Aller au contenu
Ce sujet
Invité

Yémen, Arabie Saoudite et golfe persique

Messages recommandés

@Phastos : c'est pas le sujet mais avec une petite recherche google tu devrais trouver des infos sur le net. Essaies avec comme mot clef STOBAR / CATOBAR, la liste de tous les portes avions du monde sur wiki est aussi intéressante (ils ne sont pas très nombreux donc bien documentés).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Chez Roger, est-ce qu'on pourrait renommer le sujet Yémen et péninsule arabique ou quelque chose comme ça ? On a un thread Syrie, un thread Israël-Palestine. L'Arabie Saoudite et les pays du Golfe sont pas couverts par les titres.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, FabD a écrit :

@Chez Roger, est-ce qu'on pourrait renommer le sujet Yémen et péninsule arabique ou quelque chose comme ça ? On a un thread Syrie, un thread Israël-Palestine. L'Arabie Saoudite et les pays du Golfe sont pas couverts par les titres.

C est pas une mauvaise idée,le souci c est que je n ai plus la main sur ce thread puisque j ai ragequit entre temps :(

Faudrait voir avec un modo @Holalahola?

Quel titre te semblerait le plus pertinent FabD?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah ok, le chef verra, pour le titre comme tu le sens. "Yémen, Arabie Saoudite et golfe persique" ?

HS : Je sais pas pourquoi plein de gens haïssent Corbières. Il est franc mais je lis plein de truc enragés contre lui.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mets toi deux secondes à la place de quelqu'un qui ne vote pas comme lui. Tu peux aussi aller voir son CV #RevolutionaireProfessionel.  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
23 minutes ago, taboulet said:

Mets toi deux secondes à la place de quelqu'un qui ne vote pas comme lui. Tu peux aussi aller voir son CV #RevolutionaireProfessionel.  

Sur le fond ok pour les divergences, mais pour le style et la rhétorique...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)
Il y a 10 heures, FabD a écrit :

Ah ok, le chef verra, pour le titre comme tu le sens. "Yémen, Arabie Saoudite et golfe persique" ?

HS : Je sais pas pourquoi plein de gens haïssent Corbières. Il est franc mais je lis plein de truc enragés contre lui.

Je ne connaissais pas le personnage avant cette élection et c est vrai qu il m a vendu du rêve avec ses distributions de biffles lors des débats pendant les soirées électorales.

Oui il est hyper aggro et je comprends que ça peut déplaire mais on ne peut pas lui retirer son talent à renvoyer nos élites à la niche à l occasion de joutes verbales.

Merci @Holalaholapour le changement de titre. 

Modifié par Chez Roger

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)

Quand tu dois absolument rien dire pour garder ton job au département d'Etat (Affaires Etrangères)

N'empêche le gars est bon il arrive àpas mentir tout en répondant pas du tout à la question.

Quelle heure il est ? Le ciel est bleu.

Modifié par FabD

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 35 minutes, o-dog a écrit :

Posté ce matin sur le topic de la syrie

http://www.bbc.com/news/world-middle-east-40155829?ocid=socialflow_facebook&ns_mchannel=social&ns_campaign=bbcnews&ns_source=facebook

ca aussi

bref je pense qu'on se dirige vers une désignation du Qatar comme responsable unique du bordel ce qui est obv un coup médiatique monté par l'AS

en anglais on appelle ça throw your buddy under the bus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cette information aurait plus sa place dans le topic "Yemen, Arabie Saoudite et Golfe Persique", car sa portée dépasse de très loin les questions d’extrémisme religieux ou même de financement du terrorisme. Il s'agit de la crise la plus sérieuse depuis la création du Qatar (qui a fait sécession d'avec l'Arabie Saoudite en 1971). Les gouvernements, en fait le pouvoir saoudien soutenu par ses alliés et obligés inconditionnels, ont poussé la tension diplomatique au plus haut point et à ses dernières limites, toute aggravation se traduirait par des dégâts majeurs, qu'il s'agisse de confiscation d'avoirs ou d'une confrontation militaire. Nous en sommes déjà à une situation d'embargo terrestre sur le Qatar, et probablement bientôt maritime (en absence de réponse de la marine US) en plus de la rupture complète des relations diplomatiques, le rapatriement des expatriés est déjà programmé.

Les divergences entre le Qatar et ses voisins sont nombreuses et anciennes, de nature diplomatique, financière, et politique. Paradoxalement leurs points de convergence sont (entre l'AS et le Qatar) une  unité religieuse profonde, et des liens de parenté entre les familles régnantes.

Il faut espérer qu'il ne s'agisse que d'une poussée de fièvre passagère, et que la situation se calme. Cependant, et ce n'est pas un secret, la possibilité d'un conflit ouvert et d'une annexion du Qatar par l'AS est considérée depuis près de 30 ans

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)

Un doc que j'aime beaucoup : Cheikh Zayed, une légende arabe, de Frédéric Mitterrand.

