Aller au contenu
Ce sujet
WebDesigner

Real Post 2

Messages recommandés

il y a 3 minutes, Janken a écrit :

Au delà de mettre exprimé assez salement sur le CP je me suis mis sacrement en malaise avec certains proches IRL (sachant que malgré toute mon angoisse je ne suis manifestement pas encore mort).

Si c'est des proches (et même si ce n'est pas des proches) et si tu leur expliques dans quel état tu étais quand tu as fais cela il devrait le comprendre, y'a des situations pas toujours facile à gérer, surtout quand ca concerne la maladie, nos peurs... ca semble tout à fait normal.
Prends soins de toi et sans verser dans le pessimisme ou autres, repose toi aussi sur les gens qui te sont proches, ça sert aussi à ça la famille et les amis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)

@survival je me moque bien du "qu'en dira-t-on" si je me justifie sur le cp c'est dans un souci de cohérence (mais franchement osef) mais à l'inverse si certains de mes proches irl ne comprennent pas je vais devoir réajuster évidemment

que j'y passe ou que je survive ce sera évidemment la même chose ...

 

e/ mais enfin vous êtes quand même bien cools d'avoir une oreille attentive et des mots sympa dans une période difficile et cela je ne crache pas dessus loin de là quoi

 

'fin voila j'arrive pas à enlever la colère résiduelle que je contiens qui n'est au final pas contre mes proches j'imagine

 

Modifié par Janken

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, Janken a écrit :

 mais à l'inverse si certains de mes proches irl ne comprennent pas je vais devoir réajuster évidemment

 

J'aurais plutot tendance à penser que "en periode de crise" c'est plutot a tes proches d'ajuster leur seuil de tolerance. J'ai pas l'impression que t'ai besoin de rajouter la culpabilité a tout ce qui te ronge en ce moment.

 

/psycho de comptoir

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Asier a écrit :

J'aurais plutot tendance à penser que "en periode de crise" c'est plutot a tes proches d'ajuster leur seuil de tolerance. J'ai pas l'impression que t'ai besoin de rajouter la culpabilité a tout ce qui te ronge en ce moment.

 

/psycho de comptoir

t'es déjà réveillé brah ou t'es pas encore couché ?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tain le type arrive et tente de propager un message d’universalité et d’amour. 

Dans le quart d’heure t’as mon Edikouze qui arrive et qui lui essuie ses grosses chaussures bien dégueulasses pleines de m**de partout sur la gueule. 

Sale week-end pour mon Pignon :super-desole:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)
Il y a 1 heure, Fake a écrit :

t'es déjà réveillé brah ou t'es pas encore couché ?

 

Il pleut pas de practice du coup :D

obv levé et douché depuis 11h ; mais pas rasé c'est dimanche hein

Modifié par Janken

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)

@Fake viens on se fait un ptit practice au municipal demain genre vers midi, j'ai pas drivé une balle depuis presque 5 ans+

 

une femme sans doute autant :D 

 

plz coupain même si t'as jamais tenu un gros bois dans tes mains :ph34r:

 

e/obv je déconne pour le golf ne vous faites pas d'idées

 

Modifié par Janken

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)
il y a 38 minutes, Frouza a écrit :

Va dans le real toi on veut des nouvelles de ta bagnole

Pour toi et @MagicEdika qui se tracassait, la Merco a été déclassée, la direction était niquée, le garagiste estimait les frais a 10k € avant démontage, et vu que la valeur de l' "épave" était très haute car seulement 33K  Km au compteur, le déclassement était inévitable, j'ai été très bien remboursé par mon assurance, les tiers seront indemnisés, j'ai été entendu par les flics en présence de mon avocat, je devrais être convoqué au tribunal pour un éventuel délit de fuite, mais j'ai bon espoir que ça ne se passe pas trop mal, aux vus des arguments indéniables que j'ai en ma faveur, bref jusqu'à présent on s'en sort très bien, au pire j'espère du sursis voir quelques heures de TIG...  

