Jump to content
This Topic
Npyu_System

EPT Deauville 2015 by Pokerstars.fr - Main Event [Coverage]

Recommended Posts

Le vent du changement
 
gallery_53534_1565_106276.jpg
Un vent à décorner les bœufs souffle sur la petite ville normande
 
Dix ans après sa première édition en 2005, nous voilà à nouveau et comme chaque année au rendez-vous de l'étape Deauvillaise de l'European Poker Tour.
Vous le savez : depuis 2013 et mon premier EPT Deauville en votre compagnie, ce tournoi a une place spéciale dans mon agenda et j'attends toujours avec impatience le moment de vous retrouver pour vous faire vivre cet événement là.
Mais cette année, de persistantes rumeurs ne manqueront pas de planer au dessus de cette édition 2015.
 
En effet, sans le savoir vraiment officiellement, il se pourrait bien que nous vivions cette année le dernier EPT Deauville.
Connaissant l'engouement pour cette édition, pour "notre EPT préféré", je ne pouvais pas vraiment faire une introduction sans parler de ce petit doute que nous aurons tous demain lors de l'ouverture du main event.
Et aussi, il m'a semblé que couvrir sans le savoir le dernier EPT Deauville aurait été une étrange façon de rendre hommage à cet événement qui depuis 2005 a fait vibrer les followers du circuit professionnel, et plus particulièrement vous : le public français.
 
Alors sans en être sûr, je vous propose tout de même, au cas où, de faire de ce coverage mon humble coup de chapeau à ce peut-être futur cher disparu.
Et vous, spectateurs et joueurs, venez nombreux et brillez fort !
Venez donner à cette édition autre chose que le goût amer des adieux.
Venez faire en sorte que l'on ait d'autres raisons de se souvenir de cette édition 2015 !
 
Faites nous rêver et rendez-vous ici-même demain à midi pour le shuffle-up and deal !
 
gallery_53534_1565_34521.jpg
 
gallery_53534_1565_77976.jpg
 
gallery_53534_1565_143229.jpg
 
gallery_53534_1565_931.jpg
 
gallery_53534_1565_57839.jpg
 
gallery_53534_1565_37171.jpg
 
gallery_53534_1565_63526.jpg
 
 
 
Le p'tit son !
 
 
Est-ce la mer ? Est-ce le vent ?
L'envie d'un petit indie-rock sensible et réconfortant se fait sentir, comme un petit clin d’œil :
C'est avec les britanniques de Wild Beasts que je vais vous laisser patienter ce soir avant le début de ce coverage.
S'ils se sont illustrés en 2014 par la sortie d'un bel album Present Tense (et on leur pardonne la dégueulasse "Wanderlust" qui ouvre de son mauvais goût l'album qui par ailleurs est très réussi), c'est pour moi leur précédent opus Smother (2011) qui reste incontestablement le sommet de leur discographie.
 
Et c'est de ce dernier que l'aérienne "Reach A Bit Further" que je vous propose est issue.
Bonne écoute et à demain.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec toi à la plume, c'est déjà un EPT qui sera sûr de rester dans le marbre !

:up)

 

Et si en plus tu étais amené à prendre une photo de Jack Eight en vainqueur du FPS... Ce serait une belle manière de lancer cette édition pour le club poker !!!

 

:D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Let's get ready to shuffle !

 

gallery_53534_1565_189669.jpg

 

Nous y voilà ! Deauville s'est réveillée ce matin avec un ciel chargé et une mer agitée, collant parfaitement au délicieux cliché de la station balnéaire hors-saison.

Et alors que le FPS va jouer son dernier jour avec ses 22 joueurs restants, le Main Event de l'EPT va lancer son day 1A dans quelques instants.

Après le record d'affluence du FPS, on pourrait être tenté d'imaginer que le field de l'EPT pourrait enrayer la chute de fréquentation des précédentes éditions.

Nous aurons la réponse demain après la fin des enregistrements tardifs du second day 1.

Pour rappel, le Main Event avait réuni 671 joueurs l'an passé, 781 joueurs lors de l'étape 2013 et 889 en 2012.

 

Dans tous les cas, le shuffle-up devrait être annoncé d'une minute à l'autre, et je vais filer dans la grande salle faire mon premier tour !

