Aller au contenu
Ce sujet
Invité

Yémen, Arabie Saoudite et golfe persique

Messages recommandés

Je poste ca ici car pas de thread dédié mais ce qu' il se passe au Yémen est absolument tragique... dans l indifférence générale. 

Modifié par Holalahola
sujet étendu au Golfe Persique

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je poste ca ici car pas de thread dédié mais ce qu' il se passe au Yémen est absolument tragique... dans l indifférence générale. 

Tu es une grande fille maintenant, lance toi et crée ton thread! Vole de tes propres ailes!

Modifié par Byshop
initialement posté dans "Situation en Syrie"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

pourquoi on intervient pas au yemen ?

 

Qui va envoyer à la cour internationale l'arabie saoudite ?

 

 

Il n'y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir.

 

MSF

 

http://www.msf.org/article/yemen-“-majority-our-patients-suffered-war-injuries”

Yemen: “The majority of our patients suffered from war injuries.”

Share
 
 
14 September 2015

 

MSF152159.jpg
Margie Barclay/MSF
Margie is an experienced Australian midwife.

 

Margie is an experienced Australian midwife with an extensive career with Médecins Sans Frontières (MSF) in some of the world’s most difficult locations in recent years. She has just come back from Yemen where she spent six weeks in Sa’ada hospital maternity department. She recounts the difficulties encountered by the Yemeni population.

“One morning I was in the women's ward when Ahmed, 13, came to see his sister Aisha, 11*. They had escaped death a few days before and had not seen each other since. They fell in each other’s arms and started crying. And I remember the whole staff and all the women present couldn’t hold back their tears. We knew their story and it was terrible.

Their house had been bombed in an air strike two days before. One of their brothers died during the shelling, crushed by the roof and the walls which fell on them. Their mother died few minutes after her arrival in the emergency room. Another brother was severely wounded and we couldn't save him. The two siblings were the only survivors, having lost their father many years before. They had head, back and leg injuries. They were so traumatized, with nowhere to stay and so scared to leave the hospital that they stayed with us for a week until one of their relatives came to take care of them.

Air strikes hit densely populated areas

Two air strikes hit densely populated areas where civilians were living during my time. When the catastrophe happened I was helping in the emergency and women’s ward.

After that I came frequently to Aisha, but only after two days I realised that she hadn’t even taken a shower. She still had the dust of their former house on her and was wearing the same clothes she had been wearing. I went to get her soap, shampoo and someone found her a clean dress so she could recover a bit of confidence and dignity. We don't only treat patients, we deal with human beings.

MSF has worked within the general hospital of Saada since May 2015. It had been a rather well-equipped structure but the conflict is creating lots of difficulties in providing care to patients. Some of the Yemeni staff members have left, we sometimes faced shortages in electricity, fuel or water and other essential needs such as oxygen, because the plant couldn't work or deliver it.

 

MSF152156.jpg
Margie Barclay/MSF
"We don't only treat patients, we deal with human beings."

 

The future mothers faced lots of difficulties

The maternity ward was busy even though the mothers faced lots of difficulties accessing the hospital. We assisted an average of 40 to 60 deliveries per week. Some complicated cases were referred to another hospital in the city as we didn't have an obstetrician to handle caesareans or other obstetric/gynaecological surgery.

Transport was an issue for the women. The mothers didn't want to stay long. They wanted to go back to their homes with their families. They were anxious about getting hurt by shelling on their way to hospital or being away from their home and family when an air strike hit the neighbourhood. The mornings were very intense because  mothers were fearful of coming at night. Women often delivered at home (or on arrival!) and they came to the hospital afterwards when they themselves, or their newborn, was facing problems.

Most of the mothers we received had not received any antenatal care. It was simply too far, too costly or too dangerous to go to the maternity ward or see a doctor. Routine care is often neglected. If they came it was because they had a problem only.

After six months of war, food was becoming an issue, and lack of access to vaccination was also worrying, particularly in the surrounding areas.