 

Du coup j'ai racheté une autre voiture, et j'ai décidé de baisser d'une classe, pour payer moins de taxes , d'assurances  et revenir aux fondamentaux de l'histoire de l'automobile, en accord avec mon moi interne, à savoir, une Volkswagen.

 

Spoiler

zoo.thumb.jpg.2adab94b51ebd5d8201f2bf980f1de37.jpg

 

Voila, je vous tiens au courant si on m'envoie en taule, mais je ne penses pas...

 

Petite pensée pour Janken, j'espère que tout va bien se passer pour toi.

 

A+

Modifié par Landa

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 50 minutes, Landa a écrit :

je devrais être convoqué au tribunal pour un éventuel délit de fuite

Avons-nous une chance de te voir passer dans une grande émission de télévision de ce type ?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)
il y a 12 minutes, checky a écrit :

Voiture déclassé ?

Valeur de la réparation > Valeur du véhicule
Btw on dit aussi épave chez nous mais c'est moche...
Et puis le vrai terme c'est "perte totale"

Modifié par I'll squeeze

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)

ça fait plaisir de te revoir mon bon @Landa

La justice sera de ton côté 

Modifié par salas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Landa a écrit :

je devrais être convoqué au tribunal

Tu te présentes quand même si la convocation provient du tribunal de Nuremberg ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)
il y a 4 minutes, fyll85 a écrit :

Tu te présentes quand même si la convocation provient du tribunal de Nuremberg ?

 

21406-argentina-nombre_400px.jpg

 

Modifié par Landa

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 21 heures, I'll squeeze a écrit :

Perso bagnole déclassé aussi, j'ai retouché 3k9... la bagnole avait 7 ans et 135.000 km, acheté neuf a 9k

 

Achetée 21.5k il y a 4ans, remboursée a 16k, ici.

Not bad.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 23/12/2018 à 02:04, Mathafackaaa a écrit :
Spoiler

Sapin, mon beau sapin

 

2018...L'année où la France est devenue championne du monde de baballe pour la seconde fois. L'année où le gilet de travailleur des BTP à 2€ fût sacré treillis quand José, boucher de 43 ans, se sentant enfin vivant, l'enfile et rejoint ses "frères de combat", les centaines de milliers de Che Guevara à la mode poussin. Et bien sûr, on finit comme toutes les années sur la naissance du petit Jésus. Alors en ce temps de liesse populaire, de symphonie des coeurs, de partage, de don de soi, j'ai décidé de dépoussiérer cette vieille plume à la vague odeur de caca, sperme et cyprine séchés, relique d'un passé d'un conteur de CSB qui a quelque peu délaissé, il est vrai, le fofo ces derniers temps. A croire que les événements nous ramènent toujours vers nos premiers amours...

2018...Cette année, je passe les fêtes chez la belle famille. Pour ceux qui ont suivi les dernières aventures, oui je suis bel et bien toujours en couple, les pantoufles bien en place. Pour longtemps ? J'en doute de plus en plus. La vie de couple ne me fait pas frémir le gardon pour être honnête. C'est dingue bordel de m**de, cette propension qu'ont les femmes à prendre du volume une fois le prince charmant sécurisé. Si bien que moins d'un an après la première "date" avec cette beauté taille modèle au sex appeal redoutable, je me retrouve à dormir chaque soir à côté d'un petit tonneau. Exit l'abonnement à la Gym, les armes de séduction massive auxquelles j'ai droit ? Robe de chambre, chaussette de ski, culotte en coton. Une pipe par mois si je suis chanceux. Plus redoutable que les fioles irakiennes que secouait Powell pour anéantir toute forme de vie. 

Cette année donc, cela se passe loin, très loin. Des mois pour obtenir les visas pour tout le monde, bienvenu dans l'enfer de la bureaucratie. Tout le monde est de la partie, belle maman, le beau frère, sa meuf, leur bébé. Plusieurs nationalités sont à l'oeuvre. Un peu plus froid qu'une auberge espagnole cependant, car je m'attends pas à taper plus de deux ou trois missionnaires des familles pendant toutes les vacances. 

