Jump to content
This Topic
Sign in to follow this  
la plume

Etat 1- Laplume 0

Recommended Posts

Ouai enfin le smic et le chômage, sauf erreur, sa n'existe pas dans le poker.

Les professions dont je parle, comme tous les indépendants, n'ont pas droit au chômage non plus. Et les "fixes" des agents immobiliers sont très souvent des avances sur commissions.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Obv non... Tu ne peux déduire tes pertes d'une année sur l'autre que si tu es pro. Et si tu perds, tu es pas pro, tu es amateur, puisque l'interprétation du fisc est que pour être pro il faut avant tout être gagnant (et répondre á certains autres critères). 

Si tu gères ton activité poker au sein d'une entreprise en te considérant comme pro, une SARL par exemple, et que tu fais des pertes, tu pourras reporter le déficit à l'année suivante ? ou je me trompe ? 

 

Si c'est une activité où tu ne peux reporter les pertes, comment se passe la situation où tu es pro avec un gain de 80 K€ la première année que tu déclares dans les règles de l'art, en perte l'année suivante admettons à -10 K€ (tu déclares rien) et en gain la troisième année (tu déclares) ? ça me paraît assez inéquitable pour le coup.

 

Sachant que l'imposition si elle est connue à l'avance (je ne parle donc pas des cas d'imposition rétroactif totalement aberrants), doit pouvoir être anticipée et appréhendée par l'entrepreneur. Si une activité, après impôt, n'est pas jugée rentable en France, il faut effectivement envisager de partir ... mais tellement de business fonctionnent comme cela ! 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens de lire le billet, intéressant, ça doit rester une fierté d'avoir pu vivre du poker, dans tous les cas pour une raison ou une autre je suppose qu'il faut bien arrêter, donc si là famille (nombreuse en plus, félicitations!) derrière, perspective d'avenir peu excitante... Bravo donc pour ce que tu as pu faire et bon retour à ton ancien métier (depuis que je regarde "orange is the new black" j'ai envie de travailler dans une prison!)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voila cela pourra peut etre intéresser certain qui voudrait ce lancer dans le monde du poker professionnel déclaré en france.

J ai essayé j ai été vaincu dommage :(

 

http://www.kill-tilt.fr/le-blog-de-laplume74/2015/01/06/jet-de-leponge/

En même tps, pas besoin de se lancer de manière officielle pr analyser les chiffres d'un point de vue purement comptable pour comprendre qu'on va se faire raser, dès le début il n'y avait que 2 solutions, la valise ou l'arrêt, donc rien de surprenant dans ton histoire, dommage pr toi que tu t'en ai aperçu trop tard.

 

 

edit

j'hallucine quand même du nombre de posts qui considèrent "normal" une fiscalité à 50%+ sur des revenus issu de son travail : c'est juste INADMISSIBLE alo, c'est quoi cette mentalité d'accepter l'inacceptable, peu importe la profession, qq'un qui travaille devrait pouvoir garder au moins 1€ sur 2 qu'il gagne, c'est quand même le bon sens... surtout que là on parle d'un type qui gagne 2 ou 3k/month, pas d'un joueur de foot a 1M/mois, bref.

 

Ceux qui cherchent à assimiler le poker à une activité d'indépendant comme les autres se trompent, pour la simple raison que ne serait ce qu'en 2020, ça m'étonnerais qu'il reste des masses de pro dans le monde par rapport à maintenant alors que plombiers, ou des agents immobilier, pas de pb, il y en aura encore en 2050.

Conclusion, imposé à 50%+ c'est déjà nimp, mais alors imposer à 50% une activité qui sera éphémère dans le tps, c'est encore plus stupide.

Edited by Argento

Share this post


Link to post
Share on other sites

Deux erreurs classiques que je vois beaucoup repeter encore et encore:

 

Pareil, je ne vois pas trop la problématique, hormis une situation perso et émotionnelle difficile engendrée par un job très spécial. Tu es taxé sur tes revenus comme tous salariés.

Témoignage très intéressant sur un job très envié, en fait très peu enviable. GL

Meme pour un salairie du prive les taux sont de cette ordre de grandeur.

Une entreprise qui depense 100k pour un salarie, 42 vont on en charges patronales, 13 en charges salariales et 15 en import sur le revenu. Il reste 30%.

 

Le joueur de poker professionel n'est pas un employe. Il est independant. Ce n'est pas une difference triviale, les implications sont majeures.

