Jump to content
This Topic
ArtPlay

Continuation bet : l'illusion de l'initiative

Recommended Posts

News

C'est l'heure de faire travailler vos méninges ! Dans un long article, ArtPlay vous propose de battre en brèche certaines idées reçues en matière de continuation bet. Eh non, il n'existe peut-être pas une justification objective pour miser aussi souvent que vous le faites.

[...] Lire la suite…




"Et donc tu préconises un continuation check suivi d'un blocking call ?"

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très bon article, merci de mettre les mains dans la m***e pour nous!

 

Petite remarque, comme toujours: j'ai l'impression que cette stratégie s'arrête au flop. C'est dur de trouver les bons mots (ça prouve que le concept n'est pas bien intégré), mais le fait de jouer hors de position fait qu'à terme, on a moins d'implied odds et plus de reverse implied odds. Ce qui justifierait pour nous d'abandonner plus souvent, et pour notre adversaire en position de cbet plus souvent en bluff. 

Mais c'est surement lié au fait que personne n'a travaillé longuement ses ranges sur toutes les streets, qu'on joue tous un minimum exploitant et qu'il est trop difficile de savoir à quelle fréquence notre adversaire en position va bluff, bluff catch, value bet ou fold.

 

Dis moi si je me trompe!

Edited by joobs

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très bon article, merci de mettre les mains dans la m***e pour nous!

 

Petite remarque, comme toujours: j'ai l'impression que cette stratégie s'arrête au flop. C'est dur de trouver les bons mots (ça prouve que le concept n'est pas bien intégré), mais le fait de jouer hors de position fait qu'à terme, on a moins d'implied odds et plus de reverse implied odds. Ce qui justifierait pour nous d'abandonner plus souvent, et pour notre adversaire en position de cbet plus souvent en bluff. 

Mais c'est surement lié au fait que personne n'a travaillé longuement ses ranges sur toutes les streets, qu'on joue tous un minimum exploitant et qu'il est trop difficile de savoir à quelle fréquence notre adversaire en position va bluff, bluff catch, value bet ou fold.

 

Dis moi si je me trompe!

A mon sens y'a potentiellement plusieurs stratégies optimales en terme de GTO, y'a aucune raison qu'il n'y en ait qu'une.

Elles seront toutes ev0 entre elles mais auront des ev positives différentes selon les adversaires.

Et donc de toute manière y'aura des spots ou tu te feras violer, c'est comme ça, même si t'es optimal, prck t'es pas optimal sur un rundown mais sur l'ensemble de ton jeu (du choix des mains jouées aux actions qui vont avec).

Ce que tu prends d'un côté, tu le rends de l'autre, un classique :P

Bref, ne sois pas si dur avec toi, ça me semble normal de devoir se faire own OOP dans un paquet de spots (si ça se trouve c'est même pas le fait d'être OOP qui fait que tu te fais own, c'est juste le board).

Et d'ailleurs, j'ai l'impression qu'intuitivement tu nous dis que c'est sur les boards ou justement artplay a montré que l'or a une équité plus faible que celui qui call que tu penses te faire violer après avoir open (vu que c'est sur ces boards qu'il y a le plus de draws et donc d'implied/reverse implieds).

Edited by mad_max

Share this post


Link to post
Share on other sites

Petite remarque, comme toujours: j'ai l'impression que cette stratégie s'arrête au flop. C'est dur de trouver les bons mots (ça prouve que le concept n'est pas bien intégré), mais le fait de jouer hors de position fait qu'à terme, on a moins d'implied odds et plus de reverse implied odds. Ce qui justifierait pour nous d'abandonner plus souvent, et pour notre adversaire en position de cbet plus souvent en bluff.

Mais c'est surement lié au fait que personne n'a travaillé longuement ses ranges sur toutes les streets, qu'on joue tous un minimum exploitant et qu'il est trop difficile de savoir à quelle fréquence notre adversaire en position va bluff, bluff catch, value bet ou fold.

 

Dis moi si je me trompe!

