Jump to content
This Topic

Recommended Posts

il y a 2 minutes, Lothaure a écrit :

Il parle de littérature (plutôt à destination de lycéens d'ailleurs) pas d'éducation civique, c'est pour ça que je trouve ce passage pire.

Mon premier problème, ça veut dire quoi alors "faire preuve de pédagogie" de la part d'un prof de français par rapport à l'homosexualité. Faire un beau discours sur la tolérance avant d'oser parler de Rimbaud et Verlaine?

Pire encore, depuis quand c'est mal de choquer et d'être dans la confrontation quand on étudie de la littérature avec ses élèves ? C'est pas comme ça qu'on développe l'esprit critique ? Ou alors il faut seulement éviter certains chocs avec certains élèves ?

Bha ça dépend ce qu'on entend par le fait de choquer.
Non, je pense pas que le développement de l'esprit critique soit amélioré par le fait de "violenter" sans rien expliquer. Y a une manière de faire qui doit être plus subtile, et c'est ce qui rend le métier d'enseignant infiniment plus complexe que la mongolerie de Robin qui explique "bah ouais ce sujet n'est pas choquant par nature, donc y a aucune raison de faire attention à pas choquer". 

C'est pas le projet du prof de français qu'il faut revoir à la lumière de l'évolution d'idées, c'est le projet pédagogique complet, pour permettre justement d'éviter à ce terreau de se propager. Donc oui, prof de français, prof d'histoire, prof d'éducation civique, prof de bio, ... Et c'est extrêmement plus complexe.
 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le nombre de reglements de comptes par arme à feu en region parisienne c'est l'ecole et ses choix pedagogiques ?

Dans quel mesure ces debats reglent de quelconques problemes concrets ?

La prof qui se fait jetter par terre par un eleve c'est à cause d'un manque de methode pedagogique ?

L'ecole a rien a voir avec tout ca. Elle subit la société et ses vices

 

 

 

 

Edited by cb77

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, cb77 a écrit :

Le nombre de reglements de comptes par arme à feu en region parisienne c'est l'ecole et ses choix pedagogiques ?

Dans quel mesure ces debats reglent de quelconques problemes concrets ?

 

Félicitations vous obtenez la palme du hors sujet. 

J'ai évidemment dit que les maux de la société venaient des choix pédagogiques de la société

 

Édit : bon en fait tu continues d'éditer tes messages tout le temps, tu as la possibilité dans l'éditeur de texte avant de cliquer sur envoyer de te relire, tu le sais ?

Edited by General_doc2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, cb77 a écrit :

Le nombre de reglements de comptes par arme à feu en region parisienne c'est l'ecole et ses choix pedagogiques ?

La prof qui se fait jetter par terre par un eleve c'est à cause d'un manque de methode pedagogique ?

Il est de retour !

Hip hip hip ? HOURRA !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, General_doc2 a écrit :

Ferme là un peu si c'est pour dire de la m**de comme ça sérieusement. Tu piges que dalle c'est effarant, ça sert à rien d'envoyer 8 messages d'affilé si t'es pas foutu de lire une réponse.

Je pige pas ton délire là. 
Tu comprends que quand tu parles avec des mecs qui ont une haine, si tu balances juste le truc sans expliquer, ça sert à rien. 
T'as déjà été confronté au fait de donner des cours ? A enseigner ? 

J'ai dit qu'il fallait pas parler de ça ? J'ai dit qu'il fallait l'amener avec pédagogie, et pas juste le balancer et passer au cours d'après.

Tu saisis la nuance ou c'est trop compliqué pour toi ? 
 

J'ai plutôt l'impression que la difficulté de raisonnement avec plusieurs paramètres, elle est de son côté comme du tiens.

 

 

Il y a 6 heures, General_doc2 a écrit :

Bha ça dépend ce qu'on entend par le fait de choquer.
Non, je pense pas que le développement de l'esprit critique soit amélioré par le fait de "violenter" sans rien expliquer. Y a une manière de faire qui doit être plus subtile, et c'est ce qui rend le métier d'enseignant infiniment plus complexe que la mongolerie de Robin qui explique "bah ouais ce sujet n'est pas choquant par nature, donc y a aucune raison de faire attention à pas choquer". 

