Jump to content
This Topic
Sign in to follow this  
veunstyle

Coverage du WPT National Marrakech, by PMU.fr

Recommended Posts

Unstoppable

 

"Je n'ai jamais vu un mec run aussi good à Marrakech !"

 

Sortant de la bouche de Ricardo Manquant, ça m'a fait sourire, lui qui n'est pas à plaindre dans ce pays. "Oui mais moi je ne fais pas quinte flush, carré ou flush contre flush".

 

Oui car Yatim vient de faire flush contre flush. Je vous explique.

Yatim open à 13 000 avec :Kh:Jh et est payé par un espagnol dans les blindes. C'est lui qui va prendre la douille.

 

Sur le flop :Qh:4h  :8h (lol), l'espagnol check.

Le Marocain c-bet à 15 000 avant de se prendre un check raise à 35 000. Miam miam.

Yatim relance alors à 65 000 et Pedro Sanchez de la Vega annonce tapis pour environ 200 000.

 

Yatim paie et fait face à :6h:9h. Une brique sur la turn, une autre sur la river, et voilà Yatim à 630 000 !

 

gallery_30026_1504_710997.jpgYatim Salaheddine, nouveau chipleader de ce WPT

 

Il reste 72 joueurs (sur 502 inscriptions, dont 86 re-entry)

Level 17 - Blindes : 2 500/5 000, ante 500

Moyenne : 209 166

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bubble time

 

Et c'est la bulle ! Nous jouons en main par main. J'y retourne très vite, ce serait dommage de louper ça.

 

gallery_30026_1504_100635.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sylvain Esposito bulle ce WPT National Marrakech

 

Il n'aura pas fallu longtemps avant que cette bulle n'éclate : 3 mains en tout et pour tout, durant le main par main.

Une bulle à l'image de l'ambiance sur un tournoi Marocain.

 

UTG, Jean Michel Vella open à 29 000, sur 3 000/6 000, ante 500. Ça commence bien. Tout le monde passe jusqu'à Esposito qui annonce tapis pour 190 000. Snap call chez Vella ! 

 

Tout le monde accourt vers la table, et la règle est la suivante : pas de showdown tant que le directeur du tournoi ne l'a pas décidé. Jean Michel Vella ne peut s'empêcher d'hurler qu'il possède les as. Esposito est déjà au fond...

 

Au bout de deux minutes, les jeux sont retournés. Les as chez Vella, les rois chez Esposito.

Pas de miracle, et Sylvain Esposito termine ainsi à la 64e place de ce tournoi, la pire tout simplement.

 

gallery_30026_1504_243159.jpgSylvain Esposito, bubble boy de ce WPT National Marrakech

 

 

Et qu'est-ce que tout cela signifie ? 

 

 

 

Et bien

 

 

 

 

 

ça veut dire

 

 

 

 

 

que FPC...

 

 

 

 

 

 

est dans l'argent ! 

 

Champagne ! Il est assuré, comme les 62 autres joueurs, d'empocher un minimum de 2 200€ !

 

gallery_30026_1504_736889.jpgLa magie de l'argent : on peut avoir une violente diarrhée et le sourire jusque là !

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites

prk ya t'il autant de logo Bwin ?   patenaire du wpt avc pmu ? il propose des sats live via la room ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un Espagnol chipleader à 59 left

 

Fin de journée sur ce WPT National Marrakech. L'espagnol Javier Garcia termine chipleader avec 720 000. 

Parmi les qualifiés pour le day 3, FPC, mais ça vous le saviez déjà, qui a trouvé le moyen d'ouvrir AK, AQ et AA dans les trois dernières mains de la journée, pour finalement remonter à la moyenne ! Il est là papa ou il est pas là ?

 

Autres qualifiés : Marc Trijaud, Mercedes Osti, Damien Lhommeau, Isabel Baltazar, Stephan Gerin, Pierre Merlin, Omar Karib, Patrick Schul... 

 

Demain, le tournoi reprendra à 14h (15h en France), avec pour objectif de tomber à 14 joueurs restants.

Si mes calculs sont bons, on devrait avoir une journée très très courte... 

 

Rendez-vous demain, François Philippe n'a pas fini de faire parler la poudre !

 

gallery_30026_1504_102173.jpgJavier Garcia, chipleader à l'aube du day3

 

Il reste 59 joueurs (sur 502 inscriptions, dont 86 re-entry)

Level 18 - Blindes : 3 000/6 000, ante 1 000

Moyenne : 255 254

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites

Acide qui pique

Premièrement après le retour de pause, on perd Antoine Pignon.

"Acidsulfurik" s'est contenté de flat avec deux dames derrière l'open du joueur UTG. Un autre joueur paie, avant qu'un 4e larron n'envoie 30 000.

Passe du premier, tapis à 80 000 chez Mr Pignon, et le méchant monsieur Brochant paie avec ATo.

Sachant qu'un joueur annonce avoir fold AJ.

