Jump to content
This Topic
Klassikal

[Tennis Amateur 2015-2016]

Recommended Posts

5b2f0f0c5de38_tlchargement.jpg.67f5502087db3a5417e40f94cc544059.jpgGL Yu!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, stan876 a écrit :

Heu wat !?

#threaddesportif

He ouais :(

 

apres avoir joué mon match,  taffé 10h, dormi 2h, j'allais rejouer un autre match puis je m'apprêtais à repartir pour une autre journee d'une 10aine d'heures mini (finalement c'était même 14h)...

 

je me suis levé avec des maux de têtes incroyables donc j'ai préféré assurer le coup.

et puis bon, c'est juste un match à 15/3, il peut y en avoir d'autres cette saison.

 

A 40 balais ça me semble plus judicieux 

Edited by IvreStud

Share this post


Link to post
Share on other sites

Long CR de ma saison qui s'est achevé le week-end dernier.

Je vais découper ça en 3 parties pour arriver jusque cette fin de saison

Voilà plusieurs années que je ne joue quasi plus, que je végète entre 15/5 et 30/2, mon meilleur classement ever étant 15/4.

Mais j'ai envie de m'y remettre ou plutôt de m'y mettre, je n'ai jamais été un grand joueur de tournoi, j'ai du jouer tout au plus 15 matchs au maximum sur une saison dans ma jeunesse.

Je démarre la saison à 30; (2 ans auparavant, j'étais remonter de 30/2 à 15/5 sur un seul tournoi en passant plusieurs tours et perdant à 15/3 et quelques interclubs en dépannage).

1ère partie de saison : Octobre => Décembre 2017

Octobre 2017

J'ai très peu joué depuis 2 ans et petite précision :  les nouveaux classements n'étant pas encore à jour, je suis exceptionnellement 15/5, mon classement de la saison précédente (mais ce tournoi va compter pour le palmarès de 2018).

Le 1er tournoi se déroule sur green set standard. Premier tour, je joue un gars qui est classé 30, je gagne assez aisément 3 et 1 sans forcer en me contentant de remettre la balle dans le court. C'est loin d'être exceptionnel, mais ça suffit largement contre ce type de joueur qui ne semble avoir aucun plan de jeu.

Deuxième tour, on rentre dans le vif du sujet contre un 15/4 très grand avec un jeu vraiment dirigé vers l'avant, il monte très souvent. Il a un bon service, mais je décèle très rapidement une grosse faiblesse côté revers. Même avec  peu de rythme et peu de match, je sens que je peux gagner sans soucis. Comme très souvent, démarrage diesel, je veux envoyer dans tous les sens et obv je sors tout. Mon mental est défaillant, je m'énerve continuellement tout le long du set, en pestant contre les lumières, les faux-rebonds, les baches, enfin tout ce qui peut me déranger y passe... Mon adversaire n'a pas besoin de forcer son talent, je prends 6/1. Le début du second set est déterminant, mon adversaire ne joue plus, semblant attendre que je continue à m'énerver et fasse les fautes. Il semble être dérégler, je peste moins, je fais moins de fautes et enchaîne les jeux. Deuxième manche 6/2 en ma faveur. Là vient le début du 3ème set, le premier jeu sur son service est interminable, j'ai pléthore d'occasions de break, mais n'arrive pas à conclure, je joue petit bras, lui aussi, les échanges vont à 2 à l'heure, je perds ce jeu, je prends un premier coup au moral, qui va s'enchainer avec la perte de mon service derrière sur un jeu tout aussi long et semblable dans son contenu. Je recommence à m'énerver, les longueurs commencent sérieusement à me saouler et physiquement, le manque de match commence à se faire sentir. A 3/0 en sa faveur, il se fait plus pressant à la volée, je ne trouve pas de solutions et je suis cuit; je laisse filer ce set 6/0 et donc le match... Je sors de là dépité et déçu par mon niveau de jeu.

Je sens que la saison va finalement être courte...

Quelque chose d'inattendu vient alors me remotiver, le capitaine de l'équipe 1 de mon petit club vient me solliciter pour jouer les interclubs, en effet, ils ont perdu 2 bons joueurs (un 15/1 et un 15/2), l'un est parti ailleurs et l'autre et devenu papa et a mis sa carrière tennistique entre " ". Bref, ils sont montés en régional et ont besoin de renforts, une aubaine pour me relancer.

Afin de nous jauger, le capitaine décide de nous inscrire aux interclubs hiver. ça ne compte pas pour un championnat, il n'y ni montée, ni descente, c'est juste histoire de jouer ensemble. ça représente 5 matchs avec 3 simples, 1 double, rien de fou et les clubs que l'on affronte sont vraiment voisin.

Bilan au 31/10 :

1V / 1D

Novembre 2017

On est à peu près un mois après le 1er tournoi, mon nouveau classement est donc 30 mais je suis plus motivé que jamais et m'inscrit à 2 tournois consécutifs (le 2ème étant celui de mon club) qui font tous les deux partis du même circuit.

Avant tout cela, on est mi-novembre, et on va faire face à un premier interclub à l'extérieur. On m'invite à y participer pour jouer un simple. Je joue en n°2 à 15/4. Le mec a déjà été mieux classé et ça se voit, il est très agressif, a un bon service, un meilleur revers que son coup droit (ça je l'ai constaté très tard) et  n'hésite pas à monter à la volée. Le 1er set est très accroché, ça joue en rythme, de beaux échanges et je mène 5/4 service à suivre. Là craquage, mauvais jeu de service, je m'énerve (comme d'hab) et balance le set par frustration, 7/5. Le second part de la même façon que le premier sauf que je peste sur chaque point perdu, et ça joue totalement sur ma concentration. Lui en face ne faiblit pas du tout, je prends 6/3 et sors du match en étant plus que dégoûté, y avait p-e la place ... On fera finalement 2-2.

Le soir même de mon interclub, je joue le 1er tour du tournoi sur une magnifique moquette.