C'est pas le projet du prof de français qu'il faut revoir à la lumière de l'évolution d'idées, c'est le projet pédagogique complet, pour permettre justement d'éviter à ce terreau de se propager. Donc oui, prof de français, prof d'histoire, prof d'éducation civique, prof de bio, ... Et c'est extrêmement plus complexe.
 

Pourquoi insulter constamment de mongolien si je ne suis pas d’accord avec toi ? Idem pour ferme là si c’est pour me répondre ? J’insulte jamais personne avec qui je ne suis pas d’accord et ça ne te donne pas plus de contenance d’être agressif.

Je respecte ton avis, c’est ton choix, il n’est pas illégal donc il est valable.

J’ai le droit de penser que par exemple un prof de français qui explique le poème de Verlaine doit le faire normalement en évoquant le contexte du poème ou non ? Si c’est pour m’insulter mets moi dans la case ignorée y’a pas de soucis, je discute calmement.

Donc s’il explique ce poème, tu estimes qu’il doit prendre des précautions parce que la genèse est une relation homosexuelle ? Personnellement je pense que non, prendre des précautions sur l’homosexualité c’est en quelque sorte la condamner puisque si c’était une relation hetero on ferait pas de « pédagogie » mais on doit en faire quand c’est homosexuel ?

Je ne pense pas que l’homosexualité soit un sujet sensible, qu’il faille l’expliquer, expliquer quoi d’ailleurs ? J’attends pas qu’un prof m’explique que 2 hommes peuvent s’aimer en cours de français mais j’attends qu’il m’explique pourquoi dans ce poème précis la mélancolie se mélange avec d’autres sentiments, dans quel état d’esprit était l’auteur… enfin des trucs de base autre que son orientation sexuelle.

 

Est ce que j’ai le droit ? Réécoute l’intervention de corbière :

« L'homophobie se porte bien parfois dans la jeunesse. Quand vous racontez des histoires d'amour entre Verlaine et Rimbaud, ça peut choquer des jeunes gens. Le métier de l'enseignant n'est pas de choquer les élèves mais de les faire progresser".

 

Ai-je simplement le droit de penser que rien n’est choquant ? Je suis un abrutis parce que je trouve que discuter d’homosexualité n’est pas choquant ?

 

Vu toutes les choses que voient les gamins sur les réseaux sociaux et compagnie c’est réellement un sujet sensible ou un sujet possiblement choquant la relation Verlaine Rimbaud ?

 

Je vais pas plus loin que cela, je trouve maladroit son propos et particulièrement gerbant oui, parce que dire « ça peut choquer » en parlant d’homosexualité ça me dérange beaucoup. Sur le métier d’enseignement, il ne doit pas choquer mais il doit dire la vérité, s’il explique le poème en question sans expliquer que c’est dû à de la violence conjugale dans le couple il fait une faute professionnelle en éludant l’essence du poème.

 

Tout le monde connaît à minima le début de ce poème, combien savent exactement le contexte ? 
 

Je pense justement que pas mal de jeunes pourraient se retrouver dans cette histoire (les fautes d’orthographe en plus :) et le talent en moins) en se disant que même les plus grands génies  ont eu des peines de cœur, que parfois ça a même motivé à écrire ou à créer quelque chose et qu’en définitive on passe tous par les mêmes émotions et sentiments.

 

Désolé hein.

Edited by Holalahola
quote

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, General_doc2 a écrit :

Félicitations vous obtenez la palme du hors sujet. 

J'ai évidemment dit que les maux de la société venaient des choix pédagogiques de la société

 

Édit : bon en fait tu continues d'éditer tes messages tout le temps, tu as la possibilité dans l'éditeur de texte avant de cliquer sur envoyer de te relire, tu le sais ?

Ce que je veux dire, c'est qu'aujourd'hui on est dans une situation ou discuter de ce genre de choses est quasi du troll.

Alexus Corbière repond a des questions qu'il choisit pas. Il sait tres bien que ce sont des questions sans interet.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, General_doc2 a écrit :

Bha ça dépend ce qu'on entend par le fait de choquer.
Non, je pense pas que le développement de l'esprit critique soit amélioré par le fait de "violenter" sans rien expliquer.

Y a une manière de faire qui doit être plus subtile, et c'est ce qui rend le métier d'enseignant infiniment plus complexe que la mongolerie de Robin qui explique "bah ouais ce sujet n'est pas choquant par nature, donc y a aucune raison de faire attention à pas choquer". 

