose) le durcissement du pass pourrait a) freiner l épidémie b) inciter à la vaccination 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, CrazyUgly a écrit :

https://www.lemonde.fr/planete/article/2021/06/18/le-lourd-cout-humain-d-un-troisieme-confinement-tardif-en-france_6084619_3244.html
 

le bilan du 1 et épidémiologiste de France

Plus de 14 000 décès, près de 112 000 hospitalisations, dont 28 000 en réanimation, et environ 160 000 cas de Covid-19 long supplémentaires, selon les calculs du « Monde » : en retardant à début avril les mesures réclamées fin janvier par les scientifiques, le gouvernement a alourdi le bilan de la pandémie en France.

 

 

 

Il faut savoir , je croyais que le confinement ne servait à rien .

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Au Miniver du Macronistan la destruction porte un nom : saisie.

 

https://www.liberation.fr/checknews/rave-party-des-gendarmes-ont-ils-detruit-du-materiel-de-sonorisation-a-redon-20210620_N6DBBYWPSNHUVPFP4L2FOFK5ZQ/

Spoiler

 

Rave party : des gendarmes ont-ils détruit du matériel de sonorisation à Redon ?

Des images montrant les forces de l’ordre qui donnent des coups de masse dans des tables de mixage, lors d’une fête sauvage en Ille-et-Vilaine samedi, sont devenues virales.
 

NOONTJ6CZVHJTGB4YLHZXKY7UE.jpg

Evacuation de la rave party de Redon (Ille-et-Vilaine) samedi, par les forces de police. (Loic Venance /AFP)

par Vincent Coquaz

il y a 32 min
 
 
Question posée par Jean le 20/06/2021
Bonjour,
 

Votre question porte sur plusieurs vidéos devenues virales ces derniers jours, en lien avec l’évacuation ce samedi soir par les forces de l’ordre d’une fête sauvage organisée à Redon (Ille-et-Vilaine), et qui avait réuni jusqu’à 1 500 personnes selon la préfecture. L’une d’entre elle a été partagée plus de 1 000 fois avec la légende suivante : «Les gendarmes détruisent de manière délibérée du matériel de sonorisation lors de l’évacuation de la rave party à Redon !»

 

Une deuxième vidéo, relayée par le journaliste David Dufresne, montre une scène similaire.
 

Plusieurs éléments dans ces images (la nature des installations notamment), qu’on retrouve dans d’autres photos ou vidéos prises au même endroit et le même jour, permettent de confirmer que ces scènes ont bien été tournées à Redon lors de l’évacuation de la rave party ce week-end.

Le préfet d’Ille-et-Vilaine a d’ailleurs lui-même évoqué «la neutralisation de l’ensemble des dispositifs de diffusion du son sur le site», sans toutefois préciser la nature de cette «neutralisation», en annonçant que la rave party était «terminée» samedi soir. Et selon plusieurs médias locaux, les forces de l’ordre ont bien brisé volontairement certaines installations des fêtards : «Les gendarmes, samedi vers 17 heures, ont mis fin à la fête en détruisant le matériel sonore», détaille ainsi Ouest-France. «Un extincteur a par exemple été vidé dans un générateur et des coups ont été donnés sur les façades de son», poursuit le quotidien régional. «En tout, on a perdu près de 100 000 euros, estime un organisateur. C’est toute une vie de travail pour certains.»

 

Plusieurs internautes ont d’ailleurs relevé le décalage entre ces scènes de dégradation volontaire et la communication du ministère de l’Intérieur. Sur Twitter, celui-ci n’évoque ainsi que «la saisie provisoire des matériels utilisés, notamment les appareils de sonorisation», par les forces de l’ordre.

 

A noter que sur les photos qui accompagnent le tweet de la préfecture, CheckNews a pu constater qu’au moins une des tables de mixage «saisies provisoirement» apparaît en fait fortement endommagée. Comme si elle avait reçu plusieurs coups de masse. Contactée, la préfecture d’Ille-et-Vilaine n’a pas donné suite à nos sollicitations.

 

 

NS4CRTKIORADTPUGMIHSXFOOUA.jpg.d3c054cf4a8cfbc9fb8898c64576405b.jpgNS4CRTKIORADTPUGMIHSXFOOUA.JPG

 

Zoom sur une photo de la saisie des forces de l'ordre. (Twitter du Ministère de l'Intérieur)

Dans la nuit de vendredi à samedi, des affrontements avaient éclaté entre fêtards et forces de l’ordre, faisant plusieurs blessés parmi les gendarmes et les participants, selon la préfecture. Celle-ci a précisé qu’un jeune de 22 ans a perdu une main.

 

 

Edited by survival66

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 49 minutes, survival66 a écrit :

Au Miniver du Macronistan la destruction porte un nom : saisie.