Our team is amazing and inspiring

Fortunately we have a really good team. The national staff we worked with are amazing and it is inspiring to see them working and so dedicated in the midst of such a traumatized life. We are just passing through, but they live there and cannot leave. The surgeons are Yemeni and they are very good at their job. MSF was supporting the emergency department, wards, operating theatres and the maternity. We also had an international team to support the activities, including emergency doctor or emergency nurse, theatre nurse, logistics and team leaders, together with myself on a short-term assignment to assist the Yemeni medical team. Coming here was a long and tiring journey.  We went from Djibouti to Sana’a, then from Sana’a to Saada. At the beginning we were living and working in the hospital around-the-clock. Fortunately, now, the team has found a house close to the premises.

 

margiebarlcaymsfyemen2015_4.jpg
MargieBarclay@MSF
"A new life to come into the world.”

 

It was very interesting to work in an all-female area, though a bit frustrating sometimes. The culture is very traditional in this region and as soon as a man arrived all the women put their veils on. Because they are all covered, I sometimes didn't know who was a patient or who was a visitor. But at the same time, it created a preserved / separate, safe environment for the women, and I was privileged to be able to enter and glimpse the lives of women in that difficult context. It was here that you could really enter the life of this country with these women, both the staff and patients and their families. I had a translator and she helped me to understand them a lot. Relationships were built with the staff, often when we were sharing a meal together, sitting on the ground in the small office of the ward. They are such hospitable people and always willing to share whatever they have.

One strong memory in the maternity ward was of a woman who came to deliver her seventh child. She was close to delivery when bombing started, close enough to shake the buildings. We were all anxious, for her, for our lives too. Then after a few minutes the baby came, healthy and everything was fine after all, but what an incredibly difficult way to have to deliver your baby and for a new life to come into the world.”

*Both names and ages have been changed to preserve anonymity.

 

 

 

Modifié par jou0eur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

http://information.tv5monde.com/en-continu/yemen-les-houthis-resistent-un-apres-la-prise-de-sanaa-55234

 

http://www.france24.com/fr/20150915-yemen-coalition-arabe-arabie-saoudite-bataille-capitale-yemenite-sanaa-houthis-chiites

 

 

De ce que je sais des rumeurs de plus en plus pressantes au sein de la population Yéménite parle d'une tentative prochaine de la reconquête de Sanaa.

Les yéménites la nomment de façon tout à fait romanesque " la grande bataille de Sanaa". 

 

Loin de faire l unanimité , la coalition arabe n est absolument pas perçu comme libératrice et elle ravive même un antagonisme déjà préexistant de la part des Yéménites (y compris sunnites) vis à vis de l'Arabie Saoudite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

 

on attend des commentaires d'embo et de taboulet.

 

http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2015/08/18/au-yemen-amnesty-international-demande-une-enquete-de-l-onu-pour-crimes-de-guerre_4729316_3218.html

 

Au Yémen, Amnesty International demande une enquête de l’ONU pour crimes de guerre
 

 

Amnesty International a demandé à l’Organisation des Nations unies (ONU), mardi 18 août, de créer une commission d’enquête pour de possibles crimes de guerre commis par les deux camps en conflit au Yémen depuis plus de quatre mois. L’organisation documente plusieurs cas probants dans un rapport paru ce jour. Les violences ont déjà causé 4 300 morts, dont de nombreux civils, et 1,2 million de déplacés, selon des estimations de l’ONU.

« Toutes les parties impliquées dans le conflit ont montré un mépris flagrant pour la vie des civils et les principes fondamentaux du droit humanitaire », dénonce l’organisation non gouvernementale au terme d’une enquête menée de mai à juillet à Sanaa, la capitale, et à Saada, le fief de la rébellion houthiste, ainsi que dans le sud du pays. Elle a notamment enquêté dans le port d’Aden, théâtre des plus violents combats jusqu’à la mi-juillet, et dans la ville de Taëz, la troisième du pays, que les forces loyales au président en exil Abd Rabo Mansour Hadi tentent de reprendre. Ces forces sont appuyées dans les airs par une coalition arabe menée par l’Arabie saoudite, et au sol par des troupes émiraties et saoudiennes, des séparatistes sudistes, des milices tribales et des groupes djihadistes.

