Jump to content
This Topic
veunstyle

Coverage Pokerstars Championship Monte Carlo

Recommended Posts

C'est gagné, c'est bien joué...

large.nardin_bust.png.c7db182bf0668320d6

 

La violence de ce jeu... la vioooolence de ce jeu ! Lors du dernier break, les Français discutaient entre eux, tranquillement. Kolkowicz est même venu voir Romain Nardin en lui glissant un petit "mais tu ne fais plus rien toi ?", Romain lui avait alors répondu "ça fait des heures que je n'ai pas de jeu et que je ne fais pas une paire, que veux tu que je fasse?..."

Arrive alors cette main. Premier de parole, Romain relance à 180 000. Les deux joueurs en blindes défendent, dont Michael Kolkowicz en BB. Puis sur :Jd:6h:Qc, Romain c-bet à 260 000 et se fait check/raise à 860 000. Il annonce alors tapis... et Michael se met à tank. Il a environ 500 000 à rajouter dans un pot qui fait déjà 2,8 millions.

"Alors là, je ne vois vraiment pas avec quelle main il peut check/raise puis tank dans ce spot", glisse @Gloub94aux commentaires du streaming, "il même presque commit, non ?"

Message reçu par Kolko, qui finit par f*ck call avec :Kd:9h. Il joue trois outs... et trouve un :Th sur la turn qui lui offre la quinte :88(

"Deux as craqués par une ventrale, joué d'une manière assez audacieuse", ajoute Guillaume Cescut après coup. 

Romain Nardin est éliminé 8e et remporte 58 740€. Michael Kolkowicz est désormais chipleader.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ha ha sacré kolko.

Un gambleur fou... l'année dernière à Cannes sur une 20/40 il faisait 500 dans le noir Every hand et allais ensuite jouer 7 cases de black jack en mise max. 

Par contre un super gar toujiurs une tenue de table correct est très marrant.

 

Edited by kevar69

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, kevar69 a écrit :

Ha ha sacré kolko.

Un gambleur fou... l'année dernière à Cannes sur une 20/40 il faisait 500 dans le noir Every hand et allais ensuite jouer 7 cases de black jack en mise max. 

Par contre un super gar.

ça m'étonne pas...lol

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Michael flat en SB ce qui rend le play encore plus horrible ! si tu peux edit @veunstyle;)

Belle attitude de Romain Nardin qui a pas whine sur la turn et qui a serré la main de tous ses adversaires

Share this post


Link to post
Share on other sites
Davidi se taille

large.davidi_bust.png.3e4b5516ee9b2608ef

 

Une mauvaise nouvelle n'arrivant jamais seule, voici la seconde : Davidi Kitai vient de buller la table finale officielle.
Dure dure cette fin de journée...

Tombé à 450 000, soit 5,5BB, Davidi call un open depuis sa BB avec :As:3s (ouais je sais, ça parait fou) suite à un open du Russe Panyak et shove sur un flop :3h:4s:9h. Le Russe paye avec any two, en l'occurence :Ks:Ts, et si la turn :7d ne change rien, la river :Th lui permet d'éliminer le membre du Team Winamax.

La journée se termine là dessus, Davidi empoche 79 750€ pour cette 7e place. 

 

large.caroline.png.66f185cd0200ef30513e9

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Kolkowicz, chipleader à l'entame de la table finale

large.michael_kolkowicz_TV.JPG.a7b64a597

 

Essayons de trouver du réconfort là où il en existe encore un peu : le Français Michael Kolkowicz abordera la table finale de ce PSC Monte Carlo dans la peau du chipleader. 

Avec un tapis de 4,6 millions de jetons, Michael aura 57 blindes à faire fructifier pour tenter d'aller décrocher les 500 700€ de la gagne. Mais hormis Diego Zeiter, légèrement en retard en terme de jetons, les tapis sont plutôt très serrés. Bien malin celui qui devinera le futur vainqueur de ce tournoi.

J'aurais adoré vous donner les premières impressions de Michael, mais il a disparu rapidement après l'élimination de Davidi. Si je dis qu'il est parti comme un voleur, je vais encore remettre de l'huile sur le feu, alors on se contentera de dire qu'il est rapidement parti fêter ça avec ses amis, j'imagine. On le verra demain, en streaming, et c'est bien le principal.

A noter la présence de l'Allemand Andreas Klatt, déjà vainqueur du "FPS" face à @rLewis, qui n'a donc jamais connu l'élimination dans un tournoi, depuis qu'il est arrivé à Monte Carlo, son run est absolument incroyable ! On parie qu'il fait le doublé demain ?

