Jump to content
This Topic
Guest

Changer de vie ( ou pas ) ?

Recommended Posts

Hello all,

 

C'est assez sick de faire un 2ème thread sur le même sujet dans la journée mais j'avais pas prévu de ne pas être le seul.

J'aurai du vous écrire ce post depuis quelques temps déjà, mais m'étant aveuglé sur ma situation je pensais que ça s’améliorerait.

 

Je pense qu'un petit récap de mon parcours bidon s'impose.

 

Considéré comme enfant surdoué ( lol toi aussi ? ) par ma prof en CE2-CM1, elle fait la demande pour me faire sauter une classe parce que je me fais littéralement chi** en classe et que je fous la m**de à longueur de journée.

Ma proviseur refuse pour un motif dégueulasse : j'étais trop souvent absent à cause de mes participations au championnat de France de moto-cross ( oui j'ai commencé jeune ).

L'histoire s'arrête là je finis le primaire et passe au collège avec un truc genre 19.5 de moyenne.

Arrivé au collège j'ai très vite été pris en grappe par l'ensemble des profs, ma situation de pilote de haut niveau ne plaisait pas, et c'était que le début, je loupais tous les vendredis aprem et samedi matin, mais malgré ça je garde une moyenne très élevé et passe l'année en étant de plus en plus en froid avec l'ensemble du corps enseignant.

Derrière tout se dégrade, jme fais chi**, j'ai plus envie d'y aller, je fous la m**de partout, rien de bien méchant mais fallait que je m'occupe.

Le problème est qu'évidemment toutes les matières où il faut apprendre je fous rien et ça restera comme ça jusqu'en 3ème, où je finis l'année avec une plainte au cul ( une vraie ) du directeur de discipline pour divers propos malencontreux envers ce fdp ( j'aurai pas du lui dire certes ).

J'obtiens le brevet avec 40/40 en maths, genre 35/40 en français et obv une bouse en histoire puisque je connaissais rien, fallait apprendre.

Seulement voilà, j'arrive au lycée et je suis pris dans l'équipe de France de moto-cross, je fais le championnat de France et quelques épreuves du championnat d'Europe.

La plupart des profs me détestent, et ceux qui m'aiment ne changeront pas ma passion pour l'école.

Je fais une terminale S quand même, fallait bien qu'il y aie des maths.

Je loupe tous les vendredis, les samedi et beaucoup de lundi matin, bref je fous rien j'en ai marre et je veux juste faire ma passion.

Je prévois de passer mon bac en 2 terminales histoire de jamais ouvrir un livre chez moi, d'ailleurs j'ai jamais été au lycée avec un sac.

Manque de pot ( ou bien fais pour ma gueule je sais pas ), je suis viré de l'académie de ma région au moment de la réinscription à l'année d'après, pas le temps de trouver un autre lycée. Toujours estomaqué de m'être fais entuber au tout denier moment.

Je me blesse en moto à plusieurs reprises, bad run de 2 ans où je vais passer 9 fois sur le billard.

Ça fait donc une année que je fous rien et je me reprends en main, j'ai un assez bon réseau de potes, un bon relationnel et je suis toujours apprécié là où je passe.

Je trouve en 5 jours une place de commercial dans les fenêtres, 3 mois après, une autre entreprise me débauche, j'y reste 1 an, je gagne ~ 2k€/mois avec voiture téléphone etc.

 

Mon père ( mes parents m'ont toujours soutenu (même beaucoup trop ) toute ma vie ) me parle d'un projet à lui qui consiste à contrôler les maisons neuves, tout est basé sur les règlementations futures.

Je lui dis que je suis in, je quitte mon taff et pars quelques mois à Paris en formation intense payée par pôle emploi pour devenir.. EXPERT ENERGETIQUE.

Merci la France.

Ça  sonne méchamment bien, mais impossible de développer le moindre réseau par ici, les concurrents qui étaient là avant ferment un par un, je récupère les clients mais ça suffit juste à survivre et prendre mes 1.4k€net/mois.

Alors voilà, je suis autonome dans mon taff, j'ai une très très grosse liberté au niveau de mes horaires, j'ai pas vraiment de boss puisque je gère tout tout seul. Mais put**n ce que je me fais chi**, j'aime pas faire des études thermiques, j'aime pas contrôler l'étanchéité à l'air des constructions, ça me casse la tête d'expliquer des formules de calcul à Monsieur lambda qui pige rien à rien et doit quand même être informer de la mise en œuvre de son étude.