Je joue un 30/3 que je connais très bien puisqu'on jouait ensemble dans mon ancien club, il y a 3 ans, le mec, grand sportif, était 15/1. Suite à un accident de travail, le mec s'est retrouvé alité pendant X mois, avec des multiples fractures à ses deux jambes. Suite à de nombreuses demandes auprès de la ligue, de ses dires, il a même eu le culot d’interpeller le président de la FFT lors de la coupe Davis à Lille (il était bénévole à ce moment là), on lui a accordé la possibilité de pouvoir jouer avec les valides. Le mec joue avec des broches dans ses jambes hein... pas surprenant pour nous, le mec ne fait pas dans la demi-mesure et décide de jouer les senior et les +35 dès son retour. Quand il me joue, c'est son 7ème match cumulé sur les 2 tableaux. N'étant pourtant pas en confiance suite à ma défaite matinale, je joue plutôt relâché et lui semble être dans le dur physiquement, pour un tournoi de reprise. Lui, ex footeux, a souvent beaucoup compté sur son physique dans le passé plus que par sa technique plutôt défaillante. Je gagne en servant le feu 7/5 6/4, pas un très grand match de ma part ni de son côté. Le fait que la balle fuse m'a beaucoup avantagé et il avait du mal à aller chercher certaines balles. Malgré tout cette victoire sera surement très bénéfique pour moi pour ma saison, car connaissant le mec, il va faire tous les tournois Seniors et +35 du circuit et va forcément monter. Juste comme ça, il perd à 15/3 en +35 et remporte les 4ème series sénior, pas mal pour un premier tournoi.

Moi derrière pas de 15/5 dans ma partie, je joue directement un 15/4, il doit avoir 20 ans, finaliste des masters l'année précédente (en 4ème série) plus de 2m de haut, grand serveur et sur moquette, je me dis que je vais en chi** à la relance, donc il faut que je sois solide au service. Et tout se passe exactement comme je le pense, j'en chie à la relance, en plus qu'un grand service, il a un jeu très offensif, mais fait tout de même quelques grossières fautes directes qui me permettent de rester au contact, notamment à 6/5 où je sauve plusieurs balles de sets sur mon service. On arrive au jeu décisif, c'est très serré mais j'arrive à me procurer une balle de set à 5/6 sur son service. Là, le mec m'offre le set sur une double faute inespéré. Dingo, je comprends le sentiment de soulagement des pros qui remportent un set contre les Karlovic ou Raonic. Le mec est jeune et craque complètement en balaçant sa raquette a travers le terrain, je sens que psychologiquement, j'ai pris le dessus. Enfin c'est ce que je pense, je commence le 1er jeu en surjouant complet et en faisant faute sur faute, offrant le break à mon adversaire et même le double break, 0-4 en sa faveur alors qu'il était au fond du trou. Ma spécialité : relancer les joueurs... Clairement, je pense laisser filer ce set pour me remettre dedans au 3ème. Je gagne mon jeu de service 1-4, puis fait un 1er débreak, en jouant totalement relaché, lui servant un peu moins bien et faisant de grossières fautes. Derrière je recole à 3-4 et me dit que finalement le set n'est pas fini. Derrière, sur un très bon jeu de service de sa part, il passe à 3-5, puis 4-5. Là, à nouveau comme dans le TB, il craque... il me fait cadeau du jeu, en faisant 3 DF, 5-5, puis 6-5, il est totalement frustré et a balancé sur mon jeu de service. Je mène donc 6/5 et ce qui devait arriver arriva, sur son dernier jeu de service il fait de grossières fautes et des DF et m'offre la victoire sur un plateau, 7/6 7/5. Première perf de la saison. Je sors de là très satisfait obv, même si  3 matchs en 2 jour, je commence à sentir de vives douleurs dans le creux de mon bras et au niveau de mon épaule. Prochain tour à 15/3, le surlendemain.

J'aborde ce match sans pression clairement. Je joue plutôt pas mal, je commence à aimer cette moquette. A l'échauffement, le mec ne m'impressionne pas du tout, il a certes une bonne volée et un bon revers à une main, mais son service semble un point faible. Je suis en confiance, et l'étouffe d'entrée, je prends peu de risque sur mes attaques et vient souvent conclure à la volée, je prends rapidement l'avantage pour emporter ce 1er set 6/1 sans aucune contestation possible. Au changement de côté, je remarque qu'il grimace, qu'il semble touché physiquement. Cela me travaille un peu et je perds mes moyens, il mène 0/2 en début de 2nde manche. Je me remets dedans en reprenant le même plan de jeu que dans le premier set, je reviens au score et prends son service pour mener 4/2. A ce moment, il m'annonce qu'il abandonne, il a senti une douleur à son adducteur durant le 1er set, et ça semble vraiment le gêner. Bonne première perf à 15/3 cette saison, certes sur abandon mais quoi qu'il arrive, je me sentais au dessus de lui.

Prochain match le lendemain à 15/1, un jeune d'une 20aine d'année qui fut 15 l'année précédente. Bon ça s'annonce très compliqué, le mec semble pas extraordinaire mais est ultra régulier, il fait très peu de fautes. Son défaut principal semble être la vue, puisque plusieurs fois, j'ai la nette impression qu'il juge dehors toutes les balles proches des lignes, surtout au service alors que j'ai l'impression qu'ils sont bons. Les jeux sont souvent accrochés mais par son expérience (et aussi son vice), il me break 2 fois dans les deux manches pour l'emporter 6/2 6/2. Il faut dire que la douleur à l'épaule s'est bien réveillé et que je ne sers pratiquement que des 2ndes balles malheureusement. Dommage, mais je sors de ce tournoi plus que satisfait.

Bilan au 30/11:

4V / 3D

Décembre 2017

On enchaine donc ce beau parcours avec le 3ème tournoi celui de mon club, surface : green set classique. Après quelques jours de repos, des consultations chez le médecin, la chiro pour mon épaule et un scanner programmé pour mon coude, j'entame mon tournoi par un premier tour à 30/1. Le mec en face a vraiment le niveau 30/1, mais je fais n'importe quoi, je veux enflammer les amis et la famille venu me voir, je fais bache sur bache, double faute sur double faute et prends 5/1 en 15 minutes. Le mec en face n'en demande pas tant. Là, je me dis qu'il faut que j'arrête de déconner, et la tension n'aidant pas, le seul moyen que je trouve pour recoller est de à jouer à la baballe, je reviens à 5/5, et tout va finalement se décider au Tie-Break... Là clairement, je suis ultra tendu, je ne fais rien et attends clairement la faute adverse... Au prix de points plus ridicules les uns que les autres (cloches, amortis milieu de terrain etc.), je gagne ce tie-break et est enfin soulagé. Le second set est une formalité, il a pris un coup au moral, je retrouve des couleurs et le remporte 6/1. Je sors de là très mécontent de ma perf mais totalement soulagé. J'ai des douleurs dans le bras de plus en plus prononcé.

