Jump to content
This Topic
ilares

ilares ツ “Il faut oser ou se résigner à tout.”

Recommended Posts

il y a 19 minutes, ilares a écrit :

moi mon problème c'est que je me rends compte que le monde est fou et n'a pas de sens et j'ai l'impression que ça ne dérange personne à part moi

Non c'est pas un problème ça.

Je suis comme toi, et je connais personne proche de moi qui pense ça ou qui réalise vraiment ce qui se passe. ( Ou peut-être qu'il se passe rien et que tout est dans ma tête ).

Le vrai problème ici, quand tu as cette sensation/ ce prisme de la vie, c'est de toujours vouloir te conformer aux codes qui t'entourent.

Et toi c'est ce qui ressort dans ce thread, et c'est pour ça que tu te fais traiter d'ado en crise. T'es juste entrain de passer ta vie à vouloir t'intégrer dans un monde dans lequel tu n'existe pas.

J'ai 28 ans maintenant, quand j'avais 23/24 j'ai fais une dépression assez monstrueuse, et sans ma compagne actuelle j'aurai probablement pris une décision assez lourde à l'époque. C'est à ce moment que j'avais tout quitté pour le poker, mais en allant bien + loin j'avais vraiment tout lâché, revendu mon appart, coupé les ponts avec la plupart des personnes autour de moi, stoppé les différents crédits que j'avais et tout ce qui me rapprocher de la société d'une manière ou d'une autre.

Puis à partir de là j'ai refondé mon propre monde, dans lequel le regard des gens n'importe plus, et surtout dans lequel j'ai coupé mes besoins "d'humain" pour comprendre ce que je voulais vraiment, pour la personne que j'étais. Dans ces moments j'ai compris l'absurdité du mariage, des enfants, du travail, de l'argent, et de la sécurité qu'on a besoin dans notre vie.

Mes relations ont évolué, certaines personnes sont restées, d'autres arrivées, d'autres parties.

Les personnes qui restent dans mon entourage sont différents de moi et différents les unes des autres, mais le point commun c'est que personne ne te juge, jamais. Tout est fluide, ma compagne me ramène un peu dans la vraie vie parfois quand je m'éloigne trop dans mon monde xD

 

Aujourd'hui je suis libre dans ma tête, ma seule limite c'est le respect des autres, j'ai éliminé les questions qui toi te montent la tête au quotidien.

 

Je dis pas qu'il faut pas avoir d'enfants et qu'il faut vivre dans une ferme à 3 kms de sa meuf ( avec une connexion haut débit quand même ), mais juste que quand on casse tout les codes qu'on nous a mis de force dans notre tête, on a un pouvoir d'accession à la liberté et au bonheur qu'on aurait jamais pu imaginer dans son ancienne vie.

 

Alors bars toi mentalement de ce monde, créé le tien, lâche la télé/les infos et les horreurs de ce monde qui n'est pas le tien et sur lequel tu n'as aucun contrôle.

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Dans ces moments j'ai compris l'absurdité du mariage, des enfants, du travail, de l'argent, et de la sécurité qu'on a besoin dans notre vie. "

Bizarre parce que dans ce que tu cites ya probablement les choses les plus essentielles dans une vie et ce quelle que soit l'époque où la société dans laquelle tu vis, la filiation et la sécurité. L'argent dans une moindre mesure même si ça rendre dans la sécurité (sociale et matérielle).

 

Si on trouve tout absurde alors que ça fait des millénaires que l'homme s'organise en société (pour des raisons on ne peut plus logiques), peut être que l'absurdité vient de son propre regard et pas de celui des autres.

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, Femto a écrit :

Imo, y a une grande différence entre être HPI (et surtout se l'auto-proclamer parce qu'on se sent différent) et s'interroger sur le monde tel un ado de 15 ans en ressassant des questions philosophiques au mieux banales, au pire inintéressantes et déjà traitées des millions de fois.

Être HPI c'est juste avoir scoré au dessus de la moyenne, à un test psychométrique à un instant T.  Il est impossible de poser un diagnostic HPI autrement qu'en passant un test psychométrique. Il n'existe aucun critères prédéterminant dans la détection des HPI,. Une personne HPI n'a pas forcément une panoplie prédéterminée de critères spécifiques.
Comme le dit Femto ce n'est pas par ce qu'on se pose des questions soit disant existentielles qu'on est HPI. 

C'est un peu comme le coaching mental qui est pas mal évoqué dans d'autres posts sur ce forum, y'a beaucoup de bullshit & buisness autour de ça. La plupart des contenus disponibles à ce sujet sont au minimum du bullshit d'autosatisfaction au pire dangereux. 
 

