Jump to content
This Topic

Recommended Posts

au moins pas d ‘urssaf à payer avec les sans papiers :) hein Raquel!?

"Je te dis de rester, tu restes, si ça te va pas, y'en a plein dans ton cas qui veulent travailler, mais tu peux oublier tes papiers "  peut-on lire dans un message envoyé par Raquel Garrido. 

si il est authentique celui là c’est ouch un peu quand même.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Ryf86 a écrit :

Il est joli le camp du bien.

Mouais, c'est pas très pertinent. Sans aller jusqu'à "tous pourris" notre classe politique est loin d'être constituée de gens biens et/ou vivant en accord avec les principes qu'ils défendent. L'important c'est surtout que quand une pomme pourrie est détectée elle soit sortie du panier rapidement, attendons de voir ce que ça va donner pour ce cas précis.

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'article en entier :

Spoiler

Les deux députés de LFI, élus en Seine-Saint-Denis, emploient depuis un an une femme de ménage sans titre de séjour et soumise à des cadences infernales.

Côté cour, Raquel Garrido et Alexis Corbière, le couple de députés de La France insoumise, élus en Seine-Saint-Denis, pourfendent l'exploitation de la misère et militent pour la régularisation des sans-papiers. Côté jardin, ils emploient une femme sans papiers comme bonne à tout faire. Bien plus disponible mais tout aussi mal rémunérée que les femmes de chambre de l'hôtel Ibis Batignolles avant leur mouvement de grève de 22 mois entre 2019 et 2021, mené par la toute nouvelle députée LFI Rachel Kéké.

Au cours d'un contrôle de police à Paris en mai, l'employée de maison, une Algérienne de 36 ans, arrivée en France en 2008 grâce à un visa étudiant, a dû justifier de sa situation administrative alors qu'elle promenait la petite dernière du couple, qui a trois enfants. Démunie de titre de séjour, elle n'a pu présenter que son passeport algérien.

Auprès de la police, la trentenaire, originaire d'Alger, a ainsi indiqué travailler jour et nuit à la fois au domicile des deux parlementaires à Bagnolet mais également dans un logement parisien où leurs enfants sont pris en charge afin d'être scolarisés dans la capitale. Selon nos informations, l'employée a droit à une chambre dans leur maison individuelle et dort sur un canapé à Paris. Selon des intimes de cette femme, que Le Point a pu rencontrer, le couple Garrido-Corbière lui aurait promis des « papiers en cas d'élection de Jean-Luc Mélenchon à la présidence de la République ou s'il devient Premier ministre », comme on peut le lire dans des messages dont Le Point a pu prendre connaissance.

« Jusqu'au 19 [juin, date du second tour des législatives, NDLR], elle a besoin de moi et si ça me va pas, elle me renvoie dans mon pays », écrit l'employée de maison à ses camarades. « ... Je te dis de rester, tu restes, si ça te va pas, y'en a plein dans ton cas qui veulent travailler, mais tu peux oublier tes papiers », peut-on lire dans un message envoyé par Raquel Garrido. « Pardon madame. Mais c'est pas bien », lui répond alors la jeune femme.

Alors qu'elle réclame à sa patronne d'être payée, elle se voit rétorquer : « Monsieur te donnera 150 euros pour la semaine, on verra le reste après. » La femme de ménage s'émeut ensuite via un émoji en larmes qui laisse Raquel Garrido de marbre : « On te met un toit sur la tête, on te fait travailler donc soit t'es reconnaissante, soit je prends quelqu'un d'autre maintenant stop. » Auprès de ses amis, l'employée insiste : « Moi je veux être en règle mais ici les gens font comme avec des esclaves parce qu'on n'est pas en règle. »

Le parquet se saisira-t-il de cette affaire, révélée à l'occasion d'un contrôle de police ? Le Point a contacté les deux parlementaires. Raquel Garrido a répondu, niant fermement les faits : « Cela fait des années que nous n'avons pas d'aide ménagère. On a recruté de l'aide pendant les campagnes électorales. À chaque fois avec des personnes disposant de papiers, et bien sûr avec les déclarations Urssaf afférentes. »

 

Je dois avouer que ça me laisse un peu dubitatif, on croirait un truc sorti du Gorafi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce couple m’est extrêmement antipathique mais ils ont le droit de se défendre et il faut laisser la justice faire son boulot 

Je les crois assez con mais pas à ce point là 

Edited by Fheija

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les gosses qui seraient domiciliés à Paris pour éviter le collège de banlieue bien sûr ... comme tout bon bobo hypocrite de base !