 

Non en effet tu as raison, la position augmente "mathématiquement" ton ev (bien que d'une façon non directement quantifiable) puisqu'elle augmente l'étendue de tes choix stratégiques. Enfin plutôt parce que ne pas l'avoir la diminue.

Sinon je ne suis pas certain de voir ce à quoi tu fais référence par "cette stratégie" dans "cette stratégie s'arrête au flop". Si c'est à la teneur de l'article ou aux raisonnements en général, c'est d'abord parce que souvent si tu dissertes sur l'ensemble de l'arbre des possibles tu n'écris plus un article mais un mémoire, ensuite parce que autant les raisonnements préflop sont assez uniques (ce qui explique tant d'articles qui opposent préflop/flop) autant les raisonnements flop sont souvent extrapolables à la turn et à la river, sans pour autant y voir de correspondance parfaite (pour des raisons évidentes)

 

Merci Artplay pour cet excellent article !

L'idée des "devoirs maisons" est parfaite, je vais m'y atteler dès que je peux, j'en suis ravi.

Merci à toi d'avoir signalé la coquille (avant ton edit), je m'attendais à ce qu'il y en ait vu la tâche un peu pénible entreprise, mais des grosses comme ça non :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et tu corrigeras les devoirs maison ? :P

 

Joli article, 2eme lecture actuellement. Il en faudra sans doute d'autre et je vais essayer de faire les devoirs. D'une manière générale, un taux correct de donkbet serait vers combien selon toi ? 8-10% ? Même si je ne pense pas que ce soit judicieux de vouloir "atteindre" un pourcentage dans nos stats.

 

En tout cas le donkbet est une arme que je n'utilise pas beaucoup et ton article m'y fait réfléchir.

 

Merci.

 

PS: Bon on a quand une vidéo en nl500 zoom .com? :-)

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour revenir a la question ou des situtations seraient plus tranchées en terme d'equité pour la SB. Si on prend une range très etroite de call (5%), disons:

99-66,A9s-A8s,KTs-K9s,QJs-QTs,JTs,T9s,QJo

 

les equité changent pas trop qd le flop ne contient pas ou peu de cartes moyennes (entre le 7 et le J). c'est un peu normal vu que la range est etroite et condensée en mains moyennes.

la derniere est le cas extreme que j'ai trouvé, sb peut meme gagner 2 pts en equité si on enleve le fd

 

 

texture equité btn equité sb

:2c:2s:7d 47% 53% :5c:5s:7s 47% 53% :5c:6s:7s 50% 50% :8c:9s:Js 37% 63% :5c:7h:Js 41% 59% :Ac:2d:7h 50% 50%

:8c:9c:Td30% 70%

Edited by billy_thefit

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Artplay,

 

J'admire énormement l'énergie que tu apportes à la communauté et le temps que tu peux consacrer à vouloir aider les autres. Je comprends bien que ca te permet toi même de mieux aborder ce concept et de le faire partager à d'autres mais je pense néanmoins que cela peut-être affiné. Je n'ai pas la prétentation de mieux comprendre ce concept que toi, loin de là. Ca fait longtemps que je ne suis pas intervenu sur le forum et je suis là pour améliorer mes concepts également ou du moins en discuter :-) ...

 

Néanmoins, je m'explique pourquoi ton explication est selon moi en partie faussée... Tu ne parles pas de Fold equity et d'EV. Il me semble que c'est primordial lorsqu'on aborde les ranges cappés/non cappés et les boards connectés/non connectés.

 

Prenons un exemple. A une table de 6 joueurs le joueur UTG+1 relance à 3BB avec la range suivante :
  • {22+, ATs+, A5s-A2s, KTs+, QTs+, JTs, T9s, 98s, 87s, 76s, 65s, ATo+, KQo}, soit 16% des mains.
Le joueur au bouton, quant à lui, decide de se contenter de payer avec les mains suivantes :
  • {QQ-22,ATs+,KQs,QJs,JTs,T9s,98s,AJo+,KQo} soit 11% des mains.
D’abord premier constat : la range du joueur au bouton (BTN) a 50.7% d’equity contre celle du joueur UTG+1. Le postulat initial « sa range est forcément faible », tombe directement à l’eau.