Lire aussi : Coupé du monde, le Yémen s’enfonce dans la crise humanitaire

« Les civils du sud du Yémen se retrouvent pris sous les feux croisés meurtriers des groupes houthistes et antihouthistes, tout en vivant sous la menace constante des frappes aériennes de la coalition », écrit Amnesty. Les milices houthistes, rebelles originaires du nord du pays, appartiennent à une branche minoritaire du chiisme, et sont soupçonnées d’être soutenues par l’Iran. Elles ont pris le contrôle de Sanaa à l’automne dernier, avant de contraindre Abd Rabo Mansour Hadi à se réfugier à Aden puis en Arabie saoudite.

Frappes aériennes sans distinction

L’ONG a documenté huit bombardements de la coalition, lors desquels au moins 141 civils ont été tués et 101 blessés. Elle estime que ces raids ont été menés « fréquemment de manière disproportionnée et sans distinction » entre cibles civiles et militaires, ce qui constitue des crimes de guerre. « Les éléments recueillis montrent que des zones densément peuplées comprenant des logements civils, une école, un marché et une mosquée ont été délibérément visées », critique l’ONG. Les enquêteurs ont déterminé que les cibles des raids aériens se situaient à proximité de positions houthistes, mais ils n’ont pu établir aucun lien entre les victimes civiles et les combattants.

Lire aussi : Au Yémen, les forces loyalistes reprennent le dessus

Ainsi, le 24 juillet, un complexe résidentiel abritant notamment des salariés d’une centrale électrique à vapeur de la ville portuaire de Moka, dans l’ouest du pays, subit au moins six frappes consécutives de la coalition, selon des témoignages recueillis sur place par Amnesty. Alaa Abdelijaber Thabet, un jeune habitant du quartier, déclare aux enquêteurs : « Je marchais au milieu de mares de sang et de membres éparpillés, il y avait plus de 20 corps. » Cette attaque avait, selon un autre survivant, « quelque chose du Jugement dernier. Les corps et les têtes étaient dispersés, ensevelis sous le feu et les cendres ». Les frappes ont tué au moins 63 civils et en ont blessé 50. Il n’apparaît pas que le complexe ait été utilisé par les combattants, ni que des houthistes aient été présents sur le site, selon nombre de résidents interrogés. Le seul objectif militaire à proximité se trouve à 800 mètres au sud-est, selon l’ONG.

Combats dans les zones résidentielles

Dans les villes de Taëz et Aden, l’organisation accuse houthistes et antihouthistes d’opérer au milieu de zones résidentielles densément peuplées, lançant des attaques de ou à proximité de maisons, d’écoles ou d’hôpitaux, en exposant les civils aux risques de représailles.

Un habitant du secteur d’Al-Osifra, à Taëz, l’atteste : des combattants antihouthistes « sont venus dans notre quartier (…) avec un tank, des véhicules et des hommes armés qui ont fait feu entre nos maisons. Moi et beaucoup de voisins, nous leur avons demandé de partir, mais ils ont refusé. Ils ont continué à tirer toute la nuit au milieu des maisons ». Le lendemain, ces hommes ont été visés par des tirs des houthistes.

« Les houthistes ont frappé le troisième étage de ma maison avec des armes antiaériennes. Mes deux sœurs étaient dans la cuisine, Sara [l’une des sœurs, âgée de 14 ans] était près de la fenêtre. Tout son corps a été frappé par des éclats d’obus et elle est morte. »

Dans ces zones urbaines, des missiles, roquettes et mortiers imprécis utilisés par les combattants tuent sans distinction combattants et civils. Soixante-huit civils sont morts et 99 autres ont été touchés (pour la plupart des femmes et des enfants) en trente attaques documentées par Amnesty à Aden et Taëz, dont certaines peuvent également constituer des crimes de guerre.