J'en ai pas parlé à mon père, puisque j'ai aucun projet et que je m'enferme dans cette "tristesse" professionnelle.

Petit aparté aussi, j'ai une vie sentimentale épanouie depuis 4ans et 1/2 avec ma copine qui est en étude d'infirmière.

 

 

J'ai 22 ans, je suis tout sauf un stressé de la vie ( même sans fumer ), j'aime le sport, ma liberté, mes passions, mais c'est maintenant que je dois changer quelque chose, je le sens, plus tard c'est trop tard.

J'ai pas de diplômes, pas de tune ( je viens d'acheter un appart avec ce que j'avais ), mais jsuis pas du genre inquiet pour mon avenir.

 

Jme vois mal trouver une méthode pour me remotiver au taff, mais je suis prêt à essayer malgré tout.

Je suis prêt à tout entendre, à me faire défoncer, à me prendre des coups de pieds au cul, j'ai la remise en question facile et j'ai pris le temps d'écrire ce texte qui, je l'espère, a un sens.

 

Ty à ceux qui donneront un avis, j'espère juste que tout restera constructif et que je trouverai ce que j'aime.

 

++ <3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si j'ai bien compris, tu n'as pas eu ton bac la première année et tu n'as pas pu repiquer ta terminale? Ou ai-je mal compris, tu as ton bac?

Pour le fait que les profs ne t'aiment pas (ou que ça se soit mal passé avec eux) : à 100%, c'est parce que tu foutais la m**de. Que tu sois bon en moto-cross ou doué et glandeur a très peu de chance de justifier une quelconque inimitié des profs à ton encontre. Sachant que tu étais en roue libre toute ta scolarité : à quel moment est-ce que tes notes ont commencé à baisser / ou que tes potes moins doués mais plus travailleurs ont commencé à te rattraper/à te dépasser?

Pour le taf : sache déjà que papa et la formation complémentaire d'ingé thermique, pardon d'expert énergétique, t'ont donné une situation professionnelle et un salaire intéressant sur tes 18-22 ans. Que tu aies pu acheter un chez toi à 22 ans n'est pas donné à tout le monde, tu aurais pu avoir des perspectives bien moindres (salaire moindre, choix moindres) sans ces coups de pouce.

Alors, que faire de sa vie professionnelle? Première chose : on change de nombreuses fois de vie professionnelle. Les métiers changent. Les marchés changent. La motivation change. Seconde chose : l'équilibre entre ta vie professionnelle et ta vie personnelle doit te permettre de t'épanouir - je ne parle pas de notion de bonheur, mais du fait de te sentir occupé par des sujets ou des activités qui t'intéressent. C'est la combo entre les deux qui fait tout - un équilibre fragile puisque quand ton taf te passionne trop, tu vas délaisser tes potes et ta copine; et quand ton taf ne te passionne pas assez, tu vas déprimer ou t'interroger sur ta vie professionnelle qui doit encore durer 37 ans, put**n de triple vitrage, laine de verre etc.

Tu peux investir (dans le but de gagner de l'argent, qui te donnera de la liberté pour choisir et changer) dans le taf d'expert énergétique et modifier le lieu où tu opères, le réseau, te maquer avec des boîtes du btp, avec des agences immobilières... il y a des possibilités.

Pour changer de boulot, sois certain qu'il est plus facile dans ton cas de changer par réseau professionnel (y compris papa) que par les études que tu as faites. L'importance des études s'estompe avec le temps, mais là tu entres en concurrence avec des gens de ton âge qui sortent de la fac, il faut que tu rencontres des gens ouverts d'esprit sur le sujet afin que tu leur démontres tes capacités à faire vite et bien (puisque tu es paresseux, tu comprends que faire vite et bien est la manière optimale pour toi de bosser).

Voilà, j'ai jeté là quelques idées en vrac, à suivre.

Edited by taamer
Pavé

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est ça pour le début, du coup je l'ai pas !

 

Obv c'est ma faute pour les profs, en très grande partie en tout cas, j'ai jamais réussi à m'insérer dans un milieu qui n'acceptait pas de laisser une place pour mon sport.

 

Niveau scolaire, tout est vraiment parti en couilles à mon arriver au lycée, ce qui correspond aussi à ma meilleure année sportive.

 

2 petites précisions:

 

Mon père a sa société, donc il n'intervient pas sur ce que je fais, je suis chargé d'affaires en gros, je lui rapporte le tune, il me paye, point.

 

Et la 2ème chose est que, certes ça m'apporte une nouvelle corde à mon arc, mais j'avais déjà une situation pas dégueulasse avant ce coup de pouce.