 

Un employe negocie son salaire et il existe meme des organisations, les syndicats, qui contribuent a cette negociation. Et comme dans toutes negociations de ce type, la fiscalite rentre en ligne de compte. En gros, un employe est paye un salaire et jouit de conditions de travail qui, dans la plupart des cas, lui permet de vivre une vie normale. Sauf exception, c'est ni plus ni moins. En d'autres termes, ce salaire est cale sur les conditions de vie generale de la population.

 

D'autre part, l'employe beneficie de droits particuliers et son salaire est sujet a une reglementation stricte. Il a la guarantie d'un salaire minimum et regulier par example, il peut facilement obtenir gain de cause lorsqu'il n'est pas paye, il a un contrat avec un employeur etc...

 

La situation est totalement different pour un independant, et en consequense, son regime fiscal n'est pas le meme.

 

Les charges patronales sont dues, par l'entreprise, pas par le salarie, lorsque quelqu'un est employe. Un independant n'est pas employe, donc tu compares des choses qui ne sont pas comparables. D'autres part, ces charges sociales patronales sont des cotisations. Il y a donc une contrepartie quelque part. Si l'on ne cotise pas, ce n'est pas que l'on ne paie pas un impot, c'est simplement qu'on ne cotise pas a une caisse qui gere un acquis social particulier.

 

Je trouve cette taxation malheureusement "logique" étant donné qu'elle serait similaire pour toute autre personne montant son entreprise et c'est réaliste par rapport au coût d'un salarié pour une entreprise.

Je parle de mon cas perso, mais les taxes diverses me prennaient easy 50% hors TVA ; à cela tu rajoutais les charges de fonctionnement du cabinet et j'étais a 70% minimum. La problématique etait identique chaque mois. Je devais (avec mon associé) rentrer un CA suffisamment important pour payer le personnel (1 secretaire, 2 collaborateurs), me payer moi et mon associé. Une fois que cela était possible, il fallait payer les charges persos (pret, services divers) et l'impôt sur le revenu, la taxe foncière et la taxe d'habitation.

Sur 100 que je gagnais, il me restais 30 avant impôt et charges persos. Et donc le stress mensuel qui allait avec.

La situation de La Plume existe bien ailleurs. Ce qui n'est en revanche pas normal, c'est la taxation au niveau du Rake qui part a l'Etat.

Le choix de La Plume est compréhensible, car il prend en compte des éléments que j'ai moi meme utilisé pour mettre fin à une situation pénible et usante.

gl pour la suite

On ne peut pas prendre en compte les taxes indirectes, une boîte de transport ne considérera jamais les 70% de taxes sur les carburants, un bar idem pour les taxes sur l'alcool, faut arrêter de dire que le rake (dont tu surestimes la part de l'Etat qui est de 2% alors que le rake total est plus proche de 6%) est nauséabond pour les joueurs pros, t'enlèves le rake bah t'as plus de poker.

quand tu dit :

"

Bilan comptable approximatif:

- Revenu avant impôt: 150k

- Impôt indirect: 50k

- Impôt direct: 50k

- Revenu net: 50k

- Taux d'imposition: 66.7%"

 

en version artisanale ou commerciale ca donne:

CA 150K

charges 50k

RSi 50K

benef net 50K

 

ce qui correspond a une réalité plutot courante.

 

si on imagine un entrepreneur en micro entreprise en service, avec 12k de charge annuelle (1k par mois d'assurance essence etc) sur  ses 32k de CA max il a donc 20k de benef, il va payer 8k de RSI, il lui restera 12k soit 37% du CA c'est une chose assez coherente.

 

Il y a une tres grosse erreur d'appreciation lorsque vous etablissez une comparaison entre le joueur pro et la plupart des independants ou aux entreprises en generale.

 

Tout d'abord, lorsque vous parlez de charges, vous parlez principalement de couts, pas de taxe. Donc il n'y a pas equivalence avec la partie etatique de la rake, peut etre avec la partie PokerStars que l'on peut considerer comme un prestation de service.

 

D'autre part, l'analogie de la taxe sur les carburants n'est pas vraiment convainquante. La partie taxes des carburants (ou alcohol) represente presque tout le temps une proportion des profits moindre que la taxe etatique que paient les grinders. Aussi, les carburants sont taxes car ils sont particulierement nocifs. Ce n'est pas le cas du poker. Cette taxe sur les carburants est donc necessaire d'un point de vue societal (j'invite ceux qui ne sont pas d'accord a approfondir leurs connaissances des problematiques energie climat) alors que pour le poker, elle est arbitraire (ce qui, soit dit en passant, ne signifie pas qu'elle soit injuste pour autant).

