Aller au contenu
Ce sujet
Invité

Yémen, Arabie Saoudite et golfe persique

Messages recommandés

Non non, il ne se passe rien en ce moment....

http://www.perspectivesmed.ma/crise-syrienne-glacantes-revelations-du-qatar/

 

L’ancien Premier ministre du Qatar Hamad ben Jassem al-Thani a fait des révélations tonitruantes sur la crise syrienne qui a fait des centaines de milliers de morts et des millions de réfugiés et de déplacés, cela sans parler des dégâts causés à l’infrastructure de ce pays. Il a ainsi reconnu que l’aide militaire envoyée à l’opposition syrienne par le Qatar, la Turquie, l’Arabie saoudite et les Etats-Unis avait pu atterrir dans de mauvaises mains. Ces révélations faites à la chaîne arabophone Qatar TV en octobre 2017, ne sont pas fortuites. Elles interviennent au moment où une crise sans précédent secoue les rapports entre les pétromonarchies regroupées au sein du Conseil de coopération du Golfe (CCG). L’ancien Premier ministre du Qatar est revenu sur les débuts du conflit syrien, révélant quelques éléments du soutien étranger aux rebelles anti-Bachar el-Assad.

Alors que le Qatar est désormais accusé par l’Arabie saoudite de soutenir le terrorisme, l’ancien haut responsable affirme s’être rendu en Arabie saoudite «au début des événements en Syrie» en 2011, pour y rencontrer le roi Abdallah, père de l’actuel monarque Salmane et qui dirigea le royaume de 2005 à 2015. Il ajoute que son pays, les Etats-Unis et l’Arabie saoudite étaient tous d’accord pour soutenir les forces anti-Assad.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

T'as pas l'air de comprendre qu'ils sont juste en train de lacher les perdants. Se dedouaner un minimum avant le debut des enquetes sur qui est qui et qui a fait quoi. Il sont déjà sur d'autres projets et attendent la prochaine occaz pour reprendre la main

Il ne s'arretront et ne se renieront pas, tant que les occidentaux continueront à leurs tailler des pipes façon pro ils ont aucunes raisons d'arreter.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le prince héritier Mohammed ben Salmane vient de réaliser une purge importante dans les cercles du pouvoir saoudien. Il a créé il y a 24 heures un "comité anti-corruption" qui s'est lancé sans retard dans ses travaux en procédant à l'arrestation de 45 des plus hautes personnalités du royaume, dont 11 princes de sang (dont le chef de la branche Abdallah), 4 ministres et 30 hauts responsables (anciens dirigeants ou poids lourds économiques). toutes ces personnes avaient pour première caractéristique de ne pas être dépendantes ou soumises à Mohammed ben Salmane. Nul doute qu'on nous expliquera bientôt qu'elles trafiquaient abominablement (et qui sait, peut-être qu'elles finançaient le terrorisme), il n'en reste pas moins que toutes les oppositions possibles au pouvoir absolu de MbS disparaissent les unes après les autres. Le conseil des religieux a applaudi cette annonce.

Parmi les autres caractéristiques des interpelés on remarque qu'il s'agit surtout de personnalités en relation avec l'étranger. MbS n'a lui que le minimum de relations avec l'étranger, il a refusé de quitter l'Arabie Saoudite pour compléter sa formation universitaire à la différence des anciens dirigeants, et ne parle pas anglais.

La branche Salmane est vraiment apparue sur le devant de la scène saoudienne de manière importante en janvier 2015 quand Salmane ben Abdelaziz al-Saoud a été choisi comme roi, à la mort du roi Abdallah (il était auparavant ministre de la défense et gouverneur de Riyad). Depuis cette date il n'a cessé (lui même, ou plus probablement des membres très proches de son clan familial) d'éliminer ses rivaux, jusqu'à révoquer deux héritiers, et accaparer un contrôle de plus en plus total sur le pays au profit de sa famille. Depuis juin 2017 c'est son fils cadet Mohammed ben Salmane qui, après avoir reçu le titre de prince héritier est le dirigeant de fait de l'Arabie Saoudite. Ce dernier est sur des positions très conservatrices, s'appuie sur la religion, et n'a que très peu d'inclinaison à s'associer avec le monde occidental. Il est très violemment anti-iranien (et anti-chiite). Ses propos récents sur la modernisation du pays, la lutte contre l'extrémisme religieux, sont possiblement uniquement de circonstance et pourraient peut-être ne pas être suivis du moindre effet (ces annonces n'ayant été faites que devant un parterre d'étrangers, et pas préalablement devant des responsables nationaux et encore moins devant le conseil des religieux).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, superlent a écrit :

