Jump to content
This Topic
Suxxortime

Droit de réponse des Joueurs Europoker.fr au Communiqué ARJEL

Recommended Posts

Nobody a bien résumé les choses. Je serais plus nuancé sur Maître Danguy, le liquidateur, dans la mesure où nous ne savions pas bien, tous, pour quelles raisons elle cherchait à nous embêter. (Pour clôturer le dossier plus rapidement aussi peut-être, tout simplement). Mais c'est vrai que la situation était assez surréaliste, avec Thomas, représentant Europoker, qui cherchait plutôt à nous aider à défendre notre dossier et le liquidateur qui cherche à nous flouer mais qui manquait clairement d'arguments et qui ne semblait pas en mesure de nous déstabiliser ou de trouver des contre-arguments sur le moment. (Après tout c'est assez logique, on est clairement les victimes dans l'histoire et on maîtrise a priori bien mieux le sujet que le liquidateur, qui avec ses calculs un peu bidons de + - arrivait à nous dire "regardez vous aviez tant, vous avez retiré tant donc voilà ce que vous avez".)

On avait pas tant d'éléments que ça à apporter au dossier, pour ma part je n'avais rien que ma parole sûrement un peu fragile face à un juge et un liquidateur et d'ailleurs quand le juge m'a demandé quelles preuves j'avais de ce qui m'était dû, je lui ai répondu "aucune, mais ce n'est pas à moi de les fournir". Il a eu l'air d'acquiescer, mais d'un autre côté ça ne fait pas beaucoup bougé les choses en ma faveur.

Pour finir, je conseille aux joueurs convoqués Jeudi de bien appuyer sur le fait que sur le screenshot fourni par Europoker, le montant inscrit à côté de I account (TransPurse) est la somme qui était sur le compte joueur à la date où ce screenshot a été pris, et que cet argent est dû, au minimum. Parce que ce document est lourd et si nous avons du mal à le comprendre, imaginez pour le juge donc essayez de lui faire comprendre que c'est le chiffre le plus pertinent. Sans compter que d'autres joueurs comme moi, nous avons joué après cette période. Shishi avait des arguments assez efficaces là-dessus, s'il peut réagir. Il ne peut pas s'agir de soi-disant "bonus" ni d'argent fictif à partir du moment où la somme est sur le compte joueur. 

 

Préparez un argumentaire simple, clair et précis. Le but est que le juge, qui va s'appuyer sur ce document fourni par Europoker, puisse comprendre.

Edited by LaBenve

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'autre part, si quelqu'un pouvait m'éclairer j'ai un mail d'Europoker avec le montant du dernier retrait que j'ai fait et qui n'est jamais arrivé, je n'ai pas pu le donner au juge hier, est-ce que je peux toujours lui transmettre ou c'est trop tard ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci messieurs pour ces retours.

 

Une petite question qui concerne mon cas précis ( et probablement d'autre). L'ensemble de ma roll etait en attente d'un retrait, mail d'europoker a l'appui.

Dans le cas présent, au vu de ce que vous avez pu entendre dans ce bureau, ça reste le cas le plus simple à comprendre pour le juge non?

Si mon retrait était validé, c'est bien que toute cette sommes étaient à moi non?

 

Je reste inquiet parce que pour ma part je ne pourrais être présent à cette convocation pour lui expliquer tout ça (je lui ai fait un courrier en AR pour justifier mon absence mais bon...)

Edited by lekter

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci messieurs pour ces retours.

 

Une petite question qui concerne mon cas précis ( et probablement d'autre). L'ensemble de ma roll etait en attente d'un retrait, mail d'europoker a l'appui.

Dans le cas présent, au vu de ce que vous avez pu entendre dans ce bureau, ça reste le cas le plus simple à comprendre pour le juge non?

Si mon retrait était validé, c'est bien que toute cette sommes étaient à moi non?

 

Je reste inquiet parce que pour ma part je ne pourrais être présent à cette convocation pour lui expliquer tout ça (je lui ai fait un courrier en AR pour justifier mon absence mais bon...)