 

En tout cas merci pour le temps que tu as pris, je suis déjà en partenariat avec les maîtres d'oeuvres, architectes ou autres bailleurs sociaux du coin, donc j'ai développé ce que j'avais à developper, c'est le marché de la construction qui me permet plus d'évoluer, ce qui est la raison principale de ma perte d'enthousiasme.

 

En revanche ton explication d'évoluer par réseaux pros est très intéressante, bien que mon domaine soit très peu sujet à la création en cette période.

 

Je vais commencer à creuser dans ce sens !

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'important, c'est de se donner les moyens des ses ambitions.

C'est d'élargir son réseau social, être mobile et surtout savoir saisir les/l'opportunités  qui se présentent afin ensuite de trouver un équilibre personnel, social, émotionnel et ludique.

C'est aussi de ne pas avoir peur de s'éloigner du cocon familial qui apporte un confort indéniable. Je te dis cela, car j'ai un peu le même parcours que toi ( excepté sportif de haut niveau) et à l'âge de 26 ans, j'avais un boulot qui ne m'excitait guère, je suis parti tenter ma chance à l'étranger. 17 ans après, je peux te dire que cet éloignement, cette remise en question en profondeur ont bouleversé ma vie d'une manière que j'étais loin d'imaginer réalisable à 26ans.

La jeunesse t'offre tout.

GL

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Facile à dire Stéph - pas très facile à réussir en France.....   Si on gagne 1 euro, l'élat prend 80c... 

Tu n'as pas tort.

C'est pour cela que je parlais de mobilité. Etre mobile pour moi, ce n'est pas être limité dans l'espace, combien de personnes de toutes nationalités vivent et s'épanouissent loin de chez elles? Beaucoup.

Cela ne veut pas dire renier ses racines, juste aller constater que l'herbe peut être plus verte ailleurs :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Va faire un tour chez mensa . Après la séance de test et une réunion, ce que tu auras vu devrais te passer le goût d évoquer ta douance.

On reconnaît là un connaisseur.

Mais, est ce le but le but recherché?

De plus, heureusement que tu peux avoir une vie heureuse et épanouie avec une "intelligence" normale. :)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

tu peux reprendre les études à 22 ans c'est pas horrible. Y'a des sortes d'équivalences du bac que tu peux passer en même temps qu'une première année à la fac, choisis un truc qui te botte. Logiquement jusqu'a là L3 t'auras pas à bcp de taff. Ca peut paraitre une solution moyenne parce que c'est pas très précis, mais tu sais jamais l'inspiration que tu peux trouver en faisant des études. 

Edited by abuze

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bump. Ce n'est pas forcément hyper utile, mais l'absence d'encadrement de tes parents pendant ton adolescence me paraît assez flagrante. Ca va pas changer ta situation actuelle, mais au moins si ça peut t'éviter de t'interroger sur ce que va penser papa-maman de tes futurs choix, c'est déjà ça. Sinon, pour commencer, passe le bac en candidat libre. Si t'avais de tels notes au brevet, ça va pas être trop compliqué pour toi de l'obtenir avec un minimum d'efforts. Ca va déjà ouvrir des portes pour élargir tes possibilités d'orientation. T'as 22 ans mec, franchement, tout est possible. J'ai un pote qui a commencé médecine après des études d'ingé plus ou moins à cet âge.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Passe ton bac, clairement.
Entre ceux qui vont te refuser prck c'est la procédure, ceux qui vont te prendre de haut toute ta vie, et ceux qui vont être vénère contre toi parce que tu fais aussi bien qu'eux sans bac (alors qu'il est tellement important d'être mieux que le voisin) on a déjà 70% de la population française.


Et le pire, c'est que foncièrement c'est même pas ça l'essentiel, ça te permettra de :

-raccrocher avec les études qui, quoi que t'en dise, t'ont plu (t'aimes apprendre, sinon t'aurais pas eu 19.5 en primaire, 40/40 au brevet sans rien foutre, c'est une histoire d'ATTENTION et de vitesse de compréhension pour réussir à ces âges là !)

-mettre en relief le tournant que tu cherches à prendre dans ta vie

-au pire, faire un truc qui te branche pas des mass mais que tu sais essentiel pour éviter de se faire marcher dessus, donc montrer du caractère de façon positive.
 


Bref, passe ton bac !

Share this post


Link to post
Share on other sites

je l'ai déjà dis, mais beaucoup on pris ca à la rigolade voire on trouvé ca stupide, mais plus tu achetes jeune plus tot tu peux acheter un second bien.