Citation

je suis en train de me dire que ces questions de sens de la vie c'est pas vraiment le problème, moi mon problème c'est que je me rends compte que le monde est fou et n'a pas de sens et j'ai l'impression que ça ne dérange personne à part moi 

Tu as beau jeu de dire ça. Ça ne te dérange pas quand ça t'arrange non ?
Ça te dérange de savoir que certains prennent l'avion pour visiter des pays pendant que d'autres fuient la misère. Ça ne te dérange pas quand «tu remplis la gamelle» avec l'addiction d'autrui. Si on gagne de l'argent en jouant au poker, c'est par ce que d'autres en perdent, pour certains perdants: c'est un loisir, pour d'autres c'est une addiction qui a des conséquences parfois lourdes. N'importe quel joueur pro sait très bien que très peu de joueurs de poker sont gagnants. 

.Je ne veux pas être méchant, ça me paraît quand même assez incohérent tout ça. T'as le droit de te poser des questions, cependant faut faire gaffe de ne pas tomber dans la branlette intellectuelle, et dans de la fausse empathie.  

Tu peux trouver la façon dont nos sociétés modernes fonctionnent complètement folle, tu n'es certainement pas le seul à constater cela, si ça t'affecte réellement met un coup de pied dans la fourmilière, t'en as probablement les moyens/capacités. Changer le monde c'est impossible, changer son monde c'est plus dans les cordes de tout un chacun.
Retrouver de la cohérence dans sa vie, ce n'est pas si compliqué que ça, et c'est propre à chacun. 
 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, ilares a écrit :

 

et c'est assez vrai que si tu te trouves un but dans la vie, et que tu l'accomplis, après il t'en faut un autre et c'est effectivement sans fin! 

Je ne pense pas qu'il parle de but dans le sens objectifs personnels ou professionnel,mais plutôt des buts métaphysiques ou spirituelles  comme par exemple quand on médite,il ne faut pas chercher d'objectif  ou de finalité dans la méditation.

ou  se définir comme but de devenir un éveillé,ça peut pas marcher  parce-que pour être éveillé,il faut être ancré dans le présent.

Edited by L'ingénieur du chaos

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 23 heures, Madskills813 a écrit :

Le vrai problème ici, quand tu as cette sensation/ ce prisme de la vie, c'est de toujours vouloir te conformer aux codes qui t'entourent.

j'ai l'impression que je n'ai pas vraiment le choix, vu que je ne peux pas moi même changer le monde, je suis obliger de m'y conformer, non?

 

Il y a 23 heures, Madskills813 a écrit :

T'es juste entrain de passer ta vie à vouloir t'intégrer dans un monde dans lequel tu n'existe pas.

je comprends pas trop ce que tu veux dire

qu'a priori je suis différent des autres et que je devrais du quoi refuser de m'intégrer?

je pense être un zèbre sociable, différent mais qui s'adapte 

 

Il y a 23 heures, Madskills813 a écrit :

Alors bars toi mentalement de ce monde, créé le tien, lâche la télé/les infos et les horreurs de ce monde qui n'est pas le tien et sur lequel tu n'as aucun contrôle.

j'ai déjà l'impression d'être bien éloigné de ce monde et de rechercher plus de connections sociales

la télé les infos je ne les regarde jamais, je suis surpris que tu penses que ce soit le cas 

donc oui je dois juste accepter que le monde est comme il est, que je ne peux pas le changer, et que même si ça me fait chi** de vivre dans un monde terriblement injuste, et bien il n'y a pas grand chose à y faire et même rien à y faire du tout en fait 

 

Il y a 23 heures, Femto a écrit :

Imo, y a une grande différence entre être HPI (et surtout se l'auto-proclamer parce qu'on se sent différent) et s'interroger sur le monde tel un ado de 15 ans en ressassant des questions philosophiques au mieux banales, au pire inintéressantes et déjà traitées des millions de fois.

j'ai jamais auto proclamé être HPI, il y a des chances que je le sois, mais que je le sois ou non ne change pas grand chose, dans tous les cas je me sens en décalage avec les autres, qu'un psychiatre me dise que je sois HPI ou non ne changera pas mon ressentiment je pense 

 

Il y a 4 heures, ShoesOnMYFeet a écrit :

Être HPI c'est juste avoir scoré au dessus de la moyenne, à un test psychométrique à un instant T.  Il est impossible de poser un diagnostic HPI autrement qu'en passant un test psychométrique. Il n'existe aucun critères prédéterminant dans la détection des HPI,. Une personne HPI n'a pas forcément une panoplie prédéterminée de critères spécifiques.
Comme le dit Femto ce n'est pas par ce qu'on se pose des questions soit disant existentielles qu'on est HPI. 

ce n'est pas parce que les HPI ont un meilleur résultat au test de QI que les autres qu'ils en sont supérieurs

à vous entendre on dirait qu'être HPI est une chance, perso mon neveu est HPI à la limite de l'autisme parfois, et je n'aimerais clairement  pas être comme lui

