Jump to content
This Topic
blizzzzz

François Asselineau, UPR, Frexit !

Recommended Posts

Il y a 6 heures, blizzzzz a écrit :

 

-L'UPR dit la vérité et propose la bonne solution.

 

Ca doit être merveilleux d'avoir découvert ce que tous les grands penseurs et philosophes à travers les âges et les continents ont toujours cherché...c'est le 2ème après Jésus à l'avoir trouvée non ?  :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, DarkPassenger a écrit :

Ca doit être merveilleux d'avoir découvert ce que tous les grands penseurs et philosophes à travers les âges et les continents ont toujours cherché...c'est le 2ème après Jésus à l'avoir trouvée non ?  :)

t'as voté pour une Europe plus sociale ou pour une Europe plus humaine ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est du verbiage fumeux tout ça jami, le social  c'est de l'humain et l'humain c'est du social mais c'est pas le problème je disais juste qu'il faut être d'une naïveté confondante pour croire que quelqu'un détient LA vérité a fortiori un politicien...ça frise la déification, réaction plutôt immature quoi...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 1 heure, DarkPassenger a écrit :

 je disais juste qu'il faut être d'une naïveté confondante pour croire que quelqu'un détient LA vérité a fortiori un politicien...ça frise la déification, réaction plutôt immature quoi...

Je n'ai pas écrit "détient" la vérité. J'ai écrit "dit" la vérité.

La vérité c'est l'opposé du mensonge.


Dans l'actualité récente, Castaner et Macron n'ont fait que mentir sur les gilets jaunes (l'affaire de l'hopital, des violences policières non reconnues, des mutilations de manifestants). Mais les faits étaient bien là, et ils ont donc du ravaler leurs énormes mensonges (avec bcp de mal)

Et d'ailleurs, on a bien vu, à ce moment là que les médias et les journalistes, dont le rôle est normalement de présenter les faits, répétaient la parole du pouvoir. C'est souvent grâce à des vidéos amateurs diffusées sur les réseaux sociaux, des témoignages tardivement mis en lumière, que les médias mainstream ont du avouer les choses. Bref, les médias ont donc perdu toute forme de crédibilité.


Alors, maintenant, si sur des faits facilement vérifiables on constate que le pouvoir nous ment. Quid d'autres sujets tel que : le niveau du chômage, l'économie, les privatisations,... et finalement sur toute la parole d'état!

Edited by blizzzzz

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, blizzzzz a écrit :

Je n'ai pas écrit "détient" la vérité. J'ai écrit "dit" la vérité.

J'admire ta patience, mais ne perd pas de temps à discuter avec quelqu'un qui ne sait pas lire ( ou qui déforme volontairement tes propos, ce qui est encore pire ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben s'il la dit c'est qu'il la connait donc qu'il la détient c'est une blague ou juste de la mauvaise foi ? :P

Et c'est pas parce que Castaner ment que l'autre dit vrai faut pas être si binaire les gars et puis c'est leur job le mensonge pour vous appâter hein faut pas oublier.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, DarkPassenger a écrit :

Ben s'il la dit c'est qu'il la connait donc qu'il la détient c'est une blague ou juste de la mauvaise foi ? :P

Et c'est pas parce que Castaner ment que l'autre dit vrai faut pas être si binaire les gars et puis c'est leur job le mensonge pour vous appâter hein faut pas oublier.

Détenir la vérité, c'est être le seul à la connaitre et pas forcément la dire. C'est par exemple un témoin d'un meurtre qui sait qui est l'assassin, mais qui peut très bien dire des bobards. Ou l'affaire Snowden : c'est le seul à avoir dit la vérité parmi ses collègues qui eux aussi déténaient la vérité mais ne l'ont pas dit.

 

Dire la vérité. C'est simplement énoncer des faits qui sont avérés exacts et vérifiables. Cela s'oppose à dire des mensonges. Et l'UPR est à ce niveau là. Les autres partis, hommes politiques la connaissent aussi la vérité sur l'UE, mais la cachent car ils défendent l'oligarchie.

 

Mais bon, on va pas faire non plus une dissert de philo dessus, hein.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ok avec toi @blizzzzz.

 

Le problème de la politique et de pleins d autres trucs dans la vie (taf, couples,etc...) ce n est pas d avoir raison, c est d être leader.

 

Le pb d Asselineau imo est qu il n a pas suffisamment de charisme.

 

Pour moi il a foncièrement raison, mais son incarnation n est pas suffisamment forte pour faire basculer l' histoire de l UE, et de la France...

 

Ses idées sont pourtant simples, intelligibles, et s inscrivent dans le sens de l Histoire (grand H), dans la mesure ou l' Europe telle qu en place est un échec total, et ou le peuple français n exerce plus du tout le pouvoir qui devrait être le sien ; l exemple qui m'a le plus frappé est le référendum de 2005 WTF.