Oui je pense que tu devrais faire ça. En étayant bien le fait que si cet argent est sur ton compte joueur, il est à toi, que "l'argent bonus" n'existe pas et que ce serait parfaitement illégal de la part d'Europoker de faire un truc pareil.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Désolé de passer si tard mais la soirée LDC a eu raison de moi.

 

J'ai pas grand chose à rajouter, les camarades ont bien expliqué la situation. Le juge a bien compris qu'il y avait un soucis avec la soit disant "non exigibilité des bonus" et il était d'accord avec moi quand je lui ai expliqué que dans ce cas, si deux joueurs jouaient avec des "bonus" l'un contre l'autre et qu'un rake était prélevé alors cela équivaudrait à créer de l'argent réel avec de l'argent fictif, une jolie situation de  blanchiment d'argent.

 Bref, beaucoup d'incohérence sur ce point et le juge semble avoir pris conscience de cela au fur et à mesure de nos passages. Espérons que cela aboutisse à un verdict en notre faveur (verdict qui devrait être rendu mi-mai selon le juge).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le résumé global étant fait, voilà mon histoire avec des détails:

J'étais presque surpris de voir Thomas Luisin (le DG). Il attendait à quelques mètres de nous et il faisait une sale gueule. Je crois avoir été le seul à aller lui parler ou le saluer (avant l'affaire, nous discutions de temps en temps au tél, comme de bonnes connaissances). Il a spontanément commencé à beaucoup parler pour se défendre, en gros il dit qu'il est victime encore plus que nous, qu'il n'avait pas accès aux données de l'entreprise, que Sacha l'avait berné etc.. classique. Je reste neutre et à l'écoute. Appelés par le juge, on rentre tous les 2 , je suis le premier joueur à passer.

Le juge me demande pourquoi je conteste, je lui que c'est simple, sur mon compte figure X€ , copie d'écran imprimée en main, au moment de la fermeture, donc je veux récupérer ces X et non pas environ X/2 qu'on me propose. Là il me montre la capture d'écran que Sacha leur a fourni (c. d'écran de "leur logiciel spécial", soustrait 2 sommes que je ne connaissais pas et me dit voilà ça fait bien (environ) X/2. Je lui dis que ce papier n'a aucune valeur à mes yeux et qu'il est facile de voir que j'ai raison puisque ce que je dis est visible sur mon compte.

Arrive le premier moment plutôt loufoque: il me demande pourquoi j'aurais plus raison avec mon papier que quelqu'un d'autre avec le sien (impr écran Sacha). Moi je lui demande de me prouver que c'est bien un juge, s'il me sort un diplôme je lui fais le coup du papier... Non je déconne. Je me tourne vers Thomas et je lui demande s'il est d'accord avec moi ou avec Sacha - mon dictaphone toujours en mode record - il leur dit qu'il est d'accord avec moi. AHAH !! 1-0

Moment surréel: alors que le représentant d'EP et moi on leur dit ok pour les X€ - ce qui semble résolu point final merci aurevoir - Danguy me lance le coup: "oui mais Sacha m'a dit que depuis que la société allait mal il a décidé d'appliquer les CGU , c a d que les bonus et playerreturns ne sont pas retirables" en me montrant l'article en question. Je lui demande si elle savait que cet article été antidaté, le juge me demande si je peux le prouver je réponds oui on peut le prouver (d'autres joueurs lui apporteront un impr écran de archiveweb ou on peut voir l'article illégalement modifié). Thomas leur explique que les playerreturns c'est un peu comme des miles fidélité qu'on cumule, et là le juge dit "oui oui ok j'ai compris" ... aïe.. il a rien compris... pour l'instant ... 

Thomas leur explique que sur ce qu'il y a sur notre compte poker correspond à la case "transpurse" dans leur logiciel, je leur dis que c'est bien ça (à 200€ près, je sais pas pourquoi) que je demande.