 

 

gallery_53534_1565_42073.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un premier petit tour

 

gallery_53534_1565_203497.jpg

Eugene Katchalov

 

Quand j'ai pris la direction de la salle de presse après mon premier tour, 170 joueurs s'étaient installés aux tables de ce day 1A.

Je ne vais pas vous raconter d'histoires, ce field me parait petit par rapport aux impressions que les salles des day 1A des deux dernières éditions avaient laissées dans mon souvenir.

Mais les enregistrements tardifs sont encore loin d'être terminés et ne jugeons pas trop hâtivement.

D'autant que quelques visages bien connus figurent déjà aux tables.

 

Tour d'horizon.

 

gallery_53534_1565_57648.jpg

Dominik Nitsche

 

gallery_53534_1565_24634.jpg

Arnaud Mattern

 

gallery_53534_1565_199621.jpg

David Vamplew

 

gallery_53534_1565_181382.jpg

Quentin Lecomte

 

gallery_53534_1565_172398.jpg

Steven Moreau

 

gallery_53534_1565_151650.jpg

Aurélien Guiglini

 

gallery_53534_1565_154834.jpg

OlivierP

 

gallery_53534_1565_165740.jpg

Franck Kalfon

 

gallery_53534_1565_47788.jpg

Ronan Monfort

 

gallery_53534_1565_36206.jpg

Giuseppe Zarbo

 

gallery_53534_1565_14303.jpg

Dominique Franchi

 

gallery_53534_1565_65500.jpg

Tarym

 

gallery_53534_1565_119746.jpg

Thomas Sobolewski

 

gallery_53534_1565_28604.jpg

Christophe Ducrot

 

 

Les joueurs disputeront aujourd'hui 8 niveaux de 75 minutes avec leurs 30 000 jetons et lorsque je suis remonté, ils venaient d'entamer le second niveau : 75 / 150.

 

 

Pendant ce temps...

 

gallery_53534_1565_27225.jpg

Antoine "Jack Eight" Chuzeville

 

Et pendant ce temps, le FPS a été relancé pour sa dernière ligne droite et nous avons 3 membres du CP parmi le dernier carré.

Dont le sympathique Antoine "Jack Eight" Chuzeville qui reprenait avec 20 blinds.

Et je viens d'apprendre qu'il figure parmi les 16 joueurs restants que le tournament director vient de répartir sur deux tables avec le redraw à 16.

Il pointe à 1 600 000 sur les blinds 30k / 60k ante 10k.

 

Figurent également sur cette liste Sacha Israel et les CPistes Antoine Garat et Anthony Picault qui détiennent respectivement 3 millions, 2 millions et 750 000 jetons.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les jetons

 

gallery_53534_1565_50048.jpg

 

Pour ceux qui aiment compter les stacks, et pour ceux qui se posaient la question, voici les jetons en jeu sur cet EPT Main Event.

 

Vous reconnaîtrez les jetons Barrière utilisés notamment sur les BPT.

 

  • Jaunes : 25
  • Azurs : 100
  • Rouges : 500
  • Verts : 1 000
  • Gris : 5 000
Edited by Npyu_System

Share this post


Link to post
Share on other sites

La galerie, suite

 

gallery_53534_1565_198689.jpg

Roman Korenev

 

Avant de revenir sur la première main que je vais vous raconter sur ce Main Event, continuons notre tour des tables.

A commencer par Dominik Panka, qui vous le verrez est le protagoniste principal de la main en question qui suivra rapidement ce post.

 

gallery_53534_1565_97263.jpg

Dominik Panka

 

gallery_53534_1565_192602.jpg

Enrico Rudelitz

 

gallery_53534_1565_134860.jpg

Adrian Mateos Diaz

 

gallery_53534_1565_118077.jpg

Matthew Frankland

 

gallery_53534_1565_110910.jpg

Pierre Fehner

 

gallery_53534_1565_166699.jpg

Bruno Soutavong

 

gallery_53534_1565_235482.jpg

Jan Boubli

 

gallery_53534_1565_193639.jpg

Marcin Horecki

 

gallery_53534_1565_199680.jpg

Jonathan Little

 

gallery_53534_1565_38212.jpg

Frederik Jensen

Share this post


Link to post
Share on other sites

Panka Cards Adventure

 

gallery_53534_1565_214742.jpg

Dominik Panka

 

Comme promis, me revoilà rapidement avec la première hand history à vous mettre sous la dent sur cet EPT Deauville Main Event.

