Jump to content
This Topic

Recommended Posts

Bonjour,

Après des primaires à droite réussies en terme de mobilisation et d'organisation au tour de la gauche, ou du moins d'une partie de la gauche, de se mettre en ordre de bataille.

Après l'annonce de la non candidature de François Hollande on peut dire que les cartes sont redistribuées et le casting encore très incertain.

Les candidats officiels sont :

- Arnaud Montebourg

- Benoît Hamon

- Jean-Luc Bennahmias

- François de Rugy

- Manuel Valls

- Vincent Peillon

- Sylvia Pinel

 

- 1er tour le 22 Janvier 2017

- 2eme tour le 29 Janvier 2017

 

Vos avis, vos attentes sur la question.

Edited by Oma haricot vert

Share this post


Link to post
Share on other sites

Seule utilité (si l'on peut dire, parce que l'utilité du PS...) de cette primaire: dégager le futur leader et la future ligne du PS, Montebourg/Hamon d'un côté, Valls de l'autre. En gros décider si le PS reste quand même un parti au moins vaguement de gauche.

Share this post


Link to post
Share on other sites

impatient de mon coté !

curieux de voir quel sera le dénominateur commun entre les candidats, de Filoche à Valls. L'anti sarkozisme ? Dommage il est hors jeu ! Cracher sur Hollande ? idem il est plus dans le jeu non plus.

ils vont être obligés de présenter leur projet. Fini la critique.

Je serais pas surpris que niveau audience les deux débats TV cartonnent. Du grand spectacle gratuit en prime time parfait pour redonner le sourire au peuple !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Valls out dès le premier tour, Filoche vs Montebourg et Gérard à la win.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La question va être aussi de savoir si le candidat qui sortira de ces primaires fera un % supérieur à Mélenchon lors du 1er tour ? Pour ma part la question se pose clairement.

Perso je kifferai avoir JLM dans les débats des primaires face à Valls par ex.

Edited by Oma haricot vert

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les primaires ce n'est pas un concept de gauche. Ce n'est pas aux sympathisants de choisir leur candidat, c'est l'appareil du parti qui doit décider. Et d'ailleurs ça tombe bien, méluchon le tribun a justement créé LA candidature de LA gauche il y a six mois. 

Alors, "peuple gauche", fermes ta gueule s'il te plaît. On a pas besoin de débats ni de contradicteurs, et encore moins d'élections, pour savoir ce qui est bon pour toi. 

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au PS ce qui va être drôle de voir c'est comment les anti ligne libéral (Hamon, les frondeurs, Montebourg) vont faire pour débattre sur le fond, s'ils sont pr resté dans l'UE, alors ils feront exactement la même politique que Hollande, là dessus c'est clair.

D'un autre côté la ligne Valls, bon elle a été tellement a chié qu'à l'épreuve du réel c'est impossible de garder ce discours pour gagner, bref quelle contorsion vont ils réussir à faire pr se faire élire, can't wait !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, taboulet a écrit :

Les primaires ce n'est pas un concept de gauche. Ce n'est pas aux sympathisants de choisir leur candidat, c'est l'appareil du parti qui doit décider. Et d'ailleurs ça tombe bien, méluchon le tribun a justement créé LA candidature de LA gauche il y a six mois. 

Alors, "peuple gauche", fermes ta gueule s'il te plaît. On a pas besoin de débats ni de contradicteurs, et encore moins d'élections, pour savoir ce qui est bon pour toi. 

 

Oui enfin, on n'avait pas choisis Valls, ni la politique menée, je pense que c'était vraiment une tendance minoritaire chez les électeurs PS, c'est bien beau de débattre si c'est pour ne pas en tenir compte.

Parodie de démocratie, le fameux fermes ta gueule vs cause toujours.

 

Ca va être toutefois intéressant de voir les résultats de ces primaires pour voir qui va l'emporter des 2 gauches irréconciliables.

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

je trouve l'analyse de macron assez pertinente,notamment sur les frondeurs qui n'ont cessé de faire obstruction, probleme qui risque de se representer (a mon avis dans une moindre mesure, on reste entre liberaux en principe) pour FF avec les deputés du bloc NKM/Juppé.

"C'est un succès en trompe-l'œil. Les progressistes de droite et du centre, tous ceux qui ont voté pour Nathalie Kosciusko-Morizet ou Alain Juppé, ne peuvent pas se retrouver dans le programme de François Fillon", argumente-t-il, convaincu que l'ancien Premier ministre "aura une majorité parlementaire hétérogène et aura du mal tout comme François Hollande avec ses frondeurs à mettre en œuvre son programme".

 

c pour ca que si j'etais conseiller de FF, je lui dirait de clarifier rapidement sa position avec Bayrou en disant a ce dernier que son programme et le sien (et + generalement celui du centre droit cf une partie de l'UDI) sont incompatibles.

ca aurait le merite de neutraliser d'entrée une partie des futurs frondeurs,et d'eviter une alliance qui serait de toute facon intenable a terme, comme sous ce quinquennat socialiste.

Edited by Al1 2large

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, fonxtal a écrit :

Oui enfin, on n'avait pas choisis Valls, ni la politique menée, je pense que c'était vraiment une tendance minoritaire chez les électeurs PS, c'est bien beau de débattre si c'est pour ne pas en tenir compte.

Parodie de démocratie, le fameux fermes ta gueule vs cause toujours.

Je n'ai pas du être assez clair mais c'est le fonctionnement du soviet suprem de mélenchon que je critique ici. C'est bien beau de vomir l'attitude du PS et de valls mais vu d'ici c'est la même parodie de démocratie chez la "vraie gauche". 

Franchement, ça te convient que le candidat de la "vraie gauche" fasse cavalier seul sans demander son avis à personne ? Tu ne penses pas que certains sujets mériteraient d'être débattus préalablement ? (je pense aux positions internationales et à la rhétorique autoritariste de mélenchon notamment).

Il y a 6 heures, fonxtal a écrit :

Ca va être toutefois intéressant de voir les résultats de ces primaires pour voir qui va l'emporter des 2 gauches irréconciliables.

La division, la polarisation c'est effectivement le mot d'ordre de mélenchon depuis 5 ans maintenant. Il a atteint son objectif et maintenant on distingue effectivement 2 gauches "irréconciliables". IMO c'est une stratégie perdante, puérile,  et j’espère que la gauche reviendra à la raison après 5 années de Fillon ou de macro. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

je me suis souvent demandé pourquoi les hamon, montebourg, aubry, lienemann, filoche  bref les frondeurs, ne se sont pas mis avec melenchon ou meme le PCF.

ne sont-ils pas + proches de ces mouvances que du PS ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Parce que ce qui les anime c'est leur mégalomanie, pas les idées qu'ils défendent. Du coup aucun intérêt à se rallier à Mélenchon puisque ça serait lui le chef, alors qu'en restant au PS ils ont l'espoir d'en prendre le controle.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×
partypoker : Football Party
partypoker : Football Party