Le juge me demande si c'est moi qui ai rédigé les lettres, j'ai répondu "oui, avec un ami" parce que simplement je ne voulais pas répondre non mais au final je pense que ça m'a desservi car à ce moment là c'est comme s'il me qualifiait dorénavant de menteur: bad move. Ils cherchent surtout à savoir qui a rédigé les lettres qu'on a envoyé.

Le juge me remercie comme pour dire aurevoir, sur le coup j'étais assez déçu et frustré, j'avais l'impression que j'avais complètement échoué à leur faire comprendre l'escroquerie, alors qu'on avait enfin la chance de rencontrer ces personnes et de s'expliquer en live après 36 mois... C'est à ce moment que les autres ont commencé à m'entendre depuis le couloir. Too tilted to play. Je réussi juste à faire un récap avec ma grosse voix, cette fois ils m'entendent bien mais pas sur que je gagne en crédibilité.

Positivons: j'ai le représentant d'europoker qui a dit devant le juge que j'avais raison de ma créance ! C'est quand même génial, et normalement après l'aveux c'est sensé être fini... Quelle honte cette liquidatrice de prendre la défense de Sacha, c'est lamentable. J'ai tout l'enregistrement audio (10 min).

Grâce à ceux qui sont passés après moi, ils comprennent petit à petit la machination. Surtout grâce aux joueurs qui leur montre clairement un argument (parmis tant d'autres) qui démontre que cette histoire d'avoirs "non retirables" ne fait aucun sens - c'est notre argent , tout à fait homogène à l'argent qu'on dépose !
Il faudrait absolument que chacun d'entre vous démontre à sa manière qu'il ne peut pas y avoir des sommes "non retirables" sur un compte, ou un truc du genre pour qu'ils comprennent que c'est un coup monté (antidatation ; le fait que d'autres ont pu TOUT retirer auparavant ; le fait que sur les autres sites on puisse tjr tout retirer...etc)

Je suis passé une deuxième fois car mandaté pour rép. un ami joueur, ça s'est beaucoup mieux passé ils semblaient plus compréhensifs. Danguy est restée silencieuse.

Le juge donne sa réponse le 15 mai.

Désolé pour le pavé.

Edited by MaxiSeb

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ce résumé ;).

En tout cas c'était très sympa de discuter avec vous tous.

C'est cool de pouvoir se dire que derrière des pseudos y a pas juste des pastilles de couleurs ..... lol

Good luck à tous !

Exact ;) C'est toujours assez marrant de voir des personnes pour la première fois alors que tu joues sur les memes tables depuis 3, 4 ou 7 ans ! . C était très sympa de se rencontrer et bavarder un peu.

GL all

Share this post


Link to post
Share on other sites

Justement Seb et les autres, est-ce que vous savez si je peux envoyer mon screenshot du mail Europoker au juge, avec la somme correspondante par recommandé ? Ou c'est trop tard ? Je l'avais déjà donné à Danguy, logiquement elle a dû le donner au juge ??

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le problème avec l'argument des conditions générales antidatées, c'est que les conditions générales d'origine, même si elles sont moins claires que les antidatées, semblent bien indiquer aussi que les bonus sont non-exigibles (d'après mes souvenirs en tout cas, ça fait longtemps que j'ai pas suivis cette affaire).

Je pense qu'il manque l'argument juridique de loin le plus important, et ce serait bien que l'un de ceux qui ont rendez-vous la semaine prochaine le signale au juge (il peut lui donner un copier/coller de mon post) :

En droit, ce qui compte c'est la réalité de l'accord, pas ce qui est écrit (= les conditions générales) 

exemple 1 : si on signe un contrat intitulé "prêt" mais qu'en fait on a pas du tout l'intention de demander le remboursement, il n'y a pas prêt mais don, malgré ce qui est écrit.

exemple 2 : si on signe un contrat intitulé "prestation de service", mais que le soi-disant prestataire est traité comme un salarié, il y a contrat de travail, malgré ce qui est écrit.

exemple 3 : si on écrit qu'on vend un truc pour 500 euros, mais qu'en fait on paie 300 euros de plus en espèce, il y a contrat de vente d'un montant de 800 euros, malgré ce qui est écrit.

