Jump to content
This Topic
Fish4Ever

[Trip report] Las Vegas, première fois

Recommended Posts

Comme promis par ailleurs sur ce forum, voici mon trip report sur ma première fois à Las Vegas, temple mondial du poker qui fait rêver de nombreux joueurs !!

 

Commençons par le début, la raison qui m'a fait voyager. Après une de mes nombreuses sessions en ligne, je suis frustré par les joueurs pratiquant la technique du "loto", aucun respect des relances, call, raise, reraise avec rien du tout sur joueurs les couvrant, et chattent à mort au turn et à la river. Abusé par ces situations ou malgré mes tentatives de sérieux, je fini toujours par sortir perdant sur des coups improbables.

 

Je me dis alors qu'il faut tester le live, car j'imagine mal un joueur faire all in préflop sur la première main avec 9-2 off et toucher un jeu improbable.

Premier tournoi au casino proche de chez moi, bon résultat, TF et 8ème place, encouragent. Je décide donc de me lancer, je dois aller voir comment cela se passe à Vegas !! Première étape, le passeport.

 

Euh, attendez, il manque une chose... un détail, je ne vais pas y aller seul tout de même, pour une première ce serait dommage, ne pas pouvoir partager cela serait trop bête, j'ai donc décidé d'inviter un accompagnant, tous frais payés.

 

Passons en revue mes options, premièrement, ma petite femme. Elle ne viendra pas, entre notre fille de 20 mois et les deux grands, impossible de les laisser. Voyons donc la seconde option, mon frère!! Lui n'est pas intéressé par l'idée, le poker c'est nul, c'est comme le loto, je perd mon temps...

 

Reste Mic, un ami du net, rencontré dans des jeux il y a plus de dix ans, mais jamais rencontré en réel. En ce moment il ne bosse pas, il semble le parfait candidat pour m'accompagner. Je le contact, il est partant, super, reste plus qu'à préparer le voyage. Ce ne sera pas le plus simple.

 

Ensuite l'étape du passeport, un peu long mais après trois semaines, il est enfin arrivé. Je vais le chercher vers 15h00, un jeudi, et à mon retour à la maison, je me connecte sur ebookers pour réserver mon voyage.

 

J'ai eu le temps de comparer et ebookers est bien le moins cher, donc je rentre les dates, hésite longuement sur le trajet, au départ de Marseille, quasi toutes les escales sont possibles, Washington, Chicago, Los Angelès, Montréal et New York.

Ce ne sont pas les plus direct mais l'envie de passer à New York, même un court moment, me tente tellement que je fais le choix d'y faire escale.

 

Il est 17h30, et le voyage est réservé, enfin!! L'hotel aussi a été un dur choix, après avoir lu tout et n'importe quoi, je ne sais plus quoi choisir. D'un coté il faut rester raisonnable sur les tarifs pour avoir la plus grosse bankroll possible, et d'un autre, choisir un hotel pas trop éloigné de l'endroit ou tout se passe. Après de grosses hésitations, j'ai éliminé DownTown et son Golden Nuggets qui fût mon premier choix.

 

Reste maintenant LVH et Stratosphère en course ( ah les avis du net, je ne me ferai plus avoir^^), LVH semble le choix, mais à la dernière minute je prend l'option Strato, parce que c'est cette grande tour que l'on voit dans toutes les images, vidéos sur Vegas, l'envie d'y séjourner est trop forte et j'y cède.

 

Voyage OK, valise OK, change US Dollars OK, il reste 5 jours avant le départ. Tant mieux, je profiterai du week end pour me rendre à San Remo afin de jouer le tournoi Pro à 19h00 samedi.

excellent choix, je finirai 4ème après avoir été cheapleader pendant les 5 heures du tournoi et rasé trois tables complètes. Gains sympathique, je rentre dans mes frais et fais un joli petit bénéfice.

 

Des étoiles pleins les yeux, je pense à Vegas dans quelques jours, et l'immense joie de m’asseoir aux tables d'endroits mythiques... Bellagio, Wynn, Mirage, Aria, Binion's... Je suis en pleine confiance, j'ai hâte, je me sent prêt, je vais m'éclater, c'est sûr!!

 

A Suivre, le départ...

 

post-92702-0-44709400-1413556320_thumb.j

Share this post


Link to post
Share on other sites

Suite...le départ !

 

Nous sommes samedi, mon pote Mic arrive en train après avoir parcouru les 1200 kms nous séparant. On ne part que mardi, ça nous laissera le temps de nous découvrir un peu IRL.

 

Le lendemain dimanche, un miracle se produit alors que je joue la Fièvre sur Winamax, toutes mes rencontres sont à mon avantage, je gagne tous mes "coin flip", j'atterri en TF et malheureusement je serai le 1er à la quitter.

 

Le lundi l'excitation est à son comble, je continue de lire les astuces et bons plans de Vegas sur les forums, notamment celui sur lequel vous me lisez. Il est indiqué qu'une semaine de nourriture reviens à 80$/personne en mangeant très bien, que le choix des tournois est incroyable, et dispo jour et nuit, toutes limites ou presque et tous format (short handed, Sit & Go, Head's Up etc...) 

 

Bref, le seul hic c'est que je tombe sur un post signalant que le Stratosphère est très loin du Strip, là où tout se passe, que la distance est infaisable à pied car la chaleur est atroce. Il est aussi indiqué que les taxis essayent toujours de prendre les chemins les plus longs pour gonfler la note des touristes. On avisera sur place...

 

La nuit précédant le départ fût inexistante, nuit blanche, impossible de trouver le sommeil. Décollage de Marseille à 11h00 le mardi matin, c'est parti pour le séjour de rêve que j'imagine depuis des semaines!!

 

post-92702-0-68472300-1413570097_thumb.j

 

Première fois que je prenais l'avion, un CRJ 1000 pour les connaisseurs, c'est petit, ça bouge dans tous les sens, autant avouer que je suis en flippe total. Une heure après atterrissage à Madrid avec quelques heures d'attente avant d'embarquer pour New York City, dont j'ai rêvé tant de fois...

 

post-92702-0-79414200-1413570149_thumb.j

 

Le second avion est un Airbus A340, bien plus gros que le premier, on ne sent quasiment rien, le stresse est toujours là mais je l'occulte en pensant aux 24 nuits que je vais passer dans la ville de tous les excès, ah Vegas...

 

Arrivée à New York aux alentours de 18h30 heure locale, passage par l'immigration en deux secondes, est nous voici en train d'attendre nos valises pour les enregistrer pour le vol suivant. Passant d'Iberia à American Airlines, nous serons mieux à Time Square sans bagages. Et le temps passe, les valises défillent, et enfin arrive le panneau indiquant que la dernière valise vienait de passer.

 

Oups, il semblerait que nos affaires ne nous aient pas suivies, un moment de doute et là je réalise !!

Je suis sous traitement médical à cause d'un soucis cardiaque, et je suis censé prendre ce traitement chaque jour, à vie. Le moindre oublie et je suis en danger de mort... oui, vous avez compris, mon traitement se trouve dans ma valise.

 

Gros moment de doute, de stresse et d'inquiétude. Bon, je vais penser que nos valises seront à McCarran, l'aéroport de Vegas lors de notre arrivée, et tout va bien se passer. Nous nous rendons tout de même au service des bagages perdus de l'aéroport JFK pour faire une déclaration, au cas où j'en aurai besoin.

 

post-92702-0-01726700-1413570414_thumb.j

 

On saute dans un taxi, direction Times Square, j'ai toujours rêvé de m'y rendre, l'occasion est là, j'ai l'impression d'être en plein rêve. Le soleil s'est couché, l'arrivée sur NY de nuit est impressionnante, toutes ces lumières, ces building en approchant de Manhattan !!

 

post-92702-0-99599300-1413570793_thumb.j

 

Voici exactement l'endroit où le taxi nous a déposé. Il y avait des travaux et le son assourdissant des marteaux piqueurs résonnait dans nos têtes bien fatiguées. A ce moment nous avons commencé le voyage depuis près de 20 heures, nous sommes dans un état de fatigue avancé, mais la magie que nous offre ce décors nous maintient éveillés.