Avant le prochain tour, j'ai un autre interclub hiver qui arrive, je joue un 15/5 que j'ai plusieurs fois vu joué et que je sais totalement abordable, je gagne sans forcer 6/3 6/2, en me contentant d'attendre la faute. Rien d'extra, mais on engrange une nouvelle perf. je fais également le double que je gagne 0 et 1, victoire 3-1 au final.

Prochain tour à 15/5, un jeune de 16/17 ans. Très rapidement, je vois qu'il a du tennis, il joue vraiment bien. Par contre, il a aucun plan de jeu et peu importe le déroulement du jeu/des points, ne changera jamais sa façon de jouer, ce qui me convient parfaitement. Je ne sers pas bien avec les douleurs mais pas d'importance. Les deux sets sont des copies conformes 6/3 6/3, je gagne sans forcer en étant plus régulier, prenant peu de risques. Lui n'aura jamais tenté de varier son jeu. Par contre la fin du match est vraiment un supplice car je ne sens plus trop mon bras et sers vraiment des 2nd/3ème service ... Le prochain tour risque d'être difficile.

Je joue encore un jeune (20 ans) environ 15/4, meilleur que le tour précédent. Bon clairement difficile de défendre mes chances, dès l'échauffement la douleur dans le coude est déjà très présente et impossible de servir correctement, la douleur joue sur mon mental, je ne pense qu'à ça et ça me frustre complètement. Lui en face joue pas mal du tout, agressif et sans complexe... Il n'y a bien que mon revers à deux mains qui sort bien, le service et coup droit sont totalement absent. Je prends 6/0 6/3, frustré de ne pas pouvoir me défendre à 100%.

Les fêtes de Noël vont me faire le plus grand bien.

Voilà pour la première partie :

Bilan au 31/12

7V / 4D

Pour les victoires :

1 30/3

1 30/1

1 30

2 15/5

1 15/4

1 15/3

Pour les défaites :

3 15/4

1 15/1

Avec la mensualisation du classement, je monte 15/5 début janvier.

Et pour info, le 30 battu au premier tournoi monte 15/5, le 30/3 du deuxième tournoi 30 et le 30/1 du 3ème tournoi 30, ce qui donne au palmarès ceci :

2 30

3 15/5

1 15/4

1 15/3

La suite au prochain épisode, Janvier => Avril 2018.

Share this post


Link to post
Share on other sites

2ème partie de saison qu'on attaque plus motivé que jamais.

Petit point avant sur mon bras, j'ai fait de nombreuses séances que chiropraxie pour mon épaule, j'ai été tapé plusieurs fois la balle, ça semble avoir porté ses fruits. Plus de doute sur l'intérieur du coude qui semble fragile. Le scanner effectué sur la zone n'a rien montré d'anormal.

Janvier 2018 : 2 tournois prévus + suite des interclubs hiver

On a prévu deux tournois sur Janvier et comme les autres, ils font tous les deux parti du même circuit  que les précédents (le circuit comporte12 tournois cette saison). 

1er tournoi : green set

J'arrive pour mon premier tour, déterminé à gagner. A peine arrivé, je vois mon adversaire, c'est la personne j'ai joué au 1er tour d'un tournoi précédent (le 30/3), l'ancien 15/1, il est monté 30 depuis et joue son deuxième tour contre moi. Dès l'échauffement, je le sens très agacé. Effectivement, il pleut des cordes dehors, les terrains sont construits sur des anciens marais, l'humidité remonte, c'est une vraie patinoire. Pourtant, je me sens bien, mon service part bien, et malgré quelques glissades, je mène le jeu dans le 1er set, il essaye de défendre, mon coup droit part parfaitement , je remporte la manche 6/2. Mon adversaire est très énervé et n'arrête pas de pester contre tout, les lumières, le terrain etc. Il n'arrête pas de me parler, il me dit de toute façon, "je te laisse gagner, c'est bon, j'en ai marre. C'est une honte ce tournoi, jouer dans des conditions pareils etc." Il vrille complètement; moi intérieurement ça me travaille, je prends l'avantage 1-0 en breakant d'entrée de deuxième set. Il ne s’arrête même pas au changement de côté en pestant, en me disant qu'il arrête au prochain changement de côté etc. Comportement exécrable. Début du jeu, je sers bien, ma copine est derrière la vitre et semble m'indiquer qu'il me gruge largement, ce qui ne m'avait pas échapper, le jeu dure des plombes, j'ai un nombre incalculable de balle de jeu, je finis par le perdre. ça commence à bouillir en moi, le comportement de mon adversaire, la tension qui monte, le terrain qui est vraiment dangereux etc. font que je commence à jouer petit bras et je relance totalement mon adversaire. A la suite de ça, il prend les devants, je suis moins agressif et lui défend mieux, bizarrement, on ne l'entend plus se plaindre, il n'a plus envie d'abandonner non plus. Il remporte 6/1 cette deuxième manche. J'ai un gros sursaut au début du 3ème, je redeviens plus précis, je sers mieux à nouveau et lui est encore aux abois. il redevient imbitable, en jurant de ne plus jamais faire ce tournoi etc. Je mène 3/1 service à suivre, et là son cirque reprend, il me gruge ouvertement des points évidents, refuse de remettre 2 balles etc. et ce jusqu'à ce qu'il revienne à 3-3. Là, je craque complètement, fissure et je décide de balancer le match. 6/3 pour lui... Je pense que cette défaite est une des plus dures à encaisser car j'ai nettement l'impression de m'être fait avoir comme un bleu et surtout le sentiment de vol de match... Ma copine qui a assisté à la rencontre est totalement remonté contre mon adversaire, et comme quelques personnes présentes ce soir là, fustige son comportement anti-sportif. Je suis carrément déçu, c'est ma 1ère contre de l'année. En réalité, ça n'en est pas une, ce joueur va tout simplement remporter le tournoi +35 et faire finale 3ème série du tableau sénior. Il m'avouera ultérieurement pendant un autre tournoi que c'est cette victoire contre moi qui l'a vraiment lancé et derrière il n'a mis pratiquement que des taules. Ce mec que j'ai battu début d'année va monter 15/2 début février, déjà... 

 2ème tournoi : la surface, terrain omnisport

Second tournoi de Janvier, je reste encore sur ma grosse frustration de cette défaite. ça m'a vraiment foutu un sacré coup au moral, et j'ai du mal à remotiver. Ce tournoi, sur une surface que je n'apprécie guère ne va pas arranger la chose...

1er tour, je joue un 30/3, un gars du club qui a déjà passé 3 tours avec une victoire à 30 (sa première victoire à 3ème série ever), autant dire il profite largement de difficile adaptation de ses adversaires sur la surface. Après queques jeux d'adaptation, je prends largement le dessus sur lui et gagne 6/2 6/1 sans problème.

