Jump to content
This Topic
fonxtal

Le Front de Gauche

Recommended Posts

Tu crois que c'est possible dans le carcan européen ? La Grèce a plié, la France en ferait de même.

          Dans le rapport de force actuel, non. Par contre, un cadre fédéraliste européen pourrait le faciliter, de la même manière que l'UE d'aujourd'hui, telle qu'elle a été pensée (par des libéraux, c'est-à-dire avec des directives autoritaires pour "respecter la concurrence", et ouvrir la majorité des services publics à la privatisation tout en déniant démocratie et souveraineté populaire, pas con les mecs) est une arme politique de la grande dérégulation.

 

PS La Grèce n'a pas encore plié.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon ben j'ai terminé la vidéo, mais je n'en ai rien retiré de concret.

Je comprends cependant tout à fait que certain trouvent cette écoute plaisante.

C'est le problème avec lui. C'est plaisant mais on reste souvent franchement dans le vide

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est le problème avec lui. C'est plaisant mais on reste souvent franchement dans le vide

C'est vrai qu'il n'a pas de certitudes dans certains domaines, mais ils sont tous bien étudiés

et je trouve que ça ,prouve son honnêteté.

 

Il sait que certains problèmes ne se régleront avec des promesses ^^

 

mais j'aime sa façon de pensée, son intelligence et ses idées, qui devraient sembler logique. " l'humain d’abord " 

 

 

j'ai retrouvé son programme d'avant 2012, 

avec le PC qui apparaît en premier:  ça c'est pas top, mais bon, voilà quoi !   :/ 

 

Ça donne une idée

 

http://www.pcf.fr/18541

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si je fais des copiés collés, ça va vraiment faire propagande pour le coup : http://www.jean-luc-melenchon.fr/arguments/resolution-du-parti-de-gauche-sur-l’euro/

C'est pas que ce n'est pas précis, c'est que ce n'est pas simpliste.

Face à des des problèmes complexes, les solutions ne tiennent pas toujours en 3 mots.

"refondation de l'union monétaire" c'est le meilleur résumé.

Tout le monde sait que cest impossible de revenir sur les traités car ils doivent être ratifié à l unanimité, c'est pour ça qu'on revient pas sur ce existant mais qu'on empile des nouveaux qui écrasent les anciens.

Bref si le fdg propose que ça en effet cest pas sérieux et ça ne me donnerait clairement pas confiance en eux si cette question nest pas clairement exposé et tranché.

Share this post


Link to post
Share on other sites

...impossible de revenir sur les traités car ils doivent être ratifié à l unanimité...

Effectivement les traités sont conçus avec une ligne unique, typiquement sur l'unanimité ; les institutions sont pensées comme technocratiques et coupées des peuples.

Mais justement, surtout depuis 2000-2005, ça rejette à l'extérieur du fonctionnement officiel de ces institutions la véritable prise de décision, avec un rapport de force classique. Disons que c'était le cas de puis toujours jusqu'à la réalisation de l'euro mais que maintenant ça se voit.

Jusqu'à la réunification les tendances se formaient autour des grands pays, par ordre de taille décroissante avec la France et l'Alemagne au sommet. Après tout était déjà sur les rails pour l'euro. Puis l'Allemagne a pris le dessus, il y a plus qu'en France qu'on a répété couple Franco-allemand jusqu'à récemment pour se persuader qu'on pèse.

Le meilleur exemple récent c'est que la troïka existe en dehors de toute règle établie pour négocier sur la Grèce, avec Chypre comme coup d'essai avant. L'Allemagne a émergé comme sommet de la pyramide européenne depuis l'euro et négocie maintenant seule sur la Grèce et l'Ukraine.

Pour en revenir au FdG, Mélenchon a pris le leadership malgré le ratio PG/PC. Sa ligne est devenue de fait la ligne du Front pendant les campagnes. Sauf qu'en tant que front la plate-forme commune est pas aussi détaillé qu'un parti seul.

L'échec le plus cuisant a été celui de la rupture avec le PS non suivie par le PC aux municipales.