 

post-92702-0-84224900-1413570978_thumb.j

 

Tout est plus que ce que l'on peut s'imaginer, je ne m'étalerai pas là dessus, le sujet étant le poker, je m'en éloigne quand même pas mal :P

Le truc à faire impérativement à cet endroit est de déguster un hotdog, une tradition réalisable simplement, il suffit de choisir son vendeur, nous avons opter pour le premier venu, sympa, souriant, rien à voir avec les commerçants français^^

 

post-92702-0-49254100-1413571178_thumb.j

 

Passage au Starbuck, promenade de long en large sur toute la place, puis on finit dans un pub à quelques rues de là, ambiance tamisé, trop peut être, il y fait carrément noir. Pas moins de 16 écrans géants décorent les murs et diffusent tous une chaine différente avec le son, s'il vous plait. Ajoutez à cela de la musique rock au volume bien trop fort, c'est dans cette joyeuse cacophonie que nous prenons notre premier contact typiquement américain.

 

Malheureusement toutes les bonnes choses ont une fin, il est déjà l'heure de retourner à l'aéroport, on saute dans un taxi direction JFK, tout le long de la route, on peine à se maintenir éveillé. Pendant que l'on comate lamentablement, le chauffeur roule à fond, la route est déserte et il s'en donne à coeur joie le bougre.

 

A suivre... l'arrivée à Vegas.

 

@HatersGonnaHate, je joue en MTT uniquement, je ne me suis pas fixé de limites, ou alors les limites de ma bankroll, et le trip a été fait au mois de juin 2014, c'est du passé déjà ;)

Edited by Fish4Ever

Share this post


Link to post
Share on other sites

putin le coup du traitement médical resté dans la valise qu'on a pas retrouvé... sick quand on connait le cout des frais médicaux US.

j'imagine meme pas la galère pour faire renouveller çà la bas.

Good cr, la suite vite !

Comme quoi parfois il faut faire confiance aux conseils donnés sur les forums :) :)

......

Vérifier tes assurances (santé notamment : ça peut vite virer à la cata financière si par malheur il t'arrive une couille).

.....

Un bagage à main avec ..... de quoi survivre 24h au cas où ton bagage n'arrive pas en même temps que toi (ça arrive souvent) : .......

...

Edited by salette

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'arrivée à Vegas...

 

Derniers moments d'attente à JFK, il est 06h30 et nous embarquons dans un Boeing 737 d'American Airlines, qui nous amenera à Vegas en 5h.

 

A bord de l'avion l'ambiance a changé par rapport aux deux premiers, qui étaient fréquentés en grande majorité par des européens, avec des languages connus de nos oreilles. Cette fois c'est différent, nous sommes les seuls français, tous les autres voyageurs sont américains et ils parlent américains. Cette remarque peut sembler à la limite du stupide, mais à l'école moi, j'ai appris l'anglais... Vous comprendrez plus tard la nuance.

 

07h00 décollage pile à l'heure, après quelques minutes nous voici en plein vol, difficile de se repérer malgré la vue...nous sommes à peu près...quelque part!!

 

Ah cette fois ça se précise, on survol une chaîne montagneuse qui ne peut être que... un truc aux Etats-Unis (bon OK, nous n'en avons pas la moindre idée)

 

OK, cette fois c'est la bonne, on touche au but, Las Vegas se dessine en dessous de nous !!

 

Vu d'ici ça ressemble étrangement à une ville du jeu vidéo Sim City, des lignes bien droites, des quartiers parfaitement alignés... bref, l'atterrissage vient d'être amorcé, plus que quelques minutes avant de fouler le sol.

 

Et c'est reparti pour l'attente des bagages, de longues minutes à espérer, malheureusement tout comme à New York, nous voyons arriver le petit panneau indiquant le dernier bagage, mais les notres ne sont pas là.

Inutile de s'alarmer et de perdre du temps, ils nous seront livré avec du retard à l’hôtel, ne nous lamentons pas sur notre sort. 

 

On sort direction la station de taxi et prenons place dans la file d'attente. Il est bientôt 10h du mat et il doit faire un bon 40°C à l'ombre. Nous attendons en plein soleil, il doit y avoir une cinquantaine de personnes devant nous, vu l'attente, c'est le moment d'enlever le pull, ce sera plus supportable en T-shirt.

 

A ce moment du voyage, nous sommes partis de Marseille il y a 31h00, j'aime autant vous dire qu'après tout ce temps, la fraîcheur du T-shirt a disparue... De même que notre fraîcheur physique, nous avons très peu dormi dans les avions, entre stresse et excitation, le sommeil n'a pas voulu venir. La fatigue commence a se faire sentir.

 

Notre tour vient enfin, on monte dans un taxi, sans bagages, et direction The Stratosphère Casino, Hotel and Tower. Le trajet est sympa, car le chauffeur passe par le Strip et nous indique un tas d'endroit ou manger, faire la fête, s'amuser, c'est exactement comme je l'imaginer, de la démesure à tout va!! 

 

Ayant fait la remonté du Strip dans tous les sens avec google street view, je ne suis pas surpris, c'est pareil, exactement pareil, à un détail près... je ne suis pas devant mon écran, j'y suis vraiment.

 

La fatigue l'emporte sur l'émerveillement, je n'ai qu'une hâte, récupérer la carte de la chambre et dormir.

 

Nous voici arrivé à notre lieu de séjour, bien qu'arrivé vers 10h20 du matin, les photos sont prises de nuit, j'en ai pas fait de jour...

 

Voilà cette fameuse tour qui se tient face à moi, vraiment impressionnant !!

 

Et voici l'entrée principale du Stratosphère, l'aventure va commencer...

Nous pénétrons les lieux, premier constat, c'est grand, très grand, sombre, et en T-shirt, j'aurai presque froid...

 

Nous nous rendons à la "Registration" pour obtenir la carte d'entrée de la chambre double réservée, avec deux lits double, mini frigo, coffre fort, vu sur le Strip et au 8ème étage maxi pour avoir une chambre fumeur.

 

Oups j'oubliai un détail, simple détail mais qui va avoir son importance à un moment du séjour, je voyage sans carte bancaire, tout le cash se trouve dans ma valise par soucis de sécurité...

Pendant la préparation du séjour, j'ai lu ici et là qu'il pouvait, selon les hôtel, y avoir un cautionnement à régler en liquide lors du retrait des clefs de la chambre.

 

J'ai donc contacté ebookers à trois reprises, à trois moments différents, pour avoir des interlocuteurs différents afin d'être certains de leur réponse. Ils m'ont tous indiqués avoir appelé par téléphone le Stratosphère qui indiquait aucune caution demandé pour les clients sans CB.

 

Le séjour ayant été réglé en totalité le jour de la réservation, je suis donc confiant, et nous arrivons au guichet. Je présente la réservation, là je dois régler les taxes locales prévues, 300 US dollars selont ebookers, 480$ me sont demandés. Heureusement que j'avais prévu le coup ayant 500$ sur moi.

 

Ensuite on me demande ma CB, et là c'est le drame, car sans CB il faut laisser 500$ de caution, restitués lors du départ. Alors deux solutions s'offrent à moi, passer mon séjour à nettoyer des pare-brise aux nombreux feux de Vegas, ou délester mon ami m'accompagnant de son argent de poche pour son séjour?

 

Le choix est vite fait, mon pote m'avancera la somme, mais ce n'est pas si simple. Le bonhomme derrière le comptoir m'indique qu'il ne peut accepter cette somme importante sans l'autorisation de son chef et il commence de nombreux aller-retour entre le comptoir et les nombreuses portes derrière.

 

Après son petit sketch, enfin il nous indique qu'on peut revenir à 14h00 pour récupérer les cartes de la chambre... Euh, nous sommes lessivés, on veut dormir, alors on veut la chambre de suite, surtout que j'ai payé pour la nuit précédente, malgré mes demandes, il faut payer un "early access" pour avoir l'accès immédiatement.

