Jump to content
This Topic
Tostaky06

Attentat Nice

Recommended Posts

il y a 12 minutes, gazelle427 a écrit :

Erdogan par exemple qui commerce avec Daesh....

Ca a toujours été pour moi un point de la réthorique anti-Erdogan (qui n'est cité que par les Russes, et par tangeante idéologique, la droite dure francaise) que je trouve questionnable.

La Turquie commerce avec les territoires Syriens et Irakiens sur un rythme journalier ultra-soutenu des matieres premieres en quantité. Elle le fait avec des villes developpées, avec des multi-nationales et PME implantées mais aussi avec des bédouins. Et quand on parle de Turquie, on parle d'entreprises privées en majorité.

Il faut quand meme bien se rendre compte que la frontiere est tracés en ligne plus ou moins droite, et peut couper en deux des bassins de resources, des routes etc. et des population qui se contrefoutent royalement que les anglais et les francais aient tracé un traits sur leur maison il y a 70 ans.

A quel moment ces échanges ont été encadrés par l'EI et non plus pas Bachar? Bachar a-t-il jamais eu une quelquonque autorité pour réguler ces échanges?

Share this post


Link to post
Share on other sites

non mais les attentats dans les pays occidentaux sont inscrits dans leur programmes de base, ce ne sont pas des reactions a nos interventions !

 

ils veulent le chaos pour mieux régner ensuite.

 

Citation

Stratégie

La stratégie de l’État islamique n'est pas uniquement le résultat de concours de circonstances, ni de pulsions destructrices de ses combattants, elle découle d'une réflexion sur le long terme, inscrite dans l'histoire des mouvements djihadistes. Et c'est en appuyant sur ce point que, progressivement, l'EI chercherait à se construire une autorité, et démontrer qu'il fonctionne en 2015, non pas comme un groupe, une jamâ'a, mais bien comme un État53,54,55,56.

Favoriser le chaos : « l'administration de la sauvagerie »

L'EI suit une stratégie élaborée par des idéologues islamistes depuis le début des années 2000 et diffusée sur des sites d'internet. Un opuscule rédigé entre 2002 et 2004 par un certain Abu Bakr al-Naji et intitulé « L'administration de la sauvagerie : l'étape la plus critique à franchir par la Oumma », a un succès particulièrement important parmi les mouvements djihadistes. L'auteur détaille la stratégie grâce à laquelle les groupes djihadistes seront selon lui en mesure de s'imposer territorialement face aux régimes arabes et musulmans, d'une part, face aux Américains et aux Occidentaux, d'autre part53,56. Selon Wladimir Glasman57, ancien diplomate et auteur d'études sur les mouvements islamiques :

« L'ouvrage soutient qu'en provoquant un déchaînement de violence dans les pays musulmans, les djihadistes contribueront à l'épuisement des structures étatiques et à l'instauration d'une situation de chaos ou de sauvagerie. Les populations perdront confiance en leurs gouvernants, qui, dépassés, ne sauront répondre à la violence que par une violence supérieure. Les djihadistes devront se saisir de la situation de chaos qu'ils auront provoquée et obtenir le soutien populaire en s'imposant comme la seule alternative. En rétablissant la sécurité, en remettant en route les services sociaux, en distribuant nourriture et médicaments, et en prenant en charge l'administration des territoires, ils géreront ce chaos, conformément à un schéma de construction étatique hobbesien. À mesure que les « territoires du chaos » s'étendront, les régions administrées par les djihadistes se multiplieront, formant le noyau de leur futur califat. Convaincues ou non, les populations accepteront cette gouvernance islamique53. »

Le plan d'Abu Bakr al-Naji obéit à trois étapes ; la première, harceler l'ennemi continuellement, notamment par le biais d'attentats, pour l'affaiblir moralement et matériellement. La deuxième, « l'administration de la sauvagerie », est la plus importante, elle doit avoir lieu après la chute d'un ou de plusieurs États, et de la période de chaos qui suit. Selon Nabil Mouline, chargé de recherche au CNRS :

« Pour reconstituer l’unité originelle de la communauté islamique [...] les leaders jihadistes devront recourir essentiellement à trois ingrédients : la violence extrême, la bonne gestion des territoires soumis et la propagande. Terroriser les ennemis et les populations soumises serait l’un des meilleurs moyens pour conquérir des territoires et les conserver. Il serait donc licite d’employer les techniques les plus terrifiantes (massacre, enlèvement, décapitation, crucifixion, flagellation, amputation, bûcher, lapidation, etc.) pour la cause.

