Aller au contenu
Ce sujet
jasty2k

La part de chance dans une vie ?

Messages recommandés

Depuis quelques temps je me demande à quel point la chance ou le hasard jouent un rôle important dans notre vie.

Je ne parle pas des petites chances / malchances qui arrivent chaque jour, mais celles importantes qui dirigent notre vie.

 

Par exemple :

1 Notre environnement naturel de naissance

Le fait qu'on naisse dans un pays en guerre ou en paix, avec un accès aux soins, à l’éducation, à de la nourriture et de l'eau potable. Ect...

 

2 Notre environnement humain

Le fait qu'on soit élevé par des gens qui nous protègent et qui nous donnent les armes qui nous serviront à mieux nous débrouiller toute notre vie. Ect...

 

3 Nos qualités physiques

Notre résistance aux maladies, notre force, nos réflexes, notre beauté. Ect...

 

4 Nos qualités psychologiques

Notre intelligence, Notre volonté, notre persévérance, notre force mentale, notre envie de nous battre. Ect...

 

Bien sur on pourra travailler, s'entrainer, pour développer, dans la mesure de nos capacités, certaines de nos qualités : comme tout le monde.

 

On nous parle souvent du mérite, de la valeur travail et on aime nous donner des exemples de gens à qui "la vie n'a rien donné" mais qui à force de travail, de courage, de temps, on réussi à avoir beaucoup de succès.

 

Pourtant je pense que si ils ont eu du succès c'est justement car ils ont eu de la chance, car pour moi, les millions d’êtres humains à qui "la vie n'a rien donné" sont tous mort avant d'avoir atteint l'age adulte.

 

Plus j'y pense, plus je me dit que tout ce qu'on à accompli dans notre vie, et tout ce qu'on à obtenu, c'est basé sur un peu plus de 95% de chance ... et un peu moins de 5% d'autre chose que j'ai du mal à définir.

 

 

Bien sur qu'on à travaillé et fait de notre mieux pour arriver là ou on en est... comme tout le monde.

Au final, j'ai du mal avec le concept de méritocratie, je crois plutôt à la chançocracie.

 

Que est votre avis sur ce sujet ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sujet intéressant.

Clairement la chance a un rôle prenominant dans notre vie, les 4 points soulevés sont d'excellents exemples.

Après je pense que 95/5 est un peu violent mais si tu va au bout de ton idée, toutes les caractéristiques de ton caractère et de ta façon de te comporter sont issues de ta génétique et de ton éducation, donc très peu de tes actions ne sont 100% meritocratiques.

C'est un courant philosophique me semble t-il, que tout est prédéfini. Je me souviens plus du nom.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu acquiert toutes les choses décrites à la naissance et tout être vivant possède chacun de ces points. Maintenant ce n'est pas une "chance" en soit d'être né dans cet environnement et avec tes compétences propres car cela faisait partit de toi quand tu étais encore dans les couilles de ton père. En gros tu as de la chance -> tu vis une vie, tu en a pas -> tu la vivras jamais. Je sais pas quel est la probabilité exacte que tu naisse mais c'est plus de 1/1 000 000 000. Sans compter le fait que t'aurais pu finir sur les draps ou dans la bouche de ta mère... (ça a rien de sale hein, c'est un fait). Je pense qu'elle est là la vraie chance.

Maintenant c'est vrai qu'il y a des facteurs que l'on ne peut maitriser et qui affecteront notre système toute notre vie : environnement familial et politique, catégorie sp et tout ce qu'on veut. Mais perso je préfèrerait être né mendiant au Pakistan plutôt que de ne jamais avoir exister. 

just my 2 cents 

Modifié par YayaMichou

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Clairement d'accord avec cette idée. Au niveau politique je trouvais pas si con (même si ca manquait encore de détail) l'idée d'empêcher tout héritage ou au moins d'en limiter la grandeur. Les cartes seraient au moins un peu redistribuées à chaque tour de générations...et le mérite aurait une place.

Je ne sais pas si c'est l'âge qui fait ca (trentaine) mais j'avais exactement cette pensée il y a peu, en culpabilisant de la chatte d'être né ici et de finalement n'avoir absolument rien de bien exceptionnel pour mériter ma vie de conn**d de bourgeois :D

Honnetement je suis presque plus extrême et placerait la chatte (lieu de naissance + fils de...) à un bon 99% et je pense que les statisques ne démentiraient pas ca.