 

Mais plus fondamentalement, la grande difference vient du fait qu'un joueur de poker n'est pas maitre d'un element crucial de la vie d'une entreprise: La valorisation du prix ou de la tarification (ce qu'on appelle le pricing en anglais) et la capacite d'agir sur ce levier. Lorsque les couts d'une entreprise augmentent, celle-ci a la possibililite d'intervenir sur les prix, par simple decision de sa part. Ce n'est pas le cas du joueur pro. Sa winrate ou son ROI est ce qu'il est et il ne peut pas decider de l'augmenter directement. A l'inverse, un artisan peut, a tout moment, decider d'elever son prix.

 

Je ne dis pas que la decision d'augmenter ses prix n'a pas de consequence ou qu'il sagit d'une solution miracle a tous problemes de couts que pourrait rencontrer une entreprise, mais qu'au moins, ce mecanisme d'ajustement existe.

 

Cela fait du joueur pro, un independant aux caracteristiques bien particulieres par rapport a l'entreprise classique. Une activite bien plus proche de celle d'un sportif qu'a celle d'un artisan.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

j'hallucine quand même du nombre de posts qui considèrent "normal" une fiscalité à 50%+ sur des revenus issu de son travail : c'est juste INADMISSIBLE alo, c'est quoi cette mentalité d'accepter l'inacceptable, peu importe la profession, qq'un qui travaille devrait pouvoir garder au moins 1€ sur 2 qu'il gagne, c'est quand même le bon sens... surtout que là on parle d'un type qui gagne 2 ou 3k/month, pas d'un joueur de foot a 1M/mois, bref.

 

 

 

Pour l'imposition (en général et peu importe en soit le %), si après je ne paye pas l'école de mes enfants(ni leur mise au monde), mes soins pour le cancer, et de manière générale que ces servies soient open pour tout le monde, bon c'est compréhensible d'en payer une partie. En gros c'est un chois de société, je suis plutôt en phase avec, après c'est sûr que ça peut décourager certaines initiatives, mais je me méfie des "mécontents", souvent ceux qui l'ouvrent le plus ne sont pas les plus à plaindre (exemple els agriculteurs pauvres victimes du système...).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour l'imposition (en général et peu importe en soit le %), si après je ne paye pas l'école de mes enfants(ni leur mise au monde), mes soins pour le cancer, et de manière générale que ces servies soient open pour tout le monde, bon c'est compréhensible d'en payer une partie. En gros c'est un chois de société, je suis plutôt en phase avec, après c'est sûr que ça peut décourager certaines initiatives, mais je me méfie des "mécontents", souvent ceux qui l'ouvrent le plus ne sont pas les plus à plaindre (exemple els agriculteurs pauvres victimes du système...).

La grande théorie qui ressort à chaque fois comme quoi la France serait le seul pays au monde avec des routes, des hôpitaux et même des écoles, faut arrêter de délirer 30s hein...

 

C'est incroyable comment le système formate les gens pr accepter l'impôt ultra élevé, c'est quand même bien des fois de voir comment ça ce passe ailleurs pour voir ce qui déconne chez nous, mais plz arrêtez ce discours.

 

D'ailleurs, il y a 40 ans il y avait pas 50%+ d'impôt sur les indépendants et le système fonctionnait bien mieux, donc il n'y a pas de corrélation entre l'impôt ultra élevé et des services rendus par la société. On a jamais payé autant d'impôt que maintenant toute profession confondu et les services public n'ont jamais été autant à chi**.

Edited by Argento

Share this post


Link to post
Share on other sites

La grande théorie qui ressort à chaque fois comme quoi la France serait le seul pays au monde avec des routes, des hôpitaux et même des écoles, faut arrêter de délirer 30s hein...

 

C'est incroyable comment le système formate les gens pr accepter l'impôt ultra élevé, c'est quand même bien des fois de voir comment ça ce passe ailleurs pour voir ce qui déconne chez nous, mais plz arrêtez ce discours.

 

D'ailleurs, il y a 40 ans il y avait pas 50%+ d'impôt sur les indépendants et le système fonctionnait bien mieux, donc il n'y a pas de corrélation entre l'impôt ultra élevé et des services rendus par la société. On a jamais payé autant d'impôt que maintenant toute profession confondu et les services public n'ont jamais été autant à chi**.