Une fois la plateforme sanctuarisée, il faudrait bien l’administrer en assurant la sécurité, la nourriture, la santé, la justice et l’enseignement. Autrement dit, créer une structure étatique qui aurait pour principale mission de faire appliquer la charia dans tous les domaines.

Afin de légitimer la politique de la terreur et donner à voir la bonne gouvernance du chaos, la propagande serait l’outil privilégié. Tout doit être fait pour frapper les esprits et catalyser l’imaginaire du plus grand nombre. La maîtrise des outils de communication les plus modernes par les membres de l’organisation Etat islamique laisse penser que ce conseil, comme le premier d’ailleurs, a été pris très au sérieux56 ! »

La troisième et la dernière étape est la proclamation du califat56.

Internationaliser le conflit

L'autre axe stratégique, selon Pierre-Jean Luizard, est une internationalisation du conflit. Pour ne pas se contenter des poches du territoire communautaire et confessionnel arabe sunnite initialement contrôlé en Irak, l'EI choisit d'une part d'occuper les zones frontalières avec la Syrie, l'Arabie Saoudite, et la Jordanie, et d'autre part de provoquer l'Occident à travers la politique du pire et les atteintes aux droits des minorités (religieuses, femmes, homosexuels) pour l'impliquer dans le conflit. Ces actes s'accompagnent d'attentats islamistes réalisés dans des pays en paix. Les actes s'accompagnent aussi d'une propagande insistant sur l'histoire coloniale, pour présenter les musulmans comme les éternelles victimes de l'Occident, permettant de dépasser les bases territoriales locales, et de présenter comme un universalisme séduisant l'opposition entre musulmans et mécréants. Finalement, l'un des objectifs est atteint, avec la formation « d'une coalition militaire dirigée par les Américains, et ce, avant même que cette coalition ait pu définir le moindre objectif politique pour la région »58.

Programme

 

Edited by Loorent

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, LadyGaza a écrit :

Ca a toujours été pour moi un point de la réthorique anti-Erdogan (qui n'est cité que par les Russes, et par tangeante idéologique, la droite dure francaise) que je trouve questionnable.

La Turquie commerce avec les territoires Syriens et Irakiens sur un rythme journalier ultra-soutenu des matieres premieres en quantité. Elle le fait avec des villes developpées, avec des multi-nationales et PME implantées mais aussi avec des bédouins. Et quand on parle de Turquie, on parle d'entreprises privées en majorité.

Il faut quand meme bien se rendre compte que la frontiere est tracés en ligne plus ou moins droite, et peut couper en deux des bassins de resources, des routes etc. et des population qui se contrefoutent royalement que les anglais et les francais aient tracé un traits sur leur maison il y a 70 ans.

A quel moment ces échanges ont été encadrés par l'EI et non plus pas Bachar? Bachar a-t-il jamais eu une quelquonque autorité pour réguler ces échanges?

 

Mouais...

Il n'en reste pas moins une belle hypocrisie occidentale.