 

Je suis arrivé à la table de Dominik Panka alors que au bouton, il isolait à 1k plusieurs limp sur le début du niveau 100 / 200.

La grosse blind va payer et seule une joueuse en MP transformera son limp en call.

 

Le flop apparaîtra :Kh:6s:7s et le montant du Cbet à 1 300 n'effraiera personne puisque ce sont encore 3 joueurs que nous trouverons sur la turn :Ts.

Dominik suite aux check de ses deux adversaires ne se démonte pas et avance cette fois 6 500 jetons après un temps.

Et encore une fois, la mise sera payée deux fois.

 

La river proposera un :5c et suite à un long tank, le vainqueur du PCA 2014 va regrouper nonchalamment ses jetons et les avancer pour un all-in à 19 625 jetons.

La grosse blind va tank longuement mais engagera finalement ses 15k, ce qui provoquera un snap fold de la joueuse en MP.

 

Dominik Panka montrera alors la nuts avec :As:2s. Son adversaire qui avait muck ses cartes verra la croupière les retourner pour dévoiler son :Ks:Qs, suivant la règle du showdown en cas de all-in and call.

 

Lorsque j'ai quitté la salle, le field total indiqué au tableau était de 186 joueurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Welcome to the table

 

gallery_53534_1565_205893.jpg

Laurent Polito

 

Alors que je suis en train d'achever mon tour des tables de ce day 1A, je viens de trouver Laurent Polito, récemment installé à sa table, impliqué dans un coup contre son voisin de droite.

 

C'est ce dernier qui va ouvrir son bouton pour 525 sur 100 / 200.

Il sera payé par Laurent en petite blind et par la grosse blind.

Le flop affichera :Jd:Th:8s et les trois joueurs décideront d'aller voir la turn :3d sans rajouter de jetons.

 

Laurent prendra alors le lead en avançant 700.

Seul le relanceur initial s’acquittera de la somme et la river s'ouvrira en un :8c que le français va miser 1 225. Mais il verra son adversaire relancer à 4 200 après un temps.

 

Laurent va tank un moment avant de payer pour se voir montrer :8h:2h pour trips.

Il devra concéder le pot et va muck ses cartes rapidement.

 

 

Galerie

 

gallery_53534_1565_134801.jpg

Tarym en train de kiffer son nouveau seat draw

 

La table qui réunissait au début du day 1A Arnaud Mattern, Enrico Rudelitz et Frederik Jensen vient d'enrichir encore son croustillant seat draw puisque suite au départ d'Arnaud sont arrivés OlivierP, Tarym et Matthew Frankland.

 

gallery_53534_1565_199795.jpg

Nicolas Fraioli

 

gallery_53534_1565_72457.jpg

Dimitar Danchew

 

gallery_53534_1565_203868.jpg

Jonas Lauck

 

gallery_53534_1565_5704.jpg

Ian Simpson

 

 

J'ai également trouvé Sergei Baranov, mais il était en train de harceler une croupière devant un floor allemand.

Le joueur ukrainien voulait à tout prix obtenir des excuses de la croupière qui avait eu le malheur de lui affirmer que les appareils électroniques étaient interdits sur la table à tout moment, alors que ce n'est le cas que durant le déroulement d'une main.

Il insistera tant et sur un ton si agressif que ce sont les autres joueurs de la table eux-mêmes dont Dominik Panka et Franck Kalfon qui prendront la défense de la croupière lui conseillant de continuer à dealer.

La pauvre ayant beaucoup de peine à garder sa concentration sous les assauts du siège 9.

Le tout sous les yeux du floor qui quittera la table sans un mot, ni envers le Sergei Baranov, ni envers la croupière.

 

A défaut de recevoir d'amplement mérités tours de pénalité, le coco n'aura pas sa photo sur le CP.

Et je suis sûr qu'il va l'avoir mauvaise...

Edited by Npyu_System

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

J'ai également trouvé Sergei Baranov, mais il était en train de harceler une croupière devant un floor allemand.

Le joueur ukrainien voulait à tout prix obtenir des excuses de la croupière qui avait eu le malheur de lui affirmer que les appareils électroniques étaient interdits sur la table à tout moment, alors que ce n'est le cas que durant le déroulement d'une main.