Combien de mec du tiers monde finissent leur vie dans une villa avec piscine en faisant griller une petite merguez bière à la main (stade final de la réussite obv :)) ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout à fait d'accord avec cette analyse, et les mecs qui se vantent de s'être construit tout seul pour arriver où ils en sont, souvent les mêmes qui hurlent contre l'Etat et les impôts, j'ai envie de leur coller des baffes. Parce que le self made man en France, eh bien il a eu la chance de vivre dans un pays qui lui a permis de devenir ce qu'il est. Le même dans un village haïtien ou en Syrie pourra se démener tout autant et ne jamais arrivé à s'en sortir correctement. Un peu de mesure sur notre part active dans notre réussite n'a jamais fait de mal.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y avait une bonne planche de bd sur le parcours en parallèle du parcours de deux étudiants. L'un qui bossait ses devoirs et l'autre au mc do car il devait payer ses études et ensuite travailler ses devoirs mais trop cuit les faisait mal et foirait ses études. La planche était sur le CP mais ne sais plus où.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La chance ça se provoque... Parole de croupier.


Le facteur chance. Un professeur parle de la chance à ses élèves.
https://youtu.be/OoF-_1YKjSU

Pourquoi je n'arrive plus à insérer correctement les vidéos? La faute à pas de chance?

Modifié par Auryn

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 13 minutes, MagicEdika a écrit :

Il y avait une bonne planche de bd sur le parcours en parallèle du parcours de deux étudiants. L'un qui bossait ses devoirs et l'autre au mc do car il devait payer ses études et ensuite travailler ses devoirs mais trop cuit les faisait mal et foirait ses études. La planche était sur le CP mais ne sais plus où.

144905954965.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, jasty2k a écrit :

Bien sur qu'on à travaillé et fait de notre mieux pour arriver là ou on en est... comme tout le monde.

Au final, j'ai du mal avec le concept de méritocratie, je crois plutôt à la chançocracie.

 

Assez d'accord avec toi. Pour moi, la "méritocratie" est un joli concept qui caresse dans le sens du poil le biais psychologique tout à fait humain de mettre nos succès au crédit de notre travail et de notre talent, et de blâmer la malchance pour nos échecs.

J'avais vu ce TED talk sur le sujet il y a quelques années, de souvenir c'était plutôt pas mal:

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On est d'accord que c'est en général plus facile quand tu nais dans une famille soumise à l'ISF qu'à la ddass. C'est la partie déterministe qui, si elle ne doit pas être niée, ne devrait pas être exagérée pour autant (notamment parce que"l'existence précède l'essence"!).

Pour répondre à la question, à savoir quelle est la part de chance dans une vie, je pense que la part de chance est précisément...celle qu'on lui laisse. Si tous les efforts d'une existence ne visent qu'à consolider ou à sécuriser une situation, alors la probabilité que la chance (=possibilité d'une amélioration substantielle ou d'un changement de la situation initiale) n'intervienne est mince. Si au contraire la démarche consiste à sortir de sa zone de confort pour explorer et s'exposer au changement, alors la part de la chance dans une trajectoire peut augmenter significativement. Il faut accepter de se mettre en danger pour ça.

Le sujet est remarquablement traité dans les essais de Nassim Nicholas Taleb, "Le hasard sauvage" et "Le cygne noir" notamment, avec une approche qui mêle les probabilités et la stochastique à la philosophie. Ça se lit bien !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rajoutez à tout cela une dimension temporelle et vous divisez par zero ...

 

C'est sur que dans 1000 ans, les gens diront surement "lol ca devait etre infernal de prendre des medicaments pour se soigner a chaque fois et encore y avait des maladies incurable wtf" mais put**n la chatte deja c'est de vivre a cette periode, n'oublions pas que juste a 100 ans prêt on était , nous en +, au front pour tuer des allemands ,

 

On recule encore de kk années et certain d'entre nous seraient en fin de vie a 40ans, malade etc etc ..

 

 

 

 

Modifié par Claedeus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, YayaMichou a écrit :

Je sais pas quel est la probabilité exacte que tu naisse mais c'est plus de 1/1 000 000 000

On peut faire une pause dans votre petit débat pour approfondir ce point ?

Les matheux, sortez vous les doigts parce que j'ai rien bité, ça va être coton de m'expliquer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comment expliquer alors les écarts de réussite au sein d une fratrie ?

Juste la qualité du patrimoine génétique transmis differente entre les enfants....

Ça limite l impact du contexte social dans ce cas.

( j ai pas d avis je m'interroge)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il est difficile de déterminer la part de hasard dans le monde humain des uns et des autres quand on est pas capable de déterminer ce qui est 'cause' de l'impact. 

 

Souvent quand on se retrouve face à de telles questions c'est que la question de base est mal posée ou ne fait pas réellement sens. 

Est ce que c'est calculable ?