Je vois les choses plutôt sous cet angle : le sujet n'est pas choquant par nature, donc on l'évoque sans en faire des tonnes, et si ça en choque certains, on en discute. Franchement si on en est au point où ça "violente" l'esprit de certains, on a dépassé depuis longtemps le stade de la pédagogie, non ? Une bonne psychanalyse peut-être ?

Sinon, faire preuve de pédagogie en la matière, ça prendrait quelle forme concrètement de la part d'un prof de français (à part ne jamais évoquer l'homosexualité en cours ?)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 37 minutes, PoneyTresSage a écrit :

 

Pourquoi insulter constamment de mongolien si je ne suis pas d’accord avec toi ? Idem pour ferme là si c’est pour me répondre ? J’insulte jamais personne avec qui je ne suis pas d’accord et ça ne te donne pas plus de contenance d’être agressif.

Je respecte ton avis, c’est ton choix, il n’est pas illégal donc il est valable.

Arrête un peu de faire la vierge effarouchée, qu'est ce que t'es tiltant, c'est toi qui débarque en balançant des "wow t'es endoctriné de ouf", et toutes ces conneries. Viens pas m'expliquer que t'es dans le débat 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 Je découvre cette énième polémique à la con entre deux ateliers de la convention pour l'Union Populaire à Reims. Et je ne peux m'empêcher de me poser la question : qui a regardé la totalité de l'émission (qui ne dure que 30 min), les thèmes développés et les questions posées par l'animatrice qui aident quand même un peu à contextualiser des propos sur lesquels je vois qu'il n'y a pas que les réseaux sociaux qui aiment s'indigner ? 

https://lcp.fr/programmes/ca-vous-regarde/samuel-paty-un-an-apres-qu-est-ce-qui-a-change-81247

Et big up à@PoneyTresSagepour ses propos très mesurés sur les gens lobotomisés et gouroutisés prêts à tout excuser. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 39 minutes, Lazydad a écrit :

 Je découvre cette énième polémique à la con entre deux ateliers de la convention pour l'Union Populaire à Reims. Et je ne peux m'empêcher de me poser la question : qui a regardé la totalité de l'émission (qui ne dure que 30 min), les thèmes développés et les questions posées par l'animatrice qui aident quand même un peu à contextualiser des propos sur lesquels je vois qu'il n'y a pas que les réseaux sociaux qui aiment s'indigner ? 

https://lcp.fr/programmes/ca-vous-regarde/samuel-paty-un-an-apres-qu-est-ce-qui-a-change-81247

Et big up à@PoneyTresSagepour ses propos très mesurés sur les gens lobotomisés et gouroutisés prêts à tout excuser. 

J’ai écouté toute l’émission, je suis en plus d’accord avec énormément de choses donc j’ai même apprécié le contenu.

Tu pourras pas me faire dire que je l’ai sorti de son contexte, tu peux être aussi en désaccord sur ce que je dis, c’est normal.

Corbiere est prof de formation, donc il connaît le sujet, il a écrit des livres sur des personnages de l’histoire, c’est pas un debile comme moi selon général, c’est quelqu’un d’instruit.

Ca te choque pas qu’un prof puisse dire qu’il faut éviter de choquer des élèves si le sujet du prétendu choc est l’homosexualité ?

C’est tout, c’est mon propos ni plus ni moins.

On apprend aux gamins l’histoire de notre pays, tu penses que le nazisme ou les genocides ici et là dénoncés dans les cours d’histoire ne sont pas choquant pour des gens de 16/17 ans ?

J’ai réagis sur Verlaine et Rimbaud parce que j’ai eu ce texte au bac français, pas à l’examen mais dans le corpus, et oui à l’époque comme n’importe quel debile j’ai dit « lol gay » quand la prof de français en a parlé, tout en étant dans une école catholique full blanc privilégiés.

Je me rappelle encore de ce qu’a dit la prof sur ce texte qui a encore plus d’écho aujourd’hui et je me rappelle aussi très bien m’être senti bien stupide.

 

L’éducation sous entendu dans ce propos de corbière c’est de pas vouloir choquer des jeunes qui voient à la télé ou partout des trucs absolument horribles de partout ? Ce n’est pas sérieux, si l’école a des soucis d’homophobie on parle plus d’homosexualité ? Mais on est ou ? 
 