 

On n'est plus à ça prêt, on veut pioncer, alors je paie, et enfin nous avons les cartes et tout un tas de bons de réductions pour des activités/soirées/spectacles qui ne nous intéressent pas.

 

La chambre se trouve au 24ème étage, sans coffre fort, et sans mini frigo. Heureusement il y a deux lits doubles, tout n'est pas perdu, reste à voir la vue...

 

Voilà la vue sur le Strip, bon OK ce sont d'immenses parkings vides, mais bon, ça démarre tellement à l'inverse de ce qui était prévu que cela ne me dérange même pas.

 

La chambre est vieillotte, la salle de bain ridiculement petite avec une mini baignoire, mais l'objet de notre venue à Vegas n'est pas le tourisme ni le luxe, mais le poker. Alors ce sera largement suffisant pour se reposer.

 

Ca fait pas mal d'imprévus tout de même, tant pis, on y est, c'est le principal, il m'en faut plus pour m'agacer. Attendons l'arrivée des valises, on avisera ensuite.

 

A suivre...

Edited by Fish4Ever

Share this post


Link to post
Share on other sites

1er jour...

 

Jeudi 14h00, cela fait 3h que nous sommes arrivés au Stratosphère. Malgré une fatigue énorme, impossible de dormir, on décide donc d'aller manger un morceau. Il est vrai que la bouffe dans l'avion n'était pas violente, voyons ce que l'on peut trouver ici.

 

Au rez de chaussé, il y a un resto typique des années 50, le Roxy's Diner, laissons nous tenter.

 

La déco est exactement ce que l'on peut s'imaginer, et les tenues du personnel pareil, pantalon, casquette et veste chemise bleu pour les garçons, casquette, jupe et veste chemise rose pour les filles.

 

Alors jusqu'à maintenant, le chauffeur de taxi et le type de l'accueil de l'hotel parlaient un anglais compréhensible, mais là on a de l'amerloque pur souche, qui parle façon chewing gum, en américain et pas en anglais. Bien plus difficile à comprendre pour moi, et sur ce coup mon ami ne m'aidera pas, il ne parle pas anglais. de grands moments s'annoncent !!

 

A commencer par le menu, contrairement à la grande majorité des endroits où l'on peut manger, les cartes n'ont pas de photos ou d'images des plats proposés. Ce sont des journaux en noir et blanc, ayant 4 pages seulement, avec en couverture, la une originale d'un quotidien des années 50. Original, certes mais incompréhensible pour le pauvre petit français que je suis.

 

En bas à gauche, dans l'angle on peut apercevoir le menu ,pas la moindre image.

 

On va faire dans les valeurs sûres, hamburger et frites, au moins pas de surprises !! Le petit bonus ce sont les boissons, à volonté, youpi, je me sens comme un gamin devant un sac de bonbons!!

Les boissons arrivent, et en attendant le plat, le son de la musique augmente, et une serveuse commence à pousser la chansonnette au travers d'un micro, typiquement américain, ils savent mettre l'ambiance ceux là.

 

Burger frites classique, rien d'extra, si ce n'est les frites non épluchées.

 

Le dessert on a fait soft, un milkshake. La crise de rire lorsqu'on nous les apporte, un milkshake géant pour chacun de nous, ah vraiment, tout dans la démesure les ricains !!

 

Un café et l'addition, en fait non, ici on commande tout son menu au début et quand le dessert est servi, l'addition t'es apportée sans que tu le demandes.

 

Bonne surprise, les forums disaient qu'on pouvait manger ici pour 80$ par semaine par personne!! Euh attend, non en fait ce sera 80$ pour ce seul repas, sans compter le pourboire. Le pourboire est une tradition obligatoire, ne pas le négliger.

 

15% de la facture si tu es satisfais, je le suis alors je suis généreux. Manque de bol, mon ami s'est renversé du café sur son T-shirt blanc, une grosse tache en plein milieu, son seul et unique T-shirt pour le moment, j'en ris encore !!

 

Après ce repas, le sommeil arrive enfin, et nous voilà parti pour quelques heures à dormir...

 

A suivre...

Edited by Fish4Ever

Share this post


Link to post
Share on other sites

Jour 2, vendredi 02h du mat'...

 

Réveil en pleine nuit, avec une patate d'enfer, mais que faire à Vegas, tout au bout du Strip, loin de tout, avec des fringues pas trop clean, et peu de dollars en poches...?

 

Monter en haut de la Stratosphère Tower bien sûr !!

 

Avec l'accès à la chambre, on nous offre l'accès à la tour gratuitement et à volonté, et croyez moi, on ne s'est pas gêné !! Nous ne serons monté qu'une fois, hihihi. Dois je rappeler le sujet de notre présence en ce lieu? Inutile, ok, il y en a au moins quelques uns qui suivent :P

 

La montée se fait par un ascenseur ultra rapide, l'un des plus rapide du monde selon wikipedia, allant à 9,5m/sec. Les 350m sont parcouru plus rapidement que pour monter au 3ème d'un de nos bons vieux ascenseurs français, c'est dire!!

 

Lorsque l'on monte dans l'ascenseur, une hotesse nous accompagne pendant toute la montée et n'oublie pas de nous préciser qu'à cause de la vitesse, nos petites oreilles vont subir une forte pression et se boucher. Il vaut mieux le savoir pour éviter d'être surpris.

 

Une fois en haut, la magie de voir Vegas et son Strip de nuit vous laisse bouche bée !!

 

La vue panoramique est à couper le souffle, superbe. Désolé pour la qualité de la photo, nous avions pour seuls appareil un Iphone 5S et un Lumia 1020 pendant tout notre séjour. Et malheureusement cette photo de nuit a été prise avec l'iphone 5S.

 

Ensuite découverte de l’hôtel, on se promène un peu partout, prenant des repères.

 

A 06h00 le soleil est déjà bien levé et on va prendre un petit déj au Roxy's Diner, les oeufs bénédicte dont j'ai tant lu de bien sur les forums me tentent grandement. Quel délice, je suis fan !!

A ma grande surprise, ce Roxy's Diner est resté ouvert toute la nuit, j'apprendrai par la suite qu'il est ouvert 24/24 et 7/7 !! On peut y déjeuner, diner, petit déjeuner quand on veut, j'adore l'idée.

 

Ensuite on remonte dans la chambre pour laver nos T-shirt et sous vêtements à la main, au savon, et les sécher au sèche cheveux, quelle aventure !!

 

De bonne humeur et très motivés, on décide de prendre la route pour rejoindre le centre du Strip, là où tout se passe, histoire de s'inscrire dans les casinos ou je veux jouer et de prendre leur programme. Il est encore tôt, la chaleur est bien présente mais pas étouffante alors on commence à marcher.

 

A coté du Stratosphère il y a le iHop, un diner plus simple que le Roxy's, nous l'essayerons plus tard. Ensuite s'en suit des centaines de mètres avec rien à voir, juste des palissade cachant des travaux, puis on passe le Riviera qui est sur le trottoir d'en face, il me semble que c'est le seul casino ou l'on est pas entré avec le Circus Circus, je ne sais pas pourquoi mais ils ne nous attiraient pas.

 

La marche n'est pas éprouvante comme j'ai pu le lire en préparant mon séjour, à en croire mes lectures, je serai mort de soif en tentant ce périple. Au final ce ne sont que quelques kilomètres, rien de bien méchant.

 

Enfin nous arrivons au premier casino Encore/Wynn, juste face aux Trump Tower et Fashion Show (centre commercial), on traverse la galerie du Wynn, très élégant, propre à souhait.

 

Mais le premier endroit ou je veux me rendre, c'est le Bellagio, lieu mythique et hautement symbolique, il me tient à coeur de m'y inscrire en premier.

 

Découverte des lieux, c'est très beau, pas dans un style moderne certes, mais j'adore l'ambiance, la déco, bon OK ça pourrait être n'importe comment, ça me plairait quand même. C'est le Bellagio, et je m'y trouve, j'ai un peu de mal à réaliser, mais j'y suis alors tant qu'à faire, prenons le programme et je me fais faire la carte pour pouvoir venir y jouer quand je le voudrai.