Leur précédentes affaires ont bien montré que c'était des vrais gratteurs, je pense qu'ils en sont capable. C'est parfaitement le profil.

Edited by AssKicker496

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, AssKicker496 a écrit :

Les gosses qui seraient domiciliés à Paris pour éviter le collège de banlieue bien sûr ... comme tout bon bobo hypocrite de base !

Leur précédentes affaires ont bien montré que c'était des vrais gratteurs, je pense qu'ils en sont capable. C'est parfaitement le profil.

Ok mais tu ne peux pas briser des carrières politique sur des déclarations d’une femme et de ses amis. Sinon ça va devenir vraiment n’importe quoi, le pays va devenir totalement ingouvernable 

Pour appuyer des accusations graves ils te faut des preuves. Pour l’instant Le Point ne parle que de sms et de déclaration d’une inconnue…

J’attends. 
 Pour l’instant le parquet ne s’est même pas saisi de l’affaire 

put**n ! Je me retrouve à défendre LFI 

ça va mal 

Edited by Fheija

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, GoHidalGO a écrit :

Ah m**de! la gauche ca serait "faites ce que je dis pas ce que je fais"... ??!!

Tu ne peux pas tirer cette conclusion d'un cas particulier, quand Pécresse fait appel à l'assistanat qu'elle combat pour rembourser sa campagne ça ne condamne pas toute la droite non plus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Réponse de Garrido :

J'ai beau la détester, j'ai tendance à penser que Le Point s'est méchamment fait manipuler.

Rien que le coup du logement parisien et de la scolarisation des enfants, même le plus imbécile des journalistes serait capable de le vérifier facilement. Je pige pas comment la direction du journal peut laisser publier un truc aussi énorme sans que ce soit hypersolide au niveau des sources.

Edited by Lothaure

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Elmo a écrit :

Au pire une petite condamnation + une amende pour le journal/journaliste et dans la tête des gens le couple restera un couple de profiteurs malveillant.

Quand on voit les réactions de gégés sur le forum ça doit pas trop mal marcher cette stratégie.

Ouais enfin ils avaient bien réussi a faire oublier cette autre casserole bien connexe 

https://www.lepoint.fr/politique/alexis-corbiere-et-raquel-garrido-vont-quitter-leur-hlm-a-paris-24-10-2017-2166911_20.php

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, fritzlm a écrit :

Mouais, c'est pas très pertinent. Sans aller jusqu'à "tous pourris" notre classe politique est loin d'être constituée de gens biens et/ou vivant en accord avec les principes qu'ils défendent. L'important c'est surtout que quand une pomme pourrie est détectée elle soit sortie du panier rapidement, attendons de voir ce que ça va donner pour ce cas précis.

Ok mais même sans le "tous pourris" le désintérêt pour la politique en général et les élections en particulier se construit solidement. Au mieux comme un spectacle inoffensif, au pire comme un univers plutôt hostile. Tu places le curseur où tu veux, mais le milieu politique qui s'auto-épure de ses brebis galeuses c'est de l'idéalisme. 

En admettant même que ce qui est reproché au couple Garrido-Corbière soit moins grave qu'ailleurs, notamment le HLM parisien occupé pendant un an. Il faut se lever tôt pour faire concurrence au couple Balkany.

 

Edited by Ryf86

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, GoHidalGO a écrit :

Ouais enfin ils avaient bien réussi a faire oublier cette autre casserole bien connexe 

https://www.lepoint.fr/politique/alexis-corbiere-et-raquel-garrido-vont-quitter-leur-hlm-a-paris-24-10-2017-2166911_20.php

Je ne peux pas les saquer les Corbière, mais merci de conforter mes propos. Entre les vraies casseroles et les faux délits y'a moyen d'en tirer quelque chose ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Ryf86c'est certainement idéaliste d'envisager un milieu politique qui s'auto-épure mais je ne comprends pas quelle conclusion tu en tires ? Pas certain que ce soit la raison principale qui fait que le désintérêt s'installe, je n'ai pas l'impression que la classe politique soit plus touchée par les affaires aujourd'hui qu'elle ne l'était par le passé, j'aurais même tendance à penser que ça c'est un peu apuré

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×
Unibet : Saint Valentin et Prize Drop
Unibet : Saint Valentin et Prize Drop