Première carte du flop, un as. Allez, bonne soirée Antoine.

YESSSSSSSSSS

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut à toutes, salut à tous !

 

Merci à tous qui m'envoyez des messages, c'est bien sympa.

 

Pour l'instant le tournoi se déroule de manière assez idéale, pendant toute la première journée je n'ai pas eu beaucoup de mains mais chaque fois que j'en avais, elles s'amélioraient (et oui la chance du débutant) soit avec avec des full (3 la première journée) des couleurs max... et sur le premier jour je n'ai montré que 5 fois mon jeu et chaque fois pour la gagne. Tous le reste du temps j'ai gagné avant le showdown que je sois devant ou pas. Sur cette première journée très peux de prémiums en main.

 

Pour le J2 tout commence très bien en doublant mon tapis avec 99 sur un board 93538 ou il y a eu de l'action sur toutes les streets et ou lors de mon dernier barel j'entends all in, même pas peur de la paire de 3 éventuelle en face je paye, il a A3

Encore un beau pot pris avec AKs sur un board qui a un K et qui à la river se transforme en couleur Max pour moi.

 

Ensuite ça devient un peu plus complexe.

La table casse et je me retrouve à une table avec le très gros CL de la table qui rentrait dans quasi tous les coups et deux autres joueurs très actifs et plutôt bons. Ajoutez à ça un désert complet de main et quelques tentatives d'arrachages qui tournent mal et mon tapis fond comme une fan au premier rang d'un concert de Bruel. Je commence à me sentir faible et très fiévreux transpirant de plus en plus avec un mal de tête qui arrive.

 

La table casse à nouveau et je me retrouve envoyé à la table 3 près du mur, aucun air, l'atmosphère irrespirable, "ils connaissent pas la clim à Marrakech ? il y a un business à développer, je vous le dis !"

et là, c'est le drame... : Nausées, douleurs terribles au ventre...

les toilettes s'il vous plait ?

Vous vous souvenez de Bip Bip et le coyote ?

Imaginez mon déplacement entre les chaises...

 

Je vous passe les détails, je reviens tant bien que mal à la table, si ça soulage, ça ne guéri pas pour autant...

je continue ma présence à la table difficilement. Les croupiers et les joueurs me rappelant qu'il faut miser, qu'il faut parler, qu'il faut rendre les cartes, en 2 mots qu'il FAUT JOUER.

Ah ?

Plus j'avance, moins j'ai de jeu, j'ai du voir J7 comme meilleure main en 3 tours...

Je me dis que je vais tout balancer pour arrêter le massacre, puis je calcule et je me raisonne, juste après mes blinds je décide de retourner à l'hôtel pour me reposer et laisser mes blinds et antes tourner, j'appelle pour qu'on m'achète ce qui va bien, Imodium, ercefuryl, motilum et doliprane...

 

Une douche, un dodo et 50 min plus tard me voici de retour dans le level 14, à 28 min de la fin, j'y ai laissé - entre la fin du précédent niveau et celui-ci - un peu plus de 30K chips, c'est mieux que si j'avais tout balancé avec any 2...

 

Toujours une misère de jeu avec un mec qui joue très bien à table sur qui j'ai la position mais avec 2 mecs après moi, très aggro et avec les 2 plus gros tapis... les seules mains qui sont a peu près jouables je les aies UTG et UTG+1 et chaque fois que je relance je me fais soit call et overplay ensuite soit relancer cher... je patiente, tout en étant vraiment dans les vaps et complètement livide et transpirant.

j'ai du passer encore au moins 2 tours à tout jeter, un ou 2 petits arrachages après je me maintiens jusqu'au Diner break ou j'ai enfin mes médicaments.

Après 5 cuillers de riz, je ne vais pas mieux mais pas plus mal non plus.

Ca redémarre et à force de jeter je me retrouve à près de 50% de la moyenne, mais c'est pas si grave 25 blinds environ.

J'engage mon tapis 2 fois face aux gros qui prenaient tous les pots sur 2 flops à mon avantage après avoir fais de grosses sur relances préflop callées.

 

Arrive la pause, il reste 75 joueurs env. pour 63 payés et allant assez mal je retourne à l'hôtel.

Bien m'en prend, le retour étant parsemé de plusieurs escales techniques...

Arrivé à la chambre, soins, douche, changé...

on repart

Toujours pas de mains jusqu'à la bulle 3 ou 4 pots pris préflop ou au flop et la bulle éclate, yesssss

le jeu reviens un peu, pour finir sur 3 mains AK AQ AA que je relancerai préflop et qui ne seront pas payées.

 

Résultat je fini juste à la moyenne.

Je me suis bien reposé cette nuit et je devrai mieux tenir les cartes aujourd'hui.

En tous cas très content d'être ITM déjà, ça change de ma bulle pour les WSOP, n'est-ce pas Loorent ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Direction les demies

 

Allez on est reparti sur ce WPT National Marrakech, day 3 !