 

Il y a 4 heures, ShoesOnMYFeet a écrit :

Ça te dérange de savoir que certains prennent l'avion pour visiter des pays pendant que d'autres fuient la misère. Ça ne te dérange pas quand «tu remplis la gamelle» avec l'addiction d'autrui. Si on gagne de l'argent en jouant au poker, c'est par ce que d'autres en perdent, pour certains perdants: c'est un loisir, pour d'autres c'est une addiction qui a des conséquences parfois lourdes. N'importe quel joueur pro sait très bien que très peu de joueurs de poker sont gagnants. 

justement c'est bien ça le problème: je ne trouve pas ça normal que moi je puisse juste grinder quelques heures pour me faire un salaire décent quand d'autres se tuent à la tâche 

au niveau de l'éthique du poker, évidemment que je fais un métier inutile on en a déjà débattu plein de fois mais de là à dire qu'on se nourrit de l'addiction d'autrui il en faut abuser

les joueurs de poker pro ne forcent personne à jouer contre eux, perso je préfère être pro de poker que de faire de la pub/marketing pour les boites de poker ou casino comme le font certains de mes amis, eux ils poussent les gens à jouer, moi non

et même s'il n'y avait aucun pro, les addicts comme tu dis joueraient entre eux non? et le moins mauvais prendrait des sous aux autres, donc il y aura toujours un problème 

 

Il y a 4 heures, ShoesOnMYFeet a écrit :

Tu peux trouver la façon dont nos sociétés modernes fonctionnent complètement folle, tu n'es certainement pas le seul à constater cela, si ça t'affecte réellement met un coup de pied dans la fourmilière, t'en as probablement les moyens/capacités. 
 

en supposant que ce soit une bonne idée, je ne vois pas du tout comment je pourrais m'y prendre 

 

Il y a 4 heures, L'ingénieur du chaos a écrit :

Je ne pense pas qu'il parle de but dans le sens objectifs personnels ou professionnel,mais plutôt des buts métaphysiques ou spirituelles  comme par exemple quand on médite,il ne faut pas chercher d'objectif  ou de finalité dans la méditation.

ou  se définir comme but de devenir un éveillé,ça peut pas marcher  parce-que pour être éveillé,il faut être ancré dans le présent.

possible en effet, j'ai l'impression qu'il y a pas mal de façons différentes d'interpréter ce qu'il dit 

mais oui je pense que faire une activité juste parce qu'on en a le désir est mieux que d'y chercher à tout prix un but, et heureusement, si on ne devait faire que des choses constructive de notre journée on ne ferait plus grand chose ^^ 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

en supposant que ce soit une bonne idée, je ne vois pas du tout comment je pourrais m'y prendre 

No offense, j'ai tout de même l'impression que t'es un peu dans la flemmardise intellectuelle.  

Personne ne te donnera la réponse en quelques mots pour esquisser le début d'une solution à ce que tu perçois comme un problème. T'es un grand garçon, t'as une petite expérience de vie, des goûts qui te sont propres, tu peux peut être commencer à chercher par là. Commence peut être par chercher dans ce que tu appréciais faire quand tu étais marmot, en général c'est une bonne piste de travail. 

Il existe un tas de choses à faire dans la vie, que TU jugera (pas qu'on jugera, les autres ont s'en fiche, c'est le regard que tu as sur toi même qui est important) plus ou moins utile, tu peux t'engager dans la vie associative par exemple. Dans tes posts tu dis être concerné par l'injustice dans le monde, pourquoi ne pas chercher à mettre à contribution des skills que tu as développé ces dernières années au profit d'autrui ? On tous notre petite pierre à apporter à l'édifice commun, à tout un chacun de choisir comment il veut contribuer et à quoi il veut contribuer. 
 

 

Citation

au niveau de l'éthique du poker, évidemment que je fais un métier inutile 

C'est marrant cette idée du métier utile ou inutile, j'ai l'impression que ça a pris une ampleur encore plus importante depuis le début de la pandémie. Des métiers utiles il en existe somme toute assez peu, si tous les humains présents sur terre devait travailler utilement, je ne suis pas certains que nous ayons besoin de travailler plus de quelques heures par semaine. 

Tu te définis uniquement par ta profession ? Il est tout à fait possible d'avoir un métier «inutile», alimentaire, éthiquement pas terrible, etc et de faire autre chose à côté de plus utile, de plus gratifiant. D'ailleurs je n'aime pas trop ce terme gratifiant, gratifiant pour nous même ? Gratifiant dans le regard des autres ? Faire une chose avec pour but de recevoir un merci ? 