La main sur le cœur sur certaines valeurs de démocratie/lumières/etc... et dans les faits des faux derches de première.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, LadyGaza a écrit :

Ca a toujours été pour moi un point de la réthorique anti-Erdogan (qui n'est cité que par les Russes, et par tangeante idéologique, la droite dure francaise)

pas que les russes...les kurdes en parlent, les iraniens en parlent, assad en parle, tout les journaux libanais et irakiens en parlent.

y'a qu'en France et dans le Golfe qu'on en parle pas, sauf vot' respect 

 

faut se rendre compte que le monde ou al jazeera c'est la même ligne éditoriale, a base de "rebelles modérés islamistes" et autres tartuferies 

la "droite dur" Francaise va gagner beaucoup de point et c'est normal vu quils ont été les seuls en France a dénoncer en temps et en heure les dérives de nos 2 précédents gouvernements et de l'ensemble de la classe journalistique

Edited by hassou

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, LadyGaza a écrit :

Probablement le m2 le plus cher du monde accordé à un des pays les plus petits. Place de l'étoile.

En même temps, si le Qatar veut détenir une ambassade hors de prix, ça ne regarde qu'eux. C'est pas le contribuable français qui la paye il me semble.

Edited by QuantumDot

Share this post


Link to post
Share on other sites

A en ecouter certains on en oublierait presque que daesh n etait present ni en irak ni en libye avant que les occidentaux interviennent.

 

Le probleme central est desormais historique. Nous sommes lies au terrorisme islamiste. Nous avons mene a bien des alliances militaires et diplomatiques et economiques  avec les theocraties qui soutiennent daesh.

Ca personne ne peut le mettre sous le tapis.

Ca a un prix. 

 

Edited by jou0eur

Share this post


Link to post
Share on other sites

A en ecouter certains on en oublierait presque que daesh n etait present ni en irak ni en libye avant que les occidentaux interviennent.

 

Le probleme central est desormais historique. Nous sommes lies au terrorisme islamiste. Nous avons mene a bien des alliances militaires et diplomatiques et economiques  avec les theocraties qui les soutiennent.

 

Ca a un prix.

 

Tu dis des trucs intelligents toi maintenant ? 

Edited by Tostaky06
miss quote

Share this post


Link to post
Share on other sites

Est-ce que la droite qui se dit républicaine est consciente qu'elle est en train de perdre ses derniers électeurs de gauche dans des éventuels cas de plus en plus probables de futurs seconds tours FN-LR ?

Que la "gauche de la gauche" (extrême gauche si vous voulez) ne vote plus pour vous en cas de FN-LR, vous le sav(i)ez déjà.

Mais avec ce qu'il se passe depuis 3 jours (Estrosi, Sarko, et même Juppé qui s'y met !), en cas de second tour FN-LR.... bâ vos réserves de voix s'amenuisent.

Moi je me souviens d'un second tour de régionales en décembre où messieurs Bertrand et Estrosi n'étaient qu'amour et sucre vis à vis des ces électeurs pourtant si....... sales.

 

Faites gaffe les gars.
A force de jouer avec le feu, vous risquez de vous cramer le fion.

Edited by gazelle427

Share this post


Link to post
Share on other sites

ça me fout en tilt les politiques qui disent toujours "les Français veulent plus de réponses, plus d'actions..."

 

Depuis quand ils savent ce que les Français veulent ? Après, ça reste de la langue de bois mais ça m'énerve ce genre de propos de personnes déconnectés de la réalité.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, jou0eur a écrit :

A en ecouter certains on en oublierait presque que daesh n etait present ni en irak ni en libye avant que les occidentaux interviennent.

 

Le probleme central est desormais historique. Nous sommes lies au terrorisme islamiste. Nous avons mene a bien des alliances militaires et diplomatiques et economiques  avec les theocraties qui soutiennent daesh.

Ca personne ne peut le mettre sous le tapis.

Ca a un prix. 

Pourtant le terrorisme Islamiste existait avant l'invasion de l'Irak, il s'est d’ailleurs manifesté de façon "historique" le 11 septembre 2001. 

C'est intéressant, et nécessaire, de parler du rôle des "occidentaux" et des alliances de leurs alliances. Mais ça masque une partie du problème daesh qui pullule effectivement sur le désastre Irakien mais aussi sur le chaos Syrien. assad a fait couler les rivières de sang que khadafi avait promis, il est aussi coupable que bush et ses bombardiers. Cette obstination à ne pas vouloir le remplacer par un random général de réconciliation nationale bloque bien des options. 