La guerre a aggravé la situation, déjà précaire, des Yéménites. Aujourd’hui, 60 % d’entre eux ont besoin d’une assistance alimentaire ou sanitaire, et 80 % nécessitent urgemment une aide humanitaire.

Morgane Bona

 

Modifié par jou0eur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il n'y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir.

.....

on attend des commentaires d'embo et de taboulet.

Comme d'hab tu ne t'émeus du problème que lorsque les saoudiens bombardent...  Ton histoire d'aveugle est grotesque, le Yemen est en guerre depuis 2001... avant même l'invasion de l'Irak par les croisés sionistes-Franc-maçons !

Modifié par Invité

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ouvre le journal gros, l’état-major intervient déjà… 

 

Modifié par Invité

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les médias occidentaux parlent rarement de ça mais le détroit séparant le Yemen de la corne de l'Afrique est une place hautement stratégique à l'échelle régionale, voir mondiale. Quasiment au même titre que le détroit d'Ormuz. 

Il suffit de regarder une carte pour le comprendre, toutes les exportations de l'Arabie Saoudite par voie d'eau passent soit par Ormuz, soit par le Yemen. 

Sachant ça, on comprends facilement pourquoi les Saoudiens ne laisseront jamais des pro Iraniens prendre la tête du Yemen. En cas de crise majeure ils se retrouveraient à ne plus rien pouvoir exporter par la mer. 

Mais peut être que Taboulet va nous expliquer que la coalition menée par les Saouds bombarde le Yemen pour des raisons liées aux droit de l'homme. 

Modifié par hassou

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme d'hab tu ne t'émeus du problème que lorsque les saoudiens bombardent...  Ton histoire d'aveugle est grotesque, le Yemen est en guerre depuis 2001... avant même l'invasion de l'Irak par les croisés sionistes-Franc-maçons !

Ce ne sont pas les saoudiens qui ont bombardés la lybie et l'irak.

Ce qui me dérange dans ta manière de faire, c'est cet emploie systématique de la morale quand ca t'arrange. Tu condamnes assad parce qu'il tue des innocents, et tu me reproches à présent de m'inquiéter des populations yemenites bombardées par la maison saoud. Mais toi tu n'en inquietes pas ?  Tu ne réclames pas qu'on fasse tomber la maison saoud ? quelle hypocrisie à deux balles...

 

Tout le monde sait que tout ceci n'a rien à voir avec la morale. La France n'intervient dans aucun pays arabe pour des raisons morales. Et comble de l'idiotie, la France intervient sans en avoir réellement les moyens dans des théatres toujours plus nombreux, pour défendre des intérets qui ne sont même pas les siens. Le tout financé par nos impots à crédit. Allant parfois jusqu'à ne pas payer nos soldats.

 

Je demande à l'etat francais de defendre ses interets et non de louer son armée, ses armes et son nom comme de vulgaires condottieres.

 

Modifié par jou0eur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites


Mais peut être que Taboulet va nous expliquer que la coalition menée par les Saouds bombarde le Yemen pour des raisons liées aux droit de l'homme. 

L'occident est en train de perdre tout crédit international. Le crédit de l'onu meme en occident décline à une vitesse folle. Les occidentaux sont tant dans la m**de qu'ils vendent publiquement le cul de l'onu et des droits de l'homme aux parents du terrorisme.

Modifié par jou0eur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites


Sachant ça, on comprends facilement pourquoi les Saoudiens ne laisseront jamais des pro Iraniens prendre la tête du Yemen. En cas de crise majeure ils se retrouveraient à ne plus rien pouvoir exporter par la mer. 

 

Malgré son importance stratégique je pense que la prise du contrôle du golf d'Aden est secondaire dans le conflit.