 

Je m'avance vers le guichet, sûr de moi, et sort mon plus bel accent english à la dame s'y trouvant.

Elle me comprend parfaitement (ouf), me demande mon passeport et se dirige au fond de la salle, franchit une porte, et là j'attend...

 

Je pensai ne mettre que des photos sans ma trogne, mais c'est quand même compliqué, vu que je suis sur beaucoup d'entre elles, au passage, mes fringues à moitié sales du voyage... beurk^^

 

La dame de l'accueil fini par revenir, me fait signer un pad numérique et me tend une carte Mlife sapphire, qui est valable pour plusieurs casinos en plus du Bellagio (Aria, Vdara, MGM Grand, The Signature, Mandalay Bay, Mirage, Monte Carlo, New York New York, Luxor, Excalibur). Ca me fera gagner du temps sur les inscriptions, restera le Wynn et le Binion's où je me suis promis de jouer.

 

Il est 08h du mat, et déjà il y plusieurs tables remplies, deux personnes en liste d'attente, et la salle privée au fond qui est pleine également. Moi qui pensais que ce serait vide, je me suis trompé!!

 

La suite, c'est la remontée du Strip, toujours à pied, en entrant dans TOUS les casinos croisés,  jusque là:

 

Ensuite redescente jusqu'au Wynn pour l'inscription, et on saute dans un taxi pour rentrer au Strato. Bien fatigué, j'avoue que la marche ça use !!

 

Bientôt fini les galères, ça ne va pas tarder à se régler (enfin presque) et ensuite ce sera un peu plus centré sur le poker, car c'est tout de même le sujet principal ;)

 

A suivre...

Edited by Fish4Ever

Share this post


Link to post
Share on other sites

Jour 4 arrivée de la valise !!

 

Enfin le téléphone de la chambre sonne, c'est la réception qui nous signale que les bagages sont arrivés, il suffit de descendre les chercher. Youpi, hourra, l'aventure va vraiment pouvoir commencer !!

 

Arrivé à la réception, je suis fou de joie et tente de me contenir, on indique la raison de notre venue, l'appel etc et un gars va derrière une porte et reviens avec la valise... de mon pote, et c'est tout.

 

Immense déception, je n'ai toujours pas mes médicaments, et ça commence à craindre sévère, et retrouver mes précieux dollars aurait été aussi sympa. Je contacte ma p'tite femme afin qu'elle m'envoie une ordonnance rédigée en anglais pour prendre mes médocs en pharmacie ici. Au passage, elle me fera un envoi Western union que j'irai chercher demain, à cause du décalage horaire, pour faire comme ci j'avais retrouvé ma valise et mes dollars^^ 

 

Ayant pris l'assurance Mondiale Assistance tous risques, je suis serein.

 

J'ai encore 400€ sur moi, que j'avais conservé pour les escales du retour, tant pis on avisera mais je vais les changer, histoire d'avoir une autre tenu, et de pouvoir enfin jouer mon premier tournoi.

 

Direction l'Aria où le taux de change était le plus intéressant au moment où je m'y trouvais, j'en ressors avec 516€.

 

Au Stratosphère il y a une poker room faisant 3 tournois chaque jour à 11h, 18h et 23h pour 40€ pour 6.000 jetons avec add on 20€ pour 10.000 jetons de plus. La formule n'est pas du tout bien foutue, d'autant plus qu'il y a peine à avoir 20 joueurs lors de ces tournois, donc seulement 2 places payées, je choisi donc de ne pas tenter. Ca ressemble plus à un Sit&Go qu'à un tournoi. Je m'attendai à tout sauf à cela en venant à Vegas, voyons par ailleurs.

 

Je me rend donc sur le Strip en fin d'aprême, après avoir un peu regardé les tournois dispo sur les programmes, je décide de commencer par un petit buy in de 80€ pour le tournoi régulier de 19h05 au MGM Grand Casino.

 

La salle est sympa, un peu à l'écart, je m'inscris. Il y aura 64 joueurs au total, pour 7 places payées, il va falloir assurer. C'est seulement mon 3éme tournoi en live, les deux premiers ayant été fructueux avec TF et ITM, je dois continuer sur ma lancée.

 

Première surprise, les tables sont à 10 joueurs, je n'ai joué qu'en table de 9 jusque là, les mains de départ devront donc être bien choisies. A la table il y a 3 hommes d'un certain âge (bon ok des vieux), 2 jeunes de - 25 ans au look décontracté et les autres entre 30/50 ans.

 

Chemises, bracelets, montre, lunettes de soleil et cheveux détachés, voici ma poker face^^

Du début à la fin, j'adopte toujours la même position, coudes posés sur le rebord de la table, position statue, je ne bouge pas d'un millimètre, jamais, dans un coup ou pas, je suis de marbre. Bref, chacun son truc, ça c'est le mien.

 

Début du tournoi...

 

Le gars à ma droite en T-Shirt vert fait systématiquement des grosses relances préflop, aurait il un good run dès le départ ? Aucune idée, mais je ne veux pas prendre un risque fou, alors attendons le bon moment.

 

Au cutt off, après 3 limpers, je raise 6Bb avec paire de dames en main, tous le monde se couche, sauf T-shirt vert qui call. C'est le premier coup dans lequel je rentre, après 2h30 à jeter mes cartes...

 

Le flop donne Q-Q-9, cool j'ai les nuts. T-shirt vert bet, je raise et il fait all in, je call, showdown, il n'a rien, 8-2 off... Impossible de rester de marbre après cette mise, je le regarde un long moment en me demandant pourquoi il a fait ce move digne d'un freeroll winamax, il ne me regardera pas... et jamais je ne saurai. Il sera sorti la main suivante en faisant un all in désespéré, ah oui, c'est moi qui l'ai sorti hihihi,ça commence plutôt bien. Il est immédiatement remplacé par un autre joueur.

 

Je continue de monter les jetons, malheureusement pas d'autres photos, mon pote a réussi à en prendre quelques une avant que l'on ne lui demande d'arrêter. J’atteins la TF pour sortir 8 ème, appelez moi bubble boy. Tant pis, mais rien que pour la TF sur ma première partie à Vegas, je suis plutôt content de moi.

 

Ca joue beaucoup préflop et flop, de très grosses relances pour se calmer au turn et river. Va falloir s'adapter.

 

Retour au Strato, la tête plein de rêves, pleins d'espoirs pour la suite.

 

A suivre...

 

Désolé de faire plusieurs post à la suite mais c'est plus lisible, en espérant que cela ne dérange pas.

 

Pour répondre aux précédents commentaires, oui mettre mes médocs dans la valises c'est pas ce que j'ai fait de mieux mais j'ai suivi les conseils trouvés, disant que des medocs dans un bagage à main pouvait créer des problèmes à l'immigration et douanes à NY, jamais je n'aurai pensé ne pas la retrouver en sortant de l'avion. Idem pour le cash, j'en avais très peu sur moi, pour les longues heures d'attente à Madrid et la sortie à New York, il me semblait plus prudent de ne pas me balader avec plusieurs milliers de dollars de cash en poche.

Edited by Fish4Ever

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le problème de laisser des valeurs dans les valises en soute sont multiples : tu en as fait une belle expérience les valises se perdent très souvent. Souvent elles sont retrouvées auquel cas tu as juste eu un délai plus ou moins long sans tes affaires précieuses mais parfois elles sont perdues définitivement et donc certes tu seras dédommagé mais jamais à hauteur de tes valeurs et surtout dans ton cas de médicaments on peut te filer 1 milliard ça change pas la nécessité de prendre ton traitement.

Autre énorme inconvénient de laisser des valeurs dans les valises : le vol. Il est très fréquent que les bagages soient visités à diverses étapes parfois de façon legale (en allant aux US cette année mon cadenas à été cassé et dans ma valise j'avais un petit mot des douanes US qui ont procédé à l'ouverture) et parfois non (de nombreux services bagages dans les aéroports ont des employés malhonnetes qui se servent : j'ai un pote qui a bossé a orly il y a pas mal de temps et il le disait que la visite des bagages était généralisée a l'époque, bon ça a peut être changé je sais pas).