J'ai vécu 1 an en Ecosse. Un fois j'ai accompagné un ami qui s'était cassé le radius et le cubitus après une chute en luge épique. On prend un taxis et on va à l’hôpital. La bas, on attend 3/4 heures. Un médecin arrive, constate l'inflammation du bras et nous dit qu'il y a pas d’hématome donc pas d'hémorragie. Il ne s'agit donc pas d'une priorité. Sur ceux, il strappe mon pote, nous file du paracétamol, et nous explique de revenir demain car il n'y pas le personnel pour procéder à la prise en charge d'une fracture bénigne (radio + opération).

Mon pote a passé la nuit à se tordre de douleur et est retourné à l’hôpital le lendemain.....    

Un truc comme ça n'arriverait jamais en France. Même si on te fait attendre 8 heures, on te renvoie pas chez toi avec un bras cassé.  

EDIT: sorry pour ce post HS par rapport au sujet initial. 

Edited by Coolbreeze

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai vécu 1 an en Ecosse. Un fois j'ai accompagné un ami qui s'était cassé le radius et le cubitus après une chute en luge épique. On prend un taxis et on va à l’hôpital. La bas, on attend 3/4 heures. Un médecin arrive, constate l'inflammation du bras et nous dit qu'il y a pas d’hématome donc pas d'hémorragie. Il ne s'agit donc pas d'une priorité. Sur ceux, il strappe mon pote, nous file du paracétamol, et nous explique de revenir demain car il n'y pas le personnel pour procéder à la prise en charge d'une fracture bénigne (radio + opération).

Mon pote a passé la nuit à se tordre de douleur et est retourné à l’hôpital le lendemain.....    

Un truc comme ça n'arriverait jamais en France. Même si on te fait attendre 8 heures, on te renvoie pas chez toi avec un bras cassé.  

Je peux te garantir qu'en France ça arrive sans pb... les urgences sont débordés aussi chez nous, c'est pas pr rien qu'il lâche des grèves à tout va, à juste titre du coup.

En ce qui concerne les dysfonctionnements, on voit plus facilement la paille dans l'oeil du voisin que la poutre dans le sien.

 

ps : je vis en Ecosse depuis 1 an et demie, et tout ce que je peux dire c'est qu'aller au médecin c'est gratuit, sinon j'ai jamais eu à aller à l'hôpital.

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Argento : pourquoi dis-tu que l'impôt est 50%+ ? Personne n'est autant imposé sur ses revenus

@Plunder : Ton raisonnement fait un peu auto conviction que le poker est forcément différent parce que ça t'arrange. Obv ce n'est pas exactement comparable au salarié, à la taxe sur l'esence. MAis dire que c'est abs pas comparable, tu ne le fais que parce que ca t'arange je trouve.

 

Bon sinon, on va tomber dans la philo sur l'état de la France parce que chacun connaît quelqu'un à qui il est arrivé un jour ... On est po bien là ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui c'est un peu gros de dire que parce qu'on on trouve le système plutôt pas dégeu (je ne dis qu'il est parfait, pas perfectible etc) qu'on ne connaît pas ailleurs, je connais très bien l'Espagne, j'y ai vécu par ailleurs, et c'est peut-être à ce moment là que j'ai eu le plus de pensée positive envers "notre" fonctionnement. Bref oui on ne va pas rentrer dans de grands débats de l'espace ou chacun campera dans ses positions ou aura x exemples.

 

Pour revenir au sujet:

- encore bravo pour ton parcours

- n'oublies pas que tu as une famille si tu reprends ton travail à la prison

Mendez5.gif

- je suppose que tu vas continuer un petit peu à jouer et gagner de l'argent non imposable! ça pourrait faire plus de plaisirs et des revenus quasi identiques!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Désolé, mais il y a un grand nombre de professions qui courent exactement les mêmes risques que les joueurs de poker. Par exemple, les agents immobiliers ou les courtiers en crédit qui peuvent se retrouver avec des chutes de revenus vertigineuses en cas de crise. Au niveau fiscal, rien n'est prévu pour les soutenir quand ça arrive.

En effet. La différence supplémentaire est que toutes les professions ont des voies de reconversions relativement jalonnées et accessibles, parfois au prix d'efforts importants mais en gros l'expérience acquise dans 99.9% des professions est capitalisable et valorisable dans une autre.

Pour le cas du joueur de poker, non seulement ce qu'on fait ne développe pas grand chose comme compétences (soyons réalistes) mais cela a en plus une valeur sociale négative.