Deux Russes, un Français, un Allemand, un Italien et un Argentin (et non pas Suisse comme indique le drapeau, certes il vit en Suisse mais est bel et bien Argentin), cette table finale est très européenne, avec une petite touche Sud Américaine, de quoi tout de même se régaler. Comment ça je n'arrive pas à vous convaincre ? 

Souhaitons tout le bonheur du monde à Michael demain. La table télévisée, il la voulait, il l'a eu, le gros deeprun dans cette salle, il le voulait, il est en train de le réaliser, le chiplead, il le veut depuis des jours et des jours, et voilà qu'il s'apprête à aborder la TF dans cette position... la boucle sera parfaitement bouclée lorsqu'il soulèvera le trophée demain soir. Le plus dur reste à faire maintenant, courage Michael !

Rendez-vous demain à 14h sur le streaming pour suivre tout ça avec les cartes révélées. J'aurais une heure d'avance sur vous, mais promis, le but de ce coverage demain ne sera pas de spoil, mais bien de tenir informé tout ceux qui n'auront pas la chance de se poser devant leur écran. 

 

Répartition des gains 

Vainqueur : 500 800€
Runner-up : 368 700€
3e : 271 500€ 
4e : 199 900€ 
5e : 147 120€ 
6e : 108 300€

 

large.sacs_end.JPG.9eb575dfdf43bee35a651

 

large.classement_TF.jpg.d54752d2e0bccc0d

 

large.trophee.JPG.5f551dec91f42f26330526
Mon précieuuuuux

Share this post


Link to post
Share on other sites
Biographie des finalistes

 

Siège 1 - Andrey Bondar, 44 ans, Orenburg (Russie)

large.andrey_bondar.jpg.e8dffd5206dfd145
C'est avec discrétion qu'Andrey Bondar a mené sa barque jusqu'en table finale. Le Russe de 44 ans a gagné sa place sur Main Event via un satellite live, et a ensuite patiemment fait son trou journée après journée. Après avoir attaqué le Day 3 en milieu de peloton, Bondar n'a passé la journée qu'avec une petite vingtaine de blindes, pour terminer 38e sur 45. Après un Day 4 de rêve, où il a multiplié son tapis par plus de 7, il s'est offert un joli frisson en cours de Day 5, quand son As-Roi ne passa devant le As-Dame de Dmytro Shuvanov qu'à la faveur d'un Roi sur la rivière. Avant ce tournoi, Bondar comptait onze places payées pour un peu plus de 200 000$ de gains au total. Ses deux plus gains ont déjà été glanés dans la Principauté, avec une 19e place l'an dernier sur le Highroller à 25 750€, bonne pour 66 780€ et une médaille de bronze il y a deux ans sur un Side Event à 2 200€, qui lui a rapporté 62 489€.

Son parcours sur ce Main Event
Jour    Tapis    Position
Day 2    49 200    192 / 341
Day 3    130 500    66 / 134
Day 4    180 000    38 / 45
Day 5    1 283 000    7 / 16

 

Siège 2 - Andreas Klatt, 30 ans, Allemagne

large.andreas_klatt.jpg.dbe107382e626371
Andreas Klatt a sa petite idée sur ce qu'un joueur de poker doit faire après avoir remporté un gros tournoi : essayer d'en gagner un autre ! L'Allemand de 30 ans s'est imposé il y a quatre jours ici-même dans cette Salle des Étoiles sur un PokerStars National Championship qui a rassemblé 1 252 entrées, pour un gain de 151 445€ - après avoir triomphé de Romain Lewis en heads-up. Un good run qui l'a donc poursuivi sur ce Main Event. Vivant près de Stuttgart, Klatt fait aujourd'hui du poker son gagne-pain. Après avoir découvert notre jeu préféré il y a plusieurs années, il l'avait pourtant mis de côté pour pouvoir se concentrer sur ses études. Il y est cependant vite retourné après avoir décroché un diplôme en économie, et vise donc maintenant ce qui serait un retentissant doublé sur ce PokerStars Championship. Joueur online avant tout, il pourrait bien se diriger rapidement vers le poker de tournoi live. Sa victoire sur le successeur du FPS lui a permis d'augmenter considérablement sa bankroll, lui donnant quelques envies de voyage. Il a d'ailleurs déjà prévu de passer l'été à grinder du côté de Vegas pour les WSOP. Avec 108 300€ d'assurés, il est d'ores et déjà sûr de faire faire un véritable bond à son total de gains en tournois live, qui culmine pour l'instant à 240 000$.

