Jump to content
This Topic
John MasterFly

Crowdfunding - Lendopolis, Unilend, Wiseed, ...

Recommended Posts

Pour reprendre leur FAQ "Finsquare permet le financement de court terme des entreprises de plus de deux ans d’ancienneté, et dont le chiffre d’affaires annuel est supérieur à 80 000€."

Analyse liasses fiscales apparemment, il y a d'autre méthodes ?

Aucune idée pour le TRI, je me renseigne sur d'autres forums

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ba il aurait intéressant de savoir si l'analyse était "automatisée" via les liasses fiscales où si un humain regarde quand même un peu plus profondément les chiffres ^^

 

Tu penses que l'analyse des liasses se fait de manière automatisée chez eux?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au vue du peu de projet présent sur la plateforme, ça m'étonnerait que ça soit automatisé. Unilend avec un traffic 4 à 5 fois plus important, effectue des pré-analyse par ses employés, puis toutes les entreprises passent devant un comité externe à l'entreprise, au final plus de 90% des projets sont refusés.

 

Je suppose que c'est à peu près le même système chez Finsquare

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au vue du peu de projet présent sur la plateforme, ça m'étonnerait que ça soit automatisé. Unilend avec un traffic 4 à 5 fois plus important, effectue des pré-analyse par ses employés, puis toutes les entreprises passent devant un comité externe à l'entreprise, au final plus de 90% des projets sont refusés.

 

Je suppose que c'est à peu près le même système chez Finsquare

 

Du coup ce n'est pas automatisé ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

bah pour Unilend non, bien qu'il y est des pre-filtre Altares, il y a un comité avant mise en ligne du dossier, mais chez Finsquare c'est à toi de te renseigner, j'espère bien qu'avant d'investir, tu t'es un minimum renseigné

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai voulu investir par Weseed sur Naio Technologies, une boite toulousaine qui à l'avenir serait bien placé pour faire les petits robots agriculteurs dont le Bio a besoin.

Ben si jamais tu as des actions qui te rapportent de la thune, Weseed prélève environ 25% des gains. Plus les taxes.

 

Non mais WTF ! Comme pour le thread de Cavissima, tout est bouffé par les frais. Ceci dit, mon expérience date d'une grosse année. 

 

Et clairement Naïo a utilisé Weseed pour faire de la com, ils ont eu un "vrai" tour derrière. 

 

Bon, je pense cependant que c'est une partie de l'avenir, en plus pour une fois on peut dire un grand merci au gouvernement français. A voir.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut tous le monde, 

J'ai quelques site/article qui pourraient vous intéresser : 

 

-  http://www.maddyness.com/finance/2015/02/23/crowdlending-pret/

http://www.crowdfundiz.com/

- http://www.goodmorningcrowdfunding.com/

http://blog.bolden.fr/

http://www.crowdfunding.bzh/

http://www.toutsurlesplacements.com/

 

si vous avez des sources utiles qui parle de Crowdfunding je suis preneur, je me lance dans l'aventure et je suis à la recherche de bon conseils avant d'investir. D'après moi, il faut encore attendre quelque temps pour voir comment réagit le marché ! J'ai cru comprendre que existait rien que pour le crowdfunding de prêt plus de 20 plateformes... Difficile de faire son choix ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis étonné que des chefs d'entreprises soient prêts à emprunter à des taux aussi élevés (surtout comparé aux taux pratiqués dans les réseaux bancaires), surement du fait de ne pas avoir trouvé de financement classique (bancaire ; BPI...)

 

Le paradoxe c'est que d'un côté les contraintes réglementaires sont de plus en plus importantes sur le bilan des banques, ce qui peut freiner certains financements qui peuvent être jugés "plus risqués" mais d'un autre côté le niveau d'investissement des entreprises est "au plus bas" en France ce qui a pour conséquence de rendre les dossiers de financements hyper concurrentiels entre les différentes banques. 

 

Peut être que l'intérêt pour le dirigeant est situé au niveau des garanties octroyées au prêteur (exe : caution personnelle..) ?

 

En l'état actuel et sans révision de l'imposition associée le risk/reward n'a pas l'air génial par rapport à un placement type assurance vie, non ?

Hello Key,

 

Ton post est très intéressant. Je pense que beaucoup de particuliers sont susceptibles de partager ton point de vue. Selon lequel si l'entreprise préfère faire appel à un financement alternatif aux banques c'est qu'il a du etre refusé par les banques donc que son projet est risqué.

 

Il est bon de rappeler que le produit idéal pour une banque est de préter sur l'achat d'un bien immobilier, lorsque l'acheteur est un employé qui a un CDI, et sachant qu'elle prend aussi une hypothèque sur le bien. C'est son produit le plus basique et pourtant combien de temps faut-il pour obtenir ce pret ?

Il se trouve que c'est aussi le produit que le particulier a le plsu souvent en tete quand il pense aux prets bancaires.

 

Ca explique pourquoi le particulier n'imagine pas que dès qu'il s'agit d'un produit un peu différent, les banques peuvent etre extrémement lentes, et générer un travail administratif colossal qui représente beaucoup de temps et d'argent.

Surtout par exemple quand il est nécessaire de faire appel à des notaires à £300 de l'heure... ;)

 

 

A propos du risk reward du crowdfunding, je partage ton point de vue que les risques sont sous-évalués par le plus grand nombre.