 

Citation

ce n'est pas parce que les HPI ont un meilleur résultat au test de QI que les autres qu'ils en sont supérieurs

à vous entendre on dirait qu'être HPI est une chance, perso mon neveu est HPI à la limite de l'autisme parfois, et je n'aimerais clairement  pas être comme lui

HPI à la limite de l'autisme ? Tu sais que tu dis une énorme connerie ? 
On peut être HPI, et TSA (Trouble du Spectre de l'Autisme), l'un n'exclut pas l'autre. Il existe des dénominateurs communs entre les deux. Il est parfois difficile de poser le diagnostic juste entre HPI ou TSA, il est parfois difficile de détecter les deux de façon bien clair, car l'un compense l'autre. 
Donc HPI à la limite de l'autisme ça n'existe pas. On est l'un, l'autre, les deux, ou pas du tout. On peut toujours débattre sur la façon dont les tests psychométriques (entre autre) sont fait, et débattre sur leur pertinence. Ça ne change pas que HPI c'est 130+ au WAIS ou WISC ou WPPSI. Le psy qui te dira que t'es surdoué avec 129 de QI au WAIS fait juste du clientélisme. Il en va de même pour le psy qui te dira que t'es surdoué avec un score trop hétérogène aux différents indices pour obtenir un score global. 
Bref si tu veux plus de documentation sur ce sujet, si tu veux des renseignements plus précis pour les parents de ton neveu n'hésite pas à me demander en MP.

Pour ce qui est de la chance d'être HPI, effectivement c'est une chance. Faut arrêter de se branler en disant qu'avoir des capacités cognitives supérieures c'est un fardeau. Le truc c'est surtout de bien l'utiliser «ce n'est pas la main qui compte c'est ce que vous en faite». Ce n'est pas en lisant le tas de conneries disponibles chez les psys cliniciens qui monopolisent la littérature sur les surdoués qu'un HPI, ou un proche d'HPI trouvera des ressources utiles pour apprendre à s'en servir. 
Je te conseille Nicolas Gauvrit sur ce sujet. Tu devrais pouvoir trouver deux ou trois conférences qu'il a donné en VOD sur YouTube. Il a aussi écrit un livre sur le sujet. 

Il est extrêmement compliqué de pondre une étude sérieuse sur les HPI tellement les samples sont infimes, et à quel point il est difficile de randomiser cette population. 
La détection d'un HPI se faisant soit par ce que le sujet consulte un psy, soit par ce que le sujet est brillant dans le milieu scolaire. Ça met tout de suite de gros biais. 


 

Share this post


Link to post
Share on other sites

La plupart des personnes disant qu'être HPI est un fardeau sont pour la plupart 1) des HPI auto-diagnostiqués 2) des mecs qui se cherchent des excuses pour ne pas mettre à contribution leur soi-disant intelligence supérieure de peur de se rendre compte qu'ils ne sont au final pas bien différent des gens qu'ils jugent "inférieurs" à eux.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Femto a écrit :

La plupart des personnes disant qu'être HPI est un fardeau sont pour la plupart 1) des HPI auto-diagnostiqués 2) des mecs qui se cherchent des excuses pour ne pas mettre à contribution leur soi-disant intelligence supérieure de peur de se rendre compte qu'ils ne sont au final pas bien différent des gens qu'ils jugent "inférieurs" à eux.

Qu'est ce que tu connais du niveau de jugement des HPI sur les autres ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, Femto a écrit :

Y avait une nuance dans mon message, tu seras gentil d'apprendre à lire.

Tu seras gentil d'apprendre à lire aussi, si il y a un mot que tu ne comprends pas dans ma question, je serais bien aise de te l'expliquer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Molo les gaziers, ça  a escaladé un peu vite là.  

Il y a 1 heure, Femto a écrit :

La plupart des personnes disant qu'être HPI est un fardeau sont pour la plupart 1) des HPI auto-diagnostiqués 2) des mecs qui se cherchent des excuses pour ne pas mettre à contribution leur soi-disant intelligence supérieure de peur de se rendre compte qu'ils ne sont au final pas bien différent des gens qu'ils jugent "inférieurs" à eux.

Ici on parle d'Ilares. Si j'ai bien compris c'est un cador du pouker-online, il a fait preuve d'aptitudes élevées donc pourquoi pas. C'est surtout dommage de rester sur cette "suspicion". Se faire tester leur permettrait de mieux se connaître.

Si c'est positif un nouveau domaine d'étude s'ouvre. Si c'est négatif Ilares pourra conclure que finalement cette quête du bonheur est un jeu amusant. Que comme beaucoup d'illustres anciens avant lui, son passe temps c'est de raconter sa vie.  

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouais faut être un génie pour être gagnant aux hautes limites en cg sur le fr évidemment ...

Et sinon,  Ilares, maintenant que tu t es autoproclamé top 10 du fr en cg en jouant 100 mains par jour , tu t’ autoproclames HPI parce que, quand même, t es vachement pas aussi con que tout ces abrutis.