Le risque se situe donc en plus à ce niveau là. C'est tout un ensemble de choses qui font qu'il est à mon avis débile de vouloir imposer les joueurs pros de la même manière que les professions libérales.

Un truc comme ça n'arriverait jamais en France. Même si on te fait attendre 8 heures, on te renvoie pas chez toi avec un bras cassé.

Mwaaaa, attendre 8h aux urgences ou passer la nuit chez moi ... Bonnet blanc blanc bonnet =)

Après comme dit plus haut, il y a moyen de déduire tout un tas de truc qui peuvent servir ... :

- Mutuelle

- Assurance I.T.T (lol pour le poker)

- Téléphone et Factures

- Facture internet

- Loi Madelin (pour la retraite par exemple)

- P.E.E (qui pour moi reste le top en matière de defisc) 

 

Et puis des trucs un peu plus risqué mais qui permettent de déduire un max :

 - Achat d'un appart en loi pinel

C'est exact, et assez symptomatique d'un gros problème de l'entrepreneuriat en France : quelle que soit la branche de métier dans laquelle tu te lances ceux qui vont s'en sortir ne sont pas forcément les meilleurs dans leur branche mais en général simplement les meilleurs gestionnaires et optimiseurs fiscaux. J'y vois d'ailleurs également un écho en politique.

Si tu n'as pas la chance d'avoir un très, très bon comptable tu vas rater des tonnes de trucs, tu déclareras des choses de bonne foi alors que 80% de ton corps de métier ne les déclare pas, tu oublieras de déduire ou tu sous-déduiras des tas de trucs, et surtout tu oublieras de rechercher des niches fiscalesqui pourtant peuvent régulièrement faire baisser tes charges et des impôts de moitié. En gros à compétence égale et à CA égal, deux professionnels peuvent être facilement imposés au simple ou au triple suivant leur compétence de gestionnaire (et de sioux).

Le problème c'est que celui qui ne sera pas bon gestionnaire ou celui qui sera foncièrement honnête se retrouvant avec un revenu plus faible dans sa poche aura une chute de motivation et davantage de difficulté à se motiver à pérenniser son activité.

C'est probablement ce qui arrive à de très nombreux joueurs de poker, a fortiori parce que la nécessité de cette compétence de gestionnaire nous est échue de manière extrêmement subite. Aucun d'entre nous n'y était préparé, et on a probablement un peu tous fait n'importe quoi. Résultat on s'est fait saigner alors que des mecs plus informés auraient mieux géré le biz, et on s'arrête par défaut de motivation.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je peux te garantir qu'en France ça arrive sans pb... les urgences sont débordés aussi chez nous, c'est pas pr rien qu'il lâche des grèves à tout va, à juste titre du coup.

En ce qui concerne les dysfonctionnements, on voit plus facilement la paille dans l'oeil du voisin que la poutre dans le sien.

 

ps : je vis en Ecosse depuis 1 an et demie, et tout ce que je peux dire c'est qu'aller au médecin c'est gratuit, sinon j'ai jamais eu à aller à l'hôpital.

Oui le médecin est gratuit en Ecosse en effet. Ca s'est passé à Edimbourg, on était des étudiants d'Heriot Watt. J'ai conscience que mon anecdote n'est pas représentative de l'état général des services publiques d'un pays et n'apporte pas grand chose mais sur le coup, c'était assez choquant de se voir virer des urgences.   

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout le monde parle impôt pr dire impôt+cotis... ça coule de source non ? Ou tu n'as pas lu le billet de la plume ?

Bah si je l'ai lu (ca m'arrive de temps en temps ;)) , il parle de 35K sur 75, qu'il décompose en taxes et impôts. Tu parles d'imposition 50% +, je vois pas ce que tu inclues pour arriver là, déjà que la partie "taxe" que laplume met n'est pas explicitée. Et beaucoup de joueurs incluent le prélèvement, le rake aux tables là-dedans. De manière erronée.

 

En même temps je comprends la vision corporatiste. 

 

@ Artplay : Etre le meilleur c'et aussi savoir s'entourer déléguer de gens qui ont les compétences que l'on n'a pas. Surtout pour un entrepreneur. Etre le meilleur aux cartes ne fait justement pas d'un mec le meilleur joueur au global. Beaucoup des bons joueurs sont broke ou semi parce que pro de poker, ya surement plus de gestion de soi, logistique, que tenir les cartes.

 

Mais je cherche pas à casser laplume ou les pros, au contraire. Mais je touve quil y a mass amalgame, propre à ce type de discussion, un peu "de comptoir" (no bash la dedans)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour les joueurs,

 

je n'ai lu que la 1ère page et je me permet de répondre au sujet des impôts et taxes.