On attaque par une escale chez un autre frère. Petit musée en guise d'apéritif suicidaire. Quatre heures dans ce gourbis au bois rance. Entre vieux sabres, bouts de chasubles déchirées et vases éclatés, c'est là qu'au détour d'une allée poussiéreuse, le CP me fait le premier appel du pied...

  Révéler le texte masqué

IMG_6735.thumb.JPG.1953b448af10d25cf7f6be723ccbbc66.JPG

  

Vin dieu de m**de mes aïeux ! 

  Révéler le texte masqué

robin-avec-mulet-463053.jpg.5e4f4ea2884b1892d7b53e41913d455d.jpg

 

Troublant. 

 

S'ensuit un long périple. Plusieurs moyens de transport accouchent de quatre dernières heures de voiture paumés au milieu de nulle part. Le beauf habite dans une petite ville entourée de centaines de kilomètres de forêt. On arrive, le type est un gros gaillard d'un mètre quatre vingt dix en train de couper du bois à la hache. Loulz. Chemise à carreaux, un petit bonjour de trois seconde avant de retourner sans un mot se frotter la bûche. Bonne ambiance.  

Il faut dire que personne ne parle anglais excepté moi, la future mère de mes enfants, ma meuf et la femme du beau frère. Enfin...il comprends totalement mais ses cours de langue datant de plusieurs décennies, il n'ose pas le parler. 

Personne ne vient nous ouvrir la porte. Ambiance toujours au top. On entre. Une petite fille au visage étrange vient nous courir dans les bras trébucher sur ses propres pieds. Je n'arrive pas à décider si elle est mignonne ou éclatée. J'entends sa mère arriver avec le doux son d'un langage d'une autre planète. Vu la fille, je m'attends à Quasimodo version femme. Et là surprise, la meuf est une beauté d'exactement mon âge. Blonde, des yeux bleus aussi profonds qu'une deepthroat, un style vestimentaire d'ex femme active New Yorkaise devenue femme au foyer vegan à la campagne. Vu le trou perdu, j'ai l'impression d'avoir trouvé une perle dans un océan. Les ours à la place des moules, un peu la version angélique de Boucle d'Or en somme. Quelques bûcherons à éclater mais à part ça, le premier concurrent est à six heures de caisse. 

Tout de suite, la petite fille dégoûtante n'a d'yeux que pour moi. C'est bien simple, elle ne me lâche jamais du regard. Jamais. Même quand elle mange, elle ne check même pas la cuillère. Bon obv elle en fout partout mais c'est ça l'amour, le vrai. Elle me donne tous ces jouets, toutes ses friandises. Douze seconde après être entrés, Boucle d'Or lui dit tout de suite "eh ben toi tu es déjà amoureuse de ce grand garçon ténébreux avec sa jolie barbe hein!" puis se tourne vers ma meuf "je supplie toutes les semaines ton frère pour qu'il ai une barbe comme ça". 

Mes premiers reads sont exacts, il s'agit là d'une famille de bobo, anciens citadins, ils ont tout plaqué pour venir élever leur famille au milieu des pins. Ils font du compost et mangent du tofu. Ce que j'ignorais par contre, c'est qu'ils étaient catholique à ce point. Premier dîner introduit par une prière, je n'ai plus de doute : je hais ma vie. Pendant le repas, je tenterai une petite vanne pour dire que l'on va encore prendre seize kilos par jour vu le festin et que j'en ai d'ailleurs pris sept ces deux derniers mois, je vais donc attaquer 2019 en me nourrissant exclusivement de terre et d'asperges. La réponse de Boucle sous le regard de son mari ? "Non honnêtement la première pensée que j'ai eu quand je t'ai vu : oula quel beau mâle donc non t'as aucun kilo à perdre". Puis petit regard de sal*pe en rut à ma copine. 

On est pas si mal en fait là papa. 