 

Ca dépend évidement du nombre de joueur mais si on part sur du SH...

Ce que tu dis est faux... Sa range est faible...

L'EV le démontre:

EV = FE x p - (1-FE) Evcall

avec EVcall = m x (1-E) - P x E

On voit bien que le terme EVcall est +/- identique comme tu dis mais pas la FE préflop...

UTG+1 va prendre + souvent le pot PF.

 

Ensuite tu as bien raison de souligner que pour une valeur d'équité identique, la range peut être complément différente. exemple : range mergé et polarisé. Il va donc convenir du jeu postflop de notre adversaire qui va conditionner la préselection préflop. Néanmoins les valeurs affichés dans ton tableau n'ont pas de sens même si elles sont justes...

Quand on parle d'équité, c'est comme un showdown, il n'y a plus d'actions derrière... Sinon, il faudrait tenir compte de l'action prériver et implied odds? Vrai?

Dans ce cas, afficher des équités supérieur à 33% ont peu de sens... Excepté si ca overbet. EV = M/M+P = 33% pour un pot size bet.

Si il shove flop un pot size bet et que j'ai 35% d'équité, c'est pas bon de fold.

 

Enfin, dans ton exemple de prise d'intiative, cela est toujours fortement dépendant du style du vilain. je ne suis pas sure qu l'exemple donné soit "la" ligne GTO dans cet configuration. De même ceci

 

D'une manière générale, un taux correct de donkbet serait vers combien selon toi ? 8-10% ? Même si je ne pense pas que ce soit judicieux de vouloir "atteindre" un pourcentage dans nos stats.

C'est comme dire, Il est à 45° à gauche... Mais à gauche par rapport à quoi... Penser en pourcentage est useless. Penser en terme de move qu'on peut appliquer pour défendre ou attaquer dans tel spot contre tel vilain, that's the f****in question! Dès lors tu connaitras ton pourcentage de donkbet...

Ne pas avoir une donkbet range est clairement exploitable. De même que d'en avoir une non balancé (blockin bet/tirage)

 

La conséquence en est que vous pouvez continuer à exploiter cet état de fait : à quoi bon vous enquiquiner à vous construire une range de donkbet sur :Js:9s:8c si votre adversaire persiste à continuation bet à plus de 70% sur cette texture, comme ils seront nombreux à le faire ? En check/raisant vous exploitez ainsi sa tendance exploitable et c'est finalement comme ça que vous continuerez à gagner le plus d'argent

Oui et non encore une fois :-)

En check/raisant, on polarise notre range et on investit également plus de BB => high variance. Dans le cas où ton adversaire connecte le board et que tu as peu de FE sur sa range, il va rarement fold. Je pense que donkbet > check/raise dans le cas où ton adversaire n'a pas une tendance à raise flop. On engrenge également de la FE et on garde le control du pot.

Idem si on sait que l'adversaire à + tendance à call down les draws plutôt que de polariser sa range => low variance. Car si il ne balance pas en polarisant sur ce flop, lorsqu'il raise c'est soit top value ou top air... Peut il bluff avec top air???

Mais bon parfois certains fold au high variance et d'autres au low variance...

 

Attention, je ne dis pas que x/raise < donkbet

 

 

Si en revanche vous jouez contre des joueurs qui commencent à avoir intégré que certains boards sont catastrophiques à CBet à haute fréquence (et même, pour celui-ci, à moyenne fréquence !) et que vous n'adoptez pas une stratégie de donkbet à haute fréquence, vous abandonnez une grande quantité d'expected value.

Je ne comprends pas bien... Donkbet pour l'empêcher de Cbet? c'est ca? Peux tu dévelloper?

 

Voilà :-) Je serai ravi d'un peu discuter avec toi en MP si t'es OK Artplay ;-)

Edited by Shynoobie

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et tu corrigeras les devoirs maison ? :P

 

Joli article, 2eme lecture actuellement. Il en faudra sans doute d'autre et je vais essayer de faire les devoirs. D'une manière générale, un taux correct de donkbet serait vers combien selon toi ? 8-10% ? Même si je ne pense pas que ce soit judicieux de vouloir "atteindre" un pourcentage dans nos stats.