Peut-être que tu pourrais passer au stade 3 et comprendre que si la vie te paraît si compliquée au point d avoir besoin de micro-challenger des événements et compétences ridicules pour le commun des mortels, c est que tu es sûrement plus proche du paddawan que du jedi? Dans toutes les questions existentielles que tu te poses, ça n’ a jamais été une piste de réponse ?  

J aime bien te lire et tu sembles être un gentil garçon mais tu m’ evoques bien plus un enfant egocentré et paumé qui n’ arrive pas à grandir qu’un mâle alpha génie incompris

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'attends le moment où Ilares s'intéressera à l'astronomie et se prendra pour le nouveau Galilée pour avoir vu une étoile dans le ciel. Au point où en est, ça ne serait pas plus ridicule que ce qu'on lit depuis plusieurs pages le concernant.

 

PS: désolé pour le double post, je n'arrive pas à écrire en dessous de celui que je viens de poster pour une raison que j'ignore.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, skillvins a écrit :

HPI, j'entends ça partout depuis quelques temps. C'est quoi cette mode pour que la moitié de la population se dise HPI ? 

désolé mais si tu  n'es pas HPI à 30 ans,tu n'as pas réussi ta vie.

Edited by L'ingénieur du chaos

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 12/22/2021 à 19:35, ShoesOnMYFeet a écrit :

No offense, j'ai tout de même l'impression que t'es un peu dans la flemmardise intellectuelle.  

c'est en effet possible

 

Le 12/22/2021 à 19:35, ShoesOnMYFeet a écrit :

Commence peut être par chercher dans ce que tu appréciais faire quand tu étais marmot, en général c'est une bonne piste de travail. 

hmmm courir dehors, essayer d'attraper des grenouilles et construire des cabanes? :P 

 

Le 12/22/2021 à 19:35, ShoesOnMYFeet a écrit :

Il existe un tas de choses à faire dans la vie, que TU jugera (pas qu'on jugera, les autres ont s'en fiche, c'est le regard que tu as sur toi même qui est important) plus ou moins utile, tu peux t'engager dans la vie associative par exemple. Dans tes posts tu dis être concerné par l'injustice dans le monde, pourquoi ne pas chercher à mettre à contribution des skills que tu as développé ces dernières années au profit d'autrui ? On tous notre petite pierre à apporter à l'édifice commun, à tout un chacun de choisir comment il veut contribuer et à quoi il veut contribuer. 

c'est en effet une bonne idée, même si je n'ai pas trouvé pour l'instant de cause qui me tienne vraiment à coeur 

 

Le 12/22/2021 à 19:35, ShoesOnMYFeet a écrit :

HPI à la limite de l'autisme ? Tu sais que tu dis une énorme connerie ? 
On peut être HPI, et TSA (Trouble du Spectre de l'Autisme), l'un n'exclut pas l'autre. Il existe des dénominateurs communs entre les deux. Il est parfois difficile de poser le diagnostic juste entre HPI ou TSA, il est parfois difficile de détecter les deux de façon bien clair, car l'un compense l'autre. 
Donc HPI à la limite de l'autisme ça n'existe pas. On est l'un, l'autre, les deux, ou pas du tout. On peut toujours débattre sur la façon dont les tests psychométriques (entre autre) sont fait, et débattre sur leur pertinence. Ça ne change pas que HPI c'est 130+ au WAIS ou WISC ou WPPSI. Le psy qui te dira que t'es surdoué avec 129 de QI au WAIS fait juste du clientélisme. Il en va de même pour le psy qui te dira que t'es surdoué avec un score trop hétérogène aux différents indices pour obtenir un score global. 
Bref si tu veux plus de documentation sur ce sujet, si tu veux des renseignements plus précis pour les parents de ton neveu n'hésite pas à me demander en MP.

intéressant, les rares HPI que j'ai rencontré avait des troubles de l'autisme donc je pensais que les deux étaient corrélés, my bad 

 

Le 12/22/2021 à 19:35, ShoesOnMYFeet a écrit :

Pour ce qui est de la chance d'être HPI, effectivement c'est une chance. Faut arrêter de se branler en disant qu'avoir des capacités cognitives supérieures c'est un fardeau. Le truc c'est surtout de bien l'utiliser «ce n'est pas la main qui compte c'est ce que vous en faite». Ce n'est pas en lisant le tas de conneries disponibles chez les psys cliniciens qui monopolisent la littérature sur les surdoués qu'un HPI, ou un proche d'HPI trouvera des ressources utiles pour apprendre à s'en servir. 
Je te conseille Nicolas Gauvrit sur ce sujet. Tu devrais pouvoir trouver deux ou trois conférences qu'il a donné en VOD sur YouTube. Il a aussi écrit un livre sur le sujet. 