Depuis juin 2017 c'est son fils cadet Mohammed ben Salmane qui, après avoir reçu le titre de prince héritier est le dirigeant de fait de l'Arabie Saoudite. Ce dernier est sur des positions très conservatrices, s'appuie sur la religion, et n'a que très peu d'inclinaison à s'associer avec le monde occidental. Il est très violemment anti-iranien (et anti-chiite). Ses propos récents sur la modernisation du pays, la lutte contre l'extrémisme religieux, sont possiblement uniquement de circonstance et pourraient peut-être ne pas être suivis du moindre effet (ces annonces n'ayant été faites que devant un parterre d'étrangers, et pas préalablement devant des responsables nationaux et encore moins devant le conseil des religieux).

http://www.lefigaro.fr/international/2017/11/05/01003-20171105ARTFIG00025-spectaculaire-vague-d-arrestations-en-arabie-saoudite.php

Agé de 33 ans, Mohammed Bin Salman a déjà écarté le prince héritier Mohammed Bin Nayef de la course au trône. Le fils préféré du roi s'est lancé dans un ambitieux programme de transformation de l'Arabie saoudite. Transformation économique en misant sur l'après-pétrole. Mais aussi transformation sociale en autorisant l'année prochaine les femmes à conduire leurs voitures. Ou en déclarant la semaine dernière lors d'un sommet qui réunit des responsables de la finance mondiale à Riyad qu'il était temps de «moderniser l'islam». Une gageure dans un pays ultra conservateur où la famille Saoud doit partager certains pouvoirs avec les oulémas religieux. «Mais même cela, MBS semble vouloir le remettre en cause»

Ou le vrai du faux dans cette histoire ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
1 hour ago, Oma haricot vert said:

Ou le vrai du faux dans cette histoire ?

C'est pas contradictoire : tu lâches sur des détails et garde l'essentiel. Le reste c'est de la com' que le Figaro rapporte sans rien dire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Oma haricot vert a écrit :

http://www.lefigaro.fr/international/2017/11/05/01003-20171105ARTFIG00025-spectaculaire-vague-d-arrestations-en-arabie-saoudite.php

Agé de 33 ans, Mohammed Bin Salman a déjà écarté le prince héritier Mohammed Bin Nayef de la course au trône. Le fils préféré du roi s'est lancé dans un ambitieux programme de transformation de l'Arabie saoudite. Transformation économique en misant sur l'après-pétrole. Mais aussi transformation sociale en autorisant l'année prochaine les femmes à conduire leurs voitures. Ou en déclarant la semaine dernière lors d'un sommet qui réunit des responsables de la finance mondiale à Riyad qu'il était temps de «moderniser l'islam». Une gageure dans un pays ultra conservateur où la famille Saoud doit partager certains pouvoirs avec les oulémas religieux. «Mais même cela, MBS semble vouloir le remettre en cause»

Ou le vrai du faux dans cette histoire ?

c'est de la pure com. Tu connais beaucoup d'etats théistes qui organisent de vastes vagues d'arrestations de non conservateurs pour liberaliser la foi ??? lol

Modifié par jou0eur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Suffit de voir comment il a géré sa guerre au Yemen pour se rendre compte que le type est un fanfaron, un incompétent et un menteur. Et vu l'ampleur des purges actuelles, on est forcé de constater qu'il ne recule devant rien. On pourrait aussi parler de ses positionnements sur la Syrie, qui a été un véritable fiasco pour la politique Saoudienne. 

Mais faut pas s'inquiéter car Asskickou nous a dit que ce type est un gentil vu qu'il fait de jolis discours et danse avec Trump.  :rofl:

Modifié par hassbox

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

English
Retour en haut de page
×