Cet événement politique majeur m a définitivement fait basculer dans le rejet d une Europe politicarde dirigée stricto sensus par des lobbys essentiellement économiques et financiers.

 

Asselineau ne véhicule aucune haine, ni extrémisme, juste des idées fortes , structurantes pour l avenir de la France, mais a contre courant d a peu prés tous les courants des partis politiques français, sur l' Europe en tout cas.

 

Je trouve ça sick, mais ce n est pas finit, jamais....

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 24 minutes, zizicoincoin a écrit :

Ses idées sont pourtant simples, intelligibles, et s inscrivent dans le sens de l Histoire (grand H), dans la mesure ou l' Europe telle qu en place est un échec total, et ou le peuple français n exerce plus du tout le pouvoir qui devrait être le sien.

Le peuple français... le peuple français?! A-t-il jamais exercé le pouvoir depuis que les politiques clament haut et fort qu'il existe? L'histoire contemporaine de la France, depuis 1789, est liée aux révolutions, aux coups d'état et surtout aux guerres en Europe. Dans ce mic-mac, ceux qui ont été au pouvoir (révolutionnaires, totalitaires, républicains, monarchistes, impérialistes) l'ont souvent été parce que leurs adversaires politiques étaient désunis.

Des exemples qui me viennent à l'esprit en vrac : République 1792 obtenant le consensus autour de l'ennemi à nos portes (guerre), et une fois les victoires obtenues, ne pouvant résister à la prise de pouvoir polique des totalitaires qui réalisèrent autour de 1794 à passer tout le monde par la guillotine et réaliser un génocide civil (effondrement). 1799, l'usure du pouvoir politique redevenu mou permet à un chef militaire (guerre) de prendre le pouvoir politique, le totalitarisme change de camp et inflige à ses voisins européens, en cours d'unification (Prusse, Italie) ou de désunion (Autriche-Hongrie) des défaites qui sont indirectement à l'origine d'autres guerres européennes meurtrières - Iéna 1806, Sedan 1870, Verdun 1916, Sedan 1940. Après la défaite politique de 1815 (effondrement) et le redécoupage des états en Europe, les monarchistes sont désunis entre légitimistes et orléanistes, la République apparaît et disparaît immédiatement au bénéfice d'un coup d'état militaire (guerre) qui connaît quelques victoires militaires au sein de l'Europe partagée entre l'Autriche en difficulté, l'Italie montante et la Prusse montante. En dépit d'un plébiscite transformant l'empire vers une démocratie libérale, la revanche prussienne en 1870-71 (effondrement) met fin à l'empire et les républicains prennent le pouvoir en profitant, à nouveau, de la désunion entre monarchistes. Isolée en Europe (seule république au sein de monarchies), la France obtient des victoires coloniales (guerre) jusqu'à ce que les totalitaristes reviennent au premier plan, d'abord avec l'affaire Dreyfus et puis avec l'esprit revanchard contre l'Allemagne. La première guerre mondiale et ses défaites globales scellent pour de nombreuses décennies le déclin du continent européen.

Alors, m'est avis que parler d'un sens de l'Histoire avec un grand H, qui irait dans le sens de l'autonomie des peuples, de leur libre-arbitre, j'ai un peu de mal à lire dans cet argument un quelconque fond de vérité. La victoire militaire (ici, là-bas, ailleurs) procure une part de stabilité dominante à un état, jusqu'à un déclin qui viendra un jour ou l'autre - d'autres états sauront fédérer leurs actions vers un but commun - par une défaite militaire, suivie d'une période d'instabilité où d'autres que les précédents peuvent tenter leur chance dans la lutte de pouvoir.

--

L'Union Européenne, telle qu'elle est aujourd'hui, ajoute régulièrement au groupe des pays qui ont eu l'occasion de se faire la guerre sur les 150 dernières années, et de mettre en avant une tentative d'organisation. Cette organisation a des avantages politiques. Qu'elle ait des inconvénients économiques me semble sans commune mesure face à ses avantages politiques pour les nations qui la constituent.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

@zizicoincoin

De mon côté, Asselineau me convient tout à fait : j'ai toujours aimé ces personnages, puits de savoirs, un peu à la Dumbledore. Et je pense que c'est le cas de bcp d'adhérents de l'UPR, puisque forcément nous nous sommes coltinés des heures de visionnage de ses conférences.


Ceci dit, j'entends les critiques sur lui, et sur la représentation que s'en fait le grand public. Et c'est vrai qu'à force, je commence à m'interroger sur son passage de témoin à la tête du parti.