En fait tu ne prends aucun risque de tout laisser dans ta poche avant de jean : les aéroports américains sont ultra sécurisés tu te feras pas braquer et personne ne sait que tu as une liasse. Si tu as moins de 10k$ tout est légal et la douane ou l'immigration ne te feront pas chi**. Surtout que dans la valise ou dans la poche ça ne change pas le statut légal de ton cash. En dehors de l'aéroport que ton pognon soit dans ta poche ou dans ta valise ça change rien tu peux te faire braquer ta valise aussi. Pour tes médocs il te suffit d'avoir une quantité limitée avec une ordonnance et pour sécuriser si les produits sont un peu sensibles un papier rédigé en francais et en anglais d'un médecin devrait laaaargement suffire.

Par ailleurs il faut savoir que quand ton bagage est en retard tu as le droit à un crédit pour t'acheter un nécessaire le montant dépend des compagnies il faut poser la question sur le moment. Ils t'auraient remboursé l'achat d'affaires propres du contenu d'une trousse de toilette etc....

Sinon très agréable a lire. Merci :)

Edited by salette

Share this post


Link to post
Share on other sites

d'ailleurs, même si tu as + de 10k$, ça ne pose pas de problème si tu le déclares en passant l'immigration. on te fait signer un papier déclarant d'ou tu viens et ou tu vas, et on ne t'embete pas plus que ça.

 

je trouve un peu dommage les mésaventures qui te sont arrivées: il aurait été possible d'en éviter la plupart en lisant le topic dédié sur ce forum !

 

BTW, nice trip report, need moar pics :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ce récit de voyage, dont on appréciera la prose immersive et les illustrations chatoyantes.

 

Un badge en cadeau.

 

gallery_33981_1455_41384.png

 

Vivement la suite  :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Jour 5, arrivée des dollars !!

 

La vie peut être parfois si dure... mais d'autre fois elle peut être si douce, ah ma petite femme, que serai-je sans toi ? C'est toi qui m'a incité à jouer au poker, et il semblerait que cela soit fait pour moi. Ma douce m'annonce m'avoir fait un virement Western Union, je n'avais jamais utilisé ce système auparavant, juste entendu le nom dans les reportages sur les arnaques des brouteurs maliens. Ca me fait tout drôle d'en recevoir un.

 

Lorsque je me rend à l'agence Palace Station en taxi avec mon pote, nous n'avons plus un dollar en poche, il servira donc de caution auprès du chauffeur le temps que j'aille récupérer l'argent.

 

En m'avancant au guichet Western Union, je me demande si la dame pense que j'ai escroqué quelqu'un et que je viens chercher le fruit de cette arnaque... Drôle de sensation, mais je n'en ai entendu que du négatif, bref...

Retour au taxi et retour au Strato pour déposer ces précieux papiers en sécurité dans le coffre fort la valise de mon pote, fermé à clef avec double cadenas.

 

La période où nous étions à Vegas n'a pas été choisie au hasard, il s'y déroulait les WSOP, le saint graal de tout joueur, participer serait un rêve, si j'avais le niveau, mais m'y rendre et fouler les allées remplies de joueurs, ce serait déjà énorme.

 

On fonce direction le Rio, qui est un peu à l'écart du Strip, à l'Est en direction de Flamingo Road. Le batiment est à l'image de Vegas, énorme, démesuré et magnifique. L'intérieur est superbe, immense, et les WSOP se déroulent dans une partie à l'écart du casino principal, à droite quand on entre, après avoir traversé un couloir hyper méga trop long, on arrive enfin dans le saint des saints.

 

Ca commence par une boutique à l'effigie des WSOP, je m'y attarderai plus tard, je veux absolument voir la salle remplie de joueurs.

2089 joueurs participants au même événement, c'est très impressionnant, le bruit des jetons est bien présent. Je me retrouve là, au milieu de tout ce monde, dur de réaliser que j'y suis pour de vrai, enfin ça donne une étrange sensation d'être là...

 

Passage par la boutique obligé, c'est bien trop tentant, je prendrai une veste noire à capuche siglé WSOP Rio 2014, un T-shirt, un jeton porte clef, le tout pour 119$, mais la dame à la caisse me demande ma carte... euh je n'en ai pas, alors elle m'invite à faire quelques centaines de mètres pour m'en faire une afin de pouvoir acheter dans la boutique.

 

Je m'exécute, sagement, et me retrouve au comptoir des inscriptions. Du coup je prend le programme des "events" et retourne à la boutique. Je prépare un billet de 100$ et un de 20$ pour régler mes achats, mais comme j'ai la carte, la dame m'indique 99$. Euh vu que pour pouvoir acheter il faut la carte, ce ne serait pas plus simple d'afficher direct le bon prix sur les articles ???

Bref, du coup je ne lui donne que le billet de 100$. La dame me rend la monnaie sur 120$, bonne ristourne du coup, je n'ai rien dit, tant pis pour cette fois, j'ai eu suffisamment de galères jusque là.

 

Retour à l'hotel pour poser tout ça et direction North Outlet dont j'ai beaucoup entendu parlé (bon ok, lu) pour effectuer quelques achats. Première surprise, c'est une sorte de galerie commerciale en extérieur. Il fait chaud et ça n'est pas très agréable. Je trouve une valise, et en moins de cinq minutes, la vendeuse me fait une ristourne de 60%. J'ai bien fait de négocier !!

 

On trouve surtout des boutiques de luxe, je ne suis pas venu ici pour cela alors je trouverai d'autres boutiques plus raisonnables pour faire mes autres achats.

 

Retour au Strato, encore pour déposer tout ça et direction le Fashion Show. Centre commercial géant ou l'on trouve de tout, enfin tout sauf un supermarché^^

 

Les commerçants sont hyper cool ici, alors OK ils en font trop et c'est exagéré mais qu'est ce que c'est agréable d'avoir à faire à des vendeurs souriants et motivés !!

Je me souviens avoir acheté, en France, pour plusieurs milliers d'Euros d'électroménager dans une boutique où le vendeur refusait de faire le moindre geste commercial car que ce soit moi qui achète ou un autre, ses articles seraient vendu à un moment ou à un autre... super ambiance^^

Ici, pour une simple paire de chaussettes, le vendeur est resté très agréable avec moi et m'a consacré plusieurs dizaines de minutes. Dans une autre boutique, je trouve plusieurs chemises, T-shirt et pantalons, arrivant en caisse avec un total de 328$, sans aucune demande de ma part, le vendeur m'a fait une ristourne baissant la facture à 270 dollars. Impensable en France, ce pays commence à me plaire, ça va être difficile de le quitter... Bon OK, j'ai les foins de reprendre l'avion, et à ce moment là j'envisage très sérieusement de demander à ma petite famille de venir me rejoindre pour s'installer ici. Trop flippé de devoir remonter dans ce gros appareil de la terreur, hihihi.

 

Pour rester sur le sujet, les vendeurs sont supers, on devrait grandement s'en inspirer !!

 

La suite, et oui, encore, retour au Strato, à force de faire des aller-retour un peu partout, le Strato nous fait un autre effet que celui du départ. L'effet d'un hotel miteux, au personnel rincé (ils sont tous et toutes d'une autre génération, à l'opposé de ce que l'on peut trouver ailleurs sur le Strip).

 

Dans la chambre, je scrute le programme des WSOP, et il y a un "event" qui semble être dans mes moyens. Je ne me souviens plus de son numéro, mais c'est un short handed, 6 joueurs, au buy in de 1.000$. Il a lieu dans 4 jours, j'ai jusque là pour enchainer les MTT et prendre confiance.

 

Le tournoi régulier du Wynn à 19h00 pour 140$ sera donc mon second tournoi de Vegas.