 

En tout cas le donkbet est une arme que je n'utilise pas beaucoup et ton article m'y fait réfléchir.

 

Merci.

 

PS: Bon on a quand une vidéo en nl500 zoom .com? :-)

Disons que c'est plus dans l'optique de démarrer une discussion plutôt que de corriger :).

Pour des fréquences ça n'a pas trop de sens à mon avis de vouloir parler de fréquences globales. Je serais pas surpris qu'un 15-20% puisse être sympa mais j'en ai pas vraiment d'idée.

 

 

pour revenir a la question ou des situtations seraient plus tranchées en terme d'equité pour la SB. Si on prend une range très etroite de call (5%), disons:

99-66,A9s-A8s,KTs-K9s,QJs-QTs,JTs,T9s,QJo

 

les equité changent pas trop qd le flop ne contient pas ou peu de cartes moyennes (entre le 7 et le J). c'est un peu normal vu que la range est etroite et condensée en mains moyennes.

la derniere est le cas extreme que j'ai trouvé, sb peut meme gagner 2 pts en equité si on enleve le fd

 

 

texture equité btn equité sb

:2c:2s:7d 47% 53% :5c:5s:7s 47% 53% :5c:6s:7s 50% 50% :8c:9s:Js 37% 63% :5c:7h:Js 41% 59% :Ac:2d:7h 50% 50%

:8c:9c:Td30% 70%

 

Yo, merci.

En effet la SB est la pos où les ranges de call préflop sont les mieux définies, et où en conséquence tu trouves régulièrement des boards extrêmement forts pour ta range. Après j'ai l'impression qu'on ne joue pas du tout nos SB pareil mais qu'importe, de façon générale les ranges sont assez fortes, et ça va vite en tant qu'OR de beaucoup, beaucoup trop Cbet sur certains type de boards.

je penserais en particulier à des boards type KQx quand on joue CO vs SB, où beaucoup de joueurs ont genre une range composée à au moins 30% de QK.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Shynobie,

je ne comprends pas toutes les notions que tu abordes ni pourquoi tu les abordes. Pour essayer de répondre à 2-3 trucs néanmoins :

Néanmoins, je m'explique pourquoi ton explication est selon moi en partie faussée... Tu ne parles pas de Fold equity et d'EV. Il me semble que c'est primordial lorsqu'on aborde les ranges cappés/non cappés et les boards connectés/non connectés.

  

Ca dépend évidement du nombre de joueur mais si on part sur du SH...

Ce que tu dis est faux... Sa range est faible...

L'EV le démontre:

EV = FE x p - (1-FE) Evcall

avec EVcall = m x (1-E) - P x E

On voit bien que le terme EVcall est +/- identique comme tu dis mais pas la FE préflop...

UTG+1 va prendre + souvent le pot PF.

Je ne comprends pas du tout pourquoi tu parles du pré-flop, ou en quoi le fait que parfois on fold préflop rendrait notre range plus faible ? Au contraire une fois rendu au flop elle est du coup plus forte.

 

Ensuite tu as bien raison de souligner que pour une valeur d'équité identique, la range peut être complément différente. exemple : range mergé et polarisé. Il va donc convenir du jeu postflop de notre adversaire qui va conditionner la préselection préflop. Néanmoins les valeurs affichés dans ton tableau n'ont pas de sens même si elles sont justes...

Quand on parle d'équité, c'est comme un showdown, il n'y a plus d'actions derrière... Sinon, il faudrait tenir compte de l'action prériver et implied odds? Vrai?

Tu as raison que l'équité d'une main ne présuppose pas de son EV. Ainsi :6h:6s sur :7h:Ks:Ad a une nettement meilleure équité que :8h:9h sur le même board, pourtant tu ne peux strictement rien faire avec 66 alors que tu peux te dém**der avec 89 et avoir une meilleure expected value.

Toutefois on parle ici de ranges, et plutôt larges avec ça. Il ne semble pas déraisonnable de considérer que cet effet se dilue dans la masse, et que chacune des deux ranges présente des mains de forte équité mais de jouabilité faible.