Son parcours sur ce Main Event 
Jour    Tapis    Position
Day 2    118 000    33 / 341
Day 3    375 500    8 / 134
Day 4    254 000    33 / 45
Day 5    1 059 000    10 / 16

 

Siège 3 - Diego Zeiter, 29 ans, Argentin, habite à Berne (Suisse)

large.diego_zeiter.jpg.457e1d4ce36f4407c
Diego Zeiter est né en Argentine mais a grandi en Suisse où il a obtenu son diplôme en économie l’an dernier. Zeiter habite à Berne mais déclare que son cœur est resté en Argentine. Quand il pense à son Main Event, un seul mot lui vient à la bouche : « vamos ! ». Maintenant que ses études sont finies, ce joueur de 29 ans peut se consacrer pleinement au poker. Zeiter est un joueur professionnel depuis des années, lui qui a appris le poker en 2007. Il accumule près de 600 000 $ de gains en tournois live. Sa performance la plus lucrative est une 6e place lors d’un No Limit Hold’em à 1 500 $ pendant les World Series Of Poker 2013. Il avait empoché 113 819 $.

Zeiter possède également un trophée PokerStars glané sur le Turbo Knockout à 2 000 € lors de l’EPT Prague Saison 13 pour un gain de 25 700 €. L’Argentin est toutefois principalement un joueur de tournois online. Son palmarès inclut ainsi plusieurs gains à six chiffres sur PokerStars. Quand il ne joue pas au poker, Zeiter aime bien jouer au football, au tennis ou encore skier.


Son parcours sur le Main Event 
Jour    Jetons    Position
Day 2    52 500    175 / 341
Day 3    234 000    38 / 134
Day 4    476 000    22 / 45
Day 5    1 848 000    3 / 16

 

Siège 4 - Raffaele “1mDonuts" Sorrentino, 37 ans, Catanzaro (Italie), habite à Malte

large.raffaele_sorrentino.jpg.b7c9448253
Originaire de Calabria, Raffaele Sorrentino, joueur professionnel italien, s’est expatrié à Malte pour pouvoir continuer à jouer online sur les rooms internationales. Il est connu sous le pseudo "1mDonuts" sur PokerStars. Son palmarès online inclut une 2e et une 3e place sur le Sunday 500 et une table finale sur le Sunday Million. Son meilleur résultat sur Internet date toutefois de l’EPT Prague Saison 13. Après avoir sauté du tournoi Turbo à 500 €, Sorrentino décide de monter dans sa chambre pour jouer le Thursday Thrill. Un tournoi qu’il remporte pour gonfler sa bankroll de 106 166 $.

Ce joueur de 35 ans a également eu de bons résultats en live, accumulant plus de 400 000 $ de gains, faisant de lui le 83e de la All Time Money List italienne. Son meilleur résultat a eu lieu à Barcelone, lors de la Saison 13 de l’EPT, avec une victoire sur le Turbo à 1 000 €. L’Italien a également connu un deep run sur un Main Event EPT, à Londres lors de la Saison 11. Eliminé en 10e position par le futur vainqueur, Sebastian Pauli, Sorrentino détenait le brelan max au flop avec une paire de dames mais son adversaire allait toucher une couleur fatale à la turn. Raffaele avait alors dû se contenter de 33 500 £.

Son parcours sur le Main Event 
Jour    Tapis    Position
Day 2    175 200    9 / 341
Day 3    243 500    35 / 134
Day 4    197 000    37 / 45
Day 5    1 622 000    5 / 16

 


Siège 5 - Michael Kolkowicz, 31 ans, Parisien d’origine, habite à Lyon/France 

large.kolko.jpg.5bf0d7a9f7164c34527c740b
Michael Kolkowicz est peut-être un joueur amateur, mais ce Parisien de 31 ans s’est montré impressionnant tout au long du tournoi. Le Français a ainsi fini dans le Top 5 de chacune des journées du Main Event, prenant la tête du tournoi à la fin du Day 3. Aussi étonnant que cela puisse paraître, il n’avait pas prévu de jouer le Main Event, mais une bonne session de cash game juste avant le coup d’envoi l’a fait changer d’avis. Kolkowicz ne doit clairement pas regretter sa décision.

Michael appelle la Salle des Etoiles sa salle porte bonheur. Il s’est en effet marié ici-même il y a 10 ans. « Gagner ce tournoi serait mon deuxième meilleur souvenir dans cette salle », dit-il. Aujourd’hui, il a trois enfants avec sa femme Cynthia, qui supporte son mari pendant le Main Event, même si elle le fait à distance, depuis Lyon. Kolkowicz tient au courant Cynthia à travers de nombreux messages sur Facebook. Et elle a prévu de faire le déplacement à Monaco s’il atteignait la table finale. Nous devrions donc la voir dans le rail ce vendredi. Kolkowicz est un fan absolu du jeu de Davidi Kitai, considérant le Belge comme le meilleur joueur professionnel contre qui il ait joué, notamment en raison de sa capacité à lire le jeu et ses adversaires. Kolkowicz est plutôt un spécialiste de cash game. Il aime aussi les échecs, une passion qu’il espère transmettre à ses enfants.