exemple 4 : si on écrit que les bonus sont non-exigibles, mais qu'en réalité tout le monde reçoit bien des bonus exigibles, il y a bien bonus exigibles, malgré l'écrit. Notons qu'il faut bien montrer que la pratique est généralisée (sinon le juge pourrait croire a une simple erreur de la room). Il faut expliquer que tout se passait exactement comme pour les bonus des autres rooms (si on utilisait réellement des bonus non-exigibles les joueurs ne viendraient pas ou ne resteraient pas chez europoker) et que les clauses des conditions générales n'étaient volontairement pas appliquées et étaient là juste pour jeter de la poudre aux yeux à l'ARJEL qui a demandé la garantie des seuls avoirs exigibles (ça a un gros avantage financier pour une room qui dès le départ n'avait pas beaucoup de ronds : limiter l'argent en fiducie).

Notons que dans tous les exemples cités, il y a fraude (au droit fiscal, au droit du travail, à l'obligation de prendre une fiducie), mais la règle est valable même s'il n'y a pas fraude (ou si on ne peut pas la prouver...).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voilà une excellente question : 

Quid des joueurs n'ayant pu se rendre à la convocation ?

@Suxxortime, un début de réponse ?

Je ne pense pas que cela aura une importance. 

Plus les joueurs se rendront a la convocation et mieux ce sera mais le fait de venir ou non ne changera pas grand chose maintenant.

 

Soit toutes les créances contestées sont validées ou alors c'est mort pour tous les joueurs lésés. Le juge ne peut pas dire oui a certains et non a d'autres étant donné qu'on a tous la meme ligne de défense.

 

 

Edited by 78Cdric78

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis assez admiratif de vous voir rester a coté de l ancien DG d europoker sans tilter, oui oui il a perdu + que vous et alors ? vous devriez tellement en avoir rien a battre c'est par de qu'un mec perds + que vous a la tete d une boite qui vous a baisé que vous devez être compatissant.

 

Probablement le seul bad move que vous faites so far, vous en etes a vous réjouir qu'il se mette de votre coté sur le player return, non mais encore heureux non ?

 

Quid de Sacha ? le mec a juste niqué tout son monde et le DG qui est donc sensé avoir perdu + il en dit quoi de Sacha ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Soit toutes les créances contestées sont validées ou alors c'est mort pour tous les joueurs lésés. Le juge ne peut pas dire oui a certains et non a d'autre étant donné qu'on a tous la meme ligne de défenses.

 

 

C'est bien de cela que j'aimerais m'assurer. Je ne suis pas du tout familier avec cette procédure d'auditions, mais elles sont sommes toute adressées individuellement, tout comme les contestations...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis assez admiratif de vous voir rester a coté de l ancien DG d europoker sans tilter, oui oui il a perdu + que vous et alors ? vous devriez tellement en avoir rien a battre c'est par de qu'un mec perds + que vous a la tete d une boite qui vous a baisé que vous devez être compatissant.

 

 

Il y a que Seb qui est compatissant ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le problème avec l'argument des conditions générales antidatées, c'est que les conditions générales d'origine, même si elles sont moins claires que les antidatées, semblent bien indiquer aussi que les bonus sont non-exigibles (d'après mes souvenirs en tout cas, ça fait longtemps que j'ai pas suivis cette affaire).

Je pense qu'il manque l'argument juridique de loin le plus important, et ce serait bien que l'un de ceux qui ont rendez-vous la semaine prochaine le signale au juge (il peut lui donner un copier/coller de mon post) :

En droit, ce qui compte c'est la réalité de l'accord, pas ce qui est écrit (= les conditions générales) 

exemple 1 : si on signe un contrat intitulé "prêt" mais qu'en fait on a pas du tout l'intention de demander le remboursement, il n'y a pas prêt mais don, malgré ce qui est écrit.

exemple 2 : si on signe un contrat intitulé "prestation de service", mais que le soi-disant prestataire est traité comme un salarié, il y a contrat de travail, malgré ce qui est écrit.