Cela-dit la période daesch est une singularité à l'échelle de la région, ils se sont mis tout le monde à dos et finiront par disparaître. On voit déjà se dessiner les conflits du futur avec le nouveau territoire Kurde, erdogan renforcé par le coup d'état avorté et la montée en force diplomatique de l'Iran. 

 

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Share on other sites

l'ideologie existe depuis très longtemps mais les USA lui ont donné les moyens de se développer militairement notamment pendant la guerre URSS Afghanistan. A l'époque ça arrangeait tout le monde d'avoir un Jihad contre les soviétiques. On peut comprendre.

Mais on a refait la meme chose en Syrie alors qu'on avait justement l'exemple du 11 septembre. Lá c'est criminel ou crétin par contre car on avait le recul historique pour ne pas refaire la même connerie. En plus ca n'a meme pas fonctionné vu qu'Assad est toujours la.

Edited by hassou

Share this post


Link to post
Share on other sites

tu veux faire diminuer le nombre de morts en envoyant des armes ? 

on a jamais cherché a épargner des gens, on a cherché a destituer Assad

menfin cest pas le bon thread :P

Edited by hassou

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je comprends pas tous les -1 que se tape Loorent. On a un pseudo etat qui se declare en guerre ouverte contre  notre civilisation et appel a effectuer des attentats sur notre sol , ca me semble etre une raison legitime pour chercher a  eliminer ces gens.

Ca n a rien a voir avec les interventions en Lybie/Irak. Ou on a instaure le chaos en cherchant a attaquant un dictateur dans des pays  laiques qui de toute facon ne veulent pas de la democratie.

Les russes ont cree les talibans dans les annees 80 lors de la guerre d afghanistan.

Les americains ont cree Daesh en installant le chaos en Irak en 2003.

J ai bien peur qu on ait cree la prochaine organisation terroriste qui apparaitra en Libye  dans les prochaines annees.

On servait sur un plateau la Syrie a daesh en destabilisant Assad, heureusement qu ils ont ete trop con et incapable d attendre une annee ou deux.

Mais la situation est differente avec Daesh, ce n est pas un etat officiel,  et on fait que se defendre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
36 minutes ago, shReDz said:

Les americains ont cree Daesh en installant le chaos en Irak en 2003.

J ai bien peur qu on ait cree la prochaine organisation terroriste qui apparaitra en Libye  dans les prochaines annees.

"Taper" ça sous entend qu'on peut rester droits dans nos bottes sur notre position et quand même stabiliser une région.

La situation a empiré en Syrie parce que les Américains et Européens de l'Ouest on pas voulu parler avec la Russie. La crispation va de l’Afghanistan à l'Iran à l'Irak à la Syrie à la Crimée + Ukraine aux pays Baltes. Et cette crispation est pas la faute de Poutine, aussi mauvais soit-il.

Simplement quand l'UE et que les Etats-Unis ont commencé à vraiment faiblir, Poutine en a profité pour pousser ses pions en Crimée et Syrie. Personne n'a rien pu faire.

 

Bref, on aurait pu contenir les problèmes à l'Irak (et éventuellement Yémen), mais non on a embrasé la Lybie et la Syrie (oui, nous avec les américains). Sarko et Hollande auraient pu se la jouer Chirac et Villepin et monter un "non" mondial, mais ils ont même pas envisagé cette option. Ils ont aucune vision stratégique, c'est des caniches. C'est un crime historique vu les morts partout.

Maintenant que c'est fait, la solution c'est encore en mettre une couche ? Ca fait un siècle qu'on fait exactement la même chose. On en a plus les moyens de toute façon.