 

J'adore cet endroit, c'est clair contrairement à la majorité des autres casinos, la lumière est forte, et la poker room se trouve un peu à l'écart, sur la gauche, à coté de la boutique Ferrari (ou l'on doit payer 10$ pour entrer sauf si on est propriétaire d'un véhicule de la marque, ils sont pas cool sur ce coup).

 

Le tournoi commence bien pour moi, j'attaque de façon agressive dès le départ, et pendant la première heure, aucun showdown, je remporte quasiment toutes les blinds à chaque fois. Mon pote à pris une photo et s'est fait remarqué de suite, interdit d'en reprendre sinon il m'attendra plus loin, dans le casino, ils ne plaisantent pas ici.

 

Je rase la table juste avant la première pause, au passage un énorme MERCI à mon pote Mic, qui m'a attendu patiemment lors de chaque tournois auquel j'ai participé. Il repérait les toilettes, (qui au passage, se nomment ici aux USA "restroom", jamais on ne m'a appris cela à l'école, je cherchais "toilet" comme un boubourse... à savoir). Mic repérait également le Starbuck pour me prendre un café juste avant la pause, de manière à ce que je l'ai sans attendre, car 5 minutes de pause, c'est très juste. Il a été un accompagnant parfait ;)

 

A la reprise, je suis UTG, j'ai l'American Airlines en main, sur une nouvelle table, tout le monde limpe, je raise, 4 restent dans le coup, j'aurai de la chance, ça part à tapis et je sort les 4 qui y sont allés avec pas grand chose, paire de 10 pour le plus fort d'entre eux. 

 

Et ca monte les jetons gentillement, au départ il y avait 88 joueurs, il y aura donc 9 places payées. Je vais devoir être patient, je n'ai plus de jeu, les blinds et antes augmentant, ils commencent à faire mal au stack, qui meurt petit à petit.

 

Et enfin, arrive la TF, je suis short stack, 3 Bb seulement, je commence UTG, paire de 3 en main, il n'y a pas à réfléchir, all in, en face je tombe sur A-K off qui trouve son K au flop, fin de l'histoire.

 

Appelez moi bubble boy, seconde fois à la suite, mais quel pied, ça jouait plutôt bien, j'ai pris un immense plaisir aux tables, et je me répète mais j'adore cette poker room !!

 

Retour au Strato après 07h aux tables, avec un sentiment positif, je ne suis pas loin du niveau, je dois être moins passif sur les derniers coup, je dois m'améliorer.La dernière heure j'ai laissé mon stack fondre, ne rentrant dans presque aucun coup, hésitant à défendre mes blinds, de peur de ne pas atteindre la TF. C'était seulement mon 4 ème tournoi live, j'ai encore tout à apprendre, et je suis ici pour ça !!

 

A suivre...

 

En réponse aux remarques précédentes, c'est en faisant des erreurs que l'on apprend, premier voyage en avion, première fois que je quitte le continent, j'ai fais des choses pas très futées avec les médocs et le cash, maintenant je le sais et ce sera autrement à l'avenir ;)

 

 

Edited by Fish4Ever

Share this post


Link to post
Share on other sites

Respect pour ce trip report de belle facture ma foi!!

Quel kiffe ça doit être LV, tellement hâte de m y perdre!!!

Et comme ça au passage tu pars 24 jours si j ai bien compris donc:

1. Niveau famille comment as tu "vendu" le projet?

2. Niveau pro: quel taf fais tu pour pouvoir prendre autant de congés?

3. BRM: en as tu un pour le live car ça pique un peu beaucoup des tournois à 140 balles... Les 10K$ c est full BR du coup :) ?

Encore bravo pour ce report, et n oublie pas les boobs!!!!!!

Edited by zizicoincoin

Share this post


Link to post
Share on other sites

Jour 6, découverte de DownTown

 

Réveil difficile, il faut savoir que la partie de l'hôtel où nous sommes, la zone "Select", n'a pas été rénovée. Les climatiseurs font un bruit assourdissant, si tu la coupe, tu meurt de chaud en moins de 10 minutes, et quand ça tourne, tu as trop froid. Les nuits à se geler les miches avec un ronronnement perturbant ton sommeil sont devenu notre quotidien. Du coup, on fait nos nuits en 2/3 fois, réparti sur la journée de façon aléatoire. On se laisse vivre à notre rythme.

 

Ce matin, c'est le téléphone de la chambre qui me réveil, l'accueil m'annonce un courrier arrivé à mon intention. Faut descendre le chercher.

 

Ce doit être mon ordonnance, ni une ni deux, je descend prendre ce pli. et là c'est la blague du jour, une greluche va chercher le pli derrière une porte, et à son retour, l'a dans les mains, et me dit que pour le récupérer c'est 5$. Haha, très drôle, ma petite femme a déjà payé 77€ pour ce pli express en urgence, livré en 24h, sans compter la consultation du Dr pour l'ordonnance, et ceux là veulent encore 5$ ??

 

Bon, je vois de suite que je m'heurte à un mur, la mort dans l'âme, je paie, et les gratifie d'une jolie signature...: Nique Ta Mère, sur ce coup, seul moi comprendra, ils s'en moquent et n'y prête pas attention^^

 

Faut sortir maintenant pour aller à la pharmacie chercher les médocs tant attendus !!

Direction le Monte Carlo, j'ai vu juste à coté une pharmacie CVS, go go go !!

 

Une nouvelle fois, navré pour la photo de nuit, mais je n'en ai pas version jour !! A la base je n'ai jamais pensé faire un TR, et du coup je n'ai pas fait des masses de photos.

 

Allons donc au guichet, une dame prend mon ordonnance et me dit: "Nous n'acceptons pas les ordonnances françaises, allez voir un médecin ici à coté et revenez nous voir !!"

 

Consultation de leur médecin: 450$, ensuite échographie pour contrôler ma pathologie: 800$ et enfin les médocs: 240$... Bon, je vais autrement, je me souviens mon chirurgien m'avoir dit de chercher une molécule bien précise présente dans d'autres médocs, à prendre au cas où je serai dans l'impossibilité de trouver mon médoc. Je cherche, avec l'aide du net, et trouve un médoc en vente libre, faiblement dosé, je prendrai donc cela en grosse quantité, si bien que j'ai du faire plusieurs pharmacies car on ne voulait pas me laisser en acheter autant en une seule fois.

 

Problème médoc résolu, mais à l'avenir il faut savoir qu'une ordonnance française, même rédigée en anglais ne sert à rien aux USA (sauf panne de papier dans les restroom...)

 

Bon ce n'est pas tout mais il fait faim, direction le Strato, on va tester le iHop juste à coté !!

Le diner est bien plus modeste que le Roxy's du Strato, plus authentique je dirai. Personnel aux petits soins, souriant, on est aux USA ;)

Leurs pancakes sont extra, trop caloriques, certes, mais délicieusement bons. Accompagnés de sirop d'érable et de café à volonté, c'est un vrai plaisir. La facture est bien moins chère qu'au Strato, on se laissera donc tenter par d'autres repas dans les jours à venir, histoire de voir ce que ça vaut.

 

Il est impératif de penser aux quantités servies ici, faisant mon malin j'ai demandé une assiette pancake traditionnelle, donc 6 pancakes, et j'n'ai été capable d'en ingérer que 2 et demi... Les serveurs étés mort de rire en voyant nos petits appétits.

 

Ce jour sera celui de la découverte de DownTown. Malheureusement il n'y aura pas de photos dans cet article, enfin sur ce sujet. 

Lorsque je préparais mon voyage, j'ai pu lire une sorte de mini polémique entre ceux qui préféraient DownTown et ceux préférant le Strip. Alors que ce soit bien clair, chacun a ses préférences pour ses propres raisons, et mes propos n'engagent que moi, mais franchement, DownTown c'est pas glop. Même le Golden Nuggets m'a paru tout naze après être passé sur le Strip... 

 

Premièrement c'est minuscule, il y a un concentré de mendiants impressionnant vu la taille de l'endroit, et surtout il n'y a quasiment que des vieux partout, la maison de retraite de Vegas. J'ai trouvé les casinos d'un autre temps, avec une odeur de vieux un peu partout. Malgré cela je me suis inscrit au Binion's et me suis promis de venir y faire une partie.