 

Peut etre faudrait il ecrire le livre "la random biographie de Mr random A".

Edited by jou0eur

Share this post


Link to post
Share on other sites

Peut etre faudrait il ecrire le livre "la random biographie de Mr random A".

Genre ça.

Afficher l'image d'origine

Goulwenn Tristant est pompier et gagne 1700 € par mois. En huit ans et en utilisant toutes les subtilités bancaires, il a réussi à se constituer un patrimoine de 25 appartements. Avec ce livre, il vous propose de faire comme lui. Non seulement il raconte son histoire mais il en tire des conseils à suivre. Parce qu'il est basé sur l'expérience d'un non spécialiste qui a réussi, ce livre remarquablement concret permet de se lancer -ou de rêver de se lancer - sans avoir le "complexe de l'amateur"

 

vu en tête de gondole dans un relais à la gare...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est ce que je disais a mes potes quand j'avais 20 piges on était 5 ou 6 a avoir un taff sure, je leurs propose d'investir un terrain pour faire une villa ou d'acheter un vieux truc a rénover, revendre acheter et ainsi de suite, mais non, rien a foutre c'était mieux pour eux de louer des voitures et d'aller flamber en boite lol.

Ils s'en mordent les doigts aujourd'hui.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Genre ça.

Afficher l'image d'origine

Goulwenn Tristant est pompier et gagne 1700 € par mois. En huit ans et en utilisant toutes les subtilités bancaires, il a réussi à se constituer un patrimoine de 25 appartements. Avec ce livre, il vous propose de faire comme lui. Non seulement il raconte son histoire mais il en tire des conseils à suivre. Parce qu'il est basé sur l'expérience d'un non spécialiste qui a réussi, ce livre remarquablement concret permet de se lancer -ou de rêver de se lancer - sans avoir le "complexe de l'amateur"

 

vu en tête de gondole dans un relais à la gare...

 

Disons que ca semble être mon propos  en 1000 fois mieux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

je l'ai déjà dis, mais beaucoup on pris ca à la rigolade voire on trouvé ca stupide, mais plus tu achetes jeune plus tot tu peux acheter un second bien.

 

Peut etre faudrait il ecrire le livre "la random biographie de Mr random A".

Ouais sauf que je trouve ça con de se foutre un put**n de boulet au pied alors à 22 ans, âge ou normalement tu n'as pas d'attache ce qui te permet de changer de région/pays/continent si tu en as l'opportunité. 

 

Après dans l'absolu ce que tu dis n'est pas faux. Mais à l'heure actuelle le marché baisse, et j'attendrais d'investir une fois que la bulle aura éclaté ou du moins bien diminué.

Je vais pas te mentir la tout de suite je suis pas hyper chaud pour m'endetter sur 20 ans mini en grattant des sous aux parents pour acheter un F3 à des fdp de baby boomers qui l'ont acheté 3X moins cher il y a 25 ans sans jamais avoir investi un kopek en entretien, pour qu'ils puissent passer une retraite de fdp au Portugal afin de pas payer d'impot en France. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

vous faites comme vous voulez hein. je faisais juste remarquer (et je ne vais pas up le thread) qu'ils étaient 7 à venir m'expliquer que c'était débile quand c'est large ev+. Après chacun claque son argent comme il veut hein.

 

 

Edited by jou0eur

Share this post


Link to post
Share on other sites

Large ev+ c'est discutable, je t'invite à apprendre à faire des multiplications et te faire ton propre petit tableur pour savoir quand/comment c'est rentable (et ne vient pas me poser un pauvre lien qui explique que l'immobilier c'est 7% de rémunération sur les 30 dernières années, je t'ai pas attendu pour savoir lire).

Dans bien des régions, pour bien des surfaces et bien des villes c'est pas plus rentable d'acheter que de louer. Si tu estimes que cette phrase ne peut que être fausse, je t'invite à retourner "refaire toutes les démonstrations des bouquins de physique quantique tout en ne sachant pas ce qu'un un gradient" pour reprendre tes mots petits génie !

 

Allez, prends les 2€ sur ton compte et va t'acheter des bonbons, tu l'as bien mérité ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Chaud de passer aussi vite de :

Unanimement considéré intelligent, tu cartonnes dans ta passion et dans tes études.

à

Soit disant intelligent, tu te plantes monstrueusement dans ta passion et tes études.

 

Tu as réussi à quelque peu à rebondir par le travail, c'est bien. Maintenant que tu as repris confiance en toi, tu te rends compte que la vie de monsieur tout le monde avec un boulot chiant au possible, un salaire minable, et surtout aucunes perspectives, c'est ultra déprimant.