 

En comparaison avec un salarié, du salaire brut, qui est la valeur de votre travail, vers le salaire net qui est le revenu encaissé par le salarié, de 20 à 30 % partent à l'Etat, ce sont les cotisations sociales part salariale, par analogie ont pourrais les comparer au rake de la room incluant les taxes pour l'ARJEL.

Pour un salaire net de 75 000 € un salarié célibataire serait imposé à 22%.

Donc pour faire court : ça fait 42% à 52% de taxes versées à l'Etat, et ce que les salariés ne ressentent pas ce sont les 40% de cotisations sociales versées par leur patron, donc l'état encaisse 82% à 92% du fruit de votre travail.

 

En comparaison avec un chef d'entreprise (dirigeant de SARL), Le bénéfice de sa société est taxé à hauteur de 33% (15% sur les 38120 premiers euros) ensuite le RSI (régime social) prélève 40% et enfin il subit l'impot sur le revenu de 22% (si 75 000 € de bénéfice après I.S.) donc pour faire court : 95% de taxes encaissées par l'Etat.

 

Pour un libéral, ce sera la même chose.

 

Le meilleur statut fiscal en France est celui d'actionnaire non opérationnel (c'est à dire qui ne participe pas à l'activité économique : un grand capitaliste quoi!) : pour 75000 euros de dividendes ancaissés 11% d'imposition et c'est tout.

 

J'ai du mal à comprendre les 35 000 € d'IRPP pour 75 000 € de gain ? alors que Laplume dit avoit une femme et 4 enfants ? Dans ces conditions le taux d'imposition sur le revenu n'aurait représenté que 4% pour 2 701 € d'impôt à payer (si la femme ne gagne pas d'argent). et moins de 1% soit 725 € si considéré comme dividendes.

 

Laplume est il sur qu'il ne sagit pas d'un rattrapage des 3 années antérieures majoré de 40% (80% en cas de mauvaise foi) ?

Il faudrait qu'il consulte un expert comptable et/ou un avocat fiscaliste, quelque chose m'échappe.

 

Sinon en règle général, je pense, mais je n'ai pas fait de recherches, que les revenus des joueurs de poker devrait subir la même imposition que celle des RCM (revenus de capitaux mobiliers) celle des dividendes en quelque sorte.

Puisqu'il s'agit selon moi d'argent investit avec de gros risques de pertes, tout comme des actions (ou des junkfunds) les revenus représentant des revenus de ses investissement.

Seul un avocat fiscaliste pourrait répondre, ou un expert-comptable sérieux. Moi j'ai la flemme de chercher puisque pas concerné par le poker pro.

 

@+ les joueurs

Share this post


Link to post
Share on other sites

@ Artplay : Etre le meilleur c'et aussi savoir s'entourer déléguer de gens qui ont les compétences que l'on n'a pas. Surtout pour un entrepreneur.

On est d'accord que c'est le cas. Mais ça ne devrait pas l'être, ou en tout cas pas dans les proportions actuelles. Un patron de café qui réussit ça devrait être un patron de café qui a le sens du service et fait de la bonne bouffe. A l'heure actuelle pourtant un patron de café qui réussit c'est souvent un gars qui va tirer son épingle du jeu parce qu'il parvient à passer un peu plus au black que les autres ou parce qu'il est tombé par chance sur un excellent comptable ou qu'il a reçu une formation de gestion.

Idéalement le système serait moins complexe chaque profession pourrait davantage se concentrer sur son métier et l'effectuer avec davantage d'efficience, plutôt que de dilapider son temps ou son argent en gestion. Et ceci sans même parler d'allègement global des charges : pour un taux de prélèvement moyen de 25% tu vas avoir des mecs qui à CA égal vont payer 50% parce qu'ils gèrent comme des burnes, d'autres qui vont payer 5% parce qu'ils le font au contraire très bien, mais forcément au détriment de l'efficacité de leur métier. Dans un système idéal, clair et connu du contribuable tu prélèverais toujours 25% en moyenne, mais avec un écart-type beaucoup plus faible.