Ligne sur l'Europe : admettre que les traités sont du vent et passer outre. Comme pour les 3%, formellement en place, mais en fait oubliés quand il faut. Taper du poing sur la table face à Merkel avec la menace d'une explosion de l'euro et essayer de créer un mouvement d'entraînement qui part de l'Europe du Sud avec la France. Bref ce qui est parallèlement devenu la ligne Syriza : pas de sortie prévue, juste la négociation dure.

Mais deux problèmes :

- la France est hyper tendue mais la situation est quand même calme, les manifs ont pas l'ampleur de l'Espagne ou la Grèce et le rejet électoral est pas si fort que dans ces pays et l'Italie : le fn se maintient en valeur absolue mais monte pas, seule l'abstention monte, le FdG décolle pas, pas de renouvellement de l'intérieur pour le PS et l'UMP. Le changement par les extrêmes est donc pas encore là.

- Diplomatiquement l'Allemagne a la tête dure, il ont tout eu comme ils voulaient pour l'euro il y a aucune raison qu'ils lâchent 20 ans plus tard, ils sont plus que jamais en situation de force. Ils ont besoin de l'euro/mark fort et arrivent à mater pacifiquement leur population. Faire plier l'Allemagne historiquement c'est faire la guerre et s'y mettre avec tout le poids Europe dont Russie et éventuellement Etats-Unis, on sait que ça fait mal au passage.

Mélenchon avait une vision claire pour l'après présidentielle en 2012 :

- rupture avec le PS à gauche, ligne Sarko qui continue à l'UMP (moins de barrière avec le FN ; abandon d'une sorte de néo-gaullisme, intransigeant sur l'immigration et les mesures trop libérales)

- montée en puissance sur les législatives : à jeu égal avec le PS ils seraient obligés de négocier et virer à gauche. Ebulition politique et gros débat public constant : le programme était l'implication des citoyens à tous les niveaux.

- Effondrement du PS aux municipales qui refuse la rupture.

Bien sûr ça s'est pas passé comme ça dès les législatives. La situation a pourri mais la mobilisation était pas là. Le PC qui s'allie localement avec le PS a été le coup de grâce mais l'échec de la montée en puissance était latent.

Ce qu'il reste : sa ligne a changé face à l'absence de mobilisation organisée par le haut. Il pousse maintenant à l'organisation par le bas ; le but est une Constituante. Le PC cherche à sauver les meubles. Bref la dynamique qui était là au lendemain de la présidentielle est à plat, alors que la situation d'écoeurement devait justement mobiliser.

Ce qu'il reste sur l'Europe : l'idée que le changement viendra par la Grèce et l'Espagne, chacun à leur manière, et en France en dehors du calendrier électoral (par la rue et la société on peut dire, mais perçu dans le bon sens du terme dans ce parti).

Je sais pas ce qui va se passer mais je déplore que tout ce qu'il reste au PS c'est la droitisation commencée dès l'arrivée au pouvoir et accélérée depuis Valls.

La majorité existe plus, le 49-3 récent est le signe que le naufrage continue. Avec le bilan qu'on connaît et qui va pas changer il reste plus que l'appel au vote utile et ça marchera pas.

L'UMP est moins divisé maintenant, Sarko est en charge mais le parti va pas bien, l'hémoragie va continuer.

Bref le FN va au moins se maintenir en valeur absolue, les autres vont s'effondrer. Le pire c'est que Le Pen le sait et a juste à attendre les bras croisés, les attentats c'est un bonus.

Je suis pas optimiste sur le succès du FdG malgré le mécontentement à gauche à l'Assemblée. Les appels à la scission et à une nouvelle majorité recentrée sur la gauche est une belle idée mais je vois pas comment des PS vont voter contre un budget et/ou pour une motion de censure, ils tiennent à leur petite carrière. Si c'est vraiment le bordel j'ai peur que Hollande pense à une dissolution/suicide comme en 97 avec l'idée que ce sera pire après de toute façon et que chaque trimestre qui passe laisse le temps à l'UMP de trouver des forces. Là c'est pas réaliste mais à la moindre éclaircie politique et économique la tentation peut être grande de voir une nouvelle aube.