 

Comme expliqué plus haut, l'achat de l'appartement est l'un des trucs les plus pathétiques de ton histoire, et certainement l'élément déclencheur de ta prise de conscience. Tu as un boulet au pied et un chemin tout tracé qui ne te convient pas, le tout à 22 ans!!!

 

Mon avis (puisque c'est ce que tu demandes):

  • Le truc ultra positif c'est que sentimentalement tu sois heureux (d'aucuns - les baiseurs de malade - te diraient qu'à ton âge c'est dommage, certes, mais contrairement à l'achat d'un appart, ça ne se commande pas, et c'est une vraie chance). Cette relation va et doit influencer ton choix. Le fait qu'elle fasse des études d'infirmière te "coince" potentiellement un peu, au moins à court/moyen terme, mais c'est le jeu!
  • Une fois ce point pris en compte, comme indiqué précédemment: Casse toi. Pas forcément à l'étranger, pas forcément dans une grande ville, pas de façon définitive, mais à minima éloigne toi quelques années de ton cocon. Teste toi, soit dans la reprise d'études, soit en travaillant. Débarrasse toi de cet appart, de la routine que tu as haï toute ta scolarité et qui est à présent ton quotidien. 
  • Tu/vous êtes jeunes, tu as le droit d'ambitionner autre chose qu'une vie banale (même si j'espère que tes désillusions t'ont appris l'humilité, et que tu as conscience de ne pas être si brillant que ça). Profite, mais vite ! 

 

Edited by fkr

Share this post


Link to post
Share on other sites

Large ev+ c'est discutable, je t'invite à apprendre à faire des multiplications et te faire ton propre petit tableur pour savoir quand/comment c'est rentable (et ne vient pas me poser un pauvre lien qui explique que l'immobilier c'est 7% de rémunération sur les 30 dernières années, je t'ai pas attendu pour savoir lire).

Dans bien des régions, pour bien des surfaces et bien des villes c'est pas plus rentable d'acheter que de louer. Si tu estimes que cette phrase ne peut que être fausse, je t'invite à retourner "refaire toutes les démonstrations des bouquins de physique quantique tout en ne sachant pas ce qu'un un gradient" pour reprendre tes mots petits génie !

 

Allez, prends les 2€ sur ton compte et va t'acheter des bonbons, tu l'as bien mérité ;)

Je dois pas être aussi intelligent et débrouillard que toi donc si tu pouvais m'expliquer, je loue depuis à peu prêt cinq ans, on pensait que c'était provisoire et le temps passe et je suis toujours locataire. Je sais faire des multiplications au cas où et pour une analyse détaillée je suis prêt à la financer par une paysafecard de 5 balles si les arguments font mouche. Expliques moi ce que j'ai gagné stp;) ou pas perdu;) ty

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rapidement comme ça:

 

Tu n'as pas perdu:

  • les frais d'agence
  • Les frais de notaire
  • Le coût du crédit
  • la taxe foncière
  • Une partie des charges de copropriété
  • Le montant des divers travaux/rénovations
  • Tes week-ends passés chez Casto/à refaire ton sol/à refaire ta cuisine...
  • Tes soirées en assemblée de propriétaire
  • Ta santé mentale si tu découvres qu'un voisin est insupportable
  • Ton temps dans les transports pour compenser l'éloignement de ton achat car "tu n'aurais pas eu les moyens d'acheter dans le centre"
  • Ta copine (incroyable le nombre de couples qui se séparent quelque temps après un achat - et continuent à vivre sous le même toi car bloqués financièrement)
  • Ta liberté

Tu as gagné:

  • La possibilité de louer beaucoup mieux que ce que tu aurais pu acheter pour une somme bien inférieure
  • La possibilité de pouvoir changer à tout moment
  • La possibilité de pouvoir partir en vacances sans avoir à bouffer des pâtes
  • ...

Rien que sur l'aspect financier l'achat n'est pas forcément gagnant. Si tu rajoutes à ça toutes les contraintes...ça fait très très très cher payé en qualité de vie pour un hypothétique gain.

 

Après si:

  • Tu  ne passes pas par une agence
  • Tu vis dans une région où les prix ne sont pas délirants et où tu peux viser un appartement suffisamment grand pour y rester X (selon prix de la région) ans
  • Tu as la certitude ou du moins l'envie de rester X ans dans cette ville/ce logement...
  • Alors fonce.
Edited by fkr

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×
Unibet : French Poker Cup
Unibet : French Poker Cup