 

https://www.liberation.fr/checknews/rave-party-des-gendarmes-ont-ils-detruit-du-materiel-de-sonorisation-a-redon-20210620_N6DBBYWPSNHUVPFP4L2FOFK5ZQ/

  Révéler le texte masqué

 

Rave party : des gendarmes ont-ils détruit du matériel de sonorisation à Redon ?

Des images montrant les forces de l’ordre qui donnent des coups de masse dans des tables de mixage, lors d’une fête sauvage en Ille-et-Vilaine samedi, sont devenues virales.
 

NOONTJ6CZVHJTGB4YLHZXKY7UE.jpg

Evacuation de la rave party de Redon (Ille-et-Vilaine) samedi, par les forces de police. (Loic Venance /AFP)

par Vincent Coquaz

il y a 32 min
 
 
Question posée par Jean le 20/06/2021
Bonjour,
 

Votre question porte sur plusieurs vidéos devenues virales ces derniers jours, en lien avec l’évacuation ce samedi soir par les forces de l’ordre d’une fête sauvage organisée à Redon (Ille-et-Vilaine), et qui avait réuni jusqu’à 1 500 personnes selon la préfecture. L’une d’entre elle a été partagée plus de 1 000 fois avec la légende suivante : «Les gendarmes détruisent de manière délibérée du matériel de sonorisation lors de l’évacuation de la rave party à Redon !»

 

Une deuxième vidéo, relayée par le journaliste David Dufresne, montre une scène similaire.
 

Plusieurs éléments dans ces images (la nature des installations notamment), qu’on retrouve dans d’autres photos ou vidéos prises au même endroit et le même jour, permettent de confirmer que ces scènes ont bien été tournées à Redon lors de l’évacuation de la rave party ce week-end.

Le préfet d’Ille-et-Vilaine a d’ailleurs lui-même évoqué «la neutralisation de l’ensemble des dispositifs de diffusion du son sur le site», sans toutefois préciser la nature de cette «neutralisation», en annonçant que la rave party était «terminée» samedi soir. Et selon plusieurs médias locaux, les forces de l’ordre ont bien brisé volontairement certaines installations des fêtards : «Les gendarmes, samedi vers 17 heures, ont mis fin à la fête en détruisant le matériel sonore», détaille ainsi Ouest-France. «Un extincteur a par exemple été vidé dans un générateur et des coups ont été donnés sur les façades de son», poursuit le quotidien régional. «En tout, on a perdu près de 100 000 euros, estime un organisateur. C’est toute une vie de travail pour certains.»

 

Plusieurs internautes ont d’ailleurs relevé le décalage entre ces scènes de dégradation volontaire et la communication du ministère de l’Intérieur. Sur Twitter, celui-ci n’évoque ainsi que «la saisie provisoire des matériels utilisés, notamment les appareils de sonorisation», par les forces de l’ordre.

 

A noter que sur les photos qui accompagnent le tweet de la préfecture, CheckNews a pu constater qu’au moins une des tables de mixage «saisies provisoirement» apparaît en fait fortement endommagée. Comme si elle avait reçu plusieurs coups de masse. Contactée, la préfecture d’Ille-et-Vilaine n’a pas donné suite à nos sollicitations.

 

 

NS4CRTKIORADTPUGMIHSXFOOUA.jpg.d3c054cf4a8cfbc9fb8898c64576405b.jpgNS4CRTKIORADTPUGMIHSXFOOUA.JPG

 

Zoom sur une photo de la saisie des forces de l'ordre. (Twitter du Ministère de l'Intérieur)

Dans la nuit de vendredi à samedi, des affrontements avaient éclaté entre fêtards et forces de l’ordre, faisant plusieurs blessés parmi les gendarmes et les participants, selon la préfecture. Celle-ci a précisé qu’un jeune de 22 ans a perdu une main.

 

 

Une fête illégale, des actes policiers illégaux, teufeurs punis, FDO tranquilles, commentaires "ils l'ont cherché", réponses "ouais mais ils n'ont pas le droit", point Godwin, prochain sujet polémique, etc, élections 2022, different day same shit...

Share this post


Link to post
Share on other sites

En attendant, y'a encore un gamin qui a perdu une main. Il n'y a que dans notre pays que ça se produit en matière d'intervention policière et surtout que ça n'ait aucune conséquence tant en matière de responsabilité qu'au niveau de la réflexion sur les protocoles utilisés pour encadrer des manifestations ou des rassemblements.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Lazydad a écrit :

En attendant, y'a encore un gamin qui a perdu une main. Il n'y a que dans notre pays que ça se produit en matière d'intervention policière et surtout que ça n'ait aucune conséquence tant en matière de responsabilité qu'au niveau de la réflexion sur les protocoles utilisés pour encadrer des manifestations ou des rassemblements.