 

Après 30 minutes maxi, l'envie de quitter ce lieu nous gagne, alors on dégage, retour au Strato.

 

Inspection des programmes pour mon choix de tournoi du jour, il est 10h du mat, ce sera le Wynn à nouveau, j'aime trop cet endroit. Tournoi de 12h à 140$ avec 10.000 jetons, bonus de 500 jetons si inscription avant 11h et bonus 500 jetons si assis à table avant 12h. Parfait; "a cab please, we go to The Wynn" et c'est parti !!

 

Midi pile, le tournoi démarre, 108 joueurs, 11 places payées. A ma table, un monsieur d'une soixantaine d'année parle tout le temps, commente toutes les mains et il prétand me connaitre, je serai un joueur du Michigan, je ne dis pas un mot, laissant croire aux joueurs ce qu'ils veulent.

Je suis concentré dans ma partie. Juste avant la première pause, confrontation avec ce soixantenaire pour un gros pot, je suis en bluff total depuis le début du coup. Ma grosse relance préflop l'inquiète un peu, il a suivi, flop, check, check, turn bet de ma part, suivi après longue réflexion, river j'envoi tapis pour suivre la logique du coup, il y a tirage quinte au board depuis le turn. Il me pose des questions sans cesse, je reste de marbre. Il fini par jeter en montrant A-K off, ce qui lui donne double paire As et Roi depuis le flop, mais le J-T qui ont suivis m'ont fait remporté le coup.

 

A la pause, il me suit jusqu'aux Restroom pour me demander si j'avais la Dame... je continuerai de l'ignorer totalement. Ca m'a fait rire parce qu'il avait bien les boules de ne pas savoir. Ca devait être un reg du Wynn, il connaissait tous les croupiers, le floor et beaucoup d'autres joueurs.

 

Retour aux tables, ça ne se passe pas trop mal, mais je perd un gros coup, paire de dame contre brelan de dame sur un board très pauvre, heureusement que je n'y ai pas engagé mon tapis.

 

Le reste est sans importance, je sortirai 12 ème, mourant, encore à cause de mon inaction en fin de tournoi à l'approche de la TF, je dois vraiment améliorer cela.

 

Déçu, nous rentrons à l'hôtel se reposer. Il y a un autre tournoi à 19h au Wynn, avec bounty, et je veux le faire.

 

Chemise, et même cravate, je me prépare pour le second tournoi au Wynn de la journée.

Arrivé au casino, je retrouve le soixantenaire de ce midi, quand je disai que c'était un reg celui là... Début du tournoi, il est à nouveau à ma table, et la première chose qu'il dit: "Saluons notre ami du Michigan" en me faisant un grand signe pendant que tous les regards de la table se posent sur moi. Je n'aime pas trop ça, ça me met mal à l'aise, tant pis, passons.

 

A ma droite, se tient un asiatique à casquette semblant plus intéressé par la vidéo de son iPad que par la partie. En face, un cinquantenaire au T-shirt jaune non repassé, short et sandalettes de mauvaise facture. Il est à coté d'une dame du même âge à peu près, soigneuse de son apparence. Ils parlent beaucoup ensemble et semblent très complice.

 

Après quelques mains, la dame en face fait une grosse relance préflop, suivi par l'asiatique à ma droite. Flop, Q-7-3 rainbow, madame bet, il raise et madame fait all in, et là l'asiatique commence une longue réflexion. Très longue réflexion, puisqu'au bout de 20 minutes, il n'a toujours pas pris sa décision.

 

Les joueurs à table lui laissent le temps, je trouve cela très respectueux, car il risque de jouer clairement son tournoi sur ce coup. En France, je n'ai fait qu'un seul tournoi, et quand un joueur mettait plus d'une minute à prendre sa décision, il y avait toujours un blaireau à la table pour dire "Time", j'avais trouvé cela exagéré de presser à la décision. En Italie je n'ai jamais entendu Time... Bref, pour le coup, et pour d'autres raisons qui me sont propres, je ne jouerai jamais plus en France.

 

Bref retour dans le sujet, après un long moment, avant d'atteindre 25 minutes de réflexion, l'asiatique fini par jeter ses cartes en les montrant... paire d'As. Un Wooh général se fait entendre autour de la table. Il expliquera penser que madame avait Q-Q en main, elle montre A-Q... Vous avez dit serré le joueur ??

 

Au fur et à mesure de la partie, je constate que les deux cinquantenaires d'en face ne s'affrontent jamais. abandonnant des coups de façon illogique lorsqu'ils se retrouvent en face à face... étrange. Cela me perturbe. Pendant ce temps, le soixantenaire de ce midi s'envoi à tapis préflop, à ce niveau du tournoi je me demande à quoi cela sert, il est en Sb, si c'est juste pour voler les blinds c'est risqué... et boom, la Bb suis avec J-J, lui a A-K, rien ne le sauve et il saute dans la première heure.

 

 A la pause, je remarque que me tenue est la même, enfin les mêmes couleurs, que celles du personnel du Wynn, je me sens tout con...

 

Après 5 min de pause, retour aux tables, et je continue d'observer le petit manège du Mr au T-shirt jaune et Madame en face de moi. ca semble évident qu'il y a collusion. Lorsqu'un fait big raise, l'autre suit, et lorsqu'ils ne sont plus que deux dans le coup, l'un fold et l'autre embarque le pot. Pendant plus d'une heure j'observe ce petit spectacle qui commence à agacer tout le monde autour de la table, car ils ont remportés un grand nombre de jetons de nous tous avec leur maxi relances à répétition. quand l'un perd beaucoup de jetons face à l'autre suite à un gros pot, le coup suivant il se les verra rendre par son acolyte...

 

Un nouveau joueur arrive à la table, environ 25 ans, bodybuildé à mort, et surtout c'est le cheap leader du tournoi, il a plus de jetons que toute la table réunie... Casquette, oreillette et iPad, encore un qui ne semble pas prêter attention à ce qu'il se passe à table... Il semble jouer ses cartes, le croupier le rappel sans cesse que c'est son tour de parler. 

 

Les deux compères en profitent, en trois mains ils le sortent, en se chuchottant des trucs à l'oreille, et en ricanant comme des mômes. Le nouveau arrivé est dépité, ne comprenant pas comment ça a pu aller si vite...

 

Avec un stack impressionnant presque parfaitement réparti entre eux, je ne donne pas cher de notre peau... jusqu'à ce qu'American Airline viennent dans mes mains. Milieu de parole, je relance à 5Bb, depuis la pause, c'est le premier coup dans lequel j'entre. La dame face à moi, encore morte de rire de la discution avec son ami au T-shirt jaune lance un "All In" avec un fou rire non caché, je call bien évidement. ShowDown, elle montre 9-3 off... mesdames et messieurs, voici le flop: 9-9-3-x-x...

 

Pendant ce temps, les deux comparses explosent de rire, et semblent toucher toutes les mains, je partirai rapidement, déçu, énervé, limite en colère.

 

Allons nous reposer, demain est un autre jour l'aventure est loin d'être finie.

 

A suivre...

 

Réponse aux précédants commentaires: merci pour vos encouragements, ça fait plaisir et donne envie de continuer à écrire.

@Zizicoincoin:

1 - "Chérie, il faut que j'aille à Vegas, j'apprendrai beaucoup là bas"

"OK mon Amour, vas-y fonce !!" ma petite femme est la meilleure du monde, je suis l'homme le plus heureux de la terre. Au départ c'est elle qui m'a dit de me mettre au poker, elle pense que, comme elle le dit si bien "j'ai le cerveau pour"

2 - J'ai arrêté mon entreprise pour me consacrer uniquement au poker

3 - BRM, BRM, on s'en fout, je suis à Vegas pour apprendre alors j'apprend. Les plus grands joueurs te diront qu'il faut payer pour apprendre, donc je paie.

 

Pas de boob's, désolé mais nous n'avons pas fait la fête, pas de délire avec des gonzesses, pas un seul verre d'alcool (je n'en bois d'ailleurs jamais), nous sommes allé à Vegas pour prendre de l'expérience poker uniquement.