Maintenant c'est un voeu pieu car le système a une inertie folle. Mais si on commençait par arrêter d'augmenter le prélèvement moyen tout en créant des niches de déductibilité débiles qui ne bénéficieront qu'à ceux qui ont les connaissances ou les moyens d'en profiter, ce serait un bon début.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Bah si je l'ai lu (ca m'arrive de temps en temps ;)) , il parle de 35K sur 75, qu'il décompose en taxes et impôts. Tu parles d'imposition 50% +, je vois pas ce que tu inclues pour arriver là, déjà que la partie "taxe" que laplume met n'est pas explicitée. Et beaucoup de joueurs incluent le prélèvement, le rake aux tables là-dedans. De manière erronée.

 

En même temps je comprends la vision corporatiste. 

Euh comme à chaque fois que je te vois parler régulation poker, t'es un peu à côté, donc pour le cas présent, en l'occurrence, la plume a pas mal gagné, mais pas si énorme que ça non plus, et du coup il est dans les tranche encore pas trop élevé de l'IR, mais si tu prend un mec qui gagne entre 100 et 150k, il sera dans des tranches bien plus élevé qui vont faire monter son % d'IR et du coup tu dépasses les 50% sachant que là il est d'après ces chiffres à du 46.66%.

 

Perso à sa place je ne me serais jamais lancé pro déclaré si une fois tout payé j'ai 3k5/mois. C'est peut être envisagé je pense à partir de 5k/mois, je dis ça à la louche, c'est surtout pr ne pas prendre trop de variance.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En effet. La différence supplémentaire est que toutes les professions ont des voies de reconversions relativement jalonnées et accessibles, parfois au prix d'efforts importants mais en gros l'expérience acquise dans 99.9% des professions est capitalisable et valorisable dans une autre.

Pour le cas du joueur de poker, non seulement ce qu'on fait ne développe pas grand chose comme compétences (soyons réalistes) mais cela a en plus une valeur sociale négative.

Le risque se situe donc en plus à ce niveau là. C'est tout un ensemble de choses qui font qu'il est à mon avis débile de vouloir imposer les joueurs pros de la même manière que les professions libérales.

Mwaaaa, attendre 8h aux urgences ou passer la nuit chez moi ... Bonnet blanc blanc bonnet =)

C'est exact, et assez symptomatique d'un gros problème de l'entrepreneuriat en France : quelle que soit la branche de métier dans laquelle tu te lances ceux qui vont s'en sortir ne sont pas forcément les meilleurs dans leur branche mais en général simplement les meilleurs gestionnaires et optimiseurs fiscaux. J'y vois d'ailleurs également un écho en politique.

Si tu n'as pas la chance d'avoir un très, très bon comptable tu vas rater des tonnes de trucs, tu déclareras des choses de bonne foi alors que 80% de ton corps de métier ne les déclare pas, tu oublieras de déduire ou tu sous-déduiras des tas de trucs, et surtout tu oublieras de rechercher des niches fiscalesqui pourtant peuvent régulièrement faire baisser tes charges et des impôts de moitié. En gros à compétence égale et à CA égal, deux professionnels peuvent être facilement imposés au simple ou au triple suivant leur compétence de gestionnaire (et de sioux).

Le problème c'est que celui qui ne sera pas bon gestionnaire ou celui qui sera foncièrement honnête se retrouvant avec un revenu plus faible dans sa poche aura une chute de motivation et davantage de difficulté à se motiver à pérenniser son activité.

C'est probablement ce qui arrive à de très nombreux joueurs de poker, a fortiori parce que la nécessité de cette compétence de gestionnaire nous est échue de manière extrêmement subite. Aucun d'entre nous n'y était préparé, et on a probablement un peu tous fait n'importe quoi. Résultat on s'est fait saigner alors que des mecs plus informés auraient mieux géré le biz, et on s'arrête par défaut de motivation.

THIS !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Euh comme à chaque fois que je te vois parler régulation poker, t'es un peu à côté, donc pour le cas présent, en l'occurrence, la plume a pas mal gagné, mais pas si énorme que ça non plus, et du coup il est dans les tranche encore pas trop élevé de l'IR, mais si tu prend un mec qui gagne entre 100 et 150k, il sera dans des tranches bien plus élevé qui vont faire monter son % d'IR et du coup tu dépasses les 50% sachant que là il est d'après ces chiffres à du 46.66%.

 

Perso à sa place je ne me serais jamais lancé pro déclaré si une fois tout payé j'ai 3k5/mois. C'est peut être envisagé je pense à partir de 5k/mois, je dis ça à la louche, c'est surtout pr ne pas prendre trop de variance.

Je trouve au contraire que tu considères à côté de la plaque ceux qui ne pensent pas comme toi.Je t'ai fait la remarque parce que je pense que beaucoup depuis le début du thread (sans compter ceux qui ne sont que lecteurs) pourraient interpréter ton propos comme rake inclus.

