Jump to content
This Topic
R Force 1

[Série / Docu] Making a Murderer

Recommended Posts

MAM_Vertical_Keyart_US.0.jpg

 

 

 

filmed over a 10-year period, Making a Murderer is an unprecedented real-life thriller about Steven Avery, a DNA exoneree who, while in the midst of exposing corruption in local law enforcement, finds himself the prime suspect in a grisly new crime. Set in America's heartland, the series takes viewers inside a high-stakes criminal case where reputation is everything and things are never as they appear.

 

 

 

 

 

Série que je conseille fortement (dix épisodes d'environ une heure).

 

Par contre, si vous ne l'avez pas encore vu, mieux vaut éviter les posts suivants =)

Edited by R Force 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me permets d'ouvrir un thread sur cette série pour pouvoir en discuter tranquillement et suivre les dernières nouvelles, au risque de spoil une possible saison deux =)

 

Ce qui me semble intéressant ici, c'est que depuis la diffusion, beaucoup de "fans" se sont lancés dans l'enquête, et certaines découvertes ont déjà été faites. Par exemple, la clé que tient Teresa Halbach sur la photo qui revient souvent n'est pas la même que celle qui a été retrouvée chez Steven Avery. Ça ne veut pas forcément dire quelque chose, mais ça peut aussi ouvrir d'autres pistes.

 

 A noter que Steven Avery a une nouvelle avocate, très réputée, et spécialisée dans ce genre de combat. Bref, c'est pas fini..

 

 

(Discovery Chanel a également diffusé un docu sur l'affaire, j'ai pas encore vu, mais ils ont la réputation ne pas défendre les accusés, ce qui pourrait permettre de voir la même enquête, mais sous un autre angle)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Première fois de ma vie que j'arrête une série et que je me spoil tout seul sur wikipedia après 3 épisodes, tellement ce qui s'y passe est tiltant

J'ai fait exactement la meme chose. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Perso, j'aurais bien aimé qu'ils mettent à dispo en bonus l'ensemble du procès parce qu'on sent tout de même que le documentaire n'est pas un monstre d'objectivité.

Edited by Sn8ke

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans le documentaire, à aucun moment on ne parle du mobile du meurtre. C'est important dans une enquête commeme...

 

Sinon,  il y a vraiment des choses choquantes pour les preuves...
L'histoire officielle dit que Steven et son neveu ont violé et égorgé la fille dans la chambre de Steven et l'ont tué d'une balle (et découpé?) dans son garage. Or, on ne trouve pas la moindre trace ADN de la fille dans la maison de Steven. Steven est donc un maitre du nettoyage de scène de crime. Mais, d'un autre côté, on retrouve son sang bien en évidence dans la voiture. Voiture qui est retrouvée sur son terrain, alors qu'il aurait très facilement pu la faire disparaitre (Steven est le proprio d'une casse).
C'est une des choses parmi tant d'autres (clefs, mobile, messagerie du portable,...) qui me paraissent tellement louches. Sans parler des scellés, des témoignages du neveu ou des flics du comté...

 

Edited by kurtounN

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans le documentaire, à aucun moment on ne parle du mobile du meurtre. C'est important dans une enquête commeme...

 

Sinon,  il y a vraiment des choses choquantes pour les preuves...
L'histoire officielle dit que Steven et son neveu ont violé et égorgé la fille dans la chambre de Steven et l'ont tué d'une balle (et découpé?) dans son garage. Or, on ne trouve pas la moindre trace ADN de la fille dans la maison de Steven. Steven est donc un maitre du nettoyage de scène de crime. Mais, d'un autre côté, on retrouve son sang bien en évidence dans la voiture.

Bah le mobile est sexuel. Par contre on n'a pas un scénario crédible sur le déroulement des faits.

 

Et on ne trouve pas de traces non plus d'un nettoyage, mais on trouve par contre la balle. On retrouve son sang mais pas d'empreintes digitales, et on y retrouve aussi le sang de Teresa Halbach..