 

Quand on lit les bio de Negreanu et d'autres grand joueurs, on s'aperçoit que les 2/3 premières fois qu'ils sont allés à Vegas jouer au poker, ils ont perdus l'intégralité de leur bankroll en quelques jours seulement. Trois fois de suite pour Daniel, mais il a insisté et ça a fini par payer. Peut importe l'issue de ce séjour, j'y retournerai, ça c'est certain. Autant de fois qu'il faudra pour réussir ;)

Edited by Fish4Ever

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vraiment sympa, ce trip report. Bravo !

Pourquoi le strato ? Avec les taxis, ça revient plus cher qu'un bon Flamingo tout pourri.. mais idéalement placé.

J'ai adoré la lessive dans la chambre avec sêche-cheveux ;)

C'était quoi tes dates ? Possible qu'on se soit croisés...

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Shawn Michaels 

Après m'être balladé en long, en large et en travers sur le Strip, DownTown m'a semblé complètement dépassé, bloqué dans son époque, qui n'est plus la notre. Navré mais c'est mon ressenti. OK le Strato c'est tout naze aussi une fois passé l'émerveillement.

Sûr qu'en passant 3/4 jour à Vegas, j'aurai vu les choses autrement, mais là j'ai bien eu le temps de m'y faire, et c'est comme ça que je vois les choses.

 

@MasterGuggy

Le Strato parce qu'à un moment il faut faire un choix, et j'ai fait cette "erreur", attiré par l'envie de séjourner dans cet endroit. Sa tour et sa vue imprenable... Maintenant je sais à quoi m'en tenir, le prochain séjour se fera au milieu du Strip !!

La lessive au sèche cheveux j'ai moins apprécié moi.

C'était au mois de juin 2014, pas croisé beaucoup de français, 2/3 mais sans plus de dialogue que ça, juste un groupe de jeunes venu jouer au poker 3/4 jours , mais en fait il ont passés leur temps à se murger dans leur chambre... impossible de créer des affinités avec eux, n'ayant pas les mêmes centre d'intérêt.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Jour 7, repos

 

Une semaine que nous sommes à Vegas, le temps passe vite. Il fait toujours beau, il fait chaud et chaque jour offre son lot de découverte. On déjeune au iHop, et l'envie de viande, d'un bon steack est trop grande, pour le petit déj je commence avec un plat où il y a de la viande. Contrairement au Roxy's Diner, le iHop dispose de menu avec des photos, bien plus simple pour choisir.

 

Voilà ce que l'on m'apporte. Pas moins de trois assiettes, avec 3 pancakes, 3 oeufs pochés, des pommes de terres rappées et un steack !! Un peu surpris de la quantité, et non, je ne finirais pas, habituellement je mange peu le matin, mais là c'est bien trop !!

 

Au passage, les serveurs(ses) du iHop ont toujours un petit mot gentil à notre arrivée, se souvenant de nous, ils sont vraiment agréables, quel plaisir d'y venir.

 

Retour au Strato, qu'est ce que l'on va bien pouvoir faire aujourd'hui...?

Bientôt 11h00, le premier tournoi de la journée va débuter, buy in 40$ avec 6.000 jetons, et add-on 20$ pour 10.000 jetons de plus, OK c'est super comme offre, mais bon, ce sera un peu comme un freeroll pour moi. 

 

En ce jour OFF niveau poker, je commence donc par le petit tournoi du Strato, impatient de voir le niveau. Les joueurs sont des américains d'un certain âge pour la plupart, obèse et sirotant des binouzes. Quel contraste avec le Wynn. Pour le coup, pas de chemise, ni de bracelet et cheveux attachés, je laisse ma poker face pour un autre jour.

 

Il y aura 18 joueurs et 2 places payées, woo, la structure de rêve. J'ai l'impression de participer à un Sit&Go. Ne soyons pas négatif, et concentrons nous sur notre jeu.

 

Pas de mélangeuse ici, la première main est donnée. et là c'est le choc, déjà 3 joueurs s'envoient à tapis préflop... mais qu'est ce qu'il se passe? Je dors encore ? Je suis en plein cauchemard ? Qu'est ce que je fais là, assis parmi ces pseudos joueurs ?

 

Je me rappel très bien de cette première main, où trois joueurs s'envoient avec, respectivement en main: A-Q off, A-K pique et 8-8... sur un board n'apportant rien à personne, Mr paire de 8 est très fier de remporter ce pot... Les deux autres prendront immédiatement un rebuy !!

 

A ce moment je suis décomposé, me demandant comment aborder cette partie. Je vais donc entamer une phase d'observation et aviserais ensuite, de toutes façon je n'ai aucune prétention ici, je m'attend à sauter rapidement.

 

De fortes, très fortes relances préflop, avec souvent des poubelles quand ça va jusqu'au showdown, je suis incrédule, stupéfaits par la façon qu'ils ont de jouer. Encore une fois, l'American Airline vole à mon secours, cassé par A-J en face qui envoi son tapis préflop et trouve un board avec J-J. Il me reste peu de jetons, je prend l'add-on juste à la pause.

 

​Certainement une des parties les moins intéressantes que j'ai joué en live, rien à ajouter si ce n'est que je sortirai 4éme avec une paire d'As en main, face à paire de 2 qui biensûr fait all in préflop et trouve son brelan à la river.

 

Le plus étrange est que ces joueurs sont content de leur façon de jouer, je ne suis pas content d'avoir participé, je m'en veux, c'est tout sauf ce à quoi je m'attendais en venant à Vegas. Néanmoins j'aurais appris une chose, en live comme sur le net, on trouve des horreurs et des joueurs minables qui chattent alors qu'ils jouent au loto !!

 

Ca me servira de leçon, du moins c'est ce que je croyais à ce moment là.

 

Il faut s'aérer l'esprit et ne pas rester sur ce sentiment négatif, alors direction le Strip. Lorsque nous nous rendons sur le Strip, on se fait déposer au Wynn par le Taxi, toujours, histoire d'économiser un peu sur les transports, car à force, ça commence à faire beaucoup.

 

Le chauffeur, un homme d'un âge avancé, à peine démarré, sort de sous son siège un tableau blanc, avec un texte écrit au feutre, je le cite:

 

A Vegas, un pourboire de 2$ n'est pas un pourboire normal. Je travail 3 jours par semaine seulement, et les taxes demandées par la société de taxi, 5%, sont très chères pour moi. Avec 5$ de pourboire, j'arrive à peine à rentrer dans mes frais, s'il vous plait, soyez généreux. 

 

Wahou, quelle surprise !! Un chauffeur mendiant !! Alors là, ça dépasse tout ce que j'aurai pû imaginer !! Du coup, pour la seule fois de tout mon séjour à Vegas, je ne laisserais pas de "Tips", j'ai détesté sa démarche. A ma sortie de son véhicule, il me dit sur un ton agressif: "No tips ?", j'ai répondu: "No tips, we are from Belgium, never tips for us", désolé mes amis belges, c'est la première idée qui m'est passé par la tête !!

 

Bref, on traverse la galerie du Wynn, et allons nous promener dans les casinos le long du strip, sans but précis. Voici des photos faites au hasard de notre promenade:

 

Puis retour au Strato, pour se reposer dans la chambre avant la sortie du soir. C'est donc une journée OFF, sans poker n'est ce pas, alors ce soir, ce sera...

 

A suivre...

Edited by Fish4Ever

Share this post


Link to post
Share on other sites

interessant tout ca,merci fish4ever

il y a une chose qui me turlupinne..a moins que j'ai loupé un truc,tu n'as tjrs pas recuperé ta valise?

je n'ai jamais pris l'avion et ne sais pas comment ca se passe,mais ca n'a pas l'air de trop t'inquieter,es tu sur de la recuperer,tu sais ou elle est et si ca arrive souvent ce genre de trucs?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×
Unibet : Saint Valentin et Prize Drop
Unibet : Saint Valentin et Prize Drop