 

J'aimerais en effet comprendre comment un mec qui fait 75K de revenus sur une année, 1 femme et 4 enfants peut faire 35K d'impôts. Je pense qu'il inclue d'autres choses dans ce chiffre. Dans ce cas le terme d'imposition porte à confusion. A moins que sa femme fasse en effet 200K de son côté.

 

Enfin si tu prends un cadre qui fait 150K/200K, tu crois qu'il est imposé à 25K ? Que les taux de 50% sont réservés à la caste qui joue des cartes ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je sais très bien que la part étatique du rake est un impôt direct sur la room et non un impôt sur le joueur, et c'est ce que je propose de réinterpréter.

 

Imaginons pour faire simple un gros grinder qui gagne 100k sur une année et qui rake 100k. Grosso-modo 50% de ce rake va á l'Etat. Le chiffre d'affaires réel de ce grinder avant impots est 100k de gains + 50k partis en rake étatique. Quand ce joueur arrive a payer ses impôts, le montant IR + charges l’amène a reverser environ 50% de ses gains, donc il paie 50k supplémentaires.

 

Bilan comptable approximatif:

- Revenu avant impôt: 150k

- Impôt indirect: 50k

- Impôt direct: 50k

- Revenu net: 50k

- Taux d'imposition: 66.7%

 

D’où ma question: est-ce normal de payer 66.7% d’impôts dans ce cas, et y-a-t'il des professions indépendantes qui sont imposées comparablement? Si oui, et bien... a chacun de décider ce qu'il veut faire mais j'ai du mal á comprendre l'attrait de la profession de joueur pro de poker en France dans ces conditions. 

Désolé, mais je ne comprends pas votre "réinterprétation". Commençons donc par définir la base : nous parlons de taxes, de cotisations et d'impôts assis sur le CA du joueur de poker (ses gains de l'année). Maintenant, comment définissons-nous ce CA ? 

 

Quand je gagne un pot au cash, la room me reverse le montant de ce pot diminué du rake. Par exemple, pour un pot de 100 euros, ce sont 92 euros qui me reviennent. Et c'est sur la base de ces 92 euros que seront calculés mes taxes, mes cotisations et mes impôts. Pour vous, mon revenu est en réalité de 96 euros, parce que j'ai payé 4 euros à l'Etat. Si on accepte votre thèse, mes taxes, mes cotisations et mes impôts seront calculés sur la base de 96 euros. Donc je re-paierai de l'impôt sur l'impôt, soit sur de l'argent que je n'ai jamais touché. Où est le gain ? 

 

Là où vous vous trompez, je pense - sans la moindre chance de faire accepter votre théorie par l'administration fiscale - c'est que vous voudriez, si je suis votre raisonnement, déduire ces 

Share this post


Link to post
Share on other sites

SUITE après bizarrerie de la machine :D

 

... déduire ces 4 euros des 92, afin que mes taxes, cotisations et impôts soient calculés sur la base de 88 euros. Ne voyez-vous pas où ça coince ? Ce que vous appelez la "part étatique de l'Etat" apparaît en moins sans jamais être apparue en plus. Ou si on veut, apparaît deux fois en moins - à l'intérieur des 8 euros retirés du gain "brut" de 100, puis dans les 4 retirés du gain "net" de 92. 

 

Bien entendu, ça ne peut pas marcher ainsi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je trouve au contraire que tu considères à côté de la plaque ceux qui ne pensent pas comme toi.Je t'ai fait la remarque parce que je pense que beaucoup depuis le début du thread (sans compter ceux qui ne sont que lecteurs) pourraient interpréter ton propos comme rake inclus.

 

J'aimerais en effet comprendre comment un mec qui fait 75K de revenus sur une année, 1 femme et 4 enfants peut faire 35K d'impôts. Je pense qu'il inclue d'autres choses dans ce chiffre. Dans ce cas le terme d'imposition porte à confusion. A moins que sa femme fasse en effet 200K de son côté.

 

Enfin si tu prends un cadre qui fait 150K/200K, tu crois qu'il est imposé à 25K ? Que les taux de 50% sont réservés à la caste qui joue des cartes ?

La discussion c'est vachement l'imposition des cadres en effet, comme d'hab sur ce sujet t'es tjr en train de dévier sur tes lubies, donc bon on va en rester là....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×
PokerStars : Galactic Series
PokerStars : Galactic Series