Nous assistons à une espèce de remake de guerre froide qui confronte les méga puissances du monde musulman .

L'aspect politico religieux est de premier ordre dans les causes de cette guerre. Le Yémen est un terrain de jeu idéal puisque aucune ressources à protéger au mépris de toutes les conventions internationales. 

Quand nous verrons des masses d immigrés Yéménites débarquer sur nos côtes peut être l 'occident se préoccupera du sort de ces gens :(

 

y a t il du gaz ? du pétrole ?

Pas de gaz ni de pétrole effectivement . 

Ceci dit les Yéménites produisent le meilleur miel du monde , il est convoité par tout le monde musulman pour ses vertus médicinales.

Depuis ces derniers mois le bussiness du miel est totalement contrôlé par Al qaida ,c'est dramatique pour les producteurs qui se font littéralement spoliés.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Malgré son importance stratégique je pense que la prise du contrôle du golf d'Aden est secondaire dans le conflit.

Je veux bien mais alors comment explique tu que les USA sont membre de la coalition ? Ils sont là pour des raisons religieuses ? 

Pense tu d'ailleurs que les Saoudiens puissent s'amuser à déclencher des guerres qui iraient contre les intérêts US ?

Ils sont certes religieux, mais ils ne sont pas totalement cons non plus. Ils font les guerres qu'ils peuvent faire, selon les intérêts de leur suzerain. 

Cela n'enlève en rien la véracité de ce que tu dis à propos de la "guerre froide" du monde musulman. 

Modifié par hassou

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

les US tout comme la France ont des obligations envers les Saoud ça doit en faire parti je pense.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les médias occidentaux parlent rarement de ça mais le détroit séparant le Yemen de la corne de l'Afrique est une place hautement stratégique à l'échelle régionale, voir mondiale. Quasiment au même titre que le détroit d'Ormuz. 

Il suffit de regarder une carte pour le comprendre, toutes les exportations de l'Arabie Saoudite par voie d'eau passent soit par Ormuz, soit par le Yemen. 

Sachant ça, on comprends facilement pourquoi les Saoudiens ne laisseront jamais des pro Iraniens prendre la tête du Yemen. En cas de crise majeure ils se retrouveraient à ne plus rien pouvoir exporter par la mer. 

Mais peut être que Taboulet va nous expliquer que la coalition menée par les Saouds bombarde le Yemen pour des raisons liées aux droit de l'homme. 

Le détroit est totalement secondaire, les Saouds et la coalition (surtout les UAE) ne souhaitent pas qu'une 4ème capitale du monde musulman tombe dans les mains d'un allié de l’Iran (beyrouth, bagdad, damas) et avoir à leur porte un hezbollah yemenite qui pourrait faire contagion dans la péninsule arabe notamment aux Bahrein qui est majoritairement chiite bien que dirigé/réprimé par des sunnites dans l'indifférence générale ( http://www.amnesty.fr/Presse/Communiques-de-presse/Bahrein-Craintes-de-repression-violente-la-veille-du-troisieme-anniversaire-du-soulevement-10865 )

L'Iran est plutôt désintéressé et aide sporadiquement les houtistes, la coalition arabe bombarde seulement ses derniers ce qui laisse AQPA et EI s’implanter tranquillement dans le pays... Une "guerre" parti pour durer très longtemps.

Si le Yemen n'était pas l'un des pays les plus pauvres du monde, on aurait déjà plein de réfugiés en europe. Pour le moment, c'est Djibouti qui accueille les réfugiés mais ca va être rapidement compliqué pour ce petit pays...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je sais pas trop ce qui vous fait dire qu'un aspect est plus important que l'autre, d'autant qu'en fait ce détroit est encore plus stratégique qu'Ormuz. Je ne nie pas que contrer ce qu'ils appellent le "croissant chiite" leur porte à coeur, mais on parle de l'un des détroits les plus important du monde là.
 