 

59 joueurs à 14h, ce soir, ils ne seront plus que 14.

D'après les spécialistes des chiffres, la journée devrait s'arrêter aux alentours de 20h. 

 

Evidemment mon fil rouge s'appellera encore une fois FPC pour cette journée, lui qui est de retour en pleine forme aujourd'hui. Fini la tourista, bonjour la joie. Espérons que François Philippe ne tombe pas dans tous les pièges qui seront tendus à sa table. A sa droite, il trouvera Marc Trijaud, à sa gauche, ce sera Pierre Mercin et Stephan Gérin, un peu plus loin, Abdelmajid sera là aussi pour faire le spectacle.... bref, il va avoir du mal à s'ennuyer.

 

"De toute façon, je continuerai à jouer mon jeu. C'est à dire que je vais bien sélectionner mes mains, ne pas spew, et tenter de jouer de mon image. J'ai remarqué que les bons joueurs me respectaient, j'espère que ça va continuer aujourd'hui. De toute façon pour moi, ce n'est que du plus ce qui m'arrive".

 

A surveiller aussi : Ricardo Manquant, le spécialiste des tournois à Marrakech. S'il est encore loin de réaliser une nouvelle TF, il connait au moins la route à prendre. Perso, je pense qu'il fait largement parti des grands favoris. 

 

La partie reprend sur les blindes 4 000/8 000, ante 1 000. La moyenne est à plus de 30 blindes.

 

gallery_30026_1504_134368.jpg

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites

Popcorn

 

Ça saute dans tous les sens en ce début de journée. Prévisible vu le nombre de shortstacks.

Déja 10 joueurs en moins.

 

Parmi les éliminations notables, il y a celle de Damien Lhommeau.

Le team pro PMU est revenu avec 12 blindes qu'il n'a pas tardé à pousser au milieu dès que possible.

En l'occurence, il l'a fait UTG. Tout le monde a passé, jusqu'à la BB, muni de :Ah:Th. Mauvais timing pour Damien qui possédait aussi un dix, mais accompagné d'une dame. 

 

Damien s'incline en 55e position, son "plus mauvais" classement sur un WPT National, après ses deux 8e place en 2013 et 2014 à Paris, et sa 14e à Cannes en mai dernier. MBN quand même.

 

gallery_30026_1504_748047.jpgTiming moisi, Damien fait la moue au moment de retourner ses cartes

 

Autre sortant, en tout cas que j'ai vu de mes yeux, Patrick Schuhl. Le retraité du circuit, presque retraité, mais pas complètement retraité non plus, quoi qu'un peu quand même, a perdu un flip, AK contre paire de dix. Bravo Patrick. Et bonne retraite surtout.

 

gallery_30026_1504_717614.jpgPatrick Schuhl, chapeau sur la tête, a du mal à quitter la table, alors qu'il n'a pourtant plus de jetons. WPTN terminé pour lui

 

Autre info importante : il n'y a plus de femmes dans ce tournoi !

Elles étaient encore deux au début, et ont sauté toutes les deux dans la foulée.

Mercedes Osti, 52e et Isabel Baltazar, 50e. Bravo mesdames.

 

gallery_30026_1504_614799.jpg

Mercedes Osti, avant dernière féminine de ce tounoi

 

 

Enfin pour la postérité, une petite photo de la table la plus intéressante du jour.

 

gallery_30026_1504_103053.jpgMarc Trijaud, FPC, Pierre Merlin et Stephan Gerin. Ça y est, François Philippe joue dans la cour des grands`

 

Il reste joueurs 49 (sur 502 inscriptions, dont 86 re-entry)

Level 19 - blindes : 4 000/8 000, ante 1 000

Moyenne : 307 346

Gain assuré : 2 500€

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites

Gerin s'envole

 

Gros pot pour Stephan Gerin, qui vient de s'occuper lui même de renvoyer un joueur à la maison.

En position, il open à 17 000, payé par les blindes.

 

Sur un flop :9s:2s:2c, Steph c-bet à 19 000, payé par la SB, check raise par Muhammed Perati à 45 000.

Il paie les 45 000 et se retrouve en HU sur la turn : :Ks. Check, check.

 

La rivière :7h apparait et Perati pousse ses 180 000 restants. Snap call par Gerin avec :Kc:Ts pour top pair trouvée turn (et donc deux paires avec les deux)

Un call parfait puisque Perati ne peut montrer mieux que :9h:7d pour top pair au flop, transformé en deux paires 9 et 7 river. 

 

"J'aurais du boitier au flop, je le savais", pestait Perati à la fin du coup. 

Bilan, Perati termine 49e alors que Gerin possède désormais 780 000 !

 

gallery_30026_1504_452502.jpgStephan Gerin explique le coup à Greg CM. Le voici désormais tout proche du chiplead

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites

Petite coquille river non? Ou la main du joueur out? ;)

Deux paires roi-deux ça bat toujours deux paires 9 et 7 chez moi :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×