2ème tour, je joue un jeune de 23 ans qui est 15/4 qui fait un bon début de saison. Le jeune met du rythme, fait peu de faute, moi je surjoue comme souvent, essaye d'envoyer plus que lui, fait des fautes grossières; il me domine largement 6/1 dans la 1ère manche. Le second part sur les mêmes bases, je joue mal et il mène rapidement 4/1, c'est là qu'enfin je me réveille et décide de complètement varier mon jeu. Je décide de totalement cassé le jeu en chopant côté revers et en arrondissant côté coup droit. ça marche me voilà revenu à 5-4 puis je remporte mon jeu à 5-5. S'en suit un tournant dans ma saison. Je suis devant dans le jeu, ça doit faire 15-30 ou 30-40 pour moi, et là bêtement sur un replacement sur ma ligne de fond pour renvoyer le service, je fais un espèce de petit saut arrière et me tord complètement la cheville, je me retrouve au sol et j'ai cru entendre un craquement. Je suis effondré telle une masse de mon côté de terrain, même mon adversaire qui se replaçait n'a pas vu ce qu'il s'est passé. J'ai une bombe de froid dans mon sac et un peu de crème, j'espère que ce n'est aps grand chose mais ça me lance pas mal. Je tente malgré tout de reprendre le jeu... Mon adversaire sert, je renvoie la balle mais impossible de poser le pied. On finit le jeu pour la forme, et je décide d'arrêter à cloche pied. A peine sur ma chaise, j'enlève ma chaussure, et je vois ma cheville enflait à vue d'oeil. Direction les urgences... Résultat : rien de cassé mais une vilaine entorse du ligament interne de la cheville. 1 mois d'arrêt de toute activité physique + kiné. Voilà comment se termine ce très mauvais mois de janvier...

Du coup, je me désinscris du prochain tournoi prévu pour soigner ma cheville et je ne peux faire les autres interclubs.

Malgré tout et grâce à mes victoires précédentes et au surtout bon parcours du mec qui passe 15/2, je passe 15/4 à l'intermédiaire. le 30/3 que j'ai battu est passé 30/1 lui.

Bilan au 31/01 :

8V - 6D

Mars 2018 :

Je reprends la compétition mi-Mars. Je retape la balle depuis début du mois, les sensations sont correctes, à part au service où c'est beaucoup plus compliqué.

1er tournoi du mois : un green set peu usé

J'arrive, la confiance au point mort, en tant que 15/4, j'affronte au premier tour un jeune 30 de 15 ans qui vient de battre son tout premier 15/5 adulte. Un joueur que je connais un peu, me dit qu'il l'a joué cette année et qu'il a vraiment galéré car le jeune est vraiment bon. Ok, je m'attends à un gros match. Dès l'échauffement, je sens qu'il se déplace et qu'il a un jeu très propre. Clairement ma tactique est simple : éviter de mettre du rythme et bomber les balles côté revers, tactique classique contre ce type de joueur. Et on peut dire qu'il a été complètement destabilisé... J'ai très bien servi et lui n'a fait que des fautes directes, résultat sans appel : 6/0 6/0, le premier de ma carrière.

Second tour à 15/3, je joue un mec que je connais de nom, ancien 15 qui a stoppé les matchs pendant 3 ans et qui s'est décidé à reprendre le tennis quelques semaines plus tôt, c'est son premier tournoi. Dans le 1er set, il ne me laisse pas respirer, il sent parfaitement la balle et ne fait aucune faute, je n'arrive absolument pas à trouver la solution, fait beaucoup de DF à des moments cruciaux et prends 6/1 ... Le deuxième set est plus accroché, je me décide à servir correctement, je fais moins de fautes, lui est moins présent physiquement, je sens une belle opportunité, je mène 4-2 puis 5-3, et me procure une balle de set sur son service. Je ne peux malheureusement rien faire car il sert une grosse première balle et vient conclure au filet. Je viens de laisser passer ma chance, car derrière la tension revient et je n'arrive à rien sur mon jeu de service suivant que je concède. Il revient dans la partie, et ça va se jouer au tie-break. Là, il va reprendre ses bonnes habitudes et me marcher littéralement dessus. Je n'ai pas souvenir du score mais ça doit genre 7/3 ou 7/4 sans appel. Le tournoi se termine déjà là pour moi. Petite consolation pour moi, mon adversaire du jour va remporter le tournoi 3ème série en ne mettant que des branlées (il bat 3 15/1 dont notre ami handicapé-tricheur-raleur qui est donc 15/1 désormais) et perfer à 15 derrière ; pas mal pour une reprise).

Le deuxième tournoi est à cheval sur Mars et Avril et se déroule sur un green set tout neuf, donc plus lent.

1er tour à compression direct et j'affronte le joueur 15/4 contre qui j'avais perdu en interclub en Novembre. Je sais clairement qu'il faut éviter son revers et aussi agresser en premier. Le match est très serré, beaucoup de beaux échanges, ça se joue à pas grand chose, mais je remporte 6/4 le premier set. Dans le deuxième, je suis coupable d'un relachement qui lui permet de prendre les devants sans jamais lâcher son avantage, 6/4 pour lui. Tout va se jouer dans le dernier set. Je sens une baisse d'intensité physique chez lui, je l'agresse bien et plus on avance, plus son coup droit est défaillant, il fait des fautes grossières, ce qui me permet de prendre rapidement le large et de remporter facilement ce 3ème set 6/1. Je tiens ma revanche. C'est une belle victoire car ce joueur va à coup sur monter cette saison. Ce qui est moins bien, c'est que la douleur au coude revient et m'handicape vraiment au service.

2ème tour, je joue un 15/3 que je connais bien.