Dans ce cas, afficher des équités supérieur à 33% ont peu de sens... Excepté si ca overbet. EV = M/M+P = 33% pour un pot size bet.

Si il shove flop un pot size bet et que j'ai 35% d'équité, c'est pas bon de fold.

Je ne suis pas sûr de comprendre ce que tu veux dire. Je suis pas sûr que tu saches toi même où tu veux en venir :D.

 

Enfin, dans ton exemple de prise d'intiative, cela est toujours fortement dépendant du style du vilain. je ne suis pas sure qu l'exemple donné soit "la" ligne GTO dans cet configuration.

Le but de l'article n'était pas de se placer dans un cas dépendant de vilain mais d'approximer un cas général. Il n'y a par ailleurs pas de raison de penser que la ligne que j'indique soit LA ligne GTO. Je serais bien en peine de la calculer et elle impliquerait très probablement une stratégie mixte (parfois X/R, parfois lead, parfois C/C des % du temps variables) avec une grande majorité des mains que je mentionne.

Mon but était simplement de m'approcher davantage d'une stratégie optimale que ce qui est généralement fait à l'heure actuelle. A savoir check et laisser l'adversaire décider quoi faire. Mais comme je le dis si en face t'as un taux de Cbet de 90%, ben check/raise et lead pas, mais ce n'était pas mon point.

Ne pas avoir une donkbet range est clairement exploitable. De même que d'en avoir une non balancé (blockin bet/tirage)

Oui et non encore une fois :-)

Tu es dans un spot où ta range est la plus forte et où elle pâtit grandement de laisser des freecards. Une stratégie très naïve avec un % de CBet très faible l'exploitera sans peine. Donc elle a de très fortes chances d'être exploitable.

En check/raisant, on polarise notre range et on investit également plus de BB => high variance. Dans le cas où ton adversaire connecte le board et que tu as peu de FE sur sa range, il va rarement fold. Je pense que donkbet > check/raise dans le cas où ton adversaire n'a pas une tendance à raise flop. On engrenge également de la FE et on garde le control du pot.

Idem si on sait que l'adversaire à + tendance à call down les draws plutôt que de polariser sa range => low variance. Car si il ne balance pas en polarisant sur ce flop, lorsqu'il raise c'est soit top value ou top air... Peut il bluff avec top air???

Mais bon parfois certains fold au high variance et d'autres au low variance...

Je ne vois pas ce que la variance vient faire là-dedans.

Dans le cas où ton adversaire connecte le board et que tu as peu de FE sur sa range, il va rarement fold

Oui si tu as peu de FE il va rarement fold, par définition.

Je pense que donkbet > check/raise dans le cas où ton adversaire n'a pas une tendance à raise flop

Je ne vois pas ce que la fréquence de raise de notre adversaire vient faire ici, il est très facile de défendre notre range (significativement plus forte que la sienne) contre un raise. Au contraire un adversaire qui raiserait trop souvent se ferait rouler dessus.

 

Car si il ne balance pas en polarisant sur ce flop, lorsqu'il raise c'est soit top value ou top air... Peut il bluff avec top air???

|/i]

Ca n'a pas de sens. S'il ne polarise pas il est mergé, donc c'est pas "top value/top air", bien au contraire.

Attention, je ne dis pas que x/raise < donkbet

 

Je ne comprends pas bien... Donkbet pour l'empêcher de Cbet? c'est ca? Peux tu dévelloper?

Principalement pour l'empêcher de check, l'empêcher de Cbet n'a pas de sens.

Bref c'est marrant car je me rappelle avoir discuté avec toi d'une main il y a un bout de temps, et comme à l'époque je ne comprends pas grand chose à ton post, j'ai l'impression que tu mets des mots les uns à côté des autres sans trop de sens. Un peu le jou0eur des forums strat :P

Parle de moins de choses et essaie de construire une idée jusqu'au bout, ce sera plus simple pour échanger.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La SB c'est assez spécial sachant que beaucoup de regs n'ont pas de range de call vs CO/BTN.