Il insistera tant et sur un ton si agressif que ce sont les autres joueurs de la table eux-mêmes dont Dominik Panka et Franck Kalfon qui prendront la défense de la croupière lui conseillant de continuer à dealer.

La pauvre ayant beaucoup de peine à garder sa concentration sous les assauts du siège 9.

Le tout sous les yeux du floor qui quittera la table sans un mot, ni envers le Sergei Baranov, ni envers la croupière.

 

 

Pathétique...

 

Le floor est francais ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Des stars à la peine

 

gallery_53534_1565_29663.jpg

Quentin Lecomte

 

Rapidement tombé à 17k, Quentin Lecomte vient de voir son stack fondre un peu plus.

Je suis arrivé alors que, suite à une ouverture de 2balla au high-jack sur 150 / 300 ante 25, son voisin venait de mettre ses 9 225 jetons au milieu pour un 3bet shove.

 

Quentin suite à un tank assez court optera pour le call avec ses :9s:9h et ne parviendra pas à terminer devant les :Qd:Qh de son adversaire au terme d'un board :Kc:Jc:Qc:9d:8d.

 

Notre ami se retrouvera avec environ 5k devant lui suite à ce coup.

 

 

gallery_53534_1565_251556.jpg

Dominik Nitsche

 

Le jeune prodige allemand lui aussi rencontre quelques difficultés en ce début de tournoi. A l'instant, c'est contre Gilles Huet que je l'ai vu disputer le coup suivant :

 

L'allemand au high-jack ouvrira à 700.

Ce sera payé par le bouton, Gilles en petite blind et par la grosse blind.

 

Le flop 4-way s'ouvrira :Qh:Js:5c et le Cbet de Dominik obtiendra un fold du bouton et de la grosse blind mais Gilles quant à lui suivra pour trouver la turn :Jc.

L'allemand va 2barrel pour 4 200 jetons. Mais cette fois, son adversaire va tank longuement avant de raise pour 9 500.

Dominik va tank un moment à son tour et fera le call.

 

Enfin, la river :3d verra Gilles avancer 6 500 avec moins de 5k derrière.

Dominik Nitsche après s'être renseigné sur le stack de son opposant annoncera all-in et se fera payer dans l'instant par GIlles qui retourne :Qc:Jd.

 

Dominik montrera brièvement :Jh:5h et va muck avant de se séparer de 11 500 jetons, montant du tapis du français avant l'action river.

 

 

Galerie, c'est pas fini !

 

gallery_53534_1565_220243.jpg

Gilles Huet

 

gallery_53534_1565_53510.jpg

Giacomo Fundaro

 

gallery_53534_1565_6133.jpg

Anton Wigg

 

gallery_53534_1565_209487.jpg

Benjamin Pollak

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Menus larcins

 

gallery_53534_1565_72355.jpg

Marcin Horecki

 

Alors qu'il restait moins de 30 minutes à jouer sur le niveau 200 / 400 ante 50, c'est le Team pro Pokerstars Marcin Horecki que j'ai trouvé en train de jouer un coup contre son voisin.

 

C'est ce dernier qui va open son cut-off pour 900 et le polonais va flat au bouton et verra les deux blinds se séparer de leurs cartes.

Ils seront donc deux sur un flop :5d:6d:2c que le cut-off va Cbet à 1 300.

Marcin paye rapidement et permet l'apparition du :3d sur la turn.

 

Cette carte n'inspirera pas son adversaire qui va check. Le team pro Pokerstars va alors reprendre l'initiative en avançant 2 800 jetons. Ce sera rapidement payé par son voisin.

La river sera un :8s que Marcin va miser 7 200 jetons suite au nouveau check de son opposant.

 

Ce dernier, suite à un tank relativement long, va engager la somme pour se voir montrer :Kd:Jd.

Il n'aura pas mieux à montrer et rendra ses cartes face down, concédant le pot.

 

 

Galerie : moar pics please

 

gallery_53534_1565_18077.jpg

Clyde Tjauwn Foe

Share this post


Link to post
Share on other sites

Diner Break

 

gallery_53534_1565_151053.jpg

 

Les 145 joueurs restants viennent d'être envoyés en diner break pour 75 minutes.

Ce sont pour l'instant 199 entrées qui ont été prises sur ce main event et les joueurs reprendront avec un average de 41 172 jetons sur le niveau 250 / 500 ante 50.

 

A tout à l'heure !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×