La réaction guerrière c'est juste un réflexe. Il faut rappeler que même avant l'embrasement syrien, chaque mort sur nos territoires c'était en même temps mille morts là bas. Pour chaque mort ici, en continuant ce ratio de 500 ou 1000 morts là bas les choses s'amélioreront ? Un peu de sérieux.

Edited by FabD

Share this post


Link to post
Share on other sites
Quote

La première revendication c'était par Coulibaly, qui en fait n'avait rien à voir avec la Syrie, puisqu'il n'y a jamais foutu les pieds, et qu'il s’était organisé avec les Kouachi, eux, reliés à Al Qaida.

Ca me semble plus complexe que ca. Souviens-toi de l'interview de Kouachi sur BFM, il se reclame d'Al-Qaeda, défenseur du prophete, etc. Puis il dit "nous on est pas des tueurs, c'est vous qui tuez les enfants des musulamans en Irak, en Syrie...". Donc oui c'est pas Daesh directement mais les evenements en Syrie sont clairement une des motivations de tous les groupes djihadistes. 

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 59 minutes, manub a écrit :

Ca me semble plus complexe que ca. Souviens-toi de l'interview de Kouachi sur BFM, il se reclame d'Al-Qaeda, défenseur du prophete, etc. Puis il dit "nous on est pas des tueurs, c'est vous qui tuez les enfants des musulmans en Irak, en Syrie...". Donc oui c'est pas Daesh directement mais les evenements en Syrie sont clairement une des motivations de tous les groupes djihadistes. 

Mouais... Kouachi quand il est au tel avec le gars de BFM, il s'identifie, après il dit "j'ai été envoyé par AQ au Yémen pour venger le prophète" et c'est quand le journaliste lui demande si il compte tuer encore, que Kouachi lui répond "on est pas des tueurs nous, c'est vous qui tuez en Irak, Syrie, Afghanistan".  Il a pas répondu "ouais on va venger les gars de daesh ou les syriens etc etc et tuer tous ceux qu'on croisera". Donc bon, je reste sur mon avis perso. 

 

Et juste une petite remarque sur ce passage " les événements en Syrie sont clairement une des motivations de tous les groupes djihadistes", va dire ça à Boko Haram ou à Ansar Dine. Ils en ont rien à foutre de la Syrie, leurs combattants ne doivent même pas savoir la pointer sur une carte. Honnêtement ce sont juste des groupes terroristes qui ont besoin d'un alibi pour recruter, s’accroître etc. A une époque c’était le christianisme, à une autre le pangermanisme, le communisme etc... aujourd'hui c'est l'islamisme. Demain ce seront peut être des gars qui prendront les armes au nom de l'alter mondialisme ou je ne sais quelle autre idéologie. Au final ça reste juste des gars avides de pouvoir, pas besoin d'aller chercher plus loin leur motivation pour moi.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, manub a écrit :

Ca me semble plus complexe que ca. Souviens-toi de l'interview de Kouachi sur BFM, il se reclame d'Al-Qaeda, défenseur du prophete, etc. Puis il dit "nous on est pas des tueurs, c'est vous qui tuez les enfants des musulamans en Irak, en Syrie...". Donc oui c'est pas Daesh directement mais les evenements en Syrie sont clairement une des motivations de tous les groupes djihadistes. 

Tout à fait, dire qu'il n'y avait aucun rapport avec ce qu'il se passe en Irak et en Syrie me paraît aberrant. Les évènements en Irak sont forcément un moteur de leur radicalisation puisque celle-ci date de la filière des Buttes-Chaumont, dont le but était d'envoyer des jeunes français rejoindre l'Irak et plus précisément Al-Qaïda en Irak qui est à l'origine de la création de l'État Islamique. Leur "djihadisme" a probablement évolué avec leurs pérégrinations (Chérif Kouachi arrêté avant son départ pour la Syrie afin de rejoindre l'Irak, Saïd par ses voyages au Yémen...) mais il m'apparaît clair que les grands conflits hypermédiatisés comme la Syrie et l'Irak jouent un rôle moteur dans leur passage à l'acte.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×