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://www.directmatin.fr/tele/2016-02-04/making-murderer-steven-avery-piege-par-un-tueur-en-serie-722099

Alors que les témoignages de toute sorte, et les contre-enquêtes, autour de cette affaire sont légion, celui d’un policier à la retraite et ancien expert des affaires classées au FBI prénommé John Cameron se démarque. Selon lui, Steven Avery et son neveu sont innocents. Le véritable coupable serait Edward Wayne Edwards, un serial-killer soupçonné d'avoir commis plusieurs meurtres (il a été condamné pour cinq d'entre eux) mais qui s’arrangeait à chaque fois pour faire accuser des innocents

Obnubilé par Edwards, auquel il a consacré un blog recensant toutes ses recherches, John Cameron affirme être certain de la culpabilité du serial-killer. Sur la base de quelles preuves ? Selon Cameron, en 2005, Edwards ne vivait qu’à une heure de la scène de crime. Mieux encore, l’ex-policier prétend que le mode opératoire d’Edwards est parfaitement identifiable dans le cas de Teresa Halbach. «Quand j’ai regardé 'Making a Murderer', je n’arrivais pas à croire ce que je voyais… c’était le même mode opératoire» explique John Cameron àRadaronline.

Le détective est persuadé que le tueur avait déjà identifié Steven Avery comme celui auquel il ferait porter la responsabilité du meurtre. La raison ? Il venait d'être innocenté après avoir passé 18 ans derrière les barreaux pour une agression sexuelle qu'il n'avait pas commis. Pis, Steven Avery venait de remplir une plainte dans laquelle il réclamait 36 millions de dollars de dédommagement. Edwards aurait découvert l'histoire dans la presse et décidé de le cibler personnellement. Selon lui, le serial-killer aurait attendu patiemment que Teresa Halbach sorte de la propriété d’Avery avant de l’attirer dans un coin, de la tuer avec une arme à feu, et de placer le corps de la victime dans sa propre voiture.

«Il a fait exactement la même chose en Californie en 1955 quand il a kidnappé et tué la fille d’un docteur appelée Stéphanie Bryan», explique John Cameron. «Il a ensuite caché son corps pendant trois mois avant de l’abandonner chez un homme appelé Burton Abbott. Abbot a été accusé du meurtre, bien qu'il ait toujours clamé son innocence, affirmant qu’il avait été piégé», poursuit le détective. «Il a été exécuté quelques minutes avant que la suspension de son exécution», conclut-il.

John Cameron dispose d’une quantité incroyable d’informations sur Edwards, illustrant la faculté du tueur à commettre des crimes selon un mode opératoire particulier (usurpation d'identité, envoie de lettres anonyme à la justice pour les diriger vers sa «cible», etc.) avant de chercher à faire accuser quelqu’un d’autre. Un «jeu» morbide qui procurait beaucoup de plaisir au serial-killer affirme Cameron, celui de voir des innocents accusés de meurtres qu’il avait commis sans que la justice ne parvienne à se rendre compte de la supercherie. La personne qui sera accusée à tort représentait souvent sa première cible, explique Cameron, la victime n’étant parfois que le moyen de parvenir à ses fins.

@CyPrYnE a posté ce lien dans le topic général qui va dans le sens de l'accusation:

http://www.cryonie.com/fr/histoire/making-a-murder.php

 

Edited by Sn8ke

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bah le mobile est sexuel.

Mouai... Il n'a pas d'antécédent d'agression sexuelle (à ma connaissance), donc ça reste léger imo. Parce que là, on nous parle comeme un psychopathe, violeur, tueur, qui brûle sa victime et qui invite son neveu de 16 ans à la fête...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mouai... Il n'a pas d'antécédent d'agression sexuelle (à ma connaissance), donc ça reste léger imo. Parce que là, on nous parle comeme un psychopathe, violeur, tueur, qui brûle sa victime et qui invite son neveu de 16 ans à la fête...

Dans le lien ci-dessus, ca dit qu'il a imbibé un chat d'essence, l'a jeter dans le feu et l'a regardé agoniser. Il avait eu des comportements d'exhibition sexuel. Et toujours dans lien, on apprend qu'il avait dit à ses co-détenus qu'ils prévoyait de créer une cache où il amènerait des femmes pour les violer et qu'il les brûlerait parce que ça détruirait l'ADN.

Après je ne sais pas si ce sont de réelles infos mais même si c'est le cas, ce n'est pas forcement une preuve puisque j'imagine que tu dois en dire des conneries en prison pour te faire mousser. Surtout que j'imagine qu'il était détenu avec des délinquants sexuels.