Ca parle de Zayed et de la création des Emirats Arabes Unis. Le portrait est à la fois personnel, historique et politique. Il y a un équilibre élégant entre tout ça. Le texte est juste très agréable.

http://television.telerama.fr/tele/programmes-tv/cheikh-zayed-une-legende-arabe,92820520.php

 

Modifié par FabD

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)

Pas encore lu mais ça à l'air croquant :

Hacked Emails Show Top UAE Diplomat Coordinating With Pro-Israel Think Tank Against Iran

https://theintercept.com/2017/06/03/hacked-emails-show-top-uae-diplomat-coordinating-with-pro-israel-neocon-think-tank-against-iran/

La source essaie de se faire passer pour russe (en passant par des serveurs là bas), apparemment ils ont promis un gros dump pour plus tard.

Modifié par FabD

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)

Quelqu'un a compris quelque chose à la rupture Arabie Saoudite-Qatar ? Vu d'ici ça ressemble à un combat de paires de couilles.

J'ai aussi l'impression que l'Arabie Saoudite fait tout de travers depuis beaucoup d'années : soutient du terrorisme, guerre yemenite, tentative foirée de faire monter le prix du pétrole...

 

En face, je ne vois pas comment faire confiance à quelqu'un qui investit dans le PSG.

Modifié par nicorama

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)

Le qatar soutien ouveertement l'iran. C'est quelque chose d'inacceptable pour ces racistes saoudiens

 

Certains viendront te parler d'argent de petrole et autre connerie. Mais c'est d'abord un probléme racial et ensuite un problème idéologique dans l'islam et seulement après une affaire de gros sous. Si l'arabie saoudite pouvait envoyer dans des camps chaque chiite de cette planète elle le ferait. Cette haine est tenace et pas nouvelle. Elle a des siècles.

Jusque là les ricains ont su tirer parti de cette haine au détriment des iraniens et des russes. La politique exterieur de Trump ne change rien à ce choix stratégique très ancien contrairement à ce que l'on va nous vendre. Cette alliance est connu sous le nom de 'petro dolal' Perso, j'appelle ca l'equilibre des chaines de la haine.

Modifié par jou0eur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)
Il y a 7 heures, superlent a écrit :

Cette information aurait plus sa place dans le topic "Yemen, Arabie Saoudite et Golfe Persique", car sa portée dépasse de très loin les questions d’extrémisme religieux ou même de financement du terrorisme. Il s'agit de la crise la plus sérieuse depuis la création du Qatar (qui a fait sécession d'avec l'Arabie Saoudite en 1971). Les gouvernements, en fait le pouvoir saoudien soutenu par ses alliés et obligés inconditionnels, ont poussé la tension diplomatique au plus haut point et à ses dernières limites, toute aggravation se traduirait par des dégâts majeurs, qu'il s'agisse de confiscation d'avoirs ou d'une confrontation militaire. Nous en sommes déjà à une situation d'embargo terrestre sur le Qatar, et probablement bientôt maritime (en absence de réponse de la marine US) en plus de la rupture complète des relations diplomatiques, le rapatriement des expatriés est déjà programmé.

Les divergences entre le Qatar et ses voisins sont nombreuses et anciennes, de nature diplomatique, financière, et politique. Paradoxalement leurs points de convergence sont (entre l'AS et le Qatar) une  unité religieuse profonde, et des liens de parenté entre les familles régnantes.

Il faut espérer qu'il ne s'agisse que d'une poussée de fièvre passagère, et que la situation se calme. Cependant, et ce n'est pas un secret, la possibilité d'un conflit ouvert et d'une annexion du Qatar par l'AS est considérée depuis près de 30 ans

J'espere rien du tout. Si ces gens veulent se foutre sur la gueule une fois pour toutes qu'ils le fassent. Quand y'aura eu plusieurs millions de morts on pourra passer à autre chose. L'humain généralement ne se remet en question qu'après les catastrophes.

Mais encore ca forcerait nos gouvernements à adopter une position ethique, une position à terme crédible.. Difficile de mettre tout ca sur le dos des russes.

Je suis pret à payer plus d'impots pour ne pas avoir de relations economiques avec l'arabie saoudite et le qatar. Y'a pas de soucis.

Modifié par jou0eur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai écrit plus haut une grosse bêtise concernant la création du Qatar; sa création est plus complexe que le résumé trivial dont je m'étais contenté;