Un mec assez costaud qui envoie des mines dans tous les sens et qui obv fait de grosses fautes aussi. Je sais comment jouer ce genre de joueur, le souci, c'est mon coude qui est très douloureux... ça me perturbe tellement que je me fais balader dans la 1ère manche 6/2 pour lui. Pas grave je vais me battre avec mes armes, et physiquement je suis nettement au dessus. Clairement, je vais ramer et tout aller chercher. Et c'est une bataille de tous les instants, je le rends totalement ouf à tout remettre en cloche et en chopant coup droit et revers, ça commence à bouillir chez lui, il fait des fautes de m**de, s'énerve. Je remporte la deuxième manche 7/5. Il est carbonisé, mais je sens qu'il ne veut pas lâcher; je l'entends dire "je ne peux pas perdre contre ça put**n" ... Clairement je joue le jeu d'un gars que je déteste affronter, mais le but c'est de gagner non ? Mon bras est de plus en plus douloureux à force de renvoyer ses services, je commence moi-même à être à l'agonie complet. A 4/4 dans le dernier set, je remporte un jeu de service où il se procure 3 balles de break, il en loupe notamment une sur un smash ultra facile où il n'avait plus qu'à conclure, mémorable. Sur le jeu de service derrière, il craque et je gagne ce match 6/4. Nouvelle perf à 15/3... Il est 1h30 du mat. On sort tous les deux du match, je sens qu'il m'en veut clairement et qu'il n'a absolument pris aucun plaisir, moi non plus, mais bon "that's game". Sa saison s'arrêtera là pour lui, malheureusement pour moi ...

3ème tour, devinez qui je joue ? oui le 15/1 tricheur etc. 3ème confrontation

J'hésite à demander un arbitre d'entrée, mais comme il est plutôt sympa en dehors, je me dis que ça devrait bien se passer hein... Bref, on commence le match et je suis déjà carbo de mon marathon de la veille. Clairement, je joue mal, lui se contente de remettre la balle au centre, je craque et n'envoie que des mines dans la bâche, 6/2 pour lui. Début de deuxième, je décide à me mettre un peu à jouer, je sers tjrs des deuxièmes, mais je suis plus solide du fond du court, plus patient notamment et ça marche, je mène 3/1 et c'est ce moment que mon adversaire choisit pour repartir sur de l'anti-jeu, à 3-3 il me gruge une balle que tout le monde a vu, il se sent obligé de remettre deux balles, je perds ce point et là ça vrille complet chez moi et je balance le match 6/3. A peine sorti du match, je vais voir le juge arbitre en lui disant que c'est la dernière fois que j'affronte ce joueur. Même si je le connais et que je l'apprécie en dehors, c'est une calamité sur un court, il est infecte... Je décide de faire une pause tournoi et de me consacrer uniquement aux interclubs en Avril, ça ne peut pas faire de mal à mon coude.

Avril 2018 :

Après consultation chez un médecin, j'ai désormais une coudière, une crème pour les tendinites et je reprends des séances de kiné. Un nouveau scanner est programmé, alors que j'en ai déjà fait un à peine 4 mois plus tôt... Bref le scanner ne donnera rien obv et elle me prescrit une visite chez un spécialiste qui préconisera ENFIN une irm. Plus d'un mois d'attente pour cette dernière...

Les interclubs été reprennent. On tombe dans une poule où toutes les équipes sauf une se valent. Premier match, je joue en N°3 un 15/4 d'une trentaine d'année qui fait peu de fautes et est plutôt solide du fond du court. Je prends le match par le mauvais bout en me déconcentrant sur des points où j'ai l'impression qu'il me vole. Je perds 6/4 et je m'en veux, je me dis qu'il faut que j'arrête de me focaliser là dessus et que c'est un nouveau match qui démarre. A partir de ce moment là, plus rien ne m'arrêtera et je lui colle 1 et 2 derrière en étant vraiment très solide. Si on excepte ma première manche et hormis le service (je sers tjrs des secondes balles), ce match est clairement l'un des meilleurs que j'ai joué cette saison. Ce joueur finira la saison 15/2. Je joue également le double que je gagne et on gagnera la rencontre 5/1.

Deuxième match du mois en interclub et nous jouons l'épouvantail de la poule, je joue en n°3 à 15/2. J'ai beaucoup de regret sur ce match car lui qui n'a pas de coup fort m'a totalement neutralisé dans tous les secteurs en se contentant de remettre au centre assez long bombé. Je n'ai jamais réussit à contrer son jeu et à chaque agression + montée à la volée, je me faisais soit passé, soit lobbé... Typiquement, le contreur de base. Il gagne 6/3 6/4. Dans le second set, je mène 4/3 break, mais je me crispe à ce moment, ce qui lui permet de finalement l'emporter. Dommage, nous perdrons la rencontre 4/2 grâce à des victoires dans les deux doubles.

Troisième match du mois en interclub, on joue une équipe plutôt faible, je joue en 3 à nouveau à 15/5. Pas vraiment besoin de forcer mon talent, je gagne 2 et 1 en à peine 45 minutes. Je gagne également le double derrière et on remporte la rencontre 5/1 contre une équipe qu'on jugera la plus faible de la poule.

Petite surprise, je suis promu 15/3, tout simplement mon meilleur classement ever. Le 15/4 battu en tournoi est monté 15/3 et le 15/4 battu en itnerclub est monté 15/3 aussi. Ce qui donne un 15/1, 4 15/3 au palmarès, j'ai aussi quelques 15/4.

Mon bilan  :

13V/9D

J'en ai finis cette période, des débuts difficiles, mais qui se termine plutôt bien. Dernière partie, surement demain, ce soir j'ai match

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dernière partie du récit de ma saison

Mai 2018 :

Après quelques jours de vacances, on reprend par le tournoi phare du circuit qui se déroule sur TB, il débute une semaine avant RG et se termine le jour de la finale.

Désormais 15/3, je débute à ma grande surprise ce tournoi par un joueur âgé d'environ 35 ans; classé 30/2. Ce joueur du club a enchaîné 4 victoires consécutives plutôt faciles, le genre de joueur qui ne fait pas de match, participe uniquement à son tournoi quand il y pense et qui vaut nettement plus que son classement, (ce qu'il va démontrer rapidement sur le court). 2nde mauvaise surprise, il pleut, je me retrouve à jouer à l'intérieur sur une surface qu'il m'est impossible de qualifier, un mix entre un plastique et un green-set au rebond très chelou qui se trouve dans un immense hangar (résonance extrême etc.). Impossible de me faire à cette surface à l'échauffement, alors que mon adversaire est hallucinant de facilité... Je commence très largement à douter alors même que le match n'a même pas encore débuté. Pas possible de contrer à 30/2 put**n. Après quelques points, je me retrouve déjà breaké et suis mené 2-0 ! Pas le choix, je vais encore devoir jouer dégueulasse pour gagner... Et c'est parti pour des gros lift au centre et côté revers. Clairement il faut neutraliser l'adversaire, lui s"agace et commence à commettre de grossières fautes ; comme d'habitude avec ce genre de joueur, ils n'ont aucun plan de jeu mise à part jouer leur jeu classique. Je prends les devants, non sans me faire quelques frayeurs et remporter ce match 6/3 6/3. Le score est plutôt flatteur car plusieurs fois, je me suis retrouver à sauver des balles de break ou sur des égalités interminables qui ont souvent tourné en ma faveur. C'est le genre de match que je déteste où je suis crispé du début à la fin et où il m'est impossible de lâcher mes coups par peur de faire la faute...