Oui ça a personnellement été ma façon de l'aborder ces derniers temps. Mais parfois étant donné la configuration (fish en BB ou whatnot) tu es un peu obligé de déroger à ça.

Puis force est de constater que même en pratique ça mène à des situations un peu inextricables où on aimerait bien flat mais où on peut pas trop parce que range et patati et patata.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Je ne comprends pas du tout pourquoi tu parles du pré-flop, ou en quoi le fait que parfois on fold préflop rendrait notre range plus faible ? Au contraire une fois rendu au flop elle est du coup plus forte.

Bah,

BTN fold 89% du temps >< UTG 84% du temps => EV UTG > EV BTN Préflop, on est d'accord?

BTN 50,7 équité flop >< UTG 49 équité => EV très identique, on est d'accord? Bah Préflop + postflop = EV UTG > EV BTN

Tu t'en fous préflop... Mais est ce que ton expected value postflop te permet de couvrir ton gap préflop?

 

 

Je ne suis pas sûr de comprendre ce que tu veux dire. Je suis pas sûr que tu saches toi même où tu veux en venir :D.

Je sais très bien de quoi je parle...

Simple question. Si tu as un pot qui fait 100 et que vilain shove 100. Quel est ton équité minimum pour call?

 

 

Je ne dévelloperai pas plus alors... Même si tu n'as pas compris tout ce que je voulais dire. Tout ce que je veux te dire, c'est que ton approche poker est fortement axé sur la dynamique et l'intégration de concept. et un peu moins sur les modélisations des situations par des chiffres. Je suppose que ta formation universitaire en est une raison. C'est le même cas pour moi. Dommage que nous abordions un concept identique avec des approches différentes qui aboutissent à un manque de compréhension.

 

Bonne continuation

 

PS : si tes explications n'ont pas été claires pour moi, elle ne le sont peut être pas pour d'autres...

Edited by Shynoobie

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu t'en fous préflop... Mais est ce que ton expected value postflop te permet de couvrir ton gap préflop?

Mais quel rapport avec ce dont je parle ?

Je sais très bien de quoi je parle...

Simple question. Si tu as un pot qui fait 100 et que vilain shove 100. Quel est ton équité minimum pour call?

33% mais je vois absolument pas le rapport avec l'article.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour cet article Artplay.

 

Pour l'illustrer, ceux qui ont testé poker snowie l'ont peut-être remarqué,  l'IA choisit souvent des lignes 100% check au flop après avoir ouvert préflop, quand il est OOP. Par exemple quand il ouvre du CO suivi par le bouton, il va check 100% un bon paquet de boards. L'IA est orienté GTO, pour ceux qui ne connaissent pas poker snowie.

 

 

Une petite remarque sur l'article : il me semble plus pertinent de comparer l'equity du top des ranges plutôt que l'équity des ranges elles-mêmes.

En effet, avec la profondeur de tapis et les 3 streets de mises (et en no-limit!) c'est bien le top des ranges qui va s'exprimer. Le bas, qui va give up on s'en fout un peu.

 

Je sais bien que c'est beaucoup plus laborieux en plus d'être difficile à définir. Qu'est-ce que le top (disons 30%) d'une range ? Des bonnes mains, des bons draw mais lesquels ?  

 

Ensuite, quand l'équity du top de  la range de l'original raiser crush celle du suiveur, il faut cbet souvent, même oop. (après un 3bet par exemple ?)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Shynobie, on parle uniquement de post-flop, là, on est pas en train de chercher quelle equité notre range de cold call 2bet doit avoir contre un open utg.

 

Sinon très bon article Artplay, qui tombe très bien dans mes thèmes de travaux du moment. J'ai quand même un petit soucis de concept:

- Globalement, le joueur oop (comme tu le dit, on se fout de savoir qui à l'initiative) va vouloir faire grossir le pot avec ses grosses mains, et avec suffisament de bluffs pour pas avoir une range trop faible quand il check. Donc grosso modo une range polarisée.

- Le problème est que sa range de check/. va se retrouver  condensée et souvent amputée de beaucoup de bonnes main.