exemple 3 : si on écrit qu'on vend un truc pour 500 euros, mais qu'en fait on paie 300 euros de plus en espèce, il y a contrat de vente d'un montant de 800 euros, malgré ce qui est écrit.

exemple 4 : si on écrit que les bonus sont non-exigibles, mais qu'en réalité tout le monde reçoit bien des bonus exigibles, il y a bien bonus exigibles, malgré l'écrit. Notons qu'il faut bien montrer que la pratique est généralisée (sinon le juge pourrait croire a une simple erreur de la room). Il faut expliquer que tout se passait exactement comme pour les bonus des autres rooms (si on utilisait réellement des bonus non-exigibles les joueurs ne viendraient pas ou ne resteraient pas chez europoker) et que les clauses des conditions générales n'étaient volontairement pas appliquées et étaient là juste pour jeter de la poudre aux yeux à l'ARJEL qui a demandé la garantie des seuls avoirs exigibles (ça a un gros avantage financier pour une room qui dès le départ n'avait pas beaucoup de ronds : limiter l'argent en fiducie).

Notons que dans tous les exemples cités, il y a fraude (au droit fiscal, au droit du travail, à l'obligation de prendre une fiducie), mais la règle est valable même s'il n'y a pas fraude (ou si on ne peut pas la prouver...).

Hello,

Je me joins, même si je n'ai jamais joué sur cette Cahuzac room ("hint" avec la pub on aurait du se douter :-)).

Il faudrait quand même bien préciser les différents "bonus" car ce n'est pas toujours pareil d'une room à l'autre.

Parfois c'est de l'argent à faire tourner donc à jouer, là ok. Parfois c'est encore autre chose mais le plus souvent un bonus est une somme d'argent déblocable en jouant.

Ex : pour débloquer une tranche de X€, il faudra raker X€. Si on devait raker 10€ pour 1 tranche, mais qu'au moment de l'affaire Europoker vous aviez raké 9€, il manque bien un € ? la somme n'est donc pas débloquée... elle n'est donc pas due.

Sommes nous tous d'accord ici où certain pensent-ils que la somme est due parce qu'on "suppute" que si la room n'avait pas fermée, le bonus aurait été débloqué avec >10€ de rake et donc payé ? ou certain réclame-til un prorata de la tranche "presque" débloquée.

Merci, je voudrais y voir plus clair.

Après on est d'accord sur les points fidélité qui eux ont une valeur convertible en cash la plupart du temps.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah non mais si seulement il s'agissait de ca mon ami ! Ca c'est une enc**ade de bas étage, tout le monde s'y serait soumis ! Non là on parle d'argent qui était SUR le compte joueur. Y'a marqué que la somme disponible est de 100, mais on t'en rends que 60 parce 40 proviennent du débloquage d'un bonus. Il s'agit bien d'une filsdeputerie du premier ordre !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut à tous, je vais faire mon compte rendu en développant plus sur le fond que sur la forme de cet entretien car elle a déjà été  très bien expliqué sur les posts précédents.

 

   L'objectif majeur de ce rdv consiste à ce que les "player returns" (ou rake back, miles, programme de fidélité) soient intégralement reconnus comme faisant partie de notre roll et par conséquent de nos avoirs exigibles.

 

 Il est à mon sens peu important au vu de ce qu'il s'est dit d'insister sur la forme de la preuve qu'a apporté Kechichian (capture d'écran pourri) pour justifier notre créance dans la mesure ou à peu de chose près les chiffres sont correctes.

 

 J'insiste également sur le fait que vous aurez à faire au juge et à la liquidatrice qui ne comprennent absolument rien aux différents systèmes de fonctionnement des programmes de fidélités (mais on les a quand même bien fait progresser :yes:), donc ne soyez pas trop technique.

 

L'entretien dure environ 10min donc précisez bien que:

 

   1- Les player returns correspondent au montant que vous contestez car ils sont fondus et non discociables de votre roll.