bon j'avoue j'exagère un peu 

cependant je pense que certaines personnes sont trop intelligentes pour être heureuses et que trop penser peut être accablant

heureux sont les simples d'esprit comme on dit

 

Le 12/22/2021 à 19:43, Femto a écrit :

La plupart des personnes disant qu'être HPI est un fardeau sont pour la plupart 1) des HPI auto-diagnostiqués 2) des mecs qui se cherchent des excuses pour ne pas mettre à contribution leur soi-disant intelligence supérieure de peur de se rendre compte qu'ils ne sont au final pas bien différent des gens qu'ils jugent "inférieurs" à eux.

ah bah je suis peut être les deux :P 

 

Le 12/22/2021 à 21:59, Uluru a écrit :

Ici on parle d'Ilares. Si j'ai bien compris c'est un cador du pouker-online, il a fait preuve d'aptitudes élevées donc pourquoi pas. C'est surtout dommage de rester sur cette "suspicion". Se faire tester leur permettrait de mieux se connaître.

Si c'est positif un nouveau domaine d'étude s'ouvre. Si c'est négatif Ilares pourra conclure que finalement cette quête du bonheur est un jeu amusant. Que comme beaucoup d'illustres anciens avant lui, son passe temps c'est de raconter sa vie.  

avoir des aptitudes au poker ne démontre pas forcément d'une intelligence supérieure, et heureusement!

après il est fort probable que la moyenne des joueurs gagnants au poker ait un QI légèrement supérieur au reste de la population, de la même manière que l'ensemble des chirurgiens par rapport aux autres par exemple, mais ce serait difficile à prouver et surtout probablement insignifiant 

je vais considérer me faire tester HPI, durant les vacances de Noël ça va être short et le faire en anglais ça risque de m'emm**der, je vais voir 

c'est vrai qu'i lest possible que raconter ma vie soit mon passe temps, je vais peut être songer à écrire un livre (ou pas)

 

Il y a 20 heures, luluroyal a écrit :

Et sinon,  Ilares, maintenant que tu t es autoproclamé top 10 du fr en cg en jouant 100 mains par jour , tu t’ autoproclames HPI parce que, quand même, t es vachement pas aussi con que tout ces abrutis.

 100 mains? tu te fous de ma gueule??? moi après avoir fait une session de 10 mains je prends une pause d'une semaine ça me surchauffe le cerveau!

mais en tout cas tu me seras bien utile si j'ai un problème de tracker pour retrouver mes hh vu que tu arrives à connaitre tous mes pseudos sur toutes les rooms tous les six mois tout en connaissant mon volume en incognito et aussi sur le .com, ce sera plus pratique que d'envoyer des mails au support pour se refaire une belle database, merci à toi!

 

Il y a 20 heures, luluroyal a écrit :

Peut-être que tu pourrais passer au stade 3 et comprendre que si la vie te paraît si compliquée au point d avoir besoin de micro-challenger des événements et compétences ridicules pour le commun des mortels, c est que tu es sûrement plus proche du paddawan que du jedi? Dans toutes les questions existentielles que tu te poses, ça n’ a jamais été une piste de réponse ?  

je sais que je ne sais rien, du coup j'ai le droit de me poser des questions comme tout le monde non? 

après je ne vois pas trop le rapport entre trouver la vie complique et se lancer le challenge de faire un challenge original chaque mois mais si tu le dis

après c'est le problème du blog, c'est qu'il laisse transparaitre que ce que j'écris et 

 

Il y a 20 heures, luluroyal a écrit :

J aime bien te lire et tu sembles être un gentil garçon mais tu m’ evoques bien plus un enfant egocentré et paumé qui n’ arrive pas à grandir 

c'est sûrement parce que c'est le cas, chacun ses défauts

 

Il y a 13 heures, Femto a écrit :
  Le 12/21/2021 à 16:58, ilares a écrit :

et bon on est peu de HPI donc ça expliquerait probablement le décalage entre moi et les autres

je pense qu'il est plus probable que je sois HPI que pas HPI

après je n'en ai clairement pas la certitude, j'ai rencontré plusieurs HPI qui m'ont dit que je l'étais sûrement, je me suis possiblement fait des idées

mais oui, j'aime bien m'emballer :P 

 

Il y a 13 heures, Femto a écrit :

J'attends le moment où Ilares s'intéressera à l'astronomie et se prendra pour le nouveau Galilée pour avoir vu une étoile dans le ciel. Au point où en est, ça ne serait pas plus ridicule que ce qu'on lit depuis plusieurs pages le concernant.

il faut bien commencer quelque part non? chacun ses forces et ses faiblesses, et exposer les siennes publiquement sur internet tout en répondant à chacun est déjà un beau challenge en soi

je préfère risquer d'être ridicule et avancer doucement que de ne pas avancer :) 

 

Il y a 11 heures, L'ingénieur du chaos a écrit :

désolé mais si tu  n'es pas HPI à 30 ans,tu n'as pas réussi ta vie.

ah m**de xD 

 

merci pour vos réponses, il y a un peu de tout ça m'aide à prendre du recul!