- En particulier, l'exemple de range de lead que tu donnes sur ce flop wet me pose beaucoup de soucis, dans le sens ou notre check/calling range me parait extrèmement vulnérable:

- On peut se faire allegrement overbet (oui, oui, il y a des combos de dp dedans, mais on reste cappé vis à vis de d'à peu près toutes les combos que l'on lead pour value).

- On a pas de fd dans notre range de check call, ce qui va empirer la situation précédente si un pique tombe, et à mon sens donne trop d'avantage à check back ses fd chez le joueur ip.

 

Bref, du coup j'ai l'impression que si on veut pas se faire ouvrir, l'équilibre (là encore, on s'en fiche de savoir si ou on n'a pas l'initiative), và être de check énormément hors de positon, sauf si notre range est vraiment plus forte que notre adversaire. Le fait de donner des free-cards peut être éventuellement génant, mais après tout, on est sensé avoir autant de draw dans notre range ou presque que notre adversaire.

Le lead peut peut-être redevenir intéressant si la range de notre adversaire est capée mais une équity composée de beaucoup de draws. Bref, ton article soulève plein de questions tant mieux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais quel rapport avec ce dont je parle ?

33% mais je vois absolument pas le rapport avec l'article.

C'est fou comment tu réagis quand on te gratte pas dans le sens du poil.

Sérieux tu ne vois pas le rapport. On pourrait me dire :

 

Shynobie, on parle uniquement de post-flop, là

Euh, on parle du flop et donc de la range PF. Je ne comprends en quoi c'est dur à assimiler.

Si tu ne joues que AA, KK,QQ, OH putin j'ai une équité de dingue postflop, je ne vais jouer que ces mains. Pourquoi bah parce qu'on parle uniquement postflop?

Euh Préflop, FE? Jouer uniquement AA,KK,QQ ne permet pas de prendre suffisament de value postflop pour compenser le gap préflop (l'argent où on ne joue pas). C'est clair quand même?

Same Same avec ce dont je te parle Artplay : d'où ceci.

BTN fold 89% du temps >< UTG 84% du temps => EV UTG > EV BTN Préflop, on est d'accord?

BTN 50,7 équité flop >< UTG 49 équité => EV très identique, on est d'accord? Bah Préflop + postflop = EV UTG > EV BTN

 

Je pense donc que ce n'est pas correct de juste parler d'équité (~50%) au flop sans tenir compte de l'EV.

D'où le rapport avec l'article et les 33%. Tu peux mettre des équités > 33% dans ton tableau. Tant qu'on ne dévellope pas  l'action généré au turn et river ces pourcentages ont peu de sens, Vilain ou Hero va toujours call un shove all in de la taille du pot au flop si il a au moins 33%.

Share this post


Link to post
Share on other sites

euh, dites, juste pour savoir si j'ai bien compris le thème de l'article parce que je commence à être perdu, Artplay veut bien ici montrer à quel point un board peut être à l'avantage de la range de l'agresseur ou du défenseur et donc que le simple raisonnement "j'ai open donc je cbet" ne suffit pas ou plus ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca va plus loin, il dit qu'on pourrait même CBet à la place de l'OR dans pas mal de cas (prk pas voir 60% de donkbet comme si on cbettait, surtout si on flat nos mains strongs), qu'on cbet aussi beaucoup trop (comme des maboules), qu'on respecte trop les cbet (prck on nous a conditionnés à ça), bref que tout le thinking process concernant les mises postflop est flawed par un certain nombre d'à prioris qui n'ont pas lieu d'être.
Mais là où il fait chi**, c'est qu'il y a pas mal de monde qui réfléchit à ça dans leur coin, et maintenant il va donner envie à tout le monde de réfléchir :'(

Edited by mad_max

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais là où il fait chi**, c'est qu'il y a pas mal de monde qui réfléchit à ça dans leur coin, et maintenant il va donner envie à tout le monde de réfléchir :'(

T’inquiète pas, c'est pas Artplay à lui tout seul qui va tuer l'écosystème. De toute façon quand tu vois l'état des tables de 200+ la décomposition du marché français est déjà bien avancée....

Edited by LifeIsGood

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×
PokerStars : Galactic Series
PokerStars : Galactic Series