Au moment de préparer les lits, elle demande à belle maman si je dois dormir avec ma meuf ou si c'est chambre à part. Puis si elle approuve cette relation vu qu'on n'est pas mariés. Bon ok Boucle t'es déjà en train de me casser les burnons là. Ok pour les Ave Maria ou les Ave Pedro mais viens pas me sucrer mes trois missio'. 

Tout le monde étant éclaté, on va tous se pieuter comme des bons chrétiens après le repas. Lit commun obv. 

Le lendemain, je me lève en mode Tanguy en fin de matinée. C'est le branle bas de combat en cuisine et je suis embauché pour couper du chou pendant que les femmes préparent une sorte de cassoulet local. Je sens le regard insistant de Boucle pendant de longue minutes puis elle décide d'attaquer : "Non franchement plus je te regarde, plus je suis convaincue, il n'y a rien à changer, en plus ton ventre est vraiment plat je sais pas où tu mets tes kilos ;)". Bien tenté de lui dire "dans ma bite" à ce moment. Tout ça à deux centimètres de son mari et de ma meuf. Surtout que Bûcheron a un vieux bide en mode 1664. Aucun respect la Boucle. Elles discutent ensuite de son job pendant que je pousse mon gros gros couteau dans la fente du chou. Elle insta stop et dis à ma copine : "grrrr ces biceps oulala". C'est tellement abusé que je ne suis même pas sûr de bien comprendre et ma meuf n'a pas l'air de tiquer donc je commence à me dire que c'est sûrement culturel, peut être qu'ici femme honnête ne veut pas forcément dire chatte trempée.    

Elle part ensuite à la douche et je fais de même dans une deuxième salle de bain.

Quand j'ouvre la porte du salon, tout le monde est assis à discuter d'affaires familiales en m'attendant. Boucle d'Or est en train de jouer avec sa fille. Scène plutôt banale. Seul détail quelque peu déroutant : c'est en fait le cul de Boucle d'Or qui fait face à la porte. Littéralement. Je vois tout. Elle a une mini jupe avec des bas laissant entrevoir un string de l'enfer. Depuis ce jour, j'ai beau retourner la situation dans tous les sens mes cousins, j'ai fait un boucan d'enfer en sortant de la salle de bain donc aucun doute là dessus : elle m'a entendu arriver et a décidé de se baisser pour ramasser un random canard pile à ce moment. 

Ses bas sont complètement sickos. Noirs jusqu'à mi cuisse et ensuite transparents jusqu'à la salle de jeu. Pas exactement la panoplie de la parfaite soeur du couvent si vous voulez mon avis de mécréant. Ma belle mère et ma meuf ne les lâchent d'ailleurs pas des yeux. C'est obscène à ce point. A ce moment je suis convaincu qu'elle a fait ça pour moi. Et Dieu sait que je ne vais pas m'en plaindre. Elle a des jambes fines, doit taper pas loin des 1m80, bref un beau modèle, musclée juste ce qu'il faut. Elle n'attendra pas longtemps pour me glisser qu'elle est ballerine pro depuis 20 ans. La discussion dévie sur le sport et je plaisante avec belle maman sur le fait que je me fais vieux et la défie de toucher ses propres orteils. Boucle nous met tous à l'amende en posant un grand écart au milieu de la cuisine. Elle me fixe en remontant "Je suis très très souple....mais bon il faut dire que je fais de la danse depuis que j'ai 9 ans". Oui oui je sais tu m'as déjà dit. 

Puis ils se tirent à la messe du village avec la moche mioche et son mari avant le déjeuner. Quand ils reviennent je ne peux me retenir de pouffer dans ma bebar, j'avais pas fait attention mais elle est vraiment partie à l'église avec ses bas de danseuse du Rhino. Elle fait sauter le manteau avec l'aplomb d'un modèle Victoria's secret et joue l'effarouchée "bouh il fait froid, je suis GELEE". Le beau frère répondra en mode passif agressif "en même temps pas étonnant quand on défile avec cette panoplie".  Oulah bien sentie frérot cette réplique. Moi depuis la minute 1, je l'aurais renvoyé case départ pour couvrir son cul avant qu'elle aie trop de choses à confesser. 