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 36 minutes, ilares a écrit :

 

cependant je pense que certaines personnes sont trop intelligentes pour être heureuses et que trop penser peut être accablant

heureux sont les simples d'esprit comme on dit

ou alors ils sont assez intelligent pour se créer des problèmes mais pas assez pour les résoudre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Selon Santé publique France, les secteurs les plus touchés sont l'hébergement, la restauration ainsi que les activités financières et d'assurance. Les professions intermédiaires et les employés présentent quant à eux les plus fortes prévalences de dépression (environ 12% chez les femmes et 6% chez les hommes). 

Les hommes cadres apparaissent les moins touchés (4,5%). "

 

Beaucoup de HPI chez les employés de l'hôtellerie et de la restauration

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Femto Je te trouve bien agressif... Ok Ilares se dresse un peu en une caricature de lui même à chaque nouveau post avec son côté crise d'adolescence à retardement, et ok c'est dans la tendance de s'auto-diagnostiquer des pathologies sans raisons, de faire des tests de QI/TSA sur internet qui ont 1 chance sur 2 de te dire que t'es le nouveau Einstein, je comprends que ça puisse foutre en tilt facilement. Puis même si le QI n'est qu'un instrument très imparfait pour mesurer l'intelligence (puisque ses frontières sont indéfinies), pour certaines personnes c'est difficile d'accepter qu'on est pas tous égaux sur un plan donné, et obv il n'y a rien de sain dans le fait de rentrer dans la comparaison avec les autres parce que ça fait bobo à l'égo quand on est pas prêt à admettre qu'il y a des gens plus brillants que nous.

Il reste que pas un seul de tes messages et de tout ce que tu as pu dire sur les HPI est vrai. Et je vois pas en quoi ce serait si incroyable qu'Ilares en soit un. Ilares est sans doute dans le top 0.0X% des joueurs dans sa discipline, alors que les personnes ayant un QI supérieur ou égal à 130 constituent environ 2.1% de la société. Peut être qu'il y a pas un corrélation évidente entre QI et aptitudes pokeristiques mais d'un point de vue bayésien c'est bien plus probable qu'il ait un QI élevé plutôt que l'inverse. Beaucoup de questions que se pose Ilares et sa façon de se percevoir font un peu penser à un HPI.

J'ai moi-même été diagnostiqué avec un haut QI par un professionnel de santé quand j'étais petit et je me reconnais dans certains de ses traits de caractère. Les personnes à haut quotient intellectuel ont plus tendance à utiliser l'hémisphère droit de leur cerveau. En gros l'hémisphère gauche est celui qui va être plus utilisé pour un raisonnement logique et déductif pas à pas, alors que l'hémisphère droit traite des données dans un mode visuospatial. Et ça a un impact assez gros sur la façon dont les HPI voient le monde: on peut traiter l'information plus rapidement puisqu'on a une mémoire court terme plus grande, mais d'une façon très différente des gens non-HPI de manière générale. Les conclusions viennent de façon plus intuitive et on ne peut souvent pas bien les expliquer (pour avoir vu Ilares analyser des HH je trouve que c'est souvent peu détaillé par exemple. La où on pourrait seulement y voir de la paresse, c'est courant chez les HPI de ne pas savoir procéder à un raisonnement déductif classique. C'est pour ça que la scolarité peut être destructrice pour certains enfants surdoués parce qu'on attend d'eux d'avoir un cheminement intellectuel déductif menant à des réponses classiques. Ne pas arriver à comprendre les codes implicites peut causer des vrais problèmes d'images chez un enfant/ado et c'est courant de voir des enfants "surdoués" se détacher du système scolaire à partir d'un certain âge malgré le fait qu'ils aient eu des facilités au départ. Pour la même raison (détachement scolaire courant chez certains HPI) je serais pas étonné qu'ils soient vraiment sur-représentés dans le milieu du poker.

Ce qui me mène au point que je trouve les plus important: pour pleins de raisons variées, la corrélation qu'Ilares fait entre le mal-être et le fait d'avoir un QI sans doute plus élevé est loin d'être absurde... Une étude qui date de 2002 faite au CHU de Toulouse a pris un échantillon d'une centaine d'enfants de 10 à 15 ans ayant un QI d'environ 130, et 55% d'entre eux étaient diagnostiqués ayant une dépression alors qu'aucun d'entre eux n'était suivi au moment du test. Le même test effectué sur un échantillon de moldus tourne autour de 2-3%. 