Depuis 1916, le Royaume Uni accordait sa protection aux différentes monarchies du Golfe, pour la plupart sous la forme d'un contrat de protectorat, parmi lesquelles les 9 émirats et l'Arabie Saoudite. Entre ces émirats les relations étaient souvent conflictuelles, pour des raisons dynastiques (l'essentiel des familles régnantes étant apparentées) ou religieuses. Les accords et partenariats avec les grands voisins (Iran, Arabie Saoudite, Yémen) étaient eux aussi variables. C'est ainsi que le Qatar était notoirement en froid avec le Bahreïn, lui même plus ou moins rattaché à l'Iran (version impériale), et se faisait l'allié des saoudiens. Il n'en restait pas moins qu'il se refusait à rentrer en conflit avec l'Iran, l'autre pays maritime du Golfe persique. A partir des années 60 les ressources pétrolières et leur exploitation ont profondément modifié la dynamique des rapports. Les qataris se sont beaucoup rapprochés des saoudiens pour l'exploitation du pétrole, tout en ménageant les iraniens avec qui ils partagent l'exploitation du gisement commun de gaz. A la fin des années 60 le RU ne souhaitait plus renouveler son contrat de protectorat, et l'idée d'une fédération d'émirats unis à 9 a vu le jour. Les discussions n'ont pu aboutir en raison des différends entre Bahreïn et Qatar, attisés par leurs grands voisins saoudiens et iraniens. C'est ainsi que Bahreïn est devenu indépendant (du jour ou l'Iran a renoncé à sa revendication sur ces terres) et le 3 septembre 1971 ce fut le tour du Qatar (une fois obtenu la fin des accords les liant avec les saoudiens).

Les deux familles régnantes entre AS et Qatar restent liées, et ils partagent la même école de pensée islamique (salafisme selon la définition des hanbalites, assimilée en occident au wahhabisme). L'éloignement entre saoudiens et qataris est né dès l'indépendance, en grande partie pour des raisons matérielles; les qataris, essentiellement maritimes, ont toujours ménagé leurs voisins (en particulier iraniens) avec qui ils entretiennent depuis des centaines d'années des relations commerciales, quels que soient les régimes en place. La faible taille du pays a permis de distribuer très facilement et de manière généralisée les richesses tirées du sol. A l'inverse les saoudiens se sont toujours vus en acteurs dominants de la région, destinés à en assurer le leadership (y compris sur l'Iran), et n'ont jamais cherché à multiplier leurs relations commerciales ou à ouvrir leur pays. leur population, déjà initialement plus importante qu'ailleurs, a explosé (en partie liée au mécanisme de redistribution des richesses, dépendant du nombre de membres de chaque clan local).

Au fil du temps le Qatar est devenu le "meilleur ennemi" de l'Arabie Saoudite, d'autant plus qu'il a choisi des options diplomatiques osées; il a ainsi opté pour le Hamas (les saoudiens privilégiant le Fatah) et surtout il a joué la carte du rapprochement avec les frères musulmans auxquels les saoudiens sont opposés. Enfin l'évolution financière des deux états est divergente; le Qatar dispose de fonds énormes au regard de sa taille et de sa population, il s'est lancé depuis près de 20 ans dans une diversification de ses revenus (en prenant des participations dans les sociétés occidentales), et n'a pas de grandes inquiétudes sur ses réserves énergétiques. A l'opposé l'Arabie saoudite a vu ses ressources sérieusement affectées par la baisse des cours du pétrole, n'a pas à ce jour de politique efficace de diversification de ses revenus et doit assurer l'avenir d'une population très jeune, en phase d'explosion démographique, dont elle a été contrainte de diminuer les aides et pour laquelle elle ne propose pas de travail.

Il est clair que la tentation d'une annexion du Qatar traverse régulièrement les esprits, et que cette éventualité est parfois évoquée dans la presse populaire (mais pas par la famille régnante). On pourrait également évoquer les problèmes de gestion de l'eau, de la baisse des réserves de capacité de production de pétrole accompagnée d'une augmentation de sa consommation intérieure.

Il existe en définitive tout un faisceau de raisons pour qu'un conflit ouvert naisse. A ce jour ce qui sauve le Qatar est que sur son sol se trouve la principale base américaine de la région et qu'il est lié avec les USA par un pacte de défense très fort (associant défense contre sécurité économique).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/06/06/97001-20170606FILWWW00387-erdogan-critique-les-sanctions-contre-le-qatar.php

 

Citation

 

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a pris mardi la défense du Qatar, indiquant que la Turquie entendait "développer" ses relations avec ce pays soumis à des sanctions "pas bonnes" de la part de l'Arabie saoudite et ses alliés.

"Nous ne trouvons pas bonnes les sanctions prises contre le Qatar", a déclaré Recep Tayyip Erdogan lors d'un discours à Ankara. "Nous allons poursuivre et développer nos relations avec le Qatar, comme avec tous nos amis qui nous ont soutenus dans les moments les plus difficiles, notamment le putsch du 15 juillet" dernier.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)

http://www.bfmtv.com/international/selon-les-etats-unis-des-hackers-russes-se-trouveraient-derriere-la-crise-qatarie-1180906.html

 

Citation

Selon les Etats-Unis, la crise entre le Qatar et ses voisins a été provoquée par des hackers russes

lol cnn

Modifié par jou0eur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2017/06/12/quand-l-arabie-saoudite-somme-l-afrique-de-lacher-le-qatar_5143209_3212.html

 

 

 

"Cette crise souligne cependant cruellement combien la puissance géopolitique du Qatar, en constante ascension depuis le milieu des années 1990, demeure sans comparaison avec son grand voisin… qui souhaite aujourd’hui le lui rappeler."
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

English
Retour en haut de page
×
King's Resort : WSOPC 2019
King's Resort : WSOPC 2019