Jump to content
This Topic
Nanor

Le thread des FDP

Recommended Posts

il y a 17 minutes, clovis1er a écrit :

fdp de félins albinos chinois qui habitent dans un plus grand appart que moi

Le pire c'est que Rui trouve le moyen de bâcher les mecs qui ont commenté pour lui dire que c'était de la filsdeputerie de faire d'un animal sauvage un objet... 

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Une erreur"... j'ai glissé chef.

put**n les mecs sont indécent, ça essaie de minimiser tranquille, à dire de telles chiasses mais ferme ta gueule !!

 

https://www.leparisien.fr/faits-divers/olivier-duhamel-reconnait-des-faits-dagression-sexuelle-contre-son-beau-fils-14-04-2021-N4XV2FHQ4RBHXED2E6UZBKVVNU.php

Spoiler

 

Accusations d’inceste : ce qu’Olivier Duhamel a dit aux enquêteurs

Le célèbre politologue a été entendu mardi par les policiers de la brigade de protection des mineurs sous le régime de l’audition libre. Il a reconnu des agressions sexuelles sur son beau-fils, alors adolescent, tout en cherchant à « minimiser » leur gravité et leur durée, selon des sources proches de l’enquête, et a évoqué « une faute impardonnable ».

Face aux enquêteurs, Olivier Duhamel a reconnu des faits d'agression sexuelle, aujourd'hui prescrits. AFP/Stéphane de SakutinFace aux enquêteurs, Olivier Duhamel a reconnu des faits d'agression sexuelle, aujourd'hui prescrits. AFP/Stéphane de Sakutin 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Par Jérémie Pham-Lê 
Le 14 avril 2021 à 15h33

En trois mois, les policiers de la Brigade de protection des mineurs (BPM) de Paris ont bouclé leur enquête sur les accusations d’inceste visant Olivier Duhamel. Dernière étape de cette procédure, ouverte tambour battant le 5 janvier à la suite de la parution du livre « La Familia Grande » de sa belle-fille Camille Kouchner : l’audition du célèbre politologue de 70 ans en personne. Comme l’a révélé TF1, ce dernier a été entendu librement pendant près de six heures ce mardi 15 avril par les enquêteurs dans les locaux de la BPM. Selon une source proche des investigations, il a admis avoir commis des actes sexuels sur son beau-fils, désigné sous le pseudonyme « Victor » dans l’ouvrage de sa sœur, alors que celui-ci n’était qu’adolescent dans les années 1980.

« Il a évoqué une énorme bêtise, une faute impardonnable, confie-t-on dans les cercles de l’enquête. Pour autant, il a cherché à minimiser les faits. » Tant sur leur gravité que leur durée. Ainsi, selon nos informations, le constitutionnaliste, qui est apparu contrit, a d’abord fait une déclaration spontanée dans laquelle il a avoué des attouchements – caresses et baisers.

Néanmoins, sa version diffère quelque peu du récit fait par Camille Kouchner dans « La Familia Grande ». L’écrivaine l’avait accusé de s’être glissé pendant au moins deux ans dans la chambre de son frère jumeau pour lui imposer des fellations à partir de l’âge de 13 ans. Des accusations confirmées par « Victor », entendu le 21 janvier par les policiers. De son côté, l’ancien professeur des universités a déclaré ne pas se souvenir d’avoir été l’auteur de viols. « Je ne m’en souviens pas, mais si [Victor] le dit, c’est que ça doit être vrai », a-t-il néanmoins concédé.

De même, Olivier Duhamel a assuré que, pour lui, ses visites nocturnes à son beau-fils n’avaient pas duré plus d’un an et auraient débuté au cours d’un voyage alors que la victime avait déjà 15 ans. Un détail notable, car l’infraction est aggravée en cas de violences sexuelles commises sur des enfants en dessous de cet âge. Devant les enquêteurs, Olivier Duhamel a peiné à expliquer ce qui l’avait amené à commettre de telles agressions. D’autant plus que, a-t-il répété, il n’aurait jamais touché aucun autre enfant que « Victor ».