Mais pour l'instant je reste toujours sur ce raisonnement:

Faisons une hypothèse : on met un sosie (physique hein) de Macron à la tête de l'UPR.  Je ne pense pas qu'il sera davantage invité sur les plateaux télé. De même, il devra faire face à des interviews acerbes de la part des journalistes, et il risquera de se manger des scuds de la part des autres candidats. Pourra-t-il faire voter des gens rien que sur sa tronche finalement, mais sans commentaire élogieux de la presse?

Car n'oublions pas que Macron (le vrai) a surtout construit son personnage via des commentaires élogieux de la part des éditorialistes et de son service marketing. Il a fait la couverture de dizaine de magasines où toute la presse rivalisait de superlatifs. Car dans les débats à plusieurs , il était quelconque tout comme celui contre Le Pen où le niveau a été d'une faiblesse.... Pareil dans ses meetings, où les gens s'ennuyaient.

Sur l'élection des européennes : OK Bardela a peut-être eu un effet positif. Mais quid de Aubry de la FI?  Quid de Loiseau (plus molle et moche et anti-charismatique tu meurs)?

Share this post


Link to post
Share on other sites

@taamer

Là tu me lances sur un sujet où je pourrai te répondre par un pavé de plusieurs centaines de lignes! :)  Je vais essayer d'être succin. D'ailleurs Asselineau a déjà répondu plusieurs fois sur cette objection qui serait : l'UE est garante de la paix.

 

Les historiens ont souvent constaté que les caractéristiques ultimes de 2 pays, ou 2 groupes qui se font la guerre sont : d'un côté un pays avec une population vieillissante vivant sur ses acquis obtenus grâce à l'exploitation de l'autre pays dont la population est souvent jeune ou récemment renouvelée, qui émerge et se révolte contre l'autre.

Typiquement la 2nd guerre mondiale naît de cela. L'Allemagne qui souffre du remboursement de la dette envers la France. 

La guerre Iran-Irak : où les sunnites qui craignent que les chiites se rebellent car ils ont été opprimés.

Et je vais pas toutes les faire.

Si on suit cet avis, le risque d'un gros conflit est donc actuellement davantage entre l'ensemble des pays d'Europe qui sont des pays qui profitent d'un niveau de vie encore bon en exploitant les richesses (surtout le pétrole) des pays africains, maghrébins ou arabes dont la population est jeune. La guerre du golfe c'est typiquement çà.

En Amérique, c'est pareil avec les tensions entre le Venezuela et les USA. 

 

Pour en revenir à l'UE

Qd tu dis que les pays s'unissent en commercant, je suis tout à fait d'accord. C'est d'ailleurs souvent cela qui évite les conflits et créé des amitiés entre des pays : un bon traité dans lequel chacun trouve un avantage.

Par contre, s'unir si on n'y trouve pas d'intérêt, c'est à l'inverse synonyme de tension. Typiquement ce qui se passe dans les pays de l'UE actuellement. Donc quand tu dis quelques inconvénients économiques, c'est pas anodin. Ces inconvénients deviennent de + en + énormes (cf  le problème des Target) et problématiques.

 

Pkoi d'après toi, les pays de l'est acceptent tous de rentrer dans l'UE???

Parceque l'UE propose de leur verser de l'argent pour accueillir notamment les usines des pays de l'Ouest!! D'ailleurs c'est pas l'UE qui verse, c'est les pays de l'Ouest ou du nord qui donnent de l'argent à ceux de l'Est ou du Sud, via l'UE qui se sucre aussi au passage pour ses frais de fonctionnement. Donc on marche sur la tête si on réfléchit bien. Le Royaume Uni, en bon pays commerçant, a bien compris le truc en décidant de quitter cette organisation.

Alors la question, c'est pkoi les dirigeants français et allemands (notamment) acceptent? Et bien parce que l'oligarchie (c'est à dire les très riches) y trouve de l'intérêt. Elle a pour objectif de créer un grand marché avec libre circulation des biens et des personnes. Ainsi les grosses multinationales transfèrent leur site de production dans des pays a bas coût, avec une monnaie commune (pour éviter les frais de douane) et se font une plus value monstrueuse avec laquelle ils sucrent et corrompent les politiques. Tous les députés européens avouent le rôle des lobbys.

Crois-tu que les peuples français et allemands sont d'accord? Non.

Crois-tu que ce système créé des tensions entre les peuples européens ou au contraire promeut la paix?

 

Je m'arrête car je m'approche de la centaine de lignes  9_9

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 3 heures, survival66 a écrit :

Jami... c'est toi ? :ph34r:

 

5cfe87e7d0db3_Captureasselineau.JPG.92354981456179093f50dc114db1572b.JPG

 

 

Je n'atteint même pas 1,17% d'ITM donc non... hélas  xD

 

edit : c'est peut être @blizzzzz  :ph34r:

Edited by Jamiyoyo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×
Unibet : Unibet Open Malte
Unibet : Unibet Open Malte