Après j’ai compris pourquoi finalement général a abandonné  après m’avoir insulté 140 fois, il a du comprendre mais ne le dira jamais que corbière sur ce coup là a été maladroit, j’ai jamais dit qu’il pensait comme ça mais que son propos était gerbant parce que c’est la vérité, y’a pas à interpréter justement, c’est clair net et précis.

Les formules politiciennes pour noyer le poisson ça marche pas toujours quand c’est aussi grossier.

Edited by PoneyTresSage

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, StephanePlaza a écrit :

C’est Verlaine, pas Voltaire. 😉

Pardon c’est l’iPhone, en plus Voltaire il était pas pd lol mais juste misogyne homophobe antisemite et pas mal d’autres trucs sourcés et documentés mais faut pas le dire sinon on va choquer les enfants.

Edited by PoneyTresSage

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce que je comprends de ces propos c'est qu'il réagit à cette espèce d'injonction médiatique et politique qui existe depuis 2015 à surexposer les caricatures de Charlie Hebdo comme si c'était l'alpha et l'oméga de la liberté d'expression et de la laïcité. Comme lui je suis persuadé que le corps enseignant a beaucoup plus de recul sur la façon d'amener ces sujets, quelquefois dans des contextes délicats plutôt que de confronter des gamins avec des dessins provocateurs qui peuvent heurter leur sensibilité. Son discours sur Rimbaud et Verlaine s'inscrivait à la suite de ce qu'il dit de l'autocensure, et je comprend assez bien le fil de sa pensée : quand tu veux introduire (lol) des jeunes à la littérature, tu leur présente l'oeuvre, je ne vois pas l'intérêt d'insister sur ce qui peut parasiter le cours comme la sexualité de l'auteur sauf si sa présence est sous jacente dans ses écrits et qu'elle permette de l'éclairer ou qu'un des gamins qui serait informé sur le sujet l'évoque. Dans la mesure où il insistait surtout sur les choix pédagogiques pour faire progresser les élèves je comprends assez bien son raisonnement. Il n'est pas question de censure mais de moyens qu'on se donne pour atteindre des objectifs. Bon, et petit détail d'importance Corbière enseignait en Lycée Professionnel, tu n'a pas forcément le même public que dans un établissement généraliste, il parle d'expérience.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, PoneyTresSage a écrit :

Parler de l’œuvre de Verlaine

Je suis pas prof de français, mais je ne pense pas qu'il y ait d'auteurs/ouevres obligatoires au lycée (à titre personnel, je suis partisan d'enseigner une littérature moins classique et moins franco-centré mais osef et HS)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour être honnête, je ne comprends pas top pourquoi tu me remercies de ma réponse, je ne suis porte parole de personne, ni de JLM, ni de la FI ni de Corbière. Mon avis personnel sur cette polémique n'a pas plus d'intérêt que le tien en fait. La seule différence, c'est juste que j'essaye toujours de "comprendre" parce c'est ma famille politique et que j'ai donc logiquement de l'empathie pour l'émetteur contrairement à vous, soit neutres soit viralement opposés et aussi que je connais peut être mieux leurs systèmes de pensée puisque ce sont des gens que je suis régulièrement. Ca ne m'interdit pas d'être quelquefois en désaccord, juste je vais pas leur sauter dessus de manière pavlovienne comme ceux que je viens de lire sur Twitter -souvent proche du Printemps Républicain- qui accusent Corbière de remettre en cause la pédagogie de ce professeur assassiné alors qu'il ne parle absolument pas de lui.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rhooo avec vos conneries j'allais oublier de publier la propagande pour laquelle je suis rémunéré si cher par le mouvement, alors que l'actualité du week end c'est évidemment la Convention à Reims cloturée demain matin 10 h par un meeting du boss diffusé sur tous les RS possibles et imaginables et toutes les chaines d'infos (du moins jusqu'à ce que Zemmour sorte de chez lui pour faire pisser son chien - Priorité à l'actualité brûlante oblige.)