Edited by Sn8ke

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mouai... Il n'a pas d'antécédent d'agression sexuelle (à ma connaissance), donc ça reste léger imo. Parce que là, on nous parle comeme un psychopathe, violeur, tueur, qui brûle sa victime et qui invite son neveu de 16 ans à la fête...

Je suis d'accord que c'est très léger, mais ça reste l'hypothèse de l'accusation (notamment parce qu'il a demandé au magazine d'envoyer Teresa et qu'il l'a appelé deux fois en masqué).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sinon, s'il y a bien un mec qui sort du lot en tant que gros enc**é, c'est l'avocat commis d'office du neveu de Steven; celui qui fait le fier devant les cameras et qui enfonce son client en le jugeant coupable dès le départ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le frère de Thérésa Halbach aussi est tiltant avec sa troll face à chaque qu'il parle devant une caméra. Le mec ne doute pas un seul instant que Avery soit le coupable, il n'est pas effrayé qu'il puisse avoir une possibilité que l'assassin de sa sœur soit encore dehors ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Yep bien tiltant et louche aussi, il parle déjà de faire son deuil pendant les recherches et il a plutôt l'air content d'être là pendant le procès. D'ailleurs il est pas aussi impliqué dans la "découverte" du password de la messagerie ??

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis d'accord que c'est très léger, mais ça reste l'hypothèse de l'accusation (notamment parce qu'il a demandé au magazine d'envoyer Teresa et qu'il l'a appelé deux fois en masqué).

Les auteurs du documentaire disent dans une Q/A twitter que Teresa était la seule photographe de Auto Trader travaillant  sur Manitowoc et donc que c'est normal de la demander spécifiquement.

https://twitter.com/i/moments/689901267381043202

Yep bien tiltant et louche aussi, il parle déjà de faire son deuil pendant les recherches et il a plutôt l'air content d'être là pendant le procès. D'ailleurs il est pas aussi impliqué dans la "découverte" du password de la messagerie ??

Yep et il a peut-etre effacé des messages.

 

Sinon, il y a un site avec l'ensemble des documents, retranscriptions, etc du procès:

http://www.stevenaverycase.org/

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bah le mobile est sexuel. Par contre on n'a pas un scénario crédible sur le déroulement des faits.

Pas de mobile (introduction de Kratz):

 What we're not going to prove to you,

25 what the Judge has already told you we don't have

 1 to and, in fact, can't prove to you, is why. We

2 can't prove the why in a case like this. That's

3 called motive, the reason behind the killing

; 4 what was in Mr. Avery's mind when he decided to

5 kill this lovely young woman.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et le sealed qui est ouvert avec le petit trou dans le flacon de sang? non mais wtf sérieux.

 

j'ai du matter 100 faites entrer l'accuser, de ce que je vois ds ces 10 episodes, c est du grand n importe quoi.

 

Gros bad beat que de naitre avec 70 de QI quand meme, assez fou ce k il arrivent a faire dire au gamin.. sa vie est ruiné pour un truc qu il a probablement pas fait ..

Edited by Claedeus

Share this post


Link to post
Share on other sites

Gros développement judiciaire (je mets en spoiler pour ceux qui préfèrent attendre la saison 2 =) )

 

L’un des personnages principaux de la série documentaire 

Making a Murderer, Brendan Dassey, a obtenu d’un juge du Wisconsin sa remise en liberté, vendredi 12 août. Il pourrait sortir de prison sous quatre-vingt-dix jours, à moins que les procureurs ne fassent appel de la décision d’annuler sa condamnation.

 

 

http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2016/08/13/making-a-murderer-la-condamnation-de-brendan-dassey-invalidee_4982230_3222.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens de m'envoyer en 2 jours les 10 épisodes. Rarement pris une claque pareille, je me demande encore comment ce que je viens de voir à pu réellement arrivé. Rarement ressenti autant de dégoût.

Je vais suivre s'il y a des news sur  cette affaire. C'est terrifiant de voir ça.

Edited by Sou33

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai adoré le doc. Enfin, "adorer" n'est peut-être pas le mot adéquate... Le système judiciaire tel qu'il est présenté est tellement effrayant et tiltant...

Le sort de Brendan m'a vraiment choqué. Les images des interrogatoires sont tellement révélatrices que je ne comprends pas comment c'est concevable qu'il ait pris perpèt...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×