Je veux bien croire que les pateformes sélectionnent drastiquement les projets comme elles le disent. Cela dit, le fait qu'elles prennent une commission sur le volume plutot que sur la qualité est très inquiétant à long terme. Les bonnes intentions du début risquent d'etre noyées dans les réalités des règles du jeu plus tard.

Ca n'est pas insensé de dire que les règles du jeu définissent comment le jeu est joué. C'est vrai aux jeux de cartes, au monopoly, etc. Comment se fait-il que lorsqu'il s'agit de la vraie vie, le grand public fasse si peu attention aux règles du jeu et autant au marketing ? Pourquoi ne sont-ils pas inquiets quand la plateforme prend une commission sur le volume prété plutot que sur la performance ? Peut etre à cause du marketing qui vend la plateforme comme les "experts". Ou de l'effet de mode ?

 

Si ca ne tenait qu'à moi, la plateforme serait nécessairement récompensée sur la base du retour réel au client, et je ne mettrais pas de sous sur une plateforme qui prend une commission sur le volume prété, sans partager le risque derrière.

Certains vont répondre qu'ils ont intéret à avoir peu de défaut pour attirer leur clientèle. Dans ce cas que se passe-t-il lorsqu'ils décident de revendre la boite ? Ne sont-ils pas tentés d'accepter plus de prets risqués juste avant la vente pour gonfler les chiffres et vendre plus cher ?

Je viens en passant de regarder les taux de défaut de funding circle sur les prets qui sont arrivés à échéance. Il est de plus de 5%. Sur leur première année, avec donc moins de projets sélectionnés. Ca me parait énorme, dites moi si je me trompe please.

Par contre il y a marqué en gros sur la page d'accueil que le gouvernement a prété, c'est probablement ce qui rassure tout le monde :) il y aurait de quoi en dire long là dessus...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les taux de défaut sont sous évalués je suis d'accord avec toi. Néanmoins je pense que le crowdlending reste un bon placement. Comme tu le dis Funding Circle est un peu l'exemple à suivre. Les plateformes qui seront encore vivante dans 1 ans auront aussi leur chance de créer quelques choses de solide. Je pense qu'aujourd'hui il est encore trop tôt pour faire des commentaires sur le fonctionnement général des plateformes. Ce marché n'est encore qu'a ses prémisses. Laissons les commencer et voir ce qu'ils proposent avant de les condamner.
Voyons le bon coté des choses, il y a tellement de plateformes qu'elles vont devoir s'adapter et trouver des méthodes plus innovante ou plus interréssante financierement pour ne pas se faire manger par la concurrence.

Pour ton point sur pourquoi passer par la finance "alternative" plutôt que la finance tradi. Il me semble qu'il y a plusieurs criteres qui poussent les entrepreneurs à suivre ce chemin. Déjà evidemment le refus des banques, ce qui ne veut pas dire que les projets proposés sont plus risqué mais simplement qu'il ne rentre pas dans les cases. Les plateformes n'ayant pas 3 bilans n'obtiendront pas de prêt bancaire par exemple. Ensuite, il y a aussi la possibilité d'avoir un prêt rapidement ce qui fait sens pour des TPE / PME qui veulent avoir un prêt maintenant et pas apres plusieurs semaines/ mois de négociation et par conséquent perdre une opportunitée. Enfin, il ne faut pas oublié l'essence même du crowdfunding. Pourquoi l'engouement depuis la derniere decennie. La visibilité ! 
Et oui, beaucoup d'entreprise sont prêt à payer des taux superieur à la banque juste parcequ'elles payer 3 à 9% d'interet sur une somme de 80 000€ coute moins cher que de se lancer dans une campagne de communication. Le crowdfunding est un formidable moyen de faire connaitre son projet et de "beta-tester" son projet. 

Pour les investisseurs, aujourd'hui, je reconnais que c'est un peu chaotique et qu'il y a tellement de projet et de plateforme qu'il est difficile de faire le tri. Pour ma part je prefere m'orienté sur les plateforme ayant une réelle expertise, je me base donc sur les experiences des equipes dirigeantes n'ayant à se jour pas d'autre moyen de faire le tri. Sans vouloir citer de nom, il y des plateformes qui sont reconnus comme experte en "crowdfunding" et d'autre experte en "finance". Je favorise les plateforme parlant à des financier, plutôt que celle visant à atteindre le grand public. A ce jour, il y a 2 plateformes qui me semblent sérieuse. 

petit indice : l'une est pas mal médiatisé dans la presse financiere, l'autre a ouvert ses portes aujourd'hui ou dans le week end...

Bonne journée à vous ! 
 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comment est réalisée l'analyse financière des sociétés ?

Le TRI moyen tourne autour de cb actuellement ?

J'ai investi 1000€ pour l'instant, tout ce passe plutôt bien concernant le remboursement (je suis encore qu'au début des remboursements, on verra bien dans 1an ..)

 

J'arrive à un TRI net d'impôt de 6% environ en diversifiant bien et n'allant pas sur des projets avec un taux d'intérêt trop bas. 

 

Edited by Holalahola
Pas de parrainage, merci.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi je suis sur Mintos et bienpreter depuis quelques mois ça se passe très bien 14 et 12% brut sans compter les bonus 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×
PokerStars : Galactic Series
PokerStars : Galactic Series