Le septuagénaire n’a pas non plus mis son comportement sur le compte d’un supposé contexte de mœurs décomplexées dans les milieux intellectuels de gauche, comme cela a été parfois évoqué à propos de l’affaire. « Pour un enfant intelligent, rien ne doit être surprenant. La liberté implique de vivre comme les grands », écrit ainsi Camille Kouchner dans son livre pour décrire l’ambiance intellectuelle qui régnait au sein de cette famille recomposée.

Une dizaine d’auditions

Olivier Duhamel, qui a démissionné depuis de la présidence de la Fondation nationale des sciences politiques (FNSP) de Sciences-po, n’a pas été placé en garde à vue mardi en raison de la prescription des faits. Le politologue influent est ressorti libre de son audition de témoin. Contactée, son avocate, Me Frédérique Beaulieu, n’était pas joignable dans l’immédiat. Malgré ces aveux et la plainte déposée par « Victor » le 26 janvier, il ne devrait pas faire l’objet de poursuite pour ces faits et l’enquête préliminaire devrait être logiquement classée sans suite.

Les policiers de la BPM n’ont identifié aucune autre victime potentielle durant leurs investigations. En trois mois, ils ont auditionné une dizaine de personnes : les Kouchner, dont l’ex-ministre Bernard Kouchner, le fils adoptif d’Olivier Duhamel, d’autres membres de cette famille élargie ainsi que des amis qui ont fréquenté les protagonistes dans les années 1980.

 

Une première enquête judiciaire avait été ouverte en 2011 par le parquet de Paris, et classée sans suite. A l’époque, les enquêteurs avaient eu vent de ce lourd secret de famille – dont nombre de personnalités étaient semble-t-il au courant – par les gendarmes de Toulon qui enquêtaient sur le suicide mystérieux de l’actrice Marie-France Pisier, tante de « Victor » et de Camille Kouchner, à Saint-Cyr-sur-Mer (Var). Celle-ci aurait très mal vécu d’apprendre le calvaire subi par son neveu. A l’époque, « Victor » avait été entendu par la brigade de protection des mineurs, mais n’avait pas souhaité déposer plainte pour préserver sa famille et sa vie privée. Les faits apparaissaient déjà, de surcroît, prescrits. Le scandale Duhamel a depuis relancé le débat sur la durée de prescriptions des violences sexuelles sur mineurs.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.francetvinfo.fr/societe/prisons/lyon-une-plainte-deposee-contre-l-etat-pour-faute-lourde-apres-le-viol-d-une-jeune-fille-le-suspect-presume-avait-ete-libere-de-maniere-anticipee_4370655.html

 

 

Spoiler

Lyon : une plainte déposée contre l'État pour faute lourde après le viol d'une jeune fille, le suspect avait été libéré de manière anticipée

Cette plainte survient après le viol en octobre dernier de la jeune femme, alors âgée de 17 ans. 

 

Anne-Lise, une jeune Iséroise de 18 ans, et ses parents ont annoncé ce mardi avoir déposé un recours pour faute lourde contre l'État, a appris franceinfo auprès de leur avocat, Fabien Rajon. Cette plainte survient après le viol en octobre dernier de la jeune femme, alors âgée de 17 ans. Selon maître Rajon, le suspect présumé, condamné à huit reprises, avait été libéré de manière anticipée quelques semaines avant l'agression dans le cadre des mesures liées à la lutte contre le Covid.

Il dénonce un "scandale judiciaire" alors que le casier de cet homme portait de nombreuses condamnations, dont une prononcée en 2018 pour violences, agression sexuelle ainsi qu'arrestation, enlèvement, séquestration sur sa compagne. Il avait été condamné à cinq ans de prison, dont quatre fermes, et il n'était en théorie libérable qu'en novembre 2021. Selon maître Rajon, cet homme est finalement sorti de prison au début du mois de mai 2020. Pour lui, les motifs de cette libération, sans débat contradictoire, sont clairement liés à la situation dans les prisons lors de la première vague de l'épidémie de Covid-19 au printemps dernier, alors même que, toujours selon lui, le risque de récidive de cet individu avait été soulevé.

"Il était reconnu comme présentant un risque de récidive non-négligeable", déclare Maître Rajon lors d'une conférence de presse à Lyon mardi 13 avril. "Par ailleurs, cet individu présentait un risque de passage à l’acte hétéroagressif, c’est-à-dire de viol ou d’agression sexuelle."