Second tour, après un 30/1, je passe directement à un jeune 15/1 d'une vingtaine d'année que je connais qui joue plutôt pas mal en rythme, plutôt agressif. Le genre de joueur avec qui on prend beaucoup de plaisir à jouer. Malheureusement, après avoir attendu près d'1/2 H, sa venue, il fera WO... Il a simplement envoyé un texto au J/A 20 mins avant l'heure de match, ce dernier ne l'avait pas remarqué tout de suite... Dommage. Du coup je suis qualifié pour le tableau 2nde série et pour le tableau final 3ème série.

Troisième tour, me voilà contre un 15 du club qui joue clairement le feu cette saison. Je me retrouve donc sur la terre-battue, une surface sur laquelle je n'ai pas joué depuis ... euh je ne sais plus, contrairement à lui qui joue quotidiennement dessus. Clairement, je sens que je vais prendre la rouste de ma vie... Y aura aucun suspense dans ce match, je ne sais absolument pas me déplacer dessus, alors que lui vole littéralement sur la surface. Je prends 1 et 0 en à peine 45 minutes max. Je fus un bon sparring pour lui car il passera 2 tours supplémentaires derrière ^^.

Quart de finale 3ème de série, le J/A n'est vraiment pas cool avec moi, j'eus espéré un quart abordable, voilà que je me retrouve face à l'un des DE du club. Grand longiligne, une 50aine d'années, 15/1, son meilleur classement fut 2/6. Tous les matchs se jouent en intérieur, mais pas sur leur surface bizarre, sur leur unique court en moquette... 3ème match, 3ème surface différente... Cimer. Bon clairement, l'homme n'a plus les jambes, mais la technique est toujours là, et sur moquette, il n'a pas besoin de forcer son talent. Il ne joue uniquement que par des services/volées et sur mon jeu de service, il fait retour/volée sur 2nde presque systématiquement ... Je réussis de beaux points mais malheureusement, je fus totalement défaillant au service, je prends 2 et 1. Score très sévère compte tenu des jeux qui étaient souvent accroché.

Tournoi plutôt bizarre au final... ça me permet quand même de gagner quelques points au classement du circuit où je n'ai pas quitté les 8 premières places qualificatives depuis quasiement le début.

Entre les deux derniers matchs, nous avons joué notre 4ème rencontre d'interclub. Nous jouons une bonne petite équipe composée de jeunes de 16 à 20 ans (hormis le capitaine qui a une 40aine d'année). Je joue cette fois en N°2 un jeune de 17 ans, petit gabarit, classé 15/4. Il joue plutôt pas mal et est très offensif, il a notamment une excellente volée ce qui est assez surprenant car à première vue, vu sa taille, je ne l'aurai jamais imaginé se jeter au filet constamment. Les deux sets sont identiques, il prend rapidement les devants pour mener 3/0 et 4/1, je reviens à chaque fois en m'accrochant sur chaque point, lui se met à douter et craque par la suite pour presque m'offrir des jeux par des fautes bêtes. Victoire plus tranquille que je ne l'aurai pensé 6/3 6/4. Avec mon partenaire, nous nous inclinons par contre dans le double face à ce même joueur au Super Tie-Break. Nous remportons tout de même la rencontre 4/2.

Juin 2019

Notre dernier interclub nous voit nous déplacer vers une équipe plutôt faiblarde compte-tenu qu'ils leur manquent leurs numéros 2 et 3. Je joue à nouveau en 2 à 15/4. Un ancien footeux... Clairement technique très moyenne, mais des jambes de feu ! Dans le premier set, je prends rapidement son service mais il s'accroche, après plusieurs break/debreak, je parviens finalement à remporter la première manche 6/4. Je démarre très mal la seconde manche, et suis rapidement mené 5/0, je donne tous les points, je joue petit bras et enchaine les DF, lui se contente de renvoyer la balle. Je pense laisser filer le set quand lui se met à ne plus jouer et à faire des fautes grossières, moi de mon côté le service revient enfin et je recolle à 5/5 sans avoir eu à sauver la moindre balle de set. Je remporte ma mise en jeu pour mener 6/5. Il semble vraiment avoir pris un coup au moral. Son jeu de service démarre très mal pour lui, je me procure 3 balles de match à 0/40, des bdm que je perds lamentablement, notamment une en loupant un smash très facile... Le jeu est long, les points sont interminables, je finis quand même par le perdre... Tie-Break, là c'est moi qui ait pris un coup au moral, je me remémore sans cesse ce put**n de smash complètement foiré. Je me continue à jouer petit bras, j'ai deux balles de sets contre moi à 4/6, je sauve la première sur une grosse 1ère balle, la seconde sur son service me verra me récompenser par ma prise d'initiative sur le retour de 2nde balle. Je parviens finalement à remporter ce tie-break 8-6, gros soulagement, je me voyais très mal embarqué en cas de 3ème manche... Je suis archi cuit. Cela ne se verra pas trop pendant le double qu'on remportent 6/1 6/0 avec mon partenaire. vctoire au final 4/2.

Au final, nous terminons  2ème de la poule avec 4V/1D. Nous avons bon espoir de figurer parmi les meilleures deuxièmes pour accéder à la division supérieure. Réponse en 2019.

Il reste deux tournois dans le circuit, je n'en ferai qu'un sur les deux, le second se trouvant à plus d'1h de chez moi, donc on zappe.

Dernier tournoi du circuit : green set

Je joue le 15/4, gaucher grand serveur que j'avais joué lors de mon second tournoi de la saison sur la moquette. Il fait une très mauvaise saison avec 3 petites victoires. Le contexte ici est quand même totalement différent, car cette fois-ci, c'est lui l'outsider, il est dans son club et il vient d'enchainer quand même deux victoires avant de m'affronter. Rapidement, je le sens vraiment avide de revanche et il prend les devants. Son jeu n'a pas changé d'un iota par rapport au début de saison, toujours un service de mule et un coup droit surpuissant. Il prend la 1ère manche 6/4 sur un vilain dernier jeu de service de ma part. Il repart sur sa lancer dans le second set, sert toujours aussi bien au contraire de moi et je me fais rapidement double breaké, il mène 4/0 service à suivre. Là, je me dis que ma 1ère contre de l'année va arriver... Pas pour longtemps, la pression semble le rattraper un peu, il fait un mauvais jeu de service, et je reprends un break. Il commence à déjouer complètement. Je recolle facilement à 4/4. Il reprend un peu ses esprits, on ne va plus se quitter jusqu'à 6/6. Je vais finalement remporter assez facilement ce tie-break 7/1 ou 7/2, un score assez large. Là, il pète littéralement un plomb, balance sa raquette contre le banc, la bouteille d'eau à côté explose par rebond avec la raquette, cette dernière finit juste devant de l'autre côté du filet... Il ne répondra plus, il a laissé passer sa chance, je remporte la 3ème manche 6/1. Il m'a littéralement donné la fin du match.