Au moment de passer à table, je fais un bisou sur l'épaule de ma meuf en mode canard. Boucle d'Or est de dos en train de tripatouiller la tambouille mais elle sort "j'ai vu hein". Ma dulcinée commence à se justifier a base de "c'était juste un petit smack, rien de mal blabla". Boucle l'insta coupe "ha non non, c'est juste que je suis jalouse". 

Ce petit jeu auquel elle s'adonne depuis deux jours commence à me foutre une bonne vieille gaule de gaulois. Je n'avais même pas vu mais elle m'a préparé une quiche lorraine, clin d'oeil à ma patrie. Autant le dire de suite, j'ai envie de lui mettre la saucisse entre les haricots avant même le cassoulet.

Un instant d'émotion marquera cependant le repas. Avant le dessert Boucle d'Or annonce à la famille qu'elle est enceinte du deuxième. Quand je l'interroge sur le nombre qu'ils souhaitent atteindre, elle répond sans aucune hésitation : "le maximum, il est l'homme de ma vie, nous sommes mariés par l'église, c'est notre mission." 

Bûcheron charge le feu comme un bûcheron et il doit faire environ soixante degré celsius dans la baraque. Il parle pas beaucoup mais il envoie du pâté : alcool local sur alcool local, tout y passe et le digestif se transforme en annihilitif. Le chou et le cassoulet sont déjà digérés depuis deux heures avec la concoction que je leur ai infligé. La belle mère et le bébé font une sieste et je me sens partir. Le type rit et encaisse comme un roumain. Il a l'air de tourner au jus de pomme alors que je suis au bout de ma vie. Je me lève péniblement pour me rafraîchir à la salle de bain, me prends les pieds dans un chargeur. Mon visage est rouge genre j'ai cramé au napalm. Je suis en sueur. Et quand je dis sueur c'est pas une petite buée matinale, non non, j'ai l'impression d'avoir tapé trois Iron Man en sens inverse avec une chaise roulante. J'ai des gouttes d'alcool pur qui dégoulinent le long de mes tempes, je sens tout l'avant de mon crâne qui semble vouloir se faire la malle, les cheveux trempés, des auréoles d'enc**é de trente centimètres de diamètre sous chaque bras et il n'est même pas 16h. Bientôt l'heure du goûter. 

L'esprit embrumé, je fais le move que je pensais être le plus EV+ à ce moment, je décide de sortir dans la neige en T-Shirt. Je passe donc de +60 degrés à -100 en moins de temps qu'il faut pour ouvrir une porte. Un delta de 160 degré dans les dents, je peux vous dire que ça picote. Mais j'en ai rien à branler, il fait beaucoup trop chaud à l'intérieur et je répète à haute voix "ahhhhh enfin... ça ravigote". Je tremble comme une feuille et je me souviens me prendre des fous rires tout seul sur une cuillère de dinette en plastoc laissée sur le sol de la terrasse.

 

Monday18181818181.gif?token=03fIjVT2JjBw

 

Ah oui et détail important, après le 13ème cul sec d'eau de vie, j'ai commencé à me dire que Boucle était la plus belle femme du monde et que je voulais faire ma vie avec elle. Chaque verre la rapprochait de la perfection et j'étais véritablement aimanté par elle. A bas les religions et les familles, nous étions plus que deux sur terre. Plusieurs fois je me surprends à être bloqué sur elle, du genre une minute ou deux minutes pleines, rivé sur ces mouvements de lèvres divins lorsqu'elle parle. Et croyez moi, elle parle. Elle fait tout pour être le centre de l'attention non stop. Heureusement ma copine est presque aussi ivre que moi et bûcheron n'a l'air de comprendre que deux mots : digeo et sapin, donc on est tranquilles de ce côté là. 