Une libération pas liée au contexte sanitaire selon le parquet

"La justice a relâché un individu dangereux et notre fille en a subi les conséquences", affirme Delphine, la mère d’Anne-Lise, lors de la même conférence de presse à Lyon. Elle ajoute : "Les risques sanitaires liés à la Covid-19 ne sont pas un motif valable pour la libération de cet individu. Cette affaire est un véritable scandale."


De son côté, le père d’Anne-Lise Patrice se souvient des propos de l’ancienne garde des Sceaux Nicole Beloubet sur les libérations de détenus en raison du contexte sanitaire : "La ministre avait bien précisé qu’il y avait une exclusion pour les détenus accusés de violences conjugales. Donc pourquoi a-t-il été libéré ?"

Dans un communiqué, le parquet de Lyon confirme cette libération anticipée, mais explique que celle-ci n'avait rien à voir avec la situation sanitaire. Il s'agissait "d'une décision de placement sous libération conditionnelle prise sur requête du condamné, et après avis favorable du Service pénitentiaire d'insertion et de probation de Lyon, de l’administration pénitentiaire et du parquet de Lyon". "La décision a été prise sans débat contradictoire, en raison du contexte sanitaire, avec l’accord du condamné", précise le parquet.

Ce dernier note également que le juge d'application des peines avait relevé que l'individu semblait "prendre conscience de la gravité des faits et du dommage causé à la victime" et que l’expert psychiatre l’ayant examiné évoquait "un risque de récidive qualifié de 'faible'".

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 38 minutes, Jamiyoyo a écrit :

Donc là il est libre et il peut aller manger dans un resto clandestin avec chef étoilé en cuisine ?

:/8 

C'est pas le même Duhamel et en plus y'a prescription. 

 

Edit : je l'ai peut être pris trop 1ier degré  

Edited by survival66

Share this post


Link to post
Share on other sites

Envie de gerber !!

A noté aussi la fils de puterie qui consiste à dire 16 ans alors que sa soeur dit que c'est  arrivé à partir de 13ans et Duhamel avoue à partir de 15ans (c'est juridiquement moins grave)

Pauvre tas de m**de !

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 19 minutes, Gonzo49ers a écrit :

Envie de gerber !!

A noté aussi la fils de puterie qui consiste à dire 16 ans alors que sa soeur dit que c'est  arrivé à partir de 13ans et Duhamel avoue à partir de 15ans (c'est juridiquement moins grave)

Pauvre tas de m**de !

 

 

 

Magique à la fin de la vid :ph34r:

[add-text output image]

 

 

Edited by xmoussx

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens de voir ça.

Ce qui est bien avec Goldnadel c'est qu'on est jamais déçu. 

 

J'attends quand même l'avis de Cohn-Bendit... CNews devrait bientôt l'inviter pour nous éclairer un peu sur la question.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur à peu près tous les sujets, GWG >>> fdp, 

C'est du même tonneau que Zemmour, voir même parfois pire sur les questions sociétales.

Cette chaîne est une honte de toute façon, et ce ne sont pas 3 molles condamnations par le CSA qui vont l'empêcher de tourner.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Vraiment trop généreux d'avoir une réduction de 30% (mais frais de port en +, faut pas déconner non plus) quand tu as bosser gratuitement et que tu perds tes droits sur ton oeuvre.

IMG_20210419_084706.thumb.jpg.c84a33f81bf5644a14421f7809775ac2.jpg

Edited by Gonzo49ers

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'enfer ce truc. C'est bien sûr ses marketeux qui ont pondu cette chiasse, pas M directement. Mébon, s'entourer de mecs capables de pondre un truc pareil c'est sick.

Il y a eu tentative de marche arrière, mais le mal est fait. 

Belle bande de fdp. (La réduction de 30% hors frais de port :x

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 4/8/2021 à 08:53, AmIlya a écrit :

Fabien Lecoeuvre ce male alpha qui fait des commentaires sur le physique :

751642-jeane-manson-fabien-lecoeuvre-et-

On va 'envoyer en stage soupe chez @Skip

Concernant Hoshi, c'est pas transcendant entendons nous bien (comme tout ce qui passe à la radio généralement) mais personne ne mérite de tels commentaires sur son physique. C'est cruel, aucune excuse.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×