Quelques extraits de la journée :

Raquel Garrido sur son cheval de bataille : changer les modes de vote et la Constituante

Petit complément apporté par Michel Larive

En complément du programme, l'indispensable pour militer sur les marchés ou au porte à porte

 

Rappel de ce qu'est un mouvement populaire :

En 2017, la France Insoumise a reçu 2,8M € de 4000 donateurs

En 2017, En Marche a reçu 2,2M € de 300 donateurs. Enuff said

 

Pour ceux qui veulent en savoir plus ou pourquoi pas participer, c'est par ici que ça se passe :

Le réseau social ActionPopulaire téléchargeable sur tous les smartphones https://actionpopulaire.fr/

Le site officiel de la campagne https://melenchon2022.fr/

et l'indémodable https://lafranceinsoumise.fr/

Je rappelle que les dons (on ne peut plus faire de prêts sniff) sont défiscalisés à hauteur de 66% pour les imposables.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, Lazydad a écrit :

qui a regardé la totalité de l'émission (qui ne dure que 30 min), les thèmes développés et les questions posées par l'animatrice qui aident quand même un peu à contextualiser des propos sur lesquels je vois qu'il n'y a pas que les réseaux sociaux qui aiment s'indigner ?

 

Il y a 10 heures, Lazydad a écrit :

 La seule différence, c'est juste que j'essaye toujours de "comprendre" parce c'est ma famille politique et que j'ai donc logiquement de l'empathie pour l'émetteur contrairement à vous, soit neutres soit viralement opposés et aussi que je connais peut être mieux leurs systèmes de pensée puisque ce sont des gens que je suis régulièrement.

Comme je me reconnais dans ces propos... et comme tu devrais te reconnaitre dans ce que tu dénonces puisque c'est ce que tu fais quand il s'agit de tes adversaires

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, Lazydad a écrit :

Comme lui je suis persuadé que le corps enseignant a beaucoup plus de recul sur la façon d'amener ces sujets, quelquefois dans des contextes délicats plutôt que de confronter des gamins avec des dessins provocateurs qui peuvent heurter leur sensibilité

c'est d'ailleurs bien la marque de fabrique de LFI,ne pas heurter les sensibilités et surtout maintenir les gens dans leur rêve d'enfant.Affronter les vrais problèmes de l'existence c'est réservé aux "riches".:ronfl:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, Lazydad a écrit :

Ce que je comprends de ces propos c'est qu'il réagit à cette espèce d'injonction médiatique et politique qui existe depuis 2015 à surexposer les caricatures de Charlie Hebdo comme si c'était l'alpha et l'oméga de la liberté d'expression et de la laïcité. Comme lui je suis persuadé que le corps enseignant a beaucoup plus de recul sur la façon d'amener ces sujets, quelquefois dans des contextes délicats plutôt que de confronter des gamins avec des dessins provocateurs qui peuvent heurter leur sensibilité.

Est ce que les discussions à l anniversaire de la décapitation c est le bon lieu pour faire toutes ces nuances alambiquées ? (au passage la fille par qui est tout est parti n était même pas dans la salle)

Cette soudaine pudibonderie de la gauche laïque quant aux critiques - si pamphlétaires soit elles- des religions est assez, disons, inédite.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Lazydad a écrit :

un meeting du boss diffusé sur tous les RS possibles et imaginables et toutes les chaines d'infos (du moins jusqu'à ce que Zemmour sorte de chez lui pour faire pisser son chien - Priorité à l'actualité brûlante oblige.)

Ils ont tenu une demi heure (le quota syndical était atteint certainement) avant d'interrompre la retransmission pour retourner en plateau "débriefer" un meeting qui était loin d'être terminé, c'est un nouveau concept.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il s'est déjà expliqué, notamment lors de l'une de ses dernières conférences à Science Po je crois qu'il a délibérément choisit de choquer avec une date à si court terme pour bien mettre en avant que c'est un processus qu'il entamerait dès le début de son mandat et non pas une promesse sans cesse reportée aux calendes grecques mais il est bien conscient qu'il faut beaucoup plus de temps pour opérer la transition énergétique vers le renouvelable.

Share this post


Link to post
Share on other sites

T'es une sorte de traducteur de la France Insoumise en fait. Quand un mec de FI dit un truc qui semble un peu perché tu nous expliques sa pensée profonde ou véritable. 

Par contre sur le nucléaire, je comprends pas trop la stratégie du choc que tu décris. Généralement les politiques mentent plutôt sur des promesses populaires, Mélenchon fait le contraire ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×