Edited by FabD

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vous avez des avis à formuler sur l'initiative du mouvement M6r ? perso je sens bien que c'est une alternative crédible à une nouvelle manière de gouverner/diriger le pays mais ça m'a l'air tellement compliqué de faire bouger les institutions sans grosse révolution ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est le mouvement pour la 6ème République.

L'idée c'est de fédérer sous un seul nom toutes les initiatives. Le site a d'abord été lancé pour recueillir des signatures et est concu comme une plate-forme d'échange sur le sujet.

Quelques détails :

- tout d'abord l'idée était d'utiliser que des logiciels libres et un hébergeur digne de confiance pour dépendre légalement et pratiquement de personne. C'est pas anodin.

- l'idée est qu'un mouvement rassemblant citoyens, groupuscules divers, assoc en nombre, partis devait être ouvert et favoriser les initiatives dans tous les sens.

La seule remarque que je ferai c'est que comme tout sur Internet c'est difficile de faire émerger quelquechose volontairement. Pour ce qui est du mouvement concret, la route est longue mais je sais pas j'ai pas l'expérience de terrain.

Share this post


Link to post
Share on other sites

M6r : ?

https://www.m6r.fr/

 

et une plateforme d'echange: https://www.m6r.fr/nouslepeuple/

 

l'idée est effectivement de se couper des partie politiques classique pour regrouper toutes les volontés de changer vers une démocratie différente ...

Edited by Roboky

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une bonne interview d'Eric Coquerel du PG : sur son blog (interview pour Mediapart).
Ce qui est sympa c'est que c'est une interview faite à tête froide . Le temps est pris, les questions relancent mais sont pas hargneuses.

En gros il fait le bilan et trace le chemin, en détaillant les erreurs passées et les doutes sur l'avenir.

 

Perso je trouve que ce qui ressort c'est le problème de la personnalisation de la présidentielle. Il dit que s'il y a un accord sur l'essentiel et une implication populaire ("au delà d'un cartel de partis"), la candidature est pas un problème.

Mais je vois pas en quoi ça résout le problème. Que ce soit dans le cas où un inconnu émerge ou quelqu'un installé retrouve un souffle, je vois pas en quoi ça amènera le cirque médiatique à parler du fond plutôt que la forme et abrutir tout le monde.

Edited by FabD

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelques détails :

- tout d'abord l'idée était d'utiliser que des logiciels libres et un hébergeur digne de confiance pour dépendre légalement et pratiquement de personne. C'est pas anodin.

C'est pas forcément une bonne idée par contre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Du coup ils ont des gens en interne pour maintenir/faire evoluer le truc ?

 

Les solutions open source pour ce genre de truc au final l'apport est vraiment minime, parce que t'es quand meme tributaire de ton installateur ou du mec qui maintiens la chose. Le fait que ça repose sur une "communauté" veut aussi dire que t'as tout le monde et personne le jour ou t'as vraiment une m**de.

 

Qui plus est tout le monde est plus ou moins formé aux outils MS, avec des habitudes, etc. Le changement d'habitude a aussi un cout qui est souvent negligé en termes de productivité d'une part, de compatibilité aussi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a apparement "une équipe jeune qui s'occupe de tout ça" et qui font beaucoup d'efforts

 

Oui ça compte pour des outils de production/back-office dans un bureau quelconque.

Là il s'agit d'une plate-forme web communautaire. L'essentiel c'est que la mise en place et l'éventuelle montée en puissance puisse se faire. Le projet est ambitieux mais bon ils vont pas devenir en terme d'infrastructure gros comme youtube.

Il y a pas vraiment d'autre choix vu que premièrement il y a pas d'argent pour plus, que deuxièmement les solutions privées clé en main qui pourrait éventuellement assurer un support sont peut être sur-dimensionnées et que de toute façon c'est par principe que la solution stack logiciels libres + bénévoles a été choisie.

Edited by FabD

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben si on dépense 1 million pour gagner 1 million et 1 €. D'un côté t'as le gars qui a perdu 1 million et de l'autre côté t'as X personnes qui ont été payé pour récupérer le million. Les X personnes vont consommer alors que le million il dort dans un paradis fiscal.

Il me semble bien que économiquement c'est positif.

Tous ceux qui font dormir leur argent, c'est comme s'ils avaient travaillé bénévolement.