Le fait d'avoir une manière de raisonner plus atypique intuitive, couplé au fait que les HPI ont une ""lucidité"" plus élevée sur eux-même et sur le monde qui les entoure, une réceptivité pus grande à tous type d'informations, une sensibilité émotionnelle accrue (puisque l'hémisphère droit du cerveau est celui qui réagit aux émotions. Plusieurs études ont conclu que les QI >=130 ont souvent une hypersensibilité affective, sont plus affectés par l'échec, le jugement etc), tout ça est un cocktail qui peut mener à des pathologies et / ou dépressions beaucoup plus facilement qu'une personne non HPI.

Je laisse cet extrait d'un très bon entretien qui contient toutes les infos et sources sur ce message:

 

image.png.32d000ad404392a474d1dc5a3919805f.png

 

 

 

 

 

Edited by Ginestep14

Share this post


Link to post
Share on other sites

Blablabla.

Deux choses à retenir: 1) ton post fut juste une excuse pour brag le fait d'être HPI et pour dire que comme tu en es un, tu sais tout sur tout concernant les HPI (donc bon, la nuance, on va oublier), 2) el famoso mythe des surdoués en décrochage scolaire constant.

 

Je ne crois pas que les surdoués soient sur-représentés dans le monde du poker, y a jamais eu besoin d'avoir un QI supérieur à deux chiffres pour être gagnant au poker, ça se vérifie tous les jours.

 

Suivant tes arguments, sachant que j'ai toujours eu du mal à m'intégrer socialement et que je suis en dépression chronique depuis plus de 15 ans (diagnostiqué hein, juste au cas où), je dois forcément être HPI alors (en réalité, je pense juste être un conn**d imbuvable mais c'est une autre histoire).

 

Bref, je vais commencer aussi à écrire en me posant des questions dignes d'un ado de 14 ans, ça me donnera peut-être l'air intelligent sur les forums à vous lire.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Femto a écrit :

Blablabla.

Deux choses à retenir: 1) ton post fut juste une excuse pour brag le fait d'être HPI et pour dire que comme tu en es un, tu sais tout sur tout concernant les HPI (donc bon, la nuance, on va oublier), 2) el famoso mythe des surdoués en décrochage scolaire constant.

 

Je ne crois pas que les surdoués soient sur-représentés dans le monde du poker, y a jamais eu besoin d'avoir un QI supérieur à deux chiffres pour être gagnant au poker, ça se vérifie tous les jours.

 

Suivant tes arguments, sachant que j'ai toujours eu du mal à m'intégrer socialement et que je suis en dépression chronique depuis plus de 15 ans (diagnostiqué hein, juste au cas où), je dois forcément être HPI alors (en réalité, je pense juste être un conn**d imbuvable mais c'est une autre histoire).

 

Bref, je vais commencer aussi à écrire en me posant des questions dignes d'un ado de 14 ans, ça me donnera peut-être l'air intelligent sur les forums à vous lire.

 

 

1) Bin oui j'en tire de la fierté et en parler de temps en temps ça me fait du bien, si j'en avais honte et que je voulais le cacher j'aurais pas écrit ça dans mon post. Folle observation... C'est un sujet qui me concerne, sur lequel je me suis renseigné et je suis fier d'avoir eu a un moment de ma vie un haut QI (parce que c'est pas dit que je le sois toujours, le QI c'est relatif à ta tranche d'age donc c'est très possible que j'ai maintenant un QI totalement dans la moyenne a force de m'être grillé les neurones de différentes façons :D ).  Donc oui y'a du brag / fierté mais ça me dérange pas tant que mon message reste EV+. Pour moi, comprendre un peu comment ton cerveau marche et pouvoir mettre des mots et des explications sur ce que tu as vécu ça m'a énormément aidé, surtout qu'à certains moments et pour certaines personnes, ça vire à la détresse psychologique quand tu te sens trop seul et différent des autres.

Mais bon ptetre que je devrais devenir un Femto/Bebop en étant ni renseigné ni passionné par le sujet et juste poster des messages random et aigris sur un forum de cartes tu me diras.

 

2) J'ai posté un article avec des sources venant d'une spécialiste renommée... Je suis sur que tu as meme pas pris le temps de cliquer sur le lien

 

3) "Suivant tes arguments, sachant que j'ai toujours eu du mal à m'intégrer socialement et que je suis en dépression chronique depuis plus de 15 ans (diagnostiqué hein, juste au cas où), je dois forcément être HPI alors (en réalité, je pense juste être un conn**d imbuvable mais c'est une autre histoire)."

 

Bin non encore une fois si tu relis mon message tu verras que j'ai parlé de probabilité, que je ne trouvais pas improbable qu'Ilares soit HPI et que je voyais quelques indices qui corrélaient. Jamais qu'il était "forcément" HPI comme tu dis...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×