   2- Avant le début des difficultés financières d'Europoker, des joueurs ont pu sans problème retirer l'intégralité de leurs avoirs (avant mi-2014) et que cette pratique se fait sur toutes les autres rooms du marché régulé par l'ARJEL. Vous pouvez aussi dire qu'Europoker en a fait son principal argument de communication pour attirer des nouveaux joueurs.

   3- Les CGU ont été: - Modifié lorsqu'Europoker ne pouvait plus faire face à ses obligations financières afin de se soustraire à une partie des créances des joueurs et de fait, ne les rendant plus exigibles. Voir article 5.1. Kechichian ne pouvant plus financièrement alimenter la fiducie du montant des avoirs des joueurs, il a failli dans son obligation légale (Télécharger ce doc pour démontrer vos propos) et a effectué cette manoeuvre frauduleuse. (Le juge peut dire que ce document est pour un opérateur solicitant un agrément mais vous pouvez lui répondre que c'est encore plus vrai pour un opérateur en exercice, j'ai souligné les passages importants).

                                       - Antidaté au 4 juin 2013  sur le second document afin de faire croire que la phrase rajoutée était présente depuis le début de l'ouverture. Demandez à vous procurer ce doc pour l'entretien il est très important.

La réglementation en vigueur impose à tout opérateur d'en avertir le joueur lorsque les CGU sont modifiées. Or on n'a jamais été informé pour toute modification considérée comme légale.(Evidemment pas dans le cas d'une falsification)

   4- N'hésitez pas à demander à Thomas le DG où sont partis les player returns puisque cet argent bien réel est déduit des revenus et sorti de la société, puisque considéré comme une charge. C'est le plus à même d'y répondre devant le juge 8^ (Panama papers maybe)

 

 Si Thomas est encore présent je vous conseil de rester correct (pas plus faut pas pousser) car il n'hésite pas à charger Kechichian et pourra être un bon soutien (bizarrement). Ne vous privez pas à la fin d'un argument ou deux de lui lancer un petit "n'est-ce-pas cela" ou "vous corroborez".

 

Et enfin, ne vous laissez pas déstabiliser par Maître Danguy, je croyais au début que c'était l'avocate d'Europoker à force de contester les créances et de dire qu'elles n'étaient en aucun cas privilégiées. Il ne faut pas oublier qu'elle aussi est une créancière et qu'elle cherche également à ramasser sa part car elle sait bien que la fiducie ne couvrira pas tout.

Si quelqu'un pouvait lui poser la question car j'ai oublié de lui demander à quoi sert une fiducie censée garantir selon les termes de la loi "en toutes circonstances, le reversement de la totalité des avoirs exigibles des joueurs" si nous pouvons pas nous en prévaloir ?

 

Si vous avez des remarques ou des objections n'hésitez pas.

 

Bon courage.

 

Edited by Booster19

Share this post


Link to post
Share on other sites

Thx pour les différents récap.

Quid de ceux qui n'ont pas reçu de convocation car pas contesté la créance ? x)

Bah apparemment pour nous c'est déjà réglé: comme, pour des raisons que j'ignore, il n'y a pas eu de contestation de créance, ce qui signifie qu'on a "chatté" le rake-back (ce qui est tout à fait normal, c'est plus par rapport aux autres joueurs qui eux le perdent), on n'a qu'à attendre le verdict du juge-commissaire et ce devrait être bon.
On aurait même du être payés en premiers depuis des lustres puisque notre créance n'est pas remise en question, mais finalement peut-être qu'il a été prévu à un moment de faire un prorata s'il manquait encore plus d'argent que prévu, ou qu'il fallait payer tout le monde en même temps par souci d'égalité, etc.
On verra comment ça se goupille au final et au niveau des remboursements, surtout que si le(s) dirigeant(s) d'Europoker est(/sont) reconnus "coupable(s)" et qu'il(s)s doi(ven)t rembourser tout le rake-back prévu, ça va encore être une galère pour récupérer le reste s'il faut mandater des huissiers, etc.