Tour suivant, comme d'hab, je passe directement à 15/1. Encore un ancien 15 que je jouais étant plus jeune. Il a clairement un niveau nettement supérieur au mien. Y a de beaux échanges, ça joue pas mal du tout, mais il ne fait aucune faute dans les moments importants, prends les bonnes initiatives, sert le plomb quand il faut... Je perds ce match assez facilement 6/3 6/2 sans vraiment savoir quoi faire.. 

Me reste plus que le tournoi interne à jouer :

On joue sur béton poreux en extérieur. Je démarre en quart directement. Je joue un mec NC qui a passé 5 tours en mettant au tour précédent 6/0 6/0 à 15/5. Je sais qu'il joue pas mal, les jeux sont accrochés, mais je finis quand même par l'emporter assez facilement 6/1 6/1.

Tour suivant, demi-finale, je me retrouve face au N°1 du club, un 15 gaucher qui a mon âge qui n'a pas forcément de coup fort, mais qui est ultra régulier et qui a surtout de sacrés cannes. Je prends rapidement le bouillon, ne sais pas trop quoi faire, lui ne fait aucune faute, sert extrêmement bien de surcroît. Je prends 6/1 en 15 minutes. Le deuxième set est une copie conforme 6/1... Pourtant je le joue tous les jours à l'entrainement, mais là clairement en match c'est autre chose, j'ai encore du taf.

Voilà ce fut mon dernier match avant une pause estivale bien méritée.

Mon bilan final cette saison est le suivant : 19V/13D avec aucune contre, que des défaites à 15/3 au pire

(les dates du screen ne correspondent pas forcément aux dates exactes des rencontres, d'ailleurs certaines ne sont pas dans l'ordre)

Spoiler

palmares1.PNG.0889c428f730f6608695d1dd3eaa8f44.PNGpalmares2.PNG.25b7a5e1daa1188f6731d3edcbcb6489.PNG

Suite à la fin du circuit, je finis 4ème du classement 3ème série. Je suis donc qualifié pour les masters qui se dérouleront début Septembre.

_____________________________________

Septembre - Masters 3ème série : ils se joueront sur un green set très usé, la balle fuse, on dirait un revêtement plastique

A ma grande surprise, j'apprends que le 1er au classement, notre ami 15/1-horrible sur un court, renonce à participer au masters 3ème série pour se consacrer aux +35. Le tableau semble complètement se dégager puisque le second du classement est monté 15 en juillet et ne peux plus prétendre à participer au masters 3ème S, un 3ème joueur renonce pour cause de blessure et nous nous retrouvons donc à 5 avec le field suivant : 1 30, 2 15/4, 2 15/3. L'occasion est belle, surtout que grâce à ma 4ème place je me retrouve directement en demi-finale.

Je joue un 15/4 que je connais bien, et qui est loin d'être un foudre de guerre, son principal atout : ses cannes. Il part donc plutôt désavantagé sur cette surface. Pourtant il démarre tambour battant, il faut dire que je lui facilite la tâche en faisant un nombre de doubles incalculables... Il mène rapidement 4/1, en remettant simplement la balle et moi en défonçant la bâche. A nouveau, je me vois ralentir complètement le jeu et à être plus patient. Malgré un service toujours défaillant, je reviens, gagne des jeux très compliqués mais finit par remporter ce 1er set 6/4. Le second set est plus facile, mon service revient peu à peu, je gagne tranquillement mes jeux de service, tout comme quelques-uns de ses jeux de retours et ce malgré un jeu de fond court très timide. Je me contente d'attendre la faute, sans forcer et la victoire arrive tranquillement 6/4 6/2. Me voilà en finale du masters 3ème série.

La finale :

Je joue donc l'autre 15/3, qui réalise lui aussi une très belle saison. Il finit 3ème du circuit et est passé de 30/1 à 15/3. C'est un jeune joueur de 20 ans qui a des super coups de fond de court notamment en coup droit mais une grosse lacune au service. En effet, il ne sert vraiment pas fort du tout et pousse juste la balle en deuxième service ce qui me permet de facilement prendre le jeu à mon compte, lui se muant en contreur. Ce qu'il fait particulièrement bien puisqu'il me break pour mener 3/2 dans la première manche. Je ne sais pas si c'est le stress ou autre chose mais à partir de ce moment là, il n'a plus du tout exister. Son jeu de service suivant est cadeau pour moi avec notamment 3 DF, je me mets à servir de mieux en mieux. A 5/4 pour moi, il refait un très mauvais de service et je remporte le set sur un jeu blanc 6/4. Très clairement, je le sens touché moralement, mon premier jeu de service du 2nd set est déterminant, j'envoie 4 premières très rapides qu'il ne parvient pas à remettre, jeu blanc 1-0, puis derrière c'est l’enchaînement de jeu et de points, jusqu'à mener 5-0, je ne sais pas s'il a mis 5 points dans ce set... Là sur ma chaise au changement de côté, je me mets à m'imaginer remportant le trophée, je sens la tension monter. Il remporte son premier jeu sur son service 5/1, je me mets à jouer petit bras, j'ai clairement peur de perdre et forcément ma 1ère balle n'est plus là... 5/2. Là, je prends un temps phénoménal au changement de côté pour essayer d'occulter la finalité du match, me dire que rien est fait, de prendre les points les uns après les autres  etc. Malgré cela, je continue de jouer petit bras, heureusement qu'en face, il n'est pas serein non plus, il m'offre deux points d'entrée sur une double et une volée facile dans le couloir. 0/30, puis 15/30 sur une bonne première. Là, un point interminable à base de cloche au centre me permet d'obtenir 2 balles de match. La première sera la bonne, puisque sur un bon retour long dans les pieds, il boise, sa balle finit dans le plafond. Voilà ça y'est c'est fait,  je remporte les masters 3ème série... Si on m'avait dit ça un an plus tôt, c'est dingo ! Je jubile à la remise des prix, surtout que celle-ci se déroule le lendemain dans mon club (la finale 2ème série était prévu chez nous).