Aucune idée combien de temps j'ai passé seul dans la neige mais Boucle d'Or vient prendre de mes nouvelles avec ma veste et un bonnet. La femme de ma vie bordel. Elle me dit que les deux autres sont ivres morts et s'embrouillent à propos de leur père. Je ne m'en mêle pas et la suis pour réveiller le bébé. Etrange sentiment à ce moment : elle semble croire que tout va bien de mon côté alors qu'elle n'a pas bu une goutte. Pourtant pour n'importe quel Sherlock à la con, ça ne ferait aucun doute que le type est une loque humaine. Bref, j'essaie de me tenir droit et de jouer la carte du barbu mystérieux mais je ne suis moi même pas convaincu. 

 

W9jXXjY.gif

 

Envie que d'une chose, lui montrer mon étouffe-chrétien. C'est ce que je fais d'ailleurs. Et elle ne dit pas non. Au moment d'écrire ces lignes, je me sens comme la plus grosse chiasse du monde, mais autant vous le dire, sur le moment dans ma tête je suis superman et on va partir élever le bébé dans une autre forêt. 

Après trois coups de burin elle me stoppe pour fermer la porte avec cale en bois (loulz). Vieille bâtisse en rénovation donc pas encore de clé. Tous les ingrédients font que j'ai envie de lui ******************* et ****************** et lui ************************** la ******. Mais je me retiens, c'est en fait très lent mais extrêmement intense. Je la renverse sur un matelas très épais rempli de coussins. Je fais quasi aucun mouvement mais sa vulve me contracte comme un étau par à-coups. Elle est tellement étroite bordel. Bûcheron doit plus faire dans la brindille que dans le tronçon de 40 j'ai l'impression. J'ai la main sur sa bouche et étrangement, c'est dans les moments où je ne bouge pas d'un millimètre que sa respiration/gémissements s'emballent le plus. On ne doit pas faire de bruit car le bébé dort à une demi cloison de là. Même chambre mais séparé par un mur à mi hauteur. put**n c'est tellement sale, j'ai honte.  

J'apprécie le moment hein mais je suis toujours en vrac. Au moment de venir, je me redresse et pouffe car je vois la trace de ma silhouette sur son T-shirt. En mode scène de crime, la sueur à la place de la craie. Puis j'ai un moment de vide, quatre, cinq secondes, je ne contrôle plus rien, je sens la sève me monter au tronc, donc éclair de génie, je me retire, lui arrose le T-Shirt en mode rien à foutre. C'est à ce moment précis que j'envoie un pet abyssal. Au moment exact de l'orgasme. Première fois de ma vie que ça m'arrive. Moment de flottement, on se regarde, elle a l'air sous le choc. J'essaie de jauger la réaction et tente le tout pour le tout, all-in sur 2 outers : "Did you hear the door ?". Omg si ça passe. 

Elle n'a pas le temps de répondre car sa fille est en train de hurler, en pleurs, debout dans son lit.

aHR0cDovL3d3dy5saXZlc2NpZW5jZS5jb20vaW1h

 

L'histoire ne dira pas si c'est le monstro pet ou la faim qu'il l'a réveillé. J'ai clairement l'impression d'être la plus grosse catin de l'humanité. Hésité à posté dans le thread des fils de putes d'ailleurs. Pas reparlé de ça avec elle et j'ai aucune idée de comment cela va se finir car c'est tout chaud (sans mauvais jeu de mot). Je sais pas trop comment je vais me faire déboîter quand bûcheron va apprendre que j'ai pété sur son nourrisson tout en tapant dans le front du prochain. Ou quel outil va utiliser ma future ex copine pour me couper les noyaux. On pourrait croire que je prends ça sous l'angle de la rigolade ou du brag mais je suis vraiment mal là. 

 

Bref, je suis officiellement une grosse m**de, mais une grosse m**de avec un coeur alors je vous souhaite quand même un joyeux Noël à tous mes cons. Prenez soin de familles. 

 

up :bye:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


English
Retour en haut de page
×