 

Par exemple sur un île, une tribu as uniquement 1M de coquillages disponibles. Tout est coté en coquillage. Si un type accumule 800k en échange du travail de toute sa vie, c'est donc qu'il ne les as pas dépensé alors qu'il aurait pu. Le reste de la tribu devra donc comptabiliser ses échanges avec les 200k restant, ce qui entrainera une déflation. À quel moment celui qui a thésaurisé 80% des coquillages rend il service à la tribu en les dépensant ? "ça fait tourner l'économie" lol.

 

En dépensant ses coquillages il va s'accaparer tout les biens et service, tout tournera autour de lui. Cela générera de l'inflation qui va appauvrir ceux qui possède les 20% restant. Certes ça arrangera bien le chef de la tribu, plus gros emprunteur de l'île.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a apparement "une équipe jeune qui s'occupe de tout ça" et qui font beaucoup d'efforts

 

Oui ça compte pour des outils de production/back-office dans un bureau quelconque.

Là il s'agit d'une plate-forme web communautaire. L'essentiel c'est que la mise en place et l'éventuelle montée en puissance puisse se faire. Le projet est ambitieux mais bon ils vont pas devenir en terme d'infrastructure gros comme youtube.

Il y a pas vraiment d'autre choix vu que premièrement il y a pas d'argent pour plus, que deuxièmement les solutions privées clé en main qui pourrait éventuellement assurer un support sont peut être sur-dimensionnées et que de toute façon c'est par principe que la solution stack logiciels libres + bénévoles a été choisie.

t'es militant la bas ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

t'es militant la bas ?

 

Ah non pas du tout. J'ai commencé à m'intéresser à la partie Internet des campagnes pour les élections américaines de 2004. Après j'ai un peu suivi 2007 ici (abonné mails PS et UMP pour ça), puis 2008 avec Obama. 2012 ici j'ai regardé comment faisait Mélenchon et le PG au sein du FdG, le reste j'étais écoeuré. C'est pour ça que je parle de ça mais que je connais rien au terrain.

C'est le seul leader à réellement utiliser son blog pour militer, disons parmi les candidats à la présidentielle pour faire gros. C'est vraiment le coeur de sa com' depuis le début du PG.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis fondamentalement en désaccord avec ça. Je pense que moi, ma voix, mon gouvernement, ma démocratie, doit avoir le droit de mettre son nez là dedans, de donner son avis, et de légiférer sur ces rémunérations démesurées et déconnectées de la réalité.

En quoi ces rémunérations sont-elles déconnectées de la réalité ? Qu'est-ce qui te fait penser, vu les volumes financiers en jeu, que les meilleurs ne sont pas capable de gratter 1 ‰ de plus que ceux un chouilla moins bon, à même de justifier leur rémunération ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tous ceux qui font dormir leur argent, c'est comme s'ils avaient travaillé bénévolement.

 

Par exemple sur un île, une tribu as uniquement 1M de coquillages disponibles. Tout est coté en coquillage. Si un type accumule 800k en échange du travail de toute sa vie, c'est donc qu'il ne les as pas dépensé alors qu'il aurait pu. Le reste de la tribu devra donc comptabiliser ses échanges avec les 200k restant, ce qui entrainera une déflation. À quel moment celui qui a thésaurisé 80% des coquillages rend il service à la tribu en les dépensant ? "ça fait tourner l'économie" lol.

 

En dépensant ses coquillages il va s'accaparer tout les biens et service, tout tournera autour de lui. Cela générera de l'inflation qui va appauvrir ceux qui possède les 20% restant. Certes ça arrangera bien le chef de la tribu, plus gros emprunteur de l'île.

On parlait de fraude fiscale, le million dont il est question dans mon post c'est un million d'impot non payé, donc ton exemple n'est pas pertinent. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ok, ce que j'ai dit est surtout une attaue contre le keynésianisme.

Perso je pense qu'on peut vraiment mieux faire contre l'évasion fiscale. V.Valmont, je voudrais bien savoir comment les mesures proposées par le FdG pourraient être contournées en 3" ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×
Unibet : Calendrier de l'Avent
Unibet : Calendrier de l'Avent