Son parcours sur le Main Event
Jour    Tapis    Position
Day 2    197 300    4 / 341
Day 3    470 500    2 / 134
Day 4    1 445 000    1 / 45
Day 5    2 983 000    2 / 16

 

 

Maxim Panyak, 44 ans, Yekaterinburg (Russie)

large.maxim_panyak.jpg.d34cb3f92561129db
De tous les joueurs russes habitués du circuit poker, Maxim Panyak est certainement l’un des moins connus. Agé de 44 ans et résidant à Yekaterinburg, Panyak a néanmoins déjà gagné plus d’un million de dollars en tournois live. Le meilleur résultat de sa carrière date de 2015, lors du tournoi TonyBet Open Face Chinese à 10 000 € à Prague, pour un gain de 110 000 €. Le Russe a également prouvé qu’il maîtrisait le No Limit Hold’em en remportant le Russian Poker Tour il y a six ans, empochant 73 888 € en plus du titre.

Son palmarès compte également un titre à Monaco, lors de la Saison 12 de l’EPT. C’était sur un Win the Button Hyper Turbo à 2 000 € pour un premier prix de 44 280 €. Maxim Panyak a terminé quatre fois dans l’argent d’un Main Event EPT, son meilleur résultat datant du PCA 2013, une 27e place pour 47 000 $. Le bonhomme est également actif online, avec plusieurs gains à cinq chiffres, dont une table finale du SCOOP et une victoire sur le Sunday Supersonic. Panyak est le joueur le plus âgé de la table finale du Main Event du PokerStars Championship Monte Carlo. Il est cinq mois plus vieux que son compatriote Andrey Bondar.

Son parcours sur le Main Event 
Jour    Tapis    Position
Day 2    84 600    82 / 341
Day 3    67 000    101 / 134
Day 4    921 000    4 / 45
Day 5    1 082 000    9 / 16

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
News

Le Français Michael Kolkowicz abordera cet après-midi la table finale du Main Event monégasque en position de chipleader. Davidi Kitai (7e) et Romain Nardin (8e) ne figurent en revanche pas au casting de cette dernière ligne droite à suivre en streaming ainsi qu'en compagnie de veunstyle.

[...] Lire la suite…




Michael Kolkowicz, un joueur qui ne manque pas d'air

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce surplus de chauvinisme me gêne un peu.

Je connais pas du tout le personnage et ses affaires, mais il a l'air d'être le livetard qu'on aime tant critiquer sur le cp.

Personnellement, j'ai aucune envie et je trouve ridicule de supporter un mec PARCE QU'IL est français.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, georgio39 a écrit :

Et l'horreur qu'il a mis à L'hostis , on en parle ?????

imo Jérôme a déjà fait en sorte d' oublier ce coup car c est grâce à des mooves comme celui ci faits par ses adversaires qu il a monté une BR online...

Share this post


Link to post
Share on other sites
La dernière ligne droite

large.thomas_gimie_TF.JPG.609c6cc4646dbf
Thomas Gimie, directeur de tournoi, devant son bébé, la table finale de ce Pokerstars Championship Monte Carlo

 

Ravi de vous retrouver une dernière fois dans cette fameuse salle des Etoiles de Monaco. Aujourd'hui, un joueur empochera un peu plus d'un demi million d'euros, après avoir remporté ce petit sit'n'go des familles.

Le Français Michael Kolkowicz va-t-il concrétiser son good run aujourd'hui ? Faut-il plutôt croire en la bonne étoile de l'Allemand Andreas Klatt, le vainqueur du "FPS" ? Allons nous avoir un HU 100% Russe ? Toutes ces questions trouveront leur réponse au fil de cet après midi. Il y a un streaming avec cartes révélées, et forcément, je vous invite à vous y rendre pour un confort maximum. Mais si à tout hasard vous avez aussi une vie, un boulot, un patron relou, un bébé qui pleure toutes les cinq minutes... des choses à faire quoi, je serai bien évidemment là toute la journée pour vous conter par écrit les principaux faits de cette finale.

La TF a débuté avec 37 minutes de retard, au calme, et du coup, au lieu d'avoir une heure de décalage avec la réalité, vous n'aurez que 30 minutes de retard. Excellente après midi poker à tous. 

 

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×
Unibet : Calendrier de l'Avent
Unibet : Calendrier de l'Avent