Une des conséquence du conflit au Yemen, c’est la menace de blocage du détroit de Bab-el-Mandeb entre la corne de l’Afrique et le Moyen Orient. Cette menace est à prendre avec le plus grand sérieux, tant cette voie maritime est fréquentée et ses enjeux économiques importants. 
Bab el Mandeb est en effet un passage hyper stratégique pour le pétrole brut ou raffiné, entre l’Ocean Indien et la mer Méditerranée via le canal de Suez. 
La plupart des exportations de pétrole du golf persique transitent par Bab el Mandeb qui voit passer chaque jour des tankers chargés au total de 3,8 million de barils de pétrole ou équivalent. 
La largeur du détroit dans sa portion la plus étroite est de 40 Kms environ. 
Un blocage maritime à cet endroit contraindrait les pétroliers qui livrent leur brut ou leur essence aux pays européens consommateurs à effectuer un fabuleux détour par l’Afrique du sud et remonter toute l’Afrique pour livrer les clients. 
Ce magistral détour aurait un coût important pour les transporteurs en termes de temps, de carburant et d’assurances. Cette hausse des tarifs aussi probablement, serait répercutée sur les prix des carburants à la pompe en Europe.

http://fr.euronews.com/2015/03/30/le-conflit-au-yemen-le-detroit-strategique-de-bab-el-mandeb/ 

 

Modifié par hassou

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout simplement par ce que ce détroit est incontrôlable par l'Iran, ils sont trop loin et n'ont pas les moyens navals suffisants. 

 

Dans ton message tu expliques pépouse que les médias occidentaux, que visiblement tu ne lis pas, ne parlent pas du détroit. Hors  Il me semble pourtant que le Golf D'aden était au centre de toutes les préoccupations il n'y a pas si longtemps avec les pirates Somaliens. La France a également une base avancée à Djibouti. Bref, encore du bashing à deux balles sur l'occident...

Modifié par Invité

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Désolée Hassou mais bien sur que les enjeux dépassent ce détroit .

Irak , Syrie , Liban , ,Iran et maintenant Le Yémen la poussée du croissant chiite inquiète et provoque un malaise chez les dirigeants sunnites craignant un renversement des forces. 

En poussant un peu la réflexion ,les Saoud ne sont pas à l'abri un jour de se faire réclamer les clés de la Mecque par les chiites car oui cette question sulfureuse est sous jacente donc évidemment que celà devient de plus en plus nécessaire de limiter l influence chiite dans la région. 

J ai bien envie d 'être un peu cynique mais d'un point de vue économique  le Hajj au contraire du pétrole est un puit sans fond... 

 

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hors  Il me semble pourtant que le Golf D'aden était au centre de toutes les préoccupations il n'y a pas si longtemps avec les pirates Somaliens. La France a également une base avancée à Djibouti. Bref, encore du bashing à deux balles sur l'occident...


On est sur un thread qui parle des pirates somalien là ?

J'ai effectivement dis que les médias occidentaux ont peu parlé de l'importance de ce détroit... Par rapport a l'intervention saoudienne génie, non mais sans déconner tu le fais exprès ? T'as vu le titre de ce thread ?

D'ailleurs je cite euronews après, un média anti occidental bien connu.

Les médias Occidentaux parlent peu du Yemen, c'est un fait. Qu'est ce qu'il y a, ça te rends triste que je le dise ? Tu vas venir me casser les couilles a chaque fois que je critique les médias Occidentaux ? C'est pas de ma faute si au JT on parle autant des guerres que du potager de Mme Martin. 
 

En poussant un peu la réflexion ,les Saoud ne sont pas à l'abri un jour de se faire réclamer les clés de la Mecque par les chiites car oui cette question sulfureuse est sous jacente donc évidemment que celà devient de plus en plus nécessaire de limiter l influence chiite dans la région. 

La minorité chiite qui représente 15% des musulmans va aller "demander les clefs de la mecque" et se mettre encore plus la communauté sunnite sur le dos ? 