Petite déception par contre, quand je lançais la simulation sur fft, ils me faisaient monter 15/2, mais suite à la màj du classement de mes adversaires, j'échoue à quelques points de la montée à 15/2. Dommage

Objectif officiel de l'année prochaine : 15/2

Rêve officieux : 15/1 obv ^^

A l'année prochaine :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super sympas tes CR et magnifique saison bravo !

Descendu 15/3 ici après avoir pris que des first cette saison. Faut dire que j'ai pris 10kg entre les 2 saisons donc je savais que ca allait être dur mais pas à ce point.

On va essayer de remonter 15/2 cette saison mais pour ça va falloir que je taffe mon physique. 1er tournoi la semaine pro, juste quand je serai revenu d'Espagne où je me gavé de tapas. C'est donc pas gagné:>'

Share this post


Link to post
Share on other sites

descendu  15/5 pour ma part.

 

saison tres decevante ou j'ai bcp contre-perf. Mélange de mauvais tirages et surtout de tres mauvaises prestations alors que j'ai l'impression d'avoir progressé techniquement.

 

Un peu a la rue tactiquement, dans les stratégies adoptées (ou l'absence de stratégies souvent), dans la concentration et évidemment physiquement.

Au final, je suis plus a ma place a 15/5. pas degueu au tennis mais un peu trop neuneu et/ou gras pour prétendre à mieux 

Share this post


Link to post
Share on other sites

petit up ici, toujours autant à fond meme si avec la vie de famille et le taf c'est plus compliqué qu'avant de faire des tournois.

 

je voulais vous présenter Mojjo, un outil qui permet de review ses matchs ou entrainement.

 

mon club (courbevoie) a deux courts qui sont équipés de cette technologie et, meme si tout n'est pas encore parfait, ca fait vraiment le taf. Il y a deux style de review dispos pour chaque matchs:

La video avec beaucoup de possibilité de filtrage

 

 

impossible d'integrer directement la video mais en cliquant sur "regarder sur vimeo" vous tomberez dessus normalement.

et les stats

 

mojjo4.thumb.PNG.ad5739dee524a52fb9b1949ed73b5c29.PNGmojjo3.PNG.74e4be497ca70bde543bae8dc3700073.PNGmojjo2.thumb.PNG.5e7f00e5a340c1289b61f15feba17c66.PNGmojjo1.thumb.PNG.f98e572190a88f0bcbfe08325f78477b.PNG

 

je pense que vous pouvez vous renseigner aupres de votre club qui a deja du avoir été contacté par Mojjo pour leur proposer ses services

 

Edited by IvreStud

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, Snake Plissken a écrit :

Tu sais combien cela coûte ? 

honnetement je ne sais pas trop. Maintenant, le site étant relativement jeune, ca ne m'etonnerait pas que ca soit abordable car ils cherchent surtout a se developper un maximum dans les clubs.

 

ils ont un site, un twitter et surement une page FB et au pire, je peux te filer le twitter du mec qui a monté ca

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, IvreStud a écrit :

honnetement je ne sais pas trop. Maintenant, le site étant relativement jeune, ca ne m'etonnerait pas que ca soit abordable car ils cherchent surtout a se developper un maximum dans les clubs.

 

ils ont un site, un twitter et surement une page FB et au pire, je peux te filer le twitter du mec qui a monté ca

C'est quel club ? 

Edited by Snake Plissken

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 28 minutes, Snake Plissken a écrit :

C'est quel club ? 

y a d'un coté Mojjo, la boite qui developpe la technologie et de l'autre les clubs qui s'équipent de cette technologie. Donc il faut contacter la boite Mojjo pour ton club (et en parler aussi a tes dirigeants, ils ont surement été deja contacté s'ils sont en région parisienne)

 

la suite en MP si tu veux

Share this post


Link to post
Share on other sites

Up les amis :)

 

ce weekend, avec Benny on s’est essayé aux commentaires du tennis avec un événement qu’on a streamé et retransmis sur le Facebook de notre club (Courbevoie)

 

Il s’agissait de la 1/2 finale du championnat de France par équipe des +de 55 ans.

 

l’elite nationale de cette catégorie qui est la génération Noah, Leconte, Tulasne et consorts.

 

l’un des joueurs avait même joué Roland Garros 83, battu au deuxième tour par Wilander.

 

le live a plutôt bien marché et on a même eu la visite du président de la FFT.

 

je vous mets ici quelques liens si jamais ça vous intéresse.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

salut à tous! J’aurais pu mettre ce post dans le thread du tennis pro car tous les joueurs qu’on va commenter sont sur le circuit.

certes ils n’ont pas eu la chance de faire la bascule du haut niveau mais ils en ont tous le potentiel

 

si jamais vous en connaissez certains ou certaines n’hesitez Pas à me donner des anecdotes.

 

on bosse comme des fous pour vous faire découvrir cet univers, antichambre du circuit pro international.

 

excités comme une pucelle avant son premier TD de sciences naturelles :)

Edited by IvreStud

Share this post


Link to post
Share on other sites

Yo on est a deauville avec Benny et on va tester le jeu sur gazon! 

 

Le seul truc relou c’est que j’ai pas mes lentilles et que je ne peux plus lever Le Bras a cause de mon épaule :(

 

mais l’occasion est trop belle 

 

129A50C7-6362-43AD-AD55-779DCEB11933.png.f642e6190bc1373ee9fb686b01febc8f.png2FC12DA2-53BD-455A-8E33-F6580DFD656A.thumb.jpeg.14d086590d7dc97b3fb0852cbf4ef4c0.jpeg

 

Edited by IvreStud

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sorry j’avais pas vu ta réponse.

 

c’est 40€ de l’heure, on a pu tester pendant une bonne heure avec un coach du coin, Andrew Sproule, un écossais de 55 ans qui a joué sur le circuit pro et qui est vraiment un gars EX-CE—LLENT!!!

il nous a donné un Max de conseils et on a pu assez vite se mettre dans une logique de jeu sur gazon.

 

beaucoup de shops, de coups bloqués, de montées au fil évidemment et une posture d’attente a revoir par rapport à s’autres Surfaces.

en déséquilibre avant tout le temps et le plus possible a l’intérieur du court.

 

On prépare quelques vidéos la dessus avec le bon poto Yoann Aubé 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×
partypoker : Football Party
partypoker : Football Party