Modifié par jou0eur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, deux oreilles a écrit :

On peut faire une pause dans votre petit débat pour approfondir ce point ?

Les matheux, sortez vous les doigts parce que j'ai rien bité, ça va être coton de m'expliquer.

pour que tu naisse il faut que tes parents se rencontrent

il faut aussi que papa arrive a draguer maman

que papa et maman n'est pas envie juste d'un plan cul

que maman casse pas trop les couilles a papa et qu'il reste en couple jusqu'a faire un gosse 

et maintenant tu repetes ça pour les parents de tes parents, puis les parents de tes grands parents ainsi de suite

 

tu peux aussi voir les choses sous cet angle: imagine tous les trucs qui ce sont passés depuis que la vie est apparue sur Terre pour arriver au moment ou tu lis ces lignes: c'est une probabilité tellement faible qu'on ne peut pas l'ecrire lol

 

pareil dans une soirée ou autre évenement imagine: c'est quoi toutes les decisions (et faits liés au hasard) qu'on a prises dans chacune de nos vies qui font qu'on se retrouve tous ici au même endroit ce soir?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il n'y a pas que le contexte dans lequel on nait qui défini ce que l'on peut devenir.

On n'est pas égaux à la base, ni physiquement ni mentalement et on n'a rien fait pour ça non plus. Même né dans la même famille et avec un patrimoine génétique presque identique, deux frères n'ont pas les même chances. Leurs intelligences, leurs courages, leurs forces physiques et mentales seront différentes. Pour moi on nait comme on nait, on ne choisi pas les personnes que l'on rencontre et tous nos sentiments, valeurs, envies, humeurs, ne sont que le résultat de réactions chimiques qui se passent dans notre cerveau et qui sont le résultat d'une équation mélangeant la constitution de départ (du cerveau) et la manière dont l'entourage extérieur agit dessus. C'est ce qui crée les expériences de vie et l'illusion du choix et de la personnalité propre. Comme on a aucune emprise sur la constitution de notre cerveau à la base et l'endroit dans lequel il va se développer, il n'y a aucun choix, tout est facteurs fixés et hasard de la vie.

Demandez vous si un pédophile a choisi d'être ce qu'il est et si à un moment de sa vie il a pu faire le choix de sa sexualité ou d'un quelconque paramètre qui l'a amené a devenir ce que notre société hait le plus. C'est l'exemple extrême mais qui peut être ramené à l'échelle de tous les paresseux, colériques, timides,... pour comprendre à quel point une caractéristique innée et non choisie va influencer une vie.

La réponse à la question pour moi c'est 100%, pas de choix, que des neurones qui se touchent et des histoire de sécrétions chimiques.

Modifié par doublejef

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

en fait tout est random dans ta vie 

-lieu de naissance, famille 

-être beau ou pas, être intelligent ou pas, être prédestiné a finir dans le Zoo ou pas

-rencontres, amis, amours

 

les seuls choses que tu peux "décider":

dois je changer de boulot/copine?

avec qui vais je rester ami?

et c'est a peu près tout, c'est assez effrayant

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, YayaMichou a écrit :

J'ai mis cette probabilité car c'est ce que j'avais vu sur un article, j'ai pas encore compter le nombre de sperm exact/ejac mais je préfère laisser ce taf' à @la mâchoire vu qu'il a pas l'air d'accord avec moi, en plus on sait tous que c'est une de ses boissons vegan préféré.

Je suis vivement intéressé par la source et la méthode de calcul de l'auteur. Amis googleurs, mobilisez vous ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 15 heures, ilares a écrit :

pour que tu naisse il faut que tes parents se rencontrent

il faut aussi que papa arrive a draguer maman

que papa et maman n'est pas envie juste d'un plan cul

que maman casse pas trop les couilles a papa et qu'il reste en couple jusqu'a faire un gosse 

et maintenant tu repetes ça pour les parents de tes parents, puis les parents de tes grands parents ainsi de suite

 

tu peux aussi voir les choses sous cet angle: imagine tous les trucs qui ce sont passés depuis que la vie est apparue sur Terre pour arriver au moment ou tu lis ces lignes: c'est une probabilité tellement faible qu'on ne peut pas l'ecrire lol

Ce n'est pas la probabilité pour que tu naisses dont tu parles, mais la probabilité pour que quelqu'un en particulier apparaisse sur terre.

 

La "probabilité de naître" telle qu'on en parle actuellement, c'est la probabilité de prendre conscience dans le corps qui est le notre plutôt que dans un autre (voir aucun). Et en soit elle est in-quantifiable.

Modifié par m*******n

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

English
Retour en haut de page
×
PMU : Super Freeroll
PMU : Super Freeroll