Comment a t il perdu sa main ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vu que les forces de l'ordre tirent dans le torse (selon les directives mais si on peut faire un head-shot c'est trop balla), je pencherais sur un ramassage de grenade bourré...

Share this post


Link to post
Share on other sites

On en saura surement plus après l'enquête de l'IGPN.  :ph34r:

 

il y a 1 minute, FabD a écrit :

C'est une des munitions tirée par les forces "de l'ordre".

T'es gentil mais t'es comme nous tous, tu n'en sais strictement rien... tu peux juste supputer, penser que.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Disons que considérer qu'un mec est con parce qu'il a ramassé une grenade que les flics lui avaient balancés, c'est pas des plus charitables. Il y a pleins de raisons de paniquer quand ça t'arrive dans les pieds, le mec n'était pas parti à la guerre. La première réaction, ça devrait être d'avoir de l'empathie et de la colère, pas de dire qu'il est con.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une nuit de guérilla, des blessés, des destructions volontaires et illégales de matériel saisis... parce que des gens ont commis le crime de vouloir faire la bringue. VGG

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Jamiyoyo a écrit :

Une nuit de guérilla, des blessés, des destructions volontaires et illégales de matériel saisis... parce que des gens ont commis le crime de vouloir faire la bringue. VGG

 

 

Le crime de faire la bringue sur un terrain qui leur appartient pas non ?

Si demain 1000 personnes débarquent sur ta propriété pour " faire la bringue " ca te ferait pas un peu chi** ?

Ca n'enlève rien au fait qu'un pauvre gus de 20 ans a perdu une main, et c'est bien tragique. 

Mais au lieu de s'enfiler des extas par paquet de 12 comme si c'était des dolipranes, achetez vous un terrain, et faites vous des immenses parties, personne ne pourra rien dire, les flics ne pourront pas venir, et il n'y aura aucun blessé. ( Je dis vous, mais j'imagine bien que tu n'y étais pas Jami ).

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, Sardine a écrit :

Mais au lieu de s'enfiler des extas par paquet de 12 comme si c'était des dolipranes, achetez vous un terrain, et faites vous des immenses parties, personne ne pourra rien dire, les flics ne pourront pas venir, et il n'y aura aucun blessé. ( Je dis vous, mais j'imagine bien que tu n'y étais pas Jami ).

Si la loi n'a pas changée depuis que j'ai quitter ce milieux, même si le lieu est privé et que le propriétaire est d"accord, il faut déposer une autorisation à la préfecture pour toute teuf de plus de 500 personnes. Et tu te doutes bien que même en ayant l'accord écrit et signé du propriétaire, dans 99% des cas l'autorisation est refusée. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 49 minutes, Liebodar a écrit :

Si la loi n'a pas changée depuis que j'ai quitter ce milieux, même si le lieu est privé et que le propriétaire est d"accord, il faut déposer une autorisation à la préfecture pour toute teuf de plus de 500 personnes. Et tu te doutes bien que même en ayant l'accord écrit et signé du propriétaire, dans 99% des cas l'autorisation est refusée. 

Merci je savais pas cela.

Mais ca reste quand même plus sérieux de le faire de cette façon, sur un terrain qui leur appartient, ou un terrain avec un propriétaire qui aurait donné son accord, même si c'est refusé derrière par le préfet.

Le préfet aurait du mal a justifier une évacuation d'un lieu ( et donc tout ce qui en découle en terme de violence des deux cotés ) a ce moment la. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

certains com font rêver !

des jeunes de 20 ans des punks à chiens drogués pardon, font la fête après 1 an 1/2 de confinement dans un pré qui ne leur appartient pas, c'est quand même la moindre des choses qu'ils se fassent dégager a coup de flashball dans la tête et de grenades de désencerclement par 400 flics en tenues de guerre

si en plus ils sont assez c*ns pour se rebeller et filmer la destruction à coup de masse la saisie pardon de leur matériel ça mérite largement quelques coups de matraques dans les genoux non ?

si enfin ils sont pas capables de faire la dif entre une grenade lacrymo et une grenade explosive, c'est une jeunesse qui ne sait pas vivre avec son temps....

achetez vous un terrain avec votre RSA et vos pourboires uber eat b*rdel !!

 

ce gouvernement et ses dérives autoritaires sont tout simplement à gerber !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très bon le président de l'asso qui a organisé le truc.

 

"il y avait de l'eau à côté, quelqu'un aurait pu mourir avec l'intervention des gendarmes comme à Nantes" 

 

Bon visiblement il s'est pas posé la question de savoir si inviter 1500 types s'éclater la tronche à côté du plan d'eau aurait pu causer des noyades 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×