Jump to content
This Topic
Nanor

Le thread des FDP

Recommended Posts

A un moment ces gens faut peut être les envoyer véritablement en taule pour une bonne durée... put**n de mafioso.

Et on va continuer encore longtemps de faire bosser des entreprises de pays ou y'a de gros problèmes récurrents ? La Pologne quoi, toujours dans les bons coups... même si en France on a aussi notre bon quota d'enc**és et de problèmes.

 

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/de-faux-steaks-haches-distribuees-aux-plus-demunis-20190607

Spoiler

 

Des centaines de tonnes de «faux steaks hachés» distribuées aux plus démunis

  • Par  Jean-Baptiste Bernardeau  
  • Mis à jour le 07/06/2019 à 13:14  
  • Publié le 07/06/2019 à 10:09
 
 

Une entreprise française fournissait de «faux steaks hachés», fabriqués en Pologne, à des associations distributrices d'aide alimentaire.

La filière de la viande française se trouve une nouvelle fois en proie à une fraude de grande ampleur. Dans le cadre du Fonds européen d'aide au plus démunis (FEAD), La Croix Rouge, Les Restos du Cœur, le Secours Populaire Français et la Fédération française des banques alimentaires avaient commandé cette année pas moins de 1500 tonnes de steaks hachés pour 5,2 millions d'euros, a détaillé la direction de la répression des fraudes (DGCCRF), dont 780 tonnes ont été effectivement distribuées, selon les informations de la radio RTL. Mais au mois de février dernier, les associations ont émis des doutes sur la qualité de la viande qui leur avait été livrée : le goût, la couleur et la texture des steaks hachés ne leur paraissaient pas habituels. Face à ce constat, la distribution a été suspendue et des analyses ont été menées par les enquêteurs de la DGCCRF.

 

Verdict : les échantillons prélevés présentaient des «non-conformités aux règles encadrant la qualité de ces produits» : les steaks livrés ne contenaient pas de la viande mais du gras, pas du muscle mais de la peau. Le tout était mixé avec du soja et de l'amidon, des produits non-autorisés dans des steaks hachés. La présence de «viande transformée» a également été détectée.

Ces matières premières, de très mauvaise qualité, ne présentent heureusement aucun danger pour la santé. Le fournisseur français a malgré tout écoulé près de 7 millions de steaks hachés. Selon les informations de l'enquête, celui-ci s'approvisionnait auprès d'un industriel polonais, et une autre entreprise française semblait avoir servi d'intermédiaire, peut-on lire dans le communiqué de la DGCCRF. Le nom de la société française responsable de la vente n'a pas été dévoilé mais elle encourt jusqu'à 2 ans de prison et 1,5 million d'euros d'amende pour «tromperie et fraude en bande organisée».

Dans un communiqué commun, les associations caritatives saluent «la vigilance et la réactivité des associations et de leurs bénévoles» qui «ont permis de déceler les anomalies dès qu’elles ont été constatées». Elles indiquent également avoir «demandé (aux pouvoirs publics) une compensation financière pour faire face aux frais de stockage engendrés par cette situation».

«Il est hors de question que ce type d'attitude se reproduise»

Invitée sur RTL ce matin, Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie et des Finances,a annoncé que l'État allait saisir la justice. «Il est hors de question que ce type d'attitude se reproduise». Cette volonté de transparence, «c'est un message envoyé aux entreprises : c'est du pénal, on va jusqu'à deux ans de prison, plus d'un million d'euros d'amende. On va transmettre au procureur», a-t-elle assuré.

LIRE AUSSI - La France a bien importé de la viande de vaches malades de Pologne

La secrétaire d'État, a aussi dénoncé «le flou entretenu par les intermédiaires, qui sans mentir laissent penser que c'est (la viande, ndlr) français, c'est correct. C'est très choquant comme approche», poursuit Agnès Pannier-Runacher, qui souhaite que le fournisseur polonais de cette viande soit désormais contrôlé par les autorités de son pays, «pour prolonger l'enquête». Les autorités françaises ont annoncé hier avoir saisi les autorités polonaises via le réseau «Food fraud» pour prolonger l’enquête en Pologne.

L'industrie de la viande est régulièrement concernée par des scandales alimentaires. De l'affaire Spanghero à la viande polonaise frauduleuse, la confiance des consommateurs s'est progressivement détériorée.

 

 

Edited by survival66

Share this post


Link to post
Share on other sites

Midi Libre: Lorient : dans sa course folle, l'automobiliste tue un enfant et en blesse grièvement un second.

 


https://www.midilibre.fr/2019/06/10/lorient-dans-sa-course-folle-lautomobiliste-tue-un-enfant-et-en-blesse-grievement-un-second,8248478.php

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans la série des FDP de l'agro-alimentaire.

Obv les lois européennes les y autorisent, c'est bien fait l'Europe, c'est fait pour nous protéger... reste à savoir de quoi, en tous cas pas des escrocs.

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est pas le propre de cette émission de sélectionner des candidats dans le seul but de les afficher ou se foutre de leurs gueules ? Après ca n'enlève pas que c'est des fdp, profitant de l'engouement du public pour des programmes de fdp malaisant... Niveau de filsdeputerie équivalent pour la prod, les "animateurs" et les téléspectateurs pour moi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×
PMU : Allez les Bleus
PMU : Allez les Bleus