Ils se tireraient une balle dans le pied.. Déjà qu'ils ne sont pas forcément très aimés. 

Encore une fois, à mon sens la présence des USA dans cette coalition montre que ce n'est pas une guerre de religion. Et je ne crois pas à l'argument d'IPUH, ce n'est pas le vassal qui dicte ses guerres à son suzerain, c'est l'inverse. S'il n'y avait pas les USA dans la coalition, avec par exemple une forte opposition US a cette intervention, là je me dirai qu'effectivement ce n'est peut être qu'une guerre de religion. 

Après chacun son avis hein, mais j'aimerai bien savoir sur quoi tu te base pour dire qu'il existe une probabilité de voir des chiites demander les clefs de la mecque. 

Il n'y a vraiment pas de menace chiite sur les Saouds, que ce soit une menace intérieure ou extérieure. Ce sont les Saouds justement qui veulent faire croire à une menace, mais en quoi les Houthis menacent les Saouds ? En quoi l'Iran menace les Saouds ? 

 Les chiites me semblent acculés, c'est un bordel sans nom en Syrie, l'économie Iranienne a beaucoup souffert des sanctions économiques, l'Irak je sais même pas si on peut appeler ça un pays... C'est pas le(s) Hezbollah(s) qui va envahir l'Arabie Saoudite...

Modifié par hassou

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites



Après chacun son avis hein, mais j'aimerai bien savoir sur quoi tu te base pour dire qu'il existe une probabilité de voir des chiites demander les clefs de la mecque. Les chiites Saoudiens ne sont même pas encore considérés comme des citoyens à part entière, certain postes leurs sont interdit, alors bon, demander les clefs de la mecque c'est pas pour toute de suite. Et une intervention militaire contre les Saoud n'est just epas envisageable, à moins de vouloir entrer en guerre contre la première puissance mondiale. 

Bref, il n'y a pas de menace chiite sur les Saouds, que ce soit une menace intérieure ou extérieure. A mon sens, ce sont les Saouds justement qui veulent faire croire à une menace, afin de garder une certaine légitimité. 

Tu sais mon avis n est pas si loin du tien Hassou en tout cas sur les Saoud :) 

Toi même tu estimes que ces derniers ont besoin de renforcer leur légitimité ... c'est une des raisons de la guerre au Yémen (avec le golf d Aden ok ) . 

 

Pour les Chiites et la Mecque :

http://www.lorientlejour.com/article/946115/hajj-a-la-mecque-manifestation-antisaoudienne-a-teheran.html

"L'Arabie saoudite est incapable d'organiser le pèlerinage", a déclaré pour sa part l'ayatollah Mohammad Emami Kashani, l'imam qui a mené la prière du vendredi à Téhéran. "La gestion du hajj doit être remise aux pays islamiques", a-t-il ajouté.

 

J ai bien eu de la chance de tomber sur cette article pour donner de la consistance à une réflexion que je me suis posée toute seule comme une grande :)

Je ne certainement pas une spécialiste de la géopolitique mais en tout cas je m interresse et me documente depuis longtemps sur le sujet en tout cas j utilise souvent le conditionnel quand j avance mes théories. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui notre avis n'est pas éloigné mais disons que si c'est uniquement une guerre de religion, alors cette guerre ne finira jamais. Si ce n'est qu'une guerre pour des motifs stratégiques, il est facile de trouver des arrangements. 

Si tu as raison, on a encore rien vu question violences au moyen orient. ( et pourtant on a atteint des sommets )

Peut être qu'au fond je ne veux pas que tu aies raison. 

En y repensant il est vrai que les discours des religieux chiites à l'égard des Saoudiens sont de plus en plus virulents. Mais ce ne sont que des discours. 

Modifié par hassou

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

English
Retour en haut de page
×
Unibet : Streaming Open Sinaia
Unibet : Streaming Open Sinaia