Bien dégueulasse en tout cas l'attitude du liquidateur, et plutôt paradoxale en comparaison de celle de Luisin (qui d'ailleurs faisait partie de La Maison du Bluff saison 2011/12 lol); d'ailleurs je pensais que Danguy et Cie étaient sensés se servir en premier puisque notre créance n'était pas privilégiée ou je ne sais quoi, donc qu'ils n'auraient pas eu besoin de tirer en plus la couverture sur eux.
Bref c'est assez incompréhensible, vivement mi-Mai le verdict du juge et la fin de cette histoire de m**de.

 

L'objectif majeur de ce rdv consiste à ce que les "player returns" (ou rake back, miles, programme de fidélité) soient intégralement reconnus comme faisant partie de notre roll et par conséquent de nos avoirs exigibles.

J'insiste également sur le fait que vous aurez à faire au juge et à la liquidatrice qui ne comprennent absolument rien aux différents systèmes de fonctionnement des programmes de fidélités (mais on les a quand même bien fait progresser :yes:), donc ne soyez pas trop technique.

Petite astuce que j'ai trouvé et qui devraient plus parler au juge et au liquidateur: pour clarifier la chose, vous pourriez éventuellement évoquer le principe des cartes fidélité en magasin, car le principe est exactement le même chez Monoprix, Carrefour Market, etc: quand vous faites vos courses, vous donnez de l'argent au magasin, qui en retour vous redonne des points de fidélité sur la carte dédiée qu'on présente à la caisse, ou bien des espèces de tickets de caisse avec genre "1€ de réduction sur votre prochain achat de telle boîte de cornichons".

Ce qui permet 3 choses:
- les tickets permettent d'obtenir des réducs immédiates sur certains produits de la même enseigne
- les points permettent d'acheter directement de l'argent (5€, 10€...) à déduire des prochains achats dans la même enseigne
- les points permettent également d'obtenir des cadeaux dans la boutique dédiée (vélo, appareils électro-ménagers, etc)

Voilà, hé ben c'est exactement la même chose avec le rake-back au poker, qui n'est qu'un retour fidélité sur le prélèvement, avec en plus une histoire de statut mensuel / annuel qui augmente le coefficient d'accumulation des points en fonction du volume généré (sauf en cas d'affiliation, où le rake-back est fixe, aux alentours de 20%), ce qui permet d'obtenir:
- des primes en cash: 5€, 10€, 500€...
- par exemple des tickets de tournois proportionnellement moins chers que si on les payait avec les primes en cash
- et toutes sortes de conneries dans la boutique: des fringues estampillées avec le logo du site (histoire de payer soi-même pour faire de la pub au site 8^), une voiture, etc

La seule différence avec les cartes de fidélité en magasin (et c'est important de préciser ça je pense), c'est qu'il n'y a aucun site de poker qui vous interdit de cash-out l'argent des primes en cash achetées dans la boutique du site, et donc elles ne sont pas forcément destinées à être rejouées sur le site. Sauf, soit-disant, chez Europoker... :D
Et TOUS les sites de poker offrent du rake-back sur ce principe, donc le retour d'argent nous est du, c'est tout.

N'oubliez pas aussi de précisez aussi que ce rake-back soit-disant uniquement destiné à être joué sur le site, était confondu avec l'argent de la bankroll du joueur, donc impossible de distinguer l'argent immédiatement encaissable, de celui "prêté" par la room pour jouer.
Donc, pour les dirigeants d'Europoker, c'était soit un moyen hypocrite de tromper les joueurs dès le départ, soit ils ont improvisé ça quand ça commençait à sentir le sapin (d'où les changements dans les CGU avec antidatage).
Ou bien un peu des deux.
Ou pas du tout, car il semblerait que des joueurs qui avaient cash-out en premiers / avant la dégringolade, auraient bien reçu l'intégralité des fonds de leur bankroll, argent cavé/gagné ET rake-back.
Donc on penche logiquement vers la 2ème solution.

 

PS: au passage, le rake-back à Monoprix c'est 0,